Le monde est un langage.

Publié le par Miteny

Je suis de retour après un long voyage. Voici l'article dont la publication était prévue aujourd'hui. Il fait partie de ma petite série sur Dieu (article précédent ici)...

 

J'ai entendu un jour un étudiant en informatique s'émerveiller devant le pouvoir créatif du langage. Et cela m'avait particulièrement frappé. Parce qu'évidemment, il avait entièrement raison. Tellement raison qu'on peut affirmer sans se tromper que l'univers entier dans lequel nous vivons est avant tout langage !

Comme je le précisais dans l'article Le pouvoir d'un Dieu cause de lui-même , de nombreux scientifiques se demandent pourquoi l'univers obéit à des lois. En fait, ils comprennent de plus en plus qu'il est impossible d'imaginer un univers sans aucune loi. Des lois sont nécessaires. Mais alors d'où viennent-elles ?

Ils ne répondent généralement pas à cette question, d'abord parce qu'ils ne savent pas répondre. Le problème est qu'ils ne prennent pas le sujet par le bon bout. Il est en réalité indispensable de comprendre l'existence nécessaire de la Substance pour saisir ensuite que l'univers, ce n'est en fait... que des lois, et rien d'autre. C'est un langage, des écritures mathématiques.

Des générations de scientifiques se sont émerveillées de la fabuleuse organisation mathématique du monde, du cosmos, bref de tout. Ce n'est plus étonnant lorsqu'on sait que tout cela n'est rien d'autre qu'une sorte de code informatique si j'ose dire.

Il faut comprendre l'existence nécessaire d'une Substance créatrice pour voir ensuite que la seule chose qu'elle pouvait créer en premier, c'est un langage. Car pour créer un monde qui se tient, il faut l'organiser donc le formaliser grâce à un langage. Comment faire autrement ?

Un athée reste idiot et sans voix lorsqu'on lui demande d'où viennent les lois qui permettent à notre cosmos d'être si bien organisé. Il bafouille, raconte que la question n'a pas de sens, vous insulte en vous faisant des reproches qui n'ont rien à voir. Bref se comporte comme un escroc démasqué.

Car la vérité est limpide et claire : l'univers c'est juste une suite de concepts organisés en lois par Dieu, c'est à dire, d'une certaine manière, des lignes de code. Et rien d'autre.

J'entends d'ici les objections débiles des matérialistes étouffés par leur dévotion au mensonge : « c'est la matière qui est fondamentale et non le langage, processus arbitraire inventé par les humains. »

Oui, le langage est arbitraire mais il n'est que le reflet des lois qui structurent notre univers. Quant à la matière, on ne sait même pas ce que c'est... On a beau la découper encore et encore, de la molécule à l'atome, de l'atome au proton, du proton au quark. Tout cela pour finir par nous dire que la matière, c'est de l'information, c'est à dire un autre concept (je reviendrai sur ce point là dans un autre article).

Hegel disait que tout est concept. Et il avait bien raison. En fait, tout est langage, ces ignares de matérialistes seront bien un jour obligés de l'admettre.

Les pauvres ne se rendent pas compte que l'alternative est en réalité simple :

  • - Soit ils admettent que la matière peut être décrite donc transformée en langage. Ce qui revient à dire que le monde est un langage. Vous le comprendrez aisément.

  • - Soit ils affirment que la matière ne peut fondamentalement pas être décrite et donc qu'il s'agit de quelque chose d'inconnaissable. Ce n'est pas la voie choisie apparemment, car cela paraît bien peu scientifique et rationnel de dire qu'il existe quelque chose d'inconnaissable...

 

Ainsi montre-t-on que le monde est avant tout un langage. Simplement parce qu'on cherche à l'identifier avec des concepts. CQFD comme dirait Spinoza.

Évidemment, beaucoup de gens me rétorqueront que le monde est tangible, concret, réel, contrairement au langage, qui est abstrait, imaginaire, virtuel.

Cette remarque n'est pas totalement idiote, mais je ne vais pas en parler pour l'instant. Car bien sûr, vous devez vous douter que la réponse à cette objection passe par le traitement du problème de la conscience.

Dans quelques articles, vous verrez à quel point la solution est fascinante, mais pour aujourd'hui, je vais en rester là. Car avant d'aller plus loin et de traiter l'épineux problème de la conscience, j'ai envie de voir si l'intervention divine pratiquement continue dont j'ai démontré l'existence n'aurait pas quelque chose à voir avec l'apparition et l'évolution de la vie elle-même...

