Un phénomène surnaturel en direct.

Publié le par Miteny

L'incompréhension des internautes est SURNATURELLE !

En effet, ils comprennent facilement que pour montrer à quelqu'un ce qu'est un son de tambour, frapper n'importe quel tambour (en bon état, évidemment) suffira. L'identité du tambour n'a pas d'importance.

 

De même, ils comprennent facilement que :

Pour montrer à quelqu'un ce qu'est la lumière, brancher n'importe quelle lampe sur une source de courant suffira.

Pour montrer à quelqu'un ce qu'est le café, utiliser n'importe quelle cafetière suffira.

Pour montrer à quelqu'un ce qu'est la chaleur, allumer n'importe quelle radiateur suffira.

Pour montrer à quelqu'un ce qu'est un cri humain, torturer n'importe quel corps suffira.

Pour montrer à quelqu'un, grâce à un IRM, ce qu'est l'activation cérébrale liée à une douleur, torturer n'importe quel corps suffira.

Etc...

 

Tout cela, ils le comprennent assez facilement.

Mais dès que je remplace son, lumière, café, cri ou influx nerveux par DOULEUR ou PLAISIR, ils ne comprennent plus rien du tout !!

Pourtant, la douleur et le plaisir sont des choses courantes, que tout le monde connait. Ça ne devrait poser aucun problème : il est assez clair que pour montrer à quelqu'un ce qu'est le plaisir intense, faire faire l'amour à n'importe quel corps ne suffira jamais (oui, j'ai changé d'exemple : j'en ai un peu marre de la douleur). Pour que cette personne comprenne ce qu'est le plaisir, il faut que ça arrive à SON corps. C'est tellement évident ! Et pourtant ils ne comprennent en général plus rien à ce stade de la réflexion, c'est incroyable !! Totalement hallucinant !

Pour moi, cette incompréhension est incompréhensible. Voilà pourquoi j'en arrive parfois à penser qu'elle est surnaturelle, comme s'il s'agissait d'une malédiction diabolique. Mettez vous à ma place : il n'y pas d'autre explication possible. Il n'y a en tout cas pas d'explication rationnelle à cette stupidité soudaine. C'est DIABOLIQUE !!

Ça fait peur. Il faudrait pratiquement un miracle pour que ces individus ne soient plus rongés par le cancer de la bêtise et de la mauvaise foi qui paralyse leur clairvoyance.

 

Cordialement.

 

Plaisir et volupté à volonté pour tous les mitenistes.

Publié dans Archives 2010-2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lucio 02/12/2015 12:00

Justicier

Vous ici ? Vous allez avoir du boulot avec ce misterny, un apostat hérétique de première qui raconte de ces salades et surtout spécialiste en insulte. Il a besoin d'une bonne délivrance ey de changer de père.

Allez en paix

Misterny tu travailles pour le diable pas pour Dieu , ta démonstration ne te serviras à rien pour rester en vie. Lis Jésus Christ

Miteny 02/12/2015 13:30

Lucio, vous n'êtes pas chrétien. Vous êtes un adorateur de Satan.

jean 07/12/2011 12:34


Miteny 07/12/2011 13:42



Bah si c'est une conséquence directe.


Tu n'as pas le niveau intellectuel pour discuter avec moi. Je te propose de te faire représenter (par quelqu'un comme Onfray par exemple) : s'il gagne le débat, tu auras tes sous.


Bonne idée non ?


 



goubiboulga 12/04/2011 14:52



Et pour les tambours : si je tape sur un tambour A, il produira un son. Mais le tambour B sur lequel je ne frappe pas n'en produira aucun !


Ca prouve l'existence de l'esprit ? La même cause ne fait rien au tambour B ! Etonnant, non ?


:-)



Miteny 12/04/2011 16:09



T'es vraiment très con mon pauvre. Lis ça :


http://www.dieuexiste.com/article-un-phenomene-surnaturel-en-direct-69951564.html



goubiboulga 12/04/2011 14:48



Je tape sur A. Il a mal parce que son cerveau reçoit un influx nerveux particulier.


B ne sent rien lorsque je tape sur A parce que le cerveau de B ne reçoit rien.


En réalité, si B observe A, par le jeu de l'empathie, des "neurones-miroirs" qui s'activent non seulement quand je fais ou subis une action mais aussi quand je la vois faire ou subir, il aura mal
aussi - moins mal, mais mal quand même.


Et ça ne prouve pas l'existence de l'esprit car tout cela n'a lieu que par le jeu de mécanismes cérébraux.


Bref, défendre une démonstration qui ne démontre rien est absurde. Consacrer beaucoup de temps à l'attaquer est absurde aussi. On est tentés, certes, de combattre la bêtise. Mais il faut résister
à cette tentation : elle conduit à une énorme perte de temps et d'énergie.


"Il est plus difficile de désintégrer un préjugé qu'un atome." Albert Einstein



Miteny 12/04/2011 16:09



Surtout les vôtres, bande de cons !!


http://www.dieuexiste.com/article-un-phenomene-surnaturel-en-direct-69951564.html



Talia 04/04/2011 17:57



Des insultes ? Où ça ? Lorsque je dis que "c'est assez édifiant" ? 


 


Qu'est-ce qui te fait croire que c'est une insulte ? Tu renies cet article de ton blog ? 


Non, moi je trouve que cet article est assez édifiant pour comprendre le fond de ta pensée, notamment à travers les contributions de Chope et Amibata, chacun à leur manière, et les réponses que
tu leur as donné. 



Miteny 04/04/2011 18:31



ah bon



Talia 04/04/2011 17:25



@ Mystériste (et aussi à Eldarr, qui ce me semble a exprimé le désir d'en savoir plus, lui aussi)


 


La suite de la démonstration de l'existence de Dieu se trouve dans la rubrique "Mais Dieu, c'est quoi?" ; et le sujet est : "Autres considérations sur la nature de Dieu". 


