Waka, waka, le corps ne suffit pas !

Publié le par Miteny

 

L'été, en général, on danse un peu. Par exemple sur Shakira, si vous êtes jeunes... ou pas.

Si vous voulez, je vous apprends une petite chorégraphie, mais à condition que vous vous trémoussiez non pas sur les paroles de Shakira, mais sur les miennes.

La chanson originale :

 


 

Ce que vous devez chanter maintenant :

 

Tu as des idées

tu veux les défendre

tu le sais bien

ah que pour rien

tu ne vas te rendre

 

C'est une évidence

que tu sais grande

tu la répèteras

tu la défendras

le temps qu'il faudra

 

les cons t'insultent

tu t'en fous

tu auras l'dessus

tiens le coup

 

voilà ton débat, oh oh

ne baisse pas les bras, eh eh

zamina mina zangalewa

le corps ne suffit pas

 

zamina mina, eh eh

Waka waka, eh eh

zamina mina zangalewa

le corps ne suffit pas

 

tu suis ton chemin

le sens de ta vie

la révélation

que tous verront

le jour qui fut choisi

 

Les gens sont perdus

et la seule chose

qu'on leur propose

c'est la récession

et la destruction

 

ça va changer

tu le sens

l'heure a sonné

c'est l'moment

 

voilà ton débat, oh oh

ne baisse pas les bras, eh eh

zamina mina zangalewa

le corps ne suffit pas

 

zamina mina, eh eh

Waka waka, eh eh

zamina mina zangalewa

anawa ah ah

 

zamina mina, eh eh

Waka waka, eh eh

zamina mina zangalewa

le corps ne suffit pas

 

Je constate que bien torturer un corps quelconque n'est pas une cause suffisante de douleur, alors que ça semble être suffisant quand il s'agit de mon corps, ce qui est biologiquement et matériellement inexplicable puisque mon corps est également un corps quelconque. Arrêtez de mentir !

 

JUSTICE pour le mitenisme !! Justice, justice !!

Publié dans Best of chansons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Batman 05/01/2013 03:48


Salut. Ici c'est Batman, sauveur du monde. Je te conseille de changer de disque car la formule n'a aucun charme ni aucune grâce. On en a marre d'entendre cette phrase puérile "le corps ne suffit
pas, le corps ne suffit pas". T'as pas mieux ? Tu ne peux pas faire un truc nettement plus scientifique ? C'est une question sérieuse, là.


De plus, c'est moi le sauveur du monde, pas toi. Il ne peut qu'y en avoir un ! Celui à venir sera Spiderman, ma descendance conçue avec ma reine, Wonderwoman.  Ah, quel paradis sur terre !
Il est déjà là pour moi.  :)


Alors trouve une woman qui t'aidera à construire un paradis et n'emmerde pas le monde avec tes complexes de supériorité !


En plus, 2012 est passé, et tu vois que tu t'es gouré. Si tu n'es pas le messie, alors qui es tu ? Ca, c'est une question difficile pour toi. Est-ce si inacceptable de se dire finalement "je ne
suis pas plus que tout le monde" ? ou "je suis n'importe quel gars parmi tant d'autres qui essaient d'être créatifs" ?


Pouvons-nous savoir ce que tu fais dans la vie ? Es-tu scienfifique ?

Miteny 05/01/2013 09:49



Je te signale que c'est éminemment scientifique.


Formulation d'une hypothèse => vérification expérimentale de cette hypothèse (torture d'un corps) => on note les résultats (douleur ou pas douleur) => on compare avec l'hypothèse


 


Normalement il suffit d'avoir atteint le niveau collège pour comprendre.



Baby2 29/07/2011 22:57



Merci de m'indiquer comment me désinscrire de votre newsletter, merci.



Justicier 29/07/2011 18:34



 


Oh là là là là, t'es en pleine régression mon pauvre.....Stroumph farceur


 


T'avais une occasion en or avec Yvon L. et sa méthode scientifique et une autre avec Baby 2 et les 9000 € qu'il t'as proposé, c'est pas rien et patatra.... tu fous tout en l'air... 


 


Franchement hein ? T'as pas honte ?


 


Mais qu'est ce que t'as dans la crâne ? 


 


Moi si j'étais à ta place et aussi sûr de moi, JE SAUTE sur la méthode scintifique et les 9000 €....


 


Qu'est ce qu'on va faire toi et de ton corps insuffisant hein ? Tu peux me le dire ?


 


Est ce qu'il te reste un peu de cervelle au moins ? Regarde !


 


Non !!!!!! regarde avant de répondre,.....


 


Mais non pas dans le frgo,,... c'est pas de la cervelle de veau dont j'te parle


 


Ni en en regardant en l'air mais DANS UN MIROIR au moins il réfléchira ton image lui....il est pas comme toi


 


Oui et alors .....qu'est ce que tu vois ?  rien ? comment ça rien ?  


 


Et tu nous dis ça comme ça maintenant ? 


 


T'as pas de cervelle t'es sûr regarde bien.... même pas un neurone ?


 


Oh là là là là c'est la cata.


 


Mais c'est fou ça, où tu l'as mis ta cervelle ? 


 


Cherche non d'un chien....AH tu le vois se lècher les babines ?


 


Cherche plus, c'est lui qui te l'as bouffé, ça fait pas un pli  .....


 


     


     


     


 


Justicier.....scénariste à l'occasion de la comédie jouée par le Stroumph farceur "comment j'ai perdu la cervelle de mon corps insuffisant" 


 


 


 


 


 



Miteny 29/07/2011 19:17



Le fonctionnement du corps frappé ne suffit pas à produire de la douleur.


 


Mes réponses à vos questions.


 


Si vous voulez qu'un jour je puisse prouver l'évidence de ma démo devant tout le monde, commencez par vous inscrire à la newsletter, ça pourrait aider.



Baby2 29/07/2011 15:16



Miteny, merci de m'indiquer la procédure à suivre pour être retiré de la newsletter : elle ne m'intéresse plus et je ne souhaite plus la recevoir. Merci !



Baby2 29/07/2011 14:54



Mais quand je dis que ces gens sont possédés par Satan, on ne me croit pas


Quoique vous dites on ne vous croit pas ! 



Miteny 29/07/2011 15:06



Le fonctionnement du corps frappé ne suffit pas à produire de la douleur.


 


Mes réponses à vos questions.


 


Si vous voulez qu'un jour je puisse prouver l'évidence de ma démo devant tout le monde, commencez par vous inscrire à la newsletter, ça pourrait aider.



Tindaloo 29/07/2011 14:51



Le pauvre est bien trop lâche pour accepter.


 


Pourtant dans l'article Un débat qui tourne court (catégorie clips),
il semblerait qu'il y ait eu un échange entre vous et lui. C'est cette vidéo que j'aurai aimé pouvoir consulter. Malheureusement, elle ne semble plus être accessible.



Miteny 29/07/2011 15:08



Moi aussi je pense qu'il faudra un débat sur le sujet. Ce ne serait pas bien pour ce monde qui sombre vers le chaos ?


Pour voir s'il y a d'autres choses à espérer que le chaos et la bêtise des menteurs qui ont pignon sur rue.


Vous ne pensez pas que ce serait intéressant ?



Baby2 29/07/2011 14:34



Toujours pas de réponse aux 8 points que j'ai soulevé ? Vous êtes donc incapable à ce point ? 



Miteny 29/07/2011 15:06



Le fonctionnement du corps frappé ne suffit pas à produire de la douleur.


 


Mes réponses à vos questions.


 


Si vous voulez qu'un jour je puisse prouver l'évidence de ma démo devant tout le monde, commencez par vous inscrire à la newsletter, ça pourrait aider.



Baby2 29/07/2011 14:33



On ne discute pas avec un lâche et un menteur comme toi. Ce qu'il faudrait
pour les gens comme toi, c'est un procès (pour crime contre l'humanité)






Miteny 29/07/2011 15:06



Le fonctionnement du corps frappé ne suffit pas à produire de la douleur.


 


Mes réponses à vos questions.


 


Si vous voulez qu'un jour je puisse prouver l'évidence de ma démo devant tout le monde, commencez par vous inscrire à la newsletter, ça pourrait aider.



Baby2 29/07/2011 14:32



Le pauvre est bien trop lâche pour accepter. De toute façon, je serai toujours censuré. Si je ne l'étais pas, les gens seraient
obligés d'admettre que j'ai raison.


Or des merdes comme baby2  (ou même Yvon, qui cache une grande hypocrisie) préfèreraient m'assassiner et déclencher plusieurs génocides plutôt que d'avoir à avouer l'existence de
Dieu.


 


Oh moi contrairement à vous qui faites une vraie fixation, je n'en ai rien à faire de Dieu, je suis même prêt à admettre qu'il existe si ça peut vous faire plaisir !


 


Mais que votre blog prétende le prouver, ça effectivement je suis incapable de l'affirmer ! 


 


Mais quand je dis que ces gens sont possédés par Satan, on ne me croit pas. Vous verrez bien (et bientôt).


 


"Bientôt" : vous avez une date précise ou, comme tous les prophètes de pacotille, vous ne savez pas ? 


 


2012 peut-être ? À la St Glinglin ?



Miteny 29/07/2011 15:05



Le fonctionnement du corps frappé ne suffit pas à produire de la douleur.


 


Mes réponses à vos questions.


 


Si vous voulez qu'un jour je puisse prouver l'évidence de ma démo devant tout le monde, commencez par vous inscrire à la newsletter, ça pourrait aider.



Baby2 29/07/2011 14:26



Ah non, ce ne sont pas des insultes mais un simple constat.


