Impitoyable.

Publié le par Miteny

Il faut bien que vous compreniez que ce blog a un objectif précis à savoir… vous obliger à répondre aux questions suivantes :
1. Êtes-vous d’accord pour dire que DOULEUR et PAS DOULEUR sont des effets différents ?
2. Êtes-vous d’accord pour que je sois sûr de constater, moi, l’effet DOULEUR quand on frappe mon corps et l’effet PAS DOULEUR quand c’est un autre corps qui est frappé ?
3. Êtes-vous d’accord pour que je sois sûr que deux corps constituent deux causes biologiques similaires ?

Et donc finalement : Êtes-vous d’accord pour que je sois sûr d’avoir constaté au moins une fois que deux causes biologiques similaires frappées dans les mêmes conditions ont provoqué des effets très différents ?


(Il ne faut surtout pas lire cette question avant d’avoir répondu aux 3 précédentes). Voilà. C’est pourtant simple de répondre avant tout à ces questions. Car c’est ça LE SUJET DE CE BLOG !! Ces questions et uniquement ces questions.
Je serai impitoyable.

Commenter cet article

gilbert 06/07/2008 19:21

Miteny est suffisant!

gilbert 06/07/2008 19:14

Le corps suffit!

gilbert 01/07/2008 23:19

(mietny)
Excuse moi, mais un seul mot me vient à l'esprit: ridicule.

(commentaire)
Normal, tu ne penses qu'à toi.

jeoff 27/06/2008 16:12

il y a aussi mille exemple ou la minorité a eu tord!!
c'est un argument suffisant pour que tu te remette en question! et par rapport a ceux site il ne s'agit meme plus de majorité et de minorité il s'agit de miteny contre pas mal de monde! j'ose pas dire beaucoup ca te donnerai trop d'importance...

jeoff 27/06/2008 12:54

mais pourquoi ca ne serait pas toi qui a mal compris?? T as déjà lu Rousseu et le contrat social? quand il explique ca façon de rédiger un constitution pour une nation et qu'il dit " Et on les forcera à être des hommes libres." Tu sais ou il explique que si la majorité va a l'encontre de la minorité c'est parce que la minorité a tord et qu'elle doit ainsi se ralier à cette majorité! Je dis pas qu'il a raison quand la minorité est proche de la majorité ou qu 'il a tout le temps raison mais la avoue que tout seul contre tout le monde c'est peu être que même si tu a la vérité quelque chose ne va pas dans ton raisonnement! non?

Miteny 27/06/2008 13:06


Il y a mille exemples dans l'histoire où la majorité a eu tort. Mille... au moins. Ce n'est donc pas un argument.


marc-antoine 26/06/2008 19:52

"Non. C'est un mensonge. Je me demande pourquoi tout le monde refuse d'admettre l'évidence"

réponse : Quand tout le monde refuse d'admettre l'évidence, c'est que l'évidence n'est pas admissible pour tout le monde , ce qui est fidèle a la logique que tu as employé pour la démontrer , et démontre aussi la logique que tu as employé pour tout mettre en evidence.

Miteny 26/06/2008 19:56


ou alors vous avez du mal à comprendre (ou alors.. vous ne voulez pas comprendre)


jeoff 26/06/2008 19:24

change de disque un peu! des erreurs on en a pointé des tas depuis un bon moment!
le pire c'est que la plupart des gens j en suis certain sont persuadé de l'existance de Dieu comme toi! ils essaient juste de te montrer que ton raisonnement n'est pas suffisant...

Miteny 26/06/2008 19:26


Non. C'est un mensonge. Je me demande pourquoi tout le monde refuse d'admettre l'évidence.


jeoff 25/06/2008 15:23

Il faut bien que vous compreniez que ce blog a un objectif précis à savoir… vous obliger à répondre aux questions suivantes :

1. Êtes-vous d’accord pour dire que DOULEUR et PAS DOULEUR sont des effets différents ?

2. Êtes-vous d’accord pour que je sois sûr de constater, moi, l’effet DOULEUR quand on frappe mon corps et l’effet PAS DOULEUR quand c’est un autre corps qui est frappé ?

3. Êtes-vous d’accord pour que je sois sûr que deux corps constituent deux causes biologiques similaires ?


heu... d'où je suis forcé de faire quoi que ca soit meme ici? et t as ps oblier une question?
etes vous d'accord pour que je vous lave le cerveau afin que je puisse affirmer être au dessus de vous?


"je serais impitoyable"
tu voulais pas dire intrangisant plutot ou quelque chose comme ca?

Miteny 25/06/2008 15:35


je croyais que vous vouliez m'indiquer l'erreur de mon raisonnement


jeoff 23/06/2008 00:24

ho non vincent s'en va en retraite!! tu me manque déjà :(

vincent 22/06/2008 23:44

Miteny
Expérimentations.. de qui!! des personnes, encore et toujours. Il n'y a pas de vérité qui ne soit établi sans des personnes pour l'établir. Donc ce que tu décris là c'est l'intersubjectivité (mot qu'en fait j'ai repris à Loïc).

