L'impudicité de la prostituée.

Publié le par Miteny

Non, je ne vais pas parler de sexe, mais de religion. Pourquoi peut-on dire que la religion est impudique ? Parce que d’un côté, elle lutte contre l’avortement, contre les relations sexuelles hors mariage, contre le divorce même, elle se permet de donner des leçons de morale, de voiler les femmes...

Alors que de l’autre, elle bénit les canons, les tranchées (pensez à Verdun), les hommes politiques qui ont tant de sang sur les mains. Elle couche avec Hitler, Bush, Ben Laden, l’ayatollah machin, le pouvoir, la politique. Elle se vend à la bête, elle se prostitue… tout en continuant à dire « l’avortement c’est pas bien ». Ils chantent « paix, paix » ou « shalom », « salam » tout en encourageant (ou mieux : en les provocant) dans les faits la guerre, les massacres… D’un côté comme de l’autre, les « combattants » ne chantent-ils pas pour Dieu ?

Une des pratiques les plus impudiques : la prière. Ils osent faire de grandes prières en public pour bien se montrer. Alors que même le « dieu » qu’ils révèrent, qui pend derrière sur une croix ridicule comme un jambon dans une charcuterie, disait : « Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. Mais quand tu pries, entres dans ta chambre, fermes ta porte, et pries ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s'imaginent qu'à force de paroles ils seront exaucés. » Matthieu chapitre 451233 verset 987788. Vous voyez, quand je vous dis qu’ON NOUS PREND VRAIMENT POUR DES CONS !!! On dirait que le seul boulot de la religion, c’est décrédibiliser Dieu. Mais la bête se révolte et se retourne contre la prostituée.

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Conrad 22/11/2012 12:21


@détecteur d'escroc


Tout à fait. A la Grece Antique, nous devons les précurseurs de toute la science moderne, et une bonne part de la philosophie. Ce n'est pas rien.


L'un n'empêche pas l'autre.


La civilisation occidentale n'a pas qu'une seule brique. On peut rajouter encore les fondements de nos principes judiciaires hérités de l'Empire Romain. Et d'autres encore.


 

Justicier 22/11/2012 06:41


S.f. dit dlj


"J'ai démontré l'insuffisance du corps : tout le monde le saurait si je n'étais pas censuré."


Concrètement, qui te censure ?


Des noms, des preuves, des témoignages...


Par contre, toi, tu censures et tu insultes systématiquement les internautes qui argumentent de façon intelligente et de manière
implacable contre tes raisonnements délirants.


Est ce que tu te rends compte que depuis 7 ans tu t'es enfermé à triple tour dans ta prison mentale ?


Est ce que tu te rends compte que si tu continues comme ça, tu vas finir aux paradis des simples d'esprit ?


Le 21 décembre 2012 à 12 heures sur la grande place du Hâvre, lorsque tu te scieras  le tibia ( si t'en es capable ) pour tenter de démontrer la justesse de ta démontration, mais
tu risques de te dégonfler comme une baudruche, comme d'habitude ?


Après ce coup de grâce, tu erreras sans but dans les rues en marchant avec une béquille ( si t'as eu le courage de te scier le tibia ) en attendant cet Apocalypse que tu appelles de tes
voeux. et en proclamant que ton corps est insuffisant mais que malgré ça t'as eu mal lorsque tu t'ai scié le tibia, mais tout le monde s'en foutra


Quel sombre avenir pour un fou de Dieu......

Miteny 22/11/2012 09:51



Totalement délirant.


Tu sais que là tout le monde voit que t'as des problèmes psychologiques ?



détecteur d'escroc 21/11/2012 11:53


tu me fais bien marrer avec ton christianisme 


 


Dans le bassin méditerranéen, la culture grecque a joué un rôle décisif, notamment du fait
de l'influence qu'elle eut à Rome, où le grec devint la langue du savoir utilisée par les élites, et de l'influence
qu'elle exerça dans le monde arabo-musulman, qui traduisit en arabe de nombreux traités grecs. C'est ainsi que certaines productions politiques et
culturelles du monde grec ont eu un rôle majeur dans le développement de la civilisation occidentale.


