Dieu ou la Cause Première.

Publié le par Miteny

Tout a une cause. Et la science d'aujourd'hui peut pratiquement expliquer les causes de tout ce qui nous entoure : depuis les origines de l'espèce humaine jusqu'aux origines de l'univers, le fameux Big-bang.

Par contre, ses compétences s'arrêtent là, elle ne sait pas aller plus loin. Elle ne peut pas nous dire ce qui a initié cette explosion, ce qui l'a rendue possible. On ne peut pas savoir ce qu'il y avait avant le Big-bang, mais une chose est sûre : il y avait quelque chose. Il y avait forcément quelque chose, qui obligatoirement avait une cause, qui elle-même avait une cause, etc... Tout a une cause, une origine. Ce qui revient à dire que, de tout temps, il y a toujours eu « quelque chose ».

Pour en vous convaincre, lisez cet extrait d'un petit article que j'ai trouvé dans un hors série récent de Science et Vie :

« Il faut comprendre que changer ne signifie pas être remplacé. Ce n'est pas cesser d'être soi, mais être soi autrement. Ainsi, nous considérons qu'une chose particulière peut subir certains changements, c'est à dire ne plus être la même, tout en demeurant elle-même.

Mais comment ces considérations s'appliquent-elles au cas du néant ? Pour pouvoir dire qu'il change, il faudrait que quelque chose subsiste, en même temps que plusieurs de ses propriétés changent. Or le néant est précisément ce qui n'a aucune propriété ! Lui en attribuer une qui puisse changer suffirait en effet à faire de lui quelque chose, c'est à dire le distinguer de lui-même. Autrement dit, nous sommes incapables de décrire et peut-être même de concevoir un changement qui concernerait le néant. »

 

C'est très bien expliqué : le néant ne peut pas être à l'origine d'autre chose que le néant. Si seul le néant avait régné à une époque, alors seul le néant aurait régné pour toujours. Bergson l'avait d'ailleurs également démontré.

Comme je l'ai dit, cela implique forcément que de tout temps, il y a toujours eu « quelque chose ». À l'instar de Spinoza, appelons « Substance » la chose dont l'existence est absolument nécessaire, c'est à dire ce dont l'inexistence laisserait la place au néant. Par construction, la Substance existe nécessairement. Science et Vie ne le dit pas directement car c'est un magazine censuré, mais il en apporte involontairement la preuve !

Aussi loin que l'on remonte dans le passé, la chose qui existait à cette époque portait en elle la possibilité de changer. Vu ce qu'on vient de dire, aucun athée ne pourrait nier cela, même le plus stupide (et Dieu sait à quel point les athées sont stupides !!) : la Substance portait en elle le pouvoir de se changer... sinon l'univers n'aurait comporté, de tout temps, que cette Substance primordiale. C'est une lapalissade.

Dans le monde minimaliste dans lequel je me positionne pour les besoins de mon raisonnement, rien n'est a priori nécessaire... sauf cette Substance qu'on peut qualifier de vivante car portant en elle la possibilité de se transformer. Encore une fois, je ne peux pas dire qu'elle a une cause car, par construction, j'ai défini cette entité comme étant la chose minimale nécessaire pour qu'il « n'y ait pas rien » !

Je suis en fait arrivé au bout de la chaîne causale. Vous comprenez ??

 

« Peut-être mais alors quelle est la cause de cette entité ? Car miteny, tu as dit que tout avait une cause... De plus, il est facile de deviner ce qu'est ta « Substance ». C'est la matière ! » répondrez vous sans doute... surtout parce que dans la grande majorité des cas, vous ne lisez pas ce que j'écris. Il faut sans arrêt que je me répète.

D'abord, bande de nuls, matière est un terme générique. La matière n'existe pas en tant que telle. Ce qui existe c'est de la matière... nuance !

Supposons néanmoins, pour vous faire plaisir, que la Substance que j'ai définie dans cet article ne soit qu'un bout de matière. Il faudrait que ce soit un bout de matière capable d'engendrer l'univers. Or c'est idiot : aucun bout de matière n'a le pouvoir de décider d'une telle chose. Même notre univers dans son ensemble n'est pas « nécessaire » : la logique ne s'oppose nullement à son inexistence. S'il existe, c'est parce qu'un phénomène l'a engendré. On en revient toujours au même problème exposé plus haut !

Spinoza, s'il était là, se précipiterait sur son clavier pour répondre que la cause de la Substance est en elle-même : elle a pour origine elle-même. C'est une autre façon de dire qu'elle n'en a pas. Elle existe car elle est nécessaire, par construction.

Dieu - car, vous l'avez compris, il y a un lien très étroit entre la Substance et Dieu - existe parce que son existence découle du raisonnement logique que je viens, avec l'humble concours de Science et Vie, de vous présenter.

Pourquoi ce chien existe-t-il ?.... Parce que ses parents chiens l'ont conçu !

Pourquoi cette table existe-t-elle ?.... Parce qu'un artisan l'a fabriquée !

Pourquoi Dieu existe-t-il ? Parce que son existence est logiquement nécessaire, j'en ai fait la démonstration !! S'il n'existait pas, c'est le néant qui régnerait... éternellement.

Alors certes, je n'ai pas démontré ici le lien entrer l'entité métaphysique à laquelle nous sommes tous reliés et l'entité minimale « vivante » dont l'existence est nécessaire, mais c'est surtout parce que ce serait trop long pour cet article. Je n'en ai pas tellement plus raconté sur la nature de ces entités, mais ce n'est que partie remise, je compte bien tenter de m'y atteler.

Ce qu'il faut comprendre ici avant tout, c'est à dire ce qui est le message de cet article, c'est qu'il est possible de faire la démonstration de l'existence nécessaire d'une Cause Première, qui n'a pas de cause autre qu'elle-même, qui est juste là, de tout temps et pour toujours.

Cette entité est nécessaire vivante car s'il ne l'était pas, elle ne serait pas tellement différente du néant puisque, n'ayant pas les moyens de se transformer, elle aurait alors forcément éternellement les mêmes caractéristiques. On peut même ajouter qu'elle dispose sans doute d'une force vitale hors du commun, car elle est à l'origine d'un monde d'une richesse inimaginable.

Le plus extraordinaire est de se rendre compte que nous sommes a priori reliés à cette entité. N'est ce pas à la fois étonnant et merveilleux ?

Mais là, je m'avance trop, j'ai sauté des étapes : j'essaierai de développer plus amplement  l'ensemble de ces questions l'année prochaine.

 

Bisous à toutes les mitenistes.

Publié dans Archives 2010-2011

Commenter cet article

kain15 05/04/2012 14:28


bonjour et bon courage !!!!


https://www.facebook.com/pages/sauvons-le-monde-et-la-planete/119060214794225?sk=map&activecategory=Photos&session_id=1333400796

Miteny 05/04/2012 18:54



Merci



jean 06/12/2011 18:59


que des arguments circulaires !


miteny , l'incarnation vivante du sophisme !

Miteny 06/12/2011 19:22



Calomnies de la part d'une ordure qui sait que j'ai raison.



Roland 03/12/2011 22:10


bref vous avez démontré l'existence du vide quantique.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Vide_quantique


 

Miteny 04/12/2011 15:15



N'importe quoi. Vraiment je serai toujours étonné par l'immensité de la connerie de ces abrutis.


