Messie contrôle... et marque !!

Publié le par Miteny

Selon l'hypothèse de la suffisance du corps, la douleur est censée être fabriquée par le corps, notamment quand celui-ci est torturé. C'est à dire que selon cette hypothèse, torturer N'IMPORTE QUEL corps provoque, engendre (est cause de) aussitôt une VIVE DOULEUR AU NIVEAU DE CE CORPS.

 Pour procéder à une vérification expérimentale de cette hypothèse, je prends donc un corps quelconque en bonne santé et en vie et je le torture. C'est très simple, même si beaucoup font semblant de ne pas comprendre.

Puis je note le résultat qui sera pour moi, si ce corps n'est pas le mien : ABSENCE TOTALE DE DOULEUR AU NIVEAU DE CE CORPS.

 

En effet, les moyens matériels qui me permettraient d'observer la douleur de l'autre n'existent pas car je n'ai pas accès à la douleur de l'autre (si elle existe). Je suis donc bien obligé de dire que MOI je constate une absence de douleur puisque les moyens qui me permettraient d'observer l'éventuel phénomène produit n'existent pas.

Autre exemple de la logique élémentaire que j'utilise : si les moyens d'observer une lumière éventuellement produite par un objet n'existent pas, on est obligé d'en déduire que cet objet ne produit aucune lumière !!

Bref, je constate l'inverse de ce que prédit l'hypothèse, c'est une évidence. Je constate bien une exception (douleur que quand mon corps est frappé) inexplicable biologiquement car mon corps n'a rien de spécial au niveau biologique.

NON, le fonctionnement du corps n'explique pas à lui seul l'existence de la douleur, du plaisir, de la connaissance de telle ou telle chose, bref de la conscience de soi en général.

C'est encore plus évident que l'existence du soleil.

 

Belle est la victoire.

Lionel-Messi-de-dos diaporama

 

 241 semaines, et j'ai toujours mes 3000 Euros.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alex 27/02/2011 06:10



Je viens de tomber sur ce blog par pur hasard... C'est un gros délire, bravo à son créateur, j'ai adoré! Les participants sont tout aussi (et surtout en fait) à l'honneur, car c'est un réel
plaisir que de lire ne serait-ce qu'une page d'échange sur un sujet comme celui-ci! Mais c'est comme les sitcoms: On veut avoir la suite! Alors on se farcit 4 pages voir plus, qui
finalement ressemblent toutes à la première (oui mais bon, le scénario était léger, hein, douleur/pas douleur, comme prouvé on a vite fait le tour de l'arnaque).


Donc c'est l'heure du dodo! Merci à tous, toi Grand Créateur (futile mais productif petit blogueur) et à vous, enfants du Démon ("c'est marrant, vous tenez plus de la Pucelle..." -Kaamelott-)
pour vos participations à ce... "débat"?


:-)



Tout 04/02/2011 09:53



Où vois-tu une explication ? 


 


Les trois phrases que j'ai citées sont certes des formules, mais elles restent des propos que l'on peut discuter, avec lesquels on peut être d'accord ou non. 


En ce qui me concerne, elles ne reflètent avant tout que mon humble conviction. 


 


amicalement



Tout 02/02/2011 10:45



 


Note : 


A la place du mot "Vérité", on peut également dire "Sagesse" , ou même "Dieu". Ca marche aussi. 


 


Les amis de la Sagesse sont ceux qui la cherchent, non ceux qui prétendent l'avoir trouvée. 


 


Les amis de Dieu sont ceux qui le cherchent, non ceux qui prétendent l'avoir trouvé. 



Miteny 02/02/2011 11:03



C'est bizarre cette croyance absurde selon laquelle on peut tout expliquer par de courtes citations.


A mon avis, les petites phrases ne sont là que pour impressionner les crétins (qui sont facilement impressionnables).



Détrompeur 02/02/2011 02:30



 


@Tout ,


 


Les amis de la Vérité, sont ceux qui vivent dans la réalité.



Roflcopter 01/02/2011 22:24



@Incroyable:


Miteny n'est pas convaincu par tes argyments parce qu'il ne parle pas de la même chose que toi. Quand il parle de douleur il ne parle que de ce qu'on pourrait appeler sa composante
expérientielle, la sensation subjective, le quale comme l'appellent les intimes. Pour lui, le quale est un objet en soi, distinct des processus biologiques impliqués dans son apparition. Comme il
ne peut pas percevoir tes qualia (pluriel de quale, tu auras compris) il conclut que les processus biologiques qu'il peut constater chez toi ne donnent pas lieu à des qualia. Et comme il ne veut
pas te fâcher, il va ajouter que peut-être qu'ils le font, mais seulement "dans une autre réalité" ou "dans un autre écran". Comme ces règles semblent foutuement arbitraires, ce doit être que
Dieu les a décrétées. Mais ici je fais une supposition, Miteny ne révèle jamais comment ce serait une preuve de Dieu. C'est qu'il est trop humble pour croire qu'il serait capable de le
faire comprendre aux animaux que nous sommes ;)



Miteny 01/02/2011 22:40



Déjà admets tu l'insuffisance du fonctionnement du corps à être cause des qualia ?