N'est-ce pas là un des sujets les plus débattus aussi bien chez les croyants que chez les athées ?

Un dernier mot néanmoins : cette inévitable conclusion scientifique qui consiste à dire que l'univers est avant tout un langage fait curieusement écho aux propos de la Bible elle-même !

En effet, ne lit-on pas dans les versets 1 à 3 de l'évangile de Jean chapitre 1 : « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. »

La parole révèle Dieu. Le fils de Dieu, c'est la parole, c'est à dire le langage. C'est exactement ce que je viens de montrer !

Puis le langage fils de Dieu est devenu le monde grâce au pouvoir de la conscience. Le langage s'incarnant dans l'homme qui voit tout ceci, qui comprend cette filiation. Il devient alors le fils de Dieu, ou au moins, un fils de Dieu... Mais c'est un autre sujet.

 

Respectueusement vôtre.

 

Pour finir, une petite vidéo formidable qui montre à quel point l'univers est riche et vaste. Comment une telle chose serait possible sans l'intervention d'une très grande puissance créatrice ??

Soyez juste raisonnable...

 

Commenter cet article

Talia 02/07/2012 12:24


 



 


Un discours que l'on n'a pas la capacité de comprendre apparaît toujours comme du charabia. 



Commentaire n°20 posté par Talia
avant-hier à 17h57



Ou alors c'est vraiment du charabia.



Réponse de Miteny avant-hier à 21h19




Certainement. 


Comment alors puis-je savoir si j'ai affaire à du vrai charabia ou si c'est moi qui n'arrive pas à comprendre ? 


 


Une seule solution pour le commun des mortels : poser des questions, demander des précisions, citer exactement la phrase qui nous semble obscure.



Commentaire n°23 posté par Talia
hier à 12h01





Tu n'es pas d'accord, Miteny ? 

Miteny 02/07/2012 14:43



hors sujet



Talia 01/07/2012 12:01


Certainement. 


Comment alors puis-je savoir si j'ai affaire à du vrai charabia ou si c'est moi qui n'arrive pas à comprendre ? 


 


Une seule solution pour le commun des mortels : poser des questions, demander des précisions, citer exactement la phrase qui nous semble obscure.

Justicier 01/07/2012 09:07


@ Roflcopter


C'est vrai que lorsque je dis que le temps "s'écoule" et que ce n'est pas une illusion, c'est parce que nous avons tous des preuves formelles que le temps "laisse" des traces.


Si on sait aujourd'hui "mesurer" de façon précise le temps "écoulé" entre deux évênements matériels organiques passés, c'est tout simplement que des marqueurs physiques et matériels intégrés , exemple la datation au carbone 14, nous donne la preuve irréfutable de cette réalité.


Les méthodes de datation archèologiques sont elles aussi de plus en plus pointues de même que les méthodes de datation cosmologiques.


On est donc bien obligé d'utiliser des bornes d'espace pour comprendre l'évolution d'un sytème dynamique qui a "évolué" par défintion dans le temps entre ces deux bornes.


Si le temps ne s'écoulait pas, alors "l'avenir" et les prévisions que l'on peut en faire ne pourraient exister, or ce n'est pas ce que l'on constate.


Bien que l'image soit osée, je dirais qu'on est capable aujourd'hui de faire par exemple des prévisions météorologiques de plus en plus précises A PARTIR DE L'OBSERVATION du développement de
systèmes dynamiques complexes.


Certes ces prévisions ne sont pas, par définition, des réalités immédiates, mais on ne pourrait affirmer qu'elles "existeront" éventuellement, SI ON N'Y INCLUS PAS L'ECOULEMENT DU
"TEMPS"


Pour moi, le temps et l'écoulement du temps est indépendant du corps et n'est pas créé par le cerveau et la conscience de chacun.


Par contre, chacun appréhende le temps, le perçoit, le ressent ou le subi à sa manière.


Chacun à une "horloge" biologique spécifique qui peut être perturbée d'ailleurs, c'est le cas dans la progéria qui accélère le vieillissement des tissus....


Chacun à son propre rythme cardiaque, etc....


On peut dire que chaque corps à son propre rythme, sa propre "maîtrise" du temps


 


Justicier

Roflcopter 30/06/2012 22:27


Compréhensible pour d'autres que toi, donc un charabia plutôt particulier non?

Talia 30/06/2012 17:57


 


Un discours que l'on n'a pas la capacité de comprendre apparaît toujours comme du charabia. 