-->


http://www.dieuexiste.com/article-et-dieu-dans-tout-ca-57995851.html


 


C'est assez édifiant.



Miteny 04/04/2011 17:35



Encore des insultes


Je suppose que t'as rien compris vu que tu comprends même pas la différence douleur/pas douleur



Mysteriste 04/04/2011 13:51



"C'est à dire ?? "


 


c'est à dire que tu ne fais pas avancer ta cause en attendant que tout le monde est compris et du même coup en faissant attendre se qui on passer la premiére étape de l'insuffisance du corp



Miteny 04/04/2011 14:15



D'abord, je me suis déjà expliqué à ce sujet, ensuite si je continuais mes explications, on s'acharnerait encore plus sur ma pauvre personne. Non, il faut être prudent.



Xavier 04/04/2011 12:19



Justicier :-"ps: j'ai compris, soit tes un mec qui se fait détester pour gagner de l'argent à travers les clic sur son site et les pub" ou bien réellement un fou, mais je penche pour la première
solution, c'est par ailleurs pour cela que mes posts ne sont jamais diffusés ...



Miteny 04/04/2011 13:25



Encore un drogué



Justicier 04/04/2011 05:43



 


Excellente remarque da Talia


Je crois que le stroumph farceur commence à fatiguer, il oublie des mots et fini par ne plus savoir ou il en est


Il va finir par nous ressasser encore et encore sa phrase bateau :


" Le corps est insuffisant donc Dieu existe...."


Sa faculté de raisonner est comme paralysée par la répétion inlassable de cette phrase qui ne démontre strictement rien sur l'existence réelle d'un Dieu
quelconque


Il est prêt de l'implosion....c'est triste


Justicier



Miteny 04/04/2011 09:55



T'es tellement bête... Tu me fais penser à un lapin crétin. Tu peux changer ton pseudo en "lapin crétin" stplè !!!???


Désolé, pour me montrer ce qu'est une horrible douleur, torturer n'importe quel corps ne suffira jamais : je constate une exception inexplicable biologiquement. Autrement dit, les causes
biologiques (les conditions biologiques) ne suffisent pas à expliquer ce qu'il se passe.



Talia 03/04/2011 20:40



 Toi pas comprendre, mais bon


Il ne suffit pas de dire "tu ne comprends pas" : il faut aussi le montrer ! Donc, jusqu'à preuve du contraire, je considère qui si je comprends. 


 


tu admets que ce moi je constate c'est bien le fonctionnement de ton corps frappé n'est pas une cause
suffisante de douleur ?


Cette phrase n'est pas très compréhensible ; grammaticalement elle est incorrecte. Je vais quand même répondre, en reformulant légèrement, tout en espérant que c'est bien cette phrase que tu as
voulu écrire : 


 


 tu admets que ce que moi je constate c'est bien
que le fonctionnement de ton corps frappé n'est pas une cause suffisante de douleur ? 


 


Bien sûr que non. Tout ce que tu constates, c'est que tu ne ressens pas
de douleur. 


Est-ce que le fonctionnement de mon corps est suffisant pour que tu
ressentes de la douleur ? jamais, bien sûr. Ce n'est pas un scoop. Ca ne veut pas dire que le fonctionnement de n'importe quel corps est insuffisant tout le temps pour que quiconque ressente de la
douleur. 


fait bien attention aux mots "n'importe quel", "tout le temps" et
"quiconque". Toi qui est très attaché à la langue, à la grammaire, à la sémantique et à la logique, tu admettras qu'on ne peut pas dire cette phrase écrite en vert. 


 


Si tu n'es pas d'accord avec ça, au lieu de me répondre "tu n'as rien
compris", demande-moi plutôt "pourquoi ?"


car la base même de toute discussion entre deux êtres humains qui ne
sont pas d'accord, consiste à faire tout son possible pour comprendre l'autre. (je pense que tu es d'accord avec ça)



Miteny 03/04/2011 20:45



J'ai répondu assez souvent. Il faut les autres réponses sur le blog et ne pas se croire plus intelligent que les autres. OKKAY ????


La suite est pitoyable. Toujours rien compris.


Je crois que ça sert à rien que je réponde. Ils sont débiles à vie.


http://www.dieuexiste.com/article-un-phenomene-surnaturel-en-direct-69951564.html



Justicier 03/04/2011 08:57



stoumph farceur


"Bon alors, tu admets que ce moi je constate c'est bien le fonctionnement de ton corps frappé n'est pas une cause suffisante de douleur ?"


Pourquoi devrait on  admettre que tu constates que si on ( x,y z etc sauf le stroumph farceur ) se cogne le fonctionnement
de nos corps ne sont pas une cause suffisante de douleur ?


Nous on fait exactement le constat inverse.


Si un corps ( en bonne santé ) quelconque se cogne, ce même corps ressent de la douleur.


La preuve mon corps identique à un corps frappé, ressentira également de la douleur s'il est frappé.


Conclusion imparable tout corps ne ressent et ne constate de la douleur pour lui même que lorsqu'il est frappé.


Inversement tout corps non frappé ne peut ressentir et constater de la douleur POUR SON PROPRE CORPS.


C.Q.F.D.


Le corps est suffisant à lui même pour constater et ressentir de la douleur lorsque CE MÊME corps est frappé.


Aboule les 3000 € vite fait, merçi


Justicier



Miteny 03/04/2011 19:03



Ce que tu constates on verra après. Que t'arrives à comprendre que MOI JE CONSTATE l'insuffisance du corps, c'est un miracle inimaginable...pauv'type



Mysteriste 02/04/2011 19:13



c'est pas faux xd , mais bon ta pa l'impression de flinguer ta cause en attendant?



