L'Apocalypse, c'est pour 2005-2050 !

Publié le par Miteny

Il y a une religion qui s’appelle « l’église adventiste du septième jour ».

Pourquoi « le septième jour » ?

Parce qu’il est clairement dit dans la Bible que pour Dieu, mille ans sont comme un jour. Et si mille ans sont comme un jour, l’histoire de l’humanité selon la Bible peut être comparée à une semaine. Le septième jour serait celui du sabbat, celui du règne millénaire du Christ : d’où le nom de l’église.

Apocalypse 20.4.

« Et je vis des trônes; et à ceux qui s'y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n'avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n'avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans. »

Attention : je ne dis pas que c’est vrai. J’étudie simplement la mythologie biblique comme je pourrais étudier la mythologie grecque. Ok ? (Vous comprendre ?).
Donc, selon la mythologie biblique, le règne du Christ sur Terre commencera avec le début d’un septième millénaire que l’on doit calculer à partir de la naissance (mythologique encore) d’Adam.
Le tableau suivant donne les durées séparant les naissances des personnages mythiques de la Genèse (avec la référence).
Cliquez sur « décompte ». Vérification ici.
 


Ce qui nous donne donc un total de 2083 ans entre la création d’Adam et la mort de Térach.
Térach était le père d’Abram, futur Abraham. Juste après la mort de son père, Dieu lui dit de quitter son pays. Abraham est allé en Egypte. Ses descendants n’en repartiront vraiment que, selon la Bible, 430 ans plus tard. Le livre de l’Exode, chapitre 12, verset 40, nous l’affirme : « Le séjour des enfants d’Israël en Egypte fut de quatre cent trente ans. »
Et aussi, Galates 3.17.

Puisque nous parlons de chronologie, je m’empresse de citer le verset 1 du chapitre 6 du premier livre des rois : « Ce fut la quatre cent quatre-vingtième année après la sortie des enfants d'Israël du pays d'Égypte que Salomon bâtit la maison à l'Éternel, la quatrième année de son règne sur Israël, au mois de Ziv, qui est le second mois. »

Nous voici donc au moment de la construction du temple de Salomon, 479 ans après l’exode. C’est à dire 2992 (2083 + 430 + 479) années après la supposée création d’Adam.

Je rappelle que si tous ces faits sont mythologiques, la construction du temple de Salomon ne l’est pas.

http://en.wikipedia.org/wiki/Solomon%27s_Temple

 

Cela me donne l’occasion de lier la mythologie à l’histoire (ce que je suis obligé de faire à un moment ou à un autre : le plus tôt est le mieux).
Considérons donc la date proposée par les historiens (étant donné que l’existence de ce temple est avérée) : 960 avant JC. Nous aboutissons à la date suivante pour la création mythologique d’Adam : -960-2992 soit 3952 avant JC.

Calcul du début du 7ième jour.

- 3952 + 6001 = 2049.

 

2050 (à une année près : une année que je peux retrouver en supposant qu’Abraham a mis un an pour faire le voyage entre Ur en Mésopotamie et l’Egypte) : début du règne du Christ selon la Bible.
Cette date valide mon interprétation des derniers versets du livre de Daniel :

« J'entendis, mais je ne compris pas; et je dis: Mon seigneur, quelle sera l'issue de ces choses? Il répondit: Va, Daniel, car ces paroles seront tenues secrètes et scellées jusqu'au temps de la fin. Plusieurs seront purifiés, blanchis et épurés; les méchants feront le mal et aucun des méchants ne comprendra, mais ceux qui auront de l'intelligence comprendront. Depuis le temps où cessera le sacrifice perpétuel, et où sera dressée l'abomination du dévastateur, il y aura 1290 jours. Heureux celui qui attendra, et qui arrivera jusqu’aux 1335 jours ! Et toi, marche vers ta fin; tu te reposeras, et tu seras debout pour ton héritage à la fin des jours. »

En langage décodé, la partie chiffrée de cet extrait donne : « Entre 715 (date à laquelle le temple d’une fausse religion sera érigé à la place du temple de Salomon) et 2005, il y aura 1290 ans. Heureux celui qui attendra et qui arrivera jusqu’en 2050 ! ».