Ce ne sont même pas des êtres humains puisqu'ils n'ont pas l'intelligence du mollusque !!


Je n'ai même plus la force d'insulter ces merdes...


 


 


Le vide quantique


Mais qu'est ce que je fais au milieu de ces attardés ???



Luke 02/12/2011 15:17


C'est pas en insultant tout ceux qui laisse un commentaire qui ne te plaît pas qu'on va te prendre au sérieux.

Miteny 02/12/2011 16:03



Moi je me trouve gentil avec ces attardés de la pire espèce



Cartman 01/12/2011 10:47


Talia,


je ne sais pas qui vous êtes, mais merci pour votre bon sens, votre objectivité et votre sagesse.


Bien à vous,


Cartman

Talia - Observatrice aussi 01/12/2011 08:05


@Justicier & Bb2


 


Que Cartman refuse de répondre à vos questions, c'est tout à fait son droit. Rien ne l'y oblige, ni légalement, ni même moralement. Il vient, il lit ce qui est écrit, il apprécie sans doute ce
qui est écrit par les uns ou les autres, et les articles de Miteny en particulier, et ses raisons et ses motivations lui appartiennent. Il observe. Parfois, il donne son opinion, il approuve
certaines choses que dit Miteny, et c'est tout à fait son droit aussi. 


Il refuse parce qu'il n'en a pas envie ? C'est ok. Je ne crois pas qu'il faille y voir quelque lâcheté. Cartman a tout à fait le droit de ne pas avoir envie de répondre, et par là même, de ne pas
répondre.


Ici, il y a beaucoup d'amateurs de polémique, de personnes qui aiment débattre, qui aiment décortiquer les propos de l'autre montrant qu'il a tort... Face à Miteny, d'ailleurs, c'est assez facile
(à ceci près que lui ne se rend pas compte).  


 


Bien sûr, vous aimeriez connaître les raisons de Cartman, vous aimeriez, tout comme moi, savoir ce que pense Cartman, savoir pourquoi diable souscrit-il à ce que dit Miteny, alors même que ça
nous semble absurde... Mais on ne peut pas obliger à débattre quelqu'un qui ne veut pas débattre. Ce n'est pas son but, à Cartman ! 


Et ce n'est pas le but du site, qui est centré autour de Miteny, et c'est tout.  


Carman a sans doute d'autres chats à fouetter que de répondre à des questions. S'il prend parfois position, libre à lui, et il garde tout à fait le droit de ne pas se justifier.


 Contrairement à Miteny, il n'a rien à prouver, et donc il ne doit rien à personne. 


 

Cartman 30/11/2011 14:42


@ bb2 =>> "Ce n'est pas ce que vous dites qui compte, c'est ce que vous faites"


Voiçi une phrase pleine de bon sens (enfin oserais-je dire...) à laquelle je souscrit totalement.


Au petit bémol près que toi et moi n'y donnons absolument pas le même sens, ni la même saveur, ni la même finalité.

Cartman 30/11/2011 14:38


@ Justicier :


"Quel est donc le contenu de ton contrat de travail ?Qui te payes ?"


Je ne peux dévoiler ces informations. Une clause de confidentialité me l'interdit.


"Seras tu au moins assez courageux pour répondre à celles ci ?"


C'est fait, j'ai répondu (voir juste plus haut). Si la réponse n'est pas celle que tu attendais, ce n'est pas mon problème. Ce n'est d'ailleurs pas un problème ...


"Sinon, je ne vois pas l'intérêt de tes interventions ?"


Tu as le droit de voir ou de ne pas voir. De mon côté, mon contrat de travail ne prévoit pas de susciter ton intérêt.


"En clair observe et tais toi si t'es pas capable d'exprimer ton opinion, si t'en as une, bien entendu."


Je fais ce que je veux. Ma mission est plus importante que tes revendications à mon sujet.


"Une dernière qsuestion commev ça, pour le fun, ton corps t'est il insuffisant d'après toi ?"


Insuffisant pour quoi? par rapport à quoi ? Sois un peu plus précis dans tes formulations car là, c'est flou.

Bb2 30/11/2011 12:32


@Cartman


 


non. Je suis parfaitement capable de répondre à toutes vos questions, celles déjà posées, come celles qui pourraient venir.


 


 


Vous pouvez répéter mille fois en être "capable", ça ne rend pas la chose plus vraie. Ce n'est pas ce que vous dites qui compte, c'est ce que vous faites : vous refusez, de dire ce que vous
trouvez intéressant dans un article de Miteny.


 


Votre raison ? "J'en ai pas envie". On a vu plus courageux !


 


 


Vous aurez donc droit pour la suite à mes observations, mes reflexions, mes interventions et plein d'autres choses. Mais point de réponses à vos questions. C'est ainsi.


 


 


Vous "intervenez" et nous soumettez vos "réflexions" : merci de me donner (enfin) raison quand je vous disais que vous n'êtiez pas un simple observateur.


 





Ne vous sentez pas obligé de répondre à tout celà. A part vous soulager momentanément, ca ne servira à rien.


 


 


Rectificatif : ça ne "vous" sert à rien 


 

Justicier 30/11/2011 07:43


@Cartman


Quel est donc le contenu de ton contrat de travail ?


Qui te payes ?


Seras tu au moins assez courageux pour répondre à celles ci ?  Sinon, je ne vois pas l'intérêt de tes interventions ?


En clair observe et tais toi si t'es pas capable d'exprimer ton opinion, si t'en as une, bien entendu.


Une dernière qsuestion commev ça, pour le fun, ton corps t'est il insuffisant d'après toi ?


 


Justicier...............observateur à l'occasion de l'observateur


 

Cartman 29/11/2011 17:46


à bb2 =>> "Donc mes questions et remarques qui restent ouvertes, et vous êtes incapable d'y répondre. Ça ce sont des faits, désolé
! "


non. Je suis parfaitement capable de répondre à toutes vos questions, celles déjà posées, come celles qui pourraient venir.


Mais mon contrat de travail ne prévoit pas celà. Je ne suis pas missioné pour répondre aux questions. Déjà, vous donner ces explications, constitue en soi une entorse au réglement auquel je suis
soumis. Je m'en arrangerais...mais je ne peux pas aller plus loin.


Vous aurez donc droit pour la suite à mes observations, mes reflexions, mes interventions et plein d'autres choses. Mais point de réponses à vos questions. C'est ainsi.


Ne vous sentez pas obligé de répondre à tout celà. A part vous soulager momentanément, ca ne servira à rien.


Bon pis à partir de maintenant j'abandonne le vouvoiement. Ca ferra des phrases plus courtes.


Salut à toi.

Bb2 29/11/2011 10:18


@ Bb2 =>> Pas de réponses sur mes précédentes remarques et questions ? Vous êtes aussi embarassé que ça ?


J'ai dit à plusieurs reprises que j'étais là en tant qu'observateur. Ca aussi il va falloir de répéter 3000 fois ?? (c'est fatiguant...)


 


Vous savez, ça n'est pas en disant quelque chose mille fois que ça devient vrai... Moi je peux vous répétez un million de fois que je suis un astronaute si
vous voulez .