Miteny 02/04/2011 23:17



C'est à dire ??



Mysteriste 01/04/2011 21:16



nen mais tu es sérieux la?! tu va attendre que tout le monde te dise ok pour ta théorie pour expliquer en quoi c'est une preuve de dieu? c'est pratique... surtout quand personne veut te suivre...
c'est pratique, comme sa tu n'as pas à sortir d'explication, sa t'évite de trop te mouiller, tu es un  escroc rien d'autre.


(ps: j'ai compris, soit tes un mec qui se fait détester pour gagner de l'argent à travers les clic sur son site et les pub, soit tes juste un connard, ou alors un égoïste qui n'est pas fouttu de
comprendre ou d'expliquer en quoi c'est une preuve de dieu, tu choisi quel rôle? )


faut grandir un peu mec, des insultes t'en subira toute ta vie et des détracteur aussi c'est pas compliquer à comprendre sa nous plus --'



Miteny 01/04/2011 21:41



Oui.


En plus je suis serein car j'ai déjà toutes les explications sur Dieu prêtes dans mon livre. Il me reste qu'à attendre que cette bande de débiles comprenne l'étape 0 : l'insuffisance du corps.


 


apparemment, vu la faiblesse du niveau (incroyable), je risque d'attendre longtemps.



Talia 01/04/2011 18:00



C'est "frapper n'importe quel corps" qui n'est pas suffisant. Ok?


 


Dans ce cas, d'accord, mais alors tu ne peux pas plus dire "le corps n'est pas suffisant", que je ne peux dire "n'importe lequel, ça ne suffit pas". OK ? 


 


D'ailleurs, la réponse à "si frapper n'importe quel corps ne suffit pas, que faut-il pour qu'il y ait de la douleur ?", est bien "il faut que ce corps frappé soit le mien". 


 



Miteny 01/04/2011 21:34



toi pas comprendre. mais bon


Bon alors, tu admets que ce moi je constate c'est bien le fonctionnement de ton corps frappé n'est pas une cause suffisante de douleur ?



Mysteriste 01/04/2011 16:54



"sale con, raclure de comptoir, parasite invertébré  J'adore être méprise par une telle ribambelle de dégénérés. Continuez à m'insulter et à faire
semblant de ne pas comprendre, ma victoire n'en sera que plus grande."


 Povre con, c'est une preuve que tu n'as même pas lis se que je t'ai marquer, j'ai dit que j'étais d'accord avec se que tu propose mais que je voyais aps en quoi c'était une preuve de
dieu!!! et je l'attend toujours ton explication et ta putain de preuve !!! donc soit tu montre une intelligence normal et tu explique !!! ou tu continu à faire ton fanatique
manipulateur de mes couilles!!! c'est simple, soit tu montre que tes mature et tu répond, soit tu fais ton gamin, toi comprendre ou moi expliquer à toi?



Miteny 01/04/2011 17:00



Il faut que tout le monde valide l'insuffisance du corps. Je suis trop insulté à ce sujet.



Talia 01/04/2011 16:53



Oui, merci, je connais le sens du verbe falloir. "il faut" a une signification proche de l'expression "il est indispensable".


Toutefois, je n'ai pas compris à quel point précis de mon message se référait ton "Bah non !"


Et tu ne m'as pas dit non plus en quoi ton message répondait à ma question "en quoi "il faut que le corps frappé soit le mien" n'est pas une déduction ?" (ou alors je n'ai pas compris. Si c'est
le cas, sans doute faudra-t-il que tu t'exprimes plus longuement) ) 


 


"frapper n'importe quel corps n'est pas suffisant pour que je ressente de la douleur"


 Le "pas suffisant" porte sur le terme "n'importe quel", et non pas sur le terme "corps".


Ce n'est pas le corps qui est insuffisant, c'est le fait d'en choisir un au hasard.


 


C'est pourquoi "il faut aussi que ce soit le mien" est une conclusion tout à fait valide et suffisante. 


 



Miteny 01/04/2011 16:55



T'as du mal avec la logique.


C'est "frapper n'importe quel corps" qui n'est pas suffisant. Ok?



Talia 01/04/2011 14:31



Merci pour cette réponse. 


 


 


D'abord "il faut aussi que ce corps soit le mien" n'est pas une déduction mais juste une description.


 


Pourquoi ? En quoi selon toi n'est-ce pas une déduction ?


 


 


Ensuite, le sujet étant la suffisance du corps, c'est de ça qu'il faut parler et donc voir le lien entre la description et ce qu'on peut en déduire à ce sujet.


 


Si l'on dit "ce n'est pas n'importe quel corps, il faut aussi que ce corps soit le mien", on explique le phénomène (douleur quand je suis frappée / pas de douleur quand une autre personne est
frappée) tout en conservant l'idée d'une suffisance du corps. 


 


Nombreux sont ceux (et j'en fais partie) qui considèrent que "il faut aussi que le corps soit le mien" est une explication tout à fait correcte au phénomène. Dès lors, pour toutes ces personnes,
(que tu juges débiles), l'idée d'un lien métaphysique n'as pas de raison d'être. C'est ainsi que tant de commentateurs sur ce blog rejettent ta démonstration. 


 


 


afin de rester claire, je réexpose la question : 


 


"il faut aussi que ce corps soit le mien" n'est pas une déduction mais juste une description



Pourquoi ?    En quoi selon toi n'est-ce pas une déduction ?


 



Miteny 01/04/2011 16:03



Bah non !


