Gagner 3000 Euros: étape 2.

Publié le par Miteny

Etape précédente.

Comment fait la Nature pour fabriquer la douleur ? Et bien elle utilise ce qu’elle a à sa disposition : de la matière biologique, c’est à dire un corps vivant en bon état. Mais lequel ? Et bien peu importe, n’importe lequel (pas plus celui-ci que celui-là)… avec un bémol néanmoins : la douleur fabriquée par un corps sera fonction des caractéristiques de ce corps.

2 exemples : Affecté par un coup (exemple) un individu solide aura moins mal qu’un individu plus faible. La douleur animale est certainement différente de la douleur humaine (l’homme ayant une conscience beaucoup plus élaborée).

(1) Donc, avec l’hypothèse que nous avons faite, on devrait constater que : Si n’importe quel corps en bon état est frappé (par exemple), de la douleur (fonction des caractéristiques du corps frappé) est produite.

Êtes vous d’accord avec (1) ?

Si oui, la suite est ici.

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eric 26/05/2010 11:51



Toi non plus pas comprendre moi !!!


( Enfin toi pas vouloir comprendre c'est pas pareil !)


Je m'en fiche de ta théorie, j'expose la mienne !!


Je parle de plusieurs grands pots universels ! L'un pour mettre le plaisir de tous les êtres conscients, l'autre toutes les douleurs et d'autres encore pour la joie. la tristesse etc
etc


Le tout est redistribué à égalité à tous les autres êtres conscients de l'univers !!


 


Purée c'est beau !  



Miteny 26/05/2010 14:15



lsd?



CQFD 26/05/2010 10:18



Donc... Elle existe !



Miteny 26/05/2010 11:03



jamais dit le contraire



eric 25/05/2010 18:16



Mince erreur de frappe !!! Je me suis laissé envahir par ma nouvelle théorie !!


 


Ne me dis pas que la proximité de ton corps avec le mien ferais que tu ressentirais plus la douleur qu'un autre corps plus éloigné ? Parceque là tu n'avais pas parlé de ça !!!!!


 


Je suis pour le communisme de la douleur !!!


C'est beau ! J'en pleure !



Miteny 25/05/2010 18:35



pas de bol, la douleur n'est pas communiste. Comme les traders, c'est une grosse individualiste. En effet, que je sois loin ou tout près, je n'aurai jamais accès à ta douleur, JAMAIS. Elle
n'existe que pour toi;


Toi comprendre quand moi parler??



Eric 25/05/2010 17:44



Et qui te dit que lorsque qu'un corps est frappé, ce n'est pas tous les corps qui le sont ? Le corps initial reçoit la douleur en grande partie et partage le reste avec les 7 milliards d'autres
corps présent sur terre ( et encore si ça se trouve y a 7 milliards de petits martiens sur sept milliards de planètes ) .... Mais la douleur partagée est si faible ( 7 puissance 7 milliards de
fois c'est grand ! ) que tu ne la perçois pas ?


Tu ne peux pas prouver que nous ne percevons pas une infime partie de la douleur. Ou alors démontre moi le contraire.



Miteny 25/05/2010 17:47



???


On essaie si tu veux. je te scie le tibia et on voit si moi je constate une production de douleur



M 23/03/2009 19:25

Bonjour, il semblerait que vous confondiez sous un même terme (corps) deux sens différents (corps biologique et corps minéral). Un corps biologique s'auto-produit une douleur perceptible par la conscience de ce même être, alors qu'un corps minéral ne peut que produire une douleur sur un être biologique. Vous confondez également me semble-t-il sous un même terme deux sens différents d'un même terme : "produire". Un pierre me tombe dessus : je ressens de la douleur. Mais ce n'est pas la pierre qui est cause de ma douleur, c'est mon corps. La pierre en ce cas est une condition nécessaire pour un corps biologique pour être cause de douleur, mais non une condition suffisante.Votre première prémisse n'est donc pas assez précise, elle use de trois sophismes courants : employer un même terme en deux sens différents, confondre les significations du terme "cause", et appliquer un concept (produire) sans distinguer le fait que ce vebe peut être un verbe réfléchi.

Miteny 23/03/2009 19:28


Je parle d'un corps vivant et en bon état. Le fonctionnement de ce corps frappé (neurones, influx nerveux etc...) est-il une cause suffisante de la douleur? Autrement dit, ce corps va-t-il produire
de la douleur?

Simple comme question pourtant.


manu 17/01/2009 13:28

Laisse béton mister casse tête chinois. (et nerveux et con en plus)

Miteny 19/01/2009 11:51


Je te pardonne parce que tu aimes mes clips débiles


Manu 16/01/2009 20:40

Bien sur que tu n'as pas mal. Puisque c'est dans le corps où est infligé la torture que la douleur arrive.
C'est exactement ce que je viens de dire dans ma phrase. Elle est donc juste et tu es une fois de plus en contradiction.

Miteny 16/01/2009 21:42


Quelle est la différence entre la douleur et la douleur dans le corps. Dois je me répéter sans arrêt? La première fait mal et la deuxième ne fait pas mal, c'est ça? Tu changes de définition du mot
douleur quand ça t'arrange et je dois rester calme?

Apprends à réfléchir avant de me traiter de demeuré, connard.


Manu 16/01/2009 19:24

Non, je ne suis pas d'accord avec (1)
"Si n’importe quel corps en bon état est frappé (par exemple), de la douleur (fonction des caractéristiques du corps frappé) est produite."
c'est de cette phrase que vient l'erreur.
Cette phrase a l'air correct en apparence, mais elle ne l'est pas.
La phrase correct serait : "si un corps en bon état est frappé, de la douleur est secrété dans ce corps."
La première erreur est "si n'importe quel corps". C'est une tournure lourde déconseillée en langue soutenue, et expression est vague, non scientifique et qui peut être interprété de la manière qu'on veut (par certains extrêmistes).
Le deuxième erreur (est la plus grave) est qu'il n'est pas précisé où la douleur est produite. D'une part, l'expression "production de douleur" est pour le moins étrange. Sécrétion de douleur me paraitrait plus juste, même si je ne suis pas biologiste. D'autre part, cette douleur ne se produit pas n'importe où : elle se produit là où le corps est frappé.
Le reste du raisonnement s'effondre, et moi, j'ai gagné 3000euros.

PS : prière de ne pas m'insulter dans la réponse, je suis poli, soyez le aussi.

Miteny 16/01/2009 19:39


"si un corps en bon état est frappé, de la douleur est secrété dans ce corps."