Miteny 30/06/2012 21:19



Ou alors c'est vraiment du charabia.



Roflcopter 30/06/2012 05:16


@Justicier


L'idée que le temps ne "s'écoule" pas n'est pas réfutée par le fait qu'il se mesure.


 


Dire que le temps "s'écoule" peut s'exprimer comme le fait qu'un seul point de sa dimension est "vrai", puis le suivant, le suivant, et ainsi de suite.


 


Une dimension spatiale peut aussi être mesurée, et pourtant ne s'écoule pas: nous pouvons facilement admettre que toutes les valeurs d'une dimension spatiales sont "vraies".


 


Le temps peut lui aussi être conçu comme une dimension dont toutes les valeurs sont également vraies. Un peu comme toutes les images sur les pellicules de film sont vraies. C'est dur à imaginer
puisqu'il faut raisonner hors du temps (impossible, ainsi, de dire que toutes les valeurs du temps sont vraies en même temps)


 


Il est dit que l'écoulement du temps est une illusion parce que la conscience naîtrait de la chimie du cerveau, qui évolue de façon "linéaire" par rapport au temps.

Miteny 30/06/2012 10:10



Désolé, mais cela ressemble fort à du charabia.



Justicier 29/05/2012 07:14


Max


"Le temps existe c'est claire mais le fait qu'il s'ecoule est une illusion. Ca serait plus ça... "


Je le répète si l'écoulement du temps n'était qu'une illusion alors les autres "dimensions" de l'univers le serait aussi. Or ce n'est pas la réalité.


En réalité le temps est partie intégrante de l'univers, mais il "s'écoule" de manière relative en ce sens que tout dépend des référentiels avec lesquels nous "décrivons" et "calculons" le
temps .


Un seul exemple : le temps peut être décrit comme L'ESPACE qui s'écoule entre deux évênements.


Dans ce cas, il y a bien un "temps" T qui sépare deux états d'un système.


Ainsi le temps mis par la Terre pour tourner autour du Soleil décrit la période qui s'écoule AUJOURD'HUI pendant une révolution complète de l'orbite de la Terre autour du soleil.


Or il se trouve que ce temps, donc l'espace qui s'écoule entre deux révolultions terrestres autour du Soleil n'est pas exactement le même.


Ainsi l'année tropique ou équinoxale est définie comme l'intervalle de temps dans lequel la longitude moyenne du Soleil sur son orbite
apparente ( l'écliptique) croît de de 360° ( André Danjon ).


Cette durée de l'année tropique était en l'an 2000, prise comme année 0 de 365,242 190 517 jours soit 365 jours 5 h 48 min 45,2606 seconde et diminue de 0,53 s par siècle.


Aujourd'hui, on mesure l'écoulement du temps avec les horloges atomiques et les horloges optiques à ions piègés, de façon infiniment plus précise et régulière qu'auparavent.


Tout cela pour dire, et c'est une certitude, le temps s'écoule et ce n'est pas une illusion, car il est impossible de mesurer une illusion. De même il est absurde de prétendre comme
certains, que cette matière n'est qu'illusion, parce que la matière est "remplie" de vide.


C'est ce référentiel qui détermine la base de calcule l'écoulement du temps.


 Justicier

gtr 27/05/2012 18:21


Max, ton problème, c'est que tu considères tout ce que tu t'imagines et que tu penses à mon propos comme une vérité absolue, ce à quoi je réponds: non, tu es bien loin d'avoir cerné mes propos,
et je ne cherche pas à te contrarier mais à te faire comprendre que je pense d'une certaine façon, mais pas de celle que tu t'imagines.


UN, j'ai bien dis que tu avais l'air de me prendre pour un "con". Je te cite :"Tu vas te sentir con et tu vas t'excuser". Donc non, tu ne m'as pas traité de "déficient mental" (ne me fait pas
dire ce que je n'ai pas dis) mais juste de con, alors assume.


DEUX, rassure toi, je ne considère pas que tes propos vont dans le sens de miteny et je ne me fout pas de ta gueule (ça n'est pas dans mes habitudes d'insulter le premier qui va à mon encontre).
En revanche, tu ne peux pas nier qu'affirmer que temps-matière-espace "se soient créés à un instant donné" ne soit pas synonyme de créationnisme, ou alors, s'il te plait, donne moi TON point de
vue sur la question.


Voila, j'espère avoir clarifié ta vision de ma pensée en espérant ne pas recevoir encore tes foudres.