Je doit rêver : le petit Miteny qui n'insulte pas, "Champagne" ! 


Par contre il n'ose pas répondre aux 8 points que j'ai soulevé, preuve que je dois
sûrement avoir raison ...



Miteny 29/07/2011 14:29



On ne discute pas avec un lâche et un menteur comme toi. Ce qu'il faudrait pour les gens comme toi, c'est un procès (pour crime contre l'humanité)



Tindaloo 29/07/2011 14:17



Et pour la vidéo Dailymotion Miteny vs M.Onfray ?



Miteny 29/07/2011 14:28



Le pauvre est bien trop lâche pour accepter. De toute façon, je serai toujours censuré. Si je ne l'étais pas, les gens seraient obligés d'admettre que j'ai raison.


Or des merdes comme baby2  (ou même Yvon, qui cache une grande hypocrisie) préfèreraient m'assassiner et déclencher plusieurs génocides plutôt que d'avoir à avouer l'existence de Dieu.


 


Mais quand je dis que ces gens sont possédés par Satan, on ne me croit pas. Vous verrez bien (et bientôt).


 



Baby2 29/07/2011 14:13



Calomnies et insultes


 


Non, simple démonstation.


 


mais rira bien qui rira le dernier, sale ordure.


 


Ca ce sont des insultes de votre part.


 


Je sais bien que j'ai raison et vous aussi vous le savez.


 





 


Parasite


 


Ca c'est encore une insulte.



Miteny 29/07/2011 14:22



Ah non, ce ne sont pas des insultes mais un simple constat.


C'est ça ton argument abruti ? Un rire débile ? C'est parce que t'es un lâche, un escroc, et tu ne sais que hair... tu peux pas aller ailleurs ?


J'ai jamais vu un seul argument de la part de cet attardé. Seulement des insultes. Il se croit malin en plus le pauvre...



Tindaloo 29/07/2011 13:51



Il est allé écrire un article avec mon idée géniale.


 


Trois petites questions:


- Est-il possible d'avoir le lien de cet article ?


- La démarche d'Yvon L. me semblait plus qu'honnête en vous proposant de renforcer votre présentation et vos argumentaires. Pourquoi ne pas suivre sa méthode pour formaliser votre approche ?


- Je n'arrive pas à trouver la vidéo sur Dailymotion concernant l'échange entre vous et Michel Onfray. Est-il possible de la consulter quelque part ?


 


Merci.



Miteny 29/07/2011 14:03



J'ai essayé mais il ne veut pas poursuivre. Il a peur de la conclusion... Il sait évidemment que j'ai raison.



Baby2 29/07/2011 13:49



 



Mais jusqu'à quand devrais-je supporter l'injustice des insultes de ces abrutis ??


 


Ca dépend : combien de temps vous allez garder votre blog en ligne ? Ou alors : jusqu'à quand vous allez continuer à mépriser et insulter vos visiteurs ?


 


C'est bien parce que t'as rien à dire à part ta haine que tu écris ça 


 


Soyez tranquille, je ne vous haïs pas. Comme je l'ai déjà écrit : vous m'amusez ! Si je vous haïssais, c'est que je vous considèrerai comme dangeureux. Or, vous
êtes totalement inoffensif puisque : 


 


1°) vos propos sont totalement faux : au mieux on vous l'a déjà montré plusieurs fois, au pire ce que vous dites ne relève même pas de la science ou même de la
simple démonstration de logique. On vous l'a montré plusieurs fois, mais vous ne lisez pas et surtout : vous ne comprenez pas.


 


2°) Depuis 5 ans vous parlez dans le vide : personne ne s'intéresse à vousmalgré la visibilité de votre site, et
personne ne vous soutient. Si vous arriviez à convaincre les foules, pourquoi pas. Mais là, le moins que l'on puisse dire, c'est que vous ne faites pas déplacer les masses...


 


3°) Les croyants n'ont aucun besoin de vous et de vos (soi-disantes) preuves : vous êtes donc inutile, puisqu'ils
n'ont pas besoin de vous pour être intimement convaincu de l'existence de Dieu.


 


4°) Les non-croyants quant à eux se tournent vers des auteurs crédibles etintelligents qui donnent des éléments de
réponse fiables pour justifier l'abscence raisonnable de toute divinité dans ce monde. Ils n'ont même pas -pour ceux que j'ai lu- votre immense prétention
à détenir la vérité.


 


5°) Quelqu'un d'aussi grossier, vulgaire et insultant est forcément inoffensif : les gens vraiment dangeureux
sont sûr d'eux et n'ont pas besoin d'insultes (arme de faible) pour s'imposer. Vous en revanche, vous êtes nerveux et un brin paranoïaque. Donc au pire, les seuls personnes que vous mettez en
danger depuis 5 an, c'est... seulement vous-même.


 


6°) Même des gens qui n'ont pas une culture scientifique et qui se méfient de la science ne peuvent que constater votre incapacité et votre
gêne à répondre à Yvon L. sur des points précis. Ils ne peuvent en déduire que vous êtes incapable d'admettre la moindre contradiction. Comme un petit enfant gâté. Et personne n'a
peur des enfants gâtés...


 


7°) Je n'ai rien à craindre de quelqu'un qui est incapable de répondre à des questions simples pour gagner (en tout) 9000€. Je vous ai posé 3 questions simples à
3000€ que vous avez été incapable de gagner. En outre, elles auraient permis de vérifier certaines de vos affirmations : preuve a été faite que vous êtiez un petit menteur quand, par exemple,
vous avez soutenu qu'au moins un scientifique vous soutenait : on attend toujours son nom !


 


7°) Dernière raison pour laquelle personne ne peut vous haïr : à relire nombre de commentaires déposés sur votre site, vous faites plus
pitié qu'autre chose. Et la pitié engendre rarement la haine...


 


8°) Vos réponses sont plus pathétiques que haïssables, puique la plupart du temps, vous répondez toujours à côté de la
plaque et avec de petites insultes de cours de récréation.


 


Voilà les 8 raisons qui prouve que je ne vous haïs pas. Mais bon, on sait bien que vous et les "preuves"  ...


 



Miteny 29/07/2011 14:01



Calomnies et insultes, mais rira bien qui rira le dernier, sale ordure. Je sais bien que j'ai raison et vous aussi vous le savez.


Parasite... sale escroc



Yvon L. 29/07/2011 11:36



Au revoir.



Miteny 29/07/2011 11:44



Il est allé écrire un article avec mon idée géniale. J'espère que tu mettras pas que ton nom au début... Mais bon l'honnêteté est si rare de nos jours.



Baby2 29/07/2011 10:54



Admirons tous ensemble le courage et l'abnégation dont fait preuve Yvon L. qui, non content de se faire insulter et décrédibiliser sans cesse par un Miteny impoli et irrespectueux, doit remettre
à niveau ce dernier concernant à peu près tout ce qui touche de près ou de loin à la science : méthodologies, résultats, etc.


D'autant plus admirable que la cause est perdue d'avance, Miteny étant tellement orgueilleux qu'il ne permettra jamais qu'une méthodologie quelconque, aussi cartésienne soit-elle, remette en
cause ce dont il est le seul à être persuadé.


Sainte Rita, priez pour Yvon L. Amen.



Miteny 29/07/2011 11:03



Mais jusqu'à quand devrais-je supporter l'injustice des insultes de ces abrutis ??


C'est bien parce que t'as rien à dire à part ta haine que tu écris ça 



Yvon L. 29/07/2011 09:49



1 et 2 sont bien des axiomes. Il vous appartient maintenant de citer les résultats scientifiques sur lesquels vous vous appuyez pour avoir le droit de les poser. Souhaitez-vous que je vous
fournisse quelques références à lire ?


 


Quant à 3 ce n'est pas un axiome. À votre avis pourquoi ?



Miteny 29/07/2011 10:22



C'est une question (c'est le sujet du blog d'ailleurs) !! Alors la réponse ?


Pas besoin de références pour savoir qu'il y a un signal nerveux, c'est débile. Je crois vraiment que vous vous foutez de moi...


Toutes ces discussions inutiles pour un truc aussi simple : c'est véritablement une honte !



Yvon L. 29/07/2011 00:36



Alors que je rédigeais ma réponse, j'observe que vous avez modifié la vôtre.


 


Je crois qu'il y a erreur : je vous propose de vous aider à donner à vos idées une forme scientifique, afin que vous soyez pris au sérieux. Mon avis sur vos idées importe peu : je suis de vôtre
côté. C'est cela que je vous ai proposé.


 


Maintenant nous nous sommes peut-être mal compris. Vous souhaitez peut-être juste m'exposer vos idées. Si c'est le cas, je suis désolé mais je les ai lues et sous cette forme elles ne
m'intéressent pas du tout car elles ne sont pas du tout scientifiques. (En outre, ma remarque sur Galilée est un conseil très pressant de lire ce que dit la science dans le domaine qui
vous intéresse, y compris celle qui prouve l'inverse de ce que vous dites.)


 


Je vous invite donc à dissiper très vite le malentendu.


A. Soit vous souhaitez effectivement donner à vos idées la forme d'une publication scientifique.


B. Soit vous ne souhaitez que m'exprimer vos idées selon la manière dont vous avez l'habitude.


 


Si A, alors poursuivons.


Si B, je vous invite à tordre le cou aux habitudes, à acquérir des bases méthodologiques en sciences et en logique. Le jour où vous vous exprimerez dans le champ de la science, alors faites-moi
signe. Jusque-là, je vous dirais au revoir et bonne continuation dans l'expression de ce qui n'est pour l'instant, apparemment, que des croyances.


