Pour la révolution en 2012... vraiment ?

Publié le par Miteny

On entend beaucoup parler de 2012. Il y a même eu un film, qui est, de l'avis des scientifiques, le film de science-fiction le plus débile qui soit. Et ils ont bien raison.

S'il y a quelque chose à craindre pour l'année prochaine, ce n'est certainement pas un flux de neutrinos ou une quelconque éruption solaire. Il y aura bien quelques catastrophes naturelles, mais qui ne feront qu'aggraver la crise que sont en train de subir les peuples du monde.

En fait, j'ai la nette impression qu'il flotte dans le monde entier comme une atmosphère de révolution. Les tunisiens, les égyptiens et bien d'autres encore en ont visiblement marre de leurs dirigeants dictateurs corrompus et déclinants. Peu importe que le calcul maya soit faux ou pas, on sent un vent de révolte souffler sur le monde.

En outre, hasard du calendrier, il y aura l'année prochaine trois élections majeures : en France, aux États-Unis et en Russie. Une occasion pour le peuple de ces pays de taper aussi du poing sur la table ? Après tout, peut-être y aura-t-il une vraie révolution en 2012 que ce soit en Espagne, en France, en Italie (ça va chauffer pour Berlusconi et « bonga bonga »), en Grèce, en Afrique, en Amérique, en Asie... Partout dans le monde en fait. Un peu comme en mai 68, mais en plus grand et en plus fort. Même Mélenchon compte sur 2012 pour faire sa révolution.

On entend sans arrêt, à la télévision par exemple, que le monde est en train de changer. Les mentalités évoluent. Les gens en ont marre. Le système les dégoûte, parce que le système est en train de s'écrouler. L'envolée des prix du blé ou du pétrole alors que les spéculateurs s'enrichissent les indigne. Ils veulent bousculer l'ordre établi. Ils veulent de nouvelles idées. Ils veulent une révolution parce qu'ils se rendent compte que le système est gangréné, même s'ils ne savent pas quoi mettre à la place. Ils veulent une révolution, mais ils sont un peu perdus dans ce monde qui part dans tous les sens.

À mon avis, le meilleur moyen d'avoir de nouvelles idées, c'est de tout remettre à plat. C'est ce que je propose. On efface tout et on recommence. On supprime les religions et les partis politiques, apparemment complètement corrompus, et on voit ce que l'on peut mettre à la place. On est engagé sur une mauvaise voie et même plusieurs mauvaises voies. Tous ces chemins sont des impasses. Il faut que tout le monde fasse demi-tour et revienne au carrefour d'où partent toutes les voies, pour se remettre en question et discuter.

On pourrait alors révéler que l'existence de Dieu (peu importe comment on l'appelle en fait) n'est pas une croyance, mais la première des évidences. Je dis bien la première ! La plus simple et la plus évidente réalité qui soit.

C'est tout de même hallucinant de vivre dans un monde où l'on ne comprend pas l'insuffisance du corps ! À mon sens, cela prouve de manière éclatante, je dis bien éclatante, que nos élites sont soit corrompues intellectuellement, soit complètement stupides... ce qui revient au même.

De toute façon, vous devriez au moins comprendre que le débat mérite d'être lancé.

Alors oui, comme le montre peut-être le succès du livre de Stéphane Hessel Indignez-vous !, il pourrait bien y avoir une ou plusieurs révolutions en 2012. On dirait que tout s'enchaine presque comme prévu. Du coup, je me dis que j'ai bien fait d'appeler ma communauté de blogs « Pour la révolution en 2012 ». D'ailleurs, n'hésitez pas à vous inscrire !

Plus qu'un an à attendre pour savoir. Mais là, j'ai vraiment l'impression que ça va péter. D'abord parce que ça pète déjà...

 

Bien à vous.

 

Respect et robustesse pour les amis du mitenisme. 250 semaines à défendre l'insuffisance du corps, et je suis toujours là, plus convaincu que jamais par l'évidence des évidences.

Publié dans Archives 2010-2011

Commenter cet article

Casanovas 20/09/2011 22:44



Une erreur ne devient pas vérité parce que tout le monde y croit, pas plus qu'une vérité ne peut devenir erreur lorsque personne n'y adhère. Gandhi



benêt
adj.m. et n.m. benêt [ben, qui viens du pére] (lat. benedictus, béni) se dit d'un garçon maladroit et un peu sot: De grands benêts (dadais, niais, nigaud; malin). Sans vouloir faire le malin
comme tout le monde, je pense et crois en ce qui m'arrange et me fait du bien quitte a me trompez momentanément, la racine résonne comme un psaume de ce mot qui et béni comme le bon pain, alors
prenez en de la graine de se monde de Cons,comme le  disait le fameux Fréderic Dard alias commisaire San Antonio. Le mal est diction et le bien est diction depuis que le verbe est a
l'origine de la lumiére. Heureux les simples d'Esprit car le royaume des cieux délicieux leurs appartient .Essayé d'imaginer un monde sans utopie ou rêvolution, ce serrez un monde Mort sans Rêves
et sans espérances. Einstein nous a dit et revelé que l'imagination est plus importante que le Savoir. Biensûr sans être aveugle nous savons que dans cette société du modus vivendi
ostentatoire,Les molosses du pouvoir ne lachent pas si facilement leurs proies avec leurs machoires d'acier, ils ont besoin de leurs os quotidien pour faire semblant de vivre et d'exister et
étancher leurs soif de domination, domino domino.


Chacun de nous pédale avec un petit velo dans sa tête tout commeYves montant avec la bicyclette. Et puis lorsque qu'il a fini de monter descendre au bourg, il pourra enfin descendre le thé pour
se désalterer. les politiques sont isolé dans leur triangle isocéle par le complexe de pytagore. Étymologie : le mot isocèle vient du latin isosceles et du grec isoskêles qui est composé de
"isos" (égal) et de "skelos" (jambe). On a donc un triangle aux jambes égales, le 3ème côté étant le sol sur lequel sont posées les 2 jambes. il faut nous même devenir pour être la base pour que
nos théories tienne la route vers la solidarité.



La force n'a pas besoin de Couleurs spécifiques elles les a toutes en elle même tout comme celle de l'arc en ciel
EN L'AN 2020 DEVINE Il Y A DEUX VINS IN VINO VERITAS ET AUSSI DEUX 20 VINGT ( 20+20 = 40 ) Ce nombre a 3 Significations
* L'épreuve
* La fin de l'épreuve.
* L'achèvement de la maturité.
DANS DIVIN IL Y A 10 VINGT = 200 = 2 CENT ET 2 SANG Resh (?, prononcé /r/) est la vingtième lettre de l'alphabet hébreu.
Elle est apparentée au rho (?, ?) de l'alphabet grec, au R (R, r) de l'alphabet latin et son équivalent dans l'alphabet cyrillique.
Le mot hébreu le plus proche de Resh est Rosh qui signifie "tête".
Sa valeur numérique est 200.
La lettre Resh représente la valeur 200, qui est la dualité des principes et l'âme du cosmos. Cette valeur est la guématiria du mot 'étsem", dont le sens est "substance", "essence", "os". Et du
mot "qadmon", "archétype", "ancien", mot rejoignant le principe du Resh.



Après deux ans de galère avec le Crabe et 3 opérations lourdes colorectum et poumons avec 10 séances de chimios napalmique. je me suis dit avant mon Grand Voyage final en bouquet de violettes en
quittant la piste aux étoiles le plus tard possible a 70 ans en 2020 ou plus . Je vais m'offrir si Dieu veut , 2 mois au paradis chez ma Famille aux Saintes guadeloupe des saintes maries de la
Mer Galantes de ses Belles îles en mer comme le chante si bien Laurent voulzy . Casanovas



Miteny 20/09/2011 22:48



abonnez vous à la newsletter pour m'aider !!!



De passage 20/02/2011 21:05



Pourquoi les qualias ne seraient-ils pas mésurables scientifiquement ?


 


Ps: Ne pas confondre cette question à celle qui porte sur la matérialité des qualias...



Miteny 21/02/2011 00:19



parce que mesurable scientifiquement, ça veut dire mesurable par n'importe quel scientifique et donc accessible à n'importe quel scientifique. Or chaque quale n'est accessible qu'à une seule
personne.


Voilà pourquoi



Une réflexion 20/02/2011 12:23



Bien sûr que ça ne confirme pas leur dogme ! Je n'ai jamais dit le contraire ! (ou alors je me suis mal exprimé)


 


Je dis juste que les religieux feront croire que si. Dieu est considéré comme une croyance ? Pas pour tout le monde, pas pour les plus intégristes, justement. Pour ceux-là, Dieu n'est pas une
croyance, c'est un fait établi. 


Ils ne seront donc pas surpris, et pas du tout destabilisé par votre preuve. 