 

Max 24/05/2012 23:56


"max à l'air de me prendre pour un con alors que je n'ai même pas encore donné mon avis sur le Big Bang et le temps" Je t'ai pas traité de deficiant
mental
juste de "con = borné = petri de certitude" et pas besoin de savoir si tu maitrises la physique quantique pour ca.


"Pour un cosmologue, le Big Bang n'est pas l'événement accepté comme l'origine de l'univers, mais la THÉORIE la plus acceptée pour l'expliquer" totalement
d'accord c'est la theorie qui fait foi jusqu'a qu'on ai mieux pour l'instant on a pas donc j ai le droit de faire comme si c'était vrai

"Et plutôt que d'envoyer un tas de liens, tu aurais été plus crédible en nous décrivant toi-même les connaissances que tu as du sujet": je l'ai fait et j'ai
suis devenue un pauvre type influencable. Les liens etaient pour les sources ( que tu m'a demandé ) pour te montrer que j ai pas sortie ca du trou du cul d'un gourou...car là était le problème tu
étaits tellement sure que j'allais dans le sens de miteny et du créationnisme que tu t'es foutu de ma gueule gratuitement.

Max 24/05/2012 23:35


Justicier a pris le temps de repondre il s'est pas contenté de me traiter de pauvre type paumé...Il y a evidement plusieurs théories sur le sujet moi j'en donne une mais je ne vais mettre toutes
mes phrases au conditionel.


@justicier


Le temps existe c'est claire mais le fait qu'il s'ecoule est une illusion. Ca serait plus ça...

Miteny 25/05/2012 09:38



Mais quel abruti !!!


Contente toi de coloriage, ça t'évitera au moins de raconter d'énormes conneries. Pitié... Il y a des gens qui sont obligés de lire ta médiocrité et rien que pour ça, tu devrais payer une amende.



gtr 23/05/2012 19:20


Justicier, tu as l'air d'avoir été plus rapide que moi, mais ne te force pas trop, max à l'air de me prendre pour un con alors que je n'ai même pas encore donné mon avis sur le Big Bang et le
temps. Et pour avoir eu la chance d'assister à une conférence donnée par Hubert Reeves, j'ai pas mal revu ma façon de comprendre ce qu'était le BB (par rapport aux clichés malheureusement trop
ancrés dans certains esprits).


Et max, quant à me déclarer "pétri de certitudes", voilà bien un comble pour celui qui affirme sans aucun doute que le temps et la matière ont décidé de se créer à un moment donné (probablement
il y a 14 milliards d'années). Pour un cosmologue, le Big Bang n'est pas l'événement accepté comme l'origine de l'univers, mais la THÉORIE la plus acceptée pour l'expliquer. Et plutôt que
d'envoyer un tas de liens, tu aurais été plus crédible en nous décrivant toi-même les connaissances que tu as du sujet (un peu comme justicier a tenté de le faire en un cours message).


 


 

papa caca 23/05/2012 17:47


Max a raison : ce n'est pas absurde de penser que, si l'Univers est né du Big Bang, "l'avant Big Bang" n'a pas de sens. Ou plutôt, ça n'a pas de sens si l'on considère que le temps est une
variable à une seule dimension. Ouspensky avait lancé des pistes de réflexions sur un temps tridimensionnel (une deuxième dimension qui permet au temps de s'organiser en cycles, et une troisième
dimension qui permettrait de sortir d'un cycle pour entrer dans un autre). Ca a l'air dingue introduit aussi abruptement, mais à y regarder de plus près c'est une idée qui se tient.

Miteny 23/05/2012 18:20



Bref, le monde est une écriture mathématique...



Justicier 23/05/2012 07:19


Max


référence :


http://www.larecherche.fr/content/recherche/article?id=8835


Dans cet article il est fait référence à Gabriele Veneziano du Collège de France qui avance  que dans la singularité c'est la notion d'espace qui "disparaît" pas celle du temps. Comme il le
démontre, il y a bien eu un "avant" Big Bang.


Tout système physique se décrit à partir de ses conditions initiales.


Ce n'est pas parce que l'on n'est pas encore parvenu à décrire ce qui c'est passé à l'instant zéro de l'univers QUE L'ON OBSERVE, qu'il n'y a pas eu un avant Big Bang


De même si dans l'univers que nous observons la vitesse de la lumière ( les photons ) cette vitesse est "limitée" à 299 792 458 m / s dans le vide, cela ne signifie pas que cette
constante est indépassable.