Commentaire
Certes mais j’ai dis plus haut, « les deux aspects sont toujours intimement liés surtout pour parler de ce qui est subjectif, personnel car pour y voir clair et nous comprendre nous partons d’une certaine unité de vue qui part de ce qui est personnel pour aller vers le général « moi, mon monde, les autres, le monde ,les connaissances, les savoirs, tout ce qui est transmis dont nous tenons compte(sans pour autant en avoir fait l’expérience ou vu ce qui n’est pas accessible à nos sens) tout cela est inclus !

tu l’as lu ? où tu as une vue sélective ?
T’es capable de discuter, en alignant plus de deux phrases ?
la parole est le fils de dieu tu dis ? il a du limiter la tienne……………..change de dieu, tu seras peut être plus loquace !
Bon je prends ma préretraite et je vais rejoindre Gilbert, et reprendre tes com. dans la bonne humeur afin de mettre en valeur « tes paroles de fils de dieu »j’espère qu’il en a plusieurs de fils, parce que pour diriger son entreprise coté marketing, 9000 commentaires, 3 ans d’existence et un seul qui comprend ce qu’il dit, toi-même……..c’est à croire que ton dieu il a une audience localisée, restreinte…………… il est de quelle tribu ton dieu?..ça devrait te poser quelques questions , mais si mais si………………………………………………………
Allez A+ dans l’humour, comique !

mamadomi 21/06/2008 23:48

non pas de l'amarante...de la grenadine on te dit!!
l'amarante t'a enfariné...lol!

jeoff 21/06/2008 23:34

alors la j avous que les bulles de ta grenadine ont l air des plus marrantes!!
la j te tire mon chapeau

vincent 21/06/2008 18:28

quand le rat court ci, la souris danse là...
et le mi dieu fait do do sol en sa demeure é fa ré

EXCELLENT, c'est quoi comme grenadine???

mamadomi 21/06/2008 18:20

yep...faut que j'arrête la grenadine, je sais...

mamadomi 21/06/2008 18:20

quand le rat court ci, la souris danse là...
et le mi dieu fait do do sol en sa demeure é fa ré

vincent 21/06/2008 18:13

Oui môossieeeurrrrrr, c'est le juriste de dieu lui-même, il parle en son nom..........
C'est lui qui est venu apporter la preuve de son existence......
car dieu il en avait marre qu'on ne croie plus en lui, car il a besoin de nous pour exister....sinon queudal dieu n'est plus!
Donc il a envoyé le grand monarque, grand juriste du seigneur
PS entre nous il aurait pu prendre un vrai avocat véreux qui défend les maffiosi et le boulot serait déjà fini!

jeoff 21/06/2008 17:08

ha oui merci vincent!!!
d'accord je comprends! oui j'avou que je suis allé un peu vite mais les syllogismes de miteny sont tellement heu... comment dire?
enfin moi je pensais qu on avait le droit de prendre des raccourci?!
PS c'est un juriste miteny???

vincent 21/06/2008 16:59

Jeoff
Si on par du postulat que l'homme a été crée a l'image de Dieu et que l 'homme ressent la douleur! est ce que Dieu ressent lui aussi la douleur? parce qu'à ce moment la on pourrait imaginer que chaque homme ressent la douleur de Dieu en plus de la sienne et que du cou ( si je puis me permettre) quand Dieu a mal j ai mal donc quand un autre corps est frappé je peux avoir mal sans être touché!

Commentaire
Là tu vas un peu loin et un peu vite, car après 8000 commentaires et 3 ans d’existence de ce blog, le sujet n’a pas encore était abordé !
Donc d’abord il faut commencer par répondre aux questions
1- est ce que lorsque mon corps est frappé (le mien) as-tu mal (au tien) ?
ça c’est important, il ne faut pas brûler les étapes, sinon tu vas t’égarer dans des concepts d’absolu, ton imagination, tu vas te mettre à réfléchir et ce n’est pas ce qu’on te demande.
Réponds d’abord aux questions qu’on te pose et tout ira mieux !
Une fois que tu as répondu à la question 1, miteny va te répondre et te poser une autre question et si tu réponds bien, il t’en posera une autre.
Si tu réponds mal, il va t’engueuler, et te remettre sur « la bonne voie » ainsi tu seras guidé.
Voilà en gros la marche à suivre, on ne te demande pas de réfléchir mais de répondre précisément à ses questions uniquement et d’après « TOI » et non pas d’après ce que tu en penses……………………………………………………………….t’as compris.
PS tu as de la chance tu es un nouveau, ici il y a plein d’ancien qui vont t’éviter de perdre du temps bêtement !

jeoff 21/06/2008 14:37

mais enfin personnellement je vois toujours pas le rapport entre Dieu et la douleur! entre Dieu, le corp, l'homme et les mécanismes du corps qui entraine la douleur soit! mais faire un démonstration de l'existence de Dieu par la douleur...
je veux bien que quelqu'un m'explique svp histoire de participer au débat :(
Sinon moi j'ai une question!! Si on par du postulat que l'homme a été crée a l'image de Dieu et que l 'homme ressent la douleur! est ce que Dieu ressent lui aussi la douleur? parce qu'à ce moment la on pourrait imaginer que chaque homme ressent la douleur de Dieu en plus de la sienne et que du cou ( si je puis me permettre) quand Dieu a mal j ai mal donc quand un autre corps est frappé je peux avoir mal sans être touché! Nan parce que ca serait dommage de se limité au corps de l'homme pourquoi ne pas aussi intégré les corps divains??