 


Ce n'est pas parce que votre preuve ne confirme pas leur dogme qu'ils reconnaîtront cette vérité. Au contraire, ils récupèreront votre démonstration à leur profit. Ce sera du mensonge, certes, ce
sera de la tromperie, mais si vous croyez que les intégristes se garderont de commettre de tels mensonges, alors oui, vous êtes naïf. 


 


Je ne souhaite en aucun cas cacher la vérité aux gens. En revanche, je doute du pouvoir spécial de la vérité (surtout celle que vous révélez ici) à convaincre et unir le monde entier. Il faut
vraiment être naïf (et présomptueux) pour croire qu'une simple découverte puisse changer le monde et lui apporter la paix de façon spectaculaire, comme vous semblez le croire. 


 



Miteny 20/02/2011 16:17



com sans intérêt et surtout complètement idiot. Si toi savoir lire, toi relire réponse d'avant. Dieu n'est pour l'instant pas considéré comme une évidence scientifique... Toi comprendre ??


 


PS : le corps ne suffit pas. Puisque tu ne comprends rien, on n'a qu'à essayer : on arrête d'interdire ce débat (ou du moins de le fuir) pour voir ce que ça fait


 



Une réflexion 18/02/2011 18:06



bah non puisqu'ils mentiront Et leurs mensonges seront dénoncés. Donc, même si cela arrivait (ce qui est
complètement impossible), la supercherie ne tiendraitpas bien longtemps.


 


Vous croyez donc que la dénonciation de leurs mensonges suffira à les faire taire ? Des gens qui sont écoutés par des millions, voire des millards de personnes, qui ont des gouvernements, des
organes de presse, des lieux de culte par milliers entièrement à leur service... Vous croyez que le simple fait que vous, et avec vous une poignée de scientifiques, viennent affirmer : "ce que
dit le Pape est un mensonge, ce que dit l'ayatollah machin est un mensonge : Dieu existe, mais leur dogme est faux quand même ! " 


Vous croyez vraiment que ça marchera, qu'ils ne seront plus écoutés, et que le peuple entier de la Terre se retournera contre eux ? 


 


Ou bien les esprits un peu simple, (mais très nombreux), se diront : "Dieu existe, nous en avons la preuve, donc ce que dit le prêtre, plus personne ne pourra plus jamais le contester". 


?  


 


 


Honnêtement, et quitte à courir le risque de vous vexer (ce n'est pas mon intention, croyez-le), je vous trouve bien naïf de croire que la vérité triomphe toujours. C'est c'est vu parfois (avec
Gallilée par exemple), mais si vous regardez le monde d'aujourd'hui, avec le milieu politique, économistes, etc., je pense que l'on peut douter de la capacité de la vérité à se faire entendre
plus que les mensonges et les erreurs ; et non seulement à se faire entendre, mais à se faire accepter et reconnaître, aussi. 


 


 


En plus, c'est ridicule... tu crois que les scientifiques ne devraient pas dire par exemple que l'univers a eu un commencement (big bang) sous prétexte que ça conforte une (petite) partie de
la doctrine des islamistes ???!!


 


C'est débile !


 


Justement, les islamistes ne se penchent pas tellement sur ce point de doctrine, ce n'est pas vraiment leur fond de commerce. En revanche, j'ai clairement remarqué que les intégristes de tout
bord font parfois leur supermarché parmi les découvertes scientifiques : Tel savoir scientifique, une fois mal compris, déformé, abâtardi et interprété, vient confirmer leurs dogmes. Tel autre
est impossible à retourner, alors ils disent que c'est un mensonge, un complot, ou une mauvaise interprétation de la part des chercheurs... 


(Harun Yahya par exemple est un grand spécialiste de ce genre de sottises... mais il n'en reste pas moins un auteur de référence pour quantité de gens !)


 


Bref, on en pourra jamais empêcher les extrémistes de mal interpréter telle ou telle découverte. 


Ce sera encore le cas avec la vôtre, et avec d'autant plus de force que ça touche aux fondamentaux de leur dogme. Et ça  confirme non pas un point de détail, mais bien le principe primordial
de leur religion. 


 


Je n'écrivais pas tout cela pour vous empêcher de publier, loin de là. Je voulais simplement vous mettre en garde contre l'espoir trop important que vous investissez dans votre
démonstration. 


 


Elle est intéressante, certes, mais non seulement elle ne convint que les personnes qui croient déjà en Dieu (les athées n'étant pas convaincus ici, ils persistent, ils refusent d'ouvrir les
yeux), mais en plus même si elle était unanimement et mondialement reconnue comme vraie, ça ne changerait pas grand-chose aux relations entre chrétiens et musulmans par exemple. Tout simplement
parce que votre démonstration confirme leur doctrine (même si c'est en cela juste un effet collatéral), et ne permet sur quasiment rien (surtout pour l'islam) de réfuter leur doctrine. 


 


Bref, je crains que votre démonstration n'ait pas un grand retentissement, ni surtout de grandes conséquences sur le monde. 


 



Miteny 20/02/2011 02:05



 


non, ça ne confirme pas leur doctrine. C'est vraiment n'importe quoi. ça n'a même rien à voir.


Entre la science et les dogmes religieux, il y a un fossé. Visiblement, vous n'avez toujours pas compris que Dieu est aujourd'hui considéré comme une croyance (d'où l'expression "croire en Dieu")






Bref un commentaire débile... comme d'habitude






PS : en plus on dirait que vous souhaitez cacher la vérité aux gens. Donc en plus d'être débile, ce com est ignoble



Justicier 17/02/2011 17:20



 Une réflexion


 "...Croyez-vous vraiment qu'ils se laisseront abattre par votre démonstration
? Même si vous êtes opposés à eux, comme ils ne pourront lutter contre votre démonstration, ils adopteront sûrement une meilleure tactique, celle de la récupérer à leur
profit."


Réponse de Miteny :


"bah non puisqu'ils mentiront Et leurs mensonges seront dénoncés. Donc, même si cela arrivait (ce qui est complètement impossible), la
supercherie ne tiendraitpas bien longtemps. "


En clair si le pape ou un ayatollah x ou y affirmaient qu'ils sot d'accord avec la démonstration ( pseudo scientifique ) de Miteny comme quoi Dieu existe, ils mentiraient ????? Quel aveu !!!


Merci Miteny d'avouer enfin que si quelqu'un confirme ce que tu dis il
mens


CQFD


Rassure toi Miteny les vrais scientifiques n'affirment pas comme démontré que
l'univers a eu un commencement le big bang. Il l'envisage comme une hypothèse, EN AUCUN CAS COMME UNE DEMONSTRATION.


Les "faux prophètes", comme toi, affirment eux toujours SANS JAMAIS RIEN
DEMONTRER.


T'as raison t'es débile, tout le monde l'a compris, ta supercherie ne tiens pas bien longtemps.


Justicier



Miteny 17/02/2011 18:51



Le retour de super abruti !! Il est tellement bête que la seule défense qu'il trouve c'est faire celui qui ne comprend rien. Bravo, tu fais très bien l'abruti...



Une réflexion 17/02/2011 12:46



Sauf que la seule existence de Dieu ne justifie pas du tout leurs positions.


 


Bien sûr, évidemment même. Ca c'est la réalité. Seulement, rien ne les empêche de prétendre le contraire, à
savoir que cette preuve confirme leurs dogmes. 


 


Le pape, ou un ayatollah x ou y, peut fort bien reprendre votre démonstration au mot près, conclure comme il se
doit que Dieu existe, et enchaîner en disant (même si c'est un mensonge) que ce savoir confirme leur livre sacré. 


Croyez-vous vraiment qu'ils se laisseront abattre par votre démonstration ? Même si vous êtes opposés à eux,
comme ils ne pourront lutter contre votre démonstration, ils adopteront sûrement une meilleure tactique, celle de la récupérer à leur profit. 


Certains chrétiens affirment que Dieu ne doit pas être démontré, afin de préserver la démarche de "foi" (croyance
sans preuve).


Mais beaucoup d'autres chrétiens, et la grande majorité des islamistes, sont au contraire en quête de preuves,
affirment d'ailleurs en avoir trouvé (même si elles sont en réalité réfutables), et votre preuve apportera contre votre volonté de l'eau à leur moulin. 



Miteny 17/02/2011 13:35



bah non puisqu'ils mentiront Et leurs mensonges seront dénoncés. Donc, même si cela arrivait (ce qui est complètement impossible), la supercherie ne tiendraitpas bien longtemps.


 


 


En plus, c'est ridicule... tu crois que les scientifiques ne devraient pas dire par exemple que l'univers a eu un commencement (big bang) sous prétexte que ça conforte une (petite) partie de la
doctrine des islamistes ???!!


 


C'est débile !



Une réflexion (insomniaque) 17/02/2011 02:00



 


Ne vous inquiétez pas, je me rends bien compte que votre intention n'est en aucun cas de renforcer les fondamentalismes. Ce que je voulais dire, c'est que bien malgré vous, ça
risque peut-être de se produire quand même. 