Voilà donc deux prophéties bibliques qui se valident entre elles. Et qui semblent également se valider avec l’époque unique que nous sommes en train de vivre.
 

CQFD (il en reste 4 à expliquer).

 

PS : je crois bien que je vais proposer une petite somme (150 Euros) pour tout argument mettant à mal cette brillante démonstration... (Je ne prends pas autant de risques qu’avec l’insuffisance du corps : la science « biblique » est moins exacte).

Commenter cet article

spiritoo 22/01/2012 16:23


C'est triste de voir quelqu'un comme le webmaster de ce site chercher la vérité et s'enfoncer dans l'orgueil en se croyant génial. Plus génial que des milliers de philosophes des grandes
religions. Mais bref passons.


Je vais te répondre sur cet article en particulier.


Voici quelques preuves de la faiblesse de ton raisonnement :


Tout d'abord, tu dis que ton interprétation de la prophétie de Daniel part de 715. C'est totalement arbitraire. Je soupconne même que pour obtenir cette date, tu as fait comme beaucoup de
faux prophètes : tu as calculé 2005 - 1290 et ensuite tu as cherché un événement qui correspondait à cette date.

Quand bien même tu aurais été sincère dans ton raisonnement, pourquoi 715 ? pourquoi pas l'année 692 ? En effet on lit sur wikipedia que le Dome of the Rock a été construit en 692, et le
Chanuyos en 715. Pourquoi attendre la construction d'un 2e batiment sur le site historique du temple de Salomon pour prétendre que la phrase de Daniel commence de là ?

De plus, pourquoi ca serait lié à cet évènement ? Pourquoi la période où le mal régne ne commencerait pas avec la destruction du temple en 70 ? ou tout autre évènement ?



Voilà, je suis ouvert à la discussion par mail.


 

Teraitepu 11/11/2014 22:44

Bonjour,
Ton raisonnement est très intéressant. Je trouve fort admirable que des personnes essaient de sonder les écritures pour comprendre les prophéties bibliques à tort ou à raison. Au moins la volonté est là. En demandant l'aide du Saint-Esprit, je pense que tu seras plus facilement guidé.

Pourquoi ton intitulé commence par "Il y a une religion qui s’appelle « l’église adventiste du septième jour » "?
On pourrait croire que ton raisonnement aurait été influencé par cette religion mais ce n'est pourtant pas ce que les adventistes penses.

D'abord, le mot "septième jours" ne vient pas des sept mille ans, (argument que les Témoins de Jéhovah utilisent) mais tous simplement par le fait qu'ils ont compris dans les années 1800 que le septième jour sanctifié de la bible est bien le samedi au lieu du dimanche. En parlant du 7eme jours ils mettent en évidence le vrai sabbat et Advent = Avènement = Retour du Christ.
D'ailleurs le dimanche n'a pas d'importance biblique, il a été décrété jour de repos par Constantin dans l'édit de milan en 313 et devenu obligatoire en 321 . L'idée de cet empereur était d'unifier les religions païennes pour vénérer le jour d'exaltation appelé "Jour du soleil = Dies Solis = sunday en anglais..." et tous ceux qui ne se pliaient pas à l'adoration de ce jour étaient sujet à la peine de mort. C'est pourquoi le samedi disparu de la mémoire de beaucoup.
Dans la bible, la bête au sept têtes de Daniel est celle qui a changé le temps et la loi. En se penchant dessus les adventistes ont déduit que cette bête ne peut être que le système Romain car elle a modifié le calendrier et à par la même occasion changer le sens du 4eme commandement (voir exode 20). A partir de là ils ont étudier le rôle de Rome dans la chrétienté et son histoire. Et tous les nombres prophétiques annoncés (non pas qu'un ou deux) par Daniel et l'Apocalypse se sont retrouvés avec précisions et exactitudes. J'ai moi même pu faire des recherches dans des encyclopédies et vérifier l'exactitudes des théories adventistes à l'époque ou le net n'était pas accessible. Je peux t'apporter quelques éclairages. Sinon, ils ont un livre (la tragédie des siècle) qui parle de ça, et où l'on retrouve des similitudes avec ce que j'ai moi même pu trouvé en cherchant seul. C'est donc accessible et plus facile avec le net maintenant.