 


La balle est une nouvelle fois dans votre camp.



Miteny 29/07/2011 00:53



1. Stimuler une cellule nociceptive fait naître un signal nerveux.


2. Ce signal nerveux chez un individu sain (pour les besoins de la démonstration nous nous restreindrons à l'espèce humaine) se traduit par une stimulation des circuits de la douleur.


3. Cette stimulation fait-elle naître une sensation douloureuse ?


 


C'est bien comme début pour une formulation scientifique ?


Alors quelle est la réponse ?



Yvon L. 29/07/2011 00:23



Non, je ne me moque pas de vous. C'est juste que vous êtes parfois difficile à suivre (de mon humble point de vue) car vous parlez avec trop d'implicites et pas assez d'explicites.


Je ne vous permets pas de systématiquement remettre en cause mon honneur, ma dignité et mon honnêteté. Dites encore une fois que vous soupçonnez que je me moque de vous, que je suis un escroc ou
quelque chose de la sorte et je m'en vais définitivement.


Ne croyez-vous pas que la teneur et les enjeux de notre discussion doivent dépasser le niveau d'une querelle d'écoliers ? Allons, soyez raisonnable.


 


Concernant votre question « Oui ou non ? » que souhaitez-vous ? Que je m'exprime sur la recevabilité scientifique de votre proposition, c'est bien cela ?

Supposons que oui. Cela signifie donc que vous proposez que nous mettions pour l'instant de côté votre première phrase (« Mon objectif : prouver que le fonctionnement biologique du corps ne peut
expliquer à lui seul l’émergence de la conscience de soi. »), quitte à y revenir plus tard, pour travailler sur la partie axiomatique de votre publication scientifique, avec comme premier axiome
examiné « Selon la théorie étudiée (corps peut produire la douleur = théorie dite de la suffisance), frapper n'importe quel corps (en bonne santé) doit être la cause d'une vive douleur au niveau
de ce corps. ». Alors soit, commençons à travailler cette partie (nous réassemblerons les différents morceaux du puzzle plus tard).


 


Permettez-moi de vous faire observer que formulé ainsi ce n'est pas un axiome. Que voulez-vous dire ? Simplement que quand on frappe le corps d'une personne elle éprouve de la douleur ?


On pourrait vous objecter plein de choses :


- Il y a des manières de frapper qui ne font pas mal.


- Tout le monde n'est pas à égalité devant la douleur. Ce qui est juste gênant sans être douloureux pour certains est insupportable pour d'autres.


- On n'est pas dans la tête de cette personne. Donc comment faire une mesure objective de cette douleur ? Quels indicateurs seront-ils retenus ? Par quelle méthode ? On fait une IRM ? On fait des
statistiques sur un très grand nombre de sujets avec des groupes témoins ?


- Quels sont les paramètres importants ?


- etc.


Cela peut vous sembler bête, mais si on n'est pas précis ça devient très vite n'importe quoi.


 


Je vous propose de reformuler et décomposer votre axiome ainsi :


1. Stimuler une cellule nociceptive fait naître un signal nerveux.


2. Ce signal nerveux chez un individu sain (pour les besoins de la démonstration nous nous restreindrons à l'espèce humaine) se traduit par une stimulation des circuits de la douleur.


3. Un sujet conscient peut formuler avoir ressenti de la douleur. La manière dont il la formule peut laisser supposer que tout sujet sain attribue au mot « douleur » le même type de sensation.


4. Une série de signes cliniques montrent qu'un corps même inconscient (coma, sommeil) réagit au signal de douleur.


5. Les circuit de réaction à l'agression physique du corps sont découplés. Certains actes réflexes ont besoin d'une conscience partielle du sujet (actes réflexes, par exemple retirer sa main en
cas de brûlure) d'autres fonctionnent même chez un sujet inconscient (par exemple piloérection dans certains types de stimulations).


6. Un sujet qui en observe un autre avoir mal peut, grâce à la partie du cerveau que l'on appelle cortex miroir (ou neurones miroirs) présenter des signes extérieurs partiels de douleur.


Bien entendu, pour chacun de ces points, il faut pour avoir le droit de les poser citer des publications scientifiques qui le prouvent. J'en ai à vous proposer, que vous pourrez lire puis me dire
si vous confirmez votre volonté de les voir figurer dans votre publication. En tout cas je pense vous avoir bien défriché le terrain, n'est-ce pas ?


 


Qu'en pensez-vous ?



Miteny 29/07/2011 00:53



1. Stimuler une cellule nociceptive fait naître un signal nerveux.


2. Ce signal nerveux chez un individu sain (pour les besoins de la démonstration nous nous restreindrons à l'espèce humaine) se traduit par une stimulation des circuits de la douleur.


3. Cette stimulation fait-elle naître une sensation douloureuse ?



Yvon L. 28/07/2011 23:21



Les minutes du procès de Galilée ont été volontairement brûlées par le tribunal ecclesiastique. Toutefois plusieurs témoignages indirects rapportent que Galilée aurait plusieurs fois supplié ses
accusateurs de simplement vérifier par eux-mêmes ses observations astronomiques et ses calculs mathématiques. Aucun n'aurait voulu, partant dès le début du principe qu'il avait tort, puisque
remettant en cause les dogmes sacrés de la fixité et de la centralité de la Terre par rapport à l'Univers. Une simple vérification. Simplement vérifier aurait fait gagner plus d'un siècle à
l'Humanité.


Je ne vous demande pas d'adhérer à ce que les scientifiques ont découvert, mais simplement de vérifier par vous-même. Vous vous croyez dans la peau d'un Galilée ? Je vous invite humblement à
considérer que vous êtes, peut-être, plutôt dans celle des juges du Saint Office. (J'espère bien entendu me tromper.)


 


Quant à votre démonstration, il ne s'agit pas de prouver que quand on reçoit un coup d'une certaine marge de puissance sur une partie du corps dotée de cellules nociceptives alors on ressent de
la douleur (ce que vous appelez « Le corps produit de la douleur quand il est frappé »). Ça je crois que personne ne le remet en cause, contrairement à ce que vous affirmez. Et effectivement pas
besoin d'une publication scientifique pour ça.


Par contre, pour prouver que les phénomènes de la douleur et de la conscience sont tels que ne pas ressentir soi-même la douleur infligée à un corps qui n'est pas le nôtre constitue une anomalie
scientifique (qui de surcroît ne pourrait avoir qu'une explication surnaturelle), je suis désolé de vous dire que là, effectivement, ça va à l'encontre de tout ce que la science a jusqu'à présent
prouvé.


Je suis au regret de vous dire que si vous n'êtes pas capable de comprendre que cela ne va pas de soi, que cela nécessite d'être rigoureusement prouvé par la méthode scientifique, alors vous vous
condamnez vous-même au silence. Personne ne vous prendra au sérieux, car ça n'est pas sérieux (sous cette forme).


 


Pour prouver ce que vous appelez l'insuffisance du corps, il faut d'abord parler de la douleur et de la conscience. Décrire leurs natures, leurs propriétés et, de là, montrer que par conséquent
cela implique une anomalie par rapport aux observations. (De nombreuses grandes découvertes scientifiques se sont faites à partir de l'observation d'une anomalie. Encore faut-il en avoir
conscience et être capable de très précisément la nommer.)


 


Donc si vous souhaitez être pris au sérieux et rendre vos idées publiables, vous allez devoir consentir à certains efforts méthodologiques. Si vous n'êtes pas encore capable de l'entendre, si
c'est insurmontable pour vous d'accepter de vous soumettre humblement aux lois de la logique et de la rigueur scientifique et, plus simplement, de vous mettre de manière bienveillante à la place
de vos lecteurs, il vous suffit de me le dire et nous nous arrêtons là.


Ce sera sans rancœur. Nous aurons essayé et nous aurons échoué. Ce ne sera pas grave, mais au moins vous saurez que votre blog, vos livres, vos interventions, toute l'énergie que vous mettez à
tout cela, ne ressortissent qu'à l'expression de croyances et certainement pas à la gigantesque et cohérente construction collective humaine qu'on appelle la science.


 


Si toutefois vous souhaitez finalement continuer un peu (et je pense que vos efforts pourront porter leurs fruits), alors je permets de vous faire observer que vous m'avez de nouveau manqué de
respect (vous m'avez parlé de manière condescendante, vous avez remis mon honnêteté en cause). Je veux bien mettre cela sur le compte de l'agacement (ce que je vous demande est difficile et
demande beaucoup d'efforts, j'en suis conscient) mais je pense ne pas mériter un tel traitement. Qu'en pensez-vous ?



Miteny 28/07/2011 23:43



Si quand même car vous vous moquez visiblement de moi.


Je répète ma question :


Axiome 1 :


Selon la théorie étudiée (corps peut produire la douleur = théorie dite de la suffisance), frapper n'importe quel corps (en bonne santé) doit être la cause d'une
vive douleur au niveau de ce corps.


Oui ou non ?


Je sens que c'est trop compliqué, je vais encore avoir une réponse hors sujet.


 


Je vous propose un défi. Vous lisez au moins une fois mon raisonnement (mais vraiment, parce que là, visiblement ça n'a jamais été fait) et vous me proposez un argument intelligent. Pas la peine
d'en faire des tonnes, je comprends assez vite.


Faites ce que les ecclésiastiques n'ont pas fait : lisez au moins une fois... pour voir.


Si vous me ressortez un truc que j'ai lu 500 fois, je ne ferai pas l'effort de répéter ce qui est partout écrit sur ce blog. J'en ai marre.


