Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La vision de l'arbre abattu : 7 temps passeront sur toi.

Publié le par Miteny

Dans le chapitre 4 du livre de Daniel, le roi Nabuchodonosor II fait un rêve et encore une fois, Daniel est le seul à comprendre ce rêve qui évoque un grand arbre qui resplendit sur toute la terre. Puis ce dernier est abattu et scellé, ce qui l’empêche de repousser. Au bout de sept temps, on le libère et il revient à la vie.

 

ATTENTION.

Daniel précise qu’il faut compter sept temps à partir du moment où Nabuchodonosor quitte volontairement le pouvoir pour une cause excentrique puisque l’arbre est censé être le roi.

 

Daniel 4, versets 20-22.

« L'arbre que tu as vu, qui était devenu grand et fort, dont la cime s'élevait jusqu'aux cieux, et qu'on voyait de tous les points de la terre; cet arbre, dont le feuillage était beau et les fruits abondants, qui portait de la nourriture pour tous, sous lequel s'abritaient les bêtes des champs, et parmi les branches duquel les oiseaux du ciel faisaient leur demeure, c'est toi, ô roi, qui es devenu grand et fort, dont la grandeur s'est accrue et s'est élevée jusqu'aux cieux, et dont la domination s'étend jusqu'aux extrémités de la terre. »

Mais il y a un problème : a priori Nabuchodonosor n’est jamais devenu fou et en plus, au chapitre suivant, nous pouvons lire (Daniel 5, versets 1-2) :

« Le roi Belschatsar donna un grand festin à ses grands au nombre de mille, et il but du vin en leur présence. Belschatsar, quand il eut goûté au vin, fit apporter les vases d'or et d'argent que son père Nebucadnetsar avait enlevés du temple de Jérusalem, afin que le roi et ses grands, ses femmes et ses concubines, s'en servissent pour boire. »

Or Belschatsar n’est absolument pas le fils de Nebucadnetsar (Nabuchodonosor) mais de Nabonide !!

Sans doute que les rédacteurs du livre de Daniel n’ont retenu que les rois les plus importants : or Nabonide a quitté le pouvoir pour partir vivre dans une oasis pour on ne sait quelle raison. Quand il revient à Babylone, il a quelque peu perdu la raison, car il ne s’aperçoit pas que Cyrus a pris le pouvoir à son fils (sources : des tablettes mésopotamiennes via l’expertise du CNRS). Toute son action paraît en décalage complet avec la situation.
Est-ce alors ce personnage dont parle Daniel dans le chapitre 4 ?

Beaucoup d’exégètes le pensent car dans les chroniques Babyloniennes, celui qui a perdu la raison, c’est Nabonide… lequel est lui VRAIMENT le père de Belschatsar.

Donc mon interprétation (choix de Nabonide) est tout à fait valable. Il y a une erreur : et j’ai le droit de rectifier puisqu’il y a une erreur. D’ailleurs lisez ce qu’en dit Wikipedia. Vous voyez que nombreux sont ceux qui sont d'accord avec moi.

Nabonide est le meilleur choix, et d’autant plus que sa fin correspond à la fin de l’empire babylonien.
Mais, contrairement à la prophétie de Daniel du chapitre 4, Nabonide n’a jamais admis la toute puissance du dieu des hébreux, et Nabuchodonosor non plus d’ailleurs. Donc si l’on veut encore croire à la prophétie, il faut considérer son sens symbolique. Nabonide représente les rois de la Terre et les sept temps sont à compter à partir du moment où Nabonide devient « fou ». Entre -552 et -546 donc (vous pouvez vérifier).

Or comme -546, c’est 7 ans (7 temps) avant -539 (fin de l’empire babylonien), mieux vaut prendre -546. Je rappelle que le livre de l’Apocalypse nous apprend que trois temps et demi (42 mois de 30 jours) correspondent à 1260 jours prophétiques, c'est-à-dire 1260 ans. Sept temps sont donc 2520 ans.
L’arbre de la prophétie de Daniel recommencerait donc à pousser en 2520+1-546 = 1975 !!

( il faut rajouter 1 parce qu’il n’y a pas d’année 0).

Ce qui signifie que les rois de la terre commenceront à se soumettre progressivement au vrai Dieu (l’arbre repousse) à partir des années 1970 !