Miteny 22/01/2012 18:50



Bravo !


Pour une fois que je tombe sur quelqu'un qui a un peu réfléchi au problème.


J'aime aussi la date de 692/693 car quand on ajoute à cette date 3.5 (3 temps et demi)*365,25, on tombe sur ma date de naissance.. comme quoi j'ai étudié la question.


 


PS : il faut arrêter de se foutre de moi. L'insuffisance du corps est une évidence.



jérémy 29/05/2010 20:14



vous savez plus quoi raconté les gens faux arrété vos connerie, pour chacun d'entre nous dieu et seul dieu sera notre fin individuellement ou l'apocalipse pour tout le monde... personne ne peut
prédire de tel évenement et encor moin la volonté de dieu... meme si je pense qu'il doit etre déçus de l'humanité



Miteny 29/05/2010 22:11



justement, il est déçu. D'où l'apocalypse



Omoidasta 24/10/2009 23:34


Cause 1
"Le cerveau N sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup".

Cause 2
"Le cerveau P sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup".

Ces causes sont équivalentes!!

N'est ce pas?


------------------------------------------


Des causes équivalentes produisent dans les mêmes conditions des effets équivalents (mais distincts, dans le temps ou dans l'espace).


------------------------------------------



Le pancréas produit un truc (de la bile je crois... pas de mayonnaise, ni de sauce tomate, ni de musique: pas fait pour ça). C'est vraiment un cauchemar d'être un
génie parmi autant de cons.
C'est incroyable. Mieux en rire en fait. Sinon la douleur serait insupportable.

Lequel de ces deux cerveaux est incapable de produire de la douleur?



--------------------------------------------


(Jerry au "Génie" qui en sait moins qu'un terminal S sur le pancréas =D )
Bref, quoiqu'il en soit, je fais l'effort d'écrire ces quelques mots du fait que sans s'en vrément (peut etre) s'en rendre compte, la théorie du
"Des causes équivalentes produisent dans les mêmes conditions des effets équivalents (mais distincts, dans le temps ou dans l'espace)"
est en fait en conjecture considéré comme valide dans la mécanique de Newton. Mais chose nouvelle (apparement pour certain) cette conjecture est totalement invalidé en mécanique
quantique. 

Pour être un peut plus concret (en contournant les détailles), imaginé une particule énergétique qui compose un atome (bien sûr cette particule n'est pas qu'imaginaire puisque leur existance à
été prouvé -_-' ), et bien voyez vous, cette particule ne réagira jamais de manière identique même si les conditions et les causes sont exactement les même (alors n'imaginez même pas si les
conditions son uniquement "équivalente" ce qui est de surcroit un terme répondant à une totale subjectivité). Cependant il est à noté que l'on remarque qu'elle agit comme si elle dépendait de
l'observateur (qui observe l'expériance évidement). Bien sur, cette particule énergétique n'est pas propre uniquement à la composition d'un atome, c'est une énergie comme toute les autres (enfin
inutile de le préciser puisque tout le monde sait que la matière n'est que de l'énergie. Pour les néophytes, je vous conseilles de voir à quoi correspond E=mc² lors du contacte entre un atome
d'Hydrogène et un atome d'anti-Hydrogène par exemple). Ainsi, en suposant les deux cerveau totalement identique et neurotypique, alors que pour un cerveau N "l'influe nerveur" qui est en fait une
impultion électrique, et donc dépendant de ces particules d'énergies, peut très bien arrivé au système limbique (dans ~99,99...% des cas) et donc faire resentir la douleur à l'individu porteur du
cerveau N ; il est tout a fait envisageable que cela ne soit pas le cas pour un cerveau P. Les particules énergétiques peuvent très bien simultanément réagir de manière inatendu et ne pas suivre
le même chemin qui a été pris dans le cas du cerveau N. Cela est d'autent plus vrai que les neurotransmetteurs provenant de l'échange d'information au niveaux des synapses peuvent très bien eux
aussi subir l'action totalement imprevisible de ces particules énergétiques, et donc empéché le porteur du cerveau N de resentir de la douleur.