 


"J'ai dit", "j'ai dit" : que des beaux discours encore, tout dans le blabla, rien dans les actes. Vos actes : vous donnez votre avis et intervenez dans les
commentaires, ce qui est tout à fait incompatible avec la définition d'observateur (définition au sens scientifique ou pas). Avez-vous déjà lu la définition dans un dictionnaire
? À moins que vous vous soyez inventé une définition à vous tout seul dans votre coin peut-être ?


 


Donc vous n'êtes donc pas un observateur, quoique vous répétiez "3000 fois"... Ou un milliard de fois si ça vous chante, allez. 


 


Donc mes questions et remarques qui restent ouvertes, et vous êtes incapable d'y répondre. Ça ce sont des faits, désolé !

Cartman 29/11/2011 09:34


@ Bb2 =>> Pas de réponses sur mes précédentes remarques et
questions ? Vous êtes aussi embarassé que ça ?


J'ai dit à plusieurs reprises que j'étais là en tant qu'observateur. Ca aussi il va
falloir de répéter 3000 fois ?? (c'est fatiguant...)

Justicier 29/11/2011 07:21


 


Où il démontré de manière irréfutable que le Stroumph farceur s'emmêle les pédales et confond le
sens des mots.


 


Dans le com. n°1 de l'article  " Plus précieux que la vie : le lien métaphysique " que j'ai posté le 14 / 11 / 2011 à 7h 32, je lui faisait remarquer qu'un internaute,
Issa'ud-din-a-fransawi, avait demandé sa désincription à son blog " Pour la révolution en 2012 ".


Lui faisant remarqué que le cas de Bb2, internaute voulant se désinscrire et ayant rencontré des difficultés, n'était donc pas unique.


La réponse le même jour à 9h 37 du stroumph farceur est la suivante :


"T'es un malade mental mon pauvre. Ce n'est pas le seul inscrit (il y en (a)22 !!)


T'as des problèmes : c'est plutôt à toi d'aller te faire soigner.


Dans le présent article " Dieu ou la Cause Première", Bb2 fait un réquisitoire IMPITOYABLE, IMPLACABLE  et très
bien étayé sur la fumisterie du Stroumph farceur. Celui ci, certainement sonné par ses démonstrations éclatantes de sa mauvaise foi, lui répond textuellement:


" Quelle campagne de désinformation !


Tu déformes, tu ne comprends rien et en plus tu lis mal : il y a 22 blogs dans ma communauté "pour la révolution en 2012" (vous verrez d'ailleurs
l'année prochaine que j'ai été drôlement visionnaire), mais beaucoup plus d'inscrits à la newsletter "


Alors je lui pose la question qui tue le mensonge :


Y a-t-il 22 inscrits à la newsletter de ton blog communauté " La révolution en 2012 " ou "
22 blogs dans ta communauté " ?


Questions subsidiaires au S.f. :


Quellle signification donnnes tu à "22 inscrits à la newsletter" ?


Quellle signification donnnes tu à " 22 blogs dans ma caummunauté " ?


 


Sais tu faire la distinction, inscrits / non inscrits ?


Sais tu faire la distinction, blog / pas blog ?


 


C'est exactement comme la distinction que tout le monde sait faire, SAUF TOI APPAREMMMENT, entre
:


 


douleur / pas douleur


corps suffisant / corps insuffisant


 


Démonstration est faite que tu confonds constamment, autour / alentour, douleur / pas douleur, Substance ( la chose ) / Dieu, etc... en clair, t'est pas clair dans ta tête.


 


Alors d'après toi le S.f., t'es :


malade / pas malade ?


génie / pas génie ?


honnête / charlatan ?


 


Justicier................qui juge de manière impartiale, je maintiens, le degré d'objectivité et donc la crédibilité des propos du Stroumph farceur 


 

Miteny 29/11/2011 09:54



22 blogs dans la communauté et N mèls inscrits à la newsletter



Bb2 28/11/2011 21:23


 


Quelle campagne de désinformation !


 


 


Vous êtes libre d''apporter des réponses plutôt que des jérémiades.


 





Tu déformes, tu ne comprends rien et en plus tu lis mal : il y a 22 blogs dans ma communauté "pour la révolution en 2012" (vous verrez d'ailleurs l'année prochaine que j'ai été drôlement
visionnaire), mais beaucoup plus d'inscrits à la newsletter


 


 


Merci d'avoir rectifié mon erreur et de m'indiquer combien votre newsletter compte d'inscrits.


 

Miteny 28/11/2011 22:25



Et bien je trouve qu'il n'y en a pas assez. Mon objectif étant 1000 pour 2012 (aie, aie)



Bb2 28/11/2011 17:50


À ce jour, faisons un point sur Miteny :


 


QUESTIONS ET DEMANDES SANS RÉPONSES


 


- Le nom d'un scientifique par qui il prétend être soutenu.


- Une preuve de la censure dont il se prétend victime ("je suis censuré", 29/09/11, "je suis [...] victime de grandes injustices", 13/09/11, "Voyez donc l'innocente victime que je suis",
25/08/11)


- Son école d'ingénieur, puisqu'il s'appuie en partie sur cet aspect pour appuyer sa légitimité dans le domaine scientifique ("je suis ingénieur", 26/10/11, "OUI, j'ai démontré scientifiquement
l'existence de Dieu.", 19/10/11, "Mes calculs sont irréfutables.", 31/08/11, " Je suis un scientifique, rationnel et tout", 28/01/11)


- Miteny dit avoir été "condamné" (19/08/11) : il n'a produit aucune preuve de ce fait.


- Miteny reproche aux autres d'être incapable de répondre à des questions simples (" Encore un qui n'a aucun courage, incapable de répondre à 2 questions simples", 24/09/06).


 


CRÉDIBILITÉ SCIENTIFIQUE


 


- "Le parcours normal d'un nouveau résultat depuis sa découverte jusqu'à sa reconnaissance par la communauté scientifique passe en effet par la publication des travaux qui ont permis d'y aboutir
dans des revues scientifiques où ils seront soumis à la critique des chercheurs travaillant dans le même domaine." (Wikipédia, http://fr.wikipedia.org/wiki/Évaluation_par_les_pairs). Or, Miteny
reconnait n'avoir jamais lu une seule revue scientifique à comité de vérification et de lecture comme "Nature" ou "Science" ("Avez-vous déjà eu sous les yeux un tel document ?" "Pas vraiment,
j'avoue.", 27/07/11, dialogue avec Yvon L.).


- Miteny est incapable (ou ne juge pas nécessaire) de donner la définition scientifique de la plupart des mots qu'il emploie ("A quoi sert de donner une définition ?", 20/07/11)


 


CRÉDIBILITÉ GÉNÉRALE


 


- Miteny reproche leur orthographe à certains commentateurs ("J'arrive pas à lire autant de conneries écrites avec autant de fautes.") mais il en commet régulièrement lui-même ("je vérifie
l'hypothèse naturel", 02/10/11, "y a encore des fautes !! (sic)", 28/01/11, "Ils savent même pas écrire", 31/01/11)


- Miteny affirme avoir "exagéré" en évoquant de lui-même son licenciement. Ce licenciement n'ayant semble-t-il pas eu lieu ("C'est archi faux [...] on ne m'a pas viré", 26/10/11), on peut se
poser la question de la raison de cette "exagération" : tentative de victimisation ?


