Dites-moi où je me trompe.

Publié le par Miteny

Mon objectif : prouver que le fonctionnement biologique du corps ne peut expliquer à lui seul l’émergence de la conscience de soi. Pour arriver à mes fins, j’ai pris un exemple : celui de la conscience d’avoir mal, c'est-à-dire l’exemple de la douleur (la douleur, par définition, ça fait mal). D’après la théorie matérialiste, la sollicitation nerveuse d'une certaine zone du cerveau suffit à produire de la douleur : par conséquent, n’importe quel corps frappé va produire de la douleur. Le schéma correspondant est le suivant (dessin 1) : 

La boule jaune représente l’influx nerveux qui sollicite le cerveau du corps frappé: cette sollicitation provoque immédiatement une douleur. Si c'était vrai, on vérifierait une production de douleur dès que la zone "douleur" de n'importe quel cerveau en bon état est activé.
Or vérifier une production de douleur, c'est avoir mal.
Chaque personne ne constate la douleur (n'a mal) que lorsque SON corps est frappé. A savoir le dessin suivant (dessin 2).

DESSIN 2 = REALITE DE TOUT LE MONDE !!!!
donc DESSIN 1 FAUX!! (théorie matérialiste fausse!).
Remarquez que le fonctionnement biologique du corps suffit à produire du son (le cri ici) puisque chaque personne constate bien que n’importe quel corps frappé va produire un son. MAIS POUR LA DOULEUR, ce que chaque personne constate c'est une exception, une énorme différence quand il s'agit de SON corps alors que son corps n'a rien de particulier.

Le schéma suivant rend bien compte de l'exception que l'on constate.



MAIS COMMENT FAITES VOUS POUR NE PAS VOUS RENDRE COMPTE DE CA??
Parmi ces milliards de corps, il n'y en a qu'un (et un seul) qui fait le truc rouge (=MAL = DOULEUR). C'est bien ce que vous constatez, à savoir une exception INEXPLICABLE BIOLOGIQUEMENT.

Et donc, est-ce que les corps sont capables à eux seuls de fabriquer la douleur? Si c'était vrai, à chaque fois qu'on frapperait un corps, de la douleur serait produite. Ce qui est, selon le constat de tout le monde, archi faux, nous l’avons vu (puisqu’il faut bien rendre compte de l’exception que chacun constate avec son corps).

ATTENTION : JAMAIS JE NE NIE LA DOULEUR DES AUTRES. Je dis qu'il y a plusieurs constats à prendre en compte: pour mieux comprendre, consultez cette ANIMATION INTERACTIVE.
S'il n'y avait que les corps, il n'y aurait pas de douleur (ni aucune conscience de soi) puisque les corps sont incapables de la fabriquer. C’est tout à fait certain (ou alors réclamer 3000 Euros en m’indiquant précisément mon erreur). Il y a donc AUTRE CHOSE, qui a su trouver votre corps parmi des milliards (cf. le corps rouge sur le schéma) qui n’est pas d’ordre physique mais bien d’ordre métaphysique.

Quelque chose qui n’appartient PAS au monde sensible ! L’existence de la conscience (exemple de la douleur) prouve l’existence du lien métaphysique. Si vous voulez savoir pourquoi cette « autre chose » est forcément de nature métaphysique,lisez ceci. Si vous êtes convaincu de l’absence d’erreur dans mon raisonnement, soutenez moi, vous gagnerez beaucoup plus que 3000 Euros.
POUR M’ENCOURAGER A DEFENDRE CETTE EVIDENCE, INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER ! (à droite).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bernard M. 01/06/2017 08:12

Bonjour,
Je retombe sur ce blog après des années et mon avis à son sujet n'a pas changé. Mais soit.
Je relis votre "démonstration" et essaie de comprendre ce qui vous semble si évident et vous pousse à dire du monde entier qu'il est imbécile ou malhonnête et que vous êtes le seul digne d'une once d'intelligence.

Ainsi, une question me vient à l'esprit : ce que vous niez dans votre démonstration, si je la saisi bien, c'est la capacité du cerveau à produire une expérience personnelle et intime du monde qui l'entoure, et vous attribuez donc cette expérience à une force métaphysique que vous appelez donc Dieu.
Est-ce bien cela ?

Miteny 05/06/2017 19:48

Bonjour,
Non, j'ai jamais dit ça. Merci de lire attentivement : je constate que le corps ne suffit pas et que donc le corps interagit avec "autre chose" pour permettre à la conscience personnelle d'exister.
Il faut les deux : le corps et "autre chose".
Cette "autre chose" n'est pas matérielle, donc surnaturelle. C'est cette évidence que j'ai essayé d'expliquer sur ce blog.

David Automne 06/09/2016 10:01

Pourquoi se montrer si dédaigneux à mon égard ? Je ne fais que vous poser des questions mais vous m'insultez sans aucunes raisons, allant même jusqu'à remettre mes capacités intellectuelles en question !

Qui plus est, la modestie ne semble pas être votre fort. Plutôt que de me répondre vous préférez tourner autour du pot, esquivant tout avec l'argument "vous êtes trop cons pour comprendre"... Et bien je pose des questions claires pour justement comprendre alors ne vous defilez pas expliquez moi !

Et surtout cessez de me faire passer pour un imbécile alors que vous ne connaissez ni mon bagage ni ma personne, merci

Miteny 06/09/2016 11:19

Comme je l'ai dit, j'ai déjà répondu dans l'article "le message de l'auteur". Il y a une FAQ.

Florent 06/09/2016 08:35

Je cite "Si vous êtes convaincu de l’absence d’erreur dans mon raisonnement, soutenez moi, vous gagnerez beaucoup plus que 3000 Euros."

Ah bah voilà, on y revient toujours : les procédés d'extortion de fond des sectes...

Miteny 06/09/2016 11:20

Florent : mais je n'ai pas demandé d'argent, espèce de connard !
Non seulement ils sont débiles, mais ils sont malhonnêtes et malveillants... Du pur fumier.

Automne David 16/08/2016 11:27

Tout d'abord merci de m'avoir répondu.

Cependant, je suis au regret de vous dire que votre article n'est pas scientifiquement pertinent.

Il pourrait l'être sur un plan philosophique, a la limite mais pas en sciences car votre démarche repose sur des suppositions liées ou non a l'absence de connaissance de base en biologie.

J'ai eu l'occasion de lire votre échange avec C. Villani, qui a pris le temps de vous lire et de vous répondre. Et malgré ses remarques, pour vous corriger, vous persistez dans l'erreur...
Si j'avais lu ce compte rendu plutôt, je n'aurais pas perdu mon temps a essayer de comprendre.

Si vous souhaitez me répondre que je suis incapable de comprendre ou de lire ce que vous écrivez comme vous le faites pour tout le monde, même avec des gens comme M. Villani (un comble tout de même), c'est peut-être parce que votre "démonstration" est creuse.

Je mouille un corps 1> le corps 2 ne ressent pas l'eau sur sa peau => Dieu existe !

J'ai quelqueq question pour vous.

Mettons que nous soyons tous débiles sauf vous, votre théorie s'avère exacte:

1) pourquoi n'arrivez vous pas à vous faire publier?

2) pourquoi il n'y a que votre blog qui parle de cette insuffisance du corps?

3) en quoi ça changerait le monde ?

Merci de répondre a ces 3 questions

Miteny 16/08/2016 11:42

Je n'arrive pas à la publier parce que le monde est composé d'une majorité de débiles profonds.
S'il n'y a que mon blog qui parle d'insuffisance du corps, c'est parce que les génies sont rares.
"En quoi ça changerait le monde?" La question est tellement stupide que je ne perdrai pas de temps à y répondre.
Quant à ma discussion avec C. Villani, on peut voir clairement que j'ai gagné le débat : suffit d'être honnête pour le comprendre.

"Je mouille un corps 1> le corps 2 ne ressent pas l'eau sur sa peau => Dieu existe ! "
La sensation d'être mouillée est aussi un quale, c'est à dire un phénomène privé, comme toutes les sensations (et comme la douleur). Donc il est vrai aussi que le corps ne suffit pas à la produire.
Achète toi un cerveau avant de me parler.

Automne David 16/08/2016 01:12

bonjour,

Je viens de lire une bonne partie des articles de votre blog. Mis à part le fait que vous reliez tout à votre "insuffisance du corps", que vous liez tout au religieux allant jusqu'à argumenter sur base d'écrit biblique (ce qui est quand même assez cocasse venant de quelqu'un qui se dit scientifique alors que l'écriture de la Bible est une construction de l'Eglise... cfr les évangiles rejetés par l'Eglise), je vous avoue que je ne comprends ni l'intérêt de ce "champ de recherche", ni même les questions que celui-ci entraîne.

Du coup, j'ai pas mal de question à vous poser (même si je redoute, les insultes et les remarques hautaines de votre part).

1) Dans plusieurs de vos articles vous demandez au CNRS, de s'intéresser à l'existence de Dieu (ou peu importe son nom), j'aimerais comprendre en quoi cela serait pertinent?

2) Dans cet article, vous mélangez la théorie matérialiste avec la biologie, donc en gros, de la philosophie avec des sciences. Vous en êtes vous rendu compte?

3) Douleur/non douleur? Je vous avoue que je ne comprends pas le concept (sans parler de l'intérêt vu que la douleur est scientifiquement reconnue et observable via divers échelle [http://www.institut-upsa-douleur.org/iudtheque/outils-evaluation-de-la-douleur/echelles-adultes]

4) Avez-vous publié un article scientifique? ou du moins tenté? si oui, je serais assez intéressé de le parcourir. Si non, avez vous une idée de protocole à suivre pour tenter l'expérience? (sans réaliser l'expérience sur soi-même car cela biaiserait les résultats en plus d'être totalement incompatible avec la recherche en science).

5) Est-ce que si quelqu'un vous prouve que votre hypothèse est fausse, serez vous prêt à l'accepter?

Merci d'avance pour vos réponses.