( si le déterminisme au niveau quantique vous interresse : http://fr.wikipedia.org/wiki/Problème_de_la_mesure_quantique )

Ceci dit, en supposant (dans un cas délirant) qu'il n'y ai pas d'observaleur, et donc que les porteurs des cerveaux P et N ne soient pas doté de conscience, comme nous le fait comprendre le
paradoxe du chat de Schrödinger, pour des résons de l'implication d'une activitée complexe sur le plan quantique, on ne peut tout simplement pas affirmer si l'individu du cerveau P ou N resent ou
non de la douleur.

En gros, même un gamin neuroatypique tel que moi qui à de très gros problemmes avec l'orthographe sait parfaitement que tu avances des choses dont tu ignores totalement l'implication réel.


Alors monsieur le "génie", sache que si j'ai pris le temps d'écrire tout ça, c'est parceque je m'enmerdais profondément car tous les animes que j'avais à regardé on déjà été regardé, ce qui
signifi que toutes les autres personnes certainement plus instruit que moi (et ce n'est pas tellement difficile) qui son passé rapidement sur ton blabla, on certainement jugé inutile de faire
prendre conscience de ton incompétence tellement tu leur semblais risible.

Ha au fait, pour les 3000€, je dirais aussi que sa pue le fake. =D 

PS : tu l'auras compris, bien que se soit complettement absurde et sans interret, j'essais de te faire rager interrieurement auttant que possible (bien que maintenant que tu ais lu ça, tu vas
certainement me trouver bien "con" comme tu le dis, =D et je ne m'en défenderais pas)




Miteny 26/10/2009 10:42



J'ai déjà lu de tels arguments mille fois.

1. Tu connais bien mal la mécanique quantique. Même en mécanique quantique, le principe causal est respecté. Le problème est que l'on connait mal les causes, et très mal les effets (problème
d'observation). D'où l'introduction des probabilités.

2. Et tu n'as rien (mais rien!) compris à mon raisonnement. Dis moi quel corps est incapable de produire de la douleur?? Alors?

3. 3000 Euros.... OUI!! Je n'ai peur de personne, vous êtes tous des abrutis. Apporte moi les 50 plus grands scientifiques du monde, je les humilie en une demi-heure.



sam 03/09/2009 21:02

Est ce que je t'ennuie?

sam 03/09/2009 19:42

Alors t'accouches? Vas tu savoir faire des phrases en dehors de ton t'égocentrisme?Réponds moi.

sam 03/09/2009 18:54

D'abord, ce n'est pas une réponse correcte.Ensuite, donnes moi un plan à suivre.

sam 03/09/2009 18:47

Le bismark fut donc repéré, suivi, et torpillé 2 jours durant, par l'aviation, et l'armada  britanique.Le navire hémi-plhélice, tournait en rond depuis à la collision malencontreuse avec un trou noir, de source allemande.

eddy 03/09/2009 18:35

Ca va durer tres tres tres longtemps :-)

cauhein 02/09/2009 23:51

Au fait, est-ce qu'on a pu déterminer si le temple dit de salomon était israélien ou phénicien?Perso je penche plus pour l'empire local que pour les tribus de bergers.

Jalbec 02/09/2009 21:44

Tu ne réponds pas à la question (la CAUSE). Are you afraid?Optométriste ça te dit quelque chose .Pour faire simple: un stimuli ressenti par un système nerveux et observable uniquement par le cerveau faisant parti de ce système auto-suffisant .