On estime souvent que les Grecs sont à l'origine d'une nouvelle manière d'appréhender le monde affranchissant la pensée des dogmes religieux et mettant l'homme au cœur de leurs réflexions. Cet
affranchissement doit être compris au sens où à cette époque les orateurs, penseurs et savants pouvaient annoncer leurs théories sans que personne ne les attaque pour hérésie. On les considère
comme les fondateurs de la philosophie (les présocratiques, Socrate, Platon, Aristote, etc.). Inventeurs de la
logique, ils peuvent être considérés comme des précurseurs de l'investigation scientifique (physique, mathématiques, astronomie).

Miteny 21/11/2012 20:07



J'ai bien dit "un" des fondements. Ce n'est pas le seul bien sûr.



Conrad 21/11/2012 11:33


Je ne pense pas qu'il faille vouloir abolir la religion. Que l'on soit athée ou non, on peut respecter l'envie de recherche spirituelle. Les religions peuvent fort bien y constituer un cadre
respectable, pour peu qu'elles assument ce rôle sans volonté de s'imposer sur les libertés des autres et sur les lois de la République.


 


Pour ce qui est de la religion chrétienne, notre civilisation occidentale lui doit notamment deux choses :


1. L'idée (issue elle-même du judaïsme) du "aime ton prochain comme toi-même", c'est-à-dire une idée d'un idéal vers lequel doit tendre l'individu (l'image du saint). L'individu peut évoluer, il
n'est pas figé, il peut progresser.


2. A partir du 11ième siècle, avec au Vatican la réforme Grégorienne, l'idée de progrès individuel s'est muée en idée de progrès collectif. Ca a notamment donné les croisades, puis les
colonisations d'Amérique et autre, mais ça a également été précurseur de l'idée de Progrès, chère au XIXième siècle et issue des Lumières.


 


Les autres civilisations ont moins au coeur l'idée de progrès, d'évolution, d'amélioration. Elles ont je suppose leurs propres qualités. Mais celle-ci, nous la devons aux religions.


 


Tout ceci n'empêche pas qu'on peut être athée et faire le bien, sans référence religieuse aucune ni arrière-pensée du Paradis. Mais cette morale laïque, dans l'histoire des idées, descend au
moins en partie des religions (chrétienne ici en l'occurrence).

Miteny 21/11/2012 20:06



Déjà c'est plus raisonnable.



antisousproduitvisqueux 21/11/2012 10:29


 ""Les religions ont éclairé l'esprit des gens, qui étaient alors coincés dans les ténèbres. ""


 c'est toi qui est coincé dans les ténèbres de la folie  c'est la connaissance qui éclaire l'esprit et pas la croyance et ses rituels stupides !


""qui lui ont permis d'accéder à la civilisation.""


 encore une illusion ! en aucun cas la religion est à l'origine de la civilisation , abruti ! seule la connaissance est à l'origine de la civilisation la religion n'est que son hôte parasite ! la religion n'est qu'un sous produit visqueux de la pensée !

Miteny 21/11/2012 11:09



N'importe quoi.


Moi je ne déforme pas les propos des autres pour me bercer d'illusion.


T'es un fou : TOUT LE MONDE sait que le christianisme par exemple est un des fondements de la civilisation occidentale.


T'es un fou.



Justicier 21/11/2012 06:38


S.f. dit dlj


"Largement caricatural et antisémite.


Bref, pathétique de bêtise, comme souvent avec toi. Quand il n'y a pas de religions, les massacres sont bien plus importants.


Et le communisme (100 millions de morts en moins de 50 ans), abruti, c'est une religion ?"