 


PS : ce qui est hallucinant, c'est que vous êtes tellement persuadé d'avoir raison que vous ne lisez même pas ce que j'écris. On se croirait au Moyen-Âge. D'ailleurs on y est.


Savez vous ce qu'est l'obscurantisme ? C'est quand les gens comme vous croient tout savoir. Et des obscurantistes, il y en a eu à toutes les époques. Les égyptiens étaient persuadés de tout
savoir avec leurs dieux débiles.


Pareil pour les catholiques au Moyen-Âge ou à l'époque de Galilée, et pareil aujourd'hui avec la soit-disante science qu'on nous impose.


Pareil... C'est assez triste à observer. On n'a pas évolué.



Yvon L. 28/07/2011 20:02



Oui, tout ce que vous voulez. Encore une fois c'est vous qui avez la liberté scientifique. Si c'est ce que vous souhaitez dire, allez-y. (Encore une fois je ne suis pas d'accord avec ce que vous
dites, mais ça n'a aucune importance ici. L'important est que vous donniez une forme scientifique à vos idées.)


 


Mais maintenant il convient de se retrousser les manches et de procéder avec méthode, rigueur et strict respect de la logique et de la méthode scientifique.


Donc reprenons : Pourriez-vous me dire si vous êtes d'accord avec les suggestions que je vous fais en 1 et en 2 ? Comprenez-vous leur intérêt ? (Comparez-les avec les précautions scientifiques de
l'auteur de la publication que je vous ai donnée en exemple. Ne trouvez-vous pas que nous sommes dans la même nécessité épsitémologique ?)


 


Ou alors vous souhaitez abandonner votre démonstration qui commence par « Mon objectif : prouver que le fonctionnement biologique du corps ne peut expliquer à lui seul l’émergence de la
conscience de soi. »


Ce serait dommage, à mon avis, car c'est une très bonne entrée en matière, qui ne demande qu'à être précisée (c'est le sens de mes suggestions 1 et 2).


Si vous abandonnez cette démonstration, quel autre objectif voulez-vous lui substituer ? Et si on reste sur ce modèle, que pensez-vous de mes suggestions 1 et 2 ?



Miteny 28/07/2011 20:41



Tu sais pas lire ???


La question est : est ce que le corps produit de la douleur quand il est frappé ?


Toi pas comprendre ?


Et la question : est ce que le corps produit de la lumière lorsqu'il est frappé ??


Tu comprends ou pas cette question ? S'il te faut une publication scientifique pour comprendre cette question c'est grave


HALLUCINANT : on se fout vraiment de ma gueule. J'arrive pas à y croire... Ils repousseront toujours plus loins les limites de la malhonnêteté et de l'escroquerie. Il faut le voir pour le croire.



Justicier 28/07/2011 17:43



 


Respect Yvon L.


 


Je doute que vos efforts soient couronnés de succès, mais bravo pour la méthode


 


Justicier



Yvon L. 28/07/2011 16:10



Oui. Tout ce que vous voulez. C'est votre liberté scientifique. (Comme c'est celle de vos lecteurs de porter un regard critique sur vos travaux et d'y adhérer ou pas.)


 


Si l'on regarde votre démonstration dans son état actuel, tout n'est pas
négatif, au contraire : en introduction vous précisez votre objectf, puis la méthode employée, puis vos analyses, etc. C'est bel et bien un embryon de quelque chose qui ressemble à une
publication scientifique.


 


Votre première phrase « Mon objectif : prouver que le fonctionnement biologique du corps ne peut expliquer à lui seul l’émergence de la conscience de soi. » est une bonne entrée en matière, mais
vous sautez directement sur « Pour arriver à mes fins... ». Tout scientifique qui souhaite sincèrement apprendre de vous sera très frustré :


- À quel fonctionnement biologique faites-vous références ? Sur quels résultats scientifiques vous basez-vous ?


- De quel corps parlez-vous ? Seulement le corps humain ou celui des animaux dotés de conscience ? Le corps dans son approche systémique ? etc. À quels travaux scientifiques faites-vous appel
pour envisager la notion de corps ?


- Vous parlez d'émergence de la conscience de soi. Sans le vouloir, vous faites une référence involontaire à tout le corpus de travaux des théoriciens de la conscience (Adoplhs, Damasio, Mishkin,
Searle, Tranel, etc.). Lesquels, eux, montrent précisément que le fonctionnement biochimique envisagé selon une perspective systémique du système nerveux central couplé aux circuits
endocrinologiques suffi à lui seul à expliquer le phénomène de la conscience. Attention : je ne dis pas ici que vous avez tort, je dis juste que sans le vouloir vos déclarations annoncent une
réfutation totale d'un solide et vaste réseau de découvertes scientifiques établies. Imaginez bien que votre lecteur va donc se montrer très circonspect à votre lecture. Il convient donc d'être
extrêmement précis sur ce que vous nommez conscience (rien que Tranel distingue trois sortes de conscience non superposables).


 


J'espère donc que vous comprenez que dès le début, un scientifique va coincer parce qu'il veut savoir plus précisément de quoi vous parlez. Les généralités, les définitions approximatives et
vagues, les observations "de bon sens" ne font pas bon ménage avec la méthode scientifique.


 


Ce que je vous suggère :


1. Juste après "fonctionnement biologique du corps", mettez quelques notes de bas de page. Dans ces notes, citez les auteurs que vous prenez comme référence et avec lesquels vous vous entendez
sur la définition de "fonctionnement biologique" et "corps". Ça vous évitera de devoir vous-même définir et de devoir vous justifier. Bien entendu, cela suppose aussi de les avoir lus. Si vous
adhérez à tout ce qu'ils disent, une simple citation de leur publication (références exactes) suffit, en n'oubliant pas de citer les pages les plus importantes à vos yeux. Si vous êtes d'accord
seulement en partie avec eux, précisez-le. (Ex. : « Je m'en remets à la définition que Jean-Pierre Changeux fait du fonctionnement biologique du système nerveux central, même si je ne partage pas
les conclusions qu'il en tire ». Vous n'avez pas besoin de dire pourquoi ici, parce que ce n'est pas l'objet de votre publication.)


2. Pour la notion d'émergence de la conscience de soi, en revanche, je crois que vous ne pourrez pas faire l'économie de prendre cinq ou six lignes pour expliquer de quoi vous parlez.


 


Cela demande, je pense, un travail en amont : il est bon de savoir ce qu'en disent les scientifiques qui ne pensent pas comme vous et ce qu'ils sont parvenus à prouver. Vous pourrez ainsi
devancer leurs contre-arguments et examiner leurs preuves, voir celles qui vous semblent justes et celles qui vous semblent tenir de l'inexactitude ou de la mauvaise interprétation.


Je vous suggère à cet effet de lire ce livre (encore une fois pas pour y adhérer mais simplement pour savoir où vous mettez les pieds) :
Antonio R. Damasio, Le Sentiment même de soi, Paris, Odile Jacob, 1999.


 


Qu'en dites-vous ?


 


Bien à vous,


YL



Miteny 28/07/2011 17:33



ça montre bien que ces théoriciens de la conscience sont bel et bien des guignols.


De plus, moi je ne parle que de la douleur, j'évite de parler de la conscience, comme ça je n'ai pas à essayer d'expliquer ce que c'est à des abrutis comme les pseudo-scientifiques tel que celui
qui a écrit "la conscience expliquée".


ces gens sont des voleurs et des escrocs, rien de plus. De minables escrocs même.


 


Bref, tout ça est hors sujet. Moi je parle du corps humain (si vous voulez je vous envoie une photo de spencer tunick si vous ne savez pas ce que c'est), et de la douleur.


Axiome 1 :


Selon la théorie étudiée (corps peut produire la douleur = théorie dite de la suffisance), frapper n'importe quel corps (en bonne santé) doit être la cause d'une
vive douleur au niveau de ce corps.


Alors ?



Yvon L. 28/07/2011 15:31



Encore une fois, le contenu de vos idées n'est pas encore le sujet. Ce qui compte c'est la forme.


 


Suis-je parvenu à vous convaincre de l'absolue nécessité de donner une forme plus rigoureuse, plus scientifique à vos idées ? (Dans la perspective, bien entendu, selon laquelle vous souhaitez les
communiquer aux autres et leur apporter des preuves de la validité de votre raisonnement.) Voyez par exemple votre conversation avec Papa Caca, qui a une attitude que tout penseur, savant,
chercheur aura en vous lisant (sans que vous ayez la possiblité de vous répondre) — et encore Papa Caca fait preuve d'une très grande souplesse, car croyez-moi je suis bien placé pour le savoir
vos idées sous leur forme actuelle n'ont aucune chance d'être retenues par un comité scientifique (pas pour des raisons de censure mais par manque de précision et de clarté).


Vos lecteurs exigent de vous qu'ils puissent partir de faits vérifiables et d'axiomes et vous suivre pas à pas dans une démonstration ne tolérant aucun raccourci et aucun manquement aux règles
des inférences logiques.


 


Si vous êtes toujours d'accord pour essayer avec moi de donner une forme scientifique à vos idées et si vous ne contestez pas la validité épistémologique des exemples de publications
scientifiques que je vous ai donnés (quel que soit leur contenu, seule la forme nous intéresse pour l'instant), je vous propose de passer au point suivant. (Si vous voulez, considérez-moi comme
un traducteur en langue scientifique, pas comme quelqu'un qui cherche à vous embêter ou vous faire tourner en bourrique.)


