Une Lapalissade.

Publié le par Miteny

Cela signifie que pour vous, l’affirmation suivante est vraie : « Il suffit qu’un corps (en vie et en bon état) soit frappé (par exemple) pour que le phénomène douleur apparaisse ». D’accord. Mais une affirmation « scientifique » vraie n’est vraie que si elle est vraie pour tout le monde. Si vous réfutez cette vérité, cliquez ici. Si une affirmation est vraie pour tout le monde, elle est vraie pour Jean. C'est-à-dire que Jean peut vérifier expérimentalement que : « Il suffit qu’un corps (en vie et en bon état) soit frappé (par exemple) pour que le phénomène douleur apparaisse ».

Par exemple si le corps de Pierre (à condition qu’il soit en bon état) est frappé alors le phénomène douleur, la douleur apparaitra EXPERIMENTALEMENT même pour Jean. Voilà ce que cela signifie. ABSURDE. La réponse est donc NON.

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

Obakaan 28/05/2008 11:26

La douleur est "apparue" dans le corps de Pierre.
Ce n'est pas parce que Jean ne la voit pas qu'elle n'est pas apparue !! C'est vrai pour tout le monde, la douleur apparue, c'est pas pour ça qu'elle doit être "vue" par tout le monde !!

Si tu as un appareil pour mesurer la douleur, l'appareil mesurera bien la douleur de Pierre, donc elle est bien apparue

Miteny 28/05/2008 12:55


Mais non l'appareil mesurera l'activité électrique du cerveau, rien de plus. Il est totalement impossible de vérifier expérimentalement la douleur de l'autre. IMPOSSIBLE.


mamadomi 08/05/2008 18:22

ben tu vois...je devrais dire, tu ressens...!!!
tu croyais tout savoir...

...et encore,pour ne parler que de l'intuition...

mamadomi 26/03/2008 18:13

miteny, t'est-il arrivé de te demander si tu étais "complet"?!!!!!

te poses-tu la question de l'intuition?
auquel de tes sens l'assimiles-tu?

penses-tu que tes 5 sens soient les seules perceptions que tu aies dans ce corps qui te semble ne pas suffire?

est-il possible miteny qu'une perception de ce monde/de ta propre existence n'ait pas été définie dans le package culturel que tu as reçu?...ce qui expliquerait que "le corps ne suffise pas" à "t'expliquer" ta conscience...?

Grand schtroumpf...
ou schmilblick aussi, non?

tu peux le mettre dans le biberon des enfants ou le porter en couvre-chef, le transmettre d'un regard, le toucher de tes ailes invisibles...lol!

Miteny 26/03/2008 18:54


Ce n'est pas un sens l'intuition.


miteny 30/08/2006 17:12

En fait je cherche juste un exemple qui me permettra d'illustrer le fait que l'esprit transcende la matière et que l'existence du monde sensible (la matière donc, les ondes...) ne suffit pas à expliquer l'existence de l'esprit c'est à dire du fait d'être sûr d'exister.
Et si la conscience ne vient pas QUE du corps, il faut postuler l'existence de quelque chose qui fournit cette conscience à l'être humain. Et ce quelque chose, on peut l'appeler Dieu (c'est plus pratique)... mais Grand Schtroumpf me va aussi..

bawara 29/08/2006 18:18

Sinon, à propos de douleurs "physiques", je ne sais pas si tu connais cette forme-là. Il paraît que certaines personnes auxquelles on a amputé un membres souffrent de leur membre jusqu'à des années après alors qu'il n'y a plus de nerf pour leur donner un tel signal. Pour eux, ça se passe dans le cerveau.Il y a aussi tout un tas de douleurs que notre cerveau peut choisir d'ignorer (genre quand on se coupe et qu'on ne s'en rend compte qu'au moment où on voit les premières gouttes de sang sur le sol). Le système nerveux ne crée ni ne ressent la douleur, il transmet des signaux au cerveau qui, lui, décide si c'est de la douleur ou pas.

bawara 29/08/2006 18:09

Je voulais juste rectifier une chose: j'aurais dû écrire Newton/m², ou bien Pascal tout court...Et sinon, c'est bien la première fois qu'on me traite de vrai dur ; )Pour le reste, j'aurais du mal à réagir par rapport à ce problème de la douleur. Si j'ai bien compris, tu cherches à prouver qu'il y a là une manifestation divine... Enfin, plus ou moins. Je suis désolé, tu dois dois certainement expliquer tout ça dans un article que j'ai loupé (et pour tout dire, certains articles se répètent un peu, ça m'a découragé de lire).Tout ce que je pourrais dire, c'est que la douleur n'est peut-être qu'un message, un avertissement qui dissuade d'abîmer davantage son corps. C'est, je crois, ce que dirait la science. Mais cette réponse manque horriblement d'originalité, j'en suis conscient. Et tu as sûrement dû en parler quelque part (je n'ai découvert ce blog que cet après-midi, je n'ai pas lu grand chose pour le moment)Par ailleurs, il serait intéressant de savoir si, au niveau du cerveau, une douleur physique a le même sens qu'une douleur morale, si l'empathie est une forme de douleur, etc... Quelles que soient les réponses, elles ne confirmeront ni n'infirmeront l'hypothèse de l'existence de dieu. Mais elles pourraient donner une meilleure idée de ce qu'est réellement l'esprit.(désolé si ce message est hors-sujet)

miteny 29/08/2006 15:47

Je ne veux pas quantifier la douleur mais simplement m'interroger sur son existence.
Même pour toi (un vrai dur), tu sais ce qu'est, elle existe donc..
Elle peut apparaître même pour toi. La douleur est un phénomène qui est censé être produit par le système nerveux.
C'est à dire qu'il suffirait qu'un système nerveux soit "sollicité" de manière violente pour que ce phénomène apparaisse.. ce qui est faux.

bawara 29/08/2006 15:22

"« Il suffit qu’un corps (en vie et en bon état) soit frappé (par exemple) pour que le phénomène douleur apparaisse »Par exemple si le corps de Pierre (à condition qu’il soit en bon état) est frappé alors le phénomène douleur, la douleur apparaitra EXPERIMENTALEMENT même pour Jean. Voilà ce que cela signifie."Non, ça ne veux pas dire ça. ça veut dire que le phénomène douleur apparaît. Point. On ne sait pas où.Par ailleurs, la question de savoir si le fait de se faire frapper est douloureux ou non, là c'est délicat. Perso, j'aime bien qu'on me masse le dos en me martelant avec le tranchant des mains. Et même qu'on y aille fort, pourquoi pas... Alors, disons que ce terme "frapper" est très flou. Puisque tu te prétends scientifique, peut-tu me dire à partir de combien de Pascal/m² une sensation agréable devient désagréable? Et pour quelle zone du corps? Et pour une personne habituée à la douleur ou pas?Sans ces précisions, on ne peut pas répondre oui ou non. Chacune de ces réponse serait à compléter. Et cette affirmation n'était certainement pas "scientifique", loin de là.