 Ah bon ??? dire ce que tous les textes et témoignages de l'époque dépeignent :


Un prisonnier anonyme qui écrit en 73 à son fils. Le manuscrit original est conservé au Britisch Muséum


Il y incite son fils à rechercher la sagesse expliquant que ceux qui ont persécuté les sages n'ont eu que des ennuis. Exemple: Socrate, Pythagore et Jésus. "Quel avantage ont eu les juifs à exécuter leur roi sage, leur royaume fut anéanti peu après" lit-on dans son courrier.


Ce bon père de famille ne fait aucune apologie du christianisme, il ne met pas en avant ni le ministère et encore moins la divinité de Jésus. Il ne fait que relater un événement banal, la mise à
mort d'un sage, ayant précédé la prise de Jérusalem en 70. Lui y voit un rapprochement pédagogique à faire.


Pappelons qu'à l'époque La judée, qui désigne TOUTE la Palestine pour les romains est administrée par un procureur romain Ponce Pilate sous l'autorité de L'empereur
romain Tibère.


Rappelons qu'Hérode le grand ( 73 av.J.C., 4 av. J.-C. ) était roi de Judée, donc juif il a été a été placé sur ce trône
par les Romains à l'unanimité du Sénat romain en décembre 40 av. J.-C., c'est lui qui a ordonné la mise à mort de tous les enfants mâles de moins de 2 ans de la bourgade de
Bèthléem, après que les Sages de Judée aient annoncé la naissance du roi des juifs, Jésus.


 Les témoignages de Tacite ( 55,118 ap. J-C.) historien de l'empire romain dont l'honnêteté intellectuelle est, de nos jours, au dessus de tous soupçons tant son
rigorisme, son obstination à présenter les faits tels qu'ils se sont déroulés, sans flatterie ni sévérité, sont présents dans tous ses écrits, sont éloquents ( Tacite, annales capître
15 ) etc....


Si ça c'est faire preuve d'antsémitisme, c'est du n'importe quoi.


C'est faire preuve de réalisme, par l'examen de la réalité des faits, c'est pas pareil.


Je maintiens donc que le plus grand pourvoyeur de morts de l'histoire c'est malheureusement les religiions. C'est ainsi, c'est un fait, ce qui ne m'empêche pas de
respecter les croyances de chacun.


Enfin je n'ai jamais prétendu que des régimes totatlitaires ( Tous les Tsars, Hitler, Staline, Moussolini, Franco, St Lazare, Pol pot, Mao, etc...) qui ont règné
par la terreur et que je rejette, n'ont pas commis des crimes, bien au contraire, ça n'a strictement rien à voir.


 Tous les régimes qui commettent des crimes au nom de leurs religions ou de leurs idéologies sont totalement inacceptables, mais les Tsars sont les chefs religieux de la Russie, Hitler a reçu la bénédiction du pape ( par
sa neutralité) dans sa lutte contre les juifs, Mussolini a utilisé l'église ( accord de Latran ) pour justifier son antisémitisme., Franco et St Lazare eux aussi ont utilisé le
raliement de l'égiise catholique, pour justifier  les persécutions anti juives.....


Quant à Staline et Mao, ils se comportaient comme des "dieux" vivants.


Aucune religion ni aucune idéologie quelles qu'elles soient ne peut pour moi, justifier une dictature
quelconque.


J'espère que c'est clair ?


 

Miteny 21/11/2012 09:24



Non. Les religions ont éclairé l'esprit des gens, qui étaient alors coincés dans les ténèbres.


Je parle bien sûr des 3 religions du livree : elles élèvent l'homme et lui ont permis d'accéder à la civilisation.


Es tu contre la civilisation ?


Alors évidemment il y a eu des massacres, mais de la part d'escrocs qui ont voulu utilisé la religion monothéiste.


En réalité, ce que tu dis est profondément écoeurant.



Justicier 20/11/2012 07:15


Toutes les religions sont malheureusement à mettre dans le même sac


Toutes sans execption ont fomenté des guerres, des expéditions punitives et des croisades contre les hérétiques qui avaient comme seul tort de ne pas croire aux mêmes dieux quelles, aux mêmes
dogmes.