L'objectif à terme sera la rédaction, avec mon aide, d'un article qui prendra la forme d'une publication scientifique et qui contiendra votre démonstration. Vous y définirez très précisément
chaque terme que vous employez (même si ça vous paraît évident, ça évitera les erreurs d'interprétation et vous empêcherez les autres de vous faire dire ce que vous n'avez pas dit), votre
hypothèse, la méthode que vous avez employée pour la vérifier, les points qu'il reste à analyser, etc.


 


Alors sommes-nous d'accord ?



Miteny 28/07/2011 15:38



Oui, sachant que l'objectif est bien d'expliquer que je constate l'insuffisance du corps.



Yvon L. 28/07/2011 14:53



Pourriez-vous lire tout ce que j'ai écrit et répondre à tout, s'il-vous-plaît ? J'ai l'impression que vous me lisez en diagonale, que vous répondez du tac-au-tac en partant du principe que je ne
suis pas intéressant. Je passe du temps pour vous et vous prie humblement d'être sensible aux efforts que je fais à votre endroit.


 


Croyez en ma sincérité, je ne cherche pas à me moquer de vous.


 


Je ne souhaite pas pour l'instant commencer à débattre avec vous sur le fond (mais ne vous inquiétez pas, cela viendra). Considérez que je suis de votre côté (même si je ne suis pas d'accord —
pour l'instant — avec vos idées) et que je souhaite vous aider à donner à votre pensée une forme scientifiquement utile.


Pour m'expliquer à propos du goût d'abricot, c'est juste que ressentir une douleur ou un goût d'abricot, c'est d'un point de vue neurologique la même chose : des cellules sensibles transforment
une modification de leur état en impulsion nerveuse, qui entraînera une série de signaux neuronaux qui seront traités selon différentes voies et différents modules du cerveau (c'est aussi vrai
pour la vision, l'audition, etc.). Ça c'est ce que dit la science. Donc il me semblait (mais je crois qu'il est prématuré d'en discuter) que si vous vous étonnez de ne pas ressentir de douleur
quand je me cogne le pied, vous devriez aussi vous étonner de ne pas sentir le goût de l'abricot quand j'en mange un.


Maintenant, si vous dites que ce n'est pas la même chose, d'accord, comme vous voudrez ; c'est votre démonstration. Pour l'instant, je ne m'emploie qu'à vous aider à faire du tri dans vos idées
et leur expression. L'idée est de leur donner une forme publiable, qui puisse être prise au sérieux.



Miteny 28/07/2011 15:14



C'est la même chose mais je ne m'étonne pas de ne pas ressentir la douleur de l'autre. j'ai jamais dit ça.


Mais effectivement, pour tous les qualia c'est le même principe : le fonctionnement du cerveau (que vous venez de décrire) n'en est pas une cause suffisante



papa caca 28/07/2011 14:12



T'as rien compris. Pour me montrer de la lumière, on peut prendre n'importe quelle lampe, pour me montrer de la douleur, il faut passer par mon corps.


Non, pour que ce soit symétrique, tu dois dire : "pour me montrer de la douleur, on peut prendre n'importe quelle pique, pince, fer à souder", ou bien alors tu prends le phénomène "vision de
lumière" et tu dis : "pour me montrer de la lumière (=pour que le phénomène "vision de lumière" se produise en moi), il faut passer par mon corps". Et donc dans les deux cas tu vois bien qu'il
n'y a aucune différence entre la lumière et la douleur.
En fait c'est fascinant, tes méthodes de raisonnement fonctionnent toujours sur des faux parallèles, des généralisations abusives ou des confusions fondamentales (confusion phénomène/noumène). Tu
pratiques le sophisme avec une bonne foi effarante.



Miteny 28/07/2011 14:17



Non c'est la réalité : pour avoir de la lumière, je ne suis pas obligé de me balader toujours avec la même lampe. Je peux prendre n'importe laquelle.


Si je "veux" de la douleur (ou du plaisir), je ne peux pas prendre n'importe quel corps (pour le plaisir, c'est sans doute dommage).


Et ça, ça les dépasse !!! Hallucinant... une telle bêtise, il faut le voir pour le croire (sans parler de cet abruti de "justicier")



Yvon L. 28/07/2011 14:08



Si c'était si évident, comme vous le dites, ça ferait des millénaire que cette démonstration existerait.


 


De plus l'attitude scientifique consiste précisément à se méfier de l'évidence, à être constamment sceptique, critique, à tenter de dénicher à tout instant la moindre faille, y compris dans son
propre raisonnement.


Or il me semble que vous êtes loin d'avoir épuisé toutes les solutions alternatives à vos idées et à les avoir toutes réfutées scientifiquement. Selon vous, si je déguste des abricots, vous
devriez en ressentir le goût dans votre bouche et vous vous étonnez qu'il n'en est rien (si j'ai bien compris votre propos).


Très bien j'en prends acte (encore une fois nous n'en sommes pas au stade où je m'emploierai à vérifier vos hypothèses) mais il va falloir recencer la liste des explications possibles à ce
phénomène étonnant selon vous, examiner ce qu'en dit la science, ce qui a déjà été prouvé et vous appuyer sur ces faits objectifs (car scientifiquement établis) pour construire un raisonnement
logique (et pas une suite d'affirmations approximatives).


 


Par exemple, et sans prendre parti, il faut vous assurer que la théorie scientifique de la conscience n'apporte pas des explications à ce qui vous semble inexplicable. Vous verrez que les
scientifiques qui travaillent sur ces mécanismes le pensent. Ils se trompent peut-être, mais avant d'affirmer péremptoirement qu'ils se trompent, l'honnêteté intellectuelle consiste à suivre leur
raisonnement jusqu'au bout avant de se prononcer (ne reprochez-vous pas vous-même aux autres de ne pas vous avoir suffisamment lu ?).


 


Oui, c'est beaucoup de travail. Mais si vous êtes prêt à faire ces efforts, je suis quant à moi prêt à vous y aider, pas à pas.


Ne soyez pas découragé. Galilée ne l'a pas été, lui.



Miteny 28/07/2011 14:16



Non, ce n'est pas ce que j'ai dit.


J'ai dit:


Selon la théorie étudiée (corps peut produire la douleur), frapper n'importe quel corps (en bon état de fonctionnement) doit être la cause d'une vive douleur au
niveau de ce corps.


ça me semble élémentaire. C'est une paraphrase tellement c'est évident !


Je crois vraiment qu'on se moque de moi



Yvon L. 28/07/2011 12:35



Je crois qu'il y a erreur : je n'ai aucunement comparé vos idées à ces recherches que je donne en lien. Cette publication n'était qu'un exemple de publication scientifique. Pour
l'instant nous ne nous attachons qu'à comprendre ensemble quelle forme prend une publication scientifique. (Le contenu, encore une fois, n'est pas important à cette étape. J'aurais pu
prendre un exemple en astronomie, archéologie, éthologie, chimie, etc. L'idée n'est pas de comparer à vos idées mais de regarder la structure.)


 


Dès que vous aurez bien compris comment s'organise une publication scientifique et le pourquoi d'une telle forme pour ce genre d'outil professionnel, nous pourrons passer à la suite si vous le
voulez bien.


 


En revanche, il est absolument indispensable que vous compreniez que, non, il n'est pas possible de « trouver un moyen d'expression plus accessible ». La science, c'est être précis, définir les
termes, les méthodes, les protocoles, les inférences, le corpus, etc. L'idée n'est pas de faire du prosélytisme (là vous ne ferez que drainez l'approbation d'une poignée de sectateurs aveugles
dans le meilleur des cas) mais de la science (là vous donnez à vos idées une maigre chance de tenir le choc face à l'impitoyable et méthodique investigation critique de l'analyse scientifique).


 


Vous vous compariez un jour à Galilée. Je vous invite à regarder ce qu'il (ou ses disciples) écrivait (on peut même trouver des fac-simile sur Internet accompagnés de leur traduction) : c'est
écrit dans un langage très, très précis, où chaque terme est clairement défini, où la méthode employée est explicitée, où toutes les hypothèses contradictoires sont méthodiquement explorées, où
le détail du raisonnement est exposé pas à pas.


Avouez que vos écrits (quelle que soit la qualité et la justesse de vos idées, qu'à ce stade nous n'analysons pas encore) sont très loin du compte.


 


Pour bien comprendre ce dont je parle, imaginez une personne qui, sur un blog, déclare avoir résolu les équations de Navier-Stokes (!). Vous imaginez bien que dès que ça se sait, chaque scientifique va jeter un œil,
sans trop y croire, mais très curieux.


Imaginez alors que sur ce blog au lieu de la résolution promise on ne lise que des déclarations, des affirmations de l'auteur qu'il est le meilleur dynamicien du monde, qu'il a résolu les
équations sur lesquelles tout le monde butait, réclamant admiration, voire un culte à sa personne. Les rares développements sont des phrases parlant de bilan de quantité de mouvement, de
viscosité (mots que les scientifiques comprennent) mais aussi de "flux de puissance", de "mélasse éthérée" (mots inventés par l'auteur et non définis), le tout dans une série d'affirmations
approximatives et reliées selon une obscure logique.


Imaginons qu'à la lecture des commentaires, les scientifiques lisent les mêmes protestations et critiques qu'ils auraient faites eux-mêmes mais que l'auteur, au lieu de faire l'effort de
détailler sa pensée, au contraire se fâche et agresse tout le monde, dit qu'on veut le faire taire, qu'un complot est fomenté contre lui, etc. Au bout d'un moment, ce blog n'est plus regardé
scientifiquement mais est la risée de tout le monde. N'est-ce pas normal ?