La "douleur dans le corps" c'est quand même de la douleur, non? Si oui, ta phrase est fausse. Car ce n'est absolument pas ce que je constate avec la plupart des corps puisque je n'ai pas mal. Or la
douleur même "dans le corps", ça fait mal non?


evo 13/11/2008 00:19

moi je suis pas d'accord juste quand tu dis que l'animal a une perception différente de la douleur rapport à l'humain. la conscience élaborée de l'humain va lui permettre de réaliser plus de choses sur cette douleur (comme ce que tu fais) mais certainement pas de la percevoir de manière différente. je vois pas pourquoi l'homme percevrai la douleur différemment, quand on y réfléchit 2 minutes on se rend compte que c'est absurde.

Miteny 13/11/2008 11:42


Non, en fait, je ne fais pas vraiment de différences.


Martin 06/10/2008 05:56

La seul chose que prouve le constat que la douleur est non seulement générée mais ressentie c'est le Cogito Ergo Sum de Descartes. Or, le Cogito Ergo Sum ne prouve en rien l'existence de Dieu.

mamadomi 12/09/2008 22:12

le miracle suivant serait qu'entre tes neurones à toi il y ait des synapses fonctionnelles

Curaçao 12/09/2008 19:44

commentaire : ca te tuerai d'avouer que tu as tort, ca c'est sûr.

la douleur ne se vend pas en supermarché.
ecris moi ça 100 fois.

Miteny 12/09/2008 20:13


Un vrai miracle serait qu'il y ait apparition de neurones dans vos têtes. De quoi aller à Lourdes du coup.


stf 12/09/2008 17:27

non , la douleur seule ca n'existe pas ...

La douleur d'un corps ou produite par un corps si tu préfères, oui ca existe ... mais pas la douleur seule ....

Si tu n'es pas d'accord , alors donne moi un exemple de douleur non liée a un corps , une sorte de douleur générique ... m'etonnerait fort que tu y arrives

Miteny 12/09/2008 17:51


J'ai parlé de la douleur seule moi!!!! Non. Je parle de la douleur.
ça vous tuerait d'avouer que j'ai raison??


Curaçao 11/09/2008 20:56

Bien dit Miteny, tu as dépassé tout ce qu'on attendait ! tu es fier de toi ??

mamadomi 11/09/2008 17:46

euh...pour moi, jusque là la douleur est un concept qui décrit la réaction du corps manifestement désagréable et qui est motivée par un processus de survie
ce n'est donc pas à proprement parler "produit" mais perçu comme un ensemble d'interactions coordonnées analysées comme telle et variables de l'un à l'autre...

mais c'est sans doute trop long, hein?
ce qui te permet de jongler avec le terme "production"..et de réduction en réduction de dire des énormités...

Miteny 11/09/2008 18:11


Donc y a rien qui produit la douleur? ça vient de nulle part?
C'est incroyable d'être aussi bête. Je pensais même pas que ça pouvait être possible.


stf 11/09/2008 16:05

Miteny, LA douleur, si elle ne se réfère pas à un corps , ca n'a aucun sens !!!

Ta phrase :
Comment fait la Nature pour fabriquer LA douleur ?

n'a aucun sens !!

Je dis meme que ton hypothése n'a aucun sens

dire : "Si n’importe quel corps en bon état est frappé (par exemple), de la douleur (fonction des caractéristiques du corps frappé) est produite"

donne l'impression d'une douleur impersonnelle, simple sorte d'energie commune produite par chaque corps frappé ...

Miteny 11/09/2008 16:17


La douleur ça existe non? Donc il y a bien quelque chose qui la fabrique?


gilbert 15/08/2008 22:11

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

Lacroutz Frédéric 13/08/2008 03:19

Non, ce n'est pas la nature qui produit la douleur, ni même le corps en lui-même mais l'anomalie nerveuse que provoque le coup porté et qui est envoyé au cerveau (encore une fois).
Que savez vous sur la douleur animale? Les animaux sont conscients pour la plupart et on le sait grâce au test du miroir...
Non, vous vous limitez au corps en "bon état" ce qui est vulgaire, même un corps "abîmé" peut être endolori par un coup quelconque.

Miteny 18/08/2008 13:10


hors sujet. La première question à laquelle il faut répondre est: avez vous mal quand je me cogne?


kevin 11/07/2008 23:07

si on suppose que le corps frappé est pourvu de recepteur nociceptif. pour votre demonstration ici pas besoin de parler de conscience quand vous decrivez le phénomène (comme il est dans l exemple d ailleur) d'un point de vue medical. si y a reception de l info la douleur est percu nerveusement. c'est dans l'intégration la perception et dans la reponse a celle-ci qu'il y aura variation. mais si tenté que l'etre soit bien pourvu la reception existe au dela de la conscience.
on peut meme imaginer qu a conscience egale ce soit au niveau chimique que la reponse soit differente avec plus ou moins de messager chimique a la douleur.
il faudrait vraiment definir ce que vous entendez par douleur. sinon on est vraiment dansle vague. rien d absolument faux mais rien de vraiment juste.
navré je ne suis pas grand phylosophe mais il me semble vos definitions un peu hasardeuse ou plutot simpliste.

bon jusqu'ici resumons les 2 premieres etapes:

douleur = phénomème neurologique (recepteur--cerveau--integration et reponse ou non..héhé) en reponse a un desequilibre dans l'intégrité du corps.
= perception individuelle de ce qui affecte en mal le corps ou l esprit

....bon bon passons a l etape 3 en esperant trouver mieux :)

Miteny 13/07/2008 19:22


La douleur ce n'est pas assez concret ? Selon moi, si le corps suffisait, la réalité ce serait: N'IMPORTE QUEL CORPS FRAPPE FAIT MAL

Je viens de me cogner... vous avez eu mal?


*Gaël* 01/07/2008 00:39

"Comment fait la Nature pour fabriquer la douleur ?"

La nature n'est pas un être, elle ne "fabrique" pas la douleur, puisque fabriquer implique une visée, donc une conscience, donc une individualité.

Miteny 01/07/2008 10:34



Bon... Est ce que le corps suffit alors?



Obakaan 29/05/2008 21:31

Cas1 Je frappe un corps
Cas2 Je NE frappe PAS un corps

Et lui me répond "Mais dans les deux cas, c'est un coup sur un corps: donc 2 évènements similaires."
ERREUR
Ou est ce que tu vois un coup sur un corps dans le Cas2.

Le corps peut suffire.

mamadomi 29/05/2008 21:13

similaires?
qui vérifie?! miteny?

