Dieu : introduction.

Publié le par Miteny

En cette année 2012 pleine de promesses ou de désillusions, que ce soit pour moi ou pour les autres, j'ai donc décidé, comme je l'ai dit dans le premier post publié cette année, d'écrire une série de 19 articles sur Dieu. Tout d'abord parce que j'ai envie de faire le point sur ce sujet mais aussi parce que j'espère en apprendre plus sur la question.

Enfin, c'est tout de même le sujet du blog !

Je veux en savoir plus sur cette fascinante notion de Dieu, laquelle est malheureusement considérée de nos jours comme trop archaïque pour être prise au sérieux.

Discuter avec les internautes est toujours assez décevant, même s'il peut effectivement arriver qu'ils aient de bonnes idées. Alors, pour arriver à mes fins, il faut que je continue à discuter avec moi-même si j'ose dire. Cela s'appelle la méditation. Or point de méditation sérieuse sans formalisation, c'est évident.

Réconcilier la science et la religion, c'est possible ? Connaître la vraie nature de Dieu, c'est possible ?

Je ne sais pas mais je vais essayer en tout cas (humblement, même si là le côté humble de la démarche ne vous saute pas forcément au visage), avec ces 19 articles répartis sur une année. J'espère que vous serez indulgents avec moi : n'oublions pas que je n'ai pas que ça à faire, loin de là !

Voici les points que je compte évoquer :

  • - Avec les 6 premiers articles, je voudrais revenir sur la notion de « Substance cause d'elle même » et expliquer ainsi pourquoi l'univers est comme il est.

  • - Les 2 articles suivants traiteront de l'apparition et de l'évolution de la vie, jusqu'à l'espèce humaine.

  • - Ensuite viendront 5 articles sur l'insuffisance du corps, la conscience, le lien métaphysique et sa relation avec la Substance.

  • - Puis trois sujets pour approfondir la question de l'éventuelle existence d'une communication entre Dieu et les hommes au cours de l'histoire.

  • - Un article sur le supposé dessein de Dieu puis un dernier qui servira de conclusion.

 

Qu'est ce que Dieu ? Comment a-t-il fabriqué l'univers ? Quelle sorte d'intelligence est-il ? Comment interagit-il avec le monde ?

Avec les articles de cette série sur Dieu, j'espère fournir des éléments de réponse à ces questions. J'essaierai évidemment d'être le plus rigoureux et le plus « scientifique » possible.

Cela ne m'empêchera de citer la Bible, comme maintenant :

 
Marc 12.28 à 31. « Un des scribes, qui les avait entendus discuter, sachant que Jésus avait bien répondu aux sadducéens, s'approcha, et lui demanda : Quel est le premier de tous les commandements ? Jésus répondit: « Voici le premier : Écoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l'unique Seigneur; tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force. Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là. »

On peut dire que je réponds au premier des commandements chrétiens en aimant Dieu de toute ma pensée. En effet, n'est ce pas ce que je fais en utilisant toute mon intelligence pour réfléchir à sa nature ?

Donc, si vous êtes d'une religion quelconque, inutile de m'insulter en criant au blasphème.

OK ?

Cordialement.

 

Article suivant.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J

@ S.f.


Mais moi, même si tu fais semblant de ne pas l'avoir remarqué, j'applique déjà et sans aucun problème, les 7 points soulevés ici ( com. n° 68 ), en particulier sur mon blog.


Il suffit simplement pour t'en convaincre, d'y faire un tour, pour le constater  :


http://justicier.over-blog.fr/


Ce n'est pas comme un certain "mortDepeur"( Detrompeur, alias S.f. ? ) qui y sévit en insultant sans retenue, les internautes qui participent aux débats sereinement,
eux.


Justicier............toujours impartial et loyal, dans les débats auxquels il participe lui, et toujours sans faux nez
Répondre
J

S.f.


"Euh là c'est un peu exagéré quand même... "


On sent bien là toute la difficulté du S.f. à accepter les règles d'un débat calme et serein entre :


1 ) internautes polis


2 ) respectant les idées de chacun, même si on ne les partage pas, et


3 ) surtout sa difficulté à répondre correctement et de manière intelligente aux questions qui lui sont posées.


Rien qu'en lisant cette phrase, je le sens bouillir.


Je ne suis pas sûr qu'il va pouvoir tenir jusqu'au 25 avril 2012, mais bon.


Mais avant de commencer, je tiens à rappeler à tous et en particulier au S.f.


1 ) Que l'humour n'est pas une insulte.


2 ) Qu'émettre des idées différentes des siennes non plus


3 ) Démontrer les éventuelles erreurs de raisonnement de chacun, n'en sont pas non plus, car cela fait partie d'un débat normal et ce n'est donc pas un crime de lèse
S.f., par exemple, de lui faire remarquer les siennes.


4 ) que répéter les mêmes phrases toutes faites etmal rédigées de sucroit, sans jamais en changer une virgule peutt prêter à confusion, et cela ne s'appelle pas
développer ses arguments, mais réciter son bréviaire, c'est donc sans aucun intérêt.


5 ) que si l'on est incapable de faire l'effort d'imaginer qu'on puisse éventuellement avoir tort ( je parle pour n'importe qui ), alors il ne faut pas lancer des défis qu'on est pas sûr de
pouvoir relever.


6 ) qu'il est indispensable de laisser les internautes juger si ses arguments ( des uns et des autres ) sont  ou non pertinents et les laisser ainsi se faire leurs propres
opinions, sans les traiter d'incapables ou de nuls, si celles ci ne sont pas conformes aux siennes.


Ce n'est pas parce qu'on est pas d'accord entre nous qu'il faut être agressif et injurieux.


7 ) reconnaître ses éventuelles erreurs n'a jamais été une preuve de bêtise et de faiblesse, bien au contraire, c'est toujours une preuve d'intelligence. Par contre persister dans ses erreurs
malgré la démonstration que ce sont des erreurs, est une incontestable  preuve de bêtise


Dans ces conditions que le débat commence


Justicier..............impatient de voir la tournure des évênements et observateur toujours attentif et curieux de la réaction du S.f.
Répondre
M


Pourquoi tu n'appliques pas tout ça à toi même ?



C

ya pas de raison que ça ne le soit pas, bien que ça ne l ai pas été jusque là...
Répondre
C

En plus je ne vois pas ce qui est exagéré


-etre poli?


-respecter nos idées?