Il est par exemple au moins un cas ou cette "vitesse" limite pourrait être mis à mal c'est celle de l'intrication quantique. En effet il a été démontré, en particulier par exemple
par Alain Aspect  que deux "particules" intriquées ( dont les états sont "emmêlés" ) se comportent de manière corrélée instantanément QUELQUE SOIT la distance à laquelle elles sont
l'une de l'autre, même à des années lumières.


Comment expliquer cette instantanéité absolue de comportement quelque soit la distance séparant les deux "particules" ?  


Tout ceci pour dire que le temps c'est un peu comme une constante absolue qui "s'écoule" inéxorablement, car personne ne peut arrêter le temps même s'il peut quelque fois paraître figé, il
est dans ce cas suspendu, mais jamais stopé.


Ce sont les phènomènes physiques qui peuvent être stopés dans leur évolution jamais le temps.


Ainsi, s'il était possible de voyager dans le temps passé ou futur, il serait impensable de le faire sans modifier en la "gelant" l'évolution biologique de ceux qui voyageraient.


Il a été démontré que plus la vitesse de déplacement d'un système est grande plus le temps "s'écoule" moins vite pour lui.


Non l'écoulement du temps n'est pas une illusion, c'est une réalité aussi réelle que ta naissance et que dans le futur le plus lointain possible je l'espère pour toi, ta mort. 


Si le temps n'était qu'une illusion alors la vie par exemple ne serait qu'un illusion aussi, or ce n'est pas le cas.


Et ce n'est pas parce que l'on ne vit que pendant une période de temps déterminée et très petite au regard de temps passé présent et à venir que notre vie n'aura été qu'une illusion.


Justicier

Cartman 22/05/2012 23:56


P'tin ca fait chier, va y avoir Gourkuff à l'Euro....


Et ce con d'Evra aussi.

Max 22/05/2012 22:42


Ne te sens pas navré pour moi mais plus pour toi, tu es pétri de certitudes tu ne connais même pas un peu le sujet mais tu te prend pour on ne sait qui: "l'autre là humahhah" . Fais des recherche
sur la "singularité" et "l'ére de Plank". Mes references: Stephen hawkins et la majorité des cosmologistes.


http://www.larecherche.fr/content/recherche/article?id=8835


http://www.astropolis.fr/articles/histoire-de-univers/l%27instant-zero-ou-singularite-initiale/l%27instant-zero-ou-singularite-initiale.html


http://www.astronomes.com/le-big-bang/ere-planck/


Et oui tu vas t'excuser il n'y que les cons qui ne reconnaissent pas qu'ils ont eu tort...


 


 


 


 

Miteny 23/05/2012 00:48



T'as oublié que tu ne savais pas lire...



gtr 22/05/2012 18:24


Navré max, mais je ne te dois pas d'excuse, et si tu t'es senti insulté, sache que ça n'était pas mon intention alors évite de réagir d'une manière aussi impulsive.


Peux-tu me dire précisément d'où tu sors ta citation, qui en est l'auteur(e) et quelle est sa légitimité en temps que scientifique dans le domaine de la cosmologie?


Aussi, citer quelque chose comme "[...]ce qui implique la finitude du temps", c'est bien beau mais ça ne vaut rien si tu n'expliques pas en quoi cette implication serait pertinente d'un point de
vue cosmologique.


Et autre chose qui m'a fait vraiment peur :"Le temps, L'espace et La matière se sont soudainement décidé à exister", voilà une affirmation superbement paradoxale (doublé d'un soupçon de
créationnisme).


Au plaisir.

Talia 22/05/2012 11:15


Je ne suis pas dans la tête de Max, mais je crois comprendre l'idée "l'écoulement du temps est une illusion de notre cerveau". 


Le temps, si on admet qu'il n'est qu'une dimension, existe dors et déjà en totalité. Je m'explique : L'Univers, c'est "l'ensemble de ce qui existe" (même si cette définition doit être modérée par
l'hypothèse du multivers). L'Univers existe dans TOUTES ses dimensions... y compris la dimension temporelle. Cela signifie que lorsque si le Big Bang a donné naissance à l'univers, il a
donné naissance à toutes les dimensions de l'univers, c'est-à-dire qu'il a bel et bien marqué le début du temps.


 


Si l'on pouvait se placer d'un point de vue extérieur à l'univers (c'est évidemment impossible, mais nous pouvons le faire intellectuellement, dans l'abstraction), on considèrerait l'univers dans
son ensemble en étant extérieur au temps. Le temps étant une dimension de l'univers, il est en quelque sorte "inclu" dans l'univers ; et en prenant un point de vue extérieur à l'univers, on est
également extérieur au temps. L'univers que nous regarderions, nous le verrions en totalité, c'est-à-dire y compris son passé et le futur. 


