Le corps ne suffit pas, même en chanson.

Publié le par Miteny

Après le succès mondial de Si tu crois en miteny, applaudis, je propose ici de vous expliquer l'insuffisance du corps en chanson, même si en fait je ne me fais guère d'illusion (tiens, ça rime).

 

On me dit que je ne fais pas de science

que je n'ai pas suffisamment de patience

mais sacrebleu c'est une belle évidence

avec moi sur mon blog entrez dans la danse !

 

trou la la, trou la la, trou la trou la trou la la

trou la la, trou la la

Le corps ne suffit PAS !

 

Une vérification expérimentale

que certains trouveront un peu brutale

à laquelle cependant tout individu

par la plus simple logique est tenue

 

trou la la, trou la la, trou la trou la trou la la

trou la la, trou la la

Le corps ne suffit PAS !

 

Frappons, scions, découpons et arrachons

ce petit corps en bonne santé torturons,

car après il faudra se poser la question

de la douleur et de sa production

 

trou la la, trou la la, trou la trou la trou la la

trou la la, trou la la

Le corps ne suffit PAS !

 

Je dois vous dire de façon diplomate

que pas la moindre douleur je ne constate

que, malgré tous mes pieux et sincères efforts,

je ne pourrai jamais avoir mal à ce corps

 

trou la la, trou la la, trou la trou la trou la la

trou la la, trou la la

Le corps ne suffit PAS !

 

La vérification a bien sûr échoué

et, je sais que, comme moi, vous le savez

c'est une évidence que l'on peut répéter

à tue-tête dans la rue pour l'éternité

 

trou la la, trou la la, trou la trou la trou la la

trou la la, trou la la

Le corps ne suffit PAS !

Le corps ne suffit PAS !

Le corps ne suffit PAAAAAAAAAAAAAAS !

 

(salve d'applaudissements)

 

Merci, merci.

Commenter cet article

charle ingalls 25/02/2011 18:23



S'est vraiment n'importe quoi, une démonstration idiote qui prouve juste qu'on est tous différent et mème avec des animaux cela marcherait, or ils n'ont pas de conscience. Je ne suis pas médecin
mais la douleurs a de multiples cause tels que le vécu de la personne(son passé), la douleur est aussi une sensation instinctive pour que tu évite d'abimer ton corps, fruit de l'évolution et donc
comme tout le monde n'a pas les mèmes gènes... En plus tu spam la première page pr que les gens ne lisent pas les commentaires des personnes censé. Bref, ce site est une vaste blague, surement a
but commercial. tu prouve rien du tout en fait . 



Miteny 25/02/2011 18:50



je constate bien que les causes matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un corps A est frappé) ne sont pas des causes suffisantes pour qu'une sensation douloureuse soit
engendrée (produite) au niveau de ce corps A. TOI COMPRENDRE ??


(par exemple si le corps A est ton corps et qu'on le torture un peu, je ne constaterai pas de douleur au niveau de ton corps... CAR MOI PAS MAL !! TOI COMPRENDRE ??)



Eloi de SAint Sauveur 24/02/2011 11:39



La douleur c'est la sensation pénible en un point ou une région du corps. La pas douleur c'est quand tu ne ressens pas la sensation pénible... parce que on ne ne tape plus avec le marteau, parce
que tu es insensible, parce que tu es hypnotisé, parce que on t'as administré de la morphine, parce que tu es masochiste et que ce n'est pas une sensation pénible pour toi mais agréable etc....


Tu as choisi la douleur mais tu aurais pu choisir la vue , l'odorat, la vie, la mort, Dieu et son contraire : le rien,  le néant ce que tu appelles Satan.


Tu me traites de débile, et me demandes dans quel hopital j'habite? La dernière fois tu me traitais de drogué. bien heureux les simples d'esprit car le royaume des cieux leur appartient.
Sache que les fous et les drogués on des visions souve,nt supérieur à la tienne.


Tu es un menteur et tu ne t'en sors pas devant tout le monde et tu n'as pas l'argent pour payer ta parole et tes lacunes. Ce n'est pas grave que tu te caches derrière cela et que tu nous
insultes alors que tu n'as pas la force physique pour te sentir fort et tu ne dirais rien en face et tu ne mets pas l'argent sur la table.


Dieu quand il le voudra se révellera en partie aux humains. Il est tout et aussi par exemple le soleil et tu nu ne crois pas non plus t'approcher du soleil.