-répondre correctement à nos questions?
Répondre
M


J'espère que ce sera réciproque...



C

c'est ce que j avais proposé (voir page précédente)


fallais pas dire oui, ou alors rétracte toi (tu sais ce que ça veut dire si tu le fais)
Répondre
C

merci de ta réponse!


Donc, comme le stipule l'accord, tu dois pendant 3 mois


-N'insulter personne


-lire completement et répondre clairement et directement à nos questions


-entendre et respecter nos points de vue


            Nous sommes le 25 Janvier 2012, tu as jusqu'au 25 Avril 2012.


 


TOP CHRONO
Répondre
M


Euh là c'est un peu exagéré quand même...



J

S.f.


"Même avec cet abruti de "justicier", je serai obligé de rester poli ? "


Ben oui, mais pas seulement, avec tous ceux que tu insultes aussi.


Mais tout le monde constate que le seul qui insulte c'est toi.


Mais d'un autre coté, être traité d'abruti par un dégénéré du bulbe de ton espèce c'est valorisant et la reconnaissance pour les internautes de ma normalité sur le plan intellectuel.


J'suis poli là, non ?


Justicier...........qui lui, n'insulte personne, tout le monde le constate, mais qui n'hésite pas à renvoyer poliment ses insultes dans un papier cadeau à leur auteur. C'est
pas sympa ça ?


 


 
Répondre
M


Pauv'bonhomme



T

En effet, ce n'est pas la même adresse que la dernière fois. Celle-là avait été piratée, c'est pourquoi je n'y vais plus, et que j'en ai créé une autre.


Peut-être est-ce pour cette raison que je n'avais pas reçu ton mail.


 


Je ne dis pas que la douleur n'est pas réelle. Je dis que ce que tu constates est incomplet. C'est la réalité, mais ce n'est pas l'ensemble de la réalité.


C'est pourquoi tu tires des conclusions à partir de faits parcellaires, ce qui constitue l'un des problèmes de ta méthode.


En d'autres termes, ce n'est pas forcément le corps qui est insuffisant, c'est d'abord ta constatation qui est insuffisante.


Bien sûr, je sais que tu ne comprends pas ça. De nombreuses personnes t'ont déjà expliqué cela sur ce blog, et de diverses manières, chaque fois tu as répondu "c'est du charabia", c'est-à-dire
que tu ne comprenais pas. Je n'ai pas davantage d'espoir cette fois-ci.
Répondre
M


Je n'ai jamais dit que c'était toute la réalité, mais simplement que ce que je constat est bien réel : relis.



C

Il na t'a pas insulté gravement à ce que j'ai pu voir. Et quand bien même il l'aurait fait, te rabaisser à l'insulter ne te raffermira pas ta position.


Bon, c'est OUI ou c'est NON?


On dirait que tu ne sais pas répondre aux questions
Répondre
M


Ta question n'est pas claire, je ne sais pas où tu veux en venir mais oui si tu veux.



C

Excuse de te rabattre les oreilles avec ça mais tu n'as pas donné de réponse a ma proposition.


Dois-je en conclure qu'il te sera impossible de respecter les clauses que je te propose?
Répondre
M


Même avec cet abruti de "justicier", je serai obligé de rester poli ?



M

Elle ou il n'a pas dit qu'ellle est bonne...le fait que se soit faux n'est pas le probléme c'est la facon d'y arriver qui est problémetique. On critque les resultats c'est vrai quand un autre
corps et touché on sent rien mais la n'est pas le probléme on critique les conclusions que tu en tire...et surtout la facon dont tu arrives aux conclusions...


 
Répondre
M


Tu critiques quoi ?


En fait tu ne sais pas ce que tu critiques, c'est ça le problème...



T

"Dans un cas, je constate "douleur", lorsque mon corps est frappé ; Dans l'autre cas, je constate "absence de douleur", lorsqu'un autre corps que le mien est frappé."


L'expression "je constate" prend bien ici tout son sens : il s'agit bien de mon point de vue, de ma vision personnelle et individuelle. C'est bien ma représentation du monde. Et évidemment, elle
est incomplète :  une vision du monde complète, ça s'appelle l'omniscience, et personne n'est omniscient. 


Ce que je constate, ce n'est pas le monde ; le monde est inconnaissable, de part l'imperfection de nos sens, et l'imperfection de notre entendement (notre psychisme). Ce que je constate n'est
jamais qu'une fraction (infime) de la réalité. 


Dire "je constate la réalité", c'est dire "je suis conscient de tout, de tous les tenants et les aboutissants, de tous les facteurs qui entrent en jeu , et je comprends tout cela parfaitement."
Et ça, ce n'est pas crédible. 


 


Comme la réalité objective est inconnaissable, nombre de philosophes en viennent à dire que la réalité objective n'existe pas. Tout ce qui existe, c'est ce qui est subjectif : ce qu'un individu
perçoit, ou plutôt la perception de cette individu, ses pensées, ses sensations. C'est peu ou prou ce que soutient Stephane, qui en cherche les indices scientifiques. Mais c'est aussi ce qu'ont
soutenu les philosophes des Lumières Allemandes, à travers leur vision idéaliste. 


Le problème de cette vision est qu'elle n'est pas effeciente en terme de quête de connaissance. Mais on ne peut pas la rejeter autrement que par principe. Rien ne vient réellement
l'infirmer. 


 


Si du corps peut émerger la conscience (c'est ce que je pense), la conscience ne pourrait exister sans support. Mais alors, ce support n'est pas forcément un "corps". Dans l'absolu, il serait
envisageable qu'un support artificiel puisse faire émerger la conscience.


D'un robot, capable de se mouvoir et d'interagir avec son environnement, armé d'une batterie de capteurs sensoriels, et de logiciels capables de traiter toutes les données captées, logiciels
auto-évolutifs du type "réseau neuronal", une conscience pourrait émerger. 


Et à l'inverse, si le cerveau humain est suffisamment connu, dans son fonctionnement et sa manière de coder les informations, on pourrait charger une conscience sur un support informatique. 


Tout cela est évidemment de la science-fiction, et si jamais cela arrive, ce ne sera que dans plusieurs dizaines d'années. Mais c'est théoriquement possible. 


 


@Miteny


Certains critiquent l'insuffisance du corps, d'autres peuvent y adhérer, mais dans l'ensemble, à quelques exceptions près, les intervenants pensent que c'est ta méthode qui pose problème,
davantage que tes conclusions. 