Miteny 22/06/2008 17:57


C'est plus compliqué que ça ! et là tu es très loin du compte. Je ne veux pas prouver que la douleur vient de Dieu, mais que l'existence de la douleur (qui n'est ici qu'un exemple) prouve
l'existence de Dieu.
Il faut réfléchir avec subtilité.


vincent 21/06/2008 09:53

Miteny
Evidemment. On dit que je suis fou (oui fou) de croire que les effets de deux corps frappés sont différents (alors que tout le monde le constate avec certains corps).

Commentaire: je tente une dernière fois une explication.
Mais non tu n’es pas fou, on peut dire que l’effet douleur sur un deux corps frappés est différent du point de vue personnel ! Car seul un corps, le sien peut expérimenter la douleur, cela est donc un fait réel pour lui.
Ce qui te fais penser que le corps n’est pas suffisant, dans le sens ou un corps « sans conscience » ou sans la « personne » ne peut rien produire de lui-même sans quelqu’un pour réceptionner ce message. Ce n’est pas faux en soi c’est une façon de dire, il faut autre chose de plus que matière-énergie pour que l’existence se manifeste en tant que « conscience »………………………….mais après il faut poursuivre, sinon le débat est clos.

-Le problème est dans ta façon de vouloir le démontrer……………..mais dans un certain sens tu as pris un exemple qui est vraiment subjectif et pratiquement invérifiable hormis pour l’expérimentateur corps+la personne (ou conscience individuelle).
Ce qui rend le débat difficile car comme tu le dis avec ton mot (l’intersubjectivité) tu places le débat non sur les démonstrations basées sur l’absolu (ou réalité = la somme des savoirs et connaissances qui est validée par l’ensemble des expérimentations de ce qu’on appelle « extérieures à soi », grâce à nos facultés cognitives qui permettent de dépasser notre seule vision et expérimentation au niveau personnel) mais sur l’échange entre les personnes au niveau d’eux-mêmes, seulement revenir à soi, parler à partir de soi uniquement en tant que personne qui répond à une autre personne sur leur « réel a eux » pas dans l’absolu !

-Et là………………………………………………………………………………………………………………………commence
le problème de la communication :
Les mots, avec leurs significations précises, la logique, la formulation correcte d’un énoncé avec des bases et des définitions communes pour que chacun essaye de parler en apparence de la même chose ! Donc il y a l’aspect personnel(relatif à ses informations expériences conditionnement ect…) et absolu……(les connaissances, les savoirs concernant les phénomènes etc ce qui est autre que soi, mais corroboré par l’ensemble des expérimentations individuelles qui elles se regroupent pour qu’il y ait de la logique, unité de vue dans les échanges)…mais dans le langage, dans notre façon de communiquer une information, les deux aspects sont toujours intimement liés surtout pour parler de ce qui est subjectif, personnel car pour y voir clair et nous comprendre nous partons d’une certaine unité de vue qui part de ce qui est personnel pour aller vers le général « moi, mon monde, les autres, le monde ,les connaissances, les savoirs, tous ce qui est transmis dont nous tenons compte(sans pour autant en avoir fait l’expérience ou vu ce qui n’est pas accessible à nos sens) tout cela est inclus !
Peux tu toi aussi sortir justement de la suffisance de ton corps, comme outil de démonstration pour passer au niveau absolu car cela n’empêchera pas la réflexion.
Compte tenu que, Mamadomi, Stéphane, Ducorpd’o, et moi-même admettons par parcours personnel l’existence de la conscience, ou dieu, (appelle cela comme tu veux) comme substrat possible à l’émergence de ce qu’on appelle « la vie » « l’existence » ou autre ! qu’en penses-tu ?

Miteny 22/06/2008 17:52


"tu places le débat non sur les démonstrations basées sur l’absolu (ou réalité = la somme des savoirs et connaissances qui est validée par l’ensemble des expérimentations de ce qu’on appelle «
extérieures à soi », grâce à nos facultés cognitives qui permettent de dépasser notre seule vision et expérimentation au niveau personnel)"

Expérimentations.. de qui!! des personnes, encore et toujours. Il n'y a pas de vérité qui ne soit établi sans des personnes pour l'établir. Donc ce que tu décris là c'est l'intersubjectivité (mot
qu'en fait j'ai repris à Loïc).


mamadomi 21/06/2008 01:19

tu n'es pas fou, tu es braqué, TOC-é, monomaniaque de la démo puiblique, cloué au pilori de tes vanités...
mais tu n'es pas fou, tu es têtu, tellement accroché à ton chemin que tu ne vois plus le but...
s'il te plaît, quitte ce corps insuffisant qu est le tien celui que tu te projettes, et intègre le tien, bien suffisant celui là ...tu te joindras alors dans la pensée et/ou la non pensée, selon ton choix, mais tu cesseras d'être tout seul dans un caisson plombé!!!
miteny, frappé ou pas, ton corps suffit.

passe à autre chose.
par exemple...comment expliques-tu, comment des gens de croyances différentes, d'origines culturelles différentes, de milieu d'études et de connaissances différentes, et parfois athées puissent te répondre tous en choeur ou en canon, "le corps suffit" avec force arguments divers à l'appui?!!!!
c'est pas divin ça?!!!