- Miteny a prétendu avoir été qualifié de "fou pour défendre l'insuffisance du corps" (21/10/11) mais il est incapable de retrouver la citation incriminée.


- Miteny insulte sans problème ses lecteurs dans ses articles (ex. : "Sommes nous seuls dans l'univers ?" du 18/10/2011), sans faire de distinction entre ceux-ci.


- Miteny prétend avoir "débattu avec une seule personne. Rien de difficile. Et à chaque fois, [il] gagne" : à ce jour, nous ne connaissons pas la teneur des propos qui se sont tenus ni qui était
l'autre débatteur.


 


MENSONGES ET MANQUE DE COURAGE [MAJ]


 


- Miteny prétend offrir la possibilité de gagner de l'argent en faisant vaciller ses convictions : "3000 Euros que JE DONNERAI à celui qui fera vaciller ma brillante démonstration", (11/12/09).
Cependant, il avoue qu'il ne donnera jamais cet argent : "Vous êtes tellement bêtes que je pourrais bien certifier sur l'honneur m'engager à remettre 50000 Euros à celui qui me fera douter ne
serait-ce que quelques secondes de l'insuffisance du corps, je ne risquerais rien." (27/01/11)


 


MENACES ET INSULTES


 


- Miteny utilise régulièrement la menace : "Vous avez intérêt à faire attention à ce que vous dites." (07/11/11) "Mais je note... tu paieras pour tes mensonges le moment voulu" (14/11/11), "mais
tu paieras cher pour tes crimes", (29/01/11)


- Miteny prétend n'insulter personne ("Je n'insulte personne", 19/10/11, "Je n'insulte pas", 29/08/11) mais profère régulièrement des injures ("crétin", 29/09/11, "t'es vraiment un âne",
22/09/11, "t'es de ce qu'on appelle... un con", 22/09/11, "minable", 19/09/11, "T'es vraiment une sacrée merde toi non?", 23/08/11, " tu n'es qu'une pourriture", 19/07/11, "sac de vomi puant",
19/07/11, "gigantesque connard", 26/08/11, " infâme sous-merde", 19/09/11)


- Miteny considère toute personne le contredisant comme une incarnation maléfique : "Calomnies de la part d'un authentique serviteur de Belzébuth." (27/01/11)


 


AFFIRMATIONS HASARDEUSES OU GRATUITES


- "un savant renommé mettra des heures, voire des jours, avant d’accepter [la] simplicité [de ma démonstration]" : pourtant, depuis 2006, aucun "savant renommé" n'a accepté la démonstration de
Miteny.


- Miteny prétend que si l'on "essaie de parler de Dieu ou de métaphysique dans les médias, [on sera] baillonné" (22/09/11) : le service public consacre pourtant de nombreuses heures chaque
semaine à la théologie.


 


INCOHÉRENCES [MAJ]


- Miteny se considère comme psychologiquement malade : "Je n'espère pas devenir maître du monde. Si c'était le cas, je serais bien malade (de la tête)." (27/01/11) "Il est vrai que je serai
bientôt maître du monde." (07/11/11)


- Miteny a librement publié son nom, son numéro de téléphone portable, son âge et sa commune (notamment) sur des sites web comme DailyMotion (cf. son compte "Miteny") et
jecritiquetout.canalblog.com. Mais il trouve "horrible" et digne de la "Gestapo" de lui faire savoir que l'on a lu ses informations.


- Miteny "exige" un débat et prétend en vouloir un. Cependant, il ne souhaite même pas en accepter les règles les plus élémentaires ("C'est débile de vouloir un arbitre.", 10/10/11). À une
proposition d'en discuter, il répond "Pour entamer un dialogue de sourd, ça ne sert à rien." (25/08/11). Il fait tout pour ne pas participer : "Vous faites bien de ne pas m'inviter à un débat car
je vous écraserai tous comme des minables insectes." (13/07/11).


- Miteny insulte ses contradicteurs mais prétend pourtant que l'agressivité est synonyme de manque de rigueur (""Vous avez tellement peu d’arguments que votre seul solution c’est l’agressivité",
23/11/06)


- Miteny trouve anormal (avec raison) de se moquer des handicapés ("Bête et méchant :[...] C'est le genre à se moquer des handicapés", 25/07/11). Cependant, il considère certains maladies comme
risible et les utilise comme insultes sans être conscient de la gravité de ces affections pour les malades et leur entourage (""débiles mentaux", 02/10/11, "alcoolique", "Pas de doute : il se
drogue", 27/07/10).


 


DÉCLIN DU MITÉNISME [NOUVEAU]


 


- Au 14/11/11, Miteny revendique 22 inscrits à son site. Celui-ci existe pourtant depuis 2006.

Miteny 28/11/2011 19:29



Quelle campagne de désinformation !


Tu déformes, tu ne comprends rien et en plus tu lis mal : il y a 22 blogs dans ma communauté "pour la révolution en 2012" (vous verrez d'ailleurs l'année prochaine que j'ai été drôlement
visionnaire), mais beaucoup plus d'inscrits à la newsletter



Bb2 28/11/2011 17:48


Vivement le prochain article.


 


Pas de réponses sur mes précédentes remarques et questions ? Vous êtes aussi
embarassé que ça ?

Cartman 28/11/2011 16:57


Vivement le prochain article.

Dnallor 28/11/2011 15:11


Merci de parler de moi à la troisième personne, mais tu peux me tutoyer.


Ensuite, tu pourras répondre à mes messages mais, ça c'est l'étape d'après...

Miteny 28/11/2011 15:21



Désolé je constate bien l'insuffisance du corps.



Dnallor 28/11/2011 13:54


"Tout a une cause"


 


Rajouter Dieu ou Substance n'explique rien,


Quelle est la cause de la "Substance" ? 


Pourquoi la matière-énergie ne serait pas la cause première ?


Pourquoi ne pas accorder plus de crédibilité à la théorie qui dit qu'il y a toujours eu autant de la matière-énergie et donc que le Big Bang est le résultat d'un Flop ? Ou une autre des
nombreuses théories qui propose une solution pour la cause du Big Bang ?


Pourquoi penser qu'il y avait forcément du néant à l'origine (à part 2000 ans d'éducation chrétienne) ?

Miteny 28/11/2011 14:23



Evidemment, il n'a rien lu.


Quand on comprend rien à rien, on évite de lire des trucs qui dépassent ses capacités.


Le corps ne suffit pas



Justicier 28/11/2011 09:10


Tentative d'analyse méthodique de cet article du Strouph farceur (2)


 


Je rappelle au S.f. que les insultes, n'ont jamais été des démonstration d'intelligence de la part de ceux qui les profèrent, mais plutôt de faiblesse et de rage inutile, face à une argumentation
construite et structurée.


Je prends donc ces insultes pour ce qu'elles sont, des déchets à savoir :


"très con, sombre connard, conneries, immonde ordure et escroc", j'en fait un joli paquet cadeau ( avec un sac poubelle biodégradable ) et je le renvoie en
recommandée avec A.R. à l'expéditeur, toi ( le Stroumph farceur ), en l'occurence, comme cadeaux de fin d'année. C'est pas sympa ?


