L'insuffisance du corps prouve directement l'existence de Dieu.

Publié le par Miteny

Nouvel article de ma petite série sur Dieu, dont voici le précédent article.

 

Voici la définition de Dieu la plus régulièrement admise, que j'ai d'ailleurs plusieurs fois reprise dans divers articles de mon blog : « Dans les religions monothéistes, Dieu est une entité suprême, unique, immatérielle, dotée d'une puissance surnaturelle et d'une perfection absolue. Il est infini, omniscient, éternel, tout-puissant et démiurge, c'est-à-dire créateur du monde. »

Or n'est-ce pas exactement le Dieu dont je viens de démontrer l'existence !!

On me demande souvent de me justifier à ce sujet, alors je vais le faire, encore une fois.

Tout d'abord il vous faut admettre ma démonstration selon laquelle toute entité matérielle, c'est à dire limitée par l'espace, est incapable d'engendrer la moindre conscience de soi. Si vous ne l'avez pas fait, alors relisez ma prose, notamment la partie prenant l'exemple de la sensation douloureuse.

Je tiens à signaler à ce propos un article récent évoquant la possibilité de créer des mondes virtuels dans lequel nous pourrions être implantés. Le chercheur en question écrit au sujet du problème de la conscience de soi la phrase suivante :

« À moins de croire qu’il y a quelque chose de magique dans la conscience, et je ne le pense pas, je crois que c’est le produit d’une forme très sophistiquée d’architecture à l’intérieur du cerveau humain, alors vous devez conclure que dans une certaine mesure cette conscience peut être simulée par ordinateur, ou en d’autres mots, peut être répliquée. »

 

Nous sommes au moins d'accord sur une chose : s'il n'y a rien de magique dans la conscience, alors celle-ci pourra être un jour répliquée. C'est d'ailleurs ce que j'écrivais au tout début de dieuexiste.com, dans cet article, pour justement montrer qu'il est très stupide de penser qu'on pourra un jour répliquer la conscience. Lire également les réponses aux commentaires.

En fait, il faudrait que ce pseudo-chercheur à deux balles lise mon blog pour comprendre que justement, la conscience a bien quelque chose de magique : il y a dans cet extraordinaire phénomène une partie non modélisable, non programmable... inaccessible à l'homme !!

Un jour, il vous faudra bien accepter cette évidence. Vous serez alors obligé d'admettre l'existence d'une force supplémentaire, immatérielle et surnaturelle car non réductible par la matière même biologique, laquelle ne peut en être à l'origine, ni de près, ni de loin. Une ''force'' supplémentaire qui ne peut donc venir que de la Substance à l'existence nécessaire que j'ai évoqué dans les articles précédents de cette petite série sur Dieu.

Même ceux qui, dans leur folie de mensonge, oseraient nier l'existence de cette Substance ne pourraient nier l'insuffisance du corps sous peine d'être traduits en justice.

En tout cas, c'est ce qu'il faudrait tant il me paraît absurde de sombrer dans la haine au point de refuser de faire la différence douleur/pas douleur...

Je le répète : même les plus lâches sont obligés, contre leur gré, d'admettre l'insuffisance du corps, et donc nécessairement l'existence d'une force immatérielle et surnaturelle. Les voilà coincés car ils ne peuvent expliquer cette existence sans la divine Substance, c'est à dire sans Dieu.

Quoi d'autre pourrait transcender les notions de matière et d'espace ?

Rien, messieurs dames, rien... Ma victoire est totale !!

L'entité Substance dont j'ai démontré l'existence est donc bien immatérielle, dotée d'une puissance surnaturelle, et bien sûr infinie avec un pouvoir de création infini, la formidable richesse des différents univers parallèles en étant un parfait exemple.

De plus, j'ai prouvé que le monde était avant tout un langage, ce qui fait de la Substance une entité capable d'engendrer une sorte de parole. C'est quelque chose de fantastique, qui peut en fait nous permettre de démontrer son omniscience, même si je ne le ferai pas ici dans cet article.

Puisque j'ai cité tous les adjectifs de la définition, je peux affirmer avec fierté avoir démontré l'existence de Dieu !!

En outre, Wikipedia précise que le terme Dieu désigne « un être suprême, transcendant, unique et universel, créateur et auteur de toutes choses, principe de salut pour l'humanité qui se révèle dans le déroulement de l'histoire ».

C'est exactement ce qu'il se passe. Avec l'histoire, Dieu se révèle petit à petit aux hommes. Voilà pourquoi les prophètes éclairés lui ont donné comme nom le fameux tétragramme, YHWH, qui signifie je me révèlerai être.

N'est ce pas fascinant ?

Je résume pour que ce soit bien clair :

  1. - Évidence de l'insuffisance du corps (exemple de la douleur).

  2. - De laquelle on déduit l'incapacité de n'importe quelle entité matérielle à engendrer la conscience de soi.

  3. - Il s'ensuit l'évidente existence d'une puissance immatérielle, transcendante et surnaturelle d'essence bien supérieure à la matière.

  4. - Proximité évidente entre les caractéristiques de cette puissance et la définition de Dieu.

 

Bref que des évidences !

Pour finir, j'ai bien envie de vous re-re-re-rappeler l'évidence à la base de tout le raisonnement, rien que pour le plaisir.

Supposons que trois corps, dont le mien, soient frappés avec un marteau, comme sur ce dessin approximatif.

 

dessin2.jpg

 

On ne peut pas nier que je constate une exception parmi les résultats de l'expérience au niveau de mon corps. Cette exception qui s'appelle douleur est inexplicable matériellement puisque matériellement, il n'y a pas de différence fondamentale entre ces trois corps. Biologiquement, ils sont équivalents, similaires. Pourtant il y en a qui, de mon point de vue, paraît avoir des pouvoirs extraordinaires. Or matériellement, c'est tout à fait inexplicable !!

Nier cette évidence, c'est aussi stupide que nier l'existence du soleil. Et d'ailleurs ceux qui le font se retrouvent vite ridicules, comme ici.

 

Bien cordialement.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

radiologue 01/12/2012 20:01


radiographie de miteny





 


 

Miteny 01/12/2012 20:59



C'est sympa de nous montrer ta radio. On comprend maintenant pourquoi tu ne sais pas faire la différence douleur/pas douleur.



Roflcopter 24/11/2012 20:13


@Yabat


 


Quoi d'autre pourrait transcender les notions de matière et d'espace
?


 


Tu réalises qu'on peut inventer n'importe quoi qui transcendrait aussi les notions de matière et d'espace? Dieu est juste une idée plus à la mode... Le manque d'imagination, c'est assez faible
comme preuve.

Miteny 25/11/2012 04:14



Calomnie pure et simple : j'ai très bien répondu dans l'article cité. Il faut juste savoir lire : On ne peut pas imaginer quelque chose de limité par l'espace capable de produire de la
conscience, cela contredirait l'insuffisance du corps.