 


C'est justement parce que vous ne faites pas de religion et que votre propos est une démonstration (donc "neutre" puisque scientifique), que les religions peuvent s'en emparer comme bon leur
semble... et s'en servir, contre toute attente, dans les buts qu'elles poursuivent. Et à terme, même si c'est en dépit de toute logique, tenir ce raisonnement : 


 "Nous avons maintenant la preuve que Dieu existe. C'est ce que le Livre Sacré dit depuis le début. Donc, le Livre Sacré a raison sur toute la ligne. Donc, tout ce que la science a pu dire
contre nous n'a aucune valeur. Donc la science a perdu."


Nous sommes bien d'accord que ce raisonnement ne tient pas ! Seulement, ce n'est pas ça qui va les arrêter... Et beaucoup de sympathisants d'une religion ou une autre, entendant ce discours, le
croiront et s'engageront dans ces religions extrémistes. 


 


C'est d'ailleurs la différence avec Jésus. Vous avez un propos simple et évident : "Le corps ne suffit pas, Dieu existe". Les grands religions dominantes ne disent pas le contraire.


Jésus de son côté a apporté une religion qui elle était totalement incompatible avec la religion dominante de son milieu à l'époque. On ne pouvait pas être pharisien ET chrétien. 


En revanche, si on SAIT que Dieu existe, cela n'empêche pas d'adhérer sans réserve à la Bible ou au Coran, bien au contraire, puisqu'ils prétendent exactement la même chose. 


 


La Bible  et le Coran disent que Dieu existe, sans en avoir de preuve formelle. Cette preuve, vous la leur apportez sur un plateau. Le risque existe qu'ils en profitent : ils sont
suffisamment malins pour ça.


 



Miteny 17/02/2011 09:21



Sauf que la seule existence de Dieu ne justifie pas du tout leurs positions. En général, même leurs pires ennemis croient en Dieu, donc ça ne leur sert à rien qu'on apporte la preuve de son
existence.


Au contraire, ça ne fait que mettre en évidence leur corruption puisqu'ils ont été incapables de prouver de manière irréfutable cette existence.


 


Bref, c'est le contraire. A mon avis, (et j'en suis même sûr), ces religions n'ont aucune envie de soutenir une démonstration, surtout comme la mienne. Elles sont embourbées dans leurs dogmes
archaiques et ne pourront jamais en sortir. Et finiront par disparaitre.


 


Elles sont finies. Nous sommes en train de vivre leur agonie.



Une réflexion 16/02/2011 23:43



 


Vous avez prouvé que le corps ne suffit pas. Nul ne peut en douter. 


 


A partir de cette évidence, vous avez prouvé l'existence de Dieu. Dieu existe, nul ne peut plus en douter. 


 


A partir de là, si cette vérité éclate au grand jour, qu'est-ce qui vous porte à croire que ça résoudra tous les problèmes du monde ? 


Les chrétiens de toute tendance diront : "cela confirme définitivement et sans discussion possible que la Bible est la vérité."


Les musulmans diront : "cela confirme définitivement et sans discussion possible que le Coran est la vérité."


 


Au final, cela ne risque-t-il pas de renforcer les tendances les plus extrémistes de toutes ces religions ? 


 


Les justifications des religions que suggère l'assurance que Dieu existe, (justifications réelles ou supposées, mais le résultat dans la tête des croyants est le même) ne risquent-elles
pas de faire porter un coup critique à la science elle-même par ces extrémistes (qui se sont toujours opposé à elle, contre toute logique) ? 


 



Miteny 17/02/2011 00:04



Graves erreurs d'appréciation !! Une confusion totale même.


Moi je veux faire de la science, donc je ne peux lutter contre la science en voulant exposer un résultat SCIENTIFIQUE. C'est contre toute logique.


Je fais une démonstration, je ne fais pas de religion. Je ne peux pas expliquer ça en quelques lignes mais il faut bien comprendre que je cherche à comprendre justement. Donc je m'OPPOSE aux
religions.


 


"Renforcer les tendances extrémistes des religions"


 


J'HALLUCINE quand je lis ça... Mais ils me détesteront si je suis connu !!! Tu comprends pas pourquoi ??


Je ne me prends pas pour Jésus, mais réfléchis 2 secondes à ce qui lui est arrivé.


 


C'est écoeurant quand même. je suis à l'exact opposé des dogmes fondamentalistes et on m'accuse de renforcer le fondamentalisme.


Incroyable.... je suis dégouté..


 


Dans une semaine et demi, un grand article sur le sujet



Roflcopter 16/02/2011 19:45



Écrire un article qui présente un ensemble exhaustif de ton raisonnement, définitions/postulats inclus, l'identifier clairement comme tel et le placer de façon à ce qu'il s'agisse du premier
article que les nouveaux venus lisent, voilà une belle révolution tu crois pas? ;)



Miteny 16/02/2011 21:51



Mais j'ai déjà fait ça, plusieurs fois et clairement. Le corps ne suffit pas, ça me semble déjà très clair...


 


Par exemple, pas besoin de 10000 articles pour dire qu'une lampe sans électricité ne suffit pas à produire de la lumière !!!!!!!!!!!!!



Roflcopter 16/02/2011 12:10



Il parle probablement d'une conscience de type "traitement de l'information" et non de la conscience "expérience subjective" dont tu parles.



Miteny 16/02/2011 13:25



Eh bien, il ferait mieux de réfléchir avant de parler, parce que là il y en a marre.


Je parle bien de l'expérience subjective, des qualia... et il est vraiment plus que temps que tout le monde admette enfin l'extrême évidence de l'insuffisance du corps.


Il y en a marre des voleurs, des menteurs, des malhonnêtes, des dictateurs, des corrompus...


 


En ce moment, j'ai le syndrome "2012+tunisie+egypte+tout le reste"... j'ai vraiment envie de faire une révolution.



mpdtqm 15/02/2011 21:16



merci c'est trés gentil, et j'ai bien lu ta démo qui prète a sourir. et continu a t'insulté comme tu le fais ci bien (tes insultes ne concerne que toi et ton manque d'ouverture d'esprit
... enfin si tu en as un (un=esprit).


ps: la fonction du moi ( la cognition, cherche dans le dictionnaire) est du a plusieur facteur le tout réuni dans le cerveau. et on sait maintenant que toute cellule est capable de
conscience, grace a des traveaux scientifique, mené sur des microbes. t'inquietes pas, pas sur toi.


et quand on est pas foutu de rester cool et de répondre de manière argumenté et intelligente, cela prouve bien ta faiblesse et ton manque de raisonnement.


bref un comique. soit dit en passant dit bonjour a dieu de ma par et dit moi s'il ta répondu.


cordialement, mpdtqm



Miteny 15/02/2011 22:10



Mené sur des microbes !! pour la conscience !!


 


C'est le débile mental (un vrai de vrai celui-là, un pur à 100%) qui pollue mon blog depuis un certain temps. En général je ne diffuse pas ses coms affligeants, mais là c'est vraiment drôle !!


 


PS : je ne diffuse pas tes coms, tu te rappelles ? va déféquer ailleurs



mpdtqm 14/02/2011 23:06



que l'on ne ressente pas la douleur de l'autre c'est tout simplement de la logique, mais dire que dieu existe avec ce genre de démo relève de la comparaison a prouver l'existence du père
noel.

t'es vraiment un comique toi, t'aurais du faire dans la comédie.



Miteny 15/02/2011 00:33



connard, t'as lu la démo sur l'insufffisance du corps ??


ça te dérange pas que je t'appelle crétin vu que c'est ton nom ??


 


 


PS : j'ai en vraiment plus que marre de me faire insulter par une bande d'attardés mentaux incapables d'aligner 2 idées logiquement. ....est donc ici un euphémisme, un mot gentil...


Une faiblesse



Envinyatar 14/02/2011 19:23



Il n'y a pas d'autre possibilité, d'autre vision possible : soit le corps suffit, soit il ne suffit
pas.


 


Justement. Certains disent que le corps suffit, d'autres disent que le corps ne suffit pas. Donc, de fait,
il y a deux visions possibles, suivant par exemple que vous soyez Miteny ou frucuche. 


 


Ne pas admettre ce simple fait, cela s'appelle l'intolérance, navré de vous le dire. 


 


Quant à faire partie du camp des abrutis et des démons, je crois fermement n'être ni l'un ni
l'autre. 


Mais je vous laisse la liberté d'avoir une telle opinion de moi. 


Ainsi, je suis un abruti et un démon dans votre vision du monde. Dans la vision du monde de quantité de
personnes (moi compris), ce n'est absolument pas le cas. 


Et dans la vision du monde de la plupart des habitants de cette planète, je n'existe même pas. 



Miteny 15/02/2011 00:29



Mais sombre con, ce sont les faits, la réalité qui nous disent ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas.


 


je vais quand même pas respecter un abruti comme toi qui me dit que le soleil n'existe pas sous prétexte qu'il faut être tolérant. NON !