Obakaan 29/05/2008 20:58

Je frappe un corps : l'effet est : "douleur ressentie CE corps"

Je ne frappe pas un corps : l'effet est : "Pas douleur ressentie par CE corps"

Ce sont deux évènements DIFFERENTS

Je me cogne : l'effet est : "Douleur ressentie par MON corps"
Est-ce que cet évènement te concerne ??? Est-ce que cet évènement agit en quelque façon sur ton corps ?? Non, non et non !
NON car tu es as un corps DIFFERENT et DISTINCT du mien.

Miteny 29/05/2008 21:06


Mais dans les deux cas, c'est un coup sur un corps: donc 2 évènements similaires.


Obakaan 29/05/2008 19:45

Vii l'action de frapper entre autre
Mais tu frappe sur un SUJET.

Miteny 29/05/2008 19:55


Je frappe un corps. L'effet est...est... douleur pour une seule personne (donc pas pour tout le monde).


couronné ducordeau 29/05/2008 19:01

Non, la douleur "n'existe" PAS .
la douleur n'est pas -une personne- ou bien -une 'chose'- déja existante dans le monde !

le mot 'douleur' définit un RESSENTI désagréable a l'interieur d'un CERVEAU , une sensation éprouvée par la conscience. on est CONSCIENT d'avoir mal c'est tout. il n'y a pas un 'élément douleur' exterieur qui vient squatter ton cerveau lol.

niveau CM2 , tu as raison...

Miteny 29/05/2008 19:09


Donc c'est bien un phénomène, un "truc".... qui a une cause, non?


couronné ducordeau 29/05/2008 18:41

M'enfin... je cite :

- Non "ce corps ressent de la douleur" et "de la douleur a été produite pour moi" ce n'est pas du tout la même chose !!" (Miteny)

Et ? ressentir et produire, ce n'est pas du tout le meme chose en effet.
Hors l'Esprit RESSENT une douleur, c'est pas le corps.
Y'a ps 'production de douleur' comme on produit des fruits . Y'a action -> réaction , un échange.

Tu additionne pommes et bananes et tu nous trouve le rayon du proton, quoi. Bien ensuite, si les deux (dans ta vue d'esprit) sont différents, quel rapport avec le fait que dieu existe , alors ? developpe clairement et en détail la suite de déductions qui t'emmene a ta conclusion /

Miteny 29/05/2008 18:52



La douleur existe OK? Donc elle a une ou des causes. Quelles sont ces causes?

Je répète: niveau CM2



Obakaan 29/05/2008 17:18

"Après avoir décrit la réalité, qu'est ce qu'on se demande si le corps suffit? Donc tu confirmes: un corps a été frappé, et pour toi aucune douleur n'a été produite. C'est bien ça?"

Gnéééé...
Un corps a été frappé. Souffre-t-il ? OUI DONC ressent-il de la douleur ? OUI
DONC de la douleur à été 'produite'.

Miteny 29/05/2008 17:48


Non "ce corps ressent de la douleur" et "de la douleur a été produite pour moi" ce n'est pas du tout la même chose !!


mamadomi 29/05/2008 15:12

"Si tu veux comprendre, sylvestre, il faut que tu répondes aux questions!"

>>>T comme t'as qu'à croire

je t'ai déjà dis "dugenou", tu poses une démo, on te lit, on pose des questions et TU réponds...


toi tu es déjà sensé avoir tout expliqué


tu ne t'attends pas à ce qu'on agrée avant de devoir agréer!!...quand même...

rens-toi compte, tu nous/me demandes d'accepter de rentrer dans tes illusions pour bien tordre toutes mes connaissances à ta sauce, et après tu me diras "voilà tu vois bien que j'avais raison"...

mais mon ptit con, ça marche pas comme ça...

allez justifie ta démo, respecte un protocole au lieu d'essayer de nous convaincre que dans ton monde ta démo est géniale, vient te battre avec les armes des autres sur le terrain de tout le monde et pas dans le sanctuaire irréfutable de ton ego surdimensionné ...dans lequel je ne rentre pas, petit bonhomme!

c'est à toi de répondre à nos réfutations, tu n'as pas à poser des questions genre

-je fais un casting des cons qui pensent comme moi avant de savoir s'il sont aptes à analyser ma démo pour me donner raison...REVE!

ça va pas bien dans ta tête miteny...

Obakaan 29/05/2008 15:00

""Ce qui m'intéresse c'est ce que TOI tu constates. Donc tu confirmes que tu es sûr de constater dans un cas "DOULEUR" et dans l'autre "PAS DOULEUR" ?""

PAS DOULEUR ! Et qu'est ce que ça prouve quoi ? UNIQUEMENT QUE JE NE SUIS PAS FRAPPE c'est aussi simple que ça !
Mais ce n'est PAS TOUT ce que je constate.
Je constate que le type qui vient de me dire qu'il s'est brûlé, lui a très mal. DONC une douleur EXISTE. Donc je constate qu'il y a une douleur chez lui.
Qu'est-ce que ça prouve ? Que ce type à été frappé.

Ooh mais donc ça veut dire quoi tout ça ?
Voici donc TOUT ce que je constate de cette expérience :
1) Un type frappé ressent une douleur.
2) Un type non frappé ne ressent pas de douleur.
3) Un type non frappé ne ressent pas la douleur d'un type frappé.

4) D'après 3 j'en déduis que La douleur est PERSONNELLE

5) d'après 1. et 2. j'en déduis qu'il faut être frappé pour ressentir la douleur.
DONC la douleur à une CAUSE.
Cette cause est la même, c'est le fait de frapper.

Or toute cause précède à un effet.

Or y'a un type qui dit que : si la cause est la même, l'effet est le même aussi. L'effet de frapper est la douleur.
Merde alors pourquoi je ne sens rien ???? C'est étrange, c'est mystique ?
Réfléchissons encore.
Je pince mon bras. Aïe ça fait mal !!! Mais comment ça marche exactement ? Pourquoi quand je pince le bras de Jean je n'ai pas mal ? Je pince un bras, pourtant, la douleur devrait apparaître.
Donc il faut que je comprenne le fonctionnement de tout cela !

Bon, je recommence, tout doucement, en essayant de comprendre chaque étape. Je me touche le bras. Je ressens quelque chose. Je sens que quelque chose touche mon bras, et je sens que mes doigts touchent quelque chose.
Tiens je vais toucher le bras de mon voisin, Jean. Tiens ! La sensation n'est pas du tout la même !!! Je constate que mes doigts touchent quelque chose, mais c'est tout ! Je ne ressent pas ce que Jean ressent avec son bras.
Qu'elle est la différence entre le bras de Jean et mon bras ??? Tiens, c'est étonnant, j'avais jamais remarqué : Le bras de Jean est relié au reste du corps de Jean, mais pas au mien ! A l'inverse mon bras est relié au reste de mon corps. Ce serait-pour ça que je les ressens ?
Je demande à Jean de me toucher le bras. Effectivement, c'est bien cela : je ressent que quelque chose touche mon bras car est il relié au reste de mon corps.

