Implication et relation de cause à effet.

Publié le par Miteny

Cet article est spécialement dédié à Nathanael pour qu’il comprenne enfin qu’il ne sert à rien de s’acharner sur un raisonnement qui ne mène nulle part.

Le point de discorde : Est-ce que p=>q est vraie si p est faux ou si q est vraie. Tout dépend de la définition que l’on donne au mot « implication ». Regardons donc le lien qu’Hector nous a généreusement proposé de consulter. En voici les premières lignes :

L'implication est :

1. la conséquence logique d'un fait ;

2. une opération mathématique logique ;

3. le fait pour une personne de s'investir dans une cause ou une action.

Lorsqu’on consulte le chapitre se rapportant au point 2, on peut lire, effectivement que : « En fait, « P => Q » est vraie d'après la table de vérité si P est fausse ou Q est vraie. »

Et juste après (ou juste avant) on lit aussi : Mais attention « P implique Q », ne signifie pas que « Q est une conséquence logique de P ». Autrement dit… les définitions 1 et 2 NE SONT PAS EQUIVALENTES. Or ma question est, depuis le début : le fonctionnement du corps est-il une cause suffisante de la conséquence « douleur » (définition 1). Nathanael est donc hors sujet (lire aussi le chapitre « Remarque importante »).

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

gilbert 04/08/2008 23:19

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

Nathanael 26/06/2007 21:37

Je suis très honoré de me voir consacré un article ! Merci beaucoup !

La discussion se fait ici :

http://www.dieuexiste.com/article-5441808-6.html

Dis-moi seulement : acceptes-tu oui ou non la table de vérité de l'implication ? Oui ou non "p implique q" est-il vrai quand "p" est faux ?

Miteny 27/06/2007 20:24

MAIS OUI... si l'on considère le mot "implication" suivant la définition 2.
Je répète: ET ALORS?