Miteny 22/06/2008 17:34



Lamentable



vincent 20/06/2008 21:00

Miteny
Non, tu existes.... et le corps ne suffit pas.

Commentaire
« non tu existes » évidemment que j’existe, t’en ai pas convaincu ? étrange garçon !

« et le corps ne suffit pas ».
Alors arrête de faire une démo en insistant à ce point sur la suffisance du corps ! Tu fais une telle fixation sur le corps………………………….et la douleur…………que tu limites toi-même le débat sur la « seule suffisance de ton corps » !

Miteny 20/06/2008 21:10


Evidemment. On dit que je suis fou (oui fou) de croire que les effets de deux corps frappés sont différents (alors que tout le monde le constate avec certains corps).


vincent 20/06/2008 09:46

Vos pensées concernant l’individualité ne sont vraiment pas vos pensées.
Ce sont des pensées collectives. Vous croyez être celui qui a les pensées, en faite les pensées surgissent dans la conscience. Au fur et à mesure que se développe votre connaissance –compréhension, votre identification au corps-mental diminue, votre conscience se déploie en conscience universelle.
La force vitale continue d’agir mais ses pensées et ses actes ne sont plus limités à l’individu, ils deviennent la manifestation totale. C’est comme pour le vent qui ne souffle pas pour un individu mais pour la manifestation toute entière. N.M.

vincent 19/06/2008 22:24

Miteny
Bon alors réponds à cette question: est-ce que j'ai le droit de constater DOULEUR uniquement que quand mon corps est frappé? (et pas douleur quand c'est un autre).

Commentaire
Je te réponds par la suite de ton commentaire , tu dis : « Tu te rends compte que t'es incapable de comprendre un raisonnement de bébé? »
- et pour cause, un bébé raisonne t-il ? Par contre si toi tu raisonnes comme un bébé à ton age c’est que tu as un énorooorme problème !

Miteny
avant de critiquer essaie de répondre aux questions. Tu développes une mauvaise foi incroyable. N'as tu pas cherché à nier mon existence pour avoir raison?
pfff...
1-« avant de critiquer essaie de répondre aux questions »
alors là je ne vais pas refaire le travail de gilbert……………………….vu tes réponses, je crains que même un bébé risque d’être traumatisé à vie !
2-« Tu développes une mauvaise foi incroyable. »
oui c’est vrai, la foi est-elle bonne ou mauvaise ? question de point de vue n’est-ce pas messie !
3- « N'as tu pas cherché à nier mon existence pour avoir raison? »
ciel ! si je nie ton existence j’ai raison ??? Alors je comprends mieux pourquoi tu as toujours raison, nous ne sommes qu’une fiction à tes yeux, car croire que nous existons est un acte de foi disais tu………….……tout s’éclaire……………..
4-« pfff... » ça je ne sais pas quoi répondre c’est peut être un sifflement de serpent ?
J’ai gagné ?

Mama
oui pour l'auberge, c'est peut être "notre auberge" les caissons de kevin communique peut être, sauf le caisson plombé de miteny.....

Miteny 20/06/2008 18:28


Non, tu existes....    et le corps ne suffit pas.


mamadomi 19/06/2008 22:17

ducordechasse, je dirais moi que tout ce qu'il y a de quantique dans sa démarche, c'est de rester sur son quant à soi!!!
lol...
je ne sais si miteny l'a censuré ou non, mais je me rappelle avoir "levé ce lièvre" aussi...
tu sais on tourne en rond...on fait tous le tour de toutes le brèches...et on finit comme gilbert dans la dérision, à lui porter le miroir de ses ombres...tout en gardant la joie spontanée

ducorpsd'O 19/06/2008 18:44

justement rubrique 'huissier...' j'ai ré-argumenté point par point, et comme par hasard je lève le mêm lièvre que vincent entre autres : confusion entre local et non-local pour l'expérience de la douleur. mais il s'est vendu dans sa propre définition l'idiot.

ceci dit, ça prouve que miténi est au fait de la mécanique quantique : le monde est desèspérement non-local , et la logique miténienne de même.

mamadomi 19/06/2008 18:26

à propos de miracle...(mdr), excellent, vincent, on a écrit "pas sortis de l'auberge" en choeur!!!! sur l'autre article...mais j'ai fait plus vite, na!!!
alors comme ça tu navigues dans ma conscience en toute impunité!!!
mais c'est "mon" auberge, lol!!!!!

vincent 19/06/2008 18:20

Ducorpsd'o
Pitoyable !
Maintenant il te demande "d'imaginer" que.

On avance, on avance, on arrive a l'imaginaire, la ou toute la logique miténienne c'est rassemblé.

Commentaire
hé oui à l'incohérence, il faut maintenant imaginer, on est pas sorti de l'auberge.
Mais au moins avec lui on ne se fatigue pas, on prend ses réponses, valable pour lui et les lui remet sur un plat et Ô miracle ………………on est des imbéciles…charmant ce garçon, n’est-ce pas ?