Il faut que le corps frappé soit le mien implique que frapper n'importe quel corps NE SUFFIT PAS. NE suffit pas car IL FAUT que ce soit le mien (toi connaitre le sens du verbe falloir ???????)



Talia 01/04/2011 13:36



Dis-moi, Miteny, comment comprends-tu l'objection : 


 


De la phrase "frapper n'importe quel corps n'est pas suffisant pour que je ressente de la douleur", il faut déduire


non pas "le corps ne suffit pas" mais "il faut aussi que ce corps soit le mien" 


 


?


 


(Je pose la question car je ne me souviens pas avoir lu une quelconque réponse ou explication sur ce sujet précis.) 



Miteny 01/04/2011 13:47



C'est débile.


D'abord "il faut aussi que ce corps soit le mien" n'est pas une déduction mais juste une description.


Ensuite, le sujet étant la suffisance du corps, c'est de ça qu'il faut parler et donc voir le lien entre la description et ce qu'on peut en déduire à ce sujet.


 


Le pire, c'est que j'ai vraiment l'impression que vous croyez que vos objections débiles sont de nature à me faire douter. Vous ne savez vraiment pas à qui vous avez à faire.



Justicier 01/04/2011 12:08



 


Conclusion ? le corps est suffisant pour ressentir la douleur lorrsqu'il est frappé.


Merci Miteny on a tousv compris, crétin des alpes.


Justicier



Miteny 01/04/2011 13:27



sombre abruti, tu ne sais qu'insulter. Rira bien qui rira le dernier



Justicier 01/04/2011 10:52



Et vlan il s'est fait pièger le stroumph farceur car :


Si frappé n'importe quel corps n'est pas une cause suffisante de douleur pour nous, ni pour toi, c'est qu'il est INDISPENSABLE pour chacun, que ce soit SON propre corps, et pas n'importe lequel, qui se cogne pour resentir
une douleur. Ah mais 


C'est toi même qui l'a dit. Donc t'es d'accord ? Tu reconnais ta défaite?


Le piège de la vérité s'est refermé sur toi.


T'es coincé, t'as avoué sans le dire, il faudrait mieux pour toi que tu le reconnaises


Justicier 


 


 



Miteny 01/04/2011 12:02



Là c'est sur toi que le piège s'est refermé crétin, car tu viens d'avouer l'insuffisance du corps. T'es super idiot en fait



Justicier 01/04/2011 04:58



Miteny


T'es un sale con, raclure de comptoir, parasite invertébré


On a bien compris que t'es un peu maso sur les bords et même au milieu...


Frappé n'importe quel corps n'est pas une cause suffisante de douleur pour nous, ni pour toi mais une chose est sûre t'es frappé, ça tout le monde le constate....


Continue à nous insulter et à faire semblant de ne pas comprendre notre victoire n'en sera que plus grande.


Dégénéré ? le stroumph farceur a dit dégénéré ? Comme c'est bizarre de s'auto détruire de la sorte, mais c'est un éclair de génie sur l'état de sa propre conscience....


Il a du pèter un joint de qualia  vous savez le lien métaphysique...


Qu'est ce qu'on se marre ,,,,,


Justicier


 



Miteny 01/04/2011 09:57



"Frappé n'importe quel corps n'est pas une cause suffisante de douleur pour nous, ni pour toi"


 


IL A AVOUé !!!



Mysteriste 31/03/2011 18:32



En quoi c'est une preuve de dieu se que tu dis ? franchement je vois pas en quoi c'est idiot, tes juste un crétin qui fait son malin et qui fait son être supérieur pour avoir dit
une chose évidente, arrête un peu d'être arrogant sale fanatique décérébrer et répond de manière censé.



Miteny 31/03/2011 22:27



sale con, raclure de comptoir, parasite invertébré


 


J'adore être méprise par une telle ribambelle de dégénérés. Continuez à m'insulter et à faire semblant de ne pas comprendre, ma victoire n'en sera que plus grande.



Mysteriste 30/03/2011 21:36



« oui bon quand le mec 1 à mal le deuxième mec ne ressent pas sa douleur... c'est un peu normal! et je vois pas en quoi tu vois un lien avec dieu... des explications? et puis si
on ne peu pas ressentir la douleur des autres c'est parce que sa pourai nous influencer, créant une mentalité de groupe, se qui détruirai le Libre arbitre, c'est vrai, t'imagine si Hitler pouvait
ressentir la douleur de se qu'il a tuer :o laisse beton il aurait rien fait de mal, alors encore une fois c'est évident oui, mais en quoi c'est une peuvre de dieu? « 


 


« Je constate bien que le fonctionnement d'un corps quelconque frappé n'est pas une cause suffisante de douleur. »


« Ah c’est sa ta réponse? Non mais tu es sérieux ou tu es profondément idiot!? Je t’ai poser une question si c’est pour répondre ainsi comme un robot sa sert à rien de défendre tes idées! »



Miteny 30/03/2011 22:28



Je ne réponds pas aux questions trop débiles. C'est comme discuter avec un poulet, ça ne sert à rien. (et "c'est normal" n'est pas un argument)


 


Je constate bien que le fonctionnement d'un corps quelconque frappé n'est pas une cause suffisante de douleur.



Roflcopter 30/03/2011 14:57



Miteny a décidé de ne pas nous parler de sa preuve de Dieu après nous avoir très humblement jugés tous indignes de la recevoir.


 


=)



Miteny 30/03/2011 15:59



Calomnies.... escroc



Mysteriste 30/03/2011 13:42



oui bon quand  le mec 1 à mal le deuxième mec ne ressent pas sa douleur... c'est un peu normal! et je vois pas en quoi tu vois un lien avec dieu... des explications? et puis si on ne
peu pas ressentir la douleur des autres c'est parce que sa pourai nous influencer, créant une mentalité de groupe, se qui détruirai le Libre arbitre, c'est vrai, t'imagine si Hitler pouvait
ressentir la douleur de se qu'il a tuer :o laisse beton il aurait rien fait de mal, alors encore une fois c'est évident oui, mais en quoi c'est une peuvre de dieu?



