Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Je cherche un avocat.

Publié le par Miteny

Je l’avais déjà dit une fois. Je cherche un avocat. Un avocat assez fou pour faire un procès (à je ne sais pas encore qui… l’Etat peut-être). Mon grief : l’existence de Dieu étant facile à prouver, elle n’est remise en question par la société que forcément dans un but crapuleux… ce qui me porte préjudice. Je ne pas sûr à 100% que ce soit une bonne idée (!), mais je lance quand même la pelle.

On ne sait jamais, au cas où elle retomberait sur la tête d’un juriste dépressif, souhaitant, avant de changer de continent, partir sur un coup d’éclat (?). Le problème porte sur la nature du préjudice subi : je vais avoir beaucoup de mal à mettre en évidence un lien direct entre mes problèmes persos et Dieu. A moins que j’évoque un préjudice « futur » comme… l’appel sous les drapeaux (c'est-à-dire la guerre).

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article

Repost 0

Nabuchodonosor élu à la majorité.

Publié le par Miteny

A l’époque où je fus obligé de fréquenter les jeunes de certaines cités, je fus étonné de constater que ceux-ci surnommaient la police « Babylone ». Je ne sais pas s’il s’agit d’une exception mais je pense savoir pourquoi. Babylone est, dans le livre de l’Apocalypse (révélation), le nom d’une grande prostituée assise sur une bête sauvage représentant les nations et les peuples de la Terre. Par extension, Babylone a été identifiée par certains à tout ce qui représente l’autorité (la police, le pouvoir financier, politique…).

Mais Babylone était aussi, il y a plus de 2500 ans, un empire puissant dont le roi le plus fameux est sans doute Nabuchodonosor II, resté célèbre pour avoir détruit le temple de Salomon en -586.

Si donc Babylone représente la police, il est normal de faire le parallèle entre Sarkozy et Nabuchodonosor. Nabuchodonosor défendait lui aussi sa patrie et obligeait tous ses sujets à chanter la marseillaise de l’époque. Lui aussi criait les soirs de victoire « qu’un sang impur abreuve nos sillons ». Lui aussi parlait d’identité nationale (par contre je doute que Sarkozy veuille déporter tous les juifs d’Israël en France).

En tout cas, je trouve que ce serait mieux si, à la place de la marseillaise on chantait « la ballade des gens qui sont nés quelque part » (l’hymne officielle du mouvement théocrate) de Georges Brassens. Comme ce serait beau… des milliers de personnes, place de la Concorde , qui entonneraient en cœur :

C'est pas un lieu commun celui de leur naissance

Ils plaignent de tout cœur les petits malchanceux

Les petits maladroits qui n'eurent pas la présence

La présence d'esprit de voir le jour chez eux

Quand sonne le tocsin sur leur bonheur précaire

Contre les étrangers tous plus ou moins barbares

Ils sortent de leur trou pour mourir à la guerre

Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part

Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part

 

Ne votez plus Rouget de Lisle mais votez Brassens !!

 

 

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article

Repost 0