Après toutes ces déductions j'en déduis que je ne ressens que ce que les capteurs de mon propre corps capte.
J'en déduis que c'est la cas également pour Jean, car il me vois, il m'entends, il me parle, comme toutes les personnes que j'ai croisé depuis que je suis né.
Ainsi donc chacun ressent ce que capte les capteurs de son corps !!

Oui, mais lorsque je frappe Jean, puis-je constater qu'aucune douleur n'existe ?
Hum je ne ressent pas la douleur parce que mon corps ne capte pas le coup. Le corps de Jean lui, capte le coup, donc de la douleur devrait logiquement naître en lui !!
« Bing »
-Aiiiie

Effectivmenent Jean ressent la douleur puisqu'il hurle.
Cela confirme bien toutes mes déductions précédentes.

Donc, lorsque je frappe Jean, est-ce que je constate la douleur ? Oui car elle existe !

AINSI DONC la douleur agit dans le corps qui capte le coup (ou la brûlure, etc).
C'est étonnant !
DONC entre le coup (ou la brûlure, etc) et la douleur, il y a LE CORPS.
Donc il se passe quelque chose DANS le corps, qui capte le coup, et qui réussis je ne sais pas comment à faire ressentir la douleur.

Est-ce que le corps réussi-t-il à faire cela tout seul ??? J'ai beau frapper Jean puis me frapper moi, ça ne résout pas ma question ! Je constate simplement qu'un coup c'est Jean qui a mal, un coup c'est moi. La douleur interviens suivants les coups. Car frapper Jean n'est pas la même chose que me frapper moi, puisque manifestement l'effet n'est pas le même. Ce qui est également en accord avec toutes mes déductions précédentes,

DONC il y a un lien entre le fait de frapper et le fait de ressentir une douleur : le corps.

DONC toute douleur que JE ressent n'agit que dans MON corps.
Mais comme JE ne ressent PAS TOUTES les douleurs, des douleurs peuvent très bien agir dans n'importe quel corps, sans que je le sache. Il suffit que ces corps reçoivent un coup !
Tout cela est en accord avec le résultat de l'expérience et avec mes précédentes déductions.

Est-ce que mon corps suffit à générer ma conscience ?
L'expérience ne permet pas de répondre à cette question.
Je peux simplement constater que ma conscience est DISTINCTE de celle des autres. Je n'ai pas accès à la conscience des autres de la même manière que je n'ai pas accès aux 'capteurs' du corps des autres. Cela fait déjà deux points communs entre mon corps et ma conscience.
A vrai dire ma conscience n'a accès qu'aux capteurs de mon corps (capteurs qui d'ailleurs convergent tous vers mon cerveau).
Est-ce que cette expérience prouve que mon cerveau n'est pas capable de générer une conscience ? NON.

Est-ce que le fait que ma conscience soit générée et située dans mon cerveau contredit le résultat de l'expérience ?
NON, car ma conscience (même dans mon cerveau) ne me fera ressentir que MA douleur, et pas celle des autres, car elle n'a accès qu'aux capteurs de MON corps.
Est-ce que le fait que ma conscience soit générée et située dans mon cerveau contredit mes déductions précédentes ?
NON !

Il y a un lien TRES fort entre ma conscience et mon corps c'est indéniable, elle pourrait en faire partie.
De la même façon qu'il y a lien très fort entre mes poumons et mon corps, et mes poumons font partis de mon corps.

Cette expérience ne prouve en rien que la conscience ne fait pas partie de mon corps.
Elle ne prouve pas le contraire non plus.

Voilà tout ce que je peux déduire de ton expérience Miteny ?
tu n'es pas d'accord avec mes déductions ?

Miteny 29/05/2008 16:34


Après avoir décrit la réalité, qu'est ce qu'on se demande si le corps suffit? Donc tu confirmes: un corps a été frappé, et pour toi aucune douleur n'a été produite. C'est bien ça?


eihis aka couronné ducordeau 29/05/2008 00:56

Bien dit Obakaan
une vieille question antique etait :
l'arbre fait il du bruit dans une foret s'il tombe et qu'il n'y a personne alentours?

En fait, on est en train de parler a un mur.
Ce mur a eu une sorte de révélation, certainement avec quelques bouffées délirantes, et si quelqu'un avait été a ses cotés a ce moment la, il l'aurait emmené a l'HP pour un séjour de quelques semaines.

Mais miteny était tout seul, et le probleme c'est qu'aujourd'hui, plus on lui argumentera de choses, plus sa (propre) certitude se renforcera.
C'est un cercle vicieux, il se sent seul contre tous les méchants qui veulent détruire sa théorie apparue comme une révélation.

Donc Miteny, il faut que tu saches quelque chose !
Plein de gens, partout, dans l'histoire, ont eu 'des révélations'. Tu n'es pas tout seul mon ami, mais la révélation, le propre de la révélation, c'est qu'elle se déroule a l'interieur profond de ta personne.
L'expérience fait pleurer puis se réjouir, mais chercher a communiquer absolument 'TA' vérité aux autres, c'est forcément aller toi même te mettre a l'abattoir.C'est TA vérité, avec TA facon de voir le monde. pas forcément celle des autres, et ça, il faudrait que tu l'admettes.
Et ne pense pas que tous les gens sont ici pour te descendre, ou meme emporter tes malheureux 1000 euros. la plupart s'en tapent, de tes tunes... mais ton argumentation fait mal a voir tant tu t'es enterré dans tes certitudes.tu as élevé des murs de suspicions autour, et tu va te retrouver seul dans ta grande tour.
Seul, dans ta tour, c'est ce que tu as toujours été depuis ta naissance mec. tu reproduis le schéma avec ta facon de communiquer.

Dans l'univers, tout n'est qu'échange :
Les poumons, les fleurs, les transformations nucléaires au sein du soleil, tout n'est qu'échange.
Mais j'en ai oublié volontairement un dans ma liste, et celui la tu n'est pas capable de t'en servir : c'est communiquer. l'échange avec 'les autres', c'est primordial,dans nos conditions humaines . Et toi qu'est ce que tu fais ? le 'Verbe', ce verbe que tu as l'air de tant aimer et qui est présent partout dans 'la bible', ce verbe la, tu l'as verrouillé sur TA vérité, et tu n'entends pas celui des autres.
Alors si 'le Verbe' est a remplacer par 'Ton verbe', eh bien je te dis : NON. tout simplement.Le monde est fait de NOS verbes, pas de celui de Miteny uniquement. espèce d'adolf lol.

allé zouuuuuu


Je suis le chacal des chacals ! :-)

Miteny 29/05/2008 13:11


Tout ça parce que je fais la différence entre "douleur" et "pas douleur". Bravo!


mamasylvester 28/05/2008 22:40

miteny: "Donc quand je me cogne, tu as mal?"