A ce niveau là, ça s'appelle pas être tolérant, ça s'appelle être con.


ça te dérange pas si je tiens à mon intelligence ??


 


Si tu me dis que le soleil n'existe pas, je te traite de sombre con... Réfléchis 2 secondes et tu verras alors que j'ai raison


 


PS : l'insuffisance du corps PLUS évidente que l'existence du soleil



Envinyatar 14/02/2011 17:59



l'arnaque, c'est employer un mot connu (esprit) à la place de "autre chose, autre cause", ça permet de faire croire qu'on a résolu le problème et tout compris... alors qu'on est un GROS
ARNAQUEUR.


 


C'est vrai que c'est tellement plus honnête, plus juste et plus profond d'employer un autre mot connu : "c'est Dieu ! c'est Dieu !"


 


@frucuche : Miteny ne fait pas preuve de malhonnêté en déformant votre propos : il le déforme car il ne l'a pas compris. Il croit vraiment que vous avez dit que le son n'était pas
localisable. 


Ce qui n'est pas localisable, c'est la 9ième de Beethoven en elle-même, et non pas le son produit lorsqu'un orchestre la joue. 


 


Miteny n'est pas capable de comprendre la différence entre les deux, c'est-à-dire ici entre une idée et son expression. 


(mais voyons, bande de crétins, la 9ième de Beethoven, ce n'est pas une idée, c'est une musique que je peux écouter, donc c'est bien du son, enfin !!!!)


La 9ième symphonie de Beethoven, est-ce sa partition (que je peux voir), est-ce la musique jouée par l'orchestre (que je peux entendre), est-ce les deux à la fois, est-ce aucun des deux, est-ce
que "ça dépend du moment" ?


ou bien est-ce le produit de l'imagination d'un grand compositeur qu'il a ensuite transcrit et fait jouer ? 


___________________________________


 


Je ne soutiens pas Miteny car il est radicalement intolérant. 


 


Intolérant envers qui ? Envers toute personne ayant une conscience différente de la sienne. 


(ce qui en dit long sur son psychisme, et qui trouve des résonnance avec l'idée même qui préside à sa problématique)


Dès qu'une personne a une conscience différente de la sienne, c'est-à-dire exprime une idée différente de qu'il pense, il fait tout son possible pour essayer de plier cette conscience à force
d'argumentation pour tenter de lui donner une forme identique à sa propre conscience, afin que son interlocuteur pense exactement comme lui, ait une conscience identique en tous points : "le
corps ne suffit pas", "Dieu existe puisque je n'ai pas mal lorsque vous êtes frappé", "l'Apocalypse débute en 2012", etc. 


Miteny essaye de convaincre, absolument, car toute conscience différente de la sienne, par ses idées, par ses opinions, par sa façon de concevoir l'univers, est pour lui insupportable. 


Miteny voudrait que tous les êtres humains soient psychiquement des clones de lui-même. 


 



Miteny 15/02/2011 00:26



N'importe quoi. Quel crétin celui-ci là encore !!


Et oui, abruti, je peux localiser un son, et une douleur... ça t'embouche un coin ??


PS : et regarde la poutre que t'as dans ton oeil avant de critiquer



frucuche 14/02/2011 17:17



Cet individu est un troll : il passe son temps à raconter n'importe quoi pour parasiter mon blog (comme le son qui selon lui n'est pas localisable... cf coms précédents)


 


Il suffit de lire mes commentaires pour s'apercevoir que je n'ai pas dit que le son n'était pas localisable !


Miteny, comment peux-tu espérer convaincre les gens si toi-même tu emploies des méthodes aussi peu honorables que la déformation des propos de tes interlocuteurs ?


N'oublie pas que tu me dois 3000€, pour t'avoir montré que ton raisonnement souffre de nombreux défauts, et qu'il n'est en rien irréfutable car on peut expliquer les phénomènes observés sans se
servir de la théorie que tu as développée.



Miteny 14/02/2011 17:19



Cet individu est un troll : il passe son temps à raconter n'importe quoi pour parasiter mon blog (comme le son qui selon lui n'est pas localisable... cf coms précédents)


 


 


 


Selon la théorie classique, la cause de la douleur est un processus biologique du corps malade ou frappé.


Autant dire que selon cette théorie classique, frapper n'importe quel corps par exemple est bien censé engendrer une sensation douloureuse... au niveau de ce corps.


OR je constate bien que les causes matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un corps A est frappé) ne sont pas des causes suffisantes pour qu'une sensation douloureuse soit
engendrée (produite) au niveau de ce corps A.



Envinyatar 14/02/2011 16:53



 


Ce qui est une évidence pour vous n'est pas nécessairement une évidence pour tout le monde. 


Depuis le temps que vous avez créé ce blog et que des gens viennent tenter d'y discuter, vous devriez l'avoir compris depuis longtemps. 


 


Je n'ai aucune envie de soutenir quelqu'un qui veut imposer son raisonnement personnel comme vérité universelle, qui insulte les gens dès qu'ils disent des choses qui lui déplaisent, et qui
n'éprouve que haine et mépris envers toute personne n'étant pas d'accord avec lui. 


Quand bien même sa démonstration serait juste. 


 


Je refuse catégoriquement de soutenir quelqu'un qui ne peut pas admettre que les autres puissent avoir une vision du monde différente de la sienne.


Même si sa vision du monde, ou sa petite trouvaille intellectuelle, est plus juste que celle de beaucoup d'autres. 


 


Je refuse de soutenir quelqu'un qui pose comme principe que toute personne ayant une opinion, une conception personnelle de la réalité , une explication de tel ou tel phénomène de l'univers
(comme "pourquoi suis-je moi et pas un autre ?" ), différentes des siennes, a forcément tort.


Et non seulement aurait tort, mais en plus serait malhonnête ou stupide. 


 



Miteny 14/02/2011 16:58



Il n'y a pas d'autre possibilité, d'autre vision possible : soit le corps suffit, soit il ne suffit pas.


 


Ce qui est vraiment malhonnête de votre part, c'est de faire semblant de ne pas comprendre que c'est en réalité très simple.


 


ne me soutenez pas, tant pis pour vou, vous ferez partie du camp des abrutis et des démons



frucuche 14/02/2011 16:07



Miteny,


On a tous compris ton raisonnement, il est ultra-simple.


Mais moi, avec d'autres, ce qu'on te dit c'est qu'il est faux. On t'a dit pourquoi, et jamais tu n'as su répondre de manière satisfaisante.


Tu ne sais pas la différence entre le monde sensible et le monde intelligible, celui des représentations. Tu confonds à un niveau très basique chose en soi et phénomène, objet et sujet. Toutes
tes erreurs viennent de là. Moi je crois que tu es dépassé intellectuellement, car tu as décidé une fois pour toute que tu avais raison, en donnant à ta démonstration l'apparence de la vérité, et
que dès lors tu as arrêté toute possibilité de remise en question : la définition même de la bêtise.



Miteny 14/02/2011 16:53



Cet individu est un troll : il passe son temps à raconter n'importe quoi pour parasiter mon blog (comme le son qui selon lui n'est pas localisable... cf coms précédents)


C'est incroyable d'être autant insulté par un type aussi médiocre et voleur. ça me donne 100 fois plus l'envie de réussir..


(et cet abruti est tout content d'avoir réussi à copier/coller "chose en soi" et "phénomène"... pauv'type !!)


 


 


Selon la théorie classique, la cause de la douleur est un processus biologique du corps malade ou frappé.


Autant dire que selon cette théorie classique, frapper n'importe quel corps par exemple est bien censé engendrer une sensation douloureuse... au niveau de ce corps.


OR je constate bien que les causes matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un corps A est frappé) ne sont pas des causes suffisantes pour qu'une sensation douloureuse soit
engendrée (produite) au niveau de ce corps A.



Serge 14/02/2011 15:13



«Bien sûr! ... il faut l'esprit aussi. Un corps sans esprit n'a jamais mal.»


une personne (corps + esprit) suffit. Mathias com131 et Solène com145 ont parfaitement raison.



Miteny 14/02/2011 15:59



Comme tu n'as pas défini le mot esprit, on peut le remplacer par "schtroumpf" ou "autre chose".


Ce que tu dis là : le corps ne suffit pas, il faut autre chose.


 


Mais l'arnaque, c'est employer un mot connu (esprit) à la place de "autre chose, autre cause", ça permet de faire croire qu'on a résolu le problème et tout compris... alors qu'on est un GROS
ARNAQUEUR.


 


La moindre des choses c'est de définir les mots employés... mais je prêche dans le désert vu les voleurs que vous êtes (en général)



Envinyatar 14/02/2011 13:43



Quoi moi pas comprendre ? 


 


Il me semble avoir prouvé que je comprenais. Que vous ne vous en rendiez pas compte ne change rien. 


Puisqu'on en est aux constatations de base, je constate de façon évidente que vous ne savez même pas ce qu'est une calomnie.