Miteny 30/03/2011 14:13



Je constate bien que le fonctionnement d'un corps quelconque frappé n'est pas une cause suffisante de douleur.



Lucide 29/03/2011 18:07



je pense que tu formules mal tes hypothèse Miteny, ce qui fosse l'argumentation.


Tu dis :


-La lampe que l'on allume, suffit à comprendre ce qu'est la lumière.


-Le tambour que l'on frappe, suffit à comprendre ce qu'est le son.


-Or en faisant mal à un homme, on ne comprend pas ce qu'est la douleur.


Mais si l'on veut comparer ces trois exemples il faudrait plutot dire :


-Si la lampe est allumé, comprend-t-on la sensation d'être allumer? (la réponse est évidemment non), sur le modèle de en faisant mal à quelqun, on comprend se qu'est avoir mal ?


donc :


si l'on fait mal à un homme on peut observer la douleur (comme l'on observe la lumière de la lampe) mais l'on ne peut pas se représenter cette sensation (comme l'on ne peut pas se représenter la
sensation de la lampe quand elle se fait allumer).


On peut observer et comprendre la douleur, mais pas se représenter la sensation, ce qui est normal, cela s'applique à toutes les choses que tu donne en exemple.


Je viens de prouver l'erreur de cette théorie



Miteny 29/03/2011 22:10



La sensation d'être allumé !!??


 


Quand allez vous arrêter de vous foutre de moi ??? Je sais que vous haissez Dieu, mais là ça se voit trop.



unebellepetite 27/03/2011 23:41



eh, je crois que j'ai compris ! En fait, tu demandes aux matérialistes : comment ça se fait que par exemple quelqu'un reste sans douleur quand on frappe un corps
humain quelconque autre que le sien ? Les matérialistes soutiennent que les mêmes causes produisent les mêmes effets. Quand on frappe le corps de A, il ressent de la douleur. Quand on frappe le
corps de B de la même manière que celle dont on a frappé B, A reste sans douleur. Bien sûr que B ressent de la douleur, mais ça, on s'en fiche, le problème est ailleurs : le problème il est que
si le corps suffisait à produire de la douleur, A devrait ressentir de la douleur quand on a frappé le corps de B, puisque le corps de B a été frappé de la même manière que le corps de A, et
qu'il lui est semblable. En fait on voit que quand c'est le corps de B qui est frappé, A reste sans douleur : cela montre que le corps est insuffisant à produire de la douleur. J'ai mis le temps,
mais je crois que cette fois, j'ai bien compris ce que tu voulais dire. J'ai bon ???



Miteny 28/03/2011 00:38



euh.. je ne sais pas très bien si tu as compris.


Les mêmes causes produisent les mêmes effets, c'est une loi générale. Je m'en sers pour dire que l'exception que je constate étant inexplicable biologiquement, il faut une autre explication
(métaphysique).


C'est un peu technique c'est vrai, mais en fait c'est très simple. La conscience "personnelle" constitue un phénomène qui ne peut pas être expliqué seulement par la biologie. Je prends l'exemple
de la douleur parce que c'est plus efficace face à mes horribles ennemis.



Justicier 27/03/2011 11:06



 


Miteny


"Hypothèse formulée : le fonctionnement du corps frappé suffit à produire une douleur au niveau de ce corps.


Comment vérifier ?? on prend un corps, on le frappe et on note le résultat (à savoir production de douleur ou pas).


C'est très simple : c'est toujours comme ça que l'on procède pour savoir si une chose peut produire un effet ou pas."


C'est qui le " on prend un corps" ?


C'est qui "on le frappe" ? 


C'est qui "on note le résulat " ?


Moi je dirais plutôt :


Pour savoir si un corps ( humain ) semblable en tous point au mien et en parfait état de "marche" ressent une douleur lorsqu'il se cogne, je ( Justicier )
 me cogne et je ( Justicier ) ressent une douleur.


J'en déduit logiquement que si un autre corps ( humain ) que le mien semblable en tous point et en parfait état de marche se cogne, cet autre corps humain (
x, y etc...) quelqu'il soit,  dès l'instant ou il ( x, y etc...)  se cogne ressentira une douleur.


Pour confirmer mon hypothèse, je demande à ce corps humain  ( x, y etc... ) s'il a mal lorsqu'il ( x, y etc...) se cogne .


Logiquement il doit me répondre OUI, donc je constate que les corps frappés ressentent une douleur lorsqu'il se cognent.


S'il me répond NON, c'est soit qu'il ment, soit que son corps n'est pas en bon état de fonctionnement.


Il y a deux confirmations à mon hypothèse.


Conclusion logique chaque corps en parfait état de fonctionnement,  humain ou animal, d'ailleurs resssent  une douleur lorsqu'il se
cogne.


C'est toujours ainsi qu'on procède sur le plan expérimental.


Conclusion logique IMPARABLE:


 Chaque corps humain ou animal en parfait état de fonctionnement est donc  SUFFISANT pour ressentir de la
douleur lorsque ce MÊME corps est frappé.


C.Q.F.D.


Justicier



Miteny 27/03/2011 12:25



Le "on", c'est le scientifique, celui qui teste l'hypothèse, qui vérifie.



unebellepetite 27/03/2011 00:11



oki. Et est-ce que parmi les hypothèses dont tu te sers dans ta démo, et que tu estimes vérifiées, il y a celle qui consiste à dire : les effets des corps sont
observables par tout un chacun ? Excuse-moi d'insister, mais j'ai l'impression que sans cette hypothèse, ta démo est plus difficile à comprendre.