Miteny 03/09/2009 09:55



charabia (où est le mot cause?) tu fuis.



samarsouin 02/09/2009 21:26

Churchill, suite à l'accidentel naufrage du Hood (dû à la collision avec un concombre des mers de source militaire anglaise) a prononcé cette phrase de grand cru : 'Hic, vète ce que vous wouulez mais sinkez ce salaud de tank vlottant, qui a pété mon vateau, et remvlissez mon berre".
"Nan, attendez, remvlissez mon berre d'avord".

Jalbec 02/09/2009 20:46

Tu veux dire que la cause c'est l'activation, le fonctionnement d'un système nerveux (cerveau compris)?Pour faire simple: un stimuli ressenti par un système nerveux et observable uniquement par le cerveau faisant parti de ce système auto-suffisant .

Miteny 02/09/2009 21:22


Tu ne réponds pas à la question (la CAUSE). Are you afraid?


gilbert 02/09/2009 20:34

miteny a dit :Vous n'arrivez pas à comprendre ça, donc je répète.Ca un nom : obsessionnel.

gilbert 02/09/2009 20:32

Ta grande spécialité : accuser quelqu'un de dire quelque chose qu'il n'a pas dite.
réponse de miteny
J'essaie de deviner (vu que personne répond jamais à mes questions).Ca un nom : la malcomprenance.

Jalbec 02/09/2009 20:22

La sensation douloureuse existe. Donc elle a une cause (quelque chose la produit).Oui elle à bien une cause chéri d'amour .  Et sa cause part de la sensation ressentit au point de contact d'un agent extérieur sur un système nerveux faisant parti du schéma corporel d'un cerveau relié directement à ce système nerveux.  Donc condition pour constater "la sensation douloureuse" : être le cerveau relié au dit système affecté mon trésor.  Un vrai système auto-suffisant .

Miteny 02/09/2009 20:24


"Et sa cause part de la sensation ressentit au point de contact d'un agent extérieur sur un système nerveux faisant parti du schéma corporel d'un cerveau relié directement à ce système
nerveux."

Un peu charabiesque. Tu veux dire que la cause c'est l'activation, le fonctionnement d'un système nerveux (cerveau compris)? (dur!)


gilbert 02/09/2009 15:30

miteny a dit :Tu veux me faire croire que ce ne sont pas des causes biologiques similaires: lamentable.Ta grande spécialité : accuser quelqu'un de dire quelque chose qu'il n'a pas dite.

Miteny 02/09/2009 15:48


J'essaie de deviner (vu que personne répond jamais à mes questions).


gilbert 02/09/2009 15:29

miteny a dit :ça y est: je l'ai fait craquer.Non pas du tout, j'essaie de faire correspondre ton discours avec des bruits évocateurs.

gilbert 02/09/2009 15:26

miteny a dit :Des causes équivalentes produisent dans les mêmes conditions des effets équivalents (mais distincts, dans le temps ou dans l'espace).La suite bill, la suite tout de suite car on attend depuis 3 ans.

Miteny 02/09/2009 15:47


Vous n'arrivez pas à comprendre ça, donc je répète.


gilbert 02/09/2009 15:25

miteny a dit :Mon cerveau est un cerveau quelconque, biologiquement semblable aux autres.Je suis assez d'accord avec la première partie de la phrase.

Jalbec 02/09/2009 14:46

Lequel est incapable de produire la douleur (ou la sensation de froid)?Ne mêle pas tout mon beau petit cyprin rouge, pas "production de douleur" mais bien "sensation douloureuse" .  Pourquoi ? Parce que ça fait une énorme différence lorsqu'on parle du phénomène.  Pour avoir "sensation" faut que notre corps ait eu un contact quelconque avec un agent extérieur pour que s'enchaîne le processus de perception de la dite sensation.  Du point de vue matérialiste, rien de plus clair mon petit coco.

Miteny 02/09/2009 15:47


La sensation douloureuse existe. Donc elle a une cause (quelque chose la produit).