Yabat 23/11/2012 22:00


Que c'est amusant tous ces commentaires en folies datés d'il y a deux mois au plus tard et qui se disputent la raison, que c'est amusant de voir qu'ils sont pour la plupart sans rapport avec
l'article, que c'est amusant en définitive de savoir que peu de gens verront mon commentaire et en tiendrons compte.


 


Voila ! Ca c'était pour exprimer ce que j'ai ressentis en lisant les commentaire, mais techniquement a plus important, et dans l'article j'aurais juste une (pour l'instant je n'en ais
qu'une) remarque à faire:"Quoi d'autre pourrait transcender
les notions de matière et d'espace ?"


 


Alors là je dit : oui mais non. Parce que j'ai passé sufisamment de temps dans l'article de démonstration pour que mes souvenirs soient clairs, et mes souvenirs me rappellent que dans la
démonstration il n'y avait que : l'insuffisance du corps, ou autrement dit, l'insuffisance de la matière (sous-entendus, à provoquer la conscience/douleur).


 


Ici est le problème, car Dieu serait la chose qui transcendrait la matière et l'espace, tandis que dans la démonstration il n'est jamais question de l'espace mais toujours de la
matière, de fait, même dans les commentaires de l'article qui démontre l'insuffisance du corps, il a bien été précisé que l'on ne devait pas rajouter de facteurs supplémentaires tel que l'espace.


deux solutions :


-soit il y a un article caché, où alors j'ai mal cherché, ou alors il n'existe pas encore , article qui présenterait l'insuffisancede l'espace + de la matière à produire de la
douleur


 


-soit l'article que je commente actuellement est basé sur une expérience qui ne démontre que la moitié de ce qui est insuffisant à produire une douleur.


 


Après tout ca, je suis pas sur de bien me faire comprendre, mais au moins j'aurais ri en lisant les commentaires



Miteny 23/11/2012 23:55



en réponse, je propose :


http://www.dieuexiste.com/article-plus-precieuse-que-tout-la-conscience-107976528.html



Roflcopter 01/10/2012 15:22



Cher raclure de comptoir, chère fiente malodorante,


Réponds donc à la question : est-ce que je constate l'insuffisance du corps ?


 


Attends, je reconnais cette question! Je crois même y avoir déjà répondu...


 


Quelques fois...




Miteny 01/10/2012 16:04



Fuite.



Justicier 01/10/2012 15:09


S.f.


"Je constate bien que torturer n'importe quel corps n'est pas une cause suffisante de douleur au niveau de ce corps. 


Apprends le français, bouffon."


Dans ta phrase, espèce de TARTUFFE IGNARE, le je, c'est bien toi ? non ?


Donc, lorsque tu ( toi le S.f.) écris :


" Réponds donc à la question : est-ce que je ( S.f., NDLR)
constate l'insuffisance du corps ?"


Je maintiens bien sûr, que la seule réponse possible à cette phrase idiote, c'est :


"que personne d'autre que toi ne peut répondre à la question que tu poses"


Au bout de plus de 7 ans de délires, décidément toujours le même constat,


0/20 en français,


0/20 en explication de texte et en construction de phrase,


0/20 en raisonnement logique,


0/20 en rédaction....c'est pas très brillant tout ça...


Tu patines et tu t'embrouilles dur avec le sens des mots et des phrases, t'aurais besoin d'une bonne remise à niveau....si tu veux pas mourir idiot.


Si tu veux, je peux te donner des cours de français et d'explication de texte, par correspondance, en plus je ne suis pas
cher.....,


On prend rendez-vous ?


Sur ce je te laisse à ton constat sans queue ni tête, fait bien joujou avec, c'est ton hochet pour débiles mentaux, mais chacun le constate, il ne te sert
malheureusement pas éveiller ton intelligence.


Ce com. est publié simultanément sur mon site : http://justicier.over-blog.fr/

Miteny 01/10/2012 16:04



On n'a qu'à te torturer... pour voir si je constate une production de douleur. D'accord ?



Justicier 30/09/2012 06:58


S.f.


"Cher raclure de comptoir, chère fiente malodorante,


Réponds donc à la question : est-ce que je constate l'insuffisance du corps ?"


Devant de tels arguments je constate, il constate, nous constatons, vous constatez, ils constatent tous :


1 ) que tu n'as pas accordé l'adjectif "Cher" au mot féminin, charmant et délicat de "raclure" 


2 ) que personne d'autre que toi ne peut répondre à la question que tu poses :


"est-ce que je constate l'insuffisance du corps ? "


du fait que personne ne peut se mettre à ta place, il n'y a donc que toi qui peut répondre à celle ci


Personne ne peut en effet constater à la place de quelqu'un d'autre que lui même.


Ton constat, c'est comme ta douleur, c'est inaccessible à autrui et personnel à toi


Par contre chacun de ceux ayant un corps en bonne santé ( y compris mentale bien entendu )peut constater que ton constat sur l'insuffisance du corps est inexact car le corps
de chacun d'entre nous ressent une douleur, SA propre douleur, lorsqu'il se cogne, par exemple, c'est vrai pour toi aussi
d'ailleurs, car t'as bien avoué avoir mal lorsqu'on te torturais ( j'en souffre pour toi ), par exemple.


Conclusion : tu n'as strictement rien démontré pour chacun de
nous, concernant l'insuffisance, supposée, du corps en général, et du corps de chacun en particulier ( le tien compris ), au contraire.


D'autre part, tu n'as pas non plus démontré scientifiquement ce qu'est ou plutôt ce que pourrait être un "lien métaphysique".


Celui ci n'est donc au mieux une hypothèse très peu probable d'ailleurs, et au pire un discours de charlatan bonimenteur doublé d'un charabia de malade mental, détaché de toutes réalités,
destiné à "berné" le "gogo".


 Conclusion générale : chacun de nous ne peut, malheureusement pour toi, que
constater que tu racontes n'importe quoi, et............ entre parenthèse, depuis près de 7 ans que ça dure, ça commence, quand même à faire beaucoup, il y a longtemps que t'aurais
du consulter.


Sur ce, les raclures de comptoir, les fientes malodorantes, et autres déchets tous solidaires ... ne te saluent pas.


Ce com. est publié simultanément sur mon site : http://justicier.over-blog.fr/

Miteny 01/10/2012 13:50



Je constate bien que torturer n'importe quel corps n'est pas une cause suffisante de douleur au niveau de ce corps.


Apprends le français, bouffon.



Roflcopter 29/09/2012 20:09


@ Veihane


 


C'est qu'il semble vraiment penser comme ça le pauvre =) Merci, j'ai bien ri!