L'univers étant un tout, on doit considérer sa totalité en prenant en compte aussi passé et futur. D'un point de vue extérieur, passé et futur, c'est-à-dire l'ensemble du temps, c'est simplement
l'univers prenant en compte cette dimension là. Ainsi, passé et futur "existent déjà".


 


L'écoulement du temps n'est sans doute pas exactement une illusion, mais si l'on considère le temps comme une simple dimension de l'univers, l'écoulement du temps n'a pas plus de sens que
"l'écoulement de la hauteur" ou "l'écoulement de la longueur", ou "l'écoulement de la profondeur". (référence ici aux trois dimensions spatiales). 


 


Je ne sais pas si je suis très clair. En revanche, ce que je peux affirmer avec beaucoup d'assurance, c'est effectivement que "avant le Big Bang" n'a pas plus de sens que (par exemple) "900 000
kilomètres par seconde" :  On peut le concevoir, mais la physique nous dit que c'est impossible, ça n'existe pas. 


 

Miteny 22/05/2012 11:26



C'est ça le problème avec les gens. Ils croient comprendre mais en fait ne comprennent rien à rien.


Au lieu de fumer la moquette, tu ferais mieux d'essayer d'être honnête et de reconnaître que je constate bien une différence (douleur/pas douleur) inexplicable matériellement puisqu'il n'y a pas
de différence matérielle entre les 2 expériences.


 


Je sais bien que c'est impossible parce que t'es comme tout le monde : un con qui refuse d'apprendre quoi que ce soit.


Et dire que ça prétend être responsable... On est dans la merde.



Justicier 22/05/2012 06:52


Max


" L'ecoulement du temps est une illusion créé par notre cerveau."


Là je suis comme gtr j'aimerai savoir ce qui te permet d'écrire ça ?


Adepte de la "nouvelle science" ?, de la "Scientologie"? etc... sans doute ?


Justicier


 

Max 22/05/2012 00:34


"Même si dans le cas de max, je dirais que c'est juste un type trop crédule" La theorie du big bang dit qu'il est a l'origine de l'espace-temps.Dans quelques
lignes tu vas te sentir con et tu vas t'excuser...


"Selon la théorie de la relativité générale, un Univers en expansion doit avoir commencé par un Big Bang, ce qui implique la finitude du temps, apparu simultanément avec l'espace et
l'énergie-matière"


"qu'y avait il avant le big bang ?" La réponse est qu'il n'y a pas "d'avant", puisque "avant" le temps n'existait pas…. Le temps, L'espace et La matière se sont soudainement
décidé à exister."


Cherche du côté de Stephen Hawking, Einstein (anti-scientifique c'est claire) maintenant le meilleur excuse-toi...

Miteny 22/05/2012 08:59



délire total



gtr 21/05/2012 17:09


"Le bigbang à créé le temps l'avant bigbang n'a pas de sens"


Sérieux max, qui est l'anti-scientifique qui t'a fait avaler ça?? Ou alors expose tes arguments parce que là, ça m'intéresse!


Parfois miteny, j'ai tendance à croire que t'as raison quand t'affirme que ton blog attire les cons... Même si dans le cas de max, je dirais que c'est juste un type trop crédule.

Miteny 21/05/2012 17:22



Il y a de ces cas, on se demande même comment ils font pour s'en sortir dans la vie.



Justicier 21/05/2012 05:27


S.f.


"Quitte à nier l'évidence, fais comme cet abruti de Justicier : nie l'existence du soleil en affirmant que le fou c'est moi et qu'il faudrait m'enfermer."


Ah bon je nie l'évidence ? c'est nouveau ça


Moi je ressens une douleur par exemple, lorsque je me cogne


Mais je ne ne ressens pas de douleur lorsque tu te cognes


Où est la différence entre ces deux constats ?


Si je ressens une douleur lorsque je me cogne , c'est parce que c'est MON corps qui se heurte à
quelque chose.


Si c'est ton corps qui se cogne et pas le mien je ne ressens rien, c'est normal.


Il n'y a STRICTEMENT RIEN d'inexplicable matériellement à cela, au contraire.


T'es pas d'accord ?


Faut vraiment être bouché à l'émeri pour ne pas ou faire semblant de ne pas comprendre ça


Qui nie l'évidence ?


Qui est abruti ?


