Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

55 articles avec avant 2011-best of

Le corps ne suffit pas, même en chanson.

Publié le par Miteny

Après le succès mondial de Si tu crois en miteny, applaudis, je propose ici de vous expliquer l'insuffisance du corps en chanson, même si en fait je ne me fais guère d'illusion (tiens, ça rime).

 

On me dit que je ne fais pas de science

que je n'ai pas suffisamment de patience

mais sacrebleu c'est une belle évidence

avec moi sur mon blog entrez dans la danse !

 

trou la la, trou la la, trou la trou la trou la la

trou la la, trou la la

Le corps ne suffit PAS !

 

Une vérification expérimentale

que certains trouveront un peu brutale

à laquelle cependant tout individu

par la plus simple logique est tenue

 

trou la la, trou la la, trou la trou la trou la la

trou la la, trou la la

Le corps ne suffit PAS !

 

Frappons, scions, découpons et arrachons

ce petit corps en bonne santé torturons,

car après il faudra se poser la question

de la douleur et de sa production

 

trou la la, trou la la, trou la trou la trou la la

trou la la, trou la la

Le corps ne suffit PAS !

 

Je dois vous dire de façon diplomate

que pas la moindre douleur je ne constate

que, malgré tous mes pieux et sincères efforts,

je ne pourrai jamais avoir mal à ce corps

 

trou la la, trou la la, trou la trou la trou la la

trou la la, trou la la

Le corps ne suffit PAS !

 

La vérification a bien sûr échoué

et, je sais que, comme moi, vous le savez

c'est une évidence que l'on peut répéter

à tue-tête dans la rue pour l'éternité

 

trou la la, trou la la, trou la trou la trou la la

trou la la, trou la la

Le corps ne suffit PAS !

Le corps ne suffit PAS !

Le corps ne suffit PAAAAAAAAAAAAAAS !

 

(salve d'applaudissements)

 

Merci, merci.

Partager cet article

Repost 0

Messie contrôle... et marque !!

Publié le par Miteny

Selon l'hypothèse de la suffisance du corps, la douleur est censée être fabriquée par le corps, notamment quand celui-ci est torturé. C'est à dire que selon cette hypothèse, torturer N'IMPORTE QUEL corps provoque, engendre (est cause de) aussitôt une VIVE DOULEUR AU NIVEAU DE CE CORPS.

 Pour procéder à une vérification expérimentale de cette hypothèse, je prends donc un corps quelconque en bonne santé et en vie et je le torture. C'est très simple, même si beaucoup font semblant de ne pas comprendre.

Puis je note le résultat qui sera pour moi, si ce corps n'est pas le mien : ABSENCE TOTALE DE DOULEUR AU NIVEAU DE CE CORPS.

 

En effet, les moyens matériels qui me permettraient d'observer la douleur de l'autre n'existent pas car je n'ai pas accès à la douleur de l'autre (si elle existe). Je suis donc bien obligé de dire que MOI je constate une absence de douleur puisque les moyens qui me permettraient d'observer l'éventuel phénomène produit n'existent pas.

Autre exemple de la logique élémentaire que j'utilise : si les moyens d'observer une lumière éventuellement produite par un objet n'existent pas, on est obligé d'en déduire que cet objet ne produit aucune lumière !!

Bref, je constate l'inverse de ce que prédit l'hypothèse, c'est une évidence. Je constate bien une exception (douleur que quand mon corps est frappé) inexplicable biologiquement car mon corps n'a rien de spécial au niveau biologique.

NON, le fonctionnement du corps n'explique pas à lui seul l'existence de la douleur, du plaisir, de la connaissance de telle ou telle chose, bref de la conscience de soi en général.

C'est encore plus évident que l'existence du soleil.

 

Belle est la victoire.

Lionel-Messi-de-dos diaporama

 

 241 semaines, et j'ai toujours mes 3000 Euros.

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>