>>>fumiste!


explique-moi tout le reste et donne-toi la peine de lire!
on n'en a rien à péter de qui tu cognes et quand t'as pas dit à quoi ça sert et dans quel protocole...
putain on n'est pas des cobayes!
t'es sensé être une "star" de la démo pas un apprenti sorcier, patate!
allez, déballe ce que t'as...
là c'est que dalle, ça tient pas la route..
je te cogne, jte cogne...
tu tapes dans le vide, boulet!

"j'ai pas mal
t'as pas mal
j'ai pas mal..."

Miteny 29/05/2008 12:59


Si tu veux comprendre, sylvestre, il faut que tu répondes aux questions!


Obakaan 28/05/2008 21:23

Merde !
Quand on met ma main au feu je constate une douleur intense
La douleur existe et je la RESSENT !

Quand on met la main de Gilbert au fond, je constate qu'il souffre, CONSEQUENCE de sa douleur, et que je ne peux pas ressentir sa douleur.
La douleur EXISTE mais je ne la RESSENT PAS

Mais dans les deux cas la douleur EXISTE !

Il fait nuit, tu ne vois pas le soleil donc il n'existe pas ?? ben si il EXISTE mais nous ne le VOYONS pas !

Miteny 29/05/2008 11:39


Ce qui m'intéresse c'est ce que TOI tu constates. Donc tu confirmes que tu es sûr de constater dans un cas "DOULEUR" et dans l'autre "PAS DOULEUR" ?


Obakaan 28/05/2008 20:27

Je me suis cogné.
Je constate une douleur, car je me suis fait mal.

Toi tu constate que tu ne ressent pas ma douleur.

"Et ces personnes constatent que la douleur ne vient que de leur corps"
Non, nous constatons que pour que nous RESSENTIONS la douleur, il faut qu'elle soit dans notre corps. Ca n'est pas la même chose. Merci de voire la différence.
Nous constatons que lorsque les autres souffrent, nous ne ressentons pas leur douleur. Du même coup nous constatons que la douleur peut apparaitre dans un autre corps que le notre, même si nous ne la ressentons pas.

DONC on ne peut pas dire : "ces personnes constatent que la douleur ne vient que de leur corps"
Je me demande toujours ce qui est si difficile à comprendre dans tout cale.

Miteny 28/05/2008 20:33


DOnc tu constates bien une grosse différence entre ce qui se passe quand on met ta main dans le feu et ce qui se passe quand on met celle de Gilbert !!

OUI ou NON !! (ça ne se voit pas mais là, je tape du poing sur la table )


Obakaan 28/05/2008 17:28

""Donc quand je me cogne, tu as mal?""

Moi non, mais toi oui.
La causalité est respectée :
CAUSE : cognement
LIEN : tu te cogne
EFFET : tu as mal

CAUSE : cognement
LIEN : C'est toi qui est cogné (pas de LIEN avec mon corps, donc)
EFFET : Je n'ai pas mal.

Est-ce que je perçois la douleur ? NON
Est-ce que la douleur existe ? OUI, dans ton corps
Le fait que je ne la perçoit pas, cette douleur ça change quelque chose ? NON, ça n'enlève pas cette douleur en toi.
Le principe de causalité est-il respecté ? OUI

En plus cela confirme :
"Tout corps ressent la douleur s'il est frappé"
CAR ton corps est frappé et il a ressenti la douleur
mon corps ne ressent pas cette douleur car il n'a pas été frappé...................

Miteny 28/05/2008 19:22


Ce sont les personnes qui ressentent la douleur. Et ces personnes constatent que la douleur ne vient que de leur corps. Je me demande toujours ce qui est si difficile à comprendre.

Tu oublies sans doute de t'astreindre à décrire ce que constate chaque personne. Pourtant il est important d'être rigoureux.


mamadomi 28/05/2008 14:53

miteny décodeur:

"Ne pas confondre "de la douleur est produite" et "quelqu'un a mal"

>>>>>>>>>>oui mais c'est pourtant c'est ce que tu fais (inconsciemment?) quand tu dis que quand on frappe quelqu'un une seule personne a mal et que le corps ne suffit pas!
normal une personne a mal,
celle dont le corps envoie le message de douleur à la conscience
pas les personnes qui ont conscience de la douleur produite sans la ressentir eux-mêmes (pour la plupart!)
le corps de la personne frappée suffit à cette perception à ce message à cette conscience.point.
à moins que tu ne considères que nous soyons un seul et même corps, lol! ça peut se défendre...mais alors dis-le clairement!

"Non! Une affirmation universellement vraie est vraie pour tout le monde... pas juste pour une personne. Quand même !"

>>>>>oui mais tu rajoutes:

"Si le corps suffisait, il suffirait qu'un corps soit frappé pour que la douleur soit produite. C'est la logique élémentaire."

>>>>c'est aussi le cas, mais tu rajoutes:

"Or personne ne constate ça. PERSONNE ! (on est bien d'accord?)"

>>>>non on ne l'est pas,
je constate que la personne frappée a mal et que sa douleur est produite, mais je ne me fie qu'à ce qu'elle en dit, je ne le ressens pas moi-même (a priori!), sans intervention d'un autre sens humain (ou pas!) je ne peux pas confirmer scientifiquement qu'elle a mal ou que sa douleur est produite.
et ce n'est pas parce que ce constat est admis tel depuis longtemps par tous qu'il est vérifiable, et ce n'est pas parce que TU ne peux pas le vérifier que c'est faux pour autant!
un corps est frappé, selon toutes probabilités, de la douleur naît pour ce corps frappé.

"Je voulais dire que personne ne constatait que la douleur venait de n'importe quel corps frappé."

>>>>en effet, il était temps de le reconnaître, personne ne le constate et c'est une définition de la douleur que la propriété d'un seul corps à produire et ressentir un message de douleur dans ce cas...la notion de douleur n'inclut pas la transmission perceptible à un tiers, pas à ce jour (dûment accepté par la science en tous cas!), mais la transmission par le langage (verbal, facial etc...)

"Et pourtant cette douleur existe !"
Mais ça ne veut rien dire ça. Elle n'existe pas dans le vide voyons. Elle existe pour quelqu'un."

>>>>en effet, pour la seule personne frappée, normal.
Si elle existait "dans le vide", tu pourrais t'inquiéter de ce qu'une seule personne la ressente, et pas tous...!!!

