Encore un petit récapitulatif de dieuexiste.com

Publié le par Miteny

Ce site défend une réalité en principe très simple à comprendre.

En effet, vous devez savoir que tous les corps sont biologiquement équivalents. Il y en a des milliards sur Terre et ils sont tous en gros à peu près pareils. Rien ne les différencie. Ils sont tous fonctionnellement équivalents. J'espère que jusque là vous me suivez.

Numérotons les corps en vie (et en suffisamment bonne santé).

Les numéros vont de 1 à sans doute plus de 6 700 000 000.

Ainsi, que l'on frappe ou torture le corps 452 ou le corps 78541, biologiquement, c'est strictement équivalent. Il n'y a donc AUCUNE RAISON BIOLOGIQUE que j'observe une douleur au niveau du corps 452 quand celui-ci est torturé et rien au niveau du corps 78541 quand celui-ci est frappé.

Aucune !!

Alors vous allez me dire que le corps 452 est le mien. Mais cette considération n'a rien de matérielle. Rien du tout. Aucune raison biologique qu'il soit plus le mien qu'un autre.

C'est tellement évident !!

Et dire qu'il existe encore des gens pour ne pas voir cette évidence extrême. C'est hallucinant. Prenons par exemple frucuche, totalement incapable de comprendre que tous les corps sont biologiquement similaires. C'est dingue !

Publié dans Archives 2010-2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

a1 29/01/2011 21:42



Salut, j'avou que je n'ai pas très bien compris ce que tu appelle insuffisance du corps. En gros ce que j'ai compris c'est que le corps A est frappé et ressent la douleur, et que le corps B, qui
a le meme métabolisme que le corps A, ne ressent rien. Je ne sais pas si les scientifiques ont démontrer ou pas ta théorie. Mais si tu a raison, tu prouve que la science ne connais pas tout et
qu'elle peut faire des erreur.


Mais ton site s'appelle Dieu existe.com, et si tu a raison, tu ne prouve en aucun cas l'existance de Dieu, tu aurais du appeler ton blog "la science est incomplète".


répond moi s'il te plait car apparement je ne suis pas le seul à ne pas comprendre ta théorie et en quoi cela prouve que dieu existe. Merci d'avance.



Miteny 30/01/2011 00:47



Je prouve qu'il existence des forces surnaturelles en mettant en évidence pourquoi les forces naturelles (biologiques) ne suffisent pas. C'est important, il faut me soutenir.



Un non-croyant a l'esprit ouvert 02/12/2010 17:18



Je voudrais te faire remarquer que j'ai trouvé une raison BIOLOGIQUE qui montrerait la difference entre le corp  et l'autre: le mode de vie. Par exemple : une coururiere qui a passé sa vie a
se planter sans faire expré des aiguilles dans les doigts ne réagiras pas comme un trader si on lui plante une aiguille dans le doigt



Miteny 02/12/2010 17:23






T'as rien compris mon pauvre !!


Je te parle FONCTIONNELLEMENT. Tous les corps (en bonne santé), sans exception, sont censés produire de la douleur quand on leur scie le tibia.


 


Décidément, vous avez bien besoin de cours de logiques (et dire qu'on me reproche de faire réfléchir les gens)



Roflcopter 01/12/2010 00:30



Wow. Comme ça je mens quand je dis que je ne me sens pas du tout menacé par tes "arguments". Et quand moi je le dis, c'est une insulte et c'est parce que je suis stupide, mais toi tu peux le dire
parce que tu es un incroyable prophète dont la victoire et grandiose?


 


Et comment peux-tu reprocher aux gens de t'insulter alors que tu insultes même les gens qui sont à priori d'accord avec toi?



Miteny 01/12/2010 09:18



Je ne vous insulte pas, je constate votre immense bêtise



Voyons... 30/11/2010 23:57



 


Le sujet
(la question) : le fonctionnement du corps torturé suffit-il à produire de la douleur ?


Hypothèse : le fonctionnement de n'importe quel corps torturé est une cause suffisante de douleur au niveau de ce
corps.


Méthode pour répondre
à la question : vérification expérimentale. L'expérimentateur torture plusieurs corps
et note le résultat (douleur ou pas douleur).


 


Hypothèse mal formulée. Phrase ambiguë.  Pas de signification
claire.


 


Méthode inadéquate. Le résultat obtenu ne peut pas être objectivé. Vérification expérimentale biaisée.


 


Résultat invalide.


 


Conclusion illusoire. 


 



Miteny 01/12/2010 00:01



bah si crétin, la douleur a une cause ! Toi remplacer "produire" par "est cause de" et toi peut-être comprendre.


Si tu postes pour rien dire, je te donne un conseil : ferme la.


 


Je le répète souvent, mais vraiment, c'est un vrai cauchemar tous ces cons. C'est à cause de cette ribambelle de dégénérés complets que le monde va si mal. Que c'est triste...



Roflcopter 30/11/2010 18:51



Funny how we feel exactly the same about you.



Miteny 30/11/2010 20:52



Calomnie et insultes (parce que vous êtes profondément stupides)



Voyons... 30/11/2010 17:46



Le sujet (la question) : le fonctionnement du corps torturé suffit-il à produire de la
douleur ?


Hypothèse : le fonctionnement de n'importe quel corps torturé est une cause suffisante de douleur au niveau de ce corps.


Méthode pour répondre à la question : vérification expérimentale. L'expérimentateur torture plusieurs corps et note le
résultat (douleur ou pas douleur).


 


 



Méthode inadéquate. Vérification expérimentale invalide. 



Miteny 30/11/2010 17:53



Méthode adéquate. On vérifie bien l'insuffisance du corps.


Ps: c'est vraiment facile de répondre à des lâches comme vous... je ne suis jamais attaqué, jamais mis en danger. c'est confortable.



frucuche 30/11/2010 08:18



bah non abruti ! Ce n'est pas ce que je constate.


On s'en fout de ce que tu constates, si tu n'es pas dans les bonnes conditions d'observation ! Tu n'es pas dans les bonnes conditions, donc tu n'observes pas de douleur. Logique. C'est comme si
tu te bandais les yeux pour observer la Lune.