Miteny 27/03/2011 01:41



Hypothèse formulée : le fonctionnement du corps frappé suffit à produire une douleur au niveau de ce corps.


Comment vérifier ?? on prend un corps, on le frappe et on note le résultat (à savoir production de douleur ou pas).


C'est très simple : c'est toujours comme ça que l'on procède pour savoir si une chose peut produire un effet ou pas.



unebellepetite 26/03/2011 17:10



je suis ok pour la démarche scientifique, mais pour moi elle s'exprime par des propositions : il y a une construction logique.



Miteny 26/03/2011 20:55



La démarche scientifique : tu fais une hypothèse, et ensuite : vérification expérimentale.



Roflcopter 26/03/2011 17:07



Pffff, ta démarche est tout sauf scientifique. Les scientifiques sont capables de dire qu'ils évoluent au sein d'un cadre théorique comprenant inévitablement des postulats, et pas toi. Ils sont
capables de définir leurs termes, leurs hypothèses ne sont pas floues, leur formulation est soignée et précise, les hypothèses alternatives à la leur sont examinées, ils ne créent pas de
blogues dans l'idée d'insulter tous ceux qui ne sont pas d'accord, et de manière générale, on ne les soupçonne pas d'emblée d'être atteints d'une sévère psychopathologie.



Miteny 26/03/2011 20:54



Corps, douleur... expérience pour vérifier. C'est très clair.


Et je fais un blog justement parce que je suis martyrisé (je suis un martyr) par des escrocs comme toi qui ne savent qu'insulter et rirent d'une évidence pourtant bien simple.



unebellepetite 26/03/2011 11:07



En fait ma question c'est juste de savoir si dans ta démo tu te sers de la proposition "les effets des corps sont observables par tout un chacun". Quand on était en
math au bahut, pour les problèmes, souvent la prof mettait d'un côté les hypothèses, de l'autre les conclusions. En gros je voudrais savoir si pour toi la proposition "les effets des corps sont
observables par tout un chacun" fait partie des hypothèses grâce à quoi tu vas arriver à la conclusion : "le corps ne suffit pas à produire de la douleur."



Miteny 26/03/2011 13:15



Je ne me sers pas d'une proposition, je me sers de la réalité. Si tu as fait de la physique, tu sais que la vérification expérimentale est la base de toute science. On fait une hypothèse (la
suffisance du corps). Et pour voir si elle est bonne, on procède à la vérification expérimentale.


N'es tu pas d'accord avec la démarche scientifique ?



unebellepetite 25/03/2011 18:14



Cool! Mais du coup, je suis pas sûre de comprendre. En fait je pensais que pour toi, le fait que les effets des corps soient observables par tout un chacun était comme un principe de ta démo. Est-ce que tu
crois que "les effets des corps sont observables par tout un chacun" pourrait
être faux et que ta démonstration reste vraie ?



Miteny 25/03/2011 18:42



Je ne comprends pas bien le sens de ta question car par exemple le cri produit par les cordes vocales est observable par tout le monde. C'est une réalité.



unebellepetite 24/03/2011 23:39



et tu penses quoi de a. ?


 a. Les effets des corps sont observables par tout un chacun. Par exemple, si on appuie
sur l'interrupteur d'une lampe, celle-ci fait de la lumière, et chacun peut l'observer.


j'avais l'impression que ça te servait de base à ton argument, d'où ma
question.



Glen Baskerville 05/01/2015 19:30

Tu en parleras (en langue des signes) à mes amis sourds ou aveugles.

Miteny 25/03/2011 09:01



Oui c'est vrai. Par exemple, le cri d'un corps, sa chaleur etc... sont observables par tout le monde. Même l'activité cérébrale et nerveuse est observable par tout le monde mais via un instrument
de mesure (via l'IRM pour l'activité cérébrale).


Donc oui, tu as raison.



unebellepetite 24/03/2011 22:41



chuis trop dèg' j'ai oublié de mettre mon comm en rose, trop la lose 



Miteny 24/03/2011 23:03



Ah oui. J'ai été très déçu quand j'ai vu que tu avais oublié de le mettre en rose...



unebellepetite 24/03/2011 22:27



Alors voilà que j'ai capté de ta démo, tu me dis s'il y a erreur. 


 


a. Les effets des corps sont observables par tout un chacun. Par exemple, si on appuie sur l'interrupteur d'une lampe, celle-ci fait de la lumière, et chacun peut l'observer.


 


b. La douleur n'est pas un effet observable par tout un chacun. Elle est "privée". Par exemple, si on frappe le corps d'une personne, il n'y a que celui qui est frappé qui ressent de la douleur.


 


c. Tu prouves b. en disant que si la douleur était observable par tout le monde, alors le simple fait de frapper le corps de quelqu'un devrait suffire pour que n'importe quel observateur ressente
de la douleur. Comme ce n'est pas ce qu'on constate, la douleur n'est pas observable par tout un chacun.


 


c'. Le simple fait de frapper le corps de quelqu'un devrait suffire pour que n'importe quel observateur ressente de la douleur. En effet, les mêmes causes produisent les mêmes effets. Comme les
corps humains sont semblables entre eux, ils devraient produire les mêmes effets. Par exemple, produire de la douleur quand on les frappe.


 


d. Conclusion : comme la douleur n'est pas obersable par tout un chacun, elle n'est pas un effet du corps. Le corps ne suffit donc pas à produire de la douleur.


 



Miteny 24/03/2011 23:01



Presque !!


Je me base effectivement sur b, qui est assez évident : la douleur, comme le plaisir, est privée.