Je te l'ai d'ailleurs toujours dit : ce n'est ni le fait que tu fasses la différence "douleur/pas douleur" (pitié, tout le monde la fait), ni même ton idée d'insuffisance du corps qui pose
problème. C'est le raisonnement (celui dont on devrait soit-disant trouver la faille) qui est problématique : parce qu'il comporte de nombreuses failles, justement, et que tu ne les reconnais pas
lorsqu'on te les montre.


Ce ne sont pas tes erreurs qui posent problème, c'est ton incapacité à les voir. 


 


 


Lorsque j'ajoute un commentaire, j'ai la possibilité de donner mon e-mail. Je l'ai fait ici. 
Répondre
M


Mais non, tu ne comprends rien : ce que je dis, c'est que ce que je constate est bien réel. Douleur/pas douleur, c'est bien réel. Est ce que tu nierais cette évidence ??


Ta partie me concernant est incompréhensible. Tu me dis que mon idée d'insuffisance du corps est bonne mais que je n'arrive pas à voir mes erreurs !


 


PS : ce n'est pas le mail de la dernière fois (aurais-je eu à faire à une fausse talia ???) Quel est ce mystère ??


 



C

Réponse à ma proposition?
Répondre
M


Tu veux m'empêcher de dire que justicier est un abruti ?



M

Les réflexions commencent à devenir assez intéressantes depuis quelque temps ici (par exemple, quand tu as parlé de trinité corps-esprit-énergie Talia). Une autre question que j'aime bien (je
pense que c'est stéphane l'avait développée justement) serait de savoir si la conscience pourrait être une propriété émergente de la matière (et donc qu'elle pourrait être "présente" dans notre
univers depuis "la nuit des temps").


Cela m'amène à me demander : Si la conscience ne peut s'exprimer autrement que via nos corps (selon notre vision actuelle), serait-il néamoins possible qu'elle existe ou qu'elle puisse s'exprimer
sous d'autres formes ?
Répondre
M


Alors ils me critiquent quand je dis que le corps ne suffit pas... mais ils envisagent que le corps ne soit pas nécessaire...


Comme quoi... enfin bref. J'ai promis certaines choses.



M

 ( @ Talia)


Tu dis : « Et l'absence de douleur quand un corps autre que le mien est frappé (je prends à dessein le langage Mitenien) n'est elle-même qu'une représentation du monde, et non le monde lui-même,
dans lequel tout coup porté sur un corps engendre de la douleur. »


-Oui on peut dire que c’est une interprétation individuelle, personnelle qui concerne le sujet qui est lui-même objet de l’expérience, mais qu’elle ne tient pas compte de l’interdépendance de
tous les phénomènes entre eux ! Cette première constatation n’est pas fausse en soi, mais incomplète car liée à « la vision de mon monde » !
On pourrait peut être dire pour approcher une formulation plus juste du phénomène :
1 dans un cas je constate douleur pour ce corps que je dis mien
2  et dans l’autre cas « absence de douleur » ici, pour ce corps, quand l’autre est frappé !
qui me semblerait plus juste dans la constatation du phénomène selon que j’en suis l’objet concerné par le coup ou pas.
Répondre
M

@ Talia
Merci de ce partage « En matière de philosophie, je préfère ceux qui posent les questions à ceux qui donnent les réponses. Mais ce n'est là qu'un goût personnel, qui ne se veut surtout pas
exemplaire. »
idem, les questions comme les doutes renvoient toujours « à celui qui doute et pose les questions » ce qui est plus direct et ouvre à une connaissance expérimentale en tournant la perspective,
l’angle de vue non plus à partir de « l’apparence » mais de là où elle émerge.
Mais ce dont je parle  a été traité il y a fort longtemps par l’Advaïta védanta hindou qui s’est intéressé très tôt à la « connaissance de l’esprit sous tous ses aspects. Et aussi d’ailleurs
dans la philosophie grecque du temps d’Aristote, ce n’est pas nouveau.
Et là la science et la philosophie se rejoignent souvent.
Mais bien sûr il ne s’agit pas seulement d’une connaissance intellectuelle, bien que celle –ci participe de la compréhension, mais d’une intégration et expérimentation en soi !
Comme d’ailleurs Spinoza  en faisait une expérience vécue, qu’il nommait « l’intuition », mais là on peut nommer cela selon chacun !
Merci de cet échange, où les insultes ne sont pas le mode de communication !
Répondre
J

@ menteur et Talia


La réponse à la question de savoir si le monde existe en dehors de ma présence, cela me paraît évident.


Pourquoi ? vu le nombre de morts de l'humanité depuis son origine, il est évident que le monde continue d'exister après notre mort.


Par contre, il me paraît également évident que la conscience de chacun "s'éteint" lors de sa mort.


Ce n'est pas parce qu'un mort, par définition, ne perçoit plus le monde qu'il l'entoure que ce monde disparaît.


Certes, nous ne savons encore que très peu de choses sur les facultés découlant du fonctionnement du cerveau et de toutes ses potentialités possibles.


Pourtant, force est de reconnaître que jusqu'à présent, on n'a pas réuissi à démontrer scientifiquement  que la "transmission de penser" par exemple, est ou non une réalité.


Toutes les expériences sérieuses cherchant à la mettre en évidence scientifiquement, ce sont soldées par des echecs.


De même que les tentatives d'explication des "expériences" de "vies antérieures" que certains pensent avoir eu.


Personne n'étant en mesure, aujourd'hui, de confirmer si ces "sensations" sont plausibles et surtout possibles, donc accessibles à l'expérimentation scientifique,


La seule chose que l'on peut dire, c'est si elles existent réellement, elles ne sont pas, à ce jour, accessibles avec les moyens scientifiques et techniques actuels.


Mais je le répète, nous ne sommes qu'au tout début de l'exploration de notre univers et de nous mêmes.


Qui aurait pu croire, par exemple, il y a seulement 50 ans, que l'on pourrait réellement reconstituer un organe avec des cellules souches embryonnaires ( déjà réussi sur la souris )?


Malgré les progrès foudroyants de la science, nous sommes encore très très loin de tout connaître, de tout comprendre et c'est cela qui est fascinant.


Pour terminer, je dirais qu'il est évident que, jusqu'à preuve du contraire, la conscience ne peut exister sans le corps et le cerveau vivant qui la produit.