Miteny 29/09/2012 20:22



Cher raclure de comptoir, chère fiente malodorante,


Réponds donc à la question : est-ce que je constate l'insuffisance du corps ?



candide 29/09/2012 19:50


 "3000 Euros pour vous si vous trouvez l'erreur !!! Je crois bien que je vais réussir à convaincre tous les internautes..."


lapsus calami : si vous trouvez l'erreur => qu'il y en a une


"Je crois bien que je vais réussir à convaincre tous les internautes..."


à se pisser dessus de rire  en 7 ans tu as pas convaincu plus de 5 illuminés


 


la prémisse est foireuse : la définition même des qualia ( définition qui n'est que philosophique et non scientifique ) est foireuse , çà fait 22ans ( 1990 ) que Daniel Dennett dénie les
supposées propriétés des qualia , Frank Jackson avoue que son expérience de pensée est foireuse ( la chambre de marie ), la science ne dit rien sur les
qualia et des cons comme toi peuvent inventer ce qu'ils veulent .


 

Miteny 29/09/2012 20:21



Gnagnagna...


Pourquoi tu ne réponds pas au sujet ?


Ce que je constate : l'insuffisance de la torture d'un corps quelconque à produire de la douleur.



Roflcopter 29/09/2012 19:37


1- Coincé? lol


 


2- Tu n'es pas censuré. Tu ne semble même pas comprendre ce qu'est la censure. Tu as même pu publier un livre...


 


3- Je suis honnête. Le problème c'est que tu es sérieusement fêlé.


 


4- Je suis curieux du lien que tu fais entre les gens qui s'inscrivent à ta newsletter pour se marrer et la disparition de ta censure imaginaire.

Miteny 29/09/2012 19:48



Pauv'con.


Je constate bien que torturer n'importe quel corps n'est pas une cause suffisante de douleur au niveau de ce corps.


Putain : être autant insulté simplement pour avoir dit une chose aussi évidente, ça dépasse l'imagination.


 


Ordure...



Veihane 29/09/2012 17:15


C'est vrai que Miteny est censuré : la preuve, c'est que les journaux scientifiques ne parlent pas de lui, et qu'il ne passe pas à la télé, alors qu'il le mérite. 


Le fait d'avoir découvert que de ne pas avoir mal quand un autre corps que le sien est frappé implique que le corps ne peut pas produire tout seul la douleur, et donc la conscience, et que ça
nécessitait l'existence de Dieu, ça mérite tous les honneurs. 


 


Miteny n'a pas tous ces honneurs, c'est la preuve qu'il est censuré.


 


Ceux qui disent que c'est parce que sa démo ne convainc pas (comme sur ce blog), et que personne ne le prend au sérieux, et ceux qui pensent que du coup les scientifiques reconnus ne veulent pas
perdre de temps à publier quelque chose qui leur apparaît comme un délire de plus, c'est très faux et c'est de la calomnie. 


Le jour où Miteny aura des milliers d'abonnés à la newsletter, qu'il ne sera plus censuré, et que tout le monde comprendra et reconnaître l'insuffisance du corps, les calomniateurs seront
traduits en justice pour insulte publique à l'intelligence de Miteny pour tout ce qu'ils ont écrit du temps où ils venaient sur ce blog. 

Miteny 29/09/2012 19:47



Et en plus on se fout de ma gueule....


Sale con.



Justicier 29/09/2012 16:37


S.f.


"Aucun rapport avec le sujet"


Ah bon c'est pas toi qui parle de "lien métaphysique" ?


Je maintiens donc que parler de "lien métaphysique" sans définir ce que l'on entend scientifiquement par là, c'est du gloubi-boulga à la
sauce stroumphesque...


S.f.


"Ah bon ? La religion par exemple n'est pas un sujet délicat, tabou, censuré ? "


Oui mais là  toi, tu causes pas de religion, tu causes lien métaphysique et de corps insuffisant, c'est bien ça ?


Roflcopter a raison si t'intéresses personne, c'est ce que tu racontes n'est pas intéressant.


Alors pose toi la question, pourquoi suis je inintéressant ?

Miteny 29/09/2012 19:45



Calomnies et insultes. De toute façon, peut-on vraiment discuter avec quelqu'un qui ne sait pas faire la différence douleur/absence de douleur ?



Roflcopter 29/09/2012 15:34


Je sais pas en france, mais ici t'as le droit de dire toutes les conneries que tu veux, religion ou pas (et ça semble pourtant être le cas chez toi aussi vu ton blogue) Ce n'est pas de la censure
de t'ignorer...


 


Et puis je croyais que tu faisais de la science ;)

Miteny 29/09/2012 16:29



Je rappelle que tu étais coincé, que tu ne savais pas quoi répondre et que tu as admis donc implicitement l'insuffisance du corps.


Alors merci d'être honnête en avant que je ne raconte pas des ''conneries''.


 


D'autre part,  il serait bien que les gens s'inscrivent massivement à la NEWSLETTER pour que je ne sois plus censuré.



Roflcopter 29/09/2012 04:10


Miteny, censuré? Tu sais, quand personne ne croit qu'un truc soit intéressant à publier, ce n'est pas de la censure que de ne pas le publier... Et puis, après autant d'arrogance, de prétention et
de bêtise, de n'avoir reçu que des cyberinsultes est une preuve que la liberté d'expression est forte!

Miteny 29/09/2012 13:17



Ah bon ? La religion par exemple n'est pas un sujet délicat, tabou, censuré ?


Visiblement t'es toujours aussi con, toi...



Justicier 29/09/2012 04:07


S.f.


"On s'en fout de ton expert trouvé dans une poubelle. Je t'en trouve 100 qui disent le contraire.


Ce que je constate, c'est que t'es fou, insultant, malhonnête, méprisant, menaçant... T'aurais bien besoin d'un peu de métaphysique.


De toute façon, rira bien qui rira le dernier : un jour ou l'autre, toi et tes escrocs d'amis, vous ne pourrez plus me censurer."


Allez, chiche je te prend au mot, trouve moi 100 experts scientifiques qui disent le contraire et on examine leurs écrits.


Pas des métaphysiciens "philosophes" de l'antiquité qui n'avaient pas les connaissances scientifiques contemporaines.


La meilleure définition de la métaphysique en cherchant bien, c'est que chacun de ceux qui s'y réfèrent y trouvent et y mettent strictement ce qu'ils
veulent SANS AUCUNE retenue et surtout SANS AUCUN fondement scientifique ni bien sûr aucune méthodologie scientifique réelle.


En clair c'est un discours de nature purement ésotérique relevant de l'expression verbeuse et littéraire sur la nature soit disant supérieure de Dieu...


C'est du vent...c'est un peu comme discourir gravement et longuement sur le sexe des anges


La métaphysique en définitive et en dernière analyse, c'est parler et écrire pour ne rien dire de concret VERIFIABLE scientifiquement, car c'est tout simplement l'idée que CHACUN se fait de
l'origine de toute chose et des hommes sans aucune limite sur la réalité ou non des choses.


