Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une petite organisation sympa, où on rigole bien.

Publié le par Miteny

L’autre jour, j’écoutais Lionel Jospin à la télé alors qu’il déplorait l’individualisme de notre société.

Il disait qu'il fallait arrêter de ne penser qu’à son petit confort et essayer d'aller vers les autres par l'intermédiaire de syndicats, partis politiques ou, je cite, "de mouvements spirituels".

Il a bien dit ça : « ou, pourquoi pas, de mouvements spirituels ».

Personnellement, n’ayant pas trouvé chaussure à mon pied dans les mouvements existants (mais je suis ouvert à toute proposition), en attendant, je me dis que je pourrais créer mon propre mouvement. Pourquoi pas comme dirait Jospin ?

Après tout, j’ai bien démontré l’existence de Dieu…
Voilà donc ma proposition : un mouvement sympathique, apolitique et plus ou moins areligieux, entièrement dédié à la défense de l’évidence suivante… Le corps ne suffit pas !

Voilà une bonne idée !

Bien sûr, nous défendrons en parallèle les idées classiques des mouvements dits humanistes (non-violence, écologie, humanisme international…) mais il s’agira surtout de convaincre les gens que le corps ne suffit pas.

Je ne vois que des avantages à faire partie de ce mouvement spirituel (qu’on peut appeler « miténisme » pour aller plus vite, même si le nom n’est pas terrible).

 

1. Être miténiste, c’est défendre une idée assez neutre politiquement et même neutre d’un point de vue religieux. En effet, on s’engage sur une seule idée (certes révolutionnaire) : le corps ne suffit pas.

En outre, vous ne prenez pas beaucoup de risques car, selon le slogan du mouvement :

 « Si un argument réfutant l’évidence de l’insuffisance du corps est trouvé par quelque personne sur Terre, l’association sera immédiatement dissoute. Une récompense de 3000 Euros sera versée à cette personne. En outre, tous les membres de l’association seront dédommagés de 100 Euros. »

 

2. Être miténiste, c’est défendre une idée toute simple. En effet, il est très simple d’être un bon miténiste.

D’abord on dit « Normalement, selon la théorie, la sollicitation nerveuse d’une certaine zone du cerveau suffit à produire de la douleur ». Point 1.

Normalement l’ennemi répond oui. S’il répond non, vous avez gagné, et s’il refuse de rejoindre le mouvement, vous pourrez adopter soit l’attitude du moqueur (voir ci-dessous) soit l’attitude de la victime s’il est agressif (voir plus loin).

Ensuite on demande « de n’importe quel cerveau ? ». Point 2.

Normalement l’ennemi répond oui. S’il répond non, se moquer et le traiter de débile.

Puis on demande « de la douleur douloureuse ? » Point 3.

Normalement l’ennemi répond oui. S’il répond non, se moquer et le traiter de débile.

Puis on demande « C’est ce que les gens constatent ? De la douleur douloureuse dès que n’importe quel corps est frappé ? » Point 4.

Alors là, s’il répond oui, RIRE BRUYAMMENT puis se moquer de la taille de son cerveau, évoquer le faible nombre de neurones à sa disposition, comparer l’intérieur de son crâne au vide intersidéral, etc.… Bref, BIEN RIGOLER !

Comme je le disais, c’est assez simple.

 

3. Un miténiste peut donc se moquer à loisir des décérébrés qui pensent que le corps suffit.

Un miténiste de talent passe son temps à se foutre de la gueule des cons (pour parler vulgairement… ce que je ne devrais pas faire d’ailleurs).

 

4. Il y aura toujours des débiles pour ne pas être d’accord (comme « Stéphane l’abruti » et plein d’autres). Bref le combat des miténistes sera toujours justifié (par l’existence d’une majorité de crétins).

 

5. Certains de ces débiles deviendront méchants : ils nous taperont dessus et on aura alors de bonnes raisons de se plaindre !!

Ainsi les miténistes pourront proclamer être des « victimes parmi les victimes ». C’est toujours cool d’être une victime, ça déresponsabilise. On pourra hurler « c’est horrible, on nous maltraite parce qu’on fait la différence douleur/pas douleur… Le monde est gouverné par Satan !! Patati patata ».

Imaginez le bonheur ! Vous saurez pourquoi vous êtes malheureux (à cause des menteurs qui affirment que le corps suffit peut-être). Le top sera quand Sarkozy voudra interdire le mouvement.

 

6. Faire partie d’un mouvement solidaire, où on rigole bien et où on crée du LIEN SOCIAL !! (C’est très important paraît-il).

