Travailler à sa propre perte pour survivre.

Publié le par Miteny

C’est ça la vie aujourd’hui : il faut bosser pour avoir des sous. Il faut travailler à faire fonctionner une société qui saccage la Terre pour pouvoir survivre. Et tous ceux qui refuseront de travailler au pillage des ressources naturelles seront punis d’exclusion : ils seront rejetés, mis à l’écart. Ils se retrouveront seuls pour finir SDF. On leur reprochera de ne pas s’adapter, d’oser ne pas vouloir perdre sa vie pour faire fonctionner l’immonde machine de destruction qu’est devenue l’humanité. On se croirait presque en train de vivre l’Apocalypse : Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom.

 

 

L'illustration d'avant.

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gilbert 11/08/2008 22:15

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

Roland 24/02/2007 21:54

Tout àa fait dans le même sens, savez-vous à quel point en est la Chine ?http://www.decroissance.info/Le-miracle-chinois-est-un-desastreon est mal barré!

Miteny 26/02/2007 10:09

Site très intéressant... et qui montre que peut-être l'Apocalypse c'est pour entre maintenant et 2050.

un observateur avisé 23/02/2007 20:56

 Comme cette illustration est drôle ! J'en ris encore !
 
ahahaahahaa

Hector Tuninja 23/02/2007 19:37

A mon avis, si l'Apocalypse de Jean est réellement inspirée par Dieu, on n'a plus beaucoup de temps à attendre. Mais bon, est-ce Dieu l'inspirateur ou un symptôme schyzophrénique chez Jean ???

Miteny 26/02/2007 10:00

Justement, peut-être que nous allons bientôt le savoir.