Miteny 19/06/2008 19:29


Avant de critiquer essaie de répondre aux questions. Tu développes une mauvaise foi incroyable. N'as tu pas cherché à nier mon existence pour avoir raison?

pfff...


ducorpsd'O 19/06/2008 18:09

Pitoyable !
Maintenant il te demande "d'imaginer" que.

On avance, on avance, on arrive a l'imaginaire, la ou toute la logique miténienne c'est rassemblé.

vincent 19/06/2008 17:25

Miteny
tu dis que je n'ai pas mal quand on me frappe? C'est tout ce que tu as trouvé comme argument?
Nier la douleur des autres: bravo.

Vincent
hé oui c'est ce que je constate pas douleur pour moi donc je ne sais pas ce qui se passe chez toi, tu es une fiction....pour moi, je ne peux faire référence qu'à mon expérience;o);o);o)
(humour miténien non compris par lui-même alors que tu nous répète la même chanson quand ça t’arrange)

Miteny
Et tu ne peux pas faire l'effort d'imaginer que j'ai mal?
Et comment veux tu que je ne moque pas... C'est impossible.

Commentaire
Et tu ne peux pas faire l’effort d’imaginer que quand j’ai mal, l’effet douleur est le même pour toi et moi car par imagination toujours, imagine que les propriétés de ton corps sont apparemment identiques au miennes donc que la cause coup sur n’importe quel corps conscient donne le même effet douleur……………………..tu peux imaginer toi aussi ????
Alors ne demande pas aux autres une logique que tu ne t’appliques pas à toi même.
Franchement t’es un vrai feignasse de la reflexion…………………et en plus tu te crois malin ;o) ;o)

Miteny 19/06/2008 19:17


Mais qu'est ce que t'es lourd !! Il faut tout recommencer depuis le début.

Bon alors réponds à cette question: est-ce que j'ai le droit de constater DOULEUR uniquement que quand mon corps est frappé? (et pas douleur quand c'est un autre).

Tu te rends compte que t'es incapable de comprendre un raisonnement de bébé?


vincent 19/06/2008 16:56

miteny
J'ai rien compris. Mais ça confirme ce que je sais: tu n'aimes pas réfléchir. J'ai l'impression que tu te crois trop malin pour t'abaisser à la réflexion et à la remise en question.

commentaire
Mais non mais non miteny c’est toi qui est trop malin hein ! belzebuth prince de ce monde….
Quand à la réflexion regarde ce que tu écris , ce que tu réponds comme commentaire voir gilbert qui reprend tous tes com……………c’est instructif.
Et prend la peine de relire toutes nos démonstrations……………………c’est vraiment à mourir de rire que ce soit toi qui dise cela !
Bon mais on te connaît , on t’aime comme tu es, ça nous amuse ,alors on continue……………………………..

C’est toi-même qui créais tes propres limites en t’identifiant au sujet et ensuite tu passes ton temps à dire aux autres que le corps ne suffit pas, alors que ta démo confuse ne fait que prouver « la suffisance du corps ». C’est justement le passage du personnel à l’universel qui en tant que témoin te « fais prendre conscience » que « cela « qui voit en toi et plus que la somme de ce qui te compose et donc au-delà de tes seules limites corporelles et mentales !
Mamadomi
c'est vrai.........pas mal!

mamadomi 19/06/2008 15:21

vincent "Parce que tes formulations sont aussi claires qu’un étang vaseux en plein été après 6 mois de sècheresse où l’eau n’existe plus !"

>>>formulations lyophilisées, ça va plus vite...lol!!!

vincent 19/06/2008 14:48

Miteny
D'accord.. Tu es persuadé qu'il n'y a que toi qui existe vraiment. C'est bizarre, personne n'est d'accord avec toi. Par exemple, je suis persuadé d'exister aussi et d'avoir mal quand j'ai mal. Conclusion: t'es le seul à croire en ton délire.
Et t'appelles ça une réfutation??? WARF. Excuse moi, mais un seul mot me vient à l'esprit: ridicule.

Commentaire
Bon, en plus tu n’as plus le sens de l’humour, au moins tes réponses avant me faisaient marrer, maintenant tu ne décèles plus cet humour et tu réponds au 1er degrés !
Passons……………….j’avais pourtant fais un effort pour essayer de comprendre l’incompréhensible sur ton dialogue « au niveau référence unique miténienne ».
Alors je suis obligé de te rassurer « mais oui tu existes, autant que moi » ! ça va mieux et surtout ne soit pas ridicule….lis et garde ton humour sinon adieu compréhension !
Parce que tes formulations sont aussi claires qu’un étang vaseux en plein été après 6 mois de sècheresse où l’eau n’existe plus !
Quelque soit le commentaire tu reviens au point zéro « TOI » en tant que sujet de l’expérience et tu demandes aux autres d’être des « observateurs » de « ton expérimentation » pour leur dire qu « ils ne comprennent rien » vu qu’ils ne sont pas « toi » ! Et quand ils se placent au niveau de ta logique illogique, ce qu’ils constatent et faux car ils ne se mettent pas à leur place c'est-à-dire « la TIENNE ».
Et tu veux comprendre ? Mais quoi ?
Tu répètes inlassablement
« Hors sujet. Je te demande d'abord CE DONT JE PEUX ÊTRE SÛR MOI ! C'est possible?

corps A frappé=>douleur
corps B frappé=>pas douleur
OUI, moi, MOI, je constate ça. Et tu es d'accord pour dire QUE JE PEUT ÊTRE SÛR DE CE CONSTAT?