Toutes sans exception ont cherché à convertir les "infidèles" de gré ou de force.


Soit comme la religion juive, qui décrête et croit que seul le peuple juif est le peuple élu et choisi par Dieu et les autres
peuples sont à "convertir"


Soit comme la religion catholique qui considère que les juifs se sont déconsidérés en refusant de reconnaître l'un des leurs, Jésus de
Nazareth juif, comme le Messie, "l'envoyé de Dieu " et qui l'ont en quelque sorte  "trahi" et livré aux romains, tout cela pour se protèger de leurs représailles et pouvoir
continuer d'exercer leurs pouvoirs sur le peuple juif.


Rappelons que Jésus a été condamné par un tribunal juif car il faisait de l'ombre aux prêtres juifs et aux Pharisiens, secte juive, qu'il se disait le fils de Dieu et qu'il contrevenait sans
cesse à la loi de Moïse ( les tables de la Loi, défendu becs et ongles par les Pharisiens ).


 Comme il ne pouvait pas exercer eux mêmes la peine de mort, ils l'ont livré à Ponce Pilate, le gouverneur romain de la province qui a demandé l'avis de la foule qui était composée
de juifs et ceux ci exicités par les prêtres juifs ont demandé son exécution contre la relâche de Barabas, un bandit.


Ponce Pilate se lavant ainsi les mains de cette mise à mort décidé par la foule juive.


Soit comme l'islam qui croit que Dieu récompensera ses SEULS fidèles après leurs morts.


Toutes sans exception considèrent et ont toujours considérés DE TOUS TEMPS les infidèles comme des âmes perdues, des démons,
et qu'il faut soit les convertir soit les combattre.


En clair, les infidèles sont des ennemis potentiels, car ils s'opposent de fait à leurs pouvoirs qu'ils croient avoir reçu de Dieu, bien entendu.


Voilà, grosso modo, les objectifs et les croyances des 3 grandes religions monothéistes.


Même le bouddhisme qu'on pourrait croire l'exemple même du pacifisme a été utilisé au Japon par exemple pour fanatiser les foules afin de défendre leur empereur.


Ceci dit, cela ne signifie pas que tout soit rose du coté des "infidèles" bien entendu, mais il n'y a pas photo sur le nombre de victimes dues aux guerres de religions, qui sont malheureusement les premières causes de conflits dans le monde.


Voir encore de nos jours, les islamistes contre les juifs en Israël, les islamistes ( certes extrêmistes ) contre les infidèles du monde entier. Et la guerre qualifiée par Bush lui
même de croisade....contre l'islam.

Miteny 20/11/2012 10:03



Largement caricatural et antisémite.


Bref, pathétique de bêtise, comme souvent avec toi. Quand il n'y a pas de religions, les massacres sont bien plus importants.


Et le communisme (100 millions de morts en moins de 50 ans),  abruti, c'est une religion ?



Albéric 19/11/2012 17:38


Quelle armée le Pape a il bénit?


Appuis ton propos par des faits, des dates...


Ca lui apportera un peu de poids.


Parceque là, tu es un peu vague...


 

Miteny 19/11/2012 20:07



Je te propose le lien suivant : parfaitement éloquent


http://histoire-et-geographie.oboulo.com/fait-religieux-premiere-guerre-mondiale-17809.html



Albéric 18/11/2012 09:48


Bah et la première guerre mondiale???


Pie X se montre bouleversé lorsqu'éclate la Première Guerre mondiale, la question se pose de savoir s'il a tenté de la prévenir ainsi que celle du rôle de
son entourage. Même si, selon une anecdote encore acceptée par Y.-M. Hilaire5mais mise en
doute par plusieurs historiens, y compris des catholiques6, le pape
refuse sa bénédiction aux armées austro-hongroises, disant « Je ne bénis que la paix »


Le 1er novembre, Benoit XV publie l'encyclique Ad beatissimi qui se présente comme un appel à la paix, indiquant en conclusion :
« Nous appelons de tous nos vœux, en faveur de la société humaine et en faveur de l'Eglise, la fin de cette guerre si désastreuse. »

Miteny 18/11/2012 19:51



T'exagères. Il a béni certaines armées, au nom du Christ en plus : blasphème absolu.