Ce serait un grand pas vers la sagesse.


 


PS : je n'ai jamais dit qu'ils les faisaient dans une autre réalité, mais que dans une autre réalité, le corps est connecté à autre chose, mais pas dans les autres. Mais là c'est complexe, faut
avoir un cerveau pour comprendre la si égélante théorie concoctée par l'Einstein du 21ième siècle


Je suis même encore plus génial qu'Einstein parce que je reste incompris plus longtemps que lui



Tout 01/02/2011 19:09



 


Les amis de la Vérité sont ceux qui la cherchent, 


 


non ceux qui prétendent l'avoir trouvée. 


 



Miteny 01/02/2011 22:35



Exactement


Mais ça ne veut pas dire qu'on trouve jamais. Tiens un exemple de vérité simple qu'on peut trouver : le soleil existe.... le corps ne suffit pas



Incroyable 01/02/2011 16:57



Tu viens, encore une fois, de répéter ton texte (au moins, pour une fois, ce n' est pas un copier coller). Tu m' as demandé une explication biologique et matérielle, je te l' ai donnée (du moin
je le pense), en me fondant sur tes propres sources, sur des mesures physiques réalisées... (à moins que le Diable, pour mieux nous tenter, n'aie faussé ces mesures? ). Maintenant, je ne vais pas
m' acharner si tu ne veux pas entendre raison. Sur les 30000 posts de ce blog, quelqu' un avait effectivement dû te proposer la même explication, mais je ne l' ai pas  trouvée. C' était donc
le dernier post que je t' ai mis, non parce que je n' ai pas d' arguments à te proposer, mais parce que tu ne sembles pas vouloir débattre. A moins que tu ne te décides à me préciser quelle étape
exactement de mon raisonnement est faux, par une citation de mes commentaires.


Bonne soirée, tu as au moins eu le mérite de me faire rire toute la soirée d' hier et la moitié de celle d' aujourd' hui.



Miteny 01/02/2011 22:33



T'es vraiment con toi. Tu connais la vérification expérimentale ! si t'as une hypothèse (la suffisance du corps), il faut la vérifier expérimentalement.


 


Qu'est ce que c'est fatiguant cette bande d'attardés !



Incroyable 01/02/2011 16:17



bah ecoute, pauvre petit cerveau que je suis, je constate surtout la pauvreté de tes arguments.


Donc soit tu me fournis une réponse claire à mes questions, sans répéter bêtement ton petit texte, soit, ô messie, tu viens de perdre défnitivement un potentiel disciple.


Je te repose la question une dernière fois: En quoi mes explications ne suffisent elles pas à réfuter ta théorie? Et je veux que tu m' indiques un point précis de ma réponse, pas simplement
répéter ta théorie.



Miteny 01/02/2011 16:31



J'ai répondu 10000 fois à ce genre d'argument débile.


Oui, mon cerveau n'est pas sollicité, mais l'autre cerveau OUI. Or moi CE QUE je constate c'est AUCUNE production de douleur au niveau de ton cerveau . Si tu veux on essaie: je te torture et on
voit si je constate une douleur au niveau de ton corps.



ptdr1 01/02/2011 15:21



en reponse de com de 11h04, tu connais au moin les quatre dimensions (les trois axes x,y,z et le quatrieme c'est le temps). quand t'as deux corps dans une meme piece ( la pièce représente cette
espace temps ) comme tu est fais d'une manière par le biais du codage de ton adn puisque c'est lui qui défini plus ou moins notre facon d'etre, la forme de notre corp, notre caractére et contient
d'autre chose sur toi qui fait que tu sois un homme, et l'autre qui ce trouve en face toi qui est un homme aussi mais pas avec les memes caractristiques que les tiennes c'est a dire qu'ils soit
legerement different meme si il a les critere biologique pour etre un homme; et que si je le frappe tu ne peux pas ressentir sa douleur puisque tu n'est pas a sa place d'ou les quatres
dimensions. c'est d'une logique!! et dieu n'a rien a voir avec sa.



Miteny 01/02/2011 16:12



Il faut le voir pour le croire.


Heureusement pour moi, je n'en suis pas réduit à discuter logique et philosophie avec les animaux. Si tu veux vraiment que je t'adresse la parole, je peux te dire "allez ! va chercher la baballe
!"...à la limite.


Car tu dois être en mesure de comprendre ce genre de choses... malgré ton immense bêtise.


 


 


PS : je ne publierai plus les commentaires de cet abruti. Ils sont vraiment navrants aussi bien sur la forme que sur le fond. Si navrants que je considère qu'ils sont des insultes à
l'intelligence humaine.


Quand on est si bête et si mauvais, la moindre chose est de ne pas exposer aux autres la médiocrité de son esprit. C'est comme si on montrait son caca aux autres.


ça ne se fait pas.