Justicier
Répondre
M


La conscience ne peut exister sans le corps : le fonctionnement d'un corps (en bonne santé de préférence) est absolument nécessaire.


Mais force est de constater qu'il ne suffit pas....



J

@ S.f.


Je constate que tu n'as pas publié le com. que je t'ai adressé hier ( 23/01/2012). Censure, censure quand tu nous tiens....


Aurais tu peur d'être pris et laissé pour ce que tu es ?


Ou serais tu allergique à l'humour ?


Vas tu relever le défi de CQFD sans répondre à chaque fois tes phrases bateu favorites :


"J'ai déjà répondu à cette question...."


"Vous ne comprenez rien à rien...."


"Retourne à l'école...."


"Je constate bien l'insuffisance du corps..."


........


J'en passe et des meilleures.........


Sauras-tu supprimer de ton langage toutes les insultes envers tous les internautes ?


Mais je conseille malgré tout à CQFD de bien définir au dépard, avec toii, ce que tu ne considères pas comme des insultes, car avec ton passé d'insulteur pro , ça risque fort, de déraper très vite....


J'attends avec impatience de voir ça. J'en doute fort, mais bon.


C'est bizarre, mais je sens qu'on va bien rigoler.   Oh pardon !


Allez le S.f. chiche ?


Justicier.................;observateur très attentif du cas S.f.
Répondre
M


On ne peut pas ne pas t'insulter : ta bêtise dépasse l'imagination.



T

@menteur
Peut-on dire que le monde existe  en dehors de ma présence (conscience) qui à travers la perception, la sensation, la pensée (le corps-esprit) interprète d’abord mon monde?...je ne dis pas
que « ce qui est » n’existe pas, mais est-ce que « mon monde comme je l’interprète existe » !

J'aime bien cette manière de poser le problème. LA, on est à fond dans le sujet.
Et évidemment, le monde "tel que je l'interprète" n'existe pas. Mes représentations du monde ne sont pas le monde.
Et l'absence de douleur quand un corps autre que le mien est frappé (je prends à dessein le langage Mitenien) n'est elle-même qu'une représentation du monde, et non le monde lui-même, dans lequel
tout coup porté sur un corps engendre de la douleur.

Le monde existe-t-il en dehors de vous ou émerge t-il parce que « vous êtes » !
Une seule chose peut-elle exister sans « le voyant » de tout cela ?

Cela rappelle la théorie de Stephane. Fort intéressant point de vue, d'ailleurs. Je pense à ce sujet que oui, quelque chose peut exister sans sujet pour le constater. Un arbre dans une forêt qui
tombe sans un seul témoin fait quand même du bruit.
Il y a 6 milliards d'années, quand la Terre ni aucune vie n'existait, l'univers existait déjà, malgré tout, "en silence", "dans le noir", sans que rien ni personne ne le sache.


Pour autant, la question corps-esprit-énergie reste posée, et cette trinité, si seulement elle n'est pas insoluble, demeure pour l'instant irrésolue.


En matière de philosophie, je préfère ceux qui posent les questions à ceux qui donnent les réponses. Mais ce n'est là qu'un goût personnel, qui ne se veut surtout pas exemplaire.


 


@miteny


Je n'ai reçu aucun mail de ta part, et en ait été fort déçue. Je pourrais donc te traiter de menteur, mais je vais d'accorder le bénéfice du doute, et supposer que ton mail était tombé dans mon
courrier indésirable.
Répondre
M


Ah bon ? Redonne moi ton adresse mèl que je réessaie....



C

d acc ou pas?
Répondre
C

Ce n'est pas le nombre qui donne raison.


Alors t'es d'acc'?
Répondre
M


Qu'on ne me repose pas les questions auxquelles j'ai déjà répondu.



C

Si tu veux, on fait un marché: tu essaie de de ne pas proférer d'insulte pendant trois mois, de nous écouter, et de comprendre nos points de vue, et si tu le fais sérieusement JE me range dans ta
théorie.


Tu tentes le coup?
Répondre
M


Oui, mais il me faut plus : genre 50 adeptes par mois (parce que là j'en ai déjà 5 en plus par mois.. ce n'est pas suffisant mais c'est plus que 1 tous les 3 mois !)


 


Avec Miteny, défendez l'évidence !! 100 Euros à chaque sympathisant si je me trompe. Une occasion unique.



J

S.f.


On va bien tuer les afghans parce qu'ils sont obscurantistes et à toi, un obscurantiste pas de la même trempe, quand même, il faudrait demander pardon ??


MERDE !


SALE TYPE !!!


En plus, cet abruti confond ceux qui portent plainte contre les obscurantistes... et les obscurantistes eux-mêmes !!


Dans le monde des super connards, c'est un champion du monde !


Décidemment, tu rayonnes, tu illumines, tu éblouis que dis-je tu exploses de mille feux avec tes sorties, tes injures et raisonnements foireux.


Tout le monde peux admirer ici, le spectacle d'un illuminé rayonnant de vanité.


Tu devrais quand même faire attention, tu risques d'exploser....ou d'imploser sous le poids de tes c...ies


Alors comme ça, je serait un odieux obcurantiste, alors que c'est toi qui appelle à un procès en obscurantisme contre moi ?


Soutenir que chaque corps est suffisant pour ressentir de la douleur lorsqu'il se cogne par exemple, et que tout le monde le constate, ce serait ça l'obscurantisme ?


Soutenir que le corps est insuffisant à faire ressentir la douleur par exemple, et en conclure donc que Dieu existe.


Si ça, c'est pas de l'obscurantisme ( attitude hostile envers le progrès en cherchant, par exemple, à défendre et à divulguer une pseudo démo  dont la fausseté est démontrée
), dans le sens le plus profond du terme, c'est que je ne m'y connait pas.


Ceci dit, les illuminés dans ton genre, n'illuminent en général qu'eux mêmes et les leds qu'ils portent sont les simples témoins de leurs pétages de plombs. Elles ne s'éteignent
que lorsque leur production de c...eries s'épuise.


Pour l'instant apparemment, sur toi, elles ne sont pas prètes de s'éteindre.....


Savoir reconnaître ses erreurs, ce n'est pas demander "pardon", à qui que ce soit, c'est simplement faire preuve d'intelligence devant les arguments logiques IMPARABLES qui te sont opposés,
et tout le monde la reconnaitrait, là, ton intelligence.