- Relis toi et tu verras que tu demandes aux autres qui sont observateurs de commenter ce ressenti qui ne peut être que le tien, ce dont « TOI TU PEUX ÊTRE SÛR » c’est fou ça ! Non ?
autant te parler à toi même...............

Miteny 19/06/2008 16:15


J'ai rien compris. Mais ça confirme ce que je sais: tu n'aimes pas réfléchir. J'ai l'impression que tu te crois trop malin pour t'abaisser à la réflexion et à la remise en question.


vincent 18/06/2008 22:32

C’est vrai miteny que tu poses les vraies questions !
Par exemple j’aurais pu être un autre que moi, n’est-ce pas ? Mais si je suis ou je peux être un autre donc cet autre serait moi, alors comment pourrais-je en étant cet autre savoir que c’est l’autre qui a pensé que je suis moi maintenant !
Même que je pourrais être tous les autres pourquoi pas ? le problème c’est que si je me poignarde le cœur avec un gros cornichon tout le monde va avoir mal à moi-même c’est fou quand même, c’est énorme ! Ou si je coupe un arbre du jardin , pof ! tous les arbres de la terre sont coupés…franchement je me dis, que même si je n’y comprends rien, car la vie est un mystère que j’ai de la chance d’être moi et pas un autre !
Et puis les autres si ils n’étaient pas eux-mêmes, mais plutôt d’autres que eux, c’est énorme à qui pourrait on se fier.
Tu as raison, on naît ici mais on aurait pu tous naître ailleurs qu’ici, c’est terrible car si tous ceux qui sont avec nous ici ils étaient ailleurs, et bien il faudrait recommencer le débat avec tous ceux d’ailleurs qui viendraient ici …..c’est énooooooorrmmme
Qu’en penses tu ?

vincent 18/06/2008 22:06

miteny
Et tu ne peux pas faire l'effort d'imaginer que j'ai mal?
Et comment veux tu que je ne moque pas... C'est impossible.

Commentaire
Ha si tu me demandes d’imaginer……alors là ce n’est pas pareil !
Donc seul mon expérience est valable, car c’est par « ma vue », « mes oreilles » etc que je perçois et vois le monde, donc j’imagine que tu me parles, et que tu souffres……………mais attention ce sont des concepts car moi seul, je te vois, je t’entends, sinon, si je ne suis pas là, tu n’existes pas……donc je t’imagines, tu apparais, tu me dis que tu souffres c’est ce que j’entends, je vois….mais je n’en ai aucune expérience car je ne peux être toi c’est impossible car c’est moi qui te vois………………en fin de compte je me demandes si je t’imagines ou je te rêve ? Tout cela existe-t-il vraiment ?
Quel étrange discours, je me demande si je suis existant ou non-existant….ou peut être
Les deux à la fois. Et d’ailleurs je laisse tomber l’imagination car si je t’imagine c’est encore mon mental qui me joue des tours car je dois certainement en fin de compte ne parler qu’à moi-même en m’imaginant qu’il y a là quelqu’un d’autre.
Car après tout je n’ai aucune preuve de ta souffrance c’est impossible.
Je suis désolé miteny, j’aurai voulu te faire plaisir mais tu n’es qu’une image, qu’un concept alors en dehors de ce que j’expérimente je ne peux croire en ta douleur, je n’en ai aucune preuve tu es une image holographique comme une poupée en latex mais qui a l’air réelle mais c’est un pur produit en trois D de mon cerveau où en fin compte il n’y a que moi !
DONC douleur pour moi si je prend un coup
Mais malgré mes efforts, non douleur pour toi si tu prends un coup…….c’est impossible je ne peux pas être toi, tu ne peux être moi………….nous sommes condamnés a être deux images où ni toi ni moi ne pouvons être sûr de rien, sauf que j’existe…..mais toi, navré je n’en ai aucune preuve !!!!;o) ;o) ;o)

Miteny 19/06/2008 10:49


D'accord.. Tu es persuadé qu'il n'y a que toi qui existe vraiment. C'est bizarre, personne n'est d'accord avec toi. Par exemple, je suis persuadé d'exister aussi et d'avoir mal quand j'ai mal.
Conclusion: t'es le seul à croire en ton délire.

Et t'appelles ça une réfutation??? WARF. Excuse moi, mais un seul mot me vient à l'esprit: ridicule.


akasha 18/06/2008 21:16

Miteny : Je pense que tu n'as pas compris mon raisonnement. Ton expérience montre que pour un observateur extérieur, les mêmes causes produisent les mêmes effets. Donc ça ne m'aide pas du tout.

Moi : Mais si j'ai bien compris, justement là où tu te trompes c'est que une même cause ne va pas produit un effet identique car la douleur est subjective, subjectivité qui sera prouvé par mon superbe prototype.