Gnoufron 02/09/2009 12:07

Non. Tu es le cerveau N stimulé par l'influx et tu observes le cerveau P stimulé par l'influx, voilà les vraies causes, et non pas "cerveau N stimulé versus cerveau P stimulé", c'est l'acte matériel représenté par le verbe être ou le verbe observer qui diffère et donc tes causes ne sont pas biologiquement équivalentes alors même que les deux cerveaux le sont.Tu ne m'as toujours pas récusé. 3000 euros.

Miteny 02/09/2009 14:08


Hors sujet. Tu fuis et tu mens.
Cerveau N sollicité dans la zone douleur
Cerveau P sollicité dans la zone douleur.

Tu veux me faire croire que ce ne sont pas des causes biologiques similaires: lamentable.


Gnoufron 02/09/2009 10:38

Non tu ne parles pas de cela. Tu mens. Tu ne parles pas de deux cerveaux pris au hasard. Tu parles uniquement du cerveau qui t'appartiens et d'un cerveau que tu observes. Or être et observer sont deux verbes qui ne sont pas du tout syninymes, qui ne sont pas des actions biologiques équivalentes.Dans ces conditions, tes causes ne sont pas les mêmes. 3000 euros.Ta seule façon de t'en sortir est de réussir à prouver qu'être et observer sont biologiquement équivalents. Sinon, c'est mort. Et c'est 3000 euros.

Miteny 02/09/2009 10:45


Si je parle de ça.
La preuve:
"Des causes équivalentes produisent dans les mêmes conditions des effets équivalents (mais distincts, dans le temps ou dans l'espace)."

T'as vu?
Soyons sérieux. Mon cerveau est un cerveau quelconque, biologiquement semblable aux autres. Tu mens.


Gnoufron 02/09/2009 09:46

Miteny "ah bon? Quelle différence biologique entre le cerveau A sollicité par un influx nerveux et le cerveau B sollicité par un influx nerveux"Ce n'est pas de cela qu'on parle (comme si tu n'vais pas compris) mais de la différence biologique évidente qui existe entre ETRE un cerveau A sollicité par un influx nerveux et REGARDER un cerveau B sollicité par un influx nerveux.Causes non équivalentes. Aucun principe de causalité à repsecter. 3000 euros.

Miteny 02/09/2009 09:54


Si, moi je parle de ça.
Des causes équivalentes produisent dans les mêmes conditions des effets équivalents (mais distincts, dans le temps ou dans l'espace).


eddy 02/09/2009 02:43

ici

eddy 02/09/2009 02:04

:-)

Stephane 02/09/2009 01:10

Je n'ai pas parlé d'un observateur.C'est une autre erreur de ta part. Son point de vue par rapport aux sources ET aux effets produits par les sources fait partie des conditions. Et dès qu'il observe ce que font les différents exemplaires de la bonne source, son point de vue n'est automatiquement plus équivalent, et la causalité ne s'applique plus. On a donc le droit de constater des effets différents à partir de causes semblables. De plus les conditions d'observation de la douleur ne sont pas différentes. Tu mens. T'as pas honte? T'as jamais honte? (je n'arrive pas à y croire).Ne reviens pas avec ça. La douleur, c'est l'observateur dans un état X. Parler de la douleur, c'est parler de la conscience qui la ressent. Elle n'Existe pas en dehors de cette dernière. Tu t'essouffles, tu reviens constemment avec les mêmes arguments que je re-contre au fur et à mesure. C'est inutile. La causalité ne permet pas de démontrer l'insuffisance du corps.

Miteny 02/09/2009 09:53


Des causes équivalentes produisent dans les mêmes conditions des effets équivalents (mais distincts, dans le temps ou dans l'espace).


gilbert 02/09/2009 00:20

miteny a dit :Personne n'ose me dire que je me trompe: seule une profonde haine les empêchait de confirmer.heuheuheu houaaahahahaha ouiiihihihihihéhéhe heuheuheuheuhéhéhéhahahahaha...