Parler de "lien métaphysique" sans définir ce que l'on entend scientifiquement par là, c'est du gloubi-boulga à la sauce stroumphesque.


S.f.


"de la pure calomnie. Moi, j'ai raison (au moins)"


Oui, mais, en plus, comme chacun et tout le monde le constate, ta raison est déraison, fait le lien métaphysique
>moi< et tires en la conclusion....


S.f.


"Apprends d'abord à faire la différence douleur/pas douleur, psychopathe"


Quel rapport ??????


Ce com. est publié simultanément sur mon site http://justicier.over-blog.fr/

Miteny 29/09/2012 13:16



Aucun rapport avec le sujet.



candide 29/09/2012 00:39


(et en plus ce que tu dis est faux).


alors donne moi un nom de scientifique qui à publié quelque chose ( peu importe sur quoi ) et qui soit d'accord avec toi , tartuffe !


 


 

Miteny 29/09/2012 02:46



On ne peut pas me censurer et en plus me reprocher d'être censuré : vous êtes vraiment des psychopathes !!



justicier bis 28/09/2012 18:46


http://www.philosciences.com/Vocabulaire/Metaph.html


sors de ton délire mon pauvre miteny !

Miteny 28/09/2012 22:58



Apprends d'abord à faire la différence douleur/pas douleur, psychopathe



candide 28/09/2012 18:32


"que t'es fou, insultant, malhonnête, méprisant, menaçant... "


c’est l’hôpital qui se moque de la charité  c'est à se pisser dessus de rire  merci c'est trop bon !

Miteny 28/09/2012 22:57



de la pure calomnie. Moi, j'ai raison (au moins)



candide 28/09/2012 18:16


tu es incapable pas de trouver un seul scientifique d'accord avec toi , bouffon !


donne moi un seul nom de scientifique d'accord avec toi un seul !

Miteny 28/09/2012 22:56



Je te répète qu'on me censure, crétin (et en plus ce que tu dis est faux).


De toute façon, si tu tiens à l'argument d'autorité, tu ne sauras jamais si c'est vrai ou faux, car le sujet est censuré.



Justicier 28/09/2012 17:47


S.f.


"Mais ce que cet abruti complètement déjanté fait exprès d'oublier, c'est le lien métaphysique."


Voici ce que pense de la métaphysique Patrick JUIGNET,


Médecin, psychiatre et psychologue,


Professeur de psycholpathologie en écoles d'infirmières, d'assistantes sociales


chargé de cours pour le DES psychiatrie et le DEA de psychologie.


Bref, un expert reconnu.


"Il est impossible d'inventer une connaissance sur le monde par abstraction, sans expérience, comme le prétend la métaphysique. 


La métaphysique donne un sens illusoire facteur d’ignorance et d’obscurcissement de la pensée.


On l'aura compris nous récusons la métaphysique comme un discours vide. Il serait sans conséquence s'il ne présentait le grave inconvénient de nous tromper en nous détournant de la réalité du
monde. En effet, le discours métaphysique, quoique sans objet, a la prétention d'en avoir un et de dire des Vérités. Par ce fait, il embrouille le jugement."


Et d'après toi le S.f., un "lien métaphysique", ça se défini comment scientifiquement parlant ?


 

Miteny 28/09/2012 17:56



On s'en fout de ton expert trouvé dans une poubelle. Je t'en trouve 100 qui disent le contraire.


Ce que je constate, c'est que t'es fou, insultant, malhonnête, méprisant, menaçant... T'aurais bien besoin d'un peu de métaphysique.


 


De toute façon, rira bien qui rira le dernier : un jour ou l'autre, toi et tes escrocs d'amis, vous ne pourrez plus me censurer.



Justicier 28/09/2012 08:45


S.f.


"Vous n'avez pas intérêt à me caricaturer.... effectivement"


Et voici le résultat


0 en démo + 0 en logique = 0 au QI de la tête à toto ( S.f.)


Le S.f. est un tautologue, il recours à sa propre réthorique pour démontrer qu'il a raison alors qu'il a tort


exemple ?


J'ai un corps (quelconque) et je n'ai mal que lorsque je suis torturé ( normal )


Pourtant, je n'ai pas mal lorsque n'importe quel corps (quelconque) est torturé ( normal )


Conclusion je constate ( S.f.) que le corps (n'importe lequel) en général, et en particulier le mien (quelconque), est insuffisant à générer de la douleur (y compris la mienne) car je ne constate
(verbe inapproprié) pas de production de douleur au niveau d'un corps (quelconque)
torturé, ce qui ne veut strictement rien d'autre.


Le corps de chacun se suffit à lui même

Miteny 28/09/2012 09:40



Mon corps non plus ne suffit pas. Mais ce que cet abruti complètement déjanté fait exprès d'oublier, c'est le lien métaphysique.



antifauxmessie 27/09/2012 15:26


""je me trouve beau, moi. ""


c'est çà ton problème t'as pas le sens de la réalité .

Miteny 27/09/2012 15:29



C'est déguelasse de dire ça. Je peux voir ta tête pour me moquer alors ?



SAMU 27/09/2012 14:41


tu sais que tu es fou mon pauvre miteny ?

Miteny 27/09/2012 15:08



Venant de toi, c'est un compliment.



antifauxmessie 27/09/2012 14:23


""Vous n'avez pas intérêt à me caricaturer.... effectivement.""


en même temps pas besoin , t'as vu ta gueule  

Miteny 27/09/2012 15:06



Une petite blague et il démarre au quart de tour, cet abruti.


PS : je me trouve beau, moi.



la folie c'est moche 27/09/2012 12:10


===Sache que je vais porter plainte contre toi pour insulte à caractère religieux ===


le pauvre il croit que le mitenisme est une religion  çà y est il s'y croit  attention à ne pas faire une caricature du prophète miteny  il est en plein délire le pauvre !

Miteny 27/09/2012 13:33



Vous n'avez pas intérêt à me caricaturer.... effectivement.



Justicier 27/09/2012 08:56


Veihane


"Les adversaires de miteny pensent que lorsqu'un corps est frappé, une seule personne a mal.


Lorsque ton corps est frappé, je n'ai pas mal. En terme de douleur, on ne constate pas la même chose : tu constates une production de douleur, pas moi.
Je ne ressens pas ta douleur, je n'y ais pas accès.


Les adversaires de Miteny pensent que ce constat-ci n'est absolument pas incompatible avec la suffisance du corps. Il serait intéressant de connaître
leur explication"


Les gens normaux constatent :


1 ) Si un corps quelconque en bonne santé, quel qu'il soit, est frappé ce même corps ressent une douleur, sa douleur, pas la douleur de son voisin même si celui ci est frappé.