Miteny 16/08/2016 01:39

J'ai déjà répondu à tout ça dans l'article "le message de l'auteur"

SMXy 28/05/2014 11:56

Pourquoi tout le monde perd-il son temps à essayer de donner tort à Miteny ?

Il ne suffit que d'une phrase pour le détruire :

Nous n'avons pas tous le même corps. Que ce soit la peau (si épaisse, le nerf sera moins sensible au coup) ou le cerveau (processus chimiques, nocicepteurs, tout ça tout ça).

Conclusion : nous faisons frapper un enfant de dix ans anorexique et un judoka de 2 mètres et 130 kilos de muscle, l'expérience sera matériellement semblable (si je reprends tes dires approximatifs) à savoir que la marteau sera le même, l'endroit sur lequel on frappe sera le même, les deux personnes ne ressentiront pas la douleur de la même manière.

Il me reste une option dans le crâne, concernant ton cas, peut-être pas si désespéré (et même l'inverse) : tu es le plus gros troll de l'univers.

Miteny 19/03/2015 23:37

Je ne comprends pas

docal 06/03/2015 04:38

bonjour, la seule démonstration que vous apportez c'est l'insuffisence d'un corps a ressentir ma douleur, rappel : stimulus exogène réponse exogène et vice et versa

Miteny 30/05/2014 09:31

L'intensité de la douleur n'est pas en cause, sac de fientes : c'est sa présence, sa production.

Expliquer un truc aussi simple que l'existence du soleil et ne pas être compris, c'est vraiment pathétique.
Monde de débiles.... Vous allez tous en baver et c'est vraiment, vraiment, bien fait pour vos sales gueules. Tout ce que vous méritez, c'est que Dieu vous crache au visage.

Miteny 30/05/2014 09:27

ça n'a rien à voir avec ma démo, pauvre merdre !!

Avant de m'insulter et de dire que je raconte des conneries, il faudrait que tu saches lire et que tu saches de quoi je parle.

JAMAIS je n'ai eu l'intention de comparer les douleurs ressenties par chaque personne.
A chaque fois que je reviens sur ce blog, je suis horrifié par la bêtise de ces connards. Il faudrait leur donner une bonne grosse gifle pour qu'ils se concentrent peut-être ?

JE REPETE : les deux corps sont fonctionnellement sembables (vis à vis de la douleur) parce que chaque corps est bonne santé est censé produire de la douleur (petite ou grande) à chaque fois qu'il est torturé.

Toi comprendre ??

RedFruit 15/05/2014 08:22

Miteny, ta réalité n'est pas la réalité de tout l'univers. Ce que tu ressens n'est pas ce qui ce passe réellement. Il existe plein de chose qui ne font pas partie de ta réalité mais qui sont réal. Les sens ne rendent pas compte de la réalité, mais seulement de ce que la biologie de ton corps est capable. Ce n'est pas parce que tu ne sens pas de douleur, qu'il n'y a pas de douleur produite. En fait, on peut détecter la production de douleur dans le cerveau grâce à des instruments. Il y a énormément de chose qui existe et qui ne font pas partie de ce que tu ressens qui sont mesurables à l'aide de techniques.

Miteny 19/05/2014 20:46

Strictement aucun rapport avec ce que je dis.

MERCI DE ME LIRE AVANT DE REPONDRE.

Soit les deux expériences suivantes :
Mon corps torturé à l'aide d'une flamme.
Un autre corps en bonne santé torturé à l'aide d'une flamme.

QUESTION 1.
Biologiquement, matériellement, ces deux expériences sont équivalentes, similaires : évidence A.

Réponse faite de nombreuses fois: OUI.

QUESTION 2.
Dans un cas je vais avoir très mal et dans l'autre pas du tout. Autrement dit, les résultats des deux expériences vont être très différents pour moi : évidence B.
Une différence énorme du même ordre que celle qui existe entre quelque chose et rien.

Réponse faite de nombreuses fois: OUI.


Résumons la situation : je constate des effets très différents alors que les deux expériences sont matériellement strictement équivalentes. C'est l'évidence A plus l'évidence B.
La grosse différence que je constate est inexplicable matériellement car inexplicable par une différence matérielle entre les expériences.

CQFD.

behappy 25/03/2014 13:04


Bon. Tu es d'accord avec ces trois questions même si t'as pas répondu, et je peux le citer par tes commentaires et articles (mais je veux pas être trop long donc...).


 


-Quand tu frappes B, il produit de la douleur (car on sait que tous les corps produisent de la douleur).


-Cependant, il ne produit de la douleur que dans sa réalité subjective (car on sait qu'il n'y a que des réalités subjectives).


-Tu ne ressens pas la douleur de B et c'est normal (car on sait que les qualias sont incommunicables).


 


Conclusion : OUI B produit de la douleur quand tu le tortures, mais seulement dans SA réalité pas la tienne, et tu ne la ressens pas car les qualias ne se partagent PAS.


Le voilà le rapport avec ce que tu dis : je ne vois pas en quoi tu démontres l'insuffisance du corps, tu montres simplement que tu ne peux pas partager la douleur de l'autre.


 


Ou tu es un escroc, ou tu es un gars honnête mais super triste dans sa vie. Bordel, bon courage Miteny ! J'ai envie de te dire bonne chance, mais je crois que tu n'en as pas.


 


 


Adios !


 


 

Miteny 25/03/2014 16:11



Quel abruti !


Je démontre l'insuffisance du corps et tu es d'accord parce que tu as répondu OUI à mes questions et c'est ça qui importe. Tes questions hors sujet ne prouvent rien sur l'insuffisance
puisqu'elles n'en parlent pas !! (pas possible d'être bête à ce point là).


 


En outre, moi et ma vie, on t'emmerde sérieusement. Est-ce que je te reproche ta vie de merde, pauv'type ?


 


Oui, casse toi... j'en ai marre des escrocs.



behappy 24/03/2014 22:30


Y en a pas, de problème. Oui ce que tu dis est juste. Tu veux que je te dises où est le problème pour les autres internautes ? Réponds-moi, s'il te plait, à ces trois questions par oui ou par non
:


-On est bien d'accord qu'il n'y a que des réalités subjectives (celle de A, celle de B,...) ?


-On est bien d'accord que chaque être humain peut produire de la douleur (ressentir le "aie aie aie") ?


-On est bien d'accord que les qualias sont incommunicables ?

Miteny 25/03/2014 10:16



Encore une fois, quel rapport avec ce que je dis ??


Si le problème concerne ce que je ne dis pas, il est normal que je m'en moque.


Alors oui, peut-être que ce que je ne dis pas est faux : mais je m'en fous puisque ça ne correspond pas à ce que je dis ...



behappy 24/03/2014 00:44


100 % d'accord avec la QUESTION 2 également.

Miteny 24/03/2014 21:41



bah alors, où est le problème ?



behappy 23/03/2014 18:45


Et merde t'as reçu que la moitié de mon commentaire.


Yep, je suis d'accord avec ta QUESTION 1, du début à la fin.

Miteny 24/03/2014 00:20



 


 


QUESTION 2.


Dans un cas je vais avoir très mal et dans l'autre pas du
tout. Autrement dit, les résultats des deux expériences vont être très différents pour moi : évidence
B.


Une différence énorme du même ordre que celle qui existe entre quelque chose et rien.


OK ??



behappy 23/03/2014 01:15


Oups !


Les corps sont matériellement équivalents: ok.


Ils sont tous les deux capables de dire "aie aie" quand ils sont frappés, donc tous deux peuvent produire de la douleur lorsqu'ils sont tapés. (tu l'as di toi même:"Mais toi, si j'ai bien compris,
tu dis que seul mon corps est le seul corps dans le monde à produire de la douleur, c'est bien ça ?


Si c'est ça c'est absurde, on est bien d'accord.")


 


 


 


Ensuite ! Tu dis que lorsque tu frappes B, il n'y a pas de douleur au niveau de B.


 


Si les corps matériellement équivalents peuvent tous produire de la douleur,


 


Et qu'en plus quand tu frappe B il fait aie aie comme toi tu fais aie aie,


 


Et qu'en plus les qualias sont pas partageables,


 


Il est normal que dans ta réalité subjective tu ne percoives pas de douleur pour B, mais il est fort probable que lui dans SA réalité subjective, en faisant "aie aie", il produise de la douleur.


 


Conclusion, B produit (surement) de la douleur dans sa réalité subjective.


 


Conclusion, tu as raison, et il y a ta réalité subjective et celle de B. Si B est frappé, dans sa réalité à lui il a mal et toi non.


 


Mais ça on le sait.


 


C'est comme si tu disait : moi je suis pas myope donc la maison au loin est nette pour moi, toi tu es myope donc la maison au loin, la même, est floue pour toi.


 

Miteny 23/03/2014 13:53



Ton message n'est pas clair.  Es tu d'accord avec l'insuffisance du corps ?


"C'est comme si tu disait : moi je suis pas myope donc la maison au loin est nette pour moi, toi tu es myope donc la maison au loin, la même, est floue pour toi."


PAS DU TOUT !! RIEN A VOIR !!


Je crois qu'il va falloir tout recommencer depuis le début, c'est pénible...


 


 


Soit les deux expériences suivantes :


Mon corps torturé à l'aide d'une flamme.


Un autre corps en bonne santé torturé à l'aide d'une flamme.


 


QUESTION 1.


Biologiquement, matériellement, ces deux expériences sont équivalentes, similaires : évidence A.


OK ??


 


Or des causes similaires produisent des effets similaires.


OK jusque là ??



behappy 23/03/2014 00:39



"T'es d'accord pour dire que le corps A comme le corps B sont censés être capables de produire de la douleur (et donc matériellement équivalents au regard de la douleur) ?"



Donc douleur en terme de "aie j'ai mal" et pas "oh Docteur la zone rouge s'active le monsieur a mal je crois".



Okay je suis d'accord

Miteny 23/03/2014 00:54



Je constate que la torture du corps B ne produit pas de douleur au niveau du corps B.


Alors que matériellement il n'y a pas de raison qu'il n'en produise pas.