Miteny 30/11/2010 09:09



Le sujet (la question) : le fonctionnement du corps torturé suffit-il à produire de la douleur ?


Hypothèse : le fonctionnement de n'importe quel corps torturé est une cause suffisante de douleur au niveau de ce corps.


Méthode pour répondre à la question : vérification expérimentale. L'expérimentateur torture plusieurs corps et note le résultat
(douleur ou pas douleur).



Puceny 29/11/2010 23:28



suffit à faire monter la température de CE corps


 


Ah ? injecter une maladie dans n'importe quel corps suffit à faire monter la température de ce corps ? 


 


Dans ce cas, de même, frapper n'importe quel corps suffit à provoquer une douleur dans CE corps. 


 


 


CQFD



Miteny 29/11/2010 23:52



bah non abruti ! Ce n'est pas ce que je constate. Vous pouvez pas vous greffer un neurone AVANT de poster n'importe quoi. Merci. MERDE !



Puceny 29/11/2010 18:17



 je constate bien qu'injecter une maladie dans n'importe quel corps suffit à faire monter la
température de corps


 


Pas du tout ! Injecter une maladie dans n'importe quel corps ne suffit pas à faire monter la
température dans MON corps ! 


Donc, le corps ne suffit pas. CQFD


 


(au fait, ta phrase, c'était bien "faire monter la température de corps" ? Si c'est le cas, ce n'est pas très
français comme construction de phrase... "température de corps", ça ne veut rien dire, s'agit-il de "température du corps" ? 



Miteny 29/11/2010 18:18



suffit à faire monter la température de CE corps


Avais-je oublié le petit mot "ce" ?



Puceniste 29/11/2010 00:22



 


C'est pourtant simple ! 


Si on frappe mon corps, j'aurai mal. MAIS, si on frappe un autre corps, je n'aurais pas mal ! Donc, pour produire de la douleur, n'importe quel corps ne suffit pas ! 


Le corps ne suffit pas, CQFD.


 


De même, si on injecte une maladie dans mon corps, j'aurai de la fièvre. MAIS, si on injecte une maladie dans un autre corps, je n'aurais pas de fièvre ! Donc, pour produire de la fièvre,
n'importe quel corps ne suffit pas ! 


Le corps ne suffit pas, CQFD. 



Miteny 29/11/2010 00:59



 c'est débile.


Si la fièvre c'est la montée de température, alors oui, je constate bien qu'injecter une maladie dans n'importe quel corps suffit à faire monter la température de corps.


 


Marre de parler à des imbéciles ! (même si a priori ils me soutiennent)



Stephane 27/11/2010 20:09



Bonjour Athee!


 


La conscience, et certains scientifiques osent de plus en plus l'Affirmer, ne peut émerger d'un susbtrat totalement non conscient qui ne possederait que des propriétés objectives...et ce, peu
importe la complexité de son organisation. Le passage de l'objectif au subjectif est une impossibilité logique, qui ne pourra d'Ailleurs jamais être mathématisée. 


 


La seule solution est que la conscience constitue une propriété fondamentale et irréductible de la réalité...d'ou le fait que le concept de "Dieu", si on le purge de tout son bagage culturel
débile, demeure malgré tout assez valide en ce sens que l'univers entier, la réalité dans son ensemble, bref ce qui EST...est peut-être en fait conscience pure! Et selon moi, c'est vers cette
conclusion que la science se dirige très lentement mais surement en essayant de découvrir la nature même de la réalité. 


 


A+ :-)



Nocif 27/11/2010 11:32



Quand l'oservateur voit un être qui a recu un mauvais coup à un certain endroit, sont corps peut faire réagir son son système endocrinien et percevoir la douleur à son endroit sans l'avoir
véritablement vécu. tout dépend de l'expérience de l'observateur.


le drame de la science pour l'homme normal, est qu'elle veut tout décortiquer, alors que tout est interdépendant.


 


Nocif


 



Miteny 28/11/2010 21:49



Mais qu'est ce qu'il raconte ??? Et la suffisance du corps alors ?



Nocif 27/11/2010 11:25



http://esprit-i-monde.over-blog.com/


 


Toutes les réponses arriverons en temps voulu... Le but d'une "bonne" religion est de rendre l'homme patient... de lui permettre "d'être à la bonne heure" et non bêtement heureux.


le bonheur résulte souvent du bonheur des autres... Faire le mal "malin" est ce qui fait mal à l'autre quelque soit la forme ou la raison... rechercher la voie de dieu consiste à être juste et en
harmonie avec le tout. j'appelle dieu le "moi suprême" ou "esprit monde".


le reste est bavardage inutile.


Nocif



Miteny 28/11/2010 21:47



si t'interdis d'expliquer, les réponses risquent pas d'arriver... mouarf



Nocif 27/11/2010 11:09



L'apparence physique (matériel), la douleur... comme la conscience de cette douleur sont des  sensations... Pour qu'il y ai conscience il faut deux joueurs au moins... permettant la
comparaison, la recon-naissance... Plus l'échange est rapide plus les conscience fusionnent sensationnelement pour ne sembler faire qu'une... S'il y a un dieu, il doit avoir sont équation... pour
être lui même conscient... Le miroir du monde!.. Parlons du "TOUT" plutôt que de dieu.


Nous sommes créatures et non créateurs... de simple jardiniers capable de reproduire mais pas de créer... Il n'est pas possible de comprendre sans sortir de notre milieu de perception
rationnelle... Mais par le rêve on peut atteindre des espaces différents... mais qui restent inexplicables au réveil... pas de mot inventés à l'état d'éveil... Cela resterait a faire.


vouloir expliquer, c'est perdre le lien qui nous unis au tout... nous ne sommes plus alors dans le présent... Tout ce qui nous éloigne du "présent" de l'instant, participe à nous perdre. La
science est l'oeuvre du mal qui veut se distinguer du tout par sa propre perception, sentation...