Incroyable 01/02/2011 14:17



Ca merci, j' avais lu, c'est toi qui est complètement hors sujet là. Réponds moi clairement par rapport aux arguments que je t' ai proposés. Pourquoi ces causes ne seraient elles pas suffisantes?



Miteny 01/02/2011 14:25



C'est ce que je constate !



Incroyable 01/02/2011 13:37



Eh bien non, pas hors sujet du tout. Tu as bien dit NECESSAIRE! donc, sans stimulation, pas de douleur, même si (HYPOTHESE HYPOTHESE, JE N' AVOUE RIEN DU
TOUT!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!) le message nerveux ne suffisait pas. Or, la sensation de douleur n' est produite qu' à un seul endroit, endroit qui n'est relié qu' à un seul et
unique cerveau (à moins que tu n' observes des nerfs te connectant à tes voisins, mais là, ca ne serait plus le même problême...). Par conséquent, une seule et unique zone sera activée. les
autres cerveaux ne sentiront pas la douleur, forcément, ils n' auront pas reçu le message NECESSAIRE à la douleur. Donc même en supposant que le message nerveux ne suffise pas, mais simplement en
reconnaissant qu' il est essentiel, ce que tu as toi même admis, ta théorie tombe lamentablement à l' eau.  


Pas d' accord? Montre moi où je me trompe, calmement, sans insultes, et par dessus tout sans dire que "ca ne vaut pas la peine de répondre"


P.S. Ca tombe bien j' étais pas très en fond en ce moment.



Miteny 01/02/2011 14:08



TOI PAS SAVOIR LIRE.


Je constate bien que les causes matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un corps A est frappé) ne sont pas des causes suffisantes pour qu'une sensation douloureuse soit
engendrée (produite) au niveau de ce corps A.

En effet, je ne constate pas forcément de douleur au niveau d'un corps A lorsqu'il est frappé. Il faut que ce soit le mien. Ce qui constitue une exception, inexplicable biologiquement (car
BIOLOGIQUEMENT, il n'y a aucune exception).



Incroyable 01/02/2011 12:08



Il est donc nécessaire pour qu' un cerveau perçoive un message nerveux pou percevoir la douleur. Es tu toujours d' accord pour admettre qu' un message nerveux n' est transmis que via les nerfs?



Miteny 01/02/2011 13:16



Hors sujet


L'activation par un message nerveux de la zone "douleur" du cerveau est nécessaire à la production d'une sensation douloureuse désagréable... mais ne suffit pas car sinon l'activation de
n'importe quel cerveau suffirait.



Incroyable 01/02/2011 11:27



Oh Oh des insultes, dès tes premiers commentaires? Je suis flatté que tu arrives si vite à court d' argument =D


On va faire simple: admets tu qu' il existe une stimulation électrique correspondant à la douleur, ou remets tu en question les mesures qui ont été réalisées?



Miteny 01/02/2011 12:00



L'activation par un message nerveux d'une certaine zone "douleur" du cerveau est nécessaire... mais ne suffit pas car sinon l'activation de n'importe quel cerveau suffirait.



Détrompeur 01/02/2011 11:00



Ok Miteny, ca ne suffit pas...


De...


1-"la douleur ne résulte pas d'un message nerveux arrivant au cerveau d'un corps. ça dépend quel corps est frappé."


A...


2-"la douleur ne résulte pas d'un message nerveux arrivant au cerveau d'un corps"


Par...


3-"La douleur resulte du fait qu'un nerf est sollicité négativement." = insuffisant, sauf si le corps sollicité est conscient  de/dans son integralité (donc pas d'anesthesie ou d'anomalie au
sein de l'environnement étudié).



Miteny 01/02/2011 11:04



Je constate bien que les causes matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un corps A est frappé) ne sont pas des causes suffisantes pour qu'une sensation douloureuse soit engendrée
(produite) au niveau de ce corps A.

En effet, je ne constate pas forcément de douleur au niveau d'un corps A lorsqu'il est frappé. Il faut que ce soit le mien. Ce qui constitue une exception, inexplicable biologiquement (car
BIOLOGIQUEMENT, il n'y a aucune exception).



Incroyable 01/02/2011 10:51



Monsieur le psychotique, je dois dire que ta réponse ne me convient pas tout à fait. ca depend quel corps est frappé. Certes. Tu veux dire que seul ton corps est capable d' avoir mal? parce que
la stimulation électrique, lle, est mesurale sur n' importe quel individu. Il y a donc un message nerveux correspondant à la douleur chez chacun de nous. Non?



Miteny 01/02/2011 11:05



T'as très bien compris, sale con.


Je constate bien que les causes matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un corps A est frappé) ne sont pas des causes suffisantes pour qu'une sensation douloureuse soit engendrée
(produite) au niveau de ce corps A.

En effet, je ne constate pas forcément de douleur au niveau d'un corps A lorsqu'il est frappé. Il faut que ce soit le mien. Ce qui constitue une exception, inexplicable biologiquement (car
BIOLOGIQUEMENT, il n'y a aucune exception).