Miteny 02/09/2009 09:50


ça y est: je l'ai fait craquer


gilbert 02/09/2009 00:11

miteny a dit :Tu l'as dit, mon raisonnement est imparable: soutiens moi dans ma reconversion professionnelle. prout prout prout et prout et prout et prout....prout prout prout

gilbert 02/09/2009 00:08

miteny a dit :C'est vraiment un cauchemar d'être un génie parmi autant de cons.prrrouilchhsss...prrrouilchhsss... poilchu poilchu plouplouplou pschhhhhhh....

gilbert 02/09/2009 00:04

miteny a dit :Des causes équivalentes produisent dans les mêmes conditions des effets équivalents (mais distincts, dans le temps ou dans l'espace).Tic tac tic tac tic tac plouic... plouic... plouic... plouic.... tic tac tic tac tic tac

Miteny 02/09/2009 09:55


Il craque!


gilbert 02/09/2009 00:00

miteny a dit :Quelle différence biologique entre le cerveau A sollicité par un influx nerveux et le cerveau B sollicité par un influx nerveux?MMsieur ha oui et puis si c'est ça c'est pas ça alors MMsieur hé bé c'est ça.

gilbert 01/09/2009 23:03

miteny a dit :J'ai signé pour qu'on ne parle que de mes idées.breeeeeerrrpsshhhh oubreeerr eurbrr eurbrr

gilbert 01/09/2009 22:57

miteny1. J'ai dit (et souligné plusieurs fois) que j'étudiais la mythologie biblique. Selon toi, si on étudie la mythologie grecque,  on croit en Zeus tout puissant ?? (ah la la). 2. Vas-y! montre moi où j'ai manipulé les chiffres. Tu connais les additions? Incroyable: 2 phrases, 2 énormes conneries. Hanhanhan hinhin hanhan truiittt... truiittt !!!

gilbert 01/09/2009 22:50

miteny a dit :Ma victoire en est que plus éclatante.Ppllangggg!

Miteny 02/09/2009 09:55


Il craque!


Jalbec 01/09/2009 19:45

ah bon? Quelle différence biologique entre le cerveau A sollicité par un influx nerveux et le cerveau B sollicité par un influx nerveux?Pas tout à fait les mêmes gènes.  Pour les gènes semblables, pas tout les mêmes exprimés.  Cerveau N peut recevoir l'influx nerveux de ce qui existe seulement dans son schéma corporel, de même pour le cerveau P.Dire que le cerveau N ne suffit pas à ressentir les effets ressentis par le cerveau P ne veut rien dire qui  permettrait de conclure quoi que ce soit, la seule chose qu'on pourrait en conclure est que le cerveau N se suffit et que le cerveau P se suffit et que si le cerveau N ne reconnait pas les ressentis du cerveau P la seule insufficance qu'il possède est de ne pas avoir le schéma corporel du cerveau P dans son propre cerveau, point .

Miteny 02/09/2009 09:46


Lequel est incapable de produire la douleur (ou la sensation de froid)?


eddy 01/09/2009 19:23

En tous cas, égoïstement (mais pas tant que ca),Il y a eu un pas enorme vers la vérité, il serait dommage de ne pas l'avoir remarqué.Quant à l'absence, il faudrait un coup de grâce, pour s'en eloigner.

sam 01/09/2009 19:09

Je remarque l'absence, le reste, si tu veux, aussi.

eddy 01/09/2009 18:54

T'as remarqué comment celui d'hier soir etait prodigieux sam ?

eddy 01/09/2009 18:53

T'as remarqué comment celui d'hier soir etait prodigieux sam ?

gilbert 01/09/2009 18:46

miteny a dit :Deux cerveaux (ou corps) placés dans les mêmes conditions matérielles.....
Deux cerveaux (ou corps) placés dans les mêmes conditions matérielles.
Dong ... Dongg ... Donggg ... Badabong !

Miteny 01/09/2009 18:47


Et jamais de réponse.

Dong ... Dongg ... Donggg ... Badabong ! (c'est un rebond infini peut-être).