Et pourtant ? Si cet auteur avait raison ? Le problème est qu'il a beau avoir raison, son blog ne contient absolument rien qui le prouve et ne permet aucun progrès à la communauté scientifique.


 


Enfin (désolé d'être si long mais je crois que c'est nécessaire) sachez que la science demande du temps. Puis-je vous inviter à considérer que vous gagneriez à faire preuve de davantage de
patience ? Vous avez répondu un peu vite à mon précédent message et semblez n'avoir pas suffisamment réfléchi à ce qu'humblement je vous disais.


Donner une forme scientifique à vos idées vous demandera sans doute de travailler à en savoir plus, à épuiser toutes les solutions concurrentes à vos idées, à bien les comprendre (que diriez-vous
de quelqu'un qui croit que la Terre est plate mais refuse de lire un livre de géophysique ? que diriez-vous d'un créationniste qui refuse de lire un livre de biologie de l'évolution ?) et à bien
décortiquer le problème en une myriades de sous-problèmes.


Certes, je ne vous cache pas que ça prendra du temps et du travail. Il y a de fortes chances qu'au lieu de révolutionner la pensée humaine vous n'en soyiez finalement qu'un modeste contributeur
(par exemple il se peut que vous ne parveniez pas à prouver l'existence de votre dieu, mais simplement apportiez de nouvelles connaissances sur la nature de la conscience, ce qui sera déjà
beaucoup).


 


Mais tout cela en vaut la peine. (Et là vous mériterez d'être respecté voire admiré, à mon très humble avis.)



Miteny 28/07/2011 13:42



Oui, mais, comme je le disais, faut-il un article scientifique pour expliquer que si on ne branche pas un poste de radio, il ne peut produire aucun son.


Non.


Alors pourquoi en faudrait-il un pour expliquer une chose aussi évidente que l'insuffisance du corps ?



papa caca 28/07/2011 10:32



C'est simplement la confusion entre phénomène et noumène.


On ne perçoit pas la lumière en tant que noumène, mais que phénomène.


Si on avait accès aux noumènes, on pourrait dire "pour me montrer de la lumière, n'importe quelle lampe suffit", car le noumène de la lumière serait directement vérifiable par nous.


Or nous n'avons accès qu'aux phénomènes.


Donc "pour me montrer de la lumière" revient en fait à "pour que le phénomène de la lumière me soit accessible...".


Donc effectivement l'exemple de la lumière n'est pas opposé à celui de la douleur, car le phénomène de vision de lumière est également une chose privée.
Pour que je voie de la lumière, n'importe quelle lampe allumée devant moi ME suffit.
Pour que je ressente de la douleur, n'importe quel marteau, ou pince, ou scie à la portée duquel je suis ME suffit.
Nulle différence, nul surnaturel.



Miteny 28/07/2011 13:33



T'as rien compris. Pour me montrer de la lumière, on peut prendre n'importe quelle lampe, pour me montrer de la douleur, il faut passer par mon corps.


J'ai répondu à toutes les remarques possibles et imaginables des centaines de fois chacune. Les preuves sont sous nos yeux, vérifiables.


Prière de lire les 43000 coms du blog avant d'écrire quoi que ce soit (en général une énorme bêtise).


Désolé mais j'en ai plus que marre de me répéter. Je sature et quand je lis la même remarque débile pour la 1000ième fois !! ... je craque... je ne peux plus.


Je ne suis pas une machine.


 


Mes réponses à vos questions.


 


Si vous voulez qu'un jour je puisse prouver l'évidence de ma démo devant tout le monde, commencez par vous inscrire à la newsletter, ça pourrait aider.



Tindaloo 28/07/2011 07:45




Oui, c'est vrai pour tous les qualia, tout ce qui est de l'ordre de la sensation privée, bref de l'ordre de la conscience.


Voilà pourquoi les philosophes pensent depuis longtemps que la conscience a quelque chose de miraculeux


 


Ok, je pense avoir saisi le concept. Mais du coup, cette approche remet en cause tout ce qui relève de la sphère des sensations privées.


 


Du coup, il me semble difficile de pouvoir affirmer que "pour montrer à quelqu'un ce qu'est la lumière, brancher n'importe quelle lampe sur une source de courant suffira". En effet,
n'ayant pas accès aux sens des autres, il m'est impossible de vérifier le fait qu'ils perçoivent la lumière, même si nous "regardons" la même chose.


 


Par conséquent,  je ne constate aucune perception de lumière au niveau de leur vue de la même manière que je ne constate aucune production de douleur au niveau de leur corps. Ca semble
correcte comme déduction ?




Miteny 28/07/2011 09:41



Non, j'ai dit cette phrase pour montrer ce qu'est la suffisance : pour t'éclairer, tu peux prendre n'importe quelle lampe.


Là je te demande pas de vérifier qu'il perçoit de la lumière !!??



Tindaloo 27/07/2011 15:27



L'insuffisance du corps à produire de la douleur, c'est du même niveau que l'insuffisance du poste de radio non branché à produire du son.


Pas besoin d'écrire un article scientifique pour se rendre compte (constater !) que si tu branches pas ta radio, elle marche pas !!!


 


Tiens, une idée en entraînant une autre, cette remarque m'amène à autre chose.


En s'appuyant sur l'insuffisance du corps, il a été dit et répété que (désolé si je résume mal sur ce point) la douleur, lorsqu'elle est ressentie, représente une exception.


Peut-on logiquement en déduire que c'est la même chose pour tous les sens/qualia ? Douleur, plaisir, mais aussi ouïe, vue, goüt, odorat, toucher, sentiments ,etc ? Le fait d'avoir le goüt d'une
cerise en bouche représente alors une exception. C'est alors aussi vrai pour le fait d'entendre un son, voir une lumière, etc.


Car de la même manière que l'on constate l'absence de production de douleur au niveau d'un corps frappé (si ce n'est pas le notre), on peut constater l'absence de perception de lumière, de
chaleur, de goût, etc, au niveau des autres corps.



Miteny 27/07/2011 15:32



Oui, c'est vrai pour tous les qualia, tout ce qui est de l'ordre de la sensation privée, bref de l'ordre de la conscience.


Voilà pourquoi les philosophes pensent depuis longtemps que la conscience a quelque chose de miraculeux



Yvon L. 27/07/2011 12:13



Je vous invite alors à naviguer sur le site de Nature et de Science et regarder les publications. Vous ne pourrez hélas pas accéder aux contenus, mais juste aux résumés. Ce n'est pas grave, cela vous
donnera un bon aperçu de ce qu'est une question scientifique.


Remarquez la quantité de notes de fin de document, qui sont autant de publications de confrères, définitions de termes, faits vérifiés sur lesquels s'appuient les articles.


Notez enfin que rien ne va de soi et que les auteurs s'emploient toujours à épuiser toutes les explications concurrentes de leur hypothèse afin de la valider.


 


Après cette navigation (prenez votre temps, il faut bien quelques heures, voire quelques jours), je vous invite à consulter quelques publications libres de droits (il en existe beaucoup en
France, car la recherche est financée sur fonds publics).


Par exemple cet article,
qui ne touche pas (volontairement) notre domaine et qui est exemplaire quant à son organisation.


 


Je vous invite ensuite à consulter ce lien. C'est une
aide à la rédaction d'un article scientifique, comme on en distribue souvent aux étudiants de troisième cycle dans toutes les universités et centres de recherche.


 


Prenez votre temps. La recherche prend du temps. Quand vous penserez avoir bien compris la forme que prennent les publications, nous échangerons à ce sujet avant d'aller plus loin.


À dans quelques jours, quelques semaines, ou plus.


 


Bon courage,


YL



Miteny 27/07/2011 13:32



Il est saugrenu de vouloir comparer la complexité des trois effets quantiques mentionnés dans l'article en lien avec la simplicité de mon raisonnement.


Sincèrement, il faut trouver un moyen d'expression bien plus accessible.


 


L'insuffisance du corps à produire de la douleur, c'est du même niveau que l'insuffisance du poste de radio non branché à produire du son.


Pas besoin d'écrire un article scientifique pour se rendre compte (constater !) que si tu branches pas ta radio, elle marche pas !!!



Yvon L 27/07/2011 11:25



Vous invoquez parfois les vertus chrétiennes, voilà que vous en faites preuve en vous excusant. Cet acte vous grandit, ce qui m'emplit de joie. J'accepte donc avec bonheur vos excuses.


 


Comme je m'y suis engagé, je vous propose de m'employer avec vous à donner une forme scientifique à vos idées.


 


Au préalable, j'ai besoin de savoir s'il vous est déjà arrivé de consulter une publication scientifique. Je ne parle pas d'un article dans Sciences et Vie (je ne critique pas cette revue, mais
elle est destinée au grand public et ne constitue pas un outil scientifique) mais bien de la diffusion d'un résultat scientifique dans ce qu'on appelle un organe, c'est-à-dire une revue
scientifique à comité de vérification et de lecture (dont les deux exemplaires les plus connus sont Nature et Science). Alors ? Avez-vous déjà eu sous les yeux un tel document ?



Miteny 27/07/2011 11:37



Pas vraiment, j'avoue.



Yvon L. 27/07/2011 11:11



Désolé, j'avais répondu à votre message d'insultes, mais vous l'avez modifié.


 


Puisque vous voilà revenu à des sentiments un peu plus cordiaux (on est encore loin du compte, mais j'avoue constater un embryon de progrès), je vous invite maintenant à me présenter des excuses.


Si vous le faites, je suis prêt quant à moi à vous aider à donner une forme scientifique à votre discours (ce qui, reconnaissez-le, est très loin d'être le cas actuellement).