Détrompeur 01/02/2011 09:57



"la douleur ne résulte pas d'un message nerveux arrivant au cerveau d'un corps"


La douleur resulte du fait qu'un nerf est sollicité négativement.



Miteny 01/02/2011 10:25



C'est nécessaire, mais ça ne suffit pas



Incroyable 01/02/2011 01:46



Très cher, je t' invite à consulter les articles que tu cites toi même dans ton blog, à savoir l' article sur la douleur de wikipedia. Tu t' apercevras que la douleur résulte d' un message
nerveux, lequel se présente sous la forme d' une stimulation électrique, dont le potentiel d' action a bel et bien été mesuré (cf le site de l' iasp:    


http://www.iasp-pain.org//AM/Template.cfm?Section=Home     )


Or, ce type de message n' est propagé à l' intérieur d' un corps que par le biais de cellules spéciales, les neuronnes, reliés entre eux par des synapses. Sans l' existence de ces synapses,
pas de message. Dans un corps, il existe un réseaux de neuronnes connectés entre eux (et reliés au cerveau), ce qui permet une diffusion quasi instantannée du message nerveux.


Seulement, il n' existe aucune synapse entre un corps et un autre, les deux systêmes nerveux étant séparés par l' air... qui lui, est loin d' être un conducteur, et donc ne relaie pas la
stimulation électrique.


Voilà, une explication biologique. Pour plus de sécurité, je te mets un lien direct vers les deux articles wikipedia:


http://fr.wikipedia.org/wiki/Message_nerveux


http://fr.wikipedia.org/wiki/Douleur


 


Frucuche, tout mon soutien



Miteny 01/02/2011 09:22



Mais non abruti, la douleur ne résulte pas d'un message nerveux arrivant au cerveau d'un corps. ça dépend quel corps est frappé.



Conrad 21/12/2010 11:02



 


Je remarque que tu utilises fréquemment l'expression "ce qu'il fallait démontrer" (CQFD)


 


Or, (tu ne sembles pas être courant, et c'est pour cela que je t'apporte cette information), "démontrer" n'est pas synonyme de "prouver". CQFD est une expression que l'on n'utilise qu'en
mathématique, et non pas en science expérimentale. 


Nous savons que tu as une formation de mathématicien. Les mathématiques ne sont pas de la science ; elles ne sont qu'un outil de la science, ce qui est différent, tu en conviendras. 


Pourquoi ? Parce qu'en mathématique, effectivement on démontre. Les mathématiques disent bien "c'est démontré" ; jamais elles ne disent "c'est prouvé". 


 


Cela signifie qu'un raisonnement peut démontrer quelque chose. En fonction de ce sur quoi tu te bases, avec un raisonnement rigoureux, tu peux démontrer à peu près n'importe quoi. 


 


Démontrer, à la rigueur, c'est possible. Prouver, en revanche, est une autre paire de manche... 


 


C'est pourquoi, malgré ton raisonnement correct, tu démontres l'insuffisance du corps, mais tu ne le prouves absolument pas. Tu exiges qu'on te montre une erreur
dans ton raisonnement (il y en a peut-être, d'ailleurs), mais le problème que nous rencontrons, qui fait que nous n'adhérons pas à tes conclusions, et que nous ne disons pas "le corps ne suffit
pas" (non pas parce que c'est faux mais parce que tu ne le prouves pas), le problème ne vient pas tant de ton raisonnement lui-même, mais de ta manière de poser la question. 


 


Je pose donc une question, même si je sois à peu près convaincu que tu ne répondras pas, et ce parce que tu refuseras de concevoir sa pertinence dans le débat (laquelle est évidente pour tout le
monde) : 


Quelle est la différence entre démontrer et prouver ? 





amicalement



Miteny 21/12/2010 11:09



Digression inutile et vaine.


Je constate un phénomène inexplicable seulement par la matière. C'est tout et c'est très simple. Voilà, l'évidence est énorme, juste énorme.



frucuche 21/12/2010 08:37



Mais tu ne sais même pas ce qu'est une exception


 


C'est bien toi qui as dit que le "sauf" indique une exception, non ? J'applique TON critère.



Miteny 21/12/2010 09:51



Pour les N casseroles chauffées, je ne constate pas d'exception (ça bout partout) alors que pour les N corps frappés oui (au niveau de mon corps).


 


Il fait semblant de ne pas comprendre que je ne constate de la douleur que quand mon corps est frappé. Je considère qu'un tel comportement est une preuve de mauvaise foi. Conclusion ? CQFD



frucuche 20/12/2010 16:39



Fuite lamentable


 


 


Pourquoi ? Donne au moins un argument. Ah mais oui, c'est vrai : demander un argument, c'est fuir ! J'avais complétement oublié. Lâche que je suis !


 


Donne-moi une réponse si tu ne veux pas être ridicule.


Tu voulais une exception, et maintenant que tu en as une, tu n'es pas content. Explique-moi.