 


 


Nocif


 



Miteny 28/11/2010 21:39



hola ça fume !!! Si vouloir expliquer c'est perdre le lien, tu n'as qu'à te taire...



paul.mennicken@scarlet.be 27/11/2010 10:49



Ouf!... là je comprend. Point de vue purement scientifique.


 


"On a des informations sur la lampe, bien que cette lampe soit hors de ma conscience. Ce qui est intérieur à ma conscience, c'est la représentation qu'elle a créée à partir des informations
qu'elle a traitées.


Pour revenir à ce qu'on disait, on n'a accès à rien qui se trouve en-dehors de notre conscience. On n'aurait accès à la conscience des autres que si celles-ci étaient contenues dans la nôtre, ce
qui n'est apparemment pas le cas. En effet, la seule chose qui pourrait faire en sorte que cela soit le cas, ce serait que ces consciences soient produites par quelque chose de commun, et par
conséquent extérieur aux corps qui contribuent à produire la conscience. Donc les faits auraient plutôt tendance à nous faire douter qu'une telle chose extérieure au corps puisse produire la
conscience. Par conséquent on supposera par défaut que le corps suffit seul à produire la conscience."


mais il existe d'autre niveau de conscience que l'individuel... Des tribus africaines communique la nuit dans leurs rêves et réalisent le jour sans se concerter ce qu'ils ont décidé... Nous
pouvons nous communiquer des sentations de douleurs via d'autres endroits de conscience...


http://esprit-i-monde.over-blog.com/


 


Nocif



Miteny 28/11/2010 21:38



Avant de comprendre ça, il faut comprendre que le corps ne suffit pas



Athée 26/11/2010 23:55



Et cette force fondamentale tu l'appelles "Substance" je crois. C'est elle que tu appelles aussi Dieu. Et si la conscience n'était en réalité qu'une illusion? Un tour joué par le cerveau? Tu
penses ressentir des choses ou être à l'origine d'événements, mais en réalité ton cerveau peut très bien être à l'origine des réactions du corps à certains stimulis. Tu crois que la douleur est
causée par un objet extérieur, mais en réalité c'est le cerveau qui produit cette douleur car il sait que c'est la réaction à avoir face à une situation précise.



Miteny 28/11/2010 20:53



la douleur c'est pas une illusion (on essaie ?). En outre, j'ai montré que le fonctionnement du corps frappé ne suffisait pas à produire de la douleur.


Marre de devoir répondre toujours aux mêmes questions archi débiles



Athée 26/11/2010 23:08



Nous sommes d'accord (mince, les 3.000 euros m'échappent! ). Toute la question est donc de savoir d'où vient la
conscience, et subsidiairement de savoir pourquoi telle conscience est-elle implantée dans tel corps. Est-ce le fruit du hasard, ou cela s'inscrit-il dans un dessein imperceptible à l'Homme?
Quelle est ta théorie?



Miteny 26/11/2010 23:39



ouh là !! On n'en est pas là. Il s'agit déjà de faire comprendre que le fonctionnement du corps ne suffit pas, autrement dit que le cerveau, aussi complexe soit-il est tout simplement incapable à
lui seul de produire la conscience !


Il existe un autre type de force fondamentale.



Athée 26/11/2010 21:56



Très bien. Après lecture et relecture de la thèse que défend Miteny, je pense avoir compris de quoi il en retourne. La production de la douleur n'est en aucun cas le thème du débat. Il aurait pu
prendre l'exemple du plaisir, de la tristesse, du chatouillis, de la fin, de la soif, de la fatigue ou de n'importe quel autre sentiment / état physique. Ce qui est en jeu, c'est la perception de
cet état. Pourquoi est-ce MOI qui perçoit cet état? La question pourrait aussi se poser en ces termes: Pourquoi suis-je moi? Pourquoi vois-je à travers mes yeux?


Et effectivement, si l'on raisonne comme ça, le corps est insuffisant, puisque c'est la conscience qui permet de ressentir. Un corps en état d'inconscience (coma, sommeil) ne ressent a priori
rien puisque le lien nécessaire entre le corps et la perception de la modification du corps, la conscience, fait défaut!


Toute la question est donc de savoir d'où vient cette conscience de soi? Miteny dit qu'elle est d'origine divine.


En tant qu'athée je ne peux pas être d'accord, mais c'est effectivement une question que je me pose. Pourquoi vis-je ma vie à travers ce corps, et pas un autre?


Miteny, je ne pense pas que l'on puisse affirmer qu'à défaut d'autre explication, l'implantation d'une conscience dans un corps est d'origine divine. La recours au religieux et au métaphysique
est en général est une solution bien trop simple aux problèmes fondamentaux.


A mon avis, la conscience pourrait naître avec l'individu. Les êtres vivants seraient tous dotés d'une conscience de base équivalente, et les êtres humains seraient dotés d'une conscience plus
évoluée qui résulterait de l'éducation, de son expérience, de ses propres réflexions, de ses pulsions aussi, ce qui expliquerait que différentes consciences perçoivent différemment un même fait
(la douleur peut être perçue comme telle par certains, ou comme un plaisir par d'autres...).


Qu'en penses-tu? Ai-je au moins cerné le problème?



Miteny 26/11/2010 22:06



Oui, bravo !


C'est exactement ça. J'en déduis simplement que le fonctionnement du corps ne suffit pas à expliquer l'émergence de la douleur (déjà ça... laissons Dieu de côté d'abord)


  PS: je précise que je n'ai aucune religion. ma passion c'est la science



Athée 26/11/2010 21:19



Miteny, te rends-tu compte que tu évalues l'existence de Dieu à 3.000 euros? Te rends-tu compte que tu oses même évaluer l'existence de Dieu? Même un non croyant tel que moi peut dire que ta
démarche est malsaine.


De plus, je me trompe peut-être mais le "scientifique" ou le "laborantin" dont vous parlez tous, celui-ci qui torture et observe la réaction du sujet de l'expérience, peut à mon sens parfaitement
bien déceler l'existence de la douleur chez celui-ci : tout être normalement constitué réagit à la douleur, soit en l'extériorisant verbalement ("aïe"), soit même biologiquement par l'apparition
de rougeurs, de pleurs ou autres manifestations physiques.