 

Inconvénient : Un bon miténiste ne prend pas au sérieux les partis politiques et les religions actuels. Alors si vous prenez au sérieux (mouarf !) un de ses « trucs », vous ne pourrez pas être miténiste.

Mais si vous souhaitez prendre du recul vis-à-vis de cette société qui s’écroule (« qui part en couilles » ai-je failli écrire) et si vous aimez rigoler… devenez miténiste !

Alors cessons d'être individualiste... soyons solidaires !

Qui ne saute pas n’est pas mité-niste, niste !

Qui ne saute pas n’est pas mité-niste, niste !

Qui ne saute pas n’est pas mité-niste, niste !

 

Si vous êtes enthousiasmé par ma proposition, inscrivez-vous à la newsletter, c’est elle qui explique tout.

 

Contact: 2012@dieuexiste.com

Publié dans Archives 2010-2011

Partager cet article

Repost0

AVATAR = dieuexiste.com

Publié le par Miteny

En ce début d'année 2010, je vous souhaite à tous une nouvelle décennie pleine de spiritualité.

Pour marquer la fin des dix premières années du troisième millénaire après la naissance de Jésus Christ, j'ai été voir le premier janvier à Paris le film...
AVATAR.
Evidemment, c'était génial.
J'ai trouvé ce film extraordinaire. D'autant plus extraordinaire qu'il traite de beaucoup de sujets qui me sont chers.
D'abord, l'espace, les extraterrestres: je publierai d'ailleurs bientôt un livre de science fiction, ou je parle longuement de la conquête spatiale, des extraterrestres et même du système stellaire Alpha du Centaure, dans lequel est censé se trouver Pandora (je ne peux pas tout vous raconter, c'est très compliqué... encore plus compliqué que la non-suffisance du corps).
Autre petit point commun, la question du lien métaphysique. Car vous aurez remarqué qu'il y a un sacré problème dans le film: on ne sait pas comment fonctionne le programme Avatar. Comment est-il possible que le fait d'appuyer sur un bouton dans un labo "éteigne" l'avatar parfois situé très loin du dit labo?
Vous ne trouvez pas ça bizarre?
Je me trompe peut-être mais ça me semble surréaliste. L'avatar n'a en effet a priori pas de "radio" greffé dans le corps. Il ne communique donc pas avec le labo à l'aide d'ondes électromagnétiques. Donc, certes il est télécommandé, mais on ne sait pas comment.
Il partage son esprit avec un autre être vivant: c'est très étrange. Ne serait-ce pas là un lien de type plutôt "métaphysique"?
Ensuite, ce qui est bien aussi c'est la victoire des êtres qui respectent la volonté de leur dieu et la défaite des gros débiles très méchants sans foi ni loi qui saccagent tout.
C'est à dire vous en fait (pour moi, vous êtes même pires encore). Vous saccagez et massacrez tout, vous niez l'existence d'un esprit tout-puissant (alors que celle-ci est évidente) et tentez même de supprimer ceux qui défendent la vérité. Vous êtes comme les méchants d'Avatar, mais en pire.
Vous aurez également remarqué l'utilisation de la figure de l'élu, du messie, qui, par un exploit exceptionnel, arrive à fédérer tous les clans et même à faire en sorte que le dieu local (en quelque sorte) produise un miracle.

Bref, beaucoup de points communs entre Cameron et moi (toutes proportions gardées évidemment: par pitié, évitez vos sarcasmes idiots). Sauf que moi, je suis bien plus rigoureux scientifiquement. Mes histoires de science-fiction sont mieux étayées par les connaissances actuelles (vous verrez), et je m'interroge avec davantage d'attention sur les questions concernant le lien métaphysique ou l'existence de Dieu.
En outre, je ne suis pas primaire: je ne crois pas que tout se règle par la guerre (de ce côté là Cameron est particulièrement primitif) et je crois encore moins que les marines sont les gens les plus forts du monde (par contre je crois volontiers qu'en réalité, ce sont des gros débiles).
A propos de métaphysique, il me faut encore répéter l'évidence: le fonctionnement du corps ne suffit pas. C'est plus que simple à comprendre et je ne vois pas pourquoi vous haissez une telle vérité.
Mais je continuerai le combat jusqu'au bout (déjà 777 articles publiés sur le sujet: la lutte contre le mal est difficile).

Une preuve supplémentaire que je dis vrai?
Je suis censuré (alors que ceux tirent les manettes ne devraient a priori pas craindre quelqu'un qui met simplement en évidence la différence douleur/pas douleur)...

Publié dans Archives 2010-2011

Partager cet article

Repost0