Miteny 20/12/2010 16:50



Mais tu ne sais même pas ce qu'est une exception ! T'es complètement idiot, je l'ai montré. Je vais pas te réexpliquer les mêmes trucs pour bébé à chaque fois. Tu comprends rien !


Même le coup des casseroles, ça le dépasse... c'est un champion du monde !



frucuche 20/12/2010 16:28



"Aucun corps ne produit ma conscience, SAUF le mien".


Ben quoi, c'est pas une exception, peut-être ?



Miteny 20/12/2010 16:33



Fuite lamentable



frucuche 20/12/2010 16:27



Voici la bonne formulation du problème :


Si mon corps suffit à produire le phénomène de la douleur au sein d'une conscience qu'il génère*, il devrait avoir cette propriété pour toutes les
consciences qu'il génère.


Or il n'en génère qu'une, ce qui explique qu'une seule personne ressente de la douleur quand un seul corps est frappé.


Quoi ? Mais j'ai jamais dit ça !


Effectivement, tu n'as jamais donné la bonne formulation du problème, toujours la mauvaise, donc tu n'as jamais dit ça.



frucuche 20/12/2010 15:55



Et alors ? Rien à avoir avec le sujet


Tu cherchais une exception, non ? Tu l'as : "Aucun corps ne produit ma conscience, SAUF le mien".



Miteny 20/12/2010 16:19



Mais je parle pas de ça !!! Fuite encore...



frucuche 20/12/2010 15:55



Le corps A est le corps A pour Marcel mais aussi pour Robert


 


Et en quoi cela devrait-il faire que la douleur produite au sein de la conscience A produite par le corps A se produise aussi au sein de la conscience B ?


Voici la bonne formulation du problème :


Si mon corps suffit à produire le phénomène de la douleur au sein d'une conscience qu'il génère*, il devrait avoir cette propriété pour toutes les consciences qu'il génère.


Or il n'en génère qu'une, ce qui explique qu'une seule personne ressente de la douleur quand un seul corps est frappé.


*Car il est toujours bon de rappeler que la douleur est un phénomène qui se produit au sein d'une conscience. Tu confirmes, n'est-ce pas ?



Miteny 20/12/2010 16:18



Quoi ? Mais j'ai jamais dit ça !


Bon là, il est clair qu'il s'enfonce dans la stupidité. ça fait belle lurette qu'il ne lit plus ce que j'écris. Il perd la tête.



frucuche 20/12/2010 14:15



vu que c'est le même corps pour tout le monde.


Ca veut dire quoi "le même corps pour tout le monde" ? Je reste toujours impressionné par ton manque de rigueur (volontaire ?).



Miteny 20/12/2010 15:36



Le corps A est le corps A pour Marcel mais aussi pour Robert (pour Robert, c'est pas une lampe par exemple). Je ne dis que des évidences énormes moi mais des escrocs trouvent amuser de nier les
plus simples évidences.


Il est tellement profondément abruti que plus c'est évident, moins il comprend ! Mais quel déchet de l'humanité !



frucuche 20/12/2010 14:13



il y a une exception au niveau de l'expérimentateur : il existe un rapport matériel qui n'existe qu'entre le corps frappé et
l'expérimentateur.


 


Tu ne comprends pas cette phrase ?



Miteny 20/12/2010 15:32



Et alors ? Rien à avoir avec le sujet



Conrad 20/12/2010 12:06



 


Personne n'a jamais remis en cause que tu n'as pas mal lorsque quelqu'un d'autre se cogne. Personne, absolument personne. Ni Frucuche, ni Roflcopter ne l'ont remis en cause. Pas plus que Stephane
ou Justicier en leur temps. Personne. Si tu n'en es pas convaincu, c'est - je pense - parce que tu as mal lu leurs commentaires. 


 


En revanche, ce que tout le monde ou presque a remis en cause, c'est la conclusion que tu en tires. ("le corps ne suffit pas"). 


 


Mon corps ne suffit pas pour que tu ais mal, mais ton corps suffit pour que tu ais mal et mon corps suffit pour que j'ai mal. 



Miteny 20/12/2010 13:01



Bah non abruti, si mon corps suffit, il devrait avoir cette propriété pour tout le monde, vu que c'est le même corps pour tout le monde. Tu sais que t'es vraiment bête ?



frucuche 20/12/2010 11:44



Je répète :


 


il y a une exception au niveau de l'expérimentateur : il existe un rapport matériel qui n'existe qu'entre le corps frappé et
l'expérimentataur.


 


Tu sais lire ?



Miteny 20/12/2010 12:59



Charabia



frucuche 20/12/2010 10:54



Commentaire 170, j'invent rien (j'ai corrigé les fautes, juste) :


C'est une exception au niveau de l'expérience car c'est une exception au niveau de l'expérimentateur (car il n'y a pas d'expérience sans expérimentateur). Or il y a une exception au niveau de
l'expérimentateur : il existe un rapport matériel qui n'existe qu'entre le corps frappé et l'expérimentataur. En effet, celui-là est nécessaire à
la production de la conscience de celui-ci. Une exception qui peut s'exprimer comme je l'ai déjà fait "aucun corps n'est nécessaire à la production de la
conscience de l'expérimentateur, sauf un seul".