Donc le fonctionnement d'un corps torturé ne suffit pas à la production d'une douleur au niveau de ce corps... C'est bien ce que je constate. Oui ?



behappy 22/03/2014 22:10


C'est parfait. On parle bien de la sensation douloureuse en elle-même.


 


On parle de qualias. Or les qualias sont incommunicables par définition (normal, il s'agit du moi, et le moi est moi et ne se partage pas, logique).


 



tu dis "Ce que je veux dire par matériellement équivalents c'est que le corps A comme le corps B sont chacun censés être capables de produire de la douleur. Parce que ce sont des corps."



Je suis d'accord. Si A, c'est toi, alors la preuve que tu ressens de la douleur... c'est que tu ressens bien de la douleur lorsque tu te brûles.


 



Mais peux-tu prouver que B est un corps vivant ? Qu'il ressent de la douleur ? tu supposes que c'est un corps comme le tien, mais tu n'en auras jamais jamais la certitude. Car tu ne peux pas
partager la douleur d'autrui (cf qualias).



C'est là qu'il y a problème. Tu ne peux que supposer que les deux corps peuvent ressentir de la douleur, alors que tu n'as la confirmation que pour un seul : le tien.


 



Autrement dit, tu ne fais que supposer que deux corps se comportent de la même façon, mais sans aucune certitude car tu ne peux accéder à la douleur de l'autre.


 



Si la douleur n'avait été qu'un scan de cerveau, alors oui les deux corps sont équivalents, mais l'un peut très bien être un robot et on s'en fout vu que ce qui nous intéresse c'est le scan de la
douleur, pas la douleur.



Or la c'est la douleur en elle-même. Et vu qu'elle est personnelle, tu ne peux que supposer sans jamais rien démontrer de manière générale.



C'est pour ça que tu as à la fois raison et tort. Il y a quelque chose qui sera éternellement incertain dans ce que tu dis (car qualias incommunicables), jusqu'à ce que je sais pas, l'on puisse
jouer à permuter les liens métaphysiques lorsqu'on les aura découverts.


 



Résumé : rien ne me prouve que le corps B ressent comme moi je ressens, c'est peut être un robot nickel jusqu'à l'ADN.



Corps matériellement équivalents : proposition probable, mais non prouvée et contestable.

Miteny 23/03/2014 00:19



Tu oublies ce que je cherche à prouver : l'insuffisance du corps.


Je constate torture(corps B) ne produit pas de douleur. J'en déduis l'insuffisance.


 


Mais toi, si j'ai bien compris, tu dis que seul mon corps est le seul corps dans le monde à produire de la douleur, c'est bien ça ?


Si c'est ça c'est absurde, on est bien d'accord.


 


Comme je le disais, si le corps B est censé pouvoir produire de la douleur comme le mien, alors ça me suffit pour dire que A et B sont matériellement équivalents, sous-entendu pour la
production de douleur (pusique c'est le sujet), évidemment.


Je crois que tu te mélanges les pinceaux, donc il faut reprendre depuis le début :


T'es d'accord pour dire que le corps A comme le corps B sont censés être capables de produire de la douleur (et donc matériellement équivalents au regard de la douleur) ?


 


Pour résumer : la phrase 1 de ton résumé est hors sujet. Aucun intérêt pour ma démo.


La phrase 2 est fausse. Ce n'est pas contestable à moins de penser qu'il n'y a que le corps A qui soit capable de produire de la douleur sur Terre !


 


Il faut que tu te concentres...



behappy 22/03/2014 19:03


Mais c'est quoi cette histoire. Bon, dernier essai :


On est donc d'accord que ce que l'on appelle production de douleur, ce n'est pas un simple scan du cerveau de la zone douleur.


 


Auquel cas, un robot bien foutu pourrait subir un scan, sa zone de douleur s'activerait et on se retrouverait à dire qu'il ressent de la douleur, ce qui est faux.


 


On est d'accord.


 


La production de douleur, c'est bien ce que mon corps et seulement mon corps ressent(le "aie aie aie") quand j'ai mal, et ce que ton corps et seulement ton corps ressent(le "aie aie aie") quant
toi tu as mal.


 


Et non pas une zone de cerveau qui s'active sur un scanner.


 


C'est bien ça ? Désolé si je suis lourd à répéter ça, je veux juste une dernière confirmation pour bien comprendre la suite.


 


PS : désolé pour les messages blancs j'ai rien pigé haha.

Miteny 22/03/2014 20:41



C'est plus toi qui le ressent que ton corps. C'est ce que la sensation que tu ressens quand tu souffres : mets une main dans le feu, tu verras ce qu'est la sensation de douleur.



behappy 22/03/2014 16:37


ah mince t'as pas reçu mon message ? Je te le renvoie :



Miteny 22/03/2014 18:14



Il n'y a rien... Il me semble



behappy 22/03/2014 13:21



Miteny 22/03/2014 16:12



???



behappy 22/03/2014 01:24



tu dis "Ce que je veux dire par matériellement équivalents c'est que le corps A comme le corps B sont chacun censés être capables de produire de la
douleur"


Ok. Tout est clair. Maintenant, je veux cette précision, s'il te plait :


Si on scanne les régions d'un cerveau et que la zone douleur s'active lorsqu'on frappe le sujet, est-ce suffisant pour déduire que le corps produit de la douleur ?

Miteny 22/03/2014 12:32



Non. C'est juste la preuve qu'il y a activité neurologique au niveau de la zone douleur de ce cerveau.


Mais il n'y a pas de production de douleur (pour les autres).



behappy 21/03/2014 22:23


 tu dis :


"Je prétends que j'ai démontré [...] les limites de la physique au sens large." Ok. Tout ce que je voulais dire, c'est que les physiciens et scientifiques, quand ils trouvent quelque chose qui
existe, matière ou pas matière, ils se l'approprient (d'où les exemples anti matiere et autres que je t'ai cités) pour l'étudier comme tu souhaites le faire si tes établissements métaphysiques
existent un jour.


 


D'ailleurs, si tes établissements métaphysiques existent, comment vas-tu l'étudier ?? Hein ? tu vas méditer comme un religieux peut-être ? Non, tu vas l'étudier scientifiquement comme tu l'as fait
avec ta démo, d'où une religion scientifique comme tu aimes le revendiquer. Tes méthodes d'analayse ne pourront changer des méthodes scientifiques, et donc de l'approche des physiciens (qui est
scientifique). Si ce n'est pas le cas, dis-moi comment tu t'y prendras.


 


 


Quant à ta démo, je t'ai dis précisément où cela posait problème pour tout le monde, à savoir "corps A et B matériellement équivalents ?" je réponds " je sais pas, prouve le moi, prouve donc
que tu ressens la même douleur que moi quand j'ai mal". Tu seras confronté au problème des qalias personnels non partageables et tu seras bloqué.


 


 


MAIS ! tu as raison sur bien des choses qui échappent encore à d'autres.

Miteny 22/03/2014 00:28



1. Tu as raison. Pour la science. La métaphysique peut faire partie de la science, je l'ai toujours dit. Mais pas de la physique !


Je crois qu'il ne faut pas confondre physiciens et scientifiques.


 


2. Non, tu n'as pas compris ma démo. Je n'ai pas à comparer les douleurs. Pas du tout. Ce que je veux dire par matériellement équivalents c'est que le corps A comme le corps B sont chacun censés
être capables de produire de la douleur. Parce que ce sont des corps.


ça suffit pour ma démo



behappy 21/03/2014 19:07


ah j'avais écris une bonne réponse et je l'ai perdu lol. Je vais résumer.


L'idée, c'est que la physique s'approprie tout. Regarde la mécanique quantique : elle est délirante, ce qui est ici est aussi là-bas, les choses se créent à partir de rien, rien n'est logique.
Regarde la matière noire, l'anti-matière ! Ces concepts physiques auraient fait rire les anciens physiciens.


Ecoute, si l'anti-matière est un concept physique, c'est bien la preuve que ce qui est tout à fait différent de la matière peut devenir l'affaire de la physique. Du coup, ton lien métaphysique
deviendra l'affaire de la physique par son seul fait d'exister dans ce monde. Tu es sûr qu'il existe ? Bien, la physique va le prendre.


Finalement tout n'est qu'une histoire de définition.


Quant à ta démo, le problème c'est les qalias. Ils sont personnels. Tu sais, si tu me dis que tu as mal quand je te frappe, tu ne pourras jamais me fournir de preuve, jamais, vu que par
définition les qalias sont personnels (ça rejoins tout à fait les réalités subjectives).


Du coup, je ne peux que te faire confiance quand tu dis que tu as mal, j'imagine que c'est le plus probable.


Et là attention !!! J'interviens quand tu demandes "le corps A et le corps B sont matériellement équivalents, n'est-ce pas ?".


Je vais te répondre ceci : je suis pas sûr. J'aime à penser que oui, mais après tout, peut-être que tu ne ressens aucune douleur Miteny. Que ta zone de douleur s'active dans un scanner du
cerveau, pourquoi pas, mais rien me prouve que tu as mal comme moi j'ai mal.


Il n'est donc pas certain ni démontré que nos corps sont matériellement si équivalents que ça.


Si ca se trouve t'as pas mal. Si ça se trouve t'es un robot super bien fait jusqu'à la réplique de l'ADN. Tu vois ?


Et cela pour des raisons que tu évoques toi-même :


Les qalias sont personnels. Il n'y a que des réalités subjectives.


Rien ne me dit que tu ressens, que l'on est similaires.


Si ça trouve tout est faux, et je me retrouve avec le bazar de Descartes "je ne suis sûr que de ma conscience et de mon ressenti".


Ce n'est pas pour rien que les scientifiques buttent avec la conscience : comment généraliser ce qui est par définition personnel ?

Miteny 21/03/2014 21:44



Ce n'est pas la peine de te répéter, j'ai très bien compris. J'ai lu ce genre de commentaire des milliers de fois.


Par contre il semble que toi, tu n'aies pas bien compris ma démonstration.