Je laisse le soin aux internautes de juger  


Justicier..............impitoyable détecteur de faux prophète, de menteur, de malade du style S.f. 

Miteny 21/05/2012 09:50



Mon corps frappé ; Un autre corps frappé.


De quoi m'accuse t-on ?


Soit de dire que ce que je constate c'est une énorme différence entre les résultats de l'expérience, bref de faire la différence douleur/pas
douleur.


Soit de dire que matériellement, les deux expériences sont similaires, équivalentes puisque mon corps est un corps quelconque... bref de dire que mon corps est un corps.


 


Donc on m'accuse avec une violence EXTRÊME soit de faire la différence douleur/pas douleur soit de dire que mon corps est un corps !!


Bientôt ces FOUS me condamneront à mort si je dis que le soleil existe !!


Pourquoi pas ??


La connerie n'a plus de limites dans ces conditions.



Max 21/05/2012 04:23


Tu te trompes justicier quand tu affirmes que le temps s'ecoulait avant le big bang. Le big bang a créé le temps l'avant bigbang n'a pas de sens. C'est dur a imaginer puisque qu'ont vie et pense
par rapport au temps. L'ecoulement du temps est une illusion créé par notre cerveau.

Miteny 21/05/2012 09:50



C'est quand même hallucinant d'oser écrire des conneries pareilles !!


On devrait te retirer la possibilité de t'exprimer : même les animaux ont des choses plus sensées à dire que toi. Il est profondément injuste que tu aies le droit, toi, de t'exprimer.



Justicier 20/05/2012 07:13


S.f.


"Je ne réponds pas à un fou qui veut m'assassiner parce que je sais faire la différence douleur/pas douleur."


Une phrase 3 contre-vérités flagrantes :


1 ) Si tu as un peu de mémoire, tu te rappeleras que je t'ai lancé un défi que tu t'ai bien gardé de relever, et pour cause.


Je t'ai proposé de me faire examiner par un collège de médecins experts afin de déterminer si j'étais fou ou même simplement dérangé.


Ceci bien sûr si tu acceptais de faire la même démarche avec les mêmes médecins.


Je t'ai même dit que j'accepterais sans AUCUN problème le verdict de ces médecins et j'ai même donné mon accord pour suivre
éventuellement un traitement si tel était le cas.


J'attends toujours ta réponse........en clair si tu as peur de te faire examiner, c'est ton problème mais dans ce cas tu ne peux pas décréter seul que je suis fou.


Un peu d'ailleurs comme tu ne peux pas décréter, seul, que ton corps ( donc tous les corps qui seraient insuffisants ) ne te suffit pas a te faire ressentir une douleur lorsque tu te cognes,
si tu vois ce que je veux dire.


Je laisse le soin à tous les internautes de juger qui, a une attitude saine et normale, et qui ne l'a pas...


Ils jugeront en conscience qui est fou et qui ne l'est pas ET MOI JE ME FIE SANS RESERVE à leurs jugements.


PREMIER MENSONGE


2 ) Je te l'ai déjà écrit, mais je le redit ici JAMAIS je ne t'ai menacé de t'assassiner. Tu peux reprendre tous mes coms.. Ceci pour une raison très simple je n'ai AUCUN penchant pour le
meurtre, ni d'ailleurs pour la torture, même pour ceux qui ne sont pas d'accord avec moi, contrairement à d'autres qui n'arrêtent pas de vouer aux pires suplices ceux qui ne pensent pas
comme eux, même s'ils disent que c'est une image de rhétorique....


DEUXIEME MENSONGE


3 ) Pour la nième fois, PERSONNE ne te dit que tu ne sais pas faire la différence entre douleur / pas douleur.


Par contre, c'est Toi, qui n'arrêtes pas de nous seriner qu'on ne sait pas faire la différence entre douleur / pas douleur.


Tout le monde constate ça.


TROISIEME MENSONGE


En clair, t'es pas clair et si tu refuses de répondre à mes coms. c'est pas grave, ça prouve simplement que tu racontes n'importe quoi.............


Le verdict des tribunaux devrait te permettre de redescendre sur terre et de t'inciter à te faire soigner.......... s'il en est encore temps.....


Justicier............soucieux de la santé du S.f.

Miteny 20/05/2012 17:43



Mon corps frappé ; Un autre corps frappé.


De quoi m'accuse t-on ?


Soit de dire que ce que je constate c'est une énorme différence entre les résultats de l'expérience, bref de faire la différence douleur/pas
douleur.