Mama : ton idée est bonne car effectivement quand le second candidat entendra beugler de douleur le premier, il risque de se crisper et donc, de biaiser notre test. Mettons un paravent entre les deux (ils ne se verront pas) et des boules quies dans leurs oreilles, de cette façon on supprime la pollution sonore et visuelle.
Pour passer l'arnica, attention je demande des qualification précise minimum niveau concours d'entrée institut de soins infirmiers.

Je sens que l'on va follement s'amuser, dommage que Miteny n'est pas retenue mon concept douleur/épilation, mais bon on peut pas être innovant à chaque coup (hi hi hi).

Miteny 19/06/2008 10:40


Il n'y a pas besoin de tout ça pour prouver que la douleur est personnelle. Mais bon c'est vrai que certains auraient bien besoin d'un petit coup de marteau.


vincent 18/06/2008 19:43

??? tu dis que je n'ai pas mal quand on me frappe? C'est tout ce que tu as trouvé comme argument?
Nier la douleur des autres: bravo.
commentaire
hé oui c'est ce que je constate pas douleur pour moi donc je ne sais pas ce qui se passe chez toi, tu es une fiction....pour moi, je ne peux faire référence qu'à mon expérience;o);o);o)

Miteny 18/06/2008 19:53


Et tu ne peux pas faire l'effort d'imaginer que j'ai mal?

Et comment veux tu que je ne moque pas... C'est impossible.


vincent 18/06/2008 18:55

oups!.... je suis victime d'une illusion! Dis moi.. c'est quand j'ai mal ou quand j'ai pas mal que je me trompe :) ?
commentaire
un peu d’humour : les deux sont vrais, selon que tu es l’observateur ou l’expérimentateur, ou alors les deux sont faux car avec ta méthode tu ne peux qu’être que celui qui expérimente donc vu que ce qui est autre que toi n’est pas démontrable alors « pour MOI » Tu n’as pas mal quand on te frappe donc tu mens je ne ressens rien, donc tu racontes des conneries concernant ta douleur que je ne ressens pas !!!!!!

Miteny 18/06/2008 19:14


??? tu dis que je n'ai pas mal quand on me frappe? C'est tout ce que tu as trouvé comme argument?
Nier la douleur des autres: bravo.


Stéphane 18/06/2008 18:32

Je poursuis a la suite du dernier billet

Stéphane 18/06/2008 17:30

Est-ce que ton constat te donne le droit de dire que la conscience ou la douleur des autres possèdent des caractéristiques différentes de la tienne ?

Miteny 18/06/2008 18:15


Non. Mais ce n'est pas le problème. Ce n'est pas le sujet. Mon constat me dit que je constate des effets différents. Ai je le droit d'être sûr de ce constat?


Stéphane 18/06/2008 17:17

Miteny, l'effet, c'est l'observateur...carrément.

Tu constates que tu n'es pas un autre observateur et que ton expérience subjective est indépendante. Voilà ce que tu constates. Ce n'est pas une illusion, mais cela n'empêche pas de considérer que tu possèdent les mêmes caractéristiques que tous les autres observateurs, que toutes les autres consciences...et c'est justement cela la condition pour le respect du principe causal.

Miteny 18/06/2008 17:23


hors sujet. Mes questions concernent simplement ce que je constate. Et donc j'ai le droit d'être tout à fait certain de constater des effets différents?

Je répète: encore une fois, je demande si je peux être sûr de ce que je constate. C'est simple. Soit je constate mal soit mon constat n'est pas réel.


vincent 18/06/2008 17:10

Stéphane
Suite à ton com 18

Commentaire
C’est pour cela Stéphane que j’essaye de rester sur un point de vue « personnel » vis-à-vis de Miteny car le problème que l’on rencontre dans ce type de discussion c’est que Miteny se place en tant qu’unique référence tout en se servant de son point de vue absolu.

Car toute constatation personnelle aussi subjective soit –elle prend en compte tous les paramètres objectifs « dis extérieurs à sa seule expérimentation ! »

Si nous prenons deux observateurs extérieurs qui constatent un coup sur deux corps placés en face d’eux, ils ne ressentiront pas la douleur eux-mêmes, mais tous les deux constateront l’effet produit sur les corps : saignements, cris , mouvements diverses etc………
Cela aussi est inclus dans notre expérience transmise par nos sens et facultés cognitives.

Donc prendre en compte uniquement le point de vue personnel est totalement incomplet et irréaliste car c’est nier une partie de soi-même qui est un tout indivisible entre ce qui est objectif et subjectif qui se complètent car indissociable pour se « connaître » !

Miteny 18/06/2008 17:16


oups!.... je suis victime d'une illusion! Dis moi.. c'est quand j'ai mal ou quand j'ai pas mal que je me trompe :)  ?


Pas mathématicien 18/06/2008 17:06

Tes deux équations, Miteny, sont incomplètes :
Ce n'est pas :
corps A frappé=>douleur
corps B frappé=>pas douleur

C'est :
corps A frappé => douleur corps A + pas douleur corps B
corps B frappé => douleur corps B + pas douleur corps A

Donc mêmes causes, mêmes effets ?