2 ) Conséquence, si le corps du S.f. est frappé, il ressent en principe  une douleur, mais lui seul ressent cette douleur, pas celle de son voisin, c'est la conséquence
logique et vérifiable de la phrase 1.


3 ) Donc on ne peut pas raconter comme le S.f. :


" je (S.f.) constate que le corps ( en général ) est insuffisant à produire (ressentir) une douleur car je ( S.f.) ne constate (dans le sens ressentir) pas la douleur au
niveau du cops des autres."


 C'est une pure imbécilité, le summum de l'idiotie......


S.f.


"Les suffisistes n'expliquent rien, ils insultent. Les suffisistes ne répondent pas, ils crachent.


Ils n'ont pas envie de réfléchir, ils préfèrent menacer. "


Ah bon et ce que je viens d'expliquer, c'est quoi si c'est pas une réponse ? Crétin


Est ce que tu sais lire et comprendre ce que les internautes t'expliquent le S.f. ?


Apparemment pas....anticharlatan a raison, t'es un charlatan et en plus un malade...en clair, t'es un con....c'est pas une insulte, c'est un constat


Ce com. est publié simultanément sur mon site : http://justicier.over-blog.fr/

Miteny 27/09/2012 10:38



T'es vraiment un grand malade.


Tu racontes n'importe quoi, ne parle pas du sujet, refuse de répondre, insulte.


 


Tout ce que tu prouves, c'est que t'es un psychopathe... Le corps ne suffit pas.


 


 


Sache que je vais porter plainte contre toi pour insulte à caractère religieux : c'est puni de 6 mois d'emprisonnement et de 22 500 Euros d'amende.


Ton comportement n'est pas justifiable (alors que tu sais que j'ai raison puisque tu ne réponds pas aux questions) et mérite d'être puni.



détecteur de tautologue 27/09/2012 00:07


il n'y a rien à expliquer tu n'es pas le grand monarque tu n'es pas le messie ( bonjour les fantasmes ) , tu n'es qu'un tautologue

Miteny 27/09/2012 10:32



Tu crois dire un truc intéressant peut-être ?


En fait, tu fuis : je constate bien que torturer n'importe quel corps n'est pas une cause suffisante de douleur au niveau de ce corps.



detecteurdecharlatan 26/09/2012 19:42


une éclipse ???????


quelqu'un calcul la date d'une éclipse il dit qu'il va arriver à cette date une éclipse et un éléphant rose , il n'y a pas d'éléphant rose qui arrive à cette date , je te dis il ne s'est
rien passé et toi tu me dis si une éclipse  c'est à mourir de rire , pauvre cinglé de charlatan !


tout les calculateurs d'éclipse sont des prophètes

Miteny 26/09/2012 23:38



Je préfère ne pas t'expliquer, t'es trop bête.



anticharlatan 26/09/2012 17:43


une éclipse


quel rapport avec le grand monarque ???

Miteny 26/09/2012 23:38



Je préfère ne pas t'expliquer, t'es trop bête.



Veihane 26/09/2012 17:12


Les adversaires de miteny pensent que lorsqu'un corps est frappé, une seule personne a mal.


Lorsque ton corps est frappé, je n'ai pas mal. En terme de douleur, on ne constate pas la même chose : tu constates une production de douleur, pas moi. Je ne ressens pas ta douleur, je n'y ais
pas accès.


 


Les adversaires de Miteny pensent que ce constat-ci n'est absolument pas incompatible avec la suffisance du corps. Il serait intéressant de connaître leur explication.

Miteny 26/09/2012 17:18



Les suffisistes n'expliquent rien, ils insultent. Les suffisistes ne répondent pas, ils crachent.


Ils n'ont pas envie de réfléchir, ils préfèrent menacer.



Sebastien Faure 26/09/2012 14:37


Si le temps est une conséquence de la nature de Dieu, cela ne signifie pas qu'il l'a créé, au contraire. Par exemple, mon coude est une conséquence de ma nature, mais je ne l'ai absolument pas
créer.


 


Si le temps est une conséquence de Dieu, il a donc deux posibilités :


- Le temps fait partie de Dieu, et dans ce cas, Dieu n'est pas intégralement hors du temps.


- Le temps ne fait pas partie de Dieu, et alors, rien ne permet de dire que Dieu et le temps soit lié par une relation de Cause à Effet.


 


PS : Dans ma phrase "Et cet article sur la notion Spinoziste de Substance éclipse tout à fait la posibilité que la Cause Première, c'est à dire la chose eternelle et qui ne nécessite pas de Cause
soit... La matière !" , le verbe éclipser signifiait "cacher", mais j'avoue que ce n'était pas clair, j'aurai du utiliser le verbe "ellipser".

Miteny 26/09/2012 14:45



Tu n'es pas cause de toi-même, c'est différent... Dieu est la cause de sa propre nature, c'est ce qui le rend particulier.


Ta première comparaison n'est pas valable.



antichartatan 26/09/2012 13:33


Il a parlé de "1999 7 mois". 


et il s'est passé quoi en " 1999 7 mois "  rien ! ====> que nostradamus est un charlatan  

Miteny 26/09/2012 13:48



une éclipse



détecteurdecharlatan 26/09/2012 10:39


>>>


 


d'ailleur on se demande bien de quoi il a parlé  le marc de café c'est plus clair !


ps : en tout cas çà démontre bien ta propension à inventer des liens imaginaires .

Miteny 26/09/2012 10:47



Il a parlé de "1999 7 mois". Là c'est clair non ?



détecteur de charlatan 26/09/2012 10:03


Miteny 26/09/2012 10:06



C'était une hypothèse, non certaine. Ce qui est certain sur ce blog, c'est l'insuffisance du corps.


Réfléchis avant de parler.


Nostradamus n'a pas parlé de 2012.



Quelques lois de l'Internet 26/09/2012 09:27


Quelques lois de l'internet : 


 


Loi de Godwin : à mesure qu'une discussion se prolonge, la probabilite qu'arrive sur le tapis une comparaison impliquant Hitler se rapproche de 1. 


 


Loi de Poe : il est impossible de creer une parodie de fondamentalisme sans qu'une personne au moins ne la prenne par erreur pour du vrai fondamentalisme 


Corollaire : toute personne joignant un groupe de fondamentalistes peut être à tout moment ejectée du groupe parce que le groupe se met à croire que cette personne essaie de les
parodier 


 


Loi de Formosa : il faut éviter de débattre avec les gens réellement fous, car cela les agite pour rien et ils sont déjà assez pathétiques sans qu'on en rajoute. 


 


Loi de Dante : si vous devez insister sur le fait que vous avez gagne un argument sur Internet, alors vous l'avez selon toute vraisemblance perdu royalement. 