Tout le monde peut se tromper, mais il n'y a que les sots qui refusent de le reconnaître même avec les preuves sous le nez.


Si par extraordinaire il était démontré scientifiquement avec preuves à l'appui, que tu puisses avoir raison , je n'hésiterais pas une seule seconde, pour ma part à le reconnaître bien volontiers
et sans aucun problème. Je doute fort que l'inverse soit vrai.


Tu peux donc garder tes déjections pour toi s'il te plais, je te les renvoie en retour.


C'est qui au fait le sale type ?


Justicier.................attentif à l'évolution du mental du S.f.
Répondre
M


"Alors comme ça, je serait un odieux obcurantiste, alors que c'est toi qui appelle à un procès en obscurantisme contre moi ?"


Notez bien cette phrase très drôle : un bel abruti, dans toute sa splendeur.



C

Merci pout l'insulte (une de plus de la part de quelqu'un que "tout le monde insulte")


Et selon toi gagner un débat ça veut dire quoi?


Etre le dernier a poster un com et ouvrir une nouvelle page?


Mettre tout le monde d'accord avec soi?


Assomer les autres avec des insultes et des copié-collés?
Répondre
M


Un jour ou l'autre, tout le monde devra admettre l'insuffisance du corps. Il faut juste attendre le temps où on ne sera plus censuré par ces media à la solde d'un régime politique qui se dit
démocrate.... (quelle blague)



C

Tu ne sais pas ce qu'est un débat, alors ne dis pas qu'il y en a eu.


C'est comme si je te disais "tu ne m'as pas convaincu une seule fois, mais en même temps je suis persuadé que tu es completement con et que je suis un génie"


He bien c est ce que tu dis et penses de chaque internaute qui poste sur ce blog. Ose dire que c'est faux!!


Et après tu dis qu'il y a débat????
Répondre
M


Bien évidemment, il y a eu plein de débats. Crétin.



C

ça aussi ça ne fait pas avancer le débat.


Pour faire un débat, tu ne dois pas tout ramener à toi ou à tes idées, tu dois essayer de comprendre les autres.


Il n'y a jamais eu et il n'y aura jamais de débat sur ce site, tant que tu n'auras pas compris ça
Répondre
M


Tu racontes n'importe quoi : des débats, il y en a eu des milliers sur ce site, et j'ai toujours gagné.



C

Cette réplique n'a ni intérêt ni fondement
Répondre
M


Ce qui a un fondement c'est l'insuffisance du corps.



C

hep le prophète de mes deux, arrete de mentir 5 minutes, arrete de faire le faux cul!!!!!


Nan mais tu as quel âge????? T es sûr d'être à l'heure partout???


sérieux, tu la joues prophète du "Très-Haut", et tu parles comme un charretier.


Faudrait se mettre d'accord avec soi-même! T'es un prophète empli d'amour de son dieu, ou un vulgaire charlatan frustré de la vie qui insulte le monde entier?
Répondre
M


Tu comprends vraiment rien à rien...



J

S.f.


"Abruti... Ce débile ne comprend rien à rien, mais ça ne l'empêche de continuer à être d'une arrogance hallucinante. 


J'espère qu'un jour la justice sera rendue : et ce jour là, tu seras mal (et moi je rigolerai bien).


Je crois que je vais porter plainte contre toi pour obscurantisme et harcèlement moral.


Oui, c'est ça qu'il faudrait : porter plainte !!! "


Ah bon !!! Tu veux porter plainte contre moi pour obscurantisme, c'est nouveau ça. Je savais pas qu'on était revenu au moyen âge ?


Faut croire que t'as fait une drôle de régression mentale, t'ai sûr d'être toujours présent dans ta tête ?


Tu pourrais sans doute me dénoncer auprès de l'Inquisition, j'peux te donner l'adresse d'un tribunal, si tu veux. J'crois qu'il en un à Carcassonne et confier l'enquête à Conrad de Marbourg.


C'est un spécialiste pour faire bruler les hérétiques après les avoir torturés, spécialité que t'apprécies particulièrement je crois. ,


Allez chiche, va au tribunal 28 boulevard Jean Jaurès 11012 Carcassonne,


c'est ouvert du Lundi au Jeudi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h et le vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 16 h 15 tu demande la division Inquisition et tu demandes à causer à Conrad de
Marbourg


Tu lui dit que tu viens porter plainte pour obscurantisme.


J'peux même t'accompagner si tu veux, c'est pas sympa ? j'te jure, là je vais bien rigoler quand ils appelleront l'hôpital psychiatrique en te faisant croire qu'ils appellent Conrard de Marbourg.


Ah ah ah ah, Oh putain qu'est ce qu'on se marre, oh la vache,


      ,  , 


  ,  , 


  ,  , 


Quant au harcèlement moral, laisse moi rire , on voit que tu connais rien à la justice, ( c'est pas un reproche,
juste un constat ) le harcélement moral n'est opposable en justice que dans le code du travail ( article L1152-1 ) et le code pénal prévoit les peines encourues ( article 222-33-2 )


Alors Mr le Grand Inquisiteur  , toujours
disposé à porter plainte contre moi ?


D'après toi c'est qui le débile, l'abruti qui ne comprend rien à rien et qui continue à être d'une hallucinante arrogance ?


Poser la question c'est y répondre, le S.f. bien entendu. La justice est rendue


C'est qui, qui insulte à tout va et qui s'est lui même de ce fait traité d'escroc ?


Poser la question c'est y répondre, le S.f. bien entendu.


La justice sur ce point devra être rendue. Ou il devra payer ce qu'il doit ( pour escroquerie, organisation de jeux d'argent sur internet en dehors de la loi )  ou il devra battre
sa coulpe ( j'en doute fort, mais bon ) ou encore, être reconnu malade et éventuellement soigné.


Toujours sous "torture morale" (sic) ?  ou sous dilemme cornélien ?


Suspens insoutenable, tempête sous le crâne d'oeuf du S.f.


Justicier.............toujours aussi implacable dans la lutte contre l'escroquerie


 
Répondre
M


On va bien tuer les afghans parce qu'ils sont obscurantistes et à toi, un obscurantiste pas de la même trempe, quand même, il faudrait demander pardon ??


MERDE !


SALE TYPE !!!


 


En plus, cet abruti confond ceux qui portent plainte contre les obscurantistes... et les obscurantistes eux-mêmes !!


Dans le monde des super connards, c'est un champion du monde !