Et voilà, problème résolu 100% matériellement !


 


Tu voulais une exception matérielle ? Tu l'as.


Cette exception est pourrie ? Oui, mais l'exception que tu soulignais l'étais aussi.



Miteny 20/12/2010 11:30



Et ça recommence !!


Donc je constate bien une diférence, une exception au niveau d'un des corps de l'expérience (qui est : N corps sont frappés)


ça fait 70 fois que je pose la question et il ne répondra JAMAIS. Et après cet escroc ose m'insulter et me dire que je suis dans le déni... C'est hallucinant !!!



frucuche 20/12/2010 10:52



N'importe quoi ! Il délire complètement.


 


Je cite des phrases de mon commentaire précédent, dans lequel selon toi j'avouais qu'il n'y avait pas d'explication matérielle. En citant ces phrases, je prouve qu'il n'en est rien. On peut se
demander lequel de nous deux délire...


 



Miteny 20/12/2010 11:28



Tu prouves rien du tout mon pauvre, tu es dans le déni, dans le mensonge. Tu ne dialogues même pas.



frucuche 20/12/2010 00:46



Tu me lis, au moins ? Je viens de dire :"Une exception qui peut s'exprimer comme je l'ai déjà fait "aucun corps n'est nécessaire à la production de la
conscience de l'expérimentateur, sauf un seul".


Et voilà, problème résolu 100% matériellement !"


 


Putain, c'que tu peux être lourdaud !



Miteny 20/12/2010 09:49



N'importe quoi ! Il délire complètement. En tout cas, je retiens qu'il a avoué même s'il n'en a pas fait exprès.



frucuche 19/12/2010 23:34



Au niveau de l'expérience, c'est une exception.


 


C'est une exception au niveau de l'expérience car c'est une exception au niveau de l'expérimentateur (car il n'y a pas d'expérience sans expérimentateur). Or il y a une exception au niveau de
l'expérimentateur : il existe un rapport matériel qui n'existe qu'entre le corps frappé et l'expérimentataur. En effet, celui-là est nécessaire à la production de la conscience de celui-là. Une
exception qui pet s'exprimer comme je l'ai déjà fait "aucun corps n'est nécessaire à la production de la conscience de l'expérimentateur, sauf un seul".


Et voilà, problème résolu 100% matériellement !


Tu me dois 3000€.



Miteny 20/12/2010 00:06



Donc voilà, tu avoues que je constate une exception.. sans explication matérielle.



frucuche 19/12/2010 00:39



L'exception que je constate c'est la DOULEUR quand MON corps est
frappé


 


Ce n'est pas une exception, car n'importe qui peut dire qu'il ressent de la douleur quand son corps est
frappé : "n'importe qui"=>la douleur n'est pas une exception.


Interroge-toi sur le sens du mot "je" (relis mon commentaire 106). Ce n'est une exception que parce que
tu restes toujours du point de vue du "je", c'est à dire de ta propre conscience, alors que la douleur est un phénomène qui se produit au sein des consciences (d'où ma question que tu laisses
étrangement sans réponse). Tu ne peux pas ressentir la douleur des autres car la douleur des autres se produit au sein de leur conscience, et pas de la tienne, et tu ne ressens pas les choses
extérieures à ta conscience, par définition. C'est exactement comme l'exemple de la casserole où, par définition, tu ne peux pas observer dans la casserole A l'eau qui bout dans la casserole B
!



Miteny 19/12/2010 01:18



N corps frappé : je ne constate de la douleur que quand c'est mon corps est frappé. Au niveau de l'expérience, c'est une exception.


Mais continue à faire l'idiot, c'est magnifique. ça démontre tout ce que je dis !



Roflcopter 17/12/2010 22:58



TU AS DIT OUI AU COMMENTAIRE 143!!! TU AS AVOUÉ QUE LE CORPS POUVAIT SUFFIRE!


 


=)


 


Si frapper n'importe quel corps suffit à l'existence objective de la douleur, le corps peut tout à fait suffire à produire de la douleur.


 


Le débat, à moins de fausse représentation, n'a jamais été de déterminer si n'importe quel corps TE suffisait mais si n'importe quel corps
suffisait.


 


Pour répondre à la question "pourquoi seul ce corps ME suffit" une myriade d'explications quant à la nature du sujet et son rapport au corps
existe et sont valides. Parmi elles, les théories matérialistes qui expliquent l'expérience subjective comme le fait d'être un corps ou un processus biologique associé.



Miteny 18/12/2010 00:21



Non, je m'en fous de savoir si n'importe quel corps est connecté à "autre chose" (ce que je crois). Ce n'est pas la question.


Pour revenir au sujet : je constate bien une exception inexplicable biologiquement.



Archange 17/12/2010 17:49



Tu crois le constater, mais tu te trompes. 