 


Loi de Nadot : quand deux personnes séparées par plus de 20 points de QI discutent plus d'une demi-heure sur un même sujet, chacune en repart persuadée d'avoir croisé un parfait
imbécile

antifauxmessie 25/09/2012 23:35


t'as pas peur de te prendre une fatwa

Miteny 26/09/2012 09:24



Pourquoi ?
Aucun risque si il ne me vient pas l'idée de dessiner la tête à toto en mentionnant "voici Mahomet".



antifauxmessie 25/09/2012 23:25


à la fin du mois c'est la pleine lune , il paraît que tu es un collègue à mahomet , si tu n'es pas un escroc de faux messie tu devrais pouvoir demander à Dieu de couper la lune en deux , si
tu n'y arrives pas , à la fin du mois tout le monde pourra constater que t'es un escroc  

Miteny 25/09/2012 23:27



Justement, l'année prochaine, j'aurai un truc à dire sur ces bêtises.



antidrogué 25/09/2012 23:14


c'est pratique de pouvoir éditer tes coms çà évite de passer pour un con


 

Miteny 25/09/2012 23:22



Oui, c'est vrai. Je sais me corriger quand je fais des erreurs... moi (contrairement à certains).



antidrogué 25/09/2012 22:58


c'est toi qui sais pas lire il vient de dire que çà peut pas être la matière du gland


arrête l' EPO drogué !

Miteny 25/09/2012 23:08



Oui, c'est vrai, j'avoue. J'avais mal lu, j'ai corrigé.



Sebastien Faure 25/09/2012 20:59


Oui, je me suis emballé à la fin, mais je démontrais que l'acte de Création nécéssite un avant. Et donc que la Création du temps est impossible, même pour Dieu, car un "avant" la création du
temps est impossible.


Comme la Création du temps est impossible, je retombe sur ma question :


"Qu'est-ce qui a changé pour que ce Dieu-Substance qui a existé une demi-éternité sans créer de matière décide d'en créer ?"


 


Sinon, l'article que vous me proposez comme réponse et justement celui dont nous sommes partis au début de notre conversation.


Et cet article sur la notion Spinoziste de Substance éclipse tout à fait la posibilité que la Cause Première, c'est à dire la chose eternelle et qui ne nécessite pas de Cause soit... La matière !

Miteny 25/09/2012 22:06



Donc vous êtes d'accord pour dire qu'il faut un Dieu cause de lui-même et que la matière ne peut pas suffire, être cause d'elle-même ?


Quant au temps, c'est une conséquence de la nature de Dieu, donc c'est une de ses créations.


 



Sebastien Faure 25/09/2012 15:38


Créer à partir de quelque chose est une activité humaine. Le Maçon construit des murs à partir de pièrre, le menuisier des meubles à partir de bois, etc.


Seul l'acte de Créer à partir de rien est réservé à Dieu. Pour ceci, pour l'acte de Création garde son caractère divin, elle doit sortir de rien, ex nihilo.


Et je ne connais qu'une façon :


Etape 1 : Il n'y a rien


Etape 2 : La chose créée apparrait (ne peut durer qu'un instant)


Etape 3 : La chose créée existe


 


Si l'expérience commence pas par l'étape 1, il ne s'agit pas de Création, elle perd son caractère divin de faire sortir quelque chose ex nihilo.


Il s'agit alors de fabrication, d'assemblage, de reproduction etc.


 


Or, ce schéma ne peut s'appliquer au temps car il ne peut y avoir d'étape 1, une étape qui précèderait la création du temps est absurde.


 


Que l'on se comprenne, Dieu peut toujours être à l'orgine du temps, mais il ne peut ni l'avoir Créer, ni inventer.


Il est possible par ecemple que le temps soit une partie de Dieu ? Tout comme la matière ?


On aurait alors un Dieu qui serait contraint par le temps (autant qu'un humain est contraint par son foie), en partie immatériel et en partie matériel et non Créateur.


Dans ce cas, chacun d'entre nous serait une part de Dieu (y compris les "crétins" que tu ne peux pas ne pas insulter)


Ce ne sont que des suggestions mais on est loin de la définition traditionnelle de Dieu (bien qu'on se rapproche de la définition manichéenne).

Miteny 25/09/2012 16:17



De quoi on parle ?


J'ai l'impression que l'on perd un peu le sujet. que penses de cet article comme réponse ?


 



globe trotter 25/09/2012 07:51


Alors si on comprend bien, vos écrits, c'est de l'humour au second degré ?


J'en conclu qu'il ne faut pas accepter votre pseudo démonstration, car c'est de l'humour.


Fallait le dire tout de suite.


Donc, sérieusement chaque corps se suffit donc et ça c'est pas de l'humour ni au premier ni au deuxième degré, c'est la réalité tout court


Mais êtes vous réellement ingénieur, ou est ce aussi de l'humour ?

Miteny 25/09/2012 09:40



NOn, là c'est sérieux, abruti. Tu ne sais pas faire la différence douleur/pas douleur ?


Chaque corps se suffit, ça veut rien dire, pauv'type.


On ne peut pas ne pas insulter ces crétins : ce n'est humainement pas possible... Ils sont vraiment, vraiment trop cons !!



Sebastien Faure 25/09/2012 01:29


Il n'y a aucune difficulté à imaginer un Dieu au-delà de toute chose, qui même, a inventé le temps. Cela est même tentant.



Seulement, cela pose des problèmes de logique assez rapidement.


Le plus flagrant est que l'idée de Création, nécéssite un "avant" sans rien et un "après" avec. Cela correspond parfaitement avec l'idée de Création de la matière que l'on se fait. Mais il se
trouve que l'idée d'un "avant" le temps n'a pas de sens, comme vous l'avez très justement remarquer.


De plus, si le temps a un début et/ou une fin, Dieu ne peux donc plus être Eternel au sens traditionel : il ne peut exister "avant" ou "après" le temps. Dieu serait donc limité par le temps qu'il
a lui même créé.


 


Mais examinons plus précisement cette idée d'un Dieu au delà du temps, qui n'est pas soumis au temps. Dès lors, l'idée de Création deviens absurde, pour la raison dite plus haut : la Création
réclame un "avant" et un "après" et un Dieu non-soumis au temps ne peut connaitre ni "avant" ni "après".

Miteny 25/09/2012 09:36



Non, il ne peut pas être limité par quelque chose qu'il crée.


Je ne sais pas si la création du temps réclame un "avant" et un "après" : et d'ailleurs je ne crois pas. C'est une affirmation gratuite.



Sebastien Faure 24/09/2012 12:02


Je vous rappelle qu'on ne se connait pas !


Je ne vous permet ni de me traiter de la sorte, ni de mettre en doute mon intelligence, ni même de me tutoyer ! Il n'y a aucune chance que je vous aide en me traitant de la sorte !