Pareillement, au niveau cérébral, bien que je ne sois pas neurologue, la douleur doit faire réagir certaines régions du cerveau dont l'activité doit être tout à fait observable par IRM ou
électroencéphalogramme.


Quel que soit le niveau de résistance d'un individu à la douleur, ces manifestations physiques ne peuvent être réfrénées. Par conséquent, un observateur doté, sinon d'instruments de mesure de
l'activité cérébrale, ou au moins du sens de la vue et de l'ouïe, peut très bien prendre connaissance de la douleur d'un autre individu.


La douleur produite et infligée au corps sujet de l'expérience existe donc bien, et l'observateur peut en avoir conscience.



Miteny 26/11/2010 22:05



L'IRM, l'activité cérébrale ce n'est pas la douleur. La douleur ne se reconnait pas sur un IRM, mais bien à son côté douloureux. donc ce n'est pas la même chose : pour me montrer l'activité
cérébrale due à un coup, tu peux frapper n'importe quel corps et je saurai alors quelle zone du cerveau est activée..


MAIS


pour me montrer ce qu'est vraiment une sensation douloureuse très désagréable, frapper n'importe quel corps ne suffira JAMAIS


GROSSE DIFFERENCE



Thomas 26/11/2010 09:30



Mdr Athée, c'est tellement simple ! Plus simple que l'existence du Soleil....qui est due à la gravité.
Ah, si tout le monde pouvaiot nous comprendre Athée, nous serions entourés de moins de singes. Comme je comprends Miteny.


Euh non en fait, la gravité existe.



Miteny 26/11/2010 16:35



L'insulte c'est tellement plus facile que le dialogue n'est ce pas ?? Mais je vous comprends, vous n'avez aucun argument. Si vous en aviez un, vous essayeriez de me coincer.


Mais vous n'essayez même pas... alors qu'il y a 3000 Euros à gagner !!


ça veut tout dire !



frucuche 26/11/2010 08:20



Ton abruti d'ami ne fait que renier ce qu'il avait lui même avoué il y a quelques jours..


 


Je n'ai rien renié. Relis mes commentaires et tu verras que tout est extrêmement clair dans ma tête depuis le début.



Miteny 26/11/2010 16:33



Si on relit les commentaires de cet abruti, on voit facilement qu'il passe son temps à changer d'avis et après à dire "regardez comme je suis formidable". Un guignol absolument pas intéressant.



frucuche 26/11/2010 08:02



Or il s'aperçoit que dans la plupart des cas, les conditions qui lui permettraient de vérifier l'existence de l'éventuelle douleur produite par ce corps n'existent pas (il n'a pas accès à la
douleur de l'autre, si elle existe).


 


J'ai développé quatre points qui expliquent en quoi ton raisonnement est faux. La moindre des choses serait de réfuter au moins un de ces points.



Miteny 26/11/2010 16:28



Or il s'aperçoit que dans la plupart des cas, les conditions qui lui permettraient de vérifier l'existence de l'éventuelle douleur produite par ce corps n'existent pas (il n'a pas accès à la
douleur de l'autre, si elle existe).



frucuche 26/11/2010 08:01



on ne parle pas de conscience à quelqu'un qui ne sait pas faire la différence douleur/pas douleur.


Moi je sais la faire (douleur=aïe, pas douleur=pas aïe). Alors, tu me donnes ta définition ?



Miteny 26/11/2010 16:27



menteur



Athée 25/11/2010 21:09



Si l'on transpose ton raisonnement à la gravité, celle-ci ne devrait pas exister non plus... Un sujet peut certes ressentier les effets de la gravité sur son propre corps, mais pas sur celui des
autres êtres... Par conséquent, la gravité n'existe pas, c'est une force magique donnée par Dieu, le Diable, ou n'importe lequel des esprits qui t'ont mis ces idées dans la tête.


CQFD, et si tu dis le contraire tu n'es qu'un crétin, un abruti, un fou, un sataniste, et tous les autres qualificatifs dont tu gratifies tes détracteurs.



Miteny 25/11/2010 21:12



vraiment une belle bande d'abrutis, que je suis obligé de me coltiner... c'est triste



Roflcopter 25/11/2010 19:52



Tiens, avec tout ça je ne t'ai même pas donné le lien vers l'article de Nagel.


 


http://organizations.utep.edu/Portals/1475/nagel_bat.pdf


 


Bonne lecture!



Miteny 25/11/2010 19:55



Quand on pense quelle évidence c'est !! Dire "le corps suffit" c'est encore plus débile que dire "la gravité n'existe pas". Hallucinant !



Sans prétention 25/11/2010 19:27



Dites moi précisément où je me trompe et je vous donnerai 3000 Euros.


 


 


Je tiens à porter à l'attention de Miteny que depuis (au moins) le 25 novembre 2010 à 08h03, il doit un chèque de 3000 euros à Frucuche. 


 



Miteny 25/11/2010 19:54



Ton abruti d'ami ne fait que renier ce qu'il avait lui même avoué il y a quelques jours.. faut suivre un peu.


Quand on pense que vous n'arrivez même pas à faire la différence douleur/pas douleur et que l'insuffisance du corps est encore plus simple à comprendre et encore plus évidente que l'existence du
soleil, on ne peut que se dire que vous êtes complètement fous.



Plume 25/11/2010 18:08



C'est bien dommage que la seule personne qui croit en votre théorie soit vous même. D'ailleurs avez-vous déjà rencontré ne serait-ce qu'une seule personne qui soit d'accord avec vous
??????????????


Secte unipersonnelle... Ce n'est pas un statut reconnu ça...


Difficile de vendre un torchon dans ces conditions là. La Bible s'est vendue mieux que ça du temps de Gutenberg !!


PS : Ctrl + C   Ctrl + V   tout le monde connait, ce n'est en aucun cas une réponse.


PPS : Pour adhérer à l'église satanique, c'est 208 $ et je n'ai pas la carte.