Quant à la question, je vous la pose en retour : de qui vous moquez vous ?


 


Pour le reste, je laisse les autres internautes juger de mon propos. Concernant le votre, je crains que l'affaire ne soit déjà réglée. 



Miteny 14/02/2011 14:41



Si vous comprenez alors vous devez soutenir quelqu'un qui ne fait que défendre une évidence.


A savoir... le fonctionnement du corps ne suffit pas



Envinyatar 14/02/2011 11:39



IL y a plusieurs grands défauts à ce blog. 


 


1. En partant de l'exemple de la douleur, non seulement on ne rend pas compte du caractère plus général du problème posé (les qualias), mais en plus et surtout on amène le lecteur à raisonner en
terme d'influx nerveux. Les dessins du "dites moi où je me trompe" induisent eux-mêmes cette mauvaise compréhension chez le lecteur. 


Bref, la façon dont le raisonnement est présenté, que ce soit dans ses termes ou que ce soit avec les dessins, est la pire façon de présenter le problème. On voudrait
provoquer l'incompréhension et la confusion, pour au final aboutir au rejet du propos réel ("dieu existe") que l'on ne s'y prendrait pas autrement. C'est dommage. 


 


Il n'est donc pas étonnant que tant d'internautes se fourvoient dans des réfutations et des raisonnements à côté de la question. Leur mauvaise compréhension de la question ne vient pas d'eux,
mais de la façon dont la question est posée. 


 


2. Je peux voir la lumière de n'importe quelle lampe ; je ne peux pas voir la douleur de n'importe quel corps. 


Cet argument, par exemple, ne peut pas être compris. En lui-même, il signifie que la douleur est un phénomène de pensée, contrairement à la lumière qui elle est matérielle. Il signifie que les
productions du corps (si tant est que la douleur peut être considérée comme une production) sont de nature différente des productions d'une lampe. C'est cette différence de nature qui révèle
l'existence de qualias, entités non matérielles.


Mais présenté comme c'est fait sur ce blog, on a spontanément envie de rétorquer : "ce n'est pas comparable, le corps n'est pas une lampe". C'est précisément ce que veut poser cet exemple, le
problème étant que ce n'est pas explicité. 


Pour faire comprendre une chose grâce à une analogie, il faut que l'analogie soit valide. Dès l'instant où l'on fait une analogie que l'on pose comme non valide (pour faire des déductions de
cette invalidité), on donne l'impression d'assimiler deux choses bien différentes, et on induit la confusion. 


Le plus gros problème de cet argument est surtout de considérer le corps comme une chose extérieure à soi-même, ce qui est un non-sens complet. On ne peut pas faire une observation objective de
ce qui se passe en soi-même, dans les liens entre son propre corps et sa propre conscience.


 


3. Je n'ai pas mal lorsque tu es frappé. Donc, le fonctionnement de n'importe quel corps n'est pas suffisant pour produire de la douleur puisque dans ce cas précis, je n'en ressens pas. 


Cet argument, central, signifie simplement qu'on ne peut pas objectiver les qualias, et qu'ils existent à un niveau personnel et individuel. C'est du fait de leur existence que l'on peut dire
"tout n'est pas matière" (traduit confusément en "le corps ne suffit pas".) 


Cet argument, majeur et central de la démonstration, comme il n'est pas explicité, aboutit automatiquement au contre-argument : "J'ai mal lorsque MON corps est frappé, Je n'ai pas mal lorsque le
corps d'un autre est frappé." Ce qui est évidemment on ne peut plus vrai. Ca ne répond pas au fait que l'existence des qualias indique que tout n'est pas matière, mais comme il est impossible de
savoir que c'est ça le propos de ce blog, cet argument garde toutes ses chances d'être formulé. Il ne ressort pas de l'insuffisance intellectuelle du contradicteur, mais de l'absence de clarté de
l'argument initial. 


Ainsi, si l'on veut prouver que "le corps ne suffit pas", dire "Je n'ai pas mal lorsque quelqu'un d'autre est frappé", c'est prendre le problème par le mauvais bout, et d'emblée se tirer une
balle dans le pied pour sa démonstration. Parce que les contradicteurs diront immédiatement : "MON corps suffit POUR MOI ; le corps d'un autre est suffisant pour lui", etc. 


 


4. Toujours à partir de cette démonstration, le propos est "il est faux de dire que tous les corps produisent de la douleur, puisque pour moi, seul le mien le fait, ce qui est une exception
inexplicable biologiquement". 


Le fait de partir de ce que font tous les corps (ou "le corps" en général) est une tentative de rendre compte d'une réalité objective. L'exception ici est en réalité double : d'une part seul mon
corps produit de la douleur, et d'autre part je suis le seul à ressentir la douleur lorsque mon corps est frappé. 


Cette double exception dans le monde objectif, c'est tout simplement ce que l'on nomme la subjectivité. L'existence de la subjectivité prouve à elle seule que la matière n'est pas seule à
exister. 


Seulement, cette "preuve" est rejetée dès lors que chacun sait que lorsqu'un corps est frappé, la personne "à qui appartient ce corps" aura mal, non pas en le constatant puisque c'est par nature
impossible, mais simplement en faisant confiance aux gens lorsqu'ils disent qu'ils ont mal. C'est-à-dire, et ce n'est pas rien, en rejetant le sollipsise, on considère comme acquis l'existence de
la conscience d'autrui, et on en tire cette loi générale : une personne est frappé --> cette personne aura mal. 


La démonstration de l'auteur du blog a toutes les apparence de la fausseté, simplement parce qu'elle est très mal exprimée. 


La démonstration part sur des termes différents, notamment en rejetant le concept de "personne" (sans le justifier). Elle ne part que des concepts de "corps", entité biologique purement
matérielle, prise indépendamment de la "conscience". 


 


5. L'argumentaire tient en fin de compte à considérer le caractère miraculeux de l'association entre un corps particulier et une conscience particulière. C'est une substance consciente
universelle qui lierait patiemment l'un à l'autre : Dieu. 


Ce raisonnement, si intéressant soit-il, n'est que très rarement exprimé, et en des points très peu nombreux du blog. L'auteur est trop obnubilé par sa démonstration confuse de "l'insuffisance du
corps" pour faire état des implications de sa démonstration. Embourbé dans ses petits triomphes personnels (qui consistent à ne pas être atteint par les raisonnements adverses), il en vient à
délaisser le message réel de son blog : dieu existe. A trop vouloir avancer pas à pas et à vouloir convaincre tout le monde et tous les contradicteurs (alors même qu'il les juge trop peu
intelligents pour cela), il n'y a aucune progression pour les quelques-uns qui eux pourraient être d'accord sur la première étape. 


 


6. Par ailleurs, la dissociation entre corps et conscience, qui exige dès lors d'imaginer un "lien" les associant, prend fin si l'on considère le concept de "personne", défini comme l'unité
corps-conscience ("je suis mon corps ET je suis ma conscience"). C'est précisément parce que ce concept n'a pas de sens dans le cadre de la démonstration que l'auteur du blog refuse de
le prendre en compte. Ce concept n'invalide pas la démonstration, mais présente juste une autre vision des choses. 


De même que la carte n'est pas le territoire, le modèle de l'auteur du blog n'est pas la réalité ; un autre modèle qui considère qu'un individu est corps et conscience confondus (au lieu d'être
juste associé à l'un ou à l'autre ou les deux) n'est pas la réalité non plus, c'est une autre carte du même territoire ; la réalité est ce territoire, et la réalité ne peut s'appréhender de façon
complète, exacte et globale. Tout ce que nous pouvons faire, en tant qu'humains et en tant qu'hommes de science, c'est l'approcher par approximations successives. Ce qu'ont fait, successivement
donc, Gallilée, Newton, Einstein, la théorie des cordes, etc. pour le monde physique. 


 


7. De façon générale, les arguments sont présentés de façon confuse, comme si le lecteur devait déduire des intuitions de l'auteur son propos réel, c'est-à-dire que le sens de certains arguments,
les conclusions qu'on peut en tirer ne sont connus que de l'auteur lui-même, sans qu'il les présente explicitement. 


Au lieu d'expliquer, et plus encore au lieu de changer d'approche en voyant que l'interlocuteur ne comprend pas, l'auteur du blog s'emporte, se désespère de n'être pas compris, et reproche à ses
contradicteurs de ne pas le comprendre. 


Ne pas comprendre quelqu'un n'en fait pourtant pas un ennemi, surtout dans un débat intellectuel. 


Comprendre quelqu'un ne signifie pas pour autant être d'accord avec lui. 


Lorsque deux p



Miteny 14/02/2011 12:00



De qui se moque-t-on !!


Le corps ne suffit pas, c'est clair simple et précis.


 


C'est vraiment de la calomnie car il faut bien être complètement idiot pour ne pas comprendre la phrase "le fonctionnement d'un corps torturé ne suffit pas à produire de la douleur".


quoi toi pas comprendre ?