 


Continuons donc l'analyse rigoureuse et sérieuse de ta prôse :


 


Ce qu'il faut comprendre ici avant tout, c'est à dire ce qui est le message de
cet article, c'est qu'il est possible de faire la démonstration de l'existence nécessaire d'une Cause Première, qui n'a pas de cause autre qu'elle-même, qui est juste là, de tout
temps et pour toujours 


Le seul problème c'est que
si on suit ton raisonnement, "la Substance" c'est Dieu, Or dans le même temps tu dis qu'elle serait indépendente !!! ?????


Pourquoi ? Car si "la
Substance" existe depuis toujours, sans cause première, alors "la Substance" serait selon ta définition, Dieu, puisqu'il SEUL lui, n'a pas besoin ( toujours selon toi ) de cause première pour exister. Or tu prétends que celle ci ("la Substance" ) ne peut pas être matière car (
encore, selon toi ), elle n'existe pas en tant que telle, ce qui existe c'est de la matière ?????


  


Dieu - car, vous l'avez compris, il y a un lien très étroit entre la Substance et Dieu -
existe parce que son existence découle du raisonnement logique que je viens, ............ de vous présenter.


Paraphrasant
Sganarelle dans " Le Medecin malgré lui"


« Qui est causée par
l’âcreté des humeurs engendrées dans la concavité du diaphragme, il arrive que ces vapeurs… Ossabandus, nequeys, nequer, potarinum, quipsa milus. Voilà justement ce qui fait que
votre fille est muette »,


Je dirais que c'est aussi
pointu que ça, au niveau du pourquoi , si tu vois ce que je veux dire ?


La matière n'est en
réalité que de "l'énergie figée" et ce que tu appelles "Substance" c"est de l'énergie. Cette énergie s'auto-organise, sans l'aide d'autre chose qu'elle même, JUSQU'A PREUVE DU
CONTRAIRE, en fonction des conditions physiques du "milieu" dans le quel ellle évolue ( "degré" de vide ( de l'ultra vide au vide primaire ),température, pression, etc...) elle
n'a nulle besoin qu'un Dieu  "extérieur" à ellle même, intervienne.  


 


En clair RIEN n'est plus
subjectif et anti scientifique que de dire ;


 


Pourquoi Dieu existe-t-il ? Parce que son existence est logiquement nécessaire,...."


 


Cette citation est absurde et anti scientifique par définition. Qu'à l'extrême limite,'on puisse penser que l'idée de
"Dieu" est une hypthèse, pourquoi pas, mais c'est une hypothèse très peu probable et qui s'épuisera avec le temps et les progrès
scientifiques, pour la simple raison qu'il est impossible d'affirmer SANS AUCUNE PREUVE directe ou indirecte donc avec une
base scientifique solide, comme tu la fait qu'il existe REELLEMENT. 


 Tout dépend, bien entendu, ce que l'on définit par "Dieu" , mais ce que tu "mets" derrière ce mot n'est pas de nature à nous faire changer d'avis,
bien au contraire. Les athées sont très loin d'être stupides, par contre, les déistes, comme toi, sont
d'indécrottables dogmatiques prétentieux *. Je dirais plutôt moi, que l'athéisme se définit par l'absurdité démontrée des "thèses" déistes.


* inutile de préciser que cette
définition des déistes ne sont pas des insultes, puisque tout le monde constate ces "qualités" chez toi.


C'est l'homme qui a créé "l'idée de Dieu",

Miteny 28/11/2011 09:30



Comme d'habitude, tu n'as rien compris. De toute façon, tu ne veux rien comprendre, même pas la différence douleur/pas douleur.



Justicier 27/11/2011 07:44


 


Tentative d'analyse méthodique de cet article du Strouph farceur 


 


Tout a une cause. Et la science d'aujourd'hui peut pratiquement expliquer les
causes de tout ce qui nous entoure : depuis les origines de l'espèce humaine jusqu'aux origines de l'univers, le fameux Big-bang"


Tout à une cause, oui mais
sur le plan scientifique la cause n'est pas "l'explication" d'un phènomène, par exemple on démontre facilement que la foudre ( la cause ) provoque des incendies, mais cela n'explique pas la
"cause" des éclairs.


La science n'a pas la
prétention aujourd'hui " de pouvoir patiquement tout expliquer". La science a pour objectif de comprendre le monde qui nous entoure en émètant des hypothèse et
en élaborant des théories.


L'hypothèse scientifique est une manière de formuler objectivement des questions que l'on se pose et que nous pose la nature pour rendre compte
(comprendre et expliquer) d'un phènomène qui nous intrigue et dont nous cherchons l'explication.


Ce qui fait la valeur de l'hypothèse,
c'est la possibilité de sa vérification.


Une hypothèse non vérifiable n'est pas une hypothèse
scientifique.


Ou bien elle est confirmée par l'expérience, à charge alors du chercheur de la convertir en loi, en lui donnant une formulation mathématique, ou
bien elle est infirmée par l'expérimentation.


Le fait de poser comme VERITE démontrée ( "cela implique forcément que de tout temps, il y a toujours eu quelque chose"
) qu'il y a toujours eu quelque chose, alors qu'on n'en sait strictement RIEN c'est l'archétype de
l'hypothèse invérifiable ( peut être que pour le moment d'ailleurs, sait on jamais à l'avenir ) donc non scientifique PAR EXCELLENCE.


Auicun scientifique sérieux n'affirmera que le néant existe ou n'existe pas, car cette notion est par définition hors du champ de la science, et
donc que l'univers a émergé du néant. Ce qui ne signifie pas que ce " non néant" est nécessairement Dieu, tel que le conçoit le S.f., à savoir une "intelligence transcendantale""
qui finalement par exemple punirait les "méchants" qui ne penseraient pas comme lui et le S.f..


Le jour où la science démontrera ( par des expériences reconductibles et reproduisables PAR TOUS ) que la vie n'est "simplement" en définitive,
une organisation certes très complexe de la "matière" ( qui n"est qu'une "forme" d'énergie ), qui n'a qu'un seul objectif se nourrir et se reproduire dans un premier temps, et pour cela de s'adapter
perpétuelllement à son environnement en déployant des trésors d'énergie et d'inventions d'où a émergé  "l'intelligence" pour le faire, je me demande vraiment quelles nouvelles
trouvailles les apprentis messies style S.f. continueront à débiter pour entretenir leurs fonds de
commerce ?


 


A plus tard pour la suite de l'analyse méthodique de cet  article du S.f.


 


Justicier...............spécialiste de l'aénalyse des méthodes utilisées par un vulgaire charlatan auto proclamé
génie

Miteny 27/11/2011 13:37



Mais il est très con !!


Sombre connard, tu n'as pas le droit de faire semblant que je n'ai pas répondu à tes conneries DANS l'article. Immonde ordure, tu n'es qu'un escroc.


Tu ne peux pas dire que je n'ai pas expliqué ce que j'ai justement mis le plus de temps à expliquer !!!



papa caca 25/11/2011 23:52


Ouais...Ton article, c'est un recyclage de l'argument ontologique, quoi. Rien de bien nouveau, ce n'est pas une preuve formelle.

Miteny 26/11/2011 01:19



Tu ferais mieux de te remettre davantage en question.



Cartman 25/11/2011 15:37


N'oubliez pas de regarder "Life In A Day" !!