Miteny 25/11/2010 19:53



et ça continue avec les calomnies !! Et après ça donne des leçons de morale !! NAVRANT



Thomas 25/11/2010 12:06



Pour avoir une démarche scientifique : Qui calomnie et insulte le plus sur le blog ? A 97 % selon le comptage des insultes unitaires, Miteny.


 


L'autsime est une maladie grave.


Le développement d'une secte est une tâche ardue.


Etre la seule personne à avoir raison sur Terre...pour quelquechose d'aussi SIMPLE...est une situation vraiment trop dure.


Je plains l'humanité d'avoir toléré quelqu'un comme toi Miteny.


 


Chers autres contributeurs, ne perdez plus votre temps. Il ne répond pas réellement aux questions de toute façon. Et la "démonstration" vidéo est un simulacre qui ne respecte même pas une
grammaire digne de la langue française.


 


Thomas, un croyant comme les autres.



Miteny 25/11/2010 17:42



Le sujet (la question) : le fonctionnement du corps torturé suffit-il à produire de la douleur ?


Hypothèse : le fonctionnement de n'importe quel corps torturé est une cause suffisante de douleur au niveau de ce corps.


Méthode pour répondre à la question : vérification expérimentale. L'expérimentateur torture plusieurs corps et note le résultat
(douleur ou pas douleur).


Résultat : il s'aperçoit que dans la plupart des cas, les conditions qui lui permettraient de vérifier l'existence de l'éventuelle douleur produite par ce corps n'existent pas
(il n'a pas accès à la douleur de l'autre, si elle existe). Par conséquent, il est obligé de noter RESULTAT NEGATIF.


L'hypothèse est fausse. Le fonctionnement du corps ne suffit pas.


CQFD


Allelujah



frucuche 25/11/2010 09:27



Au fait, j'aimerais bien savoir quelle définition tu donnes au mot "conscience", car on dirait que tu ne sais pas bien ce que c'est.


Tu peux me la dire, s'il te plaît ?



Miteny 25/11/2010 17:42



on ne parle pas de conscience à quelqu'un qui ne sait pas faire la différence douleur/pas douleur.



Plume 25/11/2010 09:07



Désolée de vous contredire, mais je ne sers pas Satan, je sers un Dieu d'Amour.



Miteny 25/11/2010 17:41



C'est la caractéristique des serviteurs de Satan de dire ça (pour se déguiser en agneau et mieux tromper). Donc merci de confirmer ainsi ce que je pensais.



frucuche 25/11/2010 08:03



Or il s'aperçoit que dans la plupart des cas, les conditions qui lui permettraient de vérifier l'existence de l'éventuelle douleur produite par ce corps n'existent pas (il n'a pas accès à la
douleur de l'autre, si elle existe). Par conséquent, il est obligé de noter RESULTAT NEGATIF.


 


Raisonnement quadruplement faux :


-notre scientifique ne peut pas affirmer que les conditions d'observation n'existent pas sous prétexte qu'il en a essayé plusieurs qui n'ont pas marché. Tout ce qu'il peut dire c'est "je n'ai pas
réussi à trouver les bonnes conditions d'observation"


-or il ne peut même pas dire ça car il a trouvé justement un cas où il se trouve dans les bonnes conditions d'observation : lorsqu'il pratique l'expérience sur son propre corps


-dans ce cas il s'aperçoit que le résultat constaté correspond au résultat prévu


-et quand bien même, si jamais il n'avait trouvé aucune condition d'observation lui permettant d'observer le phénomène, il ne pourrait aucunement en conclure : "résultat négatif", mais
plutôt "absence de résultat : hypothèse ni vérifiée, ni invalidée"



Miteny 25/11/2010 17:40



Or il s'aperçoit que dans la plupart des cas, les conditions qui lui permettraient de vérifier l'existence de l'éventuelle douleur produite par ce corps n'existent pas (il n'a pas accès à la
douleur de l'autre, si elle existe).



Roflcopter 25/11/2010 01:45



Hey Miteny!


 


Voilà un certain moment que je ne t'ai pas jasé étant donné qu'il devient fatigant pour n'importe qui de débattre avec quelqu'un qui répond inlassablement qu'il ne comprend pas ce qu'on lui dit.


 


Je fais un petit tour ici pour te donner un lien vers un texte de Nagel, que tu cites parfois comme un appui à ta théorie. Je l'ai lu. J'ai ri. En gros, il dit que le matérialisme n'est
probablement pas faux, que la matière peut très bien être une cause suffisante des qualias. Sa nuance principale est que de décrire matériellement la conscience d'une chauve-souris, si une telle
chose est possible, ne nous permettrait quand même pas de savoir ce qu'est d'être une chauve-souris.


 


@frucuche: Est-ce que c'est moi où tu commences à prendre tout ça un peu trop au sérieux? Tu commences à dire des trucs dans le genre "tu fuis", "tu mens"... Ça te rappelle personne? Prends un
break avant qu'il soit trop tard ;)


 


Relativisons un peu... "Arguing on the internet is like running in the special olympics. Even if you win, you're still a retard."



Miteny 25/11/2010 17:39



Une chose est sûre : l'insuffisance du corps est plus évidente que l'existence du soleil et vous êtes tous fous.



Athée 24/11/2010 23:32



Aime ton prochain dit l'Evangile... Si comme tu le prétends Dieu existe, je pense que tu as du souci à te faire.  Il me semble que le péché d'orgueil est dans les Ecritures un péché capital,
et tu en fais montre à chacun de tes écrits.


Il est absurde de prétendre que la douleur ne peut être ressentie que par celui qui la subit qu'au motif que, alors que les corps sont équivalents, le corps serait insuffisant pour transmettre la
douleur.


La douleur n'est qu'une information qui est transmise du point d'impact au cerveau puis renvoyé au point d'impact par un réseau nerveux. Y voir une intervention divine résulte de la fantaisie.


Raisonnons par analogie, et prenons deux ordinateurs, semblables en tous points (mêmes modèles, mêmes composants,...). Introduisons un virus dans l'un, et pas dans l'autre. Le fonctionnement du
premier sera forcément altéré, pas celui de l'autre. Et pourtant, aucune intervention divine là-dedans! Ce n'est que par un jeu d'informations que le fonctionnement de l'ordinateur a été altéré,
comme pour un corps humain. Si les corps pouvaient être reliés (comme dans un réseau  informatique), alors effectivement la douleur pourrait être ressentie par toutes les personnes reliées
par ce réseau humain, la douleur étant, je le répète, une information électrique.