Albéric 18/11/2012 00:13


L'Eglise ne bénis pas les canons!!! mais les soldats qui risquent leur vie...


L'Eglise ne "couche" pas avec Hitler et Mussolini.


 Alors qu’il n’était pas encore pape, le cardinal Pacelli avait rédigé l’encyclique papale, Mit Brennender Sorge, dans laquelle Pie XI dénonçait tant le paganisme azi que
son caractère raciste ; ce document fut introduit en cachette en Allemagne en mars 1937 et lu en chaire dans toutes les églises catholiques, à la grande rage des Nazis ;


 Des chercheurs juifs, par exemple Joseph Lichten de B’nai B"rith, ont démontré, documents à l’appui,
que Pie XII avait utilisé les finances du Vatican pour racheter des Juifs aux Nazis et que le Vatican, sous son pontificat, avait entretenu un réseau étendu de planques. Même la résidence d’été du
pape, Castel Gondolfo, a servi de cachette pour des juifs fugitifs. Le pape, du reste, a pris lui-même la responsabilité du sort des enfants des juifs expulsés ;


 En grande partie en raison des efforts de l’Eglise, le taux de survie parmi les juifs d’Italie fut
bien plus élevé que dans d’autres pays ; les éstimations du nombre de juifs sauvés grâce aux efforts du Vatican s’élèvent à plusieurs centaines de mille ; ce fut l’une des raisons pour
lesquelles le grand Rabbin de Rome s’est converti au catholicisme à la fin de la guerre ;


 En reconnaissance de l’action entreprise par Pie XII en faveur des juifs, le Congrès Juif Mondial fit
don au Vatican d’une grande somme d’argent en 1945 ; la même année, le Rabbin Herzog de Jérusalem a adressé au pape « une bénédiction spéciale » en remerciement de ses efforts de
sauvetage au nom des juifs pendant l’occupation nazie de l’Italie » ; et, à la mort de Pie XII en 1958, la ministre des affaires étrangères israélienne, Golda Meir, a prononcé son éloge
funèbre aux Nations Unies pour la même raison 


Tu as le droit d'écrire ce que tu veux, mais mieux vaut se renseigner avant de sombrer dans des propos sans doute volontairement provocateurs, mais qui mettent sérieusement à mal ta crédibilité....

Miteny 18/11/2012 00:20



Ouais, bof...


Et la première guerre mondiale ?



mamadomi 23/03/2008 21:08

yesssss
Dieu n'est pas la religion...
pas de dogme, pas de rites, pas de fanatisme qui tienne
et surtout pas de guerre
les religions sont des concepts humains, des constructions structurantes plus ou moins judicieuses, parfois même, contre toute attente démoniaques!!!!

à l'essence de la foi, il y a l'amour, vecteur moyen et but de toutes les croyances de tous les endroits de la planète...

ce qui ne se conçoit dans l'amour n'est pas profitable à la vie, jamais...
la douleur d'un accouchement a un sens, elle est message et repère, ...
celle du mec qui frappe pour faire des expériences...beaucoup moins...lol!!

rs 23/03/2008 11:38

Je me pose bcp de questions sur Dieu , et tout ces signes, la croix, l'eglise, etc ne sont pas en accord avec ce que Dieu à essayer de nous enseigner. La croix est ridicule, heureusement qu'il n'est pas mort noyé ou décapiter!!! ont se seraient promenés avec une guillotine autour du cou!!! Dieu se resent et ne se prouve pas, sa nature nous dépasse, il ne faut systematiquement en faire une image sinon on s'éloigne de l'essence même de Dieu.

Miteny 24/03/2008 15:55


Je suis d'accord avec toi. Sauf sur le fait que Dieu ne se prouve pas.