C

C'est une menace?
Répondre
M


C'est une prophétie...



C

NON tu n'apprends rien: tu refuses d'admettre que tu peux apprendre d'autrui


NON tu ne comprends rien: tu refuses de comprendre que tu as tort.


Tu es un animal, et un animal bien précis, qui suit un chemin bien précis, puis qui s'arrête et n'avance plus, et rue dans tous les sens quelque soient les moyens utilisés pour lui faire entendre
raison:


Un âne
Répondre
M


pauv'type : rira bien qui rira le dernier. Les débiles comme toi regretteront un jour leur bêtise.



M

Voila miteny tu continu a censurer, quel peureux tu prefére publier les insulte a ton encontre pour jouer la victime
Répondre
M


Je n'ai rien censuré, tu racontes n'importe quoi.



M


Pour le fun! et surtout pour ce que vous constatez "vous"!
Peut-on dire que le monde existe  en dehors de ma présence (conscience) qui à travers la perception, la sensation, la pensée (le corps-esprit) interprète d’abord mon monde?...je ne dis pas
que « ce qui est » n’existe pas, mais est-ce que « mon monde comme je l’interprète existe » !
Vous pouvez ajouter, retrancher ce que vous voulez en citant Pierre, Paul, jacques, la science, la religion ou autre, tout absolument tout ne peut être que parce que « vous êtes », si vous n’êtes
pas, rien ne peut être affirmé car il n’y aura là aucune vision, image, sensation, pensée  qui ne sont que moyens d’information pour interpréter ce qui est expérimenté ! Donc "votre
présence est incontournable
Le monde existe-t-il en dehors de vous ou émerge t-il parce que « vous êtes » !
Une seule chose peut-elle exister sans « le voyant » de tout cela ?
Un corps peut-il ressentir la douleur « sans d’abord conscience » qui donne à la sensation le phénomène et donc le ressenti « douleur » ?
Ce qui différencie un corps vivant d’un corps mort c’est d’une part l’énergie, mais surtout le « fait » d’être conscient. Sans cette conscience de soi, un reflet , pour qui la douleur ?
Pour le corps ? Tiens donc ?
Le corps et l’esprit sont liés mais par quoi au juste puisque, moi, mon monde, l’autre, l’univers sont aussi constatés dans leur apparition par ma présence, le fait d’être.
ÊTRE est bien plus que ce que je vois et constate « puisque je le constate » ! Suis-je ce que je constate ou bien « suis-je » cela même  où,  l’expérience et le fait de
voir, naissant des sensations, perceptions, pensées, le corps-esprit conditionné, la personnalité, le sens du moi, interprètent ce qui est et par identification se prend pour ceci, cela ?
Cette conscience n’est-elle pas immanente au corps-esprit ? Puisqu’elle les englobe tous deux dans la vision-compréhension où tout est constaté même le personnage (moi-je) en
tant qu’objet de cette constatation.
Et nous parlons là de « nous » et non pas de ce qu’on nous raconte et qu’on nous dit « que nous sommes »
Ceci n’est pas l’énoncé d’une vérité, simplement une suggestion pour peut être regarder dans une autre direction, que celle apprise et répétée comme étant la vérité de notre condition.
Sommes nous les conditions qui nous font être, où sommes nous l’être et les conditions qui sont constatés en «  Toute conscience, immanente au corps-esprit » sans que celle-ci puisse être
saisissable, définissable à partir de là où on voit. Sinon, si nous pouvons le définir, cela devient encore un objet "vu" toujours de cette conscience immanente à toute chose...



Répondre
J

 


S.f.


"Qu'est ce que j'en ai marre de ces demeurés : cela me fait penser au pauvre garçon de 13 ans au QI de 146 martyrisé par ses abrutis de camarades.


Il va falloir que moi aussi je me plaigne"


Ouh là là prétendrais tu avoir un QI de 146  ?


Non ? sérieux ?


Pour l'instant, tout le monde constate que le demeuré, c'est toi.


Donc oublie le QI de 146, c'est pas ton niveau. Pour toi, ce serait plutôt moins 146   et le pire c'est
que plus ça va, plus tu t'enfonces grave.


Tu veux te plaindre ? Ah bon ? et à qui ? à l'Association des apprentis gourous ( A.A.G.)? à l'Association des mythomanes anonymes ( A.M.A.) ? ou à l'Association des menteurs comme des arracheurs
de dents ( A.M.C.A.D.)   ? ou à l'Association des escrocs anonymes ( A.E.A.) ? etc....... 


Sacré S.f. décidemment, y trouvera toujours des sorties scripturales pour nous faire rire


Justicier........de plus en plus sidéré par l'humour, involontaire, bien entendu caché dans les propos sérieux (sic)   du S.f. 


 


 


 
Répondre
M


Abruti... Ce débile ne comprend rien à rien, mais ça ne l'empêche de continuer à être d'une arrogance hallucinante.


J'espère qu'un jour la justice sera rendue : et ce jour là, tu seras mal (et moi je rigolerai bien).


Je crois que je vais porter plainte contre toi pour obscurantisme et harcèlement moral.


Oui, c'est ça qu'il faudrait : porter plainte !!!



J

@quelqu'un


"Une petite question pour Justicier… Qui te dit que ce cri que tu entends lorsque quelqu'un se cogne exprime sa douleur ? C'est une déduction que tu fais et qui peut très bien être fausse
; n'est-ce-pas ?"  


Cette remarque serait judicieuse si je n'avais pas précisé que c'est un cri de douleur dont il s'agit.


En clair on peut constater que c'est bien un cri de douleur qui est poussé lorsqu'on constate que la personne qui pousse ce cri reçoit un coup ou se casse la jambe, par exemple.


Tout autre cri peut être de joie, de colère etc...par exemple. selon le ressenti de celui qui le pousse.


On peut naturellement crier sans motif précis, mais dans ce cas on ne parle pas de cri de douleur, mais simplement de cri....


Je maintiens donc, naturellement, que la douleur peut être détectable et qu'en tout état de cause on ne peut pas dire qu'elle n'existe pas...pour les autres parce qu'on ne la resent pas
personnellement.


De même ce n'est pas parce qu'on ne ressent pas l'amour ressenti par quelqu'un d'autre que soit que cet amour est indétectable et qu'il n'existe pas.