 


Tes théories ne reposent sur aucune thèse, aucun postulat, aucunes recherches. Quelles études as-tu faites? Quelles expériences as-tu menées? 


Attirer des personnes par l'idéer de gagner un prix pour asséner tes théories fumeuses relèvent du charlatanisme et ne révèle absolument aucune rigueur scientifique.



Miteny 25/11/2010 17:35



Le sujet (la question) : le fonctionnement du corps torturé suffit-il à produire de la douleur ?


Hypothèse : le fonctionnement de n'importe quel corps torturé est une cause suffisante de douleur au niveau de ce corps.


Méthode pour répondre à la question : vérification expérimentale. L'expérimentateur torture plusieurs corps et note le résultat
(douleur ou pas douleur).


Résultat : il s'aperçoit que dans la plupart des cas, les conditions qui lui permettraient de vérifier l'existence de l'éventuelle douleur produite par ce corps n'existent pas
(il n'a pas accès à la douleur de l'autre, si elle existe). Par conséquent, il est obligé de noter RESULTAT NEGATIF.


L'hypothèse est fausse. Le fonctionnement du corps ne suffit pas.


CQFD


Allelujah



Plume 24/11/2010 21:18



Petites remarques qui n'ont rien à voir votre soi disant théorie évidente et démontrée qui prouve que Dieu existe :


Vous vous revendiquez de religieux mais je ne vois vraiment pas en quoi vous pouvez prétendre cela.


Le simple fait de répondre aux gens en les insultant alors qu'ils ne cherchent qu'à comprendre votre théorie n'est pas un exemple religieux.


Insulter les gens, les juger comme vous faites dans votre site n'est strictement pas la volonté de Dieu.


En tant que Religieux vous devriez savoir que son désir premier est l'amour de son prochain. La façon dont vous répondez et dont vous vous insurgez ne traduit vraiment pas la tolérance, la
compréhension, l'amour, le respect... que prône la religion.



Miteny 24/11/2010 21:28



Calomnie et insultes de la part des serviteurs de Satan



Thomas 24/11/2010 18:01



Merci de poser toi même les bases.

Bien que ton raisonnement soit purement en dehors de toute réalité quelle qu'elle soit (y compris la scientifique, que tu revendiques), il recèle une certaine logique.

Par contre, tes conclusions sont erronées.

"les conditions qui permettraient de vérifier l'existence de l'eventuelle douleur produite n'existent pas"
Par conséquent, l'expérimentateur ne peut rien prouver. Il note RESULTAT NEGATIF.
L'hypothèse est donc et ne valide en aucun cas son contraire (le fonctionnement du corps ne suffit pas).

CQFD

PS : jolie la promo de ton livre, organisé sur ce blog par l'apologie de la tautologie. Dommage qu'autant de monde se torture pour te poser des questions, il n'y a qu'a toi que ca ne produise pas
d'effet...

Thomas, un croyant comme les autres.



Miteny 24/11/2010 18:09



Calomnie alors que la démonstration est limpide



Thomas 24/11/2010 17:38



Bonjour,


Je poste ici car dans le sujet "Un religieux qui fait son boulot", je reçois des insultes et n'obtiens pas de réponse. Je constate que frucuche amène beaucoup d'éléments, et que l'auteur de ce
blog daigne lui répondre. Je t'en félicite frucuche.


Je reprends également certaines questions sans réponses en lien avec ce sujet.




1.Effectivement, tout dépend de ce que tu appelles "douleur".
Elle est d'abord sensorielle, c'est à dire que même sur un corps démédulé et décérébré, tu détectes un influx nerveux depuis les récepteurs cutanés dédiés vers le
système nerveux central.
Elle est ensuite émotionelle/affective, par l'éprouvement du stimuli "douleur" par le cerveau, ce qui engendre une certaine souffrance.
Enfin, elle peut être d'ordre sociologique, dans la mesure ou constater qu'un semblable souffre entraîne via l'empathie une souffrance induite. (ce qui est déjà à
l'encontre de ta vidéo).
Tu ne peux pas comparer différentes douleurs, si tu ne les ressens pas toutes toi même en tant qu'observateur.

2.D'autre part, ton postulat "biologiquement, tous les corps sont égaux" est faux.
Dans l'exactitude même, matériellement, nous ne sommes pas des clones. Il y a une diversité génétique, anatomique, histologique, etc.
D'autre part, l'ensemble des expériences d'un individu depuis sa naissance créent des osuvenirs qui sont chaque fois uniques. Cela ajouté à l'item précédent
multiplie encor eles possibilités.
Cet ensemble corps/vécu est joyeusement cablé au sein de notre cerveau via nos amis neurones et cellules gliales.

3.D'autre part, par définition (ou plutôt abscence de définition), on ne démontre pas que quelquechose n'existe pas, autrement dit "l'insuffisance du corps" n'est
pas démontrable, par contre, il est envisageable de démontrer "le corps + XXX est suffisant", par la déinition de XXX.

4.Enfin,pour aller dans le sens du commentaire précédent, de "Plume" (sujet "un religieux qui fait son boulot"): pourquoi est-ce hors sujet ? J'ai bien compris que
tu souhaite prouver qu'une personne n'est pas qu'un corps...
"insuffisance". Mais qu'est ce qui doit être suffisant pour quoi, en fait?

5.Quel est donc ce fameux lien entre force surnaturelle et Dieu ??? D'ailleurs, "surnaturelle" est défini comme étant en dehors de la nature, et donc étranger à
celle que Dieu a créée.

Après, il est évident qu'avec de telles réponses ainsi qu'une abscence d'explications, doublé d'une telle ouverture, tu risques de conserver longtemps tes 3000
euros.
J'attends tes arguments Miteny, ainsi qu'une réponse fournie (1,2,3, 4 et 5).