 


Comme il semble que je m'exprime mal, je voudrais vous poser une simple question simple et clair :


D'après vous, Dieu-Substance est éternel sans début, sans fin. Donc ce Dieu-Substance a existé au milieu du néant dans des millions de milliards d'année (une infinité d'année pour être exact,
l'éternité n'ayant pas de début) sans créer la matière.


Puis, un jour, il a créa la matière.


Donc voici ma question :


 


Qu'est-ce qui a changé pour que ce Dieu-Substance qui avait vécu une infinité d'année sans créer de matière décide d'en créer ?


 


A cette question, toutes les réponses que je trouve où que l'on me donne prouve directement l'inexistance d'un Dieu éternel et créateur.

Miteny 24/09/2012 13:49



Je ne suis absolument pas d'accord avec cette vision anthropomorphique des choses.


Dieu n'est pas soumis au temps de cette façon. Au contraire, il a inventé le temps. Et il est absurde de parler de ce qui existait avant que le temps soit inventé.


Bref, la question n'a pas de sens.



globe trotter 23/09/2012 09:18


"Un jour, il vous faudra bien accepter cette
évidence....


Même ceux qui, dans leur folie de mensonge, oseraient nier l'existence de cette
Substance ne pourraient nier l'insuffisance du corps sous peine d'être traduits en justice.


...même les plus lâches sont obligés, contre leur gré, d'admettre l'insuffisance du
corps"


Dites vous ? Oh là là


Mais monsieur Miteny, aucun scientifique digne de ce nom ne s'exprime de cette façon
pour éventuellement tenter de "convaincre" ses collègues du bien fondé de ses théories !!!!


J'en conclu que vous n'avez donc aucune culture scientifique et malgré cela vous vous
prétendez l'être ?


Êtes vous réellement ingénieur ? vu vos propos j'en doute, prédicateur, ou fou de
Dieu, oui, sans aucun doute, mais ingénieur ? non. Pouvez vous nous faire voir votre diplôme ?


Votre victoire est totale ? Quelle victoire ???? et sur qui ?


Vous êtes vraiment mal parti mon pauvre ami, même les croyants et vos abonnés à votre
newsletter ne vous suivent plus.....


Honnêtement, c'est vraiment pénible, ça nous fait mal de vous voir dans cet état,
vous faites peine à voir surtout si vous êtes réellement ingénieur, ça fait peur !!


Un dernier conseil, consultez au plus vite....

Miteny 23/09/2012 12:31



 


C'était de l'humour, du second degré. Mais ça te dépasse complètement parce que t'es un primate. Retourne au zoo écouter Bigard (et encore... je suis sûr que tu comprends pas tout, primate)


 


Décidément, je suis trop subtil, trop fin, pour cette planète.



candide 23/09/2012 00:18


nouvel article et comme d'habitude pas de commentaire de pro miteny  ils sont où tes inscrits à ta newsletter ?
en fait tout tes inscrits sont inscrits pour se foutre de ta gueule  tu es seul comme le fou dans sa camisole

Miteny 23/09/2012 00:44



Calomnies. Rira bien qui rira le dernier.



Sebastien Faure 22/09/2012 18:07


Vous dites que la matière est de l'information. C'est possible, je n'ai pas les compétence pour le contredire. Mais je vous réponds que l'information est matière


Car qu'est-ce que l'information ?


L'information se présente sous plusieurs formes : des kilo et giga octects stockés sur disque dur ou sur d'énormes serveurs, des tonnes de papier entassée sur des bibliothèques, des signes gravés
sur de la pierre ou de simple liaison entre neurones. Dans tous les cas, l'information est matérielle.


Le langage ?


L'écriture est évidemment matérielle tout comme la langue des signes ou le langage corporelle. Mais même les sons émis sont des ondes qui bouge de la matière.


Donc je maintiens qu'il y a une différence fondamentalle entre le matériel et l'immatériel. Ce qui signifie que dans un monde uniquement immatériel, le matériel n'a pu apparaitre, même en
présence de Dieu.


 


Vous dites que la matière ne peut être cause d'elle même.Il est vrai.


Mais ce n'est que parce que vous considérez la matière comme un effet auquel il faudrait une cause. Mais la matière peut très bien être la Cause Première, le premier maillon de la chaine de
causalité.


Après tout la matière qui cause l'énergie, le temps, l'electricité, la chaleur, les galaxies, le jour et la nuit, la terre, la rotation de la terre, le son, les volcans, le vent, l'ère glacière,
la vie... Pourquoi ne serait-elle pas à la base de tout ?


 


Vous expliquez, que la matière n'a pas pu se faire elle même. Il est vrai.


Je vous répondrais que la matière n'a pas eu à se faire elle-même, il lui suffit d'être éternelle : sans début, sans fin.


 


On pourrait même reprendre mon 3eme argument :


Considérons que la matière a été faite par Dieu.


Dieu engendre la matière. Dieu étant éternel, sans début, sans fin, n'est pas contraint par le temps. Et à aucun moment nous ne pourrions avoir : Dieu n'engendre pas la matière.


Soit Dieu engendre la matière éternellement, soit Dieu n'engendre pas la matière éternellement. Dire qu'il peut en être autrement revient à donner au temps une influence sur Dieu (ce qui est
d'autant plus absurde que l'on sait désormais que le temps dépend de la matière).


La seule option étant donc que Dieu engendre éternellement la matière. La matière, prend donc la caractéristique divine d'éternité. Mais si la matière est éternelle, c'est qu'elle n'a pas de
commencement et que Dieu n'a pa eu besoin de la créer...


Encore une fois, Dieu n'est pas le créateur.

Miteny 22/09/2012 22:05



Mais non... mais quel charabia !


C'est trop compliqué pour toi, laisse tomber. Si tu ne peux pas comprendre mes articles, laisse tomber parce que vu les débiles mentaux que je suis obligé de me taper, je ne compte pas perdre
davantage de temps.


 


Contente toi de m'aider à faire connaitre l'insuffisance du corps, ce sera déjà énorme.


 


T'a pas le niveau pour le reste.



Sebastien Faure 21/09/2012 14:09


J'ai lu votre article sur le "Retour sur la notion spinoziste de Substance."


C'est un article classique avec des arguments traditionnels pour montrer que Dieu existe. Je vais donc en revenir aux contradictions classiques :


Vous dites que "le néant ne peut engendrer autre chose que le néant, par définition".


Je défendrais la thèse selon laquelle : le néant + Dieu ne peux pas non plus engendrer de la matière.


Dieu est esprit. Dieu est immatériel. L'immatériel et le matériel ne sont pas
séparé par une différence de degré, de quantité, mais par une différence de nature.


En sorte que le pur Esprit qu'est Dieu n'est et ne peut pas plus être une amplification de l'Univers que
l'Univers n'est et en peut être une réduction de Dieu. La différence ici n'est pas seulement une distinction, mais une opposition, opposition de nature : essentielle, fondamentale, irréductible,
absolue.