Le mot Corps ?


Le mot Douleur ?


 


NON MAIS VRAIMENT DE QUI SE MOQUE-T-ON !!!!



Envinyatar 13/02/2011 20:01



 


Puisque les qualias (phénomènes de conscience) sont immatériels, alors toute théorie (telle que le matérialisme) qui pose que seule la matière existe est fausse. 


 


Un matérialiste, ou qui que ce soit qui prône que seule existe la matière, se ment à lui-même, puisque cela revient à nier l'existence de sa propre pensée.


 


Cogito ergo sum. Je pense donc que je suis, c'est-à-dire que je pense et en même temps que je pense, j'ai conscience de l'existence de ma pensée. 


 


Comment la matière organisée, vivante au même titre qu'une bactérie, pourrait-elle engendrer émotions, sensations et pensées ? 


La même question est d'ailleurs transposable à la nature de la vie : comment de la matière inerte, atomes et molécules minéraux peut-elle devenir vivante ? 



Miteny 14/02/2011 09:17



Exactement, bravo, c'est ce que je veux prouver sur ce blog. Je veux démontrer qu'il est IMPOSSIBLE de douter de l'insuffisance des causes matérielles.


L'insuffisance du corps est encore plus évidente que l'existence du soleil.


Et je trouve inadmissible de ne pas être plus soutenu dans mon combat (contre la bêtise)



Solène 12/02/2011 00:39



Bien sûr! ... il faut l'esprit aussi. Un corps sans esprit n'a jamais mal.


 



Miteny 12/02/2011 13:51



Manque de précision et de rigueur



mpdtcm 11/02/2011 23:26



"oui peut etre. j'y avais penser", est ce un avoeu de ton incompetence a raisonner clairement et avec argument, ou alors tu soit tu avoue ton arnaque ou soit tu es definitivement atteint? pour
rester poli.



Miteny 11/02/2011 23:33



apprends à lire (et à écrire)



Roflcopter 10/02/2011 20:17



"Le corps ne suffit pas" n'est malheureusement que ta conclusion et elle ne renseigne pas les arrivants sur ton raisonnement. Les gens qui tombent sur ton site pour la première fois ne lisent
qu'une petite partie de ton raisonnement, sans connaître le sens particulier que tu donnes à tes termes. De ce fait, ce qu'ils comprennent n'a souvent que peu à voir avec ta théorie.


 


Tu pourrais aussi inclure ta réfutation des arguments que tu rencontres le plus souvent dans ton article, ça aiderait les gens à saisir ce que tu veux dire et tu n'aurais plus (autant) à les
répéter... À moins que les gens ne soient pas convaincus, mais ce n'est pas notre sujet et ce serait quand même une bonne idée.



Miteny 10/02/2011 21:09



oui peut-être. J'y avais pensé... bon, je vais éventuellement le faire d'ici quelques semaines



frucuche 10/02/2011 16:42



Le son est bel et bien localisable.


Si j'écoute un orchestre jouer la 7ème de Beethoven, j'entends des sons que je peux localiser.(Pour l'instant je ne fais que paraphraser ce que j'ai déjà dit). Mais la symphonie en soi n'est
pas qu'un ensemble de sons. Elle est exprimée au moyen d'un ensemble de sons. La symphonie est une oeuvre qui appartient au domaine de l'intelligible. Elle est donc immatérielle, et donc pas
localisable.


 


Mais je doute franchement que tu parviennes à saisir tout cela, c'est trop nuancé, trop abstrait pour toi.



Miteny 10/02/2011 17:26



Cet individu est un troll : il passe son temps à raconter n'importe quoi pour parasiter mon blog (comme le son qui selon lui n'est pas localisable... cf coms précédents)


 


 


Selon la théorie classique, la cause de la douleur est un processus biologique du corps malade ou frappé.


Autant dire que selon cette théorie classique, frapper n'importe quel corps par exemple est bien censé engendrer une sensation douloureuse... au niveau de ce corps.


OR je constate bien que les causes matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un corps A est frappé) ne sont pas des causes suffisantes pour qu'une sensation douloureuse soit
engendrée (produite) au niveau de ce corps A.



frucuche 10/02/2011 16:30



C'est exactement la même chose !


Non, pas du tout.


Tu vois ? Tu n'arrives pas à comprendre !



Miteny 10/02/2011 16:32



Cet individu est un troll : il passe son temps à raconter n'importe quoi pour parasiter mon blog (comme le son qui selon lui n'est pas localisable... cf coms précédents)


 


 


Selon la théorie classique, la cause de la douleur est un processus biologique du corps malade ou frappé.


Autant dire que selon cette théorie classique, frapper n'importe quel corps par exemple est bien censé engendrer une sensation douloureuse... au niveau de ce corps.


OR je constate bien que les causes matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un corps A est frappé) ne sont pas des causes suffisantes pour qu'une sensation douloureuse soit
engendrée (produite) au niveau de ce corps A.



frucuche 10/02/2011 16:29



Voilà, que des insultes.


Parce que question raisonnement, il n'y a plus personne


 


Dixit celui qui insulte tout le monde, déclare hors-sujet des questions cruciales à propos de la douleur et de la conscience qui ne l'arrangent pas, copie-colle sans cesse la même phrase quand il
est acculé, même quand il vient d'être démontré que ladite phrase présente des incohérences, erreurs de logique, imprécisions, fait semblant de ne pas comprendre les phrases des autres pour
réfuter quelque chose que l'interlocuteur n'a jamais dite...


Mais bien sûr, faire remarquer cela, même si c'est un fait prouvé par des centaines d'exemples qu'on peut trouver dans les commentaires, c'est de la calomnie ! Impayable Miteny ! A ce propos, moi
je suis toujours impayé de mes 3000€. Pense à réparer ce petit oubli.



Miteny 10/02/2011 16:31



Cet individu est un troll : il passe son temps à raconter n'importe quoi (comme le son qui n'est pas localisable... cf coms précédents)


 


Selon la théorie classique, la cause de la douleur est un processus biologique du corps malade ou frappé.


Autant dire que selon cette théorie classique, frapper n'importe quel corps par exemple est bien censé engendrer une sensation douloureuse... au niveau de ce corps.


OR je constate bien que les causes matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un corps A est frappé) ne sont pas des causes suffisantes pour qu'une sensation douloureuse soit
engendrée (produite) au niveau de ce corps A.



frucuche 10/02/2011 16:23



J'ai dit très exactement (c'est mieux quand on cite) :


 Ou encore, si un orchestre joue la 7ème symphonie de Beethoven, on entend dans une certaine zone de l'espace, mais ça n'a aucun sens de dire que la 7ème symphonie de Beethoven est
localisée spatialement.


Ce qui n'a rien à voir avec ce que tu as essayé de me faire dire. Je ne parle pas du son, mais de la symphonie en soi (tu comprends quand je dis "en soi" ? Parce que c'est du langage
philosophique), localisée nulle part puisqu'appartenant au monde intelligible, donc immatériel. Essaie juste de comprendre. D'ailleurs ce problème philosophique (où se trouve la 7ème
symphonie de Beethoven), n'a pas été inventé par moi. Je le précise par honnêteté.



Miteny 10/02/2011 16:26



C'est exactement la même chose ! Il raconte n'importe quoi


C'est bien connu, le son n'est pas localisable... bon allez, ça suffit maintenant, t'es ridicule


 


 


Selon la théorie classique, la cause de la douleur est un processus biologique du corps malade ou frappé.


Autant dire que selon cette théorie classique, frapper n'importe quel corps par exemple est bien censé engendrer une sensation douloureuse... au niveau de ce corps.


OR je constate bien que les causes matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un corps A est frappé) ne sont pas des causes suffisantes pour qu'une sensation douloureuse soit
engendrée (produite) au niveau de ce corps A.


 



frucuche 10/02/2011 16:14



Pas besoin d'un parasite qui vient raconter connerie sur connerie tout en disant "regardez comme je suis intelligent".


 


Jamais je n'ai prétendu être intelligent, c'est toi qui divagues, là. Je crois que tu fais un petit complexe par rapport à tes interlocuteurs car leur raisonnement est de meilleure qualité, leurs
idées sont plus claires et mieux exprimées que les tiennes. Mais ce n'est pas difficile, puisque ton raisonnement est imprécis, bancal, peu rigoureux, ton niveau d'expression très bas, et tes
conceptions confuses. Pas étonnant dès lors que par rapport à toi on ai l'air de génies. Mais ce n'est que par comparasion qu'il en est ainsi, et non d'une manière absolue. Tu ressens très bien
cela, mais comme tu ne veux pas te l'avouer, tu préfères te dire que les autres clament leur intelligence.


C'est déjà moche de mentir aux autres, mais alors mentir à soi-même...



Miteny 10/02/2011 16:23



Voilà, que des insultes.