Par ailleurs, je trouve la démonstration de frucuche sur la conscience de soi, et l'individualité qui en découle, vraiment très claire comparée à ta démonstration Miteny, soit disant claire.


Merci.
Thomas, un croyant comme les autres.




Miteny 24/11/2010 17:49



Le sujet (la question) : le fonctionnement du corps torturé suffit-il à produire de la douleur ?


Hypothèse : le fonctionnement de n'importe quel corps torturé est une cause suffisante de douleur au niveau de ce corps.


Méthode pour répondre à la question : vérification expérimentale. L'expérimentateur torture plusieurs corps et note le résultat
(douleur ou pas douleur).


Résultat : il s'aperçoit que dans la plupart des cas, les conditions qui lui permettraient de vérifier l'existence de l'éventuelle douleur produite par ce corps n'existent pas
(il n'a pas accès à la douleur de l'autre, si elle existe). Par conséquent, il est obligé de noter RESULTAT NEGATIF.


L'hypothèse est fausse. Le fonctionnement du corps ne suffit pas.


CQFD


Allelujah



frucuche 24/11/2010 17:01



fuite


Tes conceptions sur la conscience ne sont pas au point et sont à la source de tes erreurs de raisonnement.


J'ai montré qu'une conscience est nécessairement privée, et que rien ne permet d'affirmer qu'elle est produite par autre chose que le corps, ce qui est ta thèse.



Miteny 24/11/2010 17:22



Le sujet (la question) : le fonctionnement du corps torturé suffit-il à produire de la douleur ?


Hypothèse : le fonctionnement de n'importe quel corps torturé est une cause suffisante de douleur au niveau de ce corps.


Méthode pour répondre à la question : vérification expérimentale. L'expérimentateur torture plusieurs corps et note le résultat (douleur ou pas douleur).


Or il s'aperçoit que dans la plupart des cas, les conditions qui lui permettraient de vérifier l'existence de l'éventuelle douleur produite par ce corps n'existent pas (il n'a pas accès à la
douleur de l'autre, si elle existe). Par conséquent, il est obligé de noter RESULTAT NEGATIF.


L'hypothèse est fausse. Le fonctionnement du corps ne suffit pas.


CQFD


Allelujah


 


PS: tu as validé toutes les étapes. Merci



frucuche 24/11/2010 16:41



Aucune réfutation, alors que j'ai bien montré qu'il n'y a pour l'instant aucune raison de supposer que le corps n'est pas suffisant, ce qui est le sujet du blog.


Avoue-toi vaincu, c'est plus élégant.



Miteny 24/11/2010 16:56



fuite (parce que c'est un escroc)



frucuche 24/11/2010 16:09



Donc connard, on a bien des informations sur cette lampe


 


On a des informations sur la lampe, bien que cette lampe soit hors de ma conscience. Ce qui est intérieur à ma conscience, c'est la représentation qu'elle a créée à partir des informations
qu'elle a traitées.


Pour revenir à ce qu'on disait, on n'a accès à rien qui se trouve en-dehors de notre conscience. On n'aurait accès à la conscience des autres que si celles-ci étaient contenues dans la nôtre, ce
qui n'est apparemment pas le cas. En effet, la seule chose qui pourrait faire en sorte que cela soit le cas, ce serait que ces consciences soient produites par quelque chose de commun, et par
conséquent extérieur aux corps qui contribuent à produire la conscience. Donc les faits auraient plutôt tendance à nous faire douter qu'une telle chose extérieure au corps puisse produire la
conscience. Par conséquent on supposera par défaut que le corps suffit seul à produire la conscience.



Miteny 24/11/2010 16:36



Uniquement ses affirmations débiles, aucune réponse sur le sujet du blog. Il fuit parce que c'est un escroc.



frucuche 24/11/2010 15:14



Ce qui est dingue c'est que plus je parle avec toi et plus j'ai l'impression de parler avec un abruti, et pourtant on est pas parti de très haut ! Mais là je me rends compte que tu as quatre
siècles de retard en philosophie et en épistémologie.


On n'a jamais accès aux objets tels qu'ils sont réellement, mais à des représentations, qu'on reçoit indirectement.


Mets-toi à la page et reviens.


 


Donc pour en revenir au sujet, l'expérimentateur valide bien RESULTAT NEGATIF


Ben non, crétin.



Miteny 24/11/2010 15:52



Incroyable mais vrai !! Donc  on a bien des informations sur cette lampe !! (alors que la conscience de l'autre non)


Plus on lui montre ses erreurs, plus il ramène sa bêtise insultante. J'aurais jamais cru que des gens aussi méprisables, aussi pourris, aussi minables que toi puissent exister.


INCROYABLE !!


Donc je ne parlerai pas de conscience avec un sale con comme toi, on ne m'y reprendra pas 2 fois. Apprends donc à faire la différence douleur/pas douleur.


On reprend :


SCIENCE= VERIFICATION EXPERIMENTALE DE l'hypothèse (le fonctionnement de N'IMPORTE QUEL corps suffit)



frucuche 24/11/2010 15:05



 tu ne sais pas faire la différence douleur/pas douleur ?


 


Mensonge.


Tes attaques sont de plus en plus basses.



Miteny 24/11/2010 15:09



Donc pour en revenir au sujet, l'expérimentateur valide bien RESULTAT NEGATIF (le corps ne suffit pas) ?



frucuche 24/11/2010 14:54



Cette lampe est hors de ma conscience, donc inaccessible


Oui. Ce qui est accessible à ma conscience, c'est une représentation de la lampe qui se construit à partir des informations qu'elle reçoit sur la lampe.


 


C'est dingue de devoir expliquer ça.



Miteny 24/11/2010 15:09



Donc pas inaccessible puisque je reçois des informations d'elle !! Ecoute, laisse tomber la conscience, ce mot te dépasse complètement.



frucuche 24/11/2010 14:33



ça veut dire inaccessible aux autres


Inaccessible aux autres conscience. Quelque chose d'inaccessible à la conscience, c'est une chose qui se trouve hors de cette conscience. Ca veut dire que la conscience ne se trouve pas dans une
autre conscience.