C'est ici =>> http://www.youtube.com/lifeinaday?feature=inp-gh-lif

Bb2 25/11/2011 15:27


@Cartman


 


@ ianis =>> Merci d'être poli avec Mme Da Palma.


Elle n'a tutoyé personne.


A défaut d'être intelligent, sois au moin courtois et civilisé.


 


 


Je vous ai toujours vouvouyé... et pourtant vous me tutoyez (comme Miteny d'ailleurs).


 


Je vous retourne donc votre conseil : à défaut d'être intelligent, soyez au moins courtois et civilisé. 

Justicier 25/11/2011 13:00


Désolé S., ianis a raison


T'as encore perdu l'occasion de paraître moins ignare


Justicier...........arbitre impartial du match S.f. / ianis

Miteny 25/11/2011 13:45



Toi impartial ? T'es un des plus voleurs que je connaisse...



ianis 25/11/2011 10:18


tu as très bien fait de dire que tu t'y connaissais en cosmologie (je confirme)


d'ailleurs ton article cosmologique est complètement bidon et démontre que tu as une idée très naïve et archaïque du temps


 


en tout cas, comme tu as perdu ton défi, tu dois reconnaître que tu as parlé un peu vite en affirmant "Je suis sûr que cet abruti ne connait rien à la cosmologie. Il a juste vu ce mot là quelque
part alors il le recopie."


mais ça t'obligerait à reconnaître que tu as eu tort


ton égo surdimensionné en sera-t-il capable ? j'en doute

Miteny 25/11/2011 10:32



Quel article de cosmologie ?


En outre, je ne suis pas convaincu que tu ne connaisses vraiment quoi que ce soit. Pour l'instant, je te trouve même plutôt stupide (par rapport à bcp d'autres qui sont venus ici).


Et oui, je suis capable d'admettre que j'ai tort quand j'ai tort.



ianis 25/11/2011 10:07


cher escroc débile et malhonnête,


pour prouver que j'ai tort, il te suffit de répondre aux questions de mon défi (que, je le rappelle, tu as relevé)


en attendant, j'ai fait la preuve que tu étais incompétent en cosmologie, ne sachant même pas expliquer la notion d'information, qui est au fondement même de toutes les actuelles théorie du big
bang


quand je te parles de norbert wiener, tu as l'air de le découvrir (et quelque chose me dit que si tu te mets à en parler pour "prouver" que tu t'y connais, je vais surtout lire ton interprétation
du contenu du pauvre article wikipédia france) et tu me traites d'escroc ? c'est toi le mythomane, ici, pas moi ! mdr

Miteny 25/11/2011 10:10



Le sujet de ce blog n'est pas la cosmologie, mais l'insuffisance du corps.


En outre, je n'ai jamais dit que je connaissais tout en cosmologie. J'ai dit que je connaissais un peu.


C'est toi le fou.



ianis 25/11/2011 09:50


cher fou,


concernant la cosmologie, rappelons les faits :


- j'affirme que tes considérations cosmologiques sont les considérations d'un amateur ignorant (ce que je peux prouver),


- tu réponds "Je suis sûr que cet abruti ne connait rien à la cosmologie. Il a juste vu ce mot là quelque part alors il le recopie."


- pour prouver que je m'y connais plus que toi, je te lance un défi en cosmologie


- tu relève le défi


- à la première question de base, tu pédales dans la semoule (n'importe quel jury scientifique objectif et impartial me donnerait raison)


 


conclusion :


- tu as perdu le défi


- tu n'es pas meilleur cosmologue que moi, au contraire

Miteny 25/11/2011 10:01



Tu es surtout un escroc. Je ne vais pas entrer dans ton jeu débile. Surtout que tu prouves ta malhonnêteté à chaque com



ianis 25/11/2011 09:39


pour répondre à ta question :


si ta question signifie "le fonctionnement biologique d'un corps quelconque est-il censé, lorsque ce corps est torturé, entraîner chez son sujet une sensation de douleur ?", la réponse est OUI,
sans hésiter. la science explique très bien le phénomène, y compris au niveau de la conscience


si ta question signifie "le fonctionnement biologique d'un corps quelconque est-il censé, lorsque le corps est torturé, entraîner l'existence d'une entité objective, constatable par tous, appelée
'sensation douloureuse' et mystérieusement perçue par la conscience du sujet torturé", la réponse est NON, sans hésiter. la science explique très bien pourquoi les choses ne fonctionnent pas
ainsi


 


du coup je te repose la question :


comment peux-tu être certain d'avoir raison sans avoir exploré toutes les explications naturelles possibles, en particulier celles que la science a apportées, preuves à l'appui ?


 


pour bien comprendre les enjeux épistémologiques de ma question, c'est exactement comme si j'étais face à quelqu'un qui disait : "la foudre est inexplicable par la physique, donc thor existe" et
qui restait sourd à tous les développements scientifiques autour de la foudre parce qu'il était persuadé d'avoir raison


 


alors, réponse ?

Miteny 25/11/2011 09:45



Le fonctionnement biologique d'un corps quelconque torturé est censé engendrer une sensation douloureuse au niveau de ce corps (théorie de la suffisance).


Ta réponse est OUI ou NON ???


TOI DEVOIR REPONDRE à CETTE QUESTION !!! (et pas à une autre, évidemment).


 


Ce que tu racontes est vraiment débile. J'ai discuté avec des tas de gens bien plus intelligents que toi, et le plus navrant, c'est que tu te prends vraiment pour quelqu'un de malin. Quel
pauv'type !!



ianis 25/11/2011 09:38


il ne s'agit pas de te "renseigner", mais de prouver que tu es, comme tu le prétendais, meilleur cosmologue que moi


(puisque tu as affirmé que je n'y connaissais rien, sous-entendant également que toi tu t'y connaissais bien mieux que moi)


or depuis le début du défi, tu pédales dans la semoule


 


et ce n'est pas parce que, selon toi, je m'exprime mal : tout jury scientifique impartial et objectif me donnerait raison


 


c'est bien parce que, là encore, tu as menti !

Miteny 25/11/2011 09:44



Ce type est fou



albert 24/11/2011 23:50


Bonjour. Je n'ai pas tout compris: pourquoi l'insuffisance du corps implique-t-elle l'existance de dieu? Vous dîtes que le corps ne suffit pas, et vous concluez qu'il faut "autre chose". Mais
pourquoi forcément dieu? Merci d'avance.

Miteny 25/11/2011 09:44



J'ai démontré que le matérialisme était faux et que Descartes avait raison. Il faut lire Descartes par exemple pour savoir pourquoi on finit par aboutir à Dieu.


Sinon, j'ai décidé de tout bien réexpliquer l'année prochaine grâce à une série d'articles sur Dieu.



ianis 24/11/2011 22:39


en ce qui concerne le défi "cosmologie" : eh bien réponds !


 


ou alors, reconnais que tu t'es exprimé un peu vite en m'accusant d'incompétence en cosmologie

Miteny 24/11/2011 23:07



Je ne suis pas dans une cour de récré. Si tu veux pas répondre, je me renseignerai ailleurs.



Cartman 24/11/2011 15:38



"Ah bon ?


Ouh la ! Je sens le coup de poignard de Cartman. Tu t'appelerais pas Judas par hasard ? (Judas Cartman... c'est possible)"


T'es con ou quoi ?? je te défends envers et contre tous et toi tu me traites de traite ??