Mais il faut laisser à l’arbre le temps de repousser... L’arbre représentant un roi, peut-être le fils de l’homme évoqué par Jésus ET Daniel, il faut laisser le temps au roi de grandir : c’est la signification de la métaphore.

 

En outre, ça colle avec tout le reste !! (Entre -546 et 1975, à mi-chemin, il y a 715). Les dates repères pour Daniel sont donc -546 et 715. Plus une autre, qui confirme tout ça… si besoin était !!

Il les utilise pour introduire 3 dates importantes à ses yeux :

2520 ans après -546 et 1260 ans après 715, 1975.

1290 ans après 715, soit 30 ans après 1975, 2005.

1335 ans après 715, soit 75 ans après 1975, 2050.

 

30 ans, 75 ans. Ça ressemble vraiment aux étapes de la vie d’un homme. Je suis désolé mais c’est la prophétie qui le dit.

30 ans chez les juifs de l’antiquité, c’était une sorte de majorité, l’âge de raison (lisez donc le livre des Nombres chapitre 4). D’ailleurs Jésus est censé avoir commencer à prêcher à 30 ans.

75 ans était la durée de vie moyenne.

Psaumes 90.10 : «  Les jours de nos années s'élèvent à soixante-dix ans. Et, pour les plus robustes, à quatre-vingts ans; Et l'orgueil qu'ils en tirent n'est que peine et misère, Car il passe vite, et nous nous envolons. »

Donc Daniel donne donc des dates précises correspondant à la fin des temps mais également aux étapes de la vie d’un homme qui est, qui est… ??

Le début du chapitre 12 nous l’indique.

« En ce temps-là se lèvera Micaël, le grand chef, le défenseur des enfants de ton peuple; et ce sera une époque de détresse, telle qu'il n'y en a point eu de semblable depuis que les nations existent jusqu'à cette époque. En ce temps-là, ceux de ton peuple qui seront trouvés inscrits dans le livre seront sauvés… »

 

Le prénom Micaël, composé des termes hébreux mi, ka et el signifie « qui est semblable à Dieu ».

Quel est donc ce grand chef « semblable à Dieu », donc au moins capable de démontrer son existence, qui travaillera entre 2005 et 2050, pendant la terrible époque de détresse ???

(En parlant d’époque de détresse : les traders qui recommencent comme avant juste un an aprèss, l’Iran qui va avoir ses bombes nucléaires dans quelques mois, plus d’un milliard de gens qui ont faim, le réchauffement climatique…. Voilà ce que j’ai entendu à la radio ce matin… Non mais continuez à être sourds… à ne pas faire la différence mal/pas mal… continuez… venez pas vous plaindre après).

Je ne sais pas si vous vous rendez compte de la force de mes interprétations ???!! En outre, on pourrait même réutiliser cette prophétie pour Bouddha puisque Siddhârta Gautama est mort vers 544 avant JC… Il a commencé sa carrière de Bouddha à 30 ans… carrière qui a duré 45 ans.

RETOUR.

 

PS : vous pouvez rire mais n’oubliez pas que je vous ai piégés : Chaque personne constate une exception terrible (DOULEUR) que lorsque SON corps est torturé…

Partager cet article

Repost0

1335 ans plus tard.

Publié le par Miteny

Vous savez sans doute que je me permets ici de vous proposer la seule interprétation irréfutable des prophéties de Daniel, un prophète juif du sixième siècle avant Jésus Christ.
Ce prophète est à part puisqu’il est le seul à évoquer le temps de la fin.

Il était très populaire auprès des Esséniens et a donc directement influencé Jésus Christ. J’irais même jusqu’à dire que Jésus était danieliste

Les derniers versets du livre de Daniel :

« J'entendis, mais je ne compris pas; et je dis: Mon seigneur, quelle sera l'issue de ces choses? Il répondit: Va, Daniel, car ces paroles seront tenues secrètes et scellées jusqu'au temps de la fin. Plusieurs seront purifiés, blanchis et épurés; les méchants feront le mal et aucun des méchants ne comprendra, mais ceux qui auront de l'intelligence comprendront. Depuis le temps où cessera le sacrifice perpétuel, et où sera dressée l'abomination du dévastateur, il y aura 1290 jours. Heureux celui qui attendra, et qui arrivera jusqu’aux 1335 jours ! Et toi, marche vers ta fin; tu te reposeras, et tu seras debout pour ton héritage à la fin des jours. »

Il faut bien sûr comprendre 1290 et 1335 années (je suppose toujours que pour bien interpréter ces prophéties, il faut considérer qu’un jour équivaut à une année). Mais à partir de quelle date commencent ces longues périodes de plus de mille ans ?