Miteny 24/11/2010 14:35



Charabia. Cette lampe est hors de ma conscience, donc inaccessible ???


 tu racontes n'importe quoi.. tout le temps



frucuche 24/11/2010 14:17



S'il n'y a qu'une seule réalité, alors forcément les consciences A, B, C etc... sont produites dans la même réalité et cela ne signifie certainement pas qu'elles sont privées.. AU
CONTRAIRE


 


Pourquoi ?



Miteny 24/11/2010 14:33



Tu ne peux pas comprendre puisqu'à la base, tu ne comprends jamais l'évidence. Comment veux tu comprendre ce subtil concept de conscience alors que tu ne sais pas faire la différence douleur/pas
douleur ?


C'est comme parler des intégrales de Riemann à une poule, ça n'a aucun sens.


Ce qui est important c'est bien que tu te rends compte que la vérification de l'expérimentateur de la suffisance du corps (pour la douleur) est sana appel : la suffisance du corps est absurde.



frucuche 24/11/2010 14:13



Une conscience privée, ça veut dire quoi ? Ca veut dire que ce qui se produit au sein de la conscience se produit au sein de la conscience. Donc une conscience est privée, c'est analytique.


Et comme une conscience est produite (en totalité ou en partie) par le corps, alors la conscience est influencée par les affections du corps qui la produit. Cela explique que le corps A, qui
produit (en totalité ou en partie) la conscience A, quand il est frappé, produit dans la conscience A une douleur, et qu'il n'en produise pas dans la conscience B, qu'il ne produit pas et sur
laquelle il n'a par conséquent pas d'influence.



Miteny 24/11/2010 14:30



pas du tout ! ça veut dire inaccessible aux autres



frucuche 24/11/2010 13:32



Et alors ? En quoi ça prouve que le corps suffit ?


 


 


Ca prouve en tout cas que ton raisonnement ne prouve rien, et que tu as échoué.


 


Si on dit que la conscience A est produite par le corps A, ça ne signifie pas autormatiquement qu'elle est privée.


Si on dit que la conscience A est produite par le corps A, ça veut dire qu'elle n'est pas produite par le corps B, ni par aucun autre corps. Par conséquent la conscience A produite par le corps A
n'est affectée que par les affections du corps A. Donc elle est privée.



Miteny 24/11/2010 13:52



N'importe quoi !! T'es complètement idiot.


"Donc elle est privée". Dis directement que ce que tu as envie de croire est forcément la vérité puisque c'est toi qui le crois !!


 Vraiment hallucinant.


S'il n'y a qu'une seule réalité, alors forcément les consciences A, B, C etc... sont produites dans la même réalité et cela ne signifie certainement pas qu'elles sont privées.. AU CONTRAIRE



frucuche 24/11/2010 11:40



On frappe un corps quelconque.


Un influx nerveux est créé, qui remonte jusqu'au cerveau de la personne frappée.


Donc seul le cerveau de la personne frappée reçoit l'influx nerveux.


Comme la conscience de la personne frappée est produite en partie par le cerveau (d'après notre hypothèse), alors la conscience de la personne frappée va subir une modification, et seule la
conscience de la personne frappée va subir cette modification, qu'on appelle douleur.


 


Qu'est-ce qui n'est pas logique là-dedans ? Indique-moi précisément s'il te plaît.



Miteny 24/11/2010 12:01



Et alors ? En quoi ça prouve que le corps suffit ?


Tu ne sais pas réfléchir. Si on dit que la conscience A est produite par le corps A, ça ne signifie pas autormatiquement qu'elle est privée. C'est n'importe quoi.



frucuche 24/11/2010 11:38



A part ça, je viens de montrer que le fait que le fonctionnement du corps soit nécessaire suffit à expliquer le carctère privé de la douleur. Qu'est-ce que tu dis de ça ?



Miteny 24/11/2010 11:56



n'importe quoi



frucuche 24/11/2010 11:04



Donc il frappe n'importe quel corps et note le résultat.


 


Ben non, puisqu'il faut qu'il soit dans les bonnes conditions d'observation. T'es bouché ou quoi ? C'est trop compliqué pour toi ?


 


J'ai toujours dit que le fonctionnement du corps est nécessaire


 


 


Donc si le cerveau joue un rôle dans la production de la douleur, même si on admet que quelque chose d'autre y participe, alors en quoi l'exemple de la douleur prouve-t-il l'existence de cette
autre chose ?


En effet, posons comme hypothèse : "la conscience est produite par le cerveau et par une autre chose indéterminée pour l'instant".


On frappe un corps quelconque.


Un influx nerveux est créé, qui remonte jusqu'au cerveau de la personne frappée.


Donc seul le cerveau de la personne frappée reçoit l'influx nerveux.


Comme la conscience de la personne frappée est produite en partie par le cerveau (d'après notre hypothèse), alors la conscience de la personne frappée va subir une modification, et seule la
conscience de la personne frappée va subir cette modification, qu'on appelle douleur.


On voit donc que la chose indéterminée, même si on suppose qu'elle existe, n'intervient pas dans le caractère privé de la douleur. L'hypothèse selon laquelle la conscience est produite
en partie par le cerveau suffit.


Donc là on peut dire que tu as définitivement perdu.


Echec et mat.


Kaputt.



Miteny 24/11/2010 11:34



Bah oui, abruti, il frappe n'importe quel corps puisque c'est le fonctionnement de ce corps quelconque qu'il veut étudier. T'es vraiment prêt à écrire n'importe quoi, c'est hallucinant !!


Quant à la suite, c'est évidemment complètement délirant, bien entendu. Il n'y a même plus aucune logique.



frucuche 24/11/2010 10:23



Il ne s'intéresse pas au fonctionnement de son corps, mais de cet autre corps


Il s'intéresse au fonctionnement de n'importe quel corps, du moment que les conditions d'observation sont réunies sur ce corps. Or il se trouve que cela n'arrive que sur son propre corps.



Miteny 24/11/2010 10:36



Donc il frappe n'importe quel corps et note le résultat. T'es vraiment grave, c'est impressionnant.