 


Je prétends que j'ai démontré de façon absolument certaine l'incapacité de n'importe quelle entité matérielle, aussi grande soit-elle, aussi complexe soit elle (tu peux y mettre ce que tu veux :
de la mécanique quantique, de la supermatière, de l'antimatière, de la surmatière, de la sousmatière, de la matière noire, bleue, grise ou rose, de la matière exotique ou étrange) à produire de
la conscience de soi (exemple de la douleur).


D'accord ?


En fait j'ai montré les limites de la physique au sens large.


 


Bon, tu as le droit de ne pas être d'accord mais pour cela il faut que des arguments qui concernent ce que JE DIS, et pas ce que je ne dis pas.


Là tu parles de choses que je n'ai jamais prétendues : ce n'est pas du jeu.


 


DOnc prière de lire convenablement ma démonstration.



behappy 21/03/2014 15:13


Ok.


"En
fait, rien de limité dans l'espace ne peut suffire à produire de la conscience. On peut étendre l'insuffisance du corps à l'insuffisance de n'importe quelle entité matérielle."



Là je me permets de te dire, sais-tu tout ce qu'il y a de limité dans l'espace ? On ne sais pas tout, pas encore. Reprenons mon exemple :



Et si la conscience n'était qu'affaire de particules encore inconnues à ce jour ?



Elles seraient extérieures aux corps, mais auraient besoin d'un corps pour devenir conscience, ce qui suit exactement tes propos sur le lien métaphyisque : extérieur au corps, mais besoin d'un
corps (d'où Dieu sous forme de messie). L'insuffisance du corps reste assurée.



Mais dans mon hypothèse, la conscience serait affaire de particule, et rejoindrais la physique. Quant au "mouvement" très propre à la conscience, au vivant, il n'est pas exclusif au vivant : dans
le soleil où rien ne vit, les explosions provoquent de terribles mises en mouvement par transmission d'énergie. L'énergie, le mouvement (de la vie par exemple) n'est pas lié au vivant.



On a donc un système où la métaphysique devient physique, comme le mystère des religions est devenu l'affaire de la physique et des sciences.



Et, encore une fois, l'insuffisance du corps est assurée (particule inconnue extérieure au corps, et besoin du corps pour "transformer" la particule en conscience). Lavoisier serait
content, rien ne se perd, ne se crée, mais se transforme.



Mon message est simple : les gens critiquent ton blog à cause du raccourci vers Dieu, car tout le reste tient la route.




Miteny 21/03/2014 18:00



Non, tu n'as pas bien compris. Ton histoire de particules ne tient pas la route.


Appelons cette particule X. Elle est matérielle et se trouve lié au corps... Lequel ?


N'importe lequel. Autrement dit, cela signifie que torture(X+corps) produit de la douleur à son niveau.


 


Or ce n'est toujours pas ce que l'on constate. Tu comprends ?


Tu peux mettre n'importe quoi de matériel à la place de X, ça ne marchera toujours pas.


De plus quand on dit que le corps ne suffit pas, c'est évidemment le corps et tout ce qu'il pourrait y avoir à l'intérieur, comme de supposées "particules de conscience".


Elles non plus ne peuvent pas suffire, puisque c'est ce que l'on constate.


 


En fait, le lien métaphysique (qui manque au corps) n'est pas détectable matériellement.



détecteur de baltringue 21/03/2014 13:48


le cadre scientifique est un cadre matérialiste baltringue !


et par définition une théorie métaphysique n'est pas une théorie scientifique ( les théories fondamentalement improuvables ne sont pas des théories scientifique , ducon )


et ce con parle de science ! heureusement que le ridicule ne tue pas !


reste dans ta philosophie éculée , crétin !


 

Miteny 21/03/2014 14:02



Mais quel rapport avec ce que je dis ??


En outre, c'est faux. La science c'est observer (douleur/pas douleur) et déduire (causes similaires, effets différents ??... étrange).


Très simple, sauf pour un fou perdu comme toi.


 


 


Je te plains.



behappy 20/03/2014 23:04


Le problème avec ceux que tu veux convaincre, et ils te l'ont dit c'est qu'ils partent d'une démarche scientifique classique, où l'observateur est extérieur à l'expérience, c'est un observateur
et pas un acteur (regarde ce qui se passe quand l'observateur devient acteur de sa propre experience : je sais pas si ta vu le dernier spiderman, mais ça part toujours en sucettes). Bref ils ont
un protocole et tu ne peux pas leur en vouloir. Si tu veux, voilà : tu as franchi la barrière du naturel (et tu le dis toi-même). Du coup, pour eux tu changes de camp et tu n'es plus un
scientifique, mais un "méta-scientifique".


 


Ton raisonnement tient, à condition d'être vue sous un angle subjectif. Eux veulent un angle objectif. Puis tu dis qu'il n'y a pas d'objectivité, que des subjectivités. Et puis là, lol, tu as
raison.


 


Et je te suis. Mon problème vient après ta démo. Si je faisais un bond dans le futur, puis que je revenais te rapporter les dernières découvertes, et te disais qu'en fait, la conscience n'est
qu'affaire de particules récemment découvertes, et qui sont bien extérieures au corps, mais seulement absorbées par le corps comme l'est l'oxygène...


Ta théorie tiendrait alors la route, l'insuffisance du corps reste là, mais Dieu ?


Ce que tu appelles métaphysique redeviendrait alors physique, comme jadis la dimension métaphysique du soleil devint physique.


Bref, tu pourras ensuite me parler de la cause première, me dire "oui mais dans ce cas, qui a créé tout ça, ces particules de conscience ?" et voilà, tu auras finalement le discours d'un
religieux lambda.


Enfin, ce que je veux dire, c'est que notre divergence est au delà de cette "insuffisance du corps", que j'appellerais "ignorance sur la conscience".


Ce que tout le monde en fait te reproche, c'est le rapprochement très partial avec les théories religieuses.


Ils te reprochent de vouloir donner un sens à ta vie avec quelque chose de neuf.


Ah oui, et ils te reprochent aussi d'incarner plein de personnages pour alimenter ton blog.

Miteny 21/03/2014 10:10



Incarner des personnages ? C'est déjà assez pénible de répondre aux commentaires... Alors en inventer ???


1. Nul part il est écrit qu'il est interdit de dire qu'on constate avoir mal... C'est absurde. De plus nombreux sont les scientifiques qui ont fait des expériences sur eux-même.


Donc il n'y a pas de "science classique où l'observateur est extérieur à l'expérience".


Et comme je le disais, le point de vue "objectif" n'existe pas : la réalité est toujours décrite par quelqu'un. Il n'y a pas de voix dans le ciel qui dit VOICI LA REALITE OBJECTIVE... Non.


 


 


2. Le corps ne suffit pas. Mais rien de matériel ne peut suffire non plus. J'avais fait un article là dessus :


http://www.dieuexiste.com/article-plus-precieuse-que-tout-la-conscience-107976528.html


En fait, rien de limité dans l'espace ne peut suffire à produire de la conscience. On peut étendre l'insuffisance du corps à l'insuffisance de n'importe quelle entité matérielle.



behappy 20/03/2014 22:08


ouais je suis à 1000% d'accord avec toi pour les réalités subjectives. D'accord quand tu dis exception, c'est genre si quelqu'un a mal, dans ta perception a toi tu n'as pas mal et je suis bien
d'accord.


En fait, vue d'un certain angle : celui qui nous implique, et qui ne nous extériorise pas, ta demonstration semble juste. Et tu sais quoi ? je trouve que c'est légitime de s'impliquer puisque
l'on parle d'une conscience de soi, de quelque chose de fondamentalement personnel.


Ce que tu dis tiens la route et rejoint toutes les interrogations sur la conscience.


C'est vrai, la douleur après tout c'est personnel, et en plus, je n'imagine pas un robot avoir mal.


Il y a donc quelque chose qui nous échappe, ce que tu appelles l'insuffisance du corps: l'origine de la conscience.


Mais tu n'as rien découvert vu que l'on se pose cette question depuis toujours.


Donc oui je suis d'accord avec toi pour dire qu'on ne sait pas tout, comme on ne sait pas ce qu'il y a avant le big bang.


Mais pourquoi le raccourci avec Dieu, et surtout le Dieu des religions ? pourquoi parle-tu comme ça de Daniel ? Ca, ce n'est pas scientifique.


Dire qu'on ne sait pas tout, oui.


Rapprocher comme ça avec Daniel et autres, non, car cela devient des possibilités, comme si moi je te sortais un autre personnage parlant de Dieu et que je le plaçais dans mes théories
scientifiques. Ca, ce n'est pas très honnête.


Pourquoi parles-tu de messie, Miteny ? Qu'est-ce qui t'est arrivé, mec...

Miteny 20/03/2014 22:35



Oui tu as raison, ce n'est pas nouveau. Mais je ne suis pas d'accord : ce n'est pas qu'on ne sait pas. Au contraire, on sait de façon certaine que le corps ne suffit pas.


Autrement dit que la biologie aussi complexe soit-elle, ne suffit pas. Donc qu'il y a des forces en plus de celles de la matière, de la nature. On peut les qualifier de surnaturelles.


Et si on définit Dieu comme étant la plus puissante des forces surnaturelles, et puisque ces dernières existent (insuffisance du corps), alors ce Dieu existe.


 


 


Quant au Dieu des religions, on ne sait pas trop qui il est, puisqu'on peut interpréter les textes religieux comme on veut, ou, en tout cas, de plusieurs façons différentes.


Ensuite, pour les prophéties de Daniel, c'est une hypothèse. Je suis d'accord : ce sont juste des possibilités.


 


Ensuite pour le messie, c'est encore une autre hypothèse. Je me demandais si Dieu était juste une force créatrice ou s'il avait une conscience.


Et je me suis dit que pour avoir une conscience, il faut un corps... etc... Dieu aurait fait l'humanité pour acquérir une conscience (qu'il n'a pas au départ).


Bon après c'est compliqué et ce sont encore des hypothèses.


 


Mais l'insuffisance du corps est une certitude...



behappy 20/03/2014 20:39


Miteny tu as dit



"Il savent que ce qu'ils constatent c'est une exception unique (un seul corps sur Terre capable de produire de la douleur) et ils hurlent qu'il faut être fou pour ne pas dire que n'importe quel
corps suffit."