Alors d'où provient la matière ?


Eh bien ! de deux choses l'une : ou bien la Matière était hors de Dieu ; ou bien elle était en Dieu, (ne serait-ce qu'à l'état d'idée, de pensée) et vous
ne sauriez lui assigner une troisième place. Dans le premier cas, si elle était hors de Dieu, c'est que Dieu n'a pas eu besoin de la créer, puisqu'elle
existait déjà ; c'est qu'elle cœxistait avec Dieu, alors, votre Dieu n'est pas créateur ;
Dans le second cas, c'est-à-dire, si elle n'était pas hors de dieu, elle était en Dieu ; et dans ce cas, j'en conclus :
1° Que Dieu n'est pas purement immatériel, puisqu'il portait en lui une parcelle de matière, et quelle parcelle : la totalité des Mondes matériels
!
2° Que Dieu, portant la matière en lui (ou l'idée de la matière), n'a pas eu à la créer, puisqu'elle existait ; il n'a eu qu'à l'en faire sortir ; et,
alors, la création cesse d'être un acte de création véritable et se réduit à un acte d'extériorisation.


Dans les deux cas, pas de création, et dans les deux cas, la matiere est aussi vieille que Dieu, ne serait-ce
qu'en pensée.


 


2eme argument, reprenant ta phrase : "la notion de Substance, entité qui n'a pas de cause en dehors de la nécessité logique de son
existence."


De même, la matière n'a pas d'autre cause que la nécessité logique de son existence, que Dieu existe ou
non.


 


3 ème argument,


Répondons à ce syllogisme qui est sous-entendu à ton texte : "Il n'y
a pas d'effet sans cause ; or, la matière est un effet ; donc cet effet a une cause que nous appelons Substance-Dieu."


Nous avons vu dans le second argument, que la matière peut très bien être LA Cause première et
Absolue.


Mais supposons que Dieu soit effectivement la Cause Absolue, la Cause première.  Il convient donc de dire que la Cause-Dieu a pour effet la matière. Il est impossible de séparer l'effet de le cause
; mais il est également impossible de séparer la cause de l'effet.
Vous affirmez enfin que Dieu-Cause est éternel. J'en conclus que la matière-Effet est également éternelle, puisqu'à une cause éternelle doit
inéluctablement correspondre un effet éternel.
En conséquence, Dieu étant éternel, la matière l'est aussi, et si la matière est éternelle, c'est qu'elle n'a jamais eu de commencement, c'est qu'elle
n'a pas été créée (ni par Dieu ni par personne).


S'il en était autrement,
c'est-à-dire si la matière avait eu un commencement, Dieu aurait été une cause sans effet, ce qui est impossible, une cause de rien, ce qui serait absurde. Nous aurions au moment To Dieu =>
Rien, et au moment suivant To+1 Dieu => Matière. Ce qui n'a pas de sens. Ou alors, cela signifierait que le temps aurait un Effet sur Dieu et donc le Temps est la Cause première et que Dieu
n'est pas Eternel.


 


Mon commentaire est long et
répond à un autre article, mais l'idée est la même : l'existence du Dieu créateur, immatériel, parfait, juste, éternel, gouverneur, omnipotent et omniscient est
impossible.

Miteny 21/09/2012 14:19



Non la matière n'est pas de nature très différente.


La matière c'est de l'information, un langage, le langage de Dieu même. Je l'ai déjà expliqué dans cette série.


La matière ne peut pas être cause d'elle-même : ça aussi je l'ai expliqué. Donc la matière ne peut pas être Dieu.


Elle n'a pas pu se faire elle-même : elle n'est pas Dieu.


 


 


 


Le plus important c'est d'avoir admis qu'il existe quelque chose (la conscience) que la matière même très bien organisée, ne pourra jamais fabriquer.


Admettre cela, c'est admettre que la matière ne peut pas tout : elle n'est pas Dieu.


 



candide 21/09/2012 02:33


Miteny 21/09/2012 09:49



Ce que je constate :


Mon corps frappé => douleur


Un autre corps frappé => pas douleur


 


Autrement dit,  tu affirmes que lorsque je dis que je ne ressens de la douleur que lorsque c'est mon corps qui est malmené, cela prouve que je suis fou, c'est ça ??


(le pauvre a vraiment des problèmes)



Sebastien Faure 20/09/2012 10:15

Tu voulais prouver l'existence d'"une entité suprême, unique, immatérielle, dotée d'une puissance surnaturelle et d'une perfection absolue." D'un être "infini, omniscient, éternel, tout-puissant et
démiurge, c'est-à-dire créateur du monde.," Or, la Substance que tu prouve par ton raisonnement ne peut concerner QUE la conscience (être limité), peux être multiple. Il pourrait par exemple y
avoir une sous-substance par conscience (multiple), qui apparaissent avec le corps et disparaissent avec lui (mortel). La Substance est certes puissante, mais rien ne prouve qu'elle est tous les
pouvoirs (non tout puissant). D'ailleurs, si elle révèle la conscience chez les autres, rien ne prouve qu'elle en soit doté (il faudrait alors une Substance pour la Substance), elle peux donc très
bien TOUT ignoré, jusqu'à son existence (non omniscient). Et, plus important encore, rien ne prouve que la "Substance" ait créer le monde... Son pouvoir de création est limité à la création d'un
lien entre corps et conscience. Bref, tu ne démontres que l'existence d'une "Substance" "immatérielle, dotée d'une puissance surnaturelle" et "avec un pouvoir de création". La Substance a tous les
attributs de Dieu sauf l'Absolu qui fait que Dieu est Dieu. Cet Absolu qui fait la nature de Dieu qui rend son existence impossible.

Miteny 20/09/2012 16:57



Non. Dans cet article, la Substance n'est pas seulement ce qu'il faut en plus du corps pour que la conscience de soi existe, c'est d'abord, comme le disait Spinoza, "ce qui est cause de soi".


En fait il faut lire tous les articles de la série et notamment celui-là.


 


Ensuite en démontrant l'existence d'une chose non modélisable, non reproductible, je prouve qu'il faut une substance fondamentale non créée par la matière.


 


 


Par contre, c'est vrai, je n'ai pas dit que Dieu avait une conscience. Mais je n'en dirais pas plus pour l'instant, c'est le sujet de l'article de novembre.



candide 19/09/2012 11:55


le problème c'est que t'as pas prouvé l'insuffisance du corps , andouille


Que du réchauffé  miteny n'a plus rien à dire   2012 c'est la fin de son blog  bilan : 89 inscrits à sa newsletter en 7 ans  ( la majorité pour s'amuser  ) pathétique

Miteny 19/09/2012 13:42



bah si j'ai prouvé l'insuffisance du corps. C'est une évidence.