"La question n'est pas de savoir si ma douleur existe ou pas mais si le corps suffit"

>>>si le corps suffit à chaque personne pour ressentir sa propre douleur!
et pas "si le corps de chacun suffit à n'importe qui à ressentir la douleur d'un seul"
là honnêtement, sans intervention d'un sens supplémentaire à ce qui est reconnu tel aujourd'hui, non en l'état ce n'est pas le cas...
mais je t'ai déjà dit ce que j'en pense...c'est cette voie que tu dois exploiter...

"la douleur est un truc qui ne peut venir que d'un seul corps". Donc pas de n'importe lequel."

>>>ce qu'on vient de dire, certes mais tu ajoutes (l'habitude des déductions illégitimes mitenesques!)

"Or le corps suffit la douleur vient de n'importe quel corps frappé (grammaire élémentaire)"

>>>>NON bonhomme, la déduction vraie est: le corps suffit la douleur d'un corps naît et est perçue par ce corps seulement!

"si n’importe quel corps en bon état est frappé, de la douleur est produite" est VRAIE
Non c'est faux. Par exemple, je viens de me cogner, toi tu ne constates aucune douleur."

>>>cette phrase était juste "si n'importe quel corps est frappé alors de ce corps frappé naît de la douleur que ce corps perçoit. et on se contrefout de savoir si un autre corps ressent cette douleur sans raison...

...sauf, encore une fois, à ce que tu cherches à démontrer que
- nous ne sommes qu'un seul corps
- dieu nous a donné la possibilité de percevoir la douleur d'un autre corps comme si c'était le nôtre, à nous de découvrir ce pouvoir.

...ce petit chemin, qui sent ...le jasmin...

Miteny 28/05/2008 16:26


Donc quand je me cogne, tu as mal?


Obakaan 28/05/2008 13:35

"si n’importe quel corps en bon état est frappé, de la douleur est produite" est VRAIE

La phrase dit simplement que la douleur est PRODUITE ! C'est TOUT !!!!
Tu as bien mal ? Alors c'est que la douleur a été PRODUITE.
J'ai pas mal ? ça ne change STRICTEMENT RIEN au fait que la douleur a été PRODUITE. Cette douleur est dans TON corps pas dans le mien. Il n'empêche qu'elle EXISTE, qu'elle est RELLE, et qu'elle est RESSENTIE (en l'occurrence par TOI)

Par contre la phrase : "si n’importe quel corps en bon état est frappé, de la douleur est produite DANS n'importe quel corps"
Ou la phrase : "si n’importe quel corps en bon état est frappé, de la douleur est produite ET décelée par n'importe quel corps"
Ces phrases sont complètement fausses. Le problème pour toi c'est que jamais personne n'a prétendu cela.
La phrase qu'on n'a de cesse de te répéter est (entre autre) : "si n’importe quel corps en bon état est frappé, de la douleur est produite dans CE corps frappé"

Miteny 28/05/2008 16:09


Et bah non! Moi je constate aucune douleur produite par un corps quelconque frappé. Je ne sais même pas s'il a été vraiment frappé.

Essaie par exemple de te mettre une main dans le feu. Tu vas voir que l'effet qui en résulte est bien réelle. Et que cet effet ne sera pas le même pour toi si c'est un autre corps qui a une main
dans le feu. Essaie! Tu vas voir la différence.


Obakaan 28/05/2008 12:00

Attention à la grammaire :
La douleur est n'est pas un "truc" qui "vient" !
La douleur est la conséquence d'un coup donné sur un corps, et CETTE douleur, résultat de CE coup, n'agit QUE dans CE corps (celui donc, qui est FRAPPE). La douleur ne sort pas de ce corps pour agir sur un autre ! Frappe un autre corps c2, c'est dans cet autre corps c2 que la douleur apparaitra.

Tu peut frapper n'importe quel corps, ce corps en question ressentira la douleur.
C'est CA que tout le monde constate.

Conséquence la phrase : "si n’importe quel corps en bon état est frappé, de la douleur est produite" est VRAIE
Car qui a dit que cette douleur devait être perçue par autrui ? Ou est-ce que c'est marqué ? On a dit qu'elle était produite. Où est-elle produite ?.... Dans le corps FRAPPE

Miteny 28/05/2008 13:10


"si n’importe quel corps en bon état est frappé, de la douleur est produite" est VRAIE

Non c'est faux. Par exemple, je viens de me cogner, toi tu ne constates aucune douleur.


Obakaan 28/05/2008 00:08

Mais je ne constate pas que le corps ne suffit pas !
Je constate que la douleur existe, mais qu'elle n'agit que dans ton corps donc qu'elle est "personnelle".

Toi tu me dit "Oui mais que pour une personne" et tu enchaine direct sur "Et ça prouve que le corps ne suffit pas". Gné !!??

Explique moi POURQUOI ça prouve que le corps ne suffit pas, alors !

Miteny 28/05/2008 11:26


Voilà ce que tout le monde constate: "la douleur est un truc qui ne peut venir que d'un seul corps". Donc pas de n'importe lequel.

Or le corps suffit la douleur vient de n'importe quel corps frappé (grammaire élémentaire)


Obakaan 27/05/2008 20:05

La réponse était déjà dans mon post : La douleur existe bien, quelque part, chez quelqu'un.

Tu viens de te cogner. et ben ça m'a pas fait mal t'as raison. Mais la douleur existe bien car elle est dans ton corps, puisque c'est toi qui t'es cogné.
Si cette douleur existe, c'est bien qu'elle a été produite.

Miteny 27/05/2008 20:23


Oui mais que pour une personne. Et ça prouve que le corps ne suffit pas. La question n'est pas de savoir si ma douleur existe ou pas mais si le corps suffit. Donc tu confirmes bien que tu constates
que le corps ne suffit pas?


blurk 27/05/2008 20:04

[b]Seigneur pardonne Miteny, il ne sais pas qu'il est fou [/b]

Obakaan 27/05/2008 11:58

""" donc l'affirmation « si n’importe quel corps en bon état est frappé (ou odieusement torturé), de la douleur est produite » est vraie."
Non! Une affirmation universellement vraie est vraie pour tout le monde... pas juste pour une personne. Quand même !"""

De la douleur est produite, mais c'est par pour ça qu'elle est perçue pour tout le monde.
« si n’importe quel corps en bon état est frappé (ou odieusement torturé), de la douleur est produite » est vraie."
C'est affirmation est universellement vraie, je ne peux que confirmer. La douleur existe bien, quelque part, chez quelqu'un. Qu'une seule personne ne la perçoive, il n'empêche qu'elle existe, elle a été "produite", comme tu dit ! Je ne perçois pas cette douleur, mais pourtant elle existe !!