Miteny 17/12/2010 17:52



Je t'assure que je n'ai mal que quand mon corps est frappé (et pas quand n'importe quel corps est frappé). Tu me crois pas ? on peut essayer avec ton corps...



Dimmu 17/12/2010 16:19



Je ne t'ai jamais insulté (la psychopathie n'est en un rien une insulte je pense) et j'en suis d'ailleurs même plus réduit à te plaindre au bout du compte. 


Je sais que tu ne peux rien y faire et que tu es persuadé de ta bonne foi et que parallèlement à ça je passe pour un "abruti" à tes yeux si j'essaie de te contredire ou de "t'ouvrir les
yeux". 


Dommage d'entretenir ta psychose par le biais de ce blog, je ne suis pas sur que ça t'aide en fin de compte !



Miteny 17/12/2010 17:21



Je constate bien que le fonctionnement du corps frappé n'est pas une cause suffisante de douleur.



Dimmu 17/12/2010 15:58



J'essaie juste de comprendre le but de ton blog !


Tu ne démords jamais de ta théorie même devant les évidences, j'en déduis donc que tu es intimement convaincu de ce que tu avances et cela même si ça me parait totalement absurde (à moi et
beaucoup d'autres visiblement).


Il semble que tu ne peux pas te résoudre à te contredire (je n'ai pas dit "veux pas") et je commence à me demander si cette obsession et ce déni total ne sont pas les signes d'une psychopathie.
(je dis ça sans aucune méchanceté ni jugement de valeur que ce soit clair )


Face à ça, même une armée de scientifiques et de bonne foi ne suffirait pas malheureusement ... Ces 3000€ , c'est un combat perdu d'avance !



Miteny 17/12/2010 16:11



Le but ?


Montrer que le fonctionnement du corps ne suffit pas.... toi pas comprendre ?Si tu veux on essaie avec ton corps (pour voir s'il suffit).


hallucinant : non seulement ils sont idiots mais ils veulent t'enfermer ou t'assassiner. Et après il faut garder le sourire !



Serge 17/12/2010 15:51



@frucruche:


écoute mon lapin ça fait 5 ans que ça dure Miteny contre le monde, et je peux t'assurer qu'un tas de gens supers sont passés par là. Te voir là comme ça me fait de la peine ... reprends toi,
décroche, laisse tomber ce blog de merde dont t'es après Stéphane l'un des dernier gros Dindon.


a bon entendeur.



Miteny 17/12/2010 16:09



Des insultes, forcément !!!


Et oui, comme tu dis, j'ai convaincu des tas de gens bien. Le corps ne suffit pas, ALLELUJAH !!


avec le temps, tout le monde saura que j'ai gagné et qu'il faut admettre l'évidence !!



Dimmu 17/12/2010 15:17



Miteny, 


pourquoi offrir 3000€ à celui qui démontera ta théorie dont tu es absolument sur de la véarcité ??


Soit tu as un doute et tu cherches d'autres explications (ce qui ne semble pas être le cas!)


Soit tu es absolument certain de ta théorie et dans ce cas nul besoin de nous faire essayer de prouver le contraire puisque tu aurais raison...


Soit tu t'emmerdes tellement dans ta vie que ça te fait passer le temps ... (et tu dois y passer du temps vu les pages de commentaires de ton blog) Tu veux le record du monde de pages de
commentaires ?



Miteny 17/12/2010 15:36



hors sujet



frucuche 17/12/2010 14:57



Mais on s'en fout de ta question...


Réponds-y et après on verra si on s'en fout toujours. Chiche ?



Miteny 17/12/2010 15:09



On s'en fout de ta question car ça fait longtemps que je t'ai piégé.



frucuche 17/12/2010 14:56



La douleur... une illusion !!!


 


Quand est-ce que j'ai dit ça ? Jamais. Tu ne comprends que ce que tu veux comprendre, c'est pitoyable.


J'ai dit que l'exception est illusoire, pas la douleur. Il n'y a pas d'exception puisque chaque
personne constate de la douleur quand son propre corps est frappé : la douleur est bien réelle, c'est un phénomène qui se produit bel et bien au sein de la conscience produite par chaque corps quand celui-ci est frappé ("chaque"=pas d'exception).


C'est ta manière de présenter les choses qui laisse penser qu'il y a là une exception alors qu'il n'y en a aucune, je n'ai rien dit d'autre, tu peux vérifier.


Ou alors je veux bien admettre qu'il y a exception, mais dans ce cas tu dois aussi admettre que l'identité est une exception. C'est au choix, dans tous les cas je suis gagnant.



Miteny 17/12/2010 15:08



L'exception que je constate c'est la DOULEUR quand MON corps est frappé, abruti.


 


Il est complètement stupide, il y a rien à en tirer. J'ai l'impression de discuter avec un animal... Vraiment.. avec un animal.


Je pense que n'importe quel bestiau a plus à m'apprendre que ce débile.



frucuche 17/12/2010 14:34



On ne saura jamais s'il répond OUI ou NON


Et toi ? On saura un jour si tu réponds OUI ou NON à ma question ?