Après, et seulement après, je vous montrerai en quoi, à mon humble avis, vous faites erreur (mais si ça se trouve, en donnant une forme scientifique à vos idées, vous parviendrez à vraiment
prouver quelque chose et à sortir de l'erreur — croyez bien que je serais alors le premier à le reconnaître et à vous aider à diffuser vos idées).


 


Voilà. Sans trop d'espoir, la balle est dans votre camp.


YL



Miteny 27/07/2011 11:17



Je ne m'attends vraiment pas à quelque chose de génial mais je suis prêt à m'excuser s'il le faut.


Je vous demande donc d'accepter mes humbles excuses (il faut que je me mette à genoux ?)



Yvon L. 27/07/2011 11:05



C'est tout ce que vous pouvez faire, comme insulte ? Même dans ce domaine, pour lequel vous avez pourtant de l'entraînement, vous êtes défaillant ? Je n'ose le croire.


Allez, puisqu'il est absolument impossible que vous ne soyez pas supérieurs aux autres (et surtout pas à moi), absolument impossible que vous ayez un jour quelque chose à apprendre d'autrui (et
surtout pas de moi), déchaînez votre colère, votre haine, votre rancœur, votre frustration, votre agressivité, sortez-moi un beau chapelets d'injures bien senties ! Soyez créatif, que diable !



Miteny 27/07/2011 11:09



 


Calomnies et insultes (mais j'ai l'habitude).


 


J'ai répondu à toutes les remarques possibles et imaginables des centaines de fois chacune. Les preuves sont sous nos yeux, vérifiables.


Prière de lire les 43000 coms du blog avant d'écrire quoi que ce soit (en général une énorme bêtise).


Désolé mais j'en ai plus que marre de me répéter. Je sature et quand je lis la même remarque débile pour la 1000ième fois !! ... je craque... je ne peux plus.


Je ne suis pas une machine.


 


Mes réponses à vos questions.


 


Si vous voulez qu'un jour je puisse prouver l'évidence de ma démo devant tout le monde, commencez par vous inscrire à la newsletter, ça pourrait aider.



Yvon L. 27/07/2011 10:46



Je savais que je ne pouvais pas compter sur des excuses, mais bien sur des insultes. Alors, ça vous a fait du bien ?


 


Concernant Bertrand Plier, je suis désolé mais les indices sont contre vous : vous avez les mêmes tournures de phrase, vous faites exactement la même petite faute de français (aux mêmes endroits,
en plus), vous affirmez tous les deux des choses sur vous en guise d'arguments (l'un est ingénieur, l'autre de formation scientifique) sans jamais en faire la démonstration, vous avez tous deux
l'insulte facile, etc.


Bref, à moins que vous ne me donniez un accès à votre site me permettant de lire les adresses IP des différents intervenants (je sais que c'est possible sur Over-blog) et constater par moi-même
que votre adresse IP n'est pas la même que celle de Bertrand Plier, vous avez déjà suffisamment menti pour que je ne remette pour l'instant pas en cause mon hypothèse.


 


Dans l'espoir de constater un progrès chez vous un jour,


Avec toute mon amère et triste compassion,


Yvon L.


 


P.S. : Je sais que je ne cesse de blesser votre ego en ce moment, aussi n'hésitez pas : répondez sur le ton du "toi-même d'abord", allez-y sur ma peur, ma bêtise, mon ignorance, ma malhonnêteté,
l'incurabilité de mon cas, etc. par une nouvelle volée de bois vert. Profitez-en pour caser un copié-collé, en même temps. Ça fera office de pansements sur votre ego apparemment en piteux état.



Miteny 27/07/2011 10:57



 


Calomnies et insultes (mais j'ai l'habitude).


 


J'ai répondu à toutes les remarques possibles et imaginables des centaines de fois chacune. Les preuves sont sous nos yeux, vérifiables.


Prière de lire les 43000 coms du blog avant d'écrire quoi que ce soit (en général une énorme bêtise).


Désolé mais j'en ai plus que marre de me répéter. Je sature et quand je lis la même remarque débile pour la 1000ième fois !! ... je craque... je ne peux plus.


Je ne suis pas une machine.


 


Mes réponses à vos questions.


 


Si vous voulez qu'un jour je puisse prouver l'évidence de ma démo devant tout le monde, commencez par vous inscrire à la newsletter, ça pourrait aider.



Justicier 27/07/2011 10:38



 


Bien jeté, Tindalou, et vlan prend ça dans les dents


 


Est ce que t'( Stroumph farceur )as mal ? Observons la scène...


 


Moi je constate rien,.... même pas une dent qui saute...


 


En principe tu devrais pas avoir mal si TON LIEN METASPYCHIQUE qui te relie à ton ...toutou Bertrand Plier ( de rire ) n'est pas branché ? 


 


Stroumph farceur


"Te fatigue pas avec Plier"


 


C'est vrai, y compte pour du beurre ( hein Bertrand (toujours) Plier ( de rire )) c'est ce que l'on appelle
un "scientifique" beurré ( bourré )


Oh punaise qu'est ce qu'on se marre, ça chambre dur !!!


 


     


 


Eh le Plier, faudrait peut être déplier ton savoir, qu'on voit un peu le sérieux de tes arguments.


 


Justicier....spectateur amusé de la commedia dell'arte du Stroumph farceur et de son bouffon 






Miteny 27/07/2011 10:52



Pas de doute : il se drogue



Yvon L. 27/07/2011 10:25



Quel dommage que vous ayez abandonné votre alias, car vous frustrez ma volonté de prendre la défense de vos idées et mon projet de leur donner une forme scientifique (donc critiquable et
réfutable).


Comme je sais que je peux toujours attendre en vain les définitions de Corps, Douleur, Conscience, etc. et un développement qui respecte les principes de la logique
formelle, je repars donc, une nouvelle fois très déçu.


Donc, à moins que vous ne me présentiez des excuses (mais je crois que vous êtes trop orgueilleux, trop complexé, pour le faire) ou que vous ne vous inventiez un autre alias pour rétablir la
communication (vous pourriez ressortir votre "admiratrice anonyme", par exemple), je vais devoir une nouvelle fois vous laisser.


 


Avec toute mon amère et triste compassion,


Yvon L.


 


P.S. : Alors, ça vous a soulagé de me dire que je n'y comprenais rien ? Allez, remettez-en une couche, avec quelques insultes et un copié-collé ou deux, je sais que ça vous fait du bien. Vous
pouvez également m'accuser de fuir, d'avoir peur ou d'être malhonnête, c'est également toujours ça de pris pour votre ego en souffrance. Allez, faites-vous plaisir.
P.P.S. : Contrairement à ce que vous croyez, je comprends très bien votre raisonnement et votre position.



Miteny 27/07/2011 10:32



Il est complètement idiot celui-là... Sûr qu'il me croirait pas !


T'es pathétique mon pauvre



Tindaloo 27/07/2011 09:01



Comme ça cet idiot de Baby2 et vous pourrez cesser d'importuner Miteny et arrêter de le censurer comme vous le faites.


Bonjour M. Plier.


Même si je comprends le sens de votre intervention et l'agacement qui semble poindre dans vos commentaires, je suis étonné de vous voir parller de "censure". Le sens premier de la censure (celui
largement admis par l'individu moyen) est :"Action de censurer, d'interdire tout ou partie d'une communication quelconque."


Honnêtement, je ne vois aucun acte de censure dans les interventions de Justicier ou de Baby2. Ils commentent, réfutent, se moquent mais n'effectuent aucune censure. Ils n'ont d'ailleurs aucun
moyen de la faire car seul le propriétaire du Blog est habilité à exercer ce pouvoir en ces pages. Pourquoi donc avoir utilisé ce terme de "censure" ?


D'ailleurs si vous lisiez un peu vous sauriez que Miteny n'écrit pas en vert...


Sans remettre en doute votre bonne foi, vous conviendrez sans doute que ce petit détail ne constitue pas en lui même une preuve suffisante pour tous les éventuels
sceptiques.


Moi même par exemple, je peux écrire en vert et prétendre que je suis quelqu'un
d'autre.



Miteny 27/07/2011 09:50



Te fatigue pas avec Plier, c'est baby2 qui se croit malin.



Justicier 27/07/2011 06:20



@Bertrand Plier ( de rire et vert de rage )


Oui, oui, oui alors comme ça vous êtes scientifique de formation, oui oui oui, bien bien et en plus vous soutenez la démo du Stroumph farceur.


Mais, je m'en moque complètement de votre formation improbable ( très très ), Là on est devant le problème du charlatan bonimenteur ( Stroumph farceur ) qui veut faire avaler sa pseudo démo et
que son corps est insuffisant pour ressentir de la douleur lorsqu'il se cogne.


Si vous êtes dans le même cas ou que vou êtes son frère siamois ( sic, sic sic et resic sic ) soit vous rejoignez d'urgence le centre de Santé Mentale le plus proche et vous vous faites soigner.


Soit vous demandez la séparation de corps ( sic sic sic et resic ) à défaut d'esprit ( sic, sic sic et resic sic ) et compte tenu de l'état du Stroumph vous l'obtiendrez SANS
PROBLEME.      


Si vous êtes "relié" par la tête au farceur et là deux cas se présente :


1 ) soit la séparation est possible car ce ne sont que les os su crâne qui sont "communs"


2 ) soit c'est le cerveau, et là c'est la cata.....


Baby2 et moi nous importunerions le pauvre Stroumph ? mais non, mais non, pourquoi on ferait ça, c'est ridicule ?