Parce que question raisonnement, il n'y a plus personne (malgré les 3000 Euros en jeu)



frucuche 10/02/2011 16:01



C'est quoi ton dernier "argument" ?


La musique n'est pas produite au niveau de l'instrument qui l'émet... un truc comme ça


Dans mon dernier commentaire, j'essayais de te dire que ce n'est absolument pas ce que je disais.


Je n'ai jamais dit que la musique n'est pas produite au niveau de l'instrument qui l'émet. J'ai dit autre chose, de plus subtil, qui réclame plus
d'abstraction, de réflexion. Mais chacun sait que ce n'est pas ton fort.


J'hésite entre te traiter d'abruti ou de menteur. Je pense sincèrement que tu n'as pas les capacités intellectuelles pour soutenir un débat rationnel. Au fond je n'ai rien contre les benêts, mais
alors quand ils se permettent d'être arrogants et de se croire plus intelligents que tout le monde, là ce sont les pires. Tu écopes donc des deux qualifications.



Miteny 10/02/2011 16:17



bah si sombre abruti, com


et maintenant casse toi, ta médiocrité pollue. ça pue


PS :


Selon la théorie classique, la cause de la douleur est un processus biologique du corps malade ou frappé.


Autant dire que selon cette théorie classique, frapper n'importe quel corps par exemple est bien censé engendrer une sensation douloureuse... au niveau de ce corps.



frucuche 10/02/2011 15:18



C'est quoi ton dernier "argument" ?


La musique n'est pas produite au niveau de l'instrument qui l'émet... un truc comme ça


 


J'ai bien la preuve que tu ne comprends absolument rien à ce que je raconte. Dès lors, comment peux-tu qualifier de débile une chose que tu ne comprends même pas ?



Miteny 10/02/2011 15:52



Mais sale type, je vais pas  t'expliquer que la musique produite par un violon est produite au niveau de ce violon, que la douleur d'un corps frappé est produite au niveau du corps frappé...


 


J'ai ma dignité !! Bon allez casse toi, ne viens plus polluer mon blog. Pas besoin d'un parasite qui vient raconter connerie sur connerie tout en disant "regardez comme je suis intelligent".


Sale menteur hypocrite



frucuche 10/02/2011 13:52



L'individu A étant frucuche, Roflcopter, Détrompeur, ou n'importe quelle personne qui n'est pas d'accord avec Miteny ; 


L'individu B étant Miteny 


 


Nous avons donc :


L'individu A ne comprends pas ce que dit l'individu B


--> l'individu A est un attardé mental


 


L'individu B ne comprends pas ce que dit l'individu A 


--> l'individu A est un attardé mental


 


C'est l'histoire d'un mec qui va chez le docteur. Il lui dit "Docteur, quand j'appuie là j'ai mal, quand j'appuie ici, j'ai mal, quand j'appuie ici, j'ai encore mal.


Le médecin lui répond :"Vous avez le doigt cassé".


 


Miteny, c'est un peu comme ce doigt cassé : il accuse toujours les autres d'être débile quand il leur expose son raisonnement, alors que c'est son raisonnement qui l'est.


Ou sinon, version proverbe chinois : "Si tu cognes ta tête contre une cruche et que ça sonne creux, n'en déduis pas forcément que c'est la cruche qui est vide."



Miteny 10/02/2011 15:11



pauv'type


C'est bien tout ce que tu sais faire. Calomnier. Par contre, dès qu'on lit tes arguments, on s'aperçoit que t'es le plus grand abruti que la Terre ait jamais porté depuis l'apparition de la
poule.


 


C'est quoi ton dernier "argument" ?


La musique n'est pas produite au niveau de l'instrument qui l'émet... un truc comme ça


 


 


 


PS : lisez donc les coms de cet attardé. C'est navrant. Et en plus, il se prend pour quelqu'un d'intelligent. C'est pour lutter contre ce genre de saloperies arrogantes que j'ai envie que mon
site soit davantage connu.


Parce que ces parasites ne se privent pas de nous pourrir la société avec leur connerie obscène



Roflcopter 10/02/2011 12:26



Il y a plusieurs points critiques de ta théorie qui ne se retrouvent pas dans cet article, ce qui fait que tout le monde fait les mêmes erreurs concernant ce que tu veux dire:


 


1- La douleur est ici abordée exclusivement en tant que quale. Ce n'est pas dit suffisamment et explicitement. Les illustrations avec des cerveaux n'aide pas, la douleur en rouge ressemblant
à un processus biologique, l'absence de douleur ressemblant à une absence de processus biologique, alors que ce n'est pas ce que tu veux dire non?


 


2- Ce qu'il n'y a aucun moyen d'observer n'existe forcément pas, donc les qualia des autres n'existent pas dans "ta réalité" puisque tu ne peux
pas les observer.


 


3- Le comportement des gens peut s'expliquer biologiquement, sans faire référence à une notion de quale ou d'expérience subjective. Un comportement complexe, par exemple créer un site sur
l'insuffisance du corps, pourrait s'expliquer physiquement et ne constitue pas une démonstration de l'existence des qualia d'autrui.


 


Pour l'instant, ce sont les points qui me viennent et qui ne sont pas suffisamment évidents pour les nouveaux venus.


 


Il n'est pas trop explicite que le bouton mène vers un résumé de ta théorie.



Miteny 10/02/2011 15:05



Tu as sans doute un peu raison, mais le point important à comprendre d'abord, c'est le fait que le fonctionnement d'un corps frappé NE SUFFIT PAS (à la "production" d'une sensation douloureuse")


C'est technique, c'est vrai. Mais c'est scientifique (car technique). C'est une démonstration technique.. un peu abstraite, mais irréfutable...


 


Le pire c'est d'avoir à faire à des saloperies menteuses, hypocrites et fourbes comme frucuche



ohbaby 10/02/2011 11:52



Mon gars si t'ouvres ta secte jsuis ton bras droit, t'arrives à rendre crédible une théorie plutot bancale qu'un chimpanzé trichromosomique aurait pus élaboré en constatant le singe a coté de lui
n'est pas foutu pareil. Tu conforte ceux qui croient deja en Dieu et sous un prétexte (vrai ou pas) d'études supérieurs tu ferais peut-etre même douter un laïque intégriste qui se serait arrété
au bac. (et la ménagere de moins de 50 est probablement conquise!!!) . Alors un seul mot, bravo!!!



Miteny 10/02/2011 14:59



Plutôt que de critiquer bêtement, le mieux serait un argument (3000 Euros... au moins... sans compter les charges)



Talia 10/02/2011 11:35



 


L'individu A étant frucuche, Roflcopter, Détrompeur, ou n'importe quelle personne qui n'est pas d'accord avec Miteny ; 


L'individu B étant Miteny 


 


Nous avons donc :


L'individu A ne comprends pas ce que dit l'individu B


--> l'individu A est un attardé mental


 


L'individu B ne comprends pas ce que dit l'individu A 


--> l'individu A est un attardé mental


 


 


Cherchez l'erreur ! 



Miteny 10/02/2011 14:59



calomnie



Mathias 10/02/2011 03:05



«"la cause de la douleur est un processus biologique du corps malade ou frappé."
Jusqu'ici, tout va bien, la douleur résulte d'une action et d'une réaction, en fonction d'un ensemble»
Nan.


> un corps n'éprouve pas de douleur.
Une personne éprouve une douleur. et personne c'est corps + esprit.
Il n'y a pas de douleur sans esprit.
Le je, c'est d'abord l'esprit. Où a-t-il mal? à son corps.


>le commentaire:
«je constate bien que les causes matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un corps A est frappé) ne sont pas des causes suffisantes pour qu'une sensation
douloureuse soit engendrée (produite) au niveau de ce corps A.»

doit s'écrire:
Je constate qu'une personne frappée ne suffit pas pour qu'elle ait mal.

c'est à pisser de rire.



Miteny 10/02/2011 09:58



n'importe quoi. Et en plus il croit que son charabia est compréhensible. Encore un attardé.


C'est ça qu'est pénible : 95% des internautes sont des attardés mentaux.



Roflcopter 09/02/2011 23:41



Je crois que tu sous-estimes largement l'intellect de tes interlocuteurs et que tu surestimes épouvantablement l'habileté avec laquelle tu communiques ta théorie. Pour l'instant, c'est tellement
mal fait qu'il faut soit se faire expliquer ce que tu veux dire par quelqu'un d'autre, soit faire une enquête approfondie sur ton site.


 


Peu de nouveaux arrivants arrivent à comprendre que tu fais référence au problème corps-esprit, qui est pourtant un classique de la philosophie.


 


Même le fait que tu parles de la douleur exclusivement en tant que qualia n'est pas présenté de façon évidente.


 


Tu aurais vraiment besoin d'un article dans lequel tu expliques clairement ta démonstration et où tu définis clairement tes termes. Et de le mettre en évidence, facilement accessible et
clairement identifié comme le point de départ pour les nouveaux arrivants, qui, pour l'instant, te prennent pour un demeuré qui ne connait rien à la biologie, un schizophrène ou un type qui
fait une blague.