Pas besoin d'être mathématicien ^^

Miteny 18/06/2008 17:15


Il faut tout lire avant de poster un commentaire. Je parle de ce que JE constate. Par pitié, pas de hors sujet!!


Stéphane 18/06/2008 16:33

De toute façon Vincent, il est supposé être d'accord parce que sinon, il n'aurait pu dire que la douleur respectait le principe causal dans l'absolu.

Reste à savoir pourquoi ce point de vue ne serait pas valide, alors que le constat d'une personne (douleur/pas douleur) permettrait théoriquement de croire qu'elle est la seule personne consciente (puisqu'elle n'expérimente aucune conscience chez les autres).

Voilà une bonne preuve que lorsqu'on est soi-même l'un des effets, qu'on le veuille ou non, notre constat nécessite un certain travail d'interprétation...d'où la validité d'un point de vue plus absolu.

Miteny 18/06/2008 17:05


Mais pour l'instant, moi, oui, moi, j'ai le droit d'être sûr et certain à 100% de constater une différence. VOus, vous ne la constatez pas? ... Mais moi... moi?


vincent 18/06/2008 16:07

corps A frappé=>douleur
corps B frappé=>pas douleur

Voilà, je suis sûr d'avoir constaté que des causes similaires placées dans les mêmes conditions ont produit des effets différents. Normalement, c'est impossible donc il manque une cause, une donnée... Oui?

Commentaire
-Je répète : ce que tu dis plus haut est valable seulement si tu rajoutes « POUR MOI »
Oui ou non ?

Miteny 18/06/2008 17:03


J'ai bien dit.... ce que MOI je constatais. Pour l'instant on parle de ce dont moi je peux être sûr.


Stéphane 18/06/2008 16:07

La conditions pour que 2 effets soient condidérés comme similaires, c'est qu'ils doivent posséder les mêmes caractéristiques non?

Ce que je dis, c'est que comme chaque effet est ici l'observateur lui-même, il est théoriquement possible que chaque corps produisent des effets similaires, même si on ne peux le constater.

Si l'observateur est extérieur à toutes les sources qu'il observe, une différence entre les effets équivaut automatiquement à une différence dans leurs caractéristiques. Mais pas nécessairement dans le cas présent, puisque l'effet produit par le corps, c'est l'observateur lui-même, et qu'un observateur ne saurait logiquement se percevoir à travers la conscience d'un autre.

De toute façon, il nous serait impossible d'être d'accord pour dire que la douleur ou la conscience respecte le principe causal dans l'abolu, si la différence que tu constates ne pouvait être interprétée autrement. Et elle le peut. Reste à savoir pourquoi ce point de vue n'est pas vallide, alors que le constat d'une personne est possiblement fragmentaire, et ne correspond pas complètement à la réalité des choses (qui existe parfois bel et bien en dehors de notre perception).

Miteny 18/06/2008 17:01


ALors, il est possible de parler de ce que l'on constate, et là dans ce cas de ce que je constate. Je veux juste parler de ça. Si cette différence ne permet pas de fournir la moindre conclusion,
c'est qu'elle n'est pas certaine. Il s'agit donc d'une illusion. Je comprends ou pas?


mamadomi 18/06/2008 15:30

miteny "Normalement, c'est impossible "

>>>en vertu de quoi ce "normalement" miteny?!!!
explique
c'est quoi la situation normale?
celle qui veut que rien ne vienne contredire tes postulats? ou empêcher tes conclusions?

Miteny 18/06/2008 16:57


en vertu de la logique (tu sais... le truc dont tu n'as jamais entendu parler :)


mamadomi 18/06/2008 15:28

ducorrida: "jsuis plié en deux. t'as vraiment un problème avec l'autorité masculine chérie. frustrée a la maison ? pdtr"

>>>>>à hurler de rire!!! (ça, tu sais faire, me faire hurler de rire!!)
je ne vois toujours pas le rat porc!....avec l'expérience d'akasha...
de l'humour tu en as, je te l'accorde, mais là?!!
je reste insensible à ta douleur perso, pas d'empathie pour tes décalages...tu agis par dépit ou quoi? reprends-toi petit bonhomme...

au fait "l'autorité masculine" qui lit et écrit parfois sur ce site rit aussi beaucoup de tes frustrations... j'espère que ça ne te pose pas de blème qu'on soit deux à se gausser quand tu dérapes...

vincent 18/06/2008 08:19

miteny
Donc je suis sûr de constater des effets différents. Et je suis sûr aussi que les causes sont les mêmes non?

commentaire
Au niveau de ton expérience personnel et de ce que tu constates « toi » en tant que sujet de l’expérience oui tu constates une même cause avec effets différents pour « toi », douleur dans un cas , pas douleur dans l’autre.
Alors………………………….. ?

Miteny 18/06/2008 14:49


corps A frappé=>douleur
corps B frappé=>pas douleur

Voilà, je suis sûr d'avoir constaté que des causes similaires placées dans les mêmes conditions ont produit des effets différents. Normalement, c'est impossible donc il manque une cause, une
donnée... Oui?


ducorpsd'O 18/06/2008 02:11

jsuis plié en deux. t'as vraiment un problème avec l'autorité masculine chérie. frustrée a la maison ? pdtr