En clair, ce n'est pas parce les sentiments et les ressentis de chacun sont privés et personnels qu'one autre personne que soi, ne peut pas les détecter (de manière indirecte) et
prétendre qu'ils n'existent pas


La phrase du S.f. :


"Privé càd non détectable, non existante pour les autres. CQFD",


est donc inexacte et incomplète


Le S.f; ne connait pas le sens des mots, car s'il avait dit la douleur de quelqu'un qui se cogne ne peut être RESSENTIE  que par le corps de la personne qui se cogne alors oui il
aurait raison.


Mais la douleur d'un autre corps que son propre corps est détectable (indirectement) et en tout état de cause existe bel et bien, même si on ne la ressent pas soi même.


Autre exemple :


Les co...ries débitées et ressenties ( que son corps est insuffisant, par exemple ) par le S.f. lui sont personnelles, personne n'en doute, surtout pas lui, ce n'est pas pour cela que
personne d'autre que lui ne peut les détecter et qu'elles n'existent pas.


En clair le caractère privé des pensées délirantes du S.f. ne signifie pas qu'elles sont indétectables et donc qu'elle n'existent pas pour les autes dès l'instant où il les exprime


Le S.f. saura-t-il comprendre cela ? Rien n'est moins sûr vu son niveau de compréhension


Justicizer................toujours aussi impitoyable détecteur des âneries du S.f. et témoin assermenté comme des centaines d'internautes, de leurs existences 
Répondre
M


Tu fais exprès de ne pas comprendre : détecter un cri ce n'est pas détecter une douleur.


Ta connerie ne fait que renforcer la pertinence de ma démo aux yeux des autres !!


"Cette remarque serait judicieuse si je n'avais pas précisé que c'est un cri de douleur dont il s'agit."


Non mais franchement, il y a de quoi être vraiment révolté devant ce guignol !


Je crois que je vais augmenter mon pari de 3000 à 10000 Euros !!



M

j,ai due me gouré de forom,c,est la guerre ici...c,est bizard que DIEU donne tjrs autant de mal a ce faire comprendre,ba moi je dis que la guerre des mots de celui qui crois avoir raison devrais
juste changer de site...je ne veus ofenssé personne,mais quesqu,ils vous arrives?bezebuth,adan ou eve il est ou le blem?vous cherchez des reponses sur quoi deja...?


 
Répondre
C

TU N'ES QU'UN NOLIFE!


Sors de ta bulle! Et tu n'as pas besoin de te plaindre.


Quand on se plains, c'est parce qu'on a envie que les choses changent. Si tu veux ue les choses changent bah.... arrete d ecrire des conneries, ou arrete ton blog, ou encore...  change ta
mentalité!


Et quand bien meme tu te plaindrais, tu le ferai devant qui? Et qui serait interessé par les plaintes d'un taré autiste? Bref, en gros, ferme l'orifice puant et repoussant qui te sert de bouche
Répondre
M


Au moins, moi, je ne suis pas un animal comme toi : j'apprends, je réfléchis, je comprends des choses.



C

"Fils de Belzebuth"


Whahaha!! M-D-R!!!


"Serviteurs de satan", "etres demoniaques"..... Nan mais la je reve


Et apres tu veux nous faire croire que t'as pas un pete au casque???????


Nan mais sort de chez toi deux secondes, décolle la tete de ton pc (devant lequel tu es rivé H24, je précise, vu que tu écris encore de la merde à minuit comme à midi), vis une vrai vie mon gars,
parce que la tu es en encephalorectumie aiguë!! SORS DE TA BULLE
Répondre
M


Sais tu, sombre idiot, qu'il y a du temps entre midi et minuit ?


 


Qu'est ce que j'en ai marre de ces demeurés : cela me fait penser au pauvre garçon de 13 ans au QI de 146 martyrisé par ses abrutis de camarades.


Il va falloir que moi aussi je me plaigne.



Q

Insulte : Attaquer quelqu'un de fait ou de paroles d'une manière offensante. 


 offenser : Blesser quelqu'un dans son honneur par des paroles ou des actes.


  honneur : Sentiment que l'on a de sa propre dignité. 


 


Une petite question pour Justicier… Qui te dit que ce cri que tu entends lorsque quelqu'un se cogne exprime sa douleur ? C'est une déduction que tu fais et qui peut très bien être fausse ;
n'est-ce-pas ? 
Répondre
M


Détecter un cri, ce n'est pas détecter une sensation douloureuse. Un être aussi primitif que Justicier peut-il comprendre ça ?



M

une revolution spirituel pour 2012?c,est ce qu,il doit ce passé,dieu c,est tous c,est vous,nous,eux...il suffis de laissé notre (ame)se rapelé notre vrai but de notre vie...disons que
l,ame te mène aux occasions bonnes et parfaites pour que tu vives exactement ce que tu avais l,intention de vivre.ce que tu vie en realité dépend de toi.
Répondre
M


Abonnez vous en masse à la newslette de dieuexiste.com parce qu'il est très important de défendre une aussi grande évidence que celle de Son existence !!!



B

Une insulte est un état, expression, ou souvent comportement, considéré comme dégradant ou offensif. Les insultes peuvent être intentionnelles ou
accidentelles.


 


Mes 2000 Euros, merci.


 


Trop drôle : avec vous, tout ce qu'on vous dit et qui ne va pas dans votre sens est forcément pour vous offensif...  Vous jouez (bien mal) le petit garçon mal élevé qui hurle à la mort dès qu'on lui dit "non" ou qu'on lui met le nez devant ses
bêtises... 


 


Sinon, je vais être factuel, puisque c'est généralement dans ce domaine que vous êtes le plus faiblard et le plus simple à piéger. J'entends par "piéger" énoncer
des faits contre lesquels vous êtes incapable de produire un raisonnement cohérent, autre que vos habituelles insultes ou dénigrements bien sûr !


 


Allons-y ! Donc, j'ai comparé vos écrits à :


 


a) Dan Brown : manque de bol pour vous, je le considère comme un très grand auteur dont j'ai lu quelques livres et apprécie les films qui en
sont fait. (Vraiment pas de chance Miteny, ne jouez pas au Loto ce soir ! )


 


b) Nostradamus : un type très honorable, un grand savant, à qui on fait dire n'importe quoi depuis des siècles. Et je vous inclue dans le
lot, vu certains de vos "articles".


c) Raël : un type qui, contrairement à vous, a très bien réussi dans le domaine du délire mystique ! Un vrai chef et un type charismatique,
quoiqu'on pense de sa secte. Bref, un type bien plus compétent que vous dans le domaine sectaire et qui a plus d'adeptes que vous. (Pas dur, vous n'en n'avez aucun qui vient vous
défendre ici ).