Tu es d'accord, c'est formidable.


Ensuite, le fait de dire qu'elle est privée revient à dire que chacun constate que le fonctionnement de n'importe quel corps ne suffit pas à la produire (pour me montrer ce qu'est une douleur
horrible, torturer n'importe quel corps ne suffira jamais).


Pour d.


Pas exactement. Le fonctionnement du corps est NECESSAIRE. Pas de corps frappé, pas de douleur. Donc il faut un corps mais aussi une autre cause (un lien métaphysique)... car le corps tout seul,
ça ne marche pas.


Ensuite pour expliquer comment ça marche, ça devient abstrait, j'avoue. Le plus important est d'avouer que le fonctionnement du corps ne peut pas suffire....



frucuche 23/03/2011 10:24



T'es resté coincé sur Ctrl C- Ctrl V, fais gaffe.


Lis mes commentaires.



Miteny 23/03/2011 11:37



Lis mes réponses.



frucuche 23/03/2011 09:45



tu sais très bien que on ne peut pas utiliser n'importe quel corps pour montrer ce qu'est la douleur à quelqu'un


 


Oui je le sais très bien (je n'arrête pas de le dire, d'ailleurs); et ça a une explication toute simple : c'est lié aux conditions d'observation.



Miteny 23/03/2011 09:53



Les conditions d'observation, c'est à dire les conditions qui me permettent l'observation sont réunies dans le cas 1 (mon corps frappé), TU VALIDES


Les conditions matérielles réunies dans le cas 2 (un autre corps frappé) sont équivalentes TU VALIDES 


 


Je mets toujours la même chose : une fois il valide, celle d'après non. Faut que j'arrête de perdre du temps avec ce débile.


 


  ENSUITE, arrête de mentir, tu sais très bien que on ne peut pas utiliser n'importe quel corps pour montrer ce qu'est la douleur à quelqu'un (alors qu'on peut utiliser n'importe quel
tambour pour le son).



frucuche 23/03/2011 07:52



arrête de menti, tu sais très bien que on ne peut pas utiliser n'importe quel corps pour montrer ce qu'est la douleur à quelqu'un


 


Jamais dit ça. J'ai parlé des conditions d'observation.


La condition d'observation pour la douleur étant "le corps frappé est le mien", il en découle directement que frapper n'importe quel corps n'aura pas pour effet de montrer de la douleur à une
personne, sauf si il se trouve que c'est son corps que je frappe.


 


Tu ne me lis donc pas ?



Miteny 23/03/2011 09:41



Les conditions d'observation, c'est à dire les conditions qui me permettent l'observation sont en théorie sont réunies dans le cas 1 (mon corps frappé), TU VALIDES


Les conditions matérielles réunies dans le cas 2 (un autre corps frappé) sont équivalentes TU VALIDES 


 


Je mets toujours la même chose : une fois il valide, celle d'après non. Faut que j'arrête de perdre du temps avec ce débile.


 


  ENSUITE, arrête de mentir, tu sais très bien que on ne peut pas utiliser n'importe quel corps pour montrer ce qu'est la douleur à quelqu'un (alors qu'on peut utiliser n'importe quel
tambour pour le son).



Talia 23/03/2011 07:10



Pour montrer à quelqu'un ce qu'est la lumière, brancher n'importe quelle lampe sur une source de courant suffira.


Pour montrer à quelqu'un ce qu'est le café, utiliser n'importe quelle cafetière suffira.


Pour montrer à quelqu'un ce qu'est la chaleur, allumer n'importe quelle radiateur suffira.


Pour montrer à quelqu'un ce qu'est un cri humain, torturer n'importe quel corps suffira.


Pour montrer à quelqu'un, grâce à un IRM, ce qu'est l'activation cérébrale liée à une douleur, torturer n'importe quel corps suffira.


 


Non, c'est faux, ça ne suffit pas. Il faut aussi que le corps de la personne à qui on veut montrer toutes ces choses ait accès à ces choses-là. (ou comme dit Frucuche, que les conditions
d'observation soient remplies pour elle)


(conditions d'osbervation réunies = l'observateur est capable d'observer le phénomène.  )


 


 


Pour que cette personne comprenne ce qu'est le plaisir, il faut que ça arrive à SON corps. 


 


Exact, et pour qu'une personne comprenne ce qu'est la lumière, il faut que la lumière de la lampe atteigne SES yeux, 


Pour qu'une personne comprenne ce qu'est le café, il faut que ce soit SES papilles gustatives qui soient touchées par du café


Pour q'une personne comprenne ce qu'est la chaleur, il faut que ce soit SON corps qui soit proche d'un radiateur


Pour qu'une personne comprenne ce qu'est un cri humain, il faut que ce soit SES oreilles (non bouchées et non coupées) qui soient proches de la personnne qui crie, 


...


 


C'est assez évident, et je m'étonne encore que tu ne le comprennes pas. 



Glen Baskerville 05/01/2015 19:29

ET L'IDENTITE DU MARTEAU POUR PRODUIRE LA DOULEUR, TU CROIS PAS QUON SEN FOUT AUSSI????
Comme l'identité du mur trop près duquel on t'a bercé ????

Miteny 23/03/2011 09:40



Tu comprends pas. On peut utiliser n'importe quelle lampe, n'importe quelle cafetière, n'importe quel tambour. L'identité du tambour n'a pas d'importance. T'es incapable de comprendre ça ???
(c'est hallucinant quand même)



frucuche 22/03/2011 17:09



Toujours la même erreur.


Ton raisonnement, c'est :
1) Hypothèse
-si le tambour est suffisant pour produire du son
-si la lampe est suffisante pour produire de la lumière
-si la machine à café est suffisante pour produire du café
-si le corps est suffisant à produire de la douleur
etc.