Miteny 24/11/2011 18:02



Excuse moi. Je suis un peu parano parfois...



Bb2 24/11/2011 11:26


Et au fait... où sont mes 4 abonnés ?


 


Inscrits, sauf un qui est en congés maladie.

Miteny 24/11/2011 12:15



C'est vrai, tu as tenu ta parole. Bravo.



Bb2 24/11/2011 11:23


@Cartman


 


Grande nouveauté sur le blog !!! La psychologie de salle de bains !!!!! Et c'est Bb2 qui ouvre le bal !!!


Qu'on se le dise !!!!


 


Ma question reste toujours ouverte. Vous n'y avez toujours pas répondu. Et abuser des points d'exclamation n'importe comment ne rend pas vos propos plus intéressants.

ianis 24/11/2011 10:48


@ cartman :


j'interprète différemment la réponse de dominique dapalma


je pense qu'elle a regardé les échanges sur le blog pour se faire une idée de la manière dont miteny parlait aux gens (quand j'organise des conférences je fais gaffe à ça moi aussi)


quand elle a vu qu'il insultait tout le monde, n'était pas capable de tenir un dialogue rationnel, ne répondait jamais aux questions, etc. elle a compris...


et la manière polie, diplomatique, de refuser une collaboration c'est de dire à la personne qu'elle est formidable et que c'est dommage que ça puisse pas se faire pour l'instant


 


maintenant je ne suis pas dans la tête de cette dominique, mais mon interprétation vaut bien la tienne

ianis 24/11/2011 10:24


à mon humble avis, si tu étais le très grand cosmologue (bien supérieur à moi) que tu prétends être, non seulement tu me trouverais très clair, mais en plus tu aurais fait péter cinq ou six noms
de chercheurs


plus tu réponds au sujet de la cosmologie, plus tu t'enfonces


 


mais je te laisse ta chance : pourrais-tu, en une phrase, expliquer ce que voulait dire norbert wiener lorsqu'il disait "l'information c'est de l'information, ce n'est ni de la matière ni de
l'énergie" (in "cybernetics", mit, 1948, p155) ?

Miteny 24/11/2011 12:23



Un peu. Mais donne ton explication, ça m'intéresse.



ianis 24/11/2011 10:19


pour répondre à ta question :


si ta question signifie "le fonctionnement biologique d'un corps quelconque est-il censé, lorsque ce corps est torturé, entraîner chez son sujet une sensation de douleur ?", la réponse est OUI,
sans hésiter. la science explique très bien le phénomène, y compris au niveau de la conscience


si ta question signifie "le fonctionnement biologique d'un corps quelconque est-il censé, lorsque le corps est torturé, entraîner l'existence d'une entité objective, constatable par tous, appelée
'sensation douloureuse' et mystérieusement perçue par la conscience du sujet torturé", la réponse est NON, sans hésiter. la science explique très bien pourquoi les choses ne fonctionnent pas
ainsi


 


du coup je te repose la question :


comment peux-tu être certain d'avoir raison sans avoir exploré toutes les explications naturelles possibles, en particulier celles que la science a apportées, preuves à l'appui ?


 


pour bien comprendre les enjeux épistémologiques de ma question, c'est exactement comme si j'étais face à quelqu'un qui disait : "la foudre est inexplicable par la physique, donc thor existe" et
qui restait sourd à tous les développements scientifiques autour de la foudre parce qu'il était persuadé d'avoir raison


 


alors, réponse ?

Miteny 24/11/2011 12:17



Le fonctionnement biologique d'un corps quelconque torturé est censé engendrer une sensation douloureuse au niveau de ce corps (théorie de la suffisance).


Ta réponse est OUI.


Et ce n'est pas ce que je constate. Tu comprends pourquoi je dis ça ?



ianis 23/11/2011 23:29


à propos du défi en cosmolgie :


ah oui, quand même, tu en es là... et toi qui m'accusais d'être un nul en cosmologie


 


est-ce que au moins tu sais ce que signifie "causalité" en physique ?


 


commençons par le plus simple possible avec les bases :


as-tu la moindre idée de ce qu'on appelle l'information en sciences physiques ?

Miteny 23/11/2011 23:57



Mais oui. Et si tu n'es pas clair, ce n'est pas de ma faute.



ianis 23/11/2011 23:23


bien, on avance


 


tu reconnais donc que, contrairement à ce que tu affirmais auparavant, tu ignores comment la science explique la conscience


tu reconnais également que, contrairement là encore à ce que tu affirmais, tu ne connais aucun scientifique qui soutient tes thèses (puisque tu es un génie particulièrement innovant), autrement
dit qui apporte des preuves expérimentales d'une origine autre que biologique de la conscience


 


te voilà donc seul face au monde, condamné à soit apporter des preuves de ce que tu avances, soit à reconnaître que tu trompes (ou alors t'enfermer puérilement dans le déni, option que tu as
hélas pour l'instant choisie)


 


ceci entraîne une autre question :


 


le fonctionnement biologique d'un corps fait que le torturer ne fait éprouver de la douleur qu'au sujet qui possède le corps, et à personne d'autre


la science l'explique parfaitement (même si tu ignores totalement comment)


question :


comment peux-tu être certain d'avoir raison sans avoir exploré toutes les explications naturelles possibles, en particulier celles que la science a apportées, preuves à l'appui ?

Miteny 23/11/2011 23:58



 


Le fonctionnement biologique d'un corps quelconque torturé est censé engendrer une sensation douloureuse au niveau de ce corps (théorie de la suffisance).


OUI ou NON ?


 


 


Mes réponses à vos questions.



Cartman 23/11/2011 23:08


En tout cas, Madame Da Palma a clairement dit que le cadre universitaire n'était finalement pas prêt pour accueillir la théorie de Miteny.


Venant d'une universitaire, cela implique bien que la théorie de Miteny tient la route.


Je ne vois pas ce que l'on peut dire de plus. Certains devraient méditer ceci avant de critiquer à tort et à travers.

Miteny 24/11/2011 00:00



Ah bon ?


Ouh la ! Je sens le coup de poignard de Cartman. Tu t'appelerais pas Judas par hasard ? (Judas Cartman... c'est possible)



ianis 23/11/2011 22:54


ceci n'est pas une preuve car ce que tu constates a une explication parfaitement biologique


 


tu n'as absolument donné aucune référence scientifique, donc jusqu'à présent n'importe quel jury scientifique digne de ce nom me donnerait raison contre toi


 


ce que tu constates a une explication entièrement biologique

 


toutes les publications et tous les résultats scientifiques (reconnus par la communauté scientifique internationale car testés, retestés et encore retestés) sur ce sujet entérinent
tous, je dis bien tous, une origine purement biologique de la conscience


 


cite-moi une seule publication scientifique récente validée et irréfutée qui dise le contraire, une seule !


 


le fait que tu constates que tu es le seul à ressentir de la douleur quand ton corps est frappé et que tu n'en ressentes pas quand le corps d'autrui est frappé ne représente aucun mystère et
trouve même une explication biologique cohérente et tout à fait étayée par l'expérience


 


donc ton argument invoquant une soi-disant "théorie matérialiste" que tu réfuterais est une théorie fallacieuse et fumeuse qui ne repose sur absolument rien de sérieux


 


il faut lire autre chose que science & vie mon vieux !