Non si on vient ici, au "zoo", c'est pour observer un cas UNIQUE de corps insuffisant se débattant avec sa démo débile, et je peux vous dire qu'on s'éclate,
VOUS POUVEZ pas savoir....pourquoi voudriez vous qu'on parte ?


Sauf si le "zoo" ferme, ET PAYE SES DETTES je vois pas pourquoi on partirait....


Comme tu l'as dit bouffi c'est fou ça.....et on fait ce que l'on veut, c'est ça la liberté...


Bertrand Plier ( de rire )


"D'ailleurs si vous lisiez un peu vous sauriez que Miteny n'écrit pas en vert... quel
crétin... pathétique"


Si c'est vous qui le dites, je vous le fait pas dire....et j'ajouterais si je peux me permettre, abruti....


     


Punaise on va finir par mourir de rire....c'est pas possible





Allez j'te quitte on viendra te faire un petit coucou à l'hosto...


Justicier.... défenseur entre autre de la liberté d'expression de Bany2 



Miteny 27/07/2011 09:48



Tu te drogues n'est ce pas ?



Yvon L. 27/07/2011 01:07



Bonjour Bertrand Plier.



Je reviens sur ce blog suite à une intervention sur un forum de discussion — où il est la proie de quolibets et moqueries en tout genre (et j'avoue manquer d'arguments pour prendre sa
défense).
Je pense que Miteny et vous ne faisez qu'un, mais ceci est un détail. Faisons comme si vous étiez effectivement deux personnes.

Puisque vous êtes scientifique, entre pairs nous allons pouvoir nous comprendre. Pourriez-vous s'il-vous-plaît faire ce dont Miteny est incapable, à savoir m'aider à construire scientifiquement
la "démonstration" de Miteny ? (C'est seulement lorsqu'elle prendra cette forme qu'il pourra être pris au sérieux.)
Peut-être pourriez-vous définir les termes qu'il emploie, à savoir Corps et Conscience, dans un premier temps ? (Après nous nous occuperons du thésaurus et du corpus, si vous le
voulez bien.)

Je ne désespère pas voir un jour les idées de Miteny sous une forme scientifique.

Cordialement,
Yvon L.


 


P.S. : Quant à vous, Miteny (quand vous êtes dans ce rôle en tout cas), je vous invite à m'adresser une nouvelle volée d'insultes, à me dire que je ne comprends rien et suis ignorant, à faire un
énième copié-collé, bref à vous soulager. C'est ma tournée.



Miteny 27/07/2011 09:47



Je n'emploie pas corps et conscience, mais corps et douleur. Toujours rien compris.


Et te fatigue pas avec Plier, c'est baby2 qui se croit malin. C'était facile à deviner pourtant...



Bertrand Plier 26/07/2011 19:02



@Justicier


Je suis scientifique de formation et donc je suis le scientifique qui soutient Miteny dans sa démonstration. Ce n'est pourtant pas difficile à comprendre. Comme ça
cet idiot de Baby2 et vous pourrez cesser d'importuner Miteny et arrêter de le censurer comme vous le faites. C'est fou ça ! (vous n'avez vraiment rien d'autre à faire)


D'ailleurs si vous lisiez un peu vous sauriez que Miteny n'écrit pas en vert... quel crétin... pathétique.


 



Justicier 26/07/2011 17:43



 


Bien jeté Baby2, te laisses pas faire....  


 


waka waka hé hé , fais moi un signe, pour la fin du monde prend ta valise ( le Stroumph farceur ) et va la haut sur la montagne on t'attend


Zamina mina hé



Waka waka hé

Zamina mina Zangaléwa
C’est l'heure de l’Afrique


Écoute ton Dieu
C’est notre devise
Ton heure pour briller
N’attends pas
On y va


Zamina mina hé

Waka waka hé hé
Zamina mina Zangaléwa
C’est l'heure de l’Afrique


Ton corps est
suffisant


Tu vas y arriver
héhé


Zamina mina hé

Waka waka hé hé
Zamina mina Zangaléwa
C’est l'heure de l’Afrique


C'est vrai que c'est super comme musique mais lpas avec les paroles du Stroumph farceur ça gâche tout....


 


Justicier.....pour Baby2  


 


 


 



Miteny 26/07/2011 22:19



abruti



Baby2 26/07/2011 17:37



 


Quel mépris, quelle arrogance !


 


Mon pauvre Miteny, il est inutile d'être arrogant ou méprisant envers vous : il me suffit de vous mettre devant vos propres contradictions, erreurs et mensonges... De multiples contradictions,
erreurs et mensonges (relire mes commentaires et les nombreux autres) dont vous n'arrivez pas à vous sortir autrement que par l'insulte et jamais par la démonstration.


 


Vous n'assumez même pas vos propos dans 99% du temps. Exemple concret avec ma démonstration du dessus : vous n'arrivez même pas à répondre sur le fond à une démonstration simple.


 


Tenez : je rajoute 3000€ (au 6000€ que je vous propose déjà) si vous me prouvez que ce que j'ai affirmé plus tôt est faux. Vous en serez incapable, comme vous allez me le prouver en
répondant encore une fois à côté de la plaque.


 


Ces abrutis sont possédés par Satan. Voyant bien que j'ai raison, ils deviennent méchants. C'était prévu.


 


Heu... vous parlez à qui là ? À moi ? Ou alors vous parlez tout seul  ?



Miteny 26/07/2011 22:19



crétin



Baby2 26/07/2011 17:09



quel crétin... pathétique. T'as pas autre chose à faire ?


Non. Mais vous apparemment vous n'avez pas autre chose à faire que de me répondre : c'est dire si vous êtes
désoeuvré !


Sinon, vous pouvez toujours me répondre sur ma démonstration, mais comme elle est sans faille, je comprends
que vous n'ayez rien à répondre d'autre que de maigres insultes. Comme d'habitude avec vous remarquez...



Miteny 26/07/2011 17:22



Quel mépris, quelle arrogance !


Ces abrutis sont possédés par Satan. Voyant bien que j'ai raison, ils deviennent méchants. C'était prévu.



Justicier 26/07/2011 17:04



@ Bertrand Plier 


 


CRRRR...t'es quoi un bull terrier ou..... un roquet ?


 


C'est fou ( sur ce blog, du coté du Stroumph farceur ,y en a qu'en tiennent une sacrée couche ) ce que tu peux nous faire peur,....ouh,  tu devrais dire à ton maître qu'il aille te
faire faire tes besoins ailleurs, merde, ça pue la crotte de chien


 


Oh excuse moi, je deviens vulgaire, c'est à force de fréquenter ton alter égo    


 


Justicier



Miteny 26/07/2011 17:22



Quel mépris, quelle arrogance !


Ces abrutis sont possédés par Satan. Voyant bien que j'ai raison, ils deviennent méchants. C'était prévu.



Baby2 26/07/2011 16:39



Je t'avais pas dit de partir, parasite ? (complètement idiot celui-là)


Vous fuyez (grossièrement) ma brillante démonstration, alors comme cela vous enrage, je vais
vous la répéter une deuxième fois (puisque vous avez du mal à comprendre) : vous n'aimez pas que l'on vous fasse des reproches sur votre orthographe mais vous faites de même pour
les autres.


Vous êtes donc quelqu'un qui ne met pas lui-même en pratique ses propres principes.


CQFD


C'est vraiment trop facile de vous mettre en défaut...






Miteny 26/07/2011 16:44



quel crétin... pathétique. T'as pas autre chose à faire ?



Bertrand Plier 26/07/2011 15:47



du stroumph farceur et de son alter égo Bertrand Plier ( de rire )


Grrrr je suis une personne authentique, pas un alter-ego. Je suis le soutien de Miteny sur ce site puisqu'il n'en existe qu'un qui
ose répondre à ses détracteurs, dont vous faites partie. L'un de mes amis de Suresnes à qui j'ai fait découvrir le site interviendra aussi sous peu. Donc vous verrez bien ce que vous
verrez...



Baby2 26/07/2011 15:32



Quand on fait autant de fautes d'orthographe que toi, on évite de se moquer... Ta réaction puérile prouve
bien ta stupidité.


C'est marrant cette remarque de votre part : je me rappelle avoir lu (dans l'un de vos commentaires) que vous
regrettiez que l'on se moque de votre orthographe...


Mais maintenant c'est vous qui donnez des leçons d'orthographe aux autres...


CQFD : j'ai brillament prouvé que "Faites ce que je dis, pas ce que je fais" pourrait  être votre
devise...


Vous vous piégez tout seul, quel stratège vous faites  !



Miteny 26/07/2011 16:05



Je t'avais pas dit de partir, parasite ? (complètement idiot celui-là)



Justicier 26/07/2011 10:53



 


 


Les coeurs chantent, tu ne le savaient pas ? 


les choeurs aussi ils chantent , mais là c'est pas une chorale.... IL EST TOUT SEUL, andouille ,  Ah mais
! décidément, faut tout lui dire tu comprends JAMAIS rien...


 


Ah oui, c'est vrai que toi ton coeur, comme ton corps, est insuffisant allors il peut ni te faire souffrir ni chanter.


 


Là je comprend mieux, t'es un atrophié du coeur et du cerveau.   


 


Ah !!! ben voilà, là je comprend mieux, fallait le dire tout de suite que t'étais atrophié, on aurait tous compris 


 


Justicier....au coeur chantant, pas comme le stroumph farceur au coeur insuffisant  


 



Miteny 26/07/2011 11:16



Quand on fait autant de fautes d'orthographe que toi, on évite de se moquer... Ta réaction puérile prouve bien ta stupidité.