Ok, mais juste une remarque. Si quelqu'un d'autre que toi a mal au même moment (pour une une raison lambda), il produit donc aussi de la douleur, tout comme toi tu produis de la douleur quand
t'as mal(vu que les corps sont materiellement équivalents).



Donc vous êtes deux à produire de la douleur. Il n'y a plus d'exception, plus de "un
seul corps sur Terre capable de produire de la douleur".

Miteny 20/03/2014 20:44



Tu parles d'un point de vue général qui n'existe pas.


Les seules réalités, ce sont les réalités constatées, vécues par les gens. Or pour chaque personne, la réalité est celle-ci :


seul un seul corps sur Terre produit de la douleur quand il est frappé (le sien) pas les autres. D'où l'exception.


Je parlais bien de ce que constate chacun.



alain 19/03/2014 19:01


Par sa peur de donner ses coordonnées , cet individu démontre que j'ai inévitablement raison.


le jour où j'aurai vos coordonnées , monsieur miteny , je viendrai réclamer les 3000 euros  .

Miteny 19/03/2014 19:05



Je donnerai mes coordonnées à la première personne ayant un vrai argument.


Encore faut-il traiter le sujet (cf. mes questions). Raconter n'importe quoi ne suffit pas.



alain 19/03/2014 18:50


monsieur ,


le sujet est votre différence d'effet soi-disant inexplicable matériellement .


soufD ( et bien d'autre ) vous a déjà expliqué la raison de la différence d'effet dans votre expérience ( qui est simplement une absence de cause ) , et moi je viens de vous expliquer
pourquoi il est impossible d'avoir mal avec comme cause la douleur ( la douleur ne peut pas être cause de douleur ) .


si vous ne comprenez pas ou faites semblant de ne pas comprendre ça ne change rien :


merci d'indiquer vos coordonnées , je passerais chez vous pour réclamer les 3000 euros .


 


 




monsieur ,


un effet B implique une cause A .


un effet B n'implique jamais une cause B . ( ça n'existe pas sinon B serait cause de lui-même )


il est donc impossible d'avoir mal avec la douleur comme cause .


l'activation du cerveau ( zone douleur ) est la cause de la douleur . ( ce n'est pas la douleur qui est la cause de la douleur )


vous ne pouvez pas avoir mal avec la douleur de votre voisin ( c'est fondamentalement impossible : la douleur serait la cause de la douleur ; ce qui veut dire que la douleur serait
cause d'elle-même )


votre démonstration est donc fausse .


CQFD .


 


ps : merci d'indiquer vos coordonnées , je passerais chez vous pour réclamer les 3000 euros .


Miteny 19/03/2014 18:54



Toujours aucune réponse sur le sujet :


 


Soit les deux expériences suivantes :


Mon corps torturé à l'aide d'une flamme.


Un autre corps en bonne santé torturé à l'aide d'une flamme.


 


QUESTION 1.


Biologiquement, matériellement, ces deux expériences sont équivalentes, similaires : évidence A.


OK ??


 


Or des causes similaires produisent des effets similaires.


OK jusque là ??


 



Par sa peur de traiter le sujet, cet individu démontre que j'ai inévitablement raison.


 



alain 19/03/2014 18:00


monsieur ,


c'est vous qui proposez une somme d'argent de 3000 euros , vous êtes dans l'obligation légale d'indiquer vos coordonnées .


en plus vous insulter , deux raisons de plus d'être assigné .


3000 euros + non respect de mention légale + diffamation , ça va vous couter cher .

Miteny 19/03/2014 18:45



Toujours aucune réponse sur le sujet :


 


Soit les deux expériences suivantes :


Mon corps torturé à l'aide d'une flamme.


Un autre corps en bonne santé torturé à l'aide d'une flamme.


 


QUESTION 1.


Biologiquement, matériellement, ces deux expériences sont équivalentes, similaires : évidence A.


OK ??


 


Or des causes similaires produisent des effets similaires.


OK jusque là ??


 



Par sa peur de traiter le sujet, cet individu démontre que j'ai inévitablement raison.


 



alain 19/03/2014 17:40


merci d'indiquer vos coordonnées , je passerais chez vous pour réclamer les 3000 euros .


j'en profiterai pour vous assigner pour insultes :


http://www.lematin.ch/high-tech/web/Une-insulte-sur-Facebook-peut-mener-au-tribunal/story/26279180

Miteny 19/03/2014 17:45



Mais oui. N'oublie pas de prendre tes pilules avant.


Peux tu m'indiquer tes coordonnées pour que je te poursuive en justice pour tentative d'extorsion ?



alain 19/03/2014 17:27


monsieur ,


le sujet est votre différence d'effet soi-disant inexplicable matériellement .


soufD ( et bien d'autre ) vous a déjà expliqué la raison de la différence d'effet dans votre expérience ( qui est simplement une absence de cause ) , et moi je viens de vous expliquer
pourquoi il est impossible d'avoir mal avec comme cause la douleur ( la douleur ne peut pas être cause de douleur ) .


si vous ne comprenez pas ou faites semblant de ne pas comprendre ça ne change rien :


merci d'indiquer vos coordonnées , je passerais chez vous pour réclamer les 3000 euros .


 


 




monsieur ,


un effet B implique une cause A .


un effet B n'implique jamais une cause B . ( ça n'existe pas sinon B serait cause de lui-même )


il est donc impossible d'avoir mal avec la douleur comme cause .


l'activation du cerveau ( zone douleur ) est la cause de la douleur . ( ce n'est pas la douleur qui est la cause de la douleur )


vous ne pouvez pas avoir mal avec la douleur de votre voisin ( c'est fondamentalement impossible : la douleur serait la cause de la douleur ; ce qui veut dire que la douleur serait
cause d'elle-même )


votre démonstration est donc fausse .


CQFD .


 


ps : merci d'indiquer vos coordonnées , je passerais chez vous pour réclamer les 3000 euros .


Miteny 19/03/2014 17:34



Je suis encore tombé sur un cinglé 5ième DAN !!


 


Tu sais que les petites pilules bleues qu'on t'a donné, c'est pas pour décorer ?


Tu le sais ??



alain 19/03/2014 15:49


monsieur ,


le sujet est votre différence d'effet soi-disant inexplicable matériellement .


soufD ( et bien d'autres ) vous a déjà expliqué la raison de la différence d'effet dans votre expérience ( qui est simplement une absence de cause ) , et moi je viens de vous expliquer
pourquoi il est impossible d'avoir mal avec comme cause la douleur ( la douleur ne peut pas être cause de douleur ) .


si vous ne comprenez pas ou faite semblant de ne pas comprendre ça ne change rien :


merci d'indiquer vos coordonnées , je passerais chez vous pour réclamer les 3000 euros .


 


 




monsieur ,


un effet B implique une cause A .


un effet B n'implique jamais une cause B . ( ça n'existe pas sinon B serait cause de lui-même )


il est donc impossible d'avoir mal avec la douleur comme cause .


l'activation du cerveau ( zone douleur ) est la cause de la douleur . ( ce n'est pas la douleur qui est la cause de la douleur )


vous ne pouvez pas avoir mal avec la douleur de votre voisin ( c'est fondamentalement impossible : la douleur serait la cause de la douleur ; ce qui veut dire que la douleur serait
cause d'elle-même )


votre démonstration est donc fausse .


CQFD .


 


ps : merci d'indiquer vos coordonnées , je passerais chez vous pour réclamer les 3000 euros .




 

Miteny 19/03/2014 16:14



Charabia immonde sans rapport avec les questions posées.


Va te faire soigner, sale con.


 


C'est quand même hallucinant les malades mentaux qu'il y a !!



alain 19/03/2014 15:10


monsieur ,


un effet B implique une cause A .


un effet B n'implique jamais une cause B . ( ça n'existe pas sinon B serait cause de lui-même )


il est donc impossible d'avoir mal avec la douleur comme cause .


l'activation du cerveau ( zone douleur ) est la cause de la douleur . ( ce n'est pas la douleur qui est la cause de la douleur )


vous ne pouvez pas avoir mal avec la douleur de votre voisin ( c'est fondamentalement impossible : la douleur serait la cause de la douleur ; ce qui veut dire que la douleur serait
cause d'elle-même )


votre démonstration est donc fausse .


CQFD .


 


ps : merci d'indiquer vos coordonnées , je passerais chez vous pour réclamer les 3000 euros .

Miteny 19/03/2014 15:25



Toujours n'importe quoi. Du grand charabia.


Achetez vous un cerveau !!!


 


PS : quitte à écrire n'importe quoi, pourquoi ne pas écrire "mais l'écrevisse n'est pas rouge, vous me devez donc 3000 Euros !" ... par exemple.


Ceci est une tentative de racket : je vais porter plainte contre vous.



alain 19/03/2014 08:54


monsieur ,


un effet B implique une cause A .


un effet B n'implique jamais une cause B . ( ça n'existe pas sinon B serait cause de lui-même )


il est donc impossible d'avoir mal avec la douleur comme cause .


l'activation du cerveau ( zone douleur ) est la cause de la douleur . ( ce n'est pas la douleur qui est la cause de la douleur )


vous ne pouvez pas avoir mal avec la douleur de votre voisin ( c'est fondamentalement impossible : la douleur serait la cause de la douleur ; ce qui veut dire que la douleur serait
cause d'elle-même )


votre démonstration est donc fausse .


CQFD .


 


ps : merci d'indiquer vos coordonnées , je passerais chez vous pour réclamer les 3000 euros .


 


 

Miteny 19/03/2014 13:03



Ce charabia n'a aucun rapport avec ma démo.


Prière de ne pas réclamer 3000 Euros quand on raconte n'importe quoi.


 


On recommence :


 


 


Merci de répondre aux questions, c'est ce qui est demandé aux personnes qui viennent sur ce blog. De traiter le sujet ou de partir. Merci
encore.


 


Soit les deux expériences suivantes :


Mon corps torturé à l'aide d'une flamme.