2) Conséquence de l'hypothèse
-alors frapper n'importe quel tambour produira du son
-alors brancher n'importe quelle lampe produira de la lumière
-alors allumer n'importe quelle  machine à café produira du café
-alors frapper n'importe quel corps produira de la douleur
etc.


3) Vérification de la conséquence de l'hypothèse
-donc si je veux montrer à une personne un son je n'ai qu'à frapper un tambour
-donc si je veux montrer à une personne une lumière je n'ai qu'à brancher une lampe
-donc si je veux montrer à une personne du café je n'ai qu'à allumer une machine à café
-donc si je veux montrer à une personne un douleur je n'ai qu'à frapper un corps
etc.



Première remarque, la vérification d'un son, d'une lumière ou d'une douleur ne pourra pas servir à vérifier la suffisance du tambour, de la lampe, du corps, etc., ton
raisonnement ne fonctionnant que par implication, mais pas par équivalence (=> et non ). Mais passons, j'avais déjà fait remarqué cette erreur, et ça ne m'a valu que des insultes.


Deuxième remarque, plus importante : sur le plan logique, le passage de 2) à 3) est faux. En effet, il manque quelque chose. Par exemple, si on en reste à la formulation stricte
du problème, et qu'on l'applique de manière tout aussi stricte, il y a peu de chance qu'on obtienne le résultat voulu.
Explication : il s'agit d'un raisonnement abstrait, mettant en scène des acteurs quelconques. C'est-à-dire que n'importe quelle personne peut convenir.
Supposons donc que je veuille montrer à Jules César ce qu'est un son. D'après le raisonnement, il suffit que je frappe un tambour. J'emprunte donc un tambour à mon voisin, je vais dans mon jardin
et je donne un coup de baguette dessus (sur le tambour, pas sur le voisin, bien évidemment). Cette expérience a-t-elle eu pour effet de montrer à Jules César ce qu'est un son ? J'en doute.
Qu'est-ce qu'il manque à notre raisonnement en apparence si parfait ? Ah oui ! Il manque une condition : si la personne à qui je veux montrer le son, la lumière, la douleur, etc, réunit sur
elle-même toutes les conditions d'observation requises.


Finalement, le raisonnement correct est donc :


1) Hypothèse
-si le tambour est suffisant pour produire du son
-si la lampe est suffisante pour produire de la lumière
-si la machine à café est suffisante pour produire du café
-si le corps est suffisant à produire de la douleur
etc.


2) Conséquence de l'hypothèse
-alors frapper n'importe quel tambour produira du son
-alors brancher n'importe quelle lampe produira de la lumière
-alors allumer n'importe quelle  machine à café produira du café
-alors frapper n'importe quel corps produira de la douleur
etc.


3) Vérification de la conséquence de l'hypothèse
-donc si je veux montrer à une personne un son je n'ai qu'à frapper un tambour, après m'être assuré que la personne réunissait sur elle-même les conditions d'observation adéquates
-donc si je veux montrer à une personne une lumière je n'ai qu'à brancher une lampe, après m'être assuré que la personne réunissait sur elle-même les conditions d'observation adéquates
-donc si je veux montrer à une personne du café je n'ai qu'à allumer une machine à café, après m'être assuré que la personne réunissait sur elle-même les conditions d'observation adéquates
-donc si je veux montrer à une personne un douleur je n'ai qu'à frapper un corps, après m'être assuré que la personne réunissait sur elle-même les conditions d'observation adéquates
etc.


Donc maintenant, on s'aperçoit de quoi ?
Que dans ton raisonnement, tu supposais déjà implicitement que la personne à qui tu voulais montrer le son, la lumière, le café, etc. était dans les bonnes conditions d'observation, mais tu
faisais exprès de ne pas le supposer dans le cas de la douleur, le fait de ne pas avoir le corps frappé étant une mauvaise condition d'observation. Petit fripon ! Et tu crois que personne ne le
voit, en plus ! Tu nous prends vraiment pour des abrutis.


Ou alors tu arrives à comprendre ce qu'est une condition d'observation quand il s'agit du son, de la lumière, du café, etc. Mais pas quand il s'agit de la douleur ! Là tu bugues. Ta bêtise est
donc, c'est toi-même qui le dis, SURNATURELLE, c'est une MALEDICTION DIABOLIQUE !!! Il n'y a donc rien à faire pour t'enlever ta connerie, à part peut-être
un exorcisme. J'appelle le Vatican, je vais voir ce qu'ils peuvent faire.



Miteny 22/03/2011 23:42



Les conditions d'observation, c'est à dire les conditions qui me permettent l'observation sont en théorie sont réunies dans le cas 1 (mon corps frappé), TU VALIDES


Les conditions matérielles réunies dans le cas 2 (un autre corps frappé) sont équivalentes TU VALIDES 


 


Je mets toujours la même chose : une fois il valide, celle d'après non. Faut que j'arrête de perdre du temps avec ce débile.


 


De toute façon, il ne veut pas comprendre. ça fait mille fois que je lui explique qu'il raconte n'importe quoi mais il est tellement autiste qu'il n'a pas lu mes explications une
seule fois.


 


PS : c'est hallucinant de constater ce que des gens sont prêts à faire par haine de ma démo. C'est INCROYABLE. De vrais malades.


 


PPS : arrête de mentir, tu sais très bien que on ne peut pas utiliser n'importe quel corps pour montrer ce qu'est la douleur à quelqu'un (alors qu'on peut utiliser n'importe quel tambour pour le
son).


Pourquoi tu mens comme ça ? Qu'est ce que t'as dans la tête pour une telle merde ?? C'est hallucinant.