Jusqu'au 19e siècle, personne ne savait que Pluton existait, et pourtant elle existe, et depuis des milliards d'années (ou des milliers d'années si l'on est croyant ;) ) !
Tu savais que j'avais mal au genoux ?? non ?? Et pourtant cette douleur existe ! Tu ne la perçoit pas, mais elle existe.
Et toi tu me dit : Je ne perçoit pas ta douleur, donc le corps ne suffit pas !
Moi je te dis : mon corps suffit à produire ma douleur. Par contre mon corps ne suffit pas à ce que tu la perçoive.

Miteny 27/05/2008 14:18


BOn, je vois que tu ne comprends toujours pas...Je vais recommencer en essayant de faire encore plus simple (si c'est possible). Je viens de me cogner, pour toi peu importe n'est ce pas? Mon corps
n'a produit aucune douleur pour toi, tu en sûr. J'ai le droit de dire ça non?

"Et pourtant cette douleur existe !"

Mais ça ne veut rien dire ça. Elle n'existe pas dans le vide voyons. Elle existe pour quelqu'un.


Obakaan 27/05/2008 11:17

Mais tu es obligé de t'intéresser au processus de la douleur, si tu veux montrer que le corps ne suffit pas à la produire.

"Or personne ne constate ça. PERSONNE ! (on est bien d'accord?)"
Non je ne suis pas d'accord, Une personne constate cela : le propriétaire du corps qui est frappé.

Je veux juste une précision : le corps ne suffit pas A QUOI ?

Miteny 27/05/2008 13:43



Je voulais dire que personne ne constatait que la douleur venait de n'importe quel corps frappé.



Obakaan 26/05/2008 22:09

Tu vient de te cogner. Je n'ai aucune douleur. Toi par contre du as une douleur, produite par ton cognement.
Cela montre simplement que la douleur existe, mais seulement dans ton corps (puisque c'est le tien qui est frappé). Cela montre également que ton corps est capable de produire une douleur suite à un coup qu'il a reçu. Il n'a pas besoin du mien pour cela. Et je n'ai pas besoin de ressentir ta douleur pour que cette douleur existe en toi !

Comment ton corps produit cette douleur ?? Mais ta démonstration ne réponds absolument pas à cette question !! En quoi ta démonstration apporte-elle la preuve que ce n'est pas un processus chimique ou électrique ??
Comment ton corps à conscience de cette douleurs ?? C'est pareil ça n'est pas l'objet de ta démonstration !!
Ta démonstration ne parle que du principe du lien de cause à effet entre le coup et la douleur !
Mais je ne vois aucune preuve du processus exact de la douleur, ou de la conscience de celle-ci, ou de la sensation qu'elle apporte.

Miteny 27/05/2008 10:49


Je ne m'intéresse pas au processus exact de la douleur, j'essaie juste de savoir si le corps suffit. Si le corps suffisait, il suffirait qu'un corps soit frappé pour que la douleur soit produite.
C'est la logique élémentaire.
Or personne ne constate ça. PERSONNE ! (on est bien d'accord?)


Obakaan 26/05/2008 21:46

Je reprends une fois encore ta démonstration :
« En fait, la douleur n’est produite que pour l’individu frappé. Tout le monde ne la ressent pas, seule une personne la ressent...
Par exemple, si une dictature choisit un jour d’enlever à vif les ongles d’une personne, il n’y a qu’une chance sur 7 milliards que vous ayez mal (donc que de la douleur apparaisse pour vous) : il faut que ces ongles soient les vôtres !!!! (on va finir par m’appeler Lapalisse).

C'est-à-dire que l’affirmation : « si n’importe quel corps en bon état est frappé (ou odieusement torturé), de la douleur est produite » est fausse !!
Elle est fausse pour vous, mais elle est fausse aussi pour tout le monde. »

Correction : elle est fausse pour vous, mais elle est fausse aussi pour tout le monde SAUF pour la personne frappée.

Tu le dit toi même : il y une chance sur 7 milliards (d'humains sur terre je suppose) que se soit mes ongles qui soient arrachés. Mon voisin a également une chance sur 7 milliards lui aussi, et son voisin aussi, et ainsi du suite pour les 7 milliards d'humains sur terre.
Il y a un humain, cependant qui a bien eu les ongles arrachés. Peu importe que ce soit les miens ou ceux de mon voisin, le propriétaire de ces ongles vit bien cette douleur. (je ne vais pas refaire un cours de probabilités)

Donc si des ongles sont arrachés, le propriétaire subit la douleur produite. Donc si je ne vis pas cette douleur, quelqu'un d'autre la vit, donc de la douleur est produite, donc l'affirmation « si n’importe quel corps en bon état est frappé (ou odieusement torturé), de la douleur est produite » est vraie.

Donc l'affirmation est conforme a notre postulat de base, DONC pas besoin de faire appel a AUTRE CHOSE pour produire cette douleur.
DONC, ni l'existence de Dieu n'est prouvée, ni l'inexistence de Dieu n'est prouvée.
(à noter d'ailleurs que s'il existe, il a aussi créé les probabilités et la logique).

Miteny 27/05/2008 10:30


" donc l'affirmation « si n’importe quel corps en bon état est frappé (ou odieusement torturé), de la douleur est produite » est vraie."
Non! Une affirmation universellement vraie est vraie pour tout le monde... pas juste pour une personne. Quand même !


Obakaan 26/05/2008 21:16

"Entendons nous bien sur la définition du mot douleur.
De la douleur apparaît pour moi : j’ai mal.
De la douleur apparaît pour X : X a mal."
Ces mots font partis de ta démonstration

Je veux bien ne pas confondre "de la douleur est produite" et "quelqu'un à mal", mais l'un est la cause de l'autre.

Pour reprendre la définition d'un dictionnaire : "La douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte un stimulus (...)".
Elle "n'apparait" donc pas par magie, mais résulte, dans notre exemple, à un coup donné sur un corps.

Miteny 26/05/2008 21:33



Non pas n'importe quel corps, je ne suis pas d'accord.
(1) la douleur vient de n'importe quel corps frappé
(2) la douleur ne peut venir que d'un seul corps (frappé)

Entre (1) et (2) quelle est la vérité?? Sincèrement.

(2) bien sûr non?  (2) car c'est ce que tu constates car (1). Par exemple, je viens de me cogner, là et toi tu constates quoi? "douleur" ou "pas douleur".