Un autre corps en bonne santé torturé à l'aide d'une flamme.


 


QUESTION 1.


Biologiquement, matériellement, ces deux expériences sont équivalentes, similaires : évidence A.


OK ??


 


Or des causes similaires produisent des effets similaires.


OK jusque là ??



détecteur de clown 18/03/2014 15:21


dixit le bonimenteur miteny :


 


pauvre clown ! quatre coms plus haut tu écris : En tout cas, je n'ai pas peur de finir en martyr....


 


tu travailles dans quel cirque ?? !!


 


ps : reste dans ton trou ! pauvre peureux ! ( la peur du paranoïaque que tu es , malade mental ! )

Miteny 18/03/2014 22:53



Oui, bon, je me suis un peu contredit sur ce coup.


 


N'empêche que vous faites peur à pas savoir que des causes similaires doivent produire des effets similaires.


 


PS : tout le monde aura remarqué la fuite de stoufD, alors qu'il me doit 10000 Euros.



détecteur de bonimenteur 17/03/2014 20:11


dixit miteny : ""Si tu me les donnes pas, je devrai te poursuivre en justice. ""


 


tout le monde pourra constater que tu le ferras jamais   MDR ! pauvre bonimenteur !


ps: tu as les coordonnées de stoufD donc aucune excuse ! MDR !


pps : tu n'es qu'un bouffon !


ppps  : par contre toi tu ne donneras jamais tes coordonnées  , c'est la moindre des choses quand on prétend
soutenir une théorie  scientifique , MDR !

Miteny 17/03/2014 20:15



Ah oui... Pour que je me retrouve crucifié par des débiles dans votre genre qui détestent la vérité ?


Non merci.



stoufD 17/03/2014 18:31


Tu constates des effets différents de ton point de vue nombriliste, c'est normal, c'est l'indépendance matérielle. L'effet de la cause sur le
sujet de l'autre expérience ne te concerne pas. Tu te contentes pour le moment de dire que ça n'a rien à voir, mais ce n'est que fuire la
contre-argumentation, trou de balle d'escroc.


Et je l'ai prouvé mainte fois, avec plein d'exemples différents mais que tu refuses de lire et comprendre. En fait, tu as probablement compris mais tu es de mauvaise foi.


Les deux expériences sont équivalentes i.e.: même cause/effet sur L'UN, même cause/effet sur L'AUTRE.


Je suis honnête, moi justement, à la différence de toi.


Toute personne qui a suivi un peu nos échanges peut s'en appercevoir.


J'ai refuté ta démo, bouffon, comme d'autres l'ont déjà fait avant, et en bon mauvais perdant tu ne veux pas l'admettre.


Rira bien qui rira le dernier, en effet.


 


 

Miteny 17/03/2014 20:09



Je constate des effets différents comme tu dis. Donc les effets que je constate ont des causes différentes (non similaires). (du au principe : mêmes causes mêmes effets).


Or matériellement les causes sont similaires.


Donc les causes matérielles ne sont pas les seules à prendre en compte.


CQFD


 


C'est tout simple, pourriture. Et tu le sais très bien, escroc nauséabond...


Quelle honte !!! Comment font ces gens pour être aussi grotesques et stupides ???


HORRIBLE


 


PS : ta soi disante "contre argumentation" n'en est pas une, connard. Tu parles d'autre chose. T'es tellement galactiquement CON que tu ne te rends pas compte que tu traites pas le sujet.


Faut le faire quand même !! Hallucinant !


On en a rien à foutre, sombre pisse de dromadaire, que l'effet sur le corps A ne concerne pas le corps B.... RIEN A FOUTRE !


CE N'EST PAS LA QUESTION CRETIN !!


 


TU COMPRENDS Qu'il faut répondre au sujet, excrément de babouin ????



stoufD 17/03/2014 18:21


Les mêmes causes produisent les mêmes effets.


CAUSES SIMILAIRES produisent des EFFETS SIMILAIRES. C'est de la science de base.


 

Miteny 17/03/2014 19:58



Tu es d'accord avec ça ?



la folie c'est moche 17/03/2014 16:42


mais tout est faux dans ton charabia pauvre illuminé !


la douleur c'est le fait d'avoir mal ; avoir mal ce n'est pas l'observation de la douleur sombre crétin , tu sépares la douleur de la conscience abruti alors que la douleur c'est
de la conscience et tu n'as qu'une conscience , pauvre débile , tu te vautres dans l'illusion du J'observe la douleur , abruti !


un corps a mal et à lui seul parce qu'il n'est qu'un seul corps , pauvre tâche !


 


ps : et n'oublie pas la communauté scientifique te rit au nez !


pps : dans 40 ans tu seras toujours là à débiter tes conneries , MDR !


ppps : le mitenisme la secte la plus ratée de l'histoire des sectes , MDR !

Miteny 17/03/2014 16:59



Charabia absurde.


Qu'est ce qui est faux ?


Quand je dis constater des effets très différents ? T'es sûr ?



stoufD 17/03/2014 16:38


Tu aimes jouer au con, Miteny, hein ? ça te fait kiffer de donner aux gens l'envie de te donner des baffes. Assigne-moi en justice, trou de balle, tu as mon nom et mon adresse. Qu'est-ce que tu
attends, tu as peur ?


J'ai déjà répondu à toutes tes questions, j'ai déjà dit 150 fois que je réfute néanmoins ton CQFD et donc le propos de ta démo.


Car tu ne fais que mettre en évidence l'indépendance matérielle des deux expériences. Mais tu ne sais pas lire, où en fait n'a jamais eu l'intention de dialoguer. Du monologue pur et dur. Quand
on cherche à t'expliquer, tu te comptes de répondre "c'est incompréhensible !".


Pourri d'escroc à la cervelle ramollie par ses ambitions.


Dans tes deux expériences, vis à vis de toi (UN SEUL SUJET), les effets sont différents. C'est normal, c'est l'indépendance matérielle.


Mais vis à vis des DEUX SUJETS, les expériences sont équivalentes et les effets sur les DEUX SUJETS sont identiques : souffrance pour toi dans l'une, souffrance pour l'autre personne dans
l'autre.


Vas-tu le nier ça ?


Nan, plus simple. Tu vas encore jouer au con qui a rien compris, ou plutôt qui ne veut rien comprendre. et Fais mine que l'on n'est pas assez clair avec lui.


Si le corps de ta chérie, ton enfant, ton parent ou ton ami se fait torturer devant toi (c'est un autre corps que le tien), tu vas encore refuser de reconnaître qu'il n'y a pas d'effet pour toi,
mais que l'effet sur l'autre est le même que quand c'est toi qui te fait torturer, c'est à dire DOULEUR ?


Fais beaucoup de muscu Mito qui nie, vraiment beaucoup.


Jamais je ne te filerai de la tune, sauf si tu te plies à ce que j'exige.


J'ai répondu à toutes tes questions, j'ai démonté ta démo mais tu ne sais pas lire. Je n'y peux rien, moi, à ta mauvaise foi !


Assigne-moi en justice si tu crois dans ton bon droit. Bouffon.


Je suis d'ordinaire magnanime mais trop c'est trop.


Je vais t'éclater quand je te tomberai dessus, ce qui est une certitude puisque tu seras incapable de trouver une caution sérieuse à ta démo, et qu'en fait même tu n'auras jamais les couilles de
la chercher puisque tu sais très bien qu'elle ne constitue qu'une montrueuse farce.


 


 


 

Miteny 17/03/2014 16:58



L'indépendance matérielle des expériences n'a rien à voir, mais strictement rien, avec le sujet.


Ce n'est pas du monologue : tu as répondu OUI et OUI, autrement dit, en bon français, je constate des effets très différents alors que matériellement les causes en jeu sont similaires.


C'est proprement inexplicable.


 


Les mêmes causes produisent les mêmes effets.


CAUSES SIMILAIRES produisent des EFFETS SIMILAIRES. C'est de la science de base.


 


 


La différence que je constate ne peut s'expliquer par une différence matérielle entre les expériences. C'est tout simple.


Et JE PARLE BIEN DE CE QUE JE CONSTATE MOI, ATTENTION.


Tu l'as admis en répondant OUI (pas de différences matérielles) et OUI (constats TRES différents).


 


Merci d'être honnête et de me remettre DIX MILLE Euros (en billets de 100 euros ça ira).


 


PS : si tu deviens fou et violent, il faut que tu te poses la question : es tu possédé par une sorte de démon qui te pousserait à hair la vérité ??


En tout cas, je n'ai pas peur de finir en martyr....



stoufD 17/03/2014 11:45


Miteny, la seule personne au monde (à part les quelques dégénérés congénitaux qui soutiennent sa démo) qui, lorsque sa chérie, son enfrant, son parent ou son ami se fait torturer à mort sous ses
yeux et où le seul moyen d'arrêter la torture est qu'il reconnaisse constater la douleur de la personne supplicée, la laissera mourir, parce que non.. monsieur ne constate pas cette douleur vu
que lui n'a pas mal.


Ordure !


Dernier message d'ici la fin de l'ultimatum.


Menace-moi autant que tu veux de m'assigner en justice pour réclamer les 10 000 euros parce que je dis NON à ta démo viciée avec argumentation - incompréhensible pour ta mauvaise foi - à l'appui
, tu n'auras pas les couilles de faire quoique ce soit. En revanche, moi oui... Et si tu te caches, je te retrouverai !

Miteny 17/03/2014 13:55



Totalement faux et totalement délirant.


 


Tu refuses le dialogue et le débat parce que tu n'as AUCUN ARGUMENT.


Les escrocs et les menteurs sataniques comme toi doivent payer.


 


Tu me dois 10 000 Euros. Merci de payer sous 3 mois.



stoufD 17/03/2014 11:36


Tu sais lire, pauvre merde ? Comprendre ce que l'on te réponds ?


J'ai déjà dit OUI à cette question suivante, mais NON à ton CQFD pourri.


La différence que tu constates est le fait de l'indépendance matérielle des deux expériences, pas de "l'insuffisance du corps" que tu veux démontrer.