 


Allez, 3000€ pour vous si vous arrivez à formuler une réponse cohérente à ces trois points !


 


Et puisque vous êtes dans un jour ou votre cerveau semble être ENFIN capable de répondre à mes défis, je vous rappelle tous les précédents auxquels vous avez été incapable de
répondre : 3x3000€ en jeu + 100€ pour une association carritative (toujours aucune réponse de votre part à la date d'aujourd'hui). Je peux vous
rappeller les questions si vous le souhaitez mais, vous connaissant, vous jouez à l'autruche en faisant (bien mal) semblant de ne pas vouloir y répondre... 
Répondre
M


Que des calomnies sans intérêt ainsi que des mensonges. J'ai gagné vos défis et je n'ai jamais vu un de vos euros.


Pour vous punir, je vous inscris à la newsletter.



B

c'est une insulte de faire semblant de ne pas comprendre que l'existence du
soleil est une évidence


 


Merci de citer le nom du dictionnaire dans lequel vous avez trouvé une telle
définition du mot "insulte" : 2000€ pour
vous, sinon ayez la courtoisie d'admettre que j'ai raison 
Répondre
M


Une insulte est un état, expression, ou souvent comportement, considéré comme dégradant ou offensif. Les insultes peuvent être intentionnelles ou accidentelles.


 


Mes 2000 Euros, merci.



J

S.f.


"Le cri n'est pas privé..."


T'ai je dit cela ?


Par contre celui qui crie de douleur, hurle parce qu'il ressent cette douleur, donc sa douleur est détectable ( pas ressentie ) INDIRECTEMENT, par ceux qui entendent ce cri, oui ou non ?


C'est pas joli joli de mentir comme ça devant tout le monde le S.f. et en plus tu aggraves ton cas, car tu continues d'insulter et tout le monde le constat.


Or tu as dit que le mensonge était l'arme des escrocs.


On constate donc tous que t'es un escroc, c'est toi même qui le dit


CQFD


Justicier.................constatant comme d'habitude les mensonges du S.f.  


 
Répondre
M


Mais qu'il est con !


Non, la douleur de l'autre n'est pas détectable car elle est privée ! Privée !!!


Privée comme toi t'es privé d'intelligence... Toi comprendre ?



J

S.f.


"Privé càd non détectable, non existante pour les autres. CQFD"


N'importe quoi...


Ce n'est pas parce qu'on ne ressent pas physiquement, la douleur d'un autre corps que le sien lorsqu'il se cogne, par exemple que la douleur "privée" du corps qui s'est cogné, n'est pas
détectable ni existante pour les autres.


 Le cri de douleur, ça existe, et ça c'est détectable.


Faut pas confondre ressentir avec détecter et exister.


C'est pas parce qu'on ne ressent rien que la douleur, d'un corps autre que le sien se tord de douleur, n'est pas détectable et qu'elle n'existe pas.


CQFD


Justicizer................impitoyable détecteur des âneries du S.f. et témoin assermenté comme des centaines d'internautes, de leurs existences
Répondre
M


Le cri n'est pas privé, contrairement à la sensation, abruti. Donc détecter le cri n'est pas détecter la sensation.


C'est hallucinant : je peux répéter 500000 fois que la sensation est privée, cette pourriture fera TOUJOURS semblant de ne pas comprendre !



A

Ce serait une insulte que de ne pas être d'accord avec vous. Voilà bien une attitude doctrinaire et intolérante. 


 


La moindre des choses serait que vous admettiez que des gens puissent tirer des mêmes faits des conclusions différentes des votres. Et qu'ils ont des arguments pour ça, pour peu que vous
acceptiez de les entendre (je ne parle même pas de compréhension). 
Répondre
M


Ne déforme pas ce que j'ai dit, escroc ; c'est une insulte de faire semblant de ne pas comprendre que l'existence du soleil est une évidence, que l'insuffisance du corps est une évidence.



J

S.f.


"Alors pourquoi faire semblant de ne pas comprendre qu'une sensation est privée ?" 


Personne ne nie qu'une sensation est privée et ne peut être ressentie par chacun qu'avec son propre corps, mais cela n'empêche pas qu'on peut "partager" des sensations semblables les uns avec les
autres, c'est le cas de l'amour, ou de la douleur morale, par exemple.


Chacun ressent ses propres sensations avec son propre corps, qui est donc suffisant.


Y a pas de problèmes


Justicier.............toujours étonné que le S.f. ne comprenne pas ça
Répondre
M


Privé càd non détectable, non existante pour les autres. CQFD



C

Parle pour toi, faux cul
Répondre
M


Fils de Belzebuth



C

"abruti" c'est une insulte,


et n'essaie pas de te justifier
Répondre
M


Ce qui est vraiment une insulte, c'est de me faire croire que vous ne comprenez pas l'insuffisance du corps : au lieu d'être des merdes, devenez honnêtes, ça vous changera !!



M

PERSONNE ne dit le contraire...oui c'est privé mais là n'est pas le problémec'est justement ce que prevoit "la theorie materialliste", il n'y a de paradox que dans ta tête...


Quand tu te coupe les cheuveux c'est "privé" aussi c'est a dire que tout le monde le voit mais les autres auront tjrs leurs cheuveux sur la tête. Et si tu veux dire que toi tu ne le "vois" pas
dans le cas de la douleur ben c'est pas parceque tu ne vois pas une chose qu'elle n'existe pas...mais dans le cas de la douleur tu peut l'entendre ou la deviner.
Répondre
M


Voilà de vraies insultes !!


Cet abruti va me faire croire qu'il n'est pas évident que je constate l'insuffisance du corps : il se fout de moi. C'est une insulte (la plus grave pour moi).



B




douleur, nom féminin




 









Sens  Sensation physique ou morale pénible. Synonyme souffrance


 


Vous voyez Miteny, je sais lire la définition de "douleur". Allez, à vous d'aller chercher celle d' "insulte" et revenez ensuite vous excuser de m'avoir accusé d'en avoir proféré
à votre égard. Vous vous grandirez un peu au lieu de passer pour un petit garçon mal élevé et colérique... 








Répondre
M


Alors pourquoi faire semblant de ne pas comprendre qu'une sensation est privée ?