 


donc soit tu produis les preuves que je demande, soit tu me dois 3000 euros

Miteny 23/11/2011 22:58



Ce que je constate ne peut pas avoir d'explication biologique puisque je constate justement l'insuffisance des explications biologiques !!


Voilà la vérité, vérifiable expérimentalement :


Le fonctionnement biologique d'un corps quelconque torturé est censé engendrer une sensation douloureuse au niveau de ce corps (théorie de la suffisance).


Cela ne correspond pas à la réalité constatée (par moi par exemple).


CQFD


 


Mes réponses à vos questions.


 


Si mes idées ne sont pas encore publiées, c'est parce que je suis sûrement un génie...



Cartman 23/11/2011 22:38


@ mat =>> oh noooooooon déconne pas...


On aurait pu faire un truc style thierry roland -jm larqué !! rien à voir les 2 non plus...


Ah zut chuis déçu...


Bon ben paye ton pot alors. Chez moi aussi c'est la tradition.

ianis 23/11/2011 22:35


non, ce n'est pas une preuve !


ce que tu constates a une explication entièrement biologique


 


toutes les publications et tous les résultats scientifiques (reconnus par la communauté scientifique internationale car testés, retestés et encore retestés) sur ce sujet entérinent tous,
je dis bien tous, une origine purement biologique de la conscience


 


cite-moi une seule publication scientifique récente validée et irréfutée qui dise le contraire, une seule !


 


le fait que tu constates que tu es le seul à ressentir de la douleur quand ton corps est frappé et que tu n'en ressentes pas quand le corps d'autrui est frappé ne représente aucun mystère et
trouve même une explication biologique cohérente et tout à fait étayée par l'expérience


 


donc ton argument invoquant une soi-disant "théorie matérialiste" que tu réfuterais est une théorie fallacieuse et fumeuse qui ne repose sur absolument rien de sérieux


 


il faut lire autre chose que science & vie mon vieux !


 


donc soit tu produis les preuves que je demande, soit tu me dois 3000 euros

Miteny 23/11/2011 22:40



Voilà la preuve :


Le fonctionnement biologique d'un corps quelconque torturé est censé engendrer une sensation douloureuse au niveau de ce corps (théorie de la suffisance).


Cela ne correspond pas à la réalité constatée (par moi par exemple).


CQFD


 


Mes réponses à vos questions.



ianis 23/11/2011 22:32


ravi que tu aies accepté mon défi en cosmologie


 


question n°1, niveau très facile :


à l'heure actuelle, quelles relations entretiennent causalité et temps ? quelles équations thermodynamiques les décrivent ? et quelles équations quantiques ?


(inutile d'en donner le détail, il suffit de les nommer)


indice : tu ne trouveras la réponse ni sur internet, ni dans science & vie ! (mais de toute façon un génie universel, donc un génie en cosmologie, comme toi ne devrait avoir aucun problème
pour répondre


dernière chose : fais bien attention avant de répondre que cette question c'est n'importe quoi, que je n'y connais rien, etc

Miteny 23/11/2011 22:40



De quoi tu parles ? Je ne comprends pas. Je donne ma langue au chat (et je sens que je vais être déçu...)



mat 23/11/2011 22:26


@cartman: lol.


je decline l'offre car si effectivement non concurent, pas confrère pour autant ^^.


J'ai bien dit que je ne comparais pas mon statut d'observateur avec le tiens. Bien tenté quand même ;).

ianis 23/11/2011 22:22


menteur : si le sujet du blog était les 3000 euros, tu aurais publié un règlement avec un cadre légal !


 


par contre, j'admets que le débat a enfin avancé d'un micropoil : après plus d'une cinquantaine de fois la même question posée, j'ai réussi à t'arracher une réponse !


comme quoi quand on insiste, on parvient à dialoguer


 


donc nous en sommes maintenant là :


 


* * *


 


bien sûr qu'il y a consensus scientifique sur le sujet !


toutes les publications et tous les résultats scientifiques (reconnus par la communauté scientifique internationale car testés, retestés et encore retestés) sur ce sujet entérinent tous,
je dis bien tous, une origine purement biologique de la conscience


 


cite-moi une seule publication scientifique récente validée et irréfutée qui dise le contraire, une seule !


 


le fait que tu constates que tu es le seul à ressentir de la douleur quand ton corps est frappé et que tu n'en ressentes pas quand le corps d'autrui est frappé ne représente aucun mystère et
trouve même une explication biologique cohérente et tout à fait étayée par l'expérience


 


donc ton argument invoquant une soi-disant "théorie matérialiste" que tu réfuterais est une théorie fallacieuse et fumeuse qui ne repose sur absolument rien de sérieux


 


il faut lire autre chose que science & vie mon vieux !


 


donc soit tu produis les preuves que je demande, soit tu me dois 3000 euros

Miteny 23/11/2011 22:28



Voilà la preuve :


Le fonctionnement biologique d'un corps quelconque torturé est censé engendrer une sensation douloureuse au niveau de ce corps (théorie de la suffisance).


Cela ne correspond pas à la réalité constatée (par moi par exemple).


CQFD


 


Mes réponses à vos questions.



Cartman 23/11/2011 22:12


@ mat =>> Haaaaaaa !!! t'es observateur toi aussi ?? alors là je dis BIENVENU !!


Je t'accueille içi, non pas comme un concurent, mais comme un confrère.


On peut faire équipe. Si on bosse bien, on peut même devenir consultants. C'est bien consultant et en plus c'est tendance.


Bon allez amène-toi, j'vais t'montrer où est la cafet.


Au fait, moi c'est Pilate. Ponce Pilate.

Miteny 23/11/2011 22:20



Normalement, les nouveaux arrivants, ils paient un pot. Enfin, c'est la tradition... Là d'où je viens c'est la tradition.



mat 23/11/2011 20:21


@ianis :


Je comprends ce que tu veux me dire (t'en fait pas, je ne rejette pas ton opinion non plus), je veux simplement te faire comprendre que pour ce qui est question de relativiser, je le fais
constamment ;).


 


Sache que quand j'ai découvert le blog de miteny, je me suis posé à peu près les mêmes questions que tu te poses à son sujet (et sur son sujet). Mais les réponses auxquelles j'avais abouties
entraient toujours en contradiction avec quelque chose. Faute de quoi, je préfère observer (bien que ce ne soit pas à la manière de cartman).


Ton acharnement (comme celui de bien d'autre avant toi) pourrait te pousser à ne pas avoir envie de stopper tant que tu n'obtiendras pas ce qu'au fond de toi tu penses mériter (dans ton cas,
j'imagine que ce serait ceertaines réponses, ça m'a l'air légitime, et que l'argent n'a pas sa place ici). Après, je ne pense pas que tu sois un acharné du débat mais si tu me vois comme
quelqu'un d'un peu naïf et/ou crédule, je te rassure, je juge sur bien plus que des mots pour me forger une opinion ;).


 


@cartman, mon but n'est pas d'avoir raison ^^ (donc point n'est question de ramer). Et comme je l'ai dit avant, je ne viens pas juste d'arriver, c'est juste que je commente très rarement (là,
déjà, je trouve que ça fait beaucoup pour un simple échange d'opinions).