Miteny 17/12/2010 14:44



Mais on s'en fout de ta question... ça fait longtemps que je t'ai piégé et tu continues à t'embourber dans les méandres nauséeux de ton unique neurone.



frucuche 17/12/2010 14:18



Toujours pas la moindre réponse à ma question...



frucuche 17/12/2010 14:18



"Chaque corps frappé produit le phénomène "douleur" au sein de la conscience qu'il génère"


 


La réponse est donc invariablement "non". C'est à croire que tu ne sais pas lire ! "Chaque", "fausse", "apparente", tu sais vraiment ce que ces mots signifient ? (oui je sais, je fais du Miteny
en disant cela, mais il y a de quoi se poser sérieusement la question)


Donc tu es coincé, car soit tu admets que ton exception n'est qu'une illusion de langage, et tout s'écroule, soit tu maintiens que ta fausse exception est véritable, mais dans ce cas tu dois
aussi admettre que l'identité est une exception, et dans ce cas on explique tout. Dans tous les cas on a résolu le problème.


Le défi est remporté, j'ai montré ton erreur, j'ai droit à 3000€ bien mérités.


il s'agit d'une fausse exception, une exception qui n'est qu'apparente



Miteny 17/12/2010 14:43



La douleur... une illusion !!! Il se fout de moi, pas d'autre explication. Pauv'type



frucuche 17/12/2010 14:06



Maintenant la réponse est oui?


J'ai dit : "Chaque corps frappé produit le phénomène "douleur" au sein de la conscience qu'il génère"


"Chaque", ça signifie qu'il y a exception, peut être ? Donc la réponse est toujours non.


J'ai été très clair : il s'agit d'une fausse exception, une exception qui n'est qu'apparente, ce que j'ai appelé une "exception qui se produit dans chaque cas", et j'ai bien expliqué pourquoi.
Maintenant, soit tu réfutes tous les arguments que j'ai déployés dernièrement, soit tu m'envoies tes 3000€ (rappel : argument non réfuté=victoire; réfutation=/=insultes, répétition de ce qui
vient d'être réfuté).



Miteny 17/12/2010 14:09



Fuite encore.... On ne saura jamais s'il répond OUI ou NON. La victoire est totale !!



frucuche 17/12/2010 13:53



Toujours pas la moindre réponse à ma question...



frucuche 17/12/2010 13:52



Pour les N corps frappés, je constate une exception (DOULEUR !!) quand c'est le tour de mon corps...


 


...car parmi les N corps, seul ton corps produit ta conscience. Chaque corps frappé produit le phénomène "douleur" au sein de la conscience qu'il génère, et seul TON corps produit le phénomène
"douleur" au sein de TA conscience.


L'explication est limpide, très simple à comprendre, et reste strictement matérielle. What else ?



Miteny 17/12/2010 13:55



Maintenant la réponse est oui?


Cet idiot est impossible à suivre ! Un coup il dit oui, l'autre non.


Du grand n'importe quoi. En fait, il est terrassé par la trouille.



frucuche 17/12/2010 13:10



Une fausse exception (on ne la voit que parce qu'on adopte un certain point de vue), qui trouve son explication dans une autre fausse exception :


tu n'as jamais mal quand on frappe un corps SAUF si c'est le tien car ta conscience n'est produite biologiquement par aucun corps SAUF le tien.


Ton corps est un corps parmi d'autres, mais ta conscience, qui constate, n'est qu'une conscience parmi d'autres aussi, et il se trouve qu'elle a un lien avec ton corps, ce qui suffit à expliquer
la fausse exception constatée.


C'est le moment de me donner les 3000€.



Miteny 17/12/2010 13:40



Pour les N corps frappés, je constate une exception (DOULEUR !!) quand c'est le tour de mon corps... Mais quel idiot !



frucuche 17/12/2010 12:11



Il ne sait pas que je constate de la douleur quand mon corps est frappé et pas quand les autres le sont !


 


Ce n'est pas ce que j'ai dit. Mes précédents commentaires sont suffisamment explicites.



Miteny 17/12/2010 12:16



Et il est fier d'être super idiot en plus !!


Pour les N corps frappés, c'est pas pareil, je constate une exception (DOULEUR !!) quand c'est le tour de mon corps... Mais quel idiot !



frucuche 17/12/2010 11:55



 


Question
: Je constate bien une exception quand c'est le tour de mon corps ?

Réponse : Dans l'absolu il n'y a pas d'exception.


Allez, je t'aide : ça veut dire "non". Mais je suppose que "non" n'est pas une réponse ?


 


Toujours pas de réponse


De ta part, toujours aucune, en effet. Moi j'ai répondu.



Miteny 17/12/2010 12:10



Incroyable !! Il ne sait pas que je constate de la douleur quand mon corps est frappé et pas quand les autres le sont !


C'est un débile profond... phénoménal !! En tout cas, merci de mettre en avant l'immense stupidité de mes ennemis. C'est sympa en fait...