Vas-y, assigne-moi en justice parce que je conteste ta conclusion nauséabonde. Espèce d'orgueilleux montsre.


Voilà mes coordonnées : DEYME Stéphane, 50 rue de la Solidarité, 94400 Vitry sur Seine.


Je le répète encore une fois, tu as jusqu'à la fin de cette année.


Après c'est moi qui te tomberai dessus.


 


 

Miteny 17/03/2014 13:53



Question suivante (OUI ou NON?)  :


Tu es d'accord pour dire que dans le premier cas, l'effet dans ma réalité va être absolument nul, totalement inexistant ??


 


Question suivante (OUI ou NON?)  :


Tu es d'accord pour dire que dans le deuxième cas, l'effet pour moi va être le contraire d'inexistant : il va être horrible... Une sensation douloureuse terrible.


Question suivante (OUI ou NON?)  :


Tu es d'accord pour dire que rien et horrible douleur sont des effets fondamentalement différents ?


 


Aucune réponse. Par conséquent, la preuve est faite que tu refuses le dialogue sans doute parce que tu sais que j'ai raison.


Tu me dois donc 10000 Euros, tu as perdu ton pari.


 


Merci de payer : tu as 3 mois (mèl accessible sur le blog).



la folie c'est moche 17/03/2014 10:47


c'est une image crétin !


c'est toi qui es fou ! monsieur le messie , mouarff !!!


 


http://www.automatesintelligents.com/echanges/2008/dec/conscience.html


 


>


 


Miteny 17/03/2014 13:49



Quel ramassis de conneries !!


C'est une honte d'écrire de tels bêtises. En outre, c'est toujours hors sujet, par rapport à ma démo qui est bonne, et dont TU AS PEUR.


La preuve, tu ne réponds jamais aux questions, tu préfères citer des trucs débiles hors sujet.


 


ESCROC !!!



la folie c'est moche 17/03/2014 08:33


évidence A  +  évidence B ; c'est comme si tu aditionnais des kilogrammes et des kilomètres, ça n'a aucun sens mon pauvre miteny .

Miteny 17/03/2014 09:51



Ils sont fous !!


Ils sont fous à lier !!


 


Ce n'est pas une addition comme à l'école abruti. le signe + signifie ici qu'on met les phrases côte à côte.


Ils sont bêtes... mais bêtes !!!


 



stoufD 17/03/2014 08:16


Peux tu répondre simplement (par OUI ou NON) à une simple question :


Tu es d'accord pour dire que les 2 expériences sont matériellement similaires ??


J'ai déjà répondu 150 fois à ta question de merde : OUI !


Et l'indépendance matérielle fait que ON constate


(pas besoin de ton "JE" pourri et mégalomane)


que dans un cas tu auras mal (et l'autre personne rien),


dans l'autre cas tu n'auras pas mal (et l'autre personne elle aura mal).


Trop dur pour toi d'intégrer la douleur comme une donnée interne au sujet !


Trop pour toi d'admettre que constater la douleur, ce n'est pas constater


que tu as mal mais constater que QUELQU'UN a mal.


Espèce de monstre qui veut nier la douleur d'autrui pour servir ses fins nauséabondes.


 


Tu as d'ici à la fin de l'année, pauvre merde.

Miteny 17/03/2014 09:50



Réponse faite : OUI. (les expériences sont similaires matériellement)


Question suivante (OUI ou NON?)  :


Tu es d'accord pour dire que dans le premier cas, l'effet dans ma réalité va être absolument nul, totalement inexistant ??


 


Question suivante (OUI ou NON?)  :


Tu es d'accord pour dire que dans le deuxième cas, l'effet pour moi va être le contraire d'inexistant : il va être horrible... Une sensation douloureuse terrible.


Question suivante (OUI ou NON?)  :


Tu es d'accord pour dire que rien et horrible douleur sont des effets fondamentalement différents ?


 


Si je n'obtiens pas de réponse, ce sera la preuve que tu refuses le dialogue parce que tu sais que j'ai raison. Je te demanderai donc mes 10000 Euros.


Si tu me les donnes pas, je devrai te poursuivre en justice.



Jusicier 17/03/2014 07:33


Là Miteny t'es visiblement tombé sur un os avec stoufD, car c'est bien lui qui a raison et s'il te retrouve parce que tu refuses de lui  payer les 10 000 euros que tu as parié et que tu as
perdu d'avance, tu pourras pas te cacher dans un trou de souris. Faudra assumer tes conneries.


Compte des abatis mais SURTOUT tes sous, car moi j'attends comme beaucoup d'autres toujours mes 4 000 euros que tu me dois depuis 7 ans si bien sûr t'es pas enfermé avant.


Comment tu dis déjà ? rira bien qui paiera le dernier, c'est ça ?


Finalement ta SEULE porte de sortie HONORABLE serait de te faire soigner, au moins tu ne risquerais pas une bonne râclée (
mais c'est vrai qu'apparemment t'aimes bien être torturé  ) et accessoirement d'être ruiné



La seule chose que tu auras finalement PARFAITEMENT réussi à faire Miteny dans cette affaire c'est de démontrer SANS L'OMBRE d'un doute que ta pseudo-démonstration n'est pas seulement
insuffisante et insignifiante comme l'est aussi soi disant ton corps, mais qu'elle est TOTALEMENT ABERRANTE.


Bravo !!!! 

Miteny 17/03/2014 09:50



De la part d'un abruti comme toi, ce message était prévisible



Jusicier 17/03/2014 06:58


 


Or vérifier une production de douleur, c'est avoir mal.


POUR SON PROPRE CORPS OUI


Mais pour vérifier une production de douleur, pour un autre corps que le
sien, il  SUFFIT de demander à cet autre corps s'il a mal.


La preuve ?


Si tu te cognes et que tu as mal, si je te demande si tu as mal QUE VAS TU ME REPONDRE ?


"OUI j'ai mal" ou


"NON j'ai pas mal CAR TU N'AS PAS MAL"


CQFD


Réponse de Miteny


 


 


 


 


 


 


 


 


 


"N'importe quoi. 


Non, la vérification de la production de douleur ne change pas selon ton bon plaisir.  


On me torture =>  


Douleur pour moi


Pas douleur pour toi  


C'est si dur à comprendre ??  


Quand je vous dis qu'il est fou"


"Quand je décris MON constat de l'expérience B, je décris simplement quelle est la réalité pour moi.
Introduire une dépendance matérielle, c'est introduire un lien matériel entre l'expérience A et l'expérience B."


Car tu viens de nous donner le baton pour te faire battre.


En effet car dans TA description, l'expérience A, le corps A c'est bien toi qui est MATERIELLEMENT frappé et qui a donc mal ? on est bien d'accord ? OUI
ou NON ?


Bien


Mais alors pourquoi donc dans l'expérience B (corps B frappé), s'il ne faut surtout pas introduire
selon toi de relation MATERIELLE entre le corps A et le corps B, dans ce cas comment serais tu ( corps A ) capable de constater l'absence ou non
de douleur du corps B puisque ce n'est
MATERIELLEMENT pas le tien  ? 


Car pour constater TA douleur ( corps A) TU est bien OBLIGE d'admettre que TON corps est MATERIEL et le coup que tu reçois lorsque tu te cognes est AUSSI MATERIEL


Or, c'est bien parce que les corps A et B sont MATERIELLEMENT INDEPENDANTS que si tu es le corps A, TU NE PEUX PAS ressentir
la douleur du corps B


Conclusion que tu sois le corps A ou B, il est indispensable pour que tu ressentes une douleur que ce soit le corps A ou B qui SEUL soit MATERIELLEMENT frappé et que tu sois celui ci.


Si tu es le corps A et que ce corps A est frappé tu ressentiras MATERIELLEMENT la douleur du corps A


Si tu n'es pas le corps B tu ne ressentiras MATERIELLEMENT pas la douleur du corps B qu'il soit  ou non
frappé


Et inversement


Si le corps A et le corps B
étaient MATERIELLEMENT le même, c'est le cas par exemple des siamois à deux têtes, les deux corps A et B des deux siamois ne faisant MATERIELLEMENT qu'un , les deux siamois A et B ressentiraient LA MÊME DOULEUR lorsqu'ils se cognent.


Et c'est effectivement TOTALEMENT démontré chez les siamois, DES l'instant ou les "circuits" de la douleur sont COMMUNS aux deux siamois


C.Q.F.D.


Réponse de Miteny


"Les 2 corps sont frappés (torturés) *, abruti.  


Pour moi les effets sont :


Dans 1 cas, RIEN DU TOUT


Dans l'autre cas, HORRIBLE DOULEUR"


Mais t'as combien corps l'arsouille ?


* Faux car si t'es un les deux corps frappés t'as FORCEMENT mal CRETIN


Quelle tache, ce Miteny mais quelle tache, c'est peu de le dire !!!!


EPILOGUE DEFINITIF par KO de Miteny


Bon alors Miteny choisi une fois pour toute, t'es quel corps le corps A ou le corps B ?


MAIS Si les deux corps A et B
sont frappés, sombre CRETIN, que TU sois le corps

Miteny 17/03/2014 09:49



Donc abruti : la définition de la douleur et la façon de vérifier sa production ne change pas selon ton bon plaisir !


Psychopathe !



stoufD 17/03/2014 00:35


Je te laisse jusqu'à la fin de cette année pour produire l'accréditation


que je te demande afin de justifier les 10 000 euros réclamés.


Et tu te débrouilles seul, j'arrête de m'impliquer.


Si rien d'ici la fin de cette année, moi je viendrais te les réclamer.


Preuve aura alors été faite de ta mauvaise foi et de ta couardise.


Si tu crois qu'internet te planque et que tu peux être serein,


tu es très loin d'imaginer les moyens que j'ai à ma disposition


pour te retrouver physiquement. Fallait pas l'ouvrir avec moi.


Tu m'as pris pour un guignol, si tu ne te bouges pas le cul


ou te fais écrasé par ceux que tu contactes sans me le rapporter,


tu vas la comprendre la douleur, la physique et la non physique.