Obakaan 26/05/2008 17:32

Salut,
Tu nous dit :

"Si vous êtes habitué aux maths, vous allez peut-être comprendre ça :

Soit C l'ensemble des corps en bon état de fonctionnement (c’est un ensemble homogène, non ?).

Soit F(c) la proposition "Frapper le corps c".

Soit D la proposition "de la douleur apparaît ».

A-t-on :

Quelque soit c є C F(c) => D ?

Non.

Donc le fonctionnement du corps ne suffit pas. C’est pourtant pas compliqué et c’est très rigoureux : tous les termes sont définis."

Là je comprends pas pourquoi tu dis non.
Si je reprends ton énoncé :

Quelque soit c є C F(c) => D ?

Ben... Je dirais oui !! Quelque soit le corps (c) en bon état (є C) que tu frappe (F(c)), de la douleur (D) apparaîtra, car le corps frappé la ressentira.

Quelque soit le corps, ça peut être moi, le voisin, ton chien, ou le président Bush, si on lui arrache les ongles, ça lui fera vachement mal.
Si on m'arrache les ongles, tu le sentiras pas mais je peux te dire que la douleur existera belle et bien, parce que moi, je la ressentirais, je vois pas où est le souci là-dedans.

Si le problème est de savoir si la douleur vient d'un signal électrique dans le cerveau ou est-ce une manifestation divine, je ne vois pas ce que la démonstration du début viens faire la dedans.
Chaque "corps en bon état" possède des sens, tout un tas de nerfs qui ont pour but, entre autre, de transmettre l'information que nous appelons "douleur". Le corps donc "suffit" comme tu dit.
(lol j'ai mis du temps à comprendre quand tu dis "le corps ne suffit pas". Il ne suffit pas à quoi ?).
Tout cela n'enlève rien au fait qu'après chaque coup reçu, un "corps en bon état" ressentira de toute façon la douleur.

Miteny 26/05/2008 18:12


Ne pas confondre "de la douleur est produite" et "quelqu'un a mal"


mamadomi 12/04/2008 20:05

joseph, la dame qui a deux fois ton âge trouve tes propos judicieux.
merci pour cette clarté rafraîchissante.

mamadomi 12/04/2008 20:02

-"quel abruti..."
commentaire n° : 43 posté par : moi le: 27/03/2008 20:23:57
-"quelle sentence! positive, bienveillante, altruiste, tolérante, constructive...
bravo miteny, te voilà grandi par de pareils arguments!"
commentaire n° : 44 posté par : mamadomi le: 28/03/2008 16:07:39
-"Ce n'est pas moi qui ai écrit ça. Alors comme ça, dès que quelqu'un écrit quelque chose qui ne plait pas, c'est moi?"
réponse de : Miteny (site web) le: 28/03/2008 17:54:47

tu n'interviens pas, miteny, tu agréees donc que d'autres blogueurs insultent, qui que ce soit...y compris toi, d'ailleurs, car je préfère penser que "moi" s'adressait à toi...(lol)

en même temps si ça s'adresse au commentaire précédent, c'est pas cool, hein...tu veux pas faire un peu de modération, miteny?
non parce que j'ai un peu l'habitude de te voir traiter tout le monde de coincé, de débile, on prend le pli à te renvoyer du crétin, absurde, charlatan etc...
mais ça commence à faire lourd...
désolée que tu ne l'aies pas compris ainsi.
s'il n'y a pas d'argument, un simple "nom d'oiseau" c'est pas acceptable du tout.
mais c'est mon avis, hein, qu'en penses-tu? (aoutch,...à l'avance...!!)

Joseph 12/04/2008 02:30

Je n'ai pas tout lu de ce qui est ecrit plus haut. mais le peu que j'ai lu me permet de penser que l'on oublie le plus important : jamais il n'a ete question de definir dieu comme une entitée a part entiere (genre bonhomme barbu fumeur de havanne et avec un serieu sens de l'humour) ni comme un dogme, mais bien de demontrer l'existence de quelque chose "au dela des chose". certains l'appelent dieu, alah "le grand tout", mere nature, la grande conscience par plus grande commodite, mais on en arrive toujours a quelque chose de metaphysique, de au dela de la physique. il ne s'agit pas la de reflexion mystiques mais d'exercice intelectuel. l'exemple de la douleur est peut etre maladroit car on peut toujours essayer de rationnaliser de maniere scientifique en parlant d'impulsion nerveuse, de replacer l'origine de la douleur, mais quand bien meme on essayerai de connaitre la cause scientifique de la douleur on s'appercevrai que c'est impossible. en effet on peut se dire "cool on a des nerf" mais ca serai pas suffisant donc ca deviendrai "genial c'est des impulsions electriques" et apres c'est parti : c'est quoi l'electricite, les electrons, la matiere, l'antimatiere, etc pour arriver a la grande question "quel est la particule elementaire? de quoi est elle faite??quelle est la cause originelle, cause d'elle meme?" c'est la dessus que l'on se rend compte que on ne peut trouver cette solution et on ne poura jamais car elle se situe a l'infini qui est hors de porte de la conscience humaine, au dela de la physique, et donc que l'on peut appeler "divin". c'est a ce moment la qu'on peut parler de dieu, pour moi dieux existe bel et bien, et il s'appelle "infini", c'est a ce moment la que viennent se greffer les religions : Dieu n'est-il pas amour infini pour les chretiens?
(je rajouterai que cet infini ce retrouve dans toutes demarche de recherche dans n'importe quel domaine)

Ce n'est pas la nature ou le corp qui creer la douleur, c'est son infini complexité. L'erreur que tu fait c'est de dire que dieux est hors de la nature, c'est peu etre la qu'il est, dans l'infinie complexité du monde dans lequel nous vivons(d'ailleur de le dissocier "a priori" de la nature,c'est considerer "a priori" son existence (comme la demonstration de descarte "dieu est parfait, or pour etre parfait il faut avoir l'existance, donc dieu existe").

Je ne dit pas detenir la verite, c'est seulement l'etat de ma reflexion sur le sujet et a 20 ans, j'ai encore du chemin a faire!!!mais je pense qu'il faut se contenter de savoir que l'on ne sait rien et que cette douleur, autant que possible, il vaut mieu ne pas la ressentir.

mais le sujet est passionnant, merci.

Miteny 14/04/2008 11:24


Je ne dissocie rien "a priori", je constate que le corps ne suffit pas!


mamadomi 28/03/2008 16:07

quelle sentence! positive, bienveillante, altruiste, tolérante, constructive...
bravo miteny, te voilà grandi par de pareils arguments!

Miteny 28/03/2008 17:54


Ce n'est pas moi qui ai écrit ça. Alors comme ça, dès que quelqu'un écrit quelque chose qui ne plait pas, c'est moi?