C’est très clair.

Le jour (l’année donc) où les deux conditions suivantes sont réunies :

-         Le sacrifice perpétuel a cessé.

-         L’abomination du dévastateur est dressée.

 

Rappelons que le sacrifice perpétuel est une coutume juive qui consistait notamment à offrir des sacrifices d’animaux en mémoire du sacrifice qu’était prêt à faire Abraham, il y a bien longtemps. Il devait avoir lieu sur l’autel, c'est-à-dire dans le temple, à Jérusalem.

Exode, chapitre 29, versets 38 et 39 : « Voici ce que tu offriras sur l'autel : deux agneaux d'un an, chaque jour, à perpétuité. Tu offriras l'un des agneaux le matin, et l'autre agneau entre les deux soirs. »

On est donc en droit de penser que symboliquement, le sacrifice perpétuel correspond à l’exercice du culte juif à Jérusalem. Il faut donc que l’exercice du culte juif ait cessé à Jérusalem (plus de temple) et qu’en plus, l’abomination du dévastateur soit dressée… à Jérusalem donc (puisque le sacrifice perpétuel avait lieu à Jérusalem). C’est logique.

Maintenant il suffit d’imaginer ce que peut être l’abomination du dévastateur.

Je ne veux pas me faire d’ennemis, je ne suis ni juif ni musulman (ni même chrétien).

Mettons nous bien d’accord : j’aime tout le monde !!

Mais je serais tenté de dire qu’il ne serait pas idiot de penser que cette abomination est, aux yeux d’un prophète juif, le « temple » d’une autre religion (bien que l’on puisse également considérer que l’islam et le christianisme soient des sectes juives... en fait).

Je rappelle que la mosquée Al Aqsa est située juste derrière le mur des lamentations, à l’emplacement de l’ancien temple donc.

Wikipedia :

« Jérusalem est conquise par les Arabes en 638 après un siège de deux ans. Les musulmans y érigent le Dôme du Rocher sous Abd Al-Malik (687-691). Al-Walid construit la Mosquée Al-Aqsa (vers 705-715). »

 

Il faut compter 1290 et 1335 ans au plus tard à partir de l’an 715 (date à laquelle le dôme du rocher et la mosquée Al Aqsa sont terminés), qui est justement la date située à mi distance entre les années -546 et 1975 (prophétie des sept temps) !!!
Incroyable mais vrai ! A mi-distance !!!

Yahoolalilalaaaaa !!! Bing, bing, wahou, wahou !!

Tout concorde !!

Comptons 1290 ans à partir de 715. On tombe sur 2005.

Comptons 1335 ans à partir de 715. On tombe sur 2050.

Heureux celui qui attendra jusqu’en 2050 donc !!

C’est clair comme de l’eau de roche. C’est comme si Daniel avait écrit directement 2005 et 2050. C’est pareil !!

 

Je pense vraiment que mon interprétation de cette prophétie est juste (500 Euros) mais je ne sais pas si cette prophétie est juste (vous voyez la nuance ?? oups ! pardon, j’avais oublié que je parlais à des cons…).
D’ailleurs 2050, c’est le début de la septième « période de mille ans »…Calcul ici.

Encore une fois, incroyable mais vrai, ça colle et ça recolle (et ça colle même, je le répète, avec ce que dit Nicolas Hulot de notre époque).

Daniel a vraiment désigné la période 2005-2050 et ceci en cohérence avec toute la chronologie biblique depuis la genèse !!

Les gars, vous n’avez pas fini d’être impressionné (même si en réalité, je ne peux pas espérer que des abrutis comme vous sachent compter).

 

RETOUR.

 

PS : n’oubliez pas que je vous ai piégés !!

Partager cet article

Repost0