Soit de dire que matériellement, les deux expériences sont similaires, équivalentes puisque mon corps est un corps quelconque... bref de dire que mon corps est un corps.


 


Donc on m'accuse avec une violence EXTRÊME soit de faire la différence douleur/pas douleur soit de dire que mon corps est un corps !!


Bientôt ces FOUS me condamneront à mort si je dis que le soleil existe !!


Pourquoi pas ??


La connerie n'a plus de limites dans ces conditions.



Justicier 19/05/2012 07:19


S.f.


"Un athée reste idiot et sans voix lorsqu'on lui demande d'où viennent les lois qui permettent à notre comos d'être si bien organisé. il bafouille, ravconte que la question n'a pas de
sens, vous insulte en vous faisant des reproches qui n'ont rien à voir. Bref se comporte comme un escroc démasqué"


Ah bon et que fait un déiste lorsqu'on lui demande mais qui a bien pu créer Dieu si ce n'est lui même, puisqu'il est censé avoir tout créé ?


Or curieusement les déistes affirment que Dieu n'ayant pas de commencement dans le temps, il ne nécessite aucune cause contrairement à notre univers qui eut
un début et par conséquent il fut créé.


C'est vraiment incroyable comment peut on en effet affirmer que Dieu n'a pas de commencement ?


Ce n'est pas en affirmant que Dieu est éternel qu'on évacue la question de sa création.


Par analogie, le temps qui passe par exemple est lui aussi éternel en se sens que rien ne peut arrêter le temps ( même un Dieu ) et personne ne peut affirmer que le temps qui est aussi une
unité de mesure entre des évênements c'est Dieu.


Ce n'est pas parce que l'écoulement du temps est "relatif" que celui ci n'est pas "éternel" en ce sens qu'il s'écoule depuis toujours y compris avant la "création" de "notre" univers et
qu'il s'écoulera toujours.


Il est donc parfaitement possible d'affirmer sans pouvoir être démenti que le temps n'a pas été créé par Dieu, puisqu'il est lui aussi éternel qu'un éventuel Dieu éternel.....


Or les déistes affirment que Dieu est transcendant à toute notion de temps et d'espace car c'est lui qui les a créé.


La seule réponse possible donc à la question de qui a créé Dieu, c'est que ce sont les hommes qui ont créé cette notion de Dieu et personne d'autre.


Un Dieu créateur ne peut être le créateur du temps car si tel était le cas alors cela signifirait que le temps ne serait pas éternel, or personne ne peut affirmer
cela.


Par contre on peut dire que plus le temps passe, plus la notion d'un Dieu créateur est battue en brèche par les
découvertes scientifiques.


C'est tellement vrai que le temps de la "création" de l'univers qui se serait passé en 6 jours selon les livres dits saints, Talmud, Bible et Coran c'est, au fur et
à mesure des progrès scientifiques, petit à petit étiré en fonction de l'impossibilité évidente d'une telle "hypothèse".


Ces jours sont devenus au grè des interprètations des déistes forcenés des périodes de plus en plus longues pouvant aller de plusieurs siècles à plusieurs
millénaires qui dénaturent complètement le sens profond des livres saints.


La réalité c'est que ces écrits ( Talmud, Bible et Coran, par exemple ) décrivent tout simplement les croyances qui
existaient à une certaine époque de l'humanité et encore, dans une petite partie du monde.


Tant que l'on aura pas compris, assimilé et accepté cette évidence, certains continueront de penser que les écrits des livres dits saints doivent être pris au pied
de la lettre.


 Les athées, contrairement aux déistes n'ont voué AUCUNE DEVOTION envers quiconque, c'est d'ailleurs leur très grande force. Ils sont des observateurs
exigeants et impartiaux du monde, sans aucun à priori


Par contre les déistes style S.f., n'hésitent pas eux à tenter de faire plier les faits à leurs croyances sans aucun scrupule sur la réalité et la vérité,
allant jusqu'à nier, comme le S.f. l'affirme que son propre corps est suffisant à lui faire ressentir de la douleur..... lorsque par exemple il se cogne.


L'aveuglement des déistes est un frein majeur aux progrès scientifiques c'est une évidence


Je reviendrai en détail sur les absurdités développées dans cet article car on ne peut laisser passer les inepties d'un illuminé sans réagir...........


 


Justicier...............toujours aussi déterminé à démonter les absurdités débitées par le S.f;

Miteny 19/05/2012 11:55



Je ne réponds pas à un fou qui veut m'assassiner parce que je sais faire la différence douleur/pas douleur.