Miteny 10/02/2011 10:09



http://www.dieuexiste.com/article-30545395.html


c'est pas bien, ça ?



Roflcopter 09/02/2011 19:44



@Détrompeur:


 


Miteny dissocie les phénomènes biologiques reliés à la douleur de leur expérience subjective, de la sensation, du vécu, bref des qualia.


 


Comme il peut observer les phénomènes biologiques à la base de la douleur d'autrui mais pas l'expérience subjective de cette douleur, il considère que cette expérience subjective ne peut pas
exister dans la même réalité que lui. Du coup, l'un ne cause pas l'autre et le matérialisme serait faux.   


 


Comme ça semble foutrement arbitraire comme situation, Dieu doit avoir bidouillé tout ça. Ou du moins c'est ce qu'il laisse entendre, il ne nous juge pas digne d'entendre ce volet de sa théorie,
tout humble qu'il est.


 


Tu as probablement des objections, mais Miteny s'en fiche.



Miteny 09/02/2011 23:03



Vous n'êtes certainement pas dignes d'entendre la suite, et surtout pas cet abruti de détrompeur.


Pensez donc : ces gens là (avec frucuche) sont incapables de comprendre ce qu'est une cause et même ce qu'est la vérification expérimentale de la douleur. Ils sont totalement décérébrés.



Détrompeur 09/02/2011 19:05



T'es vraiement malhonnete Miteny, non seulement tu refuses de répondre en fonction de tes arguments, mais en plus tu ne diffuse pas les objections et leurs justifications.


 


"la cause de la douleur est un processus biologique du corps malade ou frappé."


Jusqu'ici, tout va bien, la douleur résulte d'une action et d'une réaction, en fonction d'un ensemble.



"Autant dire que selon cette théorie classique, frapper n'importe quel corps par exemple est bien censé engendrer une sensation douloureuse... au niveau de ce corps."



Tout à fait, frapper n'importe quel corps (action), dont les receptacles nerveux sont en accord avec la gestion nerveuse, resulte d'une douleur (réaction) au niveau du receptacle prévu a cet
effet, le corps est donc suffisant à produire de la
douleur au niveau du nerf touché négativement et de le percevoir en fonction de tout, si toutefois l'action est naturelle, en fonction de l'ensemble de cette création.


La théorie classique est donc respectée.



Miteny 09/02/2011 19:09



Non, c'est bien réel : je constate bien que les causes matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un corps A est frappé) ne sont pas des causes suffisantes pour qu'une
sensation douloureuse soit engendrée (produite) au niveau de ce corps A.


 


C'est apparemment bien trop complexe pour toi



Détrompeur 09/02/2011 18:46



Donc à mon avis, la théorie classique étant respectée, le fait que l'anesthésie locale existe (donc réelle), fait s'effondrer ta théorie en fonction de la création, dans son ensemble, mon cher
Miteny.



Miteny 09/02/2011 19:02



ton avis, on s'en fout... car intellectuellement t'es très faible (super déficient en fait) et psychologiquement bizarre (pour être sympa)


 


a croire que je n'attire que les déchets



frucuche 09/02/2011 16:15



Le processus qui engendre la douleur est localisé, dans le système nerveux et le cerveau. Le processus de la douleur localise la source de la douleur : la zone frappée. Mais la douleur, étant le résultat d'un processus, n'est pas localisée dans l'espace, car pas matérielle. De la même manière, même si le fonctionnement d'un
ordinateur est localisé dans l'espace, on ne peut pas dire que le programme qu'il fait tourner l'est. Ou encore, si un orchestre joue la 7ème symphonie de Beethoven, on entend dans une certaine
zone de l'espace, mais ça n'a aucun sens de dire que la 7ème symphonie de Beethoven est localisée spatialement.



Miteny 09/02/2011 16:30



T'es de plus en plus ridicule, c'est beau !! (merci)


Selon la théorie classique, la cause de la douleur est un processus biologique du corps malade ou frappé.


Autant dire que selon cette théorie classique, frapper n'importe quel corps par exemple est bien censé engendrer une sensation douloureuse... au niveau de ce corps.



Détrompeur 09/02/2011 16:14



"Le type ne sait même pas faire la différence mal/pas mal "


 


Si Miteny, j'ai conscience , que tu ne reponds délibérément pas aux observations car tu es a cours d'arguments, en fonction de tout.


 


La production de douleur et la perception de la douleur, au sein d'une création, dans un ensemble.(et cette création est mauvaise, donc du registre du mal)



Miteny 09/02/2011 16:31



Selon la théorie classique, la cause de la douleur est un processus biologique du corps malade ou frappé.


Autant dire que selon cette théorie classique, frapper n'importe quel corps par exemple est bien censé engendrer une sensation douloureuse... au niveau de ce corps.



frucuche 09/02/2011 15:40



C'est une fuit car j'ai déjà répondu à ta phrase et tu as fait comme si je n'avais rien dit.


Pour info :


 


Le processus qui engendre la douleur est localisé, dans le système nerveux et le cerveau. Le processus de la douleur localise la source de la douleur : la zone frappée. Mais la douleur, étant
le résultat d'un processus, n'est pas localisée dans l'espace, car pas matérielle. De la même manière, même si le fonctionnement d'un ordinateur est localisé dans l'espace, on ne peut pas dire
que le programme qu'il fait tourner l'est. Ou encore, si un orchestre joue la 7ème symphonie de Beethoven, on entend dans une certaine zone de l'espace, mais ça n'a aucun sens de dire que la 7ème
symphonie de Beethoven est localisée spatialement.



Miteny 09/02/2011 15:50



 


Selon la théorie classique, la cause de la douleur est un processus biologique du corps malade ou frappé.


Autant dire que selon cette théorie classique, frapper n'importe quel corps par exemple est bien censé engendrer une sensation douloureuse... au niveau de ce corps.



frucuche 09/02/2011 14:46



Les autres, vous voyez bien que c'est un grand malade. Il a quand même un sacré grain.


 


Oh oui ! Regardez ce cinglé : il essaie de se défendre d'une accusation mensongère : celle d'avoir dit que la douleur n'est pas réelle. Il est complétement fou !



Miteny 09/02/2011 14:51



N'importe quoi. Le pauvre...


 


fuite du sujet


 


Selon la théorie classique, la cause de la douleur est un processus biologique du corps malade ou frappé.


Autant dire que selon cette théorie classique, frapper n'importe quel corps par exemple est bien censé engendrer une sensation douloureuse... au niveau de ce corps.



frucuche 09/02/2011 14:35



"Selon la théorie classique, la cause de la douleur est un processus biologique du corps malade ou frappé. Autant dire que selon cette théorie classique, frapper n'importe quel corps par exemple
est bien censé engendrer une sensation douloureuse... au niveau de ce corps" n'est pas une réponse à :"où ai-je dit que la douleur n'est pas réelle ?"



Miteny 09/02/2011 14:37



il fuit le sujet.


Les autres, vous voyez bien que c'est un grand malade. Il a quand même un sacré grain.



frucuche 09/02/2011 14:16



où ai-je dit que la douleur n'est pas réelle ?


 


Ce serait bien que tu répondes à la question posée...



Miteny 09/02/2011 14:23



Selon la théorie classique, la cause de la douleur est un processus biologique du corps malade ou frappé.


Autant dire que selon cette théorie classique, frapper n'importe quel corps par exemple est bien censé engendrer une sensation douloureuse... au niveau de ce corps.



frucuche 09/02/2011 14:12



oui, fuis, c'est ça


 


Ca te rassure si je fuis. Car tu sais très bien que tu me dois 3000€, n'ayant pas été en mesure de réfuter mes arguments.



Miteny 09/02/2011 14:23



Selon la théorie classique, la cause de la douleur est un processus biologique du corps malade ou frappé.


Autant dire que selon cette théorie classique, frapper n'importe quel corps par exemple est bien censé engendrer une sensation douloureuse... au niveau de ce corps.



frucuche 09/02/2011 13:50



où ai-je dit que la douleur n'est pas réelle ?


 


Aucune réponse...toujours...



Miteny 09/02/2011 14:02



frapper n'importe quel corps est censé engendrer une sensation douloureuse... au niveau de ce corps.



frucuche 09/02/2011 13:50



Je n'essaie pas de te faire peur, je m'aperçois juste une fois de plus que tu refuses d'entendre la voix de la raison.


Tu me dois bel et bien 3000€.



Miteny 09/02/2011 14:01



oui, fuis, c'est ça



frucuche 09/02/2011 13:24



Et voilà, il en est à répéter la même phrase encore et encore...


Ca ne sert à rien de parler, puisque tu n'écoutes pas, ou fais semblant de ne pas comprendre.


Merde aux cons !



Miteny 09/02/2011 13:47



oui, c'est ça fuis. ça fait très peur quand tu fuis...