Personne n'ose me dire que je me trompe: seule une profonde haine les empêchait de confirmer.


sam 01/09/2009 18:32

Je m'excuse.

Miteny 01/09/2009 18:39


Tu ne seras jamais aussi lâche que stéphane.


Gnoufron parle au génie 01/09/2009 18:29

Non, le pancréas ne produit pas la bile (mais te bile pas pour autant).Manger un pancréas oou écouter un pancréas ne produisent pas le même effet, donc ce qui crée un effet, ce qui est la cause, c'est le rapport entre l'observateur et l'effecteur, entre toi et le pancréas. Si ce rapport est d el'ordre de l'écoute, il y aura tel effet produit (un gargouillis peut-être), s'il est d e 'ordre de la vision tel autre effet, etc..Ta relation entre le cerveau N (le tien) e tle cerveau P (le mien) n'est pas la même (être ce n'est pas observer), donc les causes diffèrent. Donc aucun principe de causalité à respecter ici. Quant tu dis "Les conditions matérielles et biologiques (les seules à prendre en compte) sont semblables", tu as tout faux.

Miteny 01/09/2009 18:34


ah bon? Quelle différence biologique entre le cerveau A sollicité par un influx nerveux et le cerveau B sollicité par un influx nerveux?


Stephane 01/09/2009 18:27

Des causes équivalentes produisent dans les mêmes conditions des effets équivalents (mais distincts, dans le temps ou dans l'espace).Conditions = conditions d'observation autant que conditions matériellesConditions d'observation sont différentes si tu es l'un des effetsDonc, tu as tort!

Miteny 01/09/2009 18:33



Je n'ai pas parlé d'un observateur.
Tu es désespéré.

De plus les conditions d'observation de la douleur ne sont pas différentes. Tu mens. T'as pas honte? T'as jamais honte? (je n'arrive pas à y croire).



Stephane 01/09/2009 17:59

effectivement :-)

sam 01/09/2009 17:57

Il pleut tous les jours.

Stephane 01/09/2009 17:57

Si tu es l'un des effets...non!

Miteny 01/09/2009 18:06


Des causes équivalentes produisent dans les mêmes conditions des effets équivalents (mais distincts, dans le temps ou dans l'espace).


Stephane 01/09/2009 17:54

Je ne parle pas des conditions dans lesquelles se trouvent les differents exemplaires de la source...je parle des conditions d'observation de ce qui se passe. Ne confonds pas les 2. En ce qui te concerne, elles sont différentes dès que tu observes la bonne source. Dans ce cas là, la causalité ne s'applique plus, et des sources pourtant placées dans les mêmes conditions n'ont pas à te donner des effets similaires.

Miteny 01/09/2009 17:55


Deux cerveaux (ou corps) placés dans les mêmes conditions matérielles.

mêmes effets.


Stephane 01/09/2009 17:36

Si tu es l'un de leur produit, les conditions sont différentes.

Miteny 01/09/2009 17:43


Deux cerveaux (ou corps) placés dans les mêmes conditions matérielles.


Stephane 01/09/2009 17:29

Non, pas si tu es l'un des phenomenes produits. Et je t'ai donné tous les arguments nécessaire pour le justifier.

Miteny 01/09/2009 17:31


Des causes équivalentes produisent dans les mêmes conditions des effets équivalents (mais distincts, dans le temps ou dans l'espace).

 



Stephane 01/09/2009 17:18

Ça n'empêche pas les différents exemplaires ce cette cause biologique d'être non-équivalents, du fait que tu es toi-même non-équivalent aux autres phenomenes qui tombent dans la même catégorie que toi. Toi tu te distingue, donc l'exemplaire qui te produit se distingue automatiquement. Je te l'ai expliqué pluis tot ce matin. Désolé.

Miteny 01/09/2009 17:27


Des causes équivalentes produisent dans les mêmes conditions des effets équivalents (mais distincts, dans le temps ou dans l'espace).

Désolé.