Le pari est entériné que tu valides ou non. Je ne te laisserai aucune fuite possible.


Et ultimatum à la fin de cette année, Mito qui le nie.


Si tu te rétractes, je considèrerais que cet un aveux.


 


Et me rappellerai à tes bons souvenirs le moment opportun.

Miteny 17/03/2014 01:05



Un vrai malade mental ! Il y a vraiment des tarés absolus sur internet.


 


Peux tu répondre simplement (par OUI ou NON) à une simple question :


Tu es d'accord pour dire que les 2 expériences sont matériellement similaires ??


 


Si je n'obtiens pas de réponse, ce sera la preuve que tu refuses le dialogue parce que tu sais que j'ai raison. Je te demanderai donc mes 10000 Euros.


Si tu me les donnes pas, je devrai te poursuivre en justice.



stoufD 17/03/2014 00:04


Je viens de perdre une semaine de mon temps avec un escroc borné,


insultant, méprisant et pas fichu de comprendre la notion d'indépendance


matérielle des expériences et ses implications concernant sa démo.


On a beau le tourner de 50 milliards de façon, rien y fait.


Tu n'es pas fichu de sortir ton raisonnement de son contexte pour


en tester la valider dans un autre cadre.


Dans ta démo TU ES LE SUJET D'UNE ET UNE SEULE DES EXPERIENCES.


Celle-ci c'est donc pour toi TOUT (cause->effet : corps torturé->douleur)


L'autre est donc pour toi RIEN (ni cause, ni effet).


Espèce de menteur, d'affabulateur, de huitre avariée, incapable


d'aligner plus de 5 pensées cohérentes dans son petit crâne de piaf.


Oui, je me lâche, tu me soules grave.


J'ai déjà vu des connards finis et bornés, mais à ce point c'est grave.


Ta mauvaise foi est sans limite, tes ambitions nauséabondes.


Ton blog refoule le phoque faisandé, du fait de ta simple présence.


En plus tu te crois malin, le plus intelligent et le plus spirituel de l'univers.


Tu te prends pour le messie, mais c'est en tout humilité, hein ?


Ah non, c'est vrai, c'est juste une blague. Tu n'es pas sérieux.


Ce sont juste les délires d'un schizophrène trop peureux pour aller


se faire diagnostiquer et soigner. Tu as trois trou de balles.


Un second à la place de la bouche, et un troisième à la place des méninges.


Si on fait un débat ou soumet ta démo à des personnes sérieuses,


tu vas te faire écraser comme une merde.


Je n'aurais même pas besoin d'intervenir.


Tu flippes, tu flippes.. "mais faut que je puisse me défendre,


faut que je puisse essayer d'embobiner les gens, leur pourrir leur


crâne pour qu'ils se mettent à dauber comme moi et achètent ma cam".


Pourriture, tu es une honte pour Dieu et tous les croyants.


Ta mère a du avoir honte de mettre au monde.


As-tu déjà contacté la moindre personne que tu sais sérieuse


scientifiquement, spirituellement ou philosophiquement avec ta démo ?


Non, tu es bien trop pleutre, bien trop peureux de devoir abandonner


l'os infâme que tu ronges depuis des années.


Il n'y aura jamais de consensus, tu n'admettras jamais que tu as tort.


Contacte des rabbins, des philosophes, des scientifiques si tu as un peu


de couilles, et tout seul comme un grand.


Si tu reçois la moindre réponse sérieuse d'une personne sérieuse


et de renommée validant ta théorie fumeuse de la démonstration


de "l'insuffisance du corps", fais moi signe je te filerai les 10 000 euros.


Débrouille-toi sans moi pour ça.


Ras-le-bol de perdre mon temps avec un taré fini à la pisse,


qui se prend pour la future demeure de Dieu.


 


Allez ciao, gros Mito qui le nie.

Miteny 17/03/2014 01:02



Preuve irréfutable que ce type est une merde.


 


Peux tu répondre simplement (par OUI ou NON) à une simple question :


Tu es d'accord pour dire que les 2 expériences sont matériellement similaires ??


 


Si je n'obtiens pas de réponse, ce sera la preuve que tu refuses le dialogue. Je te demanderai donc mes 10000 Euros.


Si tu me les donnes pas, je devrai te poursuivre en justice.



stoufD 16/03/2014 21:24


Mais qu'est-ce qu'on est con..


Laissons tomber le pari à 10 000 euros, Miteny,


que ce soit en débat ou avec le formalisme écrit que je propose,


si on se lance là dedans on va se moquer de nous.


Tellement c'est con.. Et dire qu'en 7 ans, personne n'a été


capable de te faire comprendre clairement l'erreur de ton raisonnement.


Alors qu'en fait c'est d'une simplicité monumentale !


Et dire que je viens de passer une semaine de congés quasi complète


là-dessus, en ayant pas fait le quart de ce que je projetais de faire…


Enfin bon tant pis, j'assume ma connerie.


 


Même moi, j'avoue je t'ai embrouillé avec plein de trucs


("oui, tu induis une dépendance matérielle avec l'évidence B" etc…)


j'ai noyé le poisson te rendant obscur la réfutation de ta démo.


Alors qu'en fait c'est vraiment basique.


Je suis finalement sûr et certain à 100% de l'invalidité de ta démo.


Et c'est tellement ridicule, que si on porte cette problématique


devant des personnes sérieuses, elles pourront à juste titre


nous prendre pour des demeurés.


En fait, l'évidence B de ta démo traduit tout simplement


l'indépendance matérielle des expériences.


A moins d'un contexte précis avec dépendance matérielle


entre des entités distinctes mais de même nature


(où des causes sur une instance peuvent avoir des conséquences,


des répercussions  sur l'ensemble des instances matériellement


liées), l'indépendance matérielle entre les deux expériences


chacune sur une instance distincte, pourra toujours se traduire


par un énoncé du même type que celui de ton évidence B.


Même pas besoin d'incriminer le fait de "constater".


Simplement le fait que relativement à une instance,


seul un des cas correspond toujours à "cause -> effet" pour elle,


alors que l'autre cas c'est néant.


Prends des exemples matériels, physiques de ton côté,


(avec indépendance) tu verras ça saute aux yeux !


Je t'en montre juste un, pour que ce soit probant.


Les expériences :


une marguerite A dont on arrache un pétale


une marguerite B dont on arrache un pétale


Évidence A : équivalence matérielle des expériences


Évidence B : indépendance matérielle des expériences..


Dans un cas la marguerite A aura un pétale arraché, dans l'autre rien.


Dans un cas la marguerite B aura un pétale arraché, dans l'autre rien.


Tu vois ? C'est vraiment d'une simplicité sans borne.


Je ne suis pas là pour te plumer, Miteny, laissons donc tomber


les 10 000 euros qu'on évoquait avec ce pari à organiser.


En revanche, je veux bien une compensation financière plus modique


pour le temps que j'ai passé à cogiter sur ta démo.


De l'ordre de celle que tu proposais à l'origine de ton défi.


Vraiment, laisse-la tomber.. tu vas t'enfoncer dans le ridicule


toujours de plus en plus loin si tu continues à la soutenir.


Cela va te demander de te remettre en question et faire preuve de plus


d'humilité, certes, mais je suis d'avis que reconnaître ses erreurs


loin d'être une faiblesse est au contraire l'une des plus grandes


forces que l'on puisse présenter. Preuve que l'on place son amour


propre (de la vérité, de la raison) au delà même de son égo. 


Et comme je te l'ai déjà dit… il y a pas mal de choses intéressantes


sur ton blog dans les divers articles, surtout ne considère pas


pour autant que tu dois tout jeter et que depuis de nombreuses


années tu n'as écrit que connerie sur connerie !


Dans la réalité, peu de choses sont vraiment toute blanche


 


ou toute noire.. la plupart sont grises.

Miteny 16/03/2014 23:11



C'est hallucinant ! (il est pas bien le garçon)


HALLUCINANT !


T'as toujours rien mais rien compris, même pas un mot, à ma démo. Tu me parles d'une histoire de marguerite totalement absurde.


Les deux marguerites ont chacun un pétale d'arraché : effets similaires, c'est bien ce que je constate. So what ?


J'ai vraiment l'impression que tu es loin d'avoir toute ta tête. T'as jamais répondu clairement à une seule question et tu préfères délirer en écrivant des tirades qui n'ont ni queue ni tête...


 


J'avoue que j'ai du mal à y croire. Mais bon, si je peux en profiter..


 


PS : moi je veux toujours gagner 10000 Euros. Tu renonces alors ? T'as peur ?



stoufD 16/03/2014 18:04


Et juste pour préciser, au cas où, si je suis prêt à mettre ma vie en jeu,


ce n'est pas parce que je suis certain d'avoir raison sur l'invalidité de


ta démo, mais parce que si je me trompe je pourrais quitter ce monde en paix.


Par ailleurs, je te propose que nous n'évoquions pas Dieu


relativement à ta démo, mais "l'insuffisance du corps", cela évitera


de tenter la partialité des jurés avec leurs affects sur la question de Dieu.


De plus, je te propose que nous ne choisissions pas que des scientifiques,


dans le jury, (ta démo concerne aussi les philosophes et autres), mais


des rabbins par exemple, ou autres dignitaires de religions,


des philosophes, et je suis même d'accord pour que le jury soit


constitué en minorité d'athées, pour ne pas risquer d'induire


un biais en défaveur de ta démo.


Tu as mon adresse mail, contacte-moi par courriel pour que nous


continuions à discuter de l'organisation de ce pari en privé.


 


Ici sur ton blog, cela ne fera qu'attiser des ressentiments.

Miteny 16/03/2014 23:14



Faire un jury est encore plus compliqué que de faire un débat... Je trouve.


Mais bon... qui proposes tu ?


Si j'ai bien compris, ceux que je devrai convaincre ce sont les membres du jury, et pas toi.


De toute façon, toi, tu m'as l'air définitivement perdu pour la science, sauf le respect que je dois à celui qui va me filer DIX MILLE Euros.