Dieu est sacré et n'oublies  pas le point de départ de ton blog / existence de Dieu. Tu as visiblement peur de la douleur et de la mort. Mais ton corps va mourrir aiaussi que ton
pauvre esprit. Mais ton coeur, ton âme existe et existera si tu reconnais Dieu et si tu vis dans son concept l'amour. Ne nous donne plus des leçons  de physique noyé dans ton pathos
doloriste, profites de ta notoriété pour servir Dieu et les s hommes par des actions concrètes non de la logomachie.


Finalise, conclue ton expérience donne moi devant tous si tu les as les trois mille euros.


Tu seras alors honnête et intelligent et nous pourrons avancer et récoltér des millions de fruits. Amen!



Miteny 24/02/2011 12:03



Il est trop drôle celui là !!



Eloi de Saint Sauveur 23/02/2011 20:49



Ta réponse sérieusement arrêtes la drogue me décoit et outre un manque d'humour dénote un manque d'amour de logique d'intelligence de tout sauf de l'orgueil et dela mégalo.


Premièrement je suis une personne saiine, végétarienne, j'ai plus de 50 ans et je fais du sport.


Je communique avec Dieu depuis plus de 2O ans et j'ai eu le temps d'étudier la questionde Dieu. Et Dieu comme le reste est sujet à la règle ce qui se conçoit bien s'énonce clairement.


Ta démonstration même si le résultat est juste ne tient pas. Et le plus grave c'est que même si on ne démontrait avec des preuves averées que cela ne pisse pas loin, que même si ta
démonstration est juste t'est toujours un pauvre con. Tu étais au bord du précipice et tu as fait un pas en avant.


T'es un pauvre con parce que t'es sourd à Dieu imbu de toi même. Je t'insulte comme tu nous insultes mais avec des arguments concrets en plus.


Ton syllogisme physique. Premièrement : un croquis un coup de marteau fait mal. C'est vrai. C'est une preuve avérée. Comme j'ai rencontré en clientèle une dame qui n'avait pas le sens
douleur installé. tu dois croire cela et le comprendre toi qui me dit arrête la drogue : la morphine peur être !


Mais comme Sherlock Holms je crois que ce que tu ne comprends pas dans ta démonstration c'est la suite. On laisse le sujet A pour taper sur le B et le A ne sens plus rien.et là devant le vide le
rien tu vois ce que tu veux : Dieu. Aie ouille . Et quand tu doute de toi tu repars dans ton syllogisme Aie pour A rien pour B Aie pour B rien pour A donc Dieu est la non douleur et la non
douleur est Dieu et c'est vrai bravo.


T'es trois mille euros tu me les dois parce que tu as raison mais Dieu est supérieur à toi et il ne veut pas que évidemment tu fasses des faux témoignages, que tu te serves de lui et que tu
fasses une ou des représentations de lui. Il communique vraiment avec moi et quand je lui demande comment je puis parler de lui à toi cela n'a pas changé depuis 2OOO ans un buisson ardent
qui brûle et ne consume pas Il existe et il est en autre cela. As-tu fait la démonstration d'un buisson ardent qui brûle et ne consume pas, Un paradoxe par moments et une hyper réalité
à d'autres moments et le reste qu'il ne nous dit pas. Allons sérieusement demande moi et je t"éclairerais sinon je ne parle pas aux cons cela les instruits. Merci.



Miteny 23/02/2011 23:59



Douleur/pas douleur c'est pas assez clair pour toi, pauv' débile ???


 


Sinon... Tu habites dans quel hôpital ??



Eloi de Saint Sauveur 23/02/2011 12:29



Je suis d'accord Dieu existe. Maintenant quand j'ai commencé à communiqué avec lui j'ai appelé mon enfant pour voir si cela marchait avec lui et Dieu à dit : désacralisation".


Donc je communique bien avec lui, il répond mais le respect le sacré est là. Alors quand je lis ta mégalo cela me gène. Vouloir reconnaître Dieu est louable ert je t'aime pour cela mais les
histoires d'argent, ton histoire de corps, de satan et d'avenir c'est lourd.


Dieu m'a dit L'avenir, la réalité de demain c'est la part de Dieu.(la Rochefoucault) Alors tes prédictions, tes nostradamus, tes satans c'est de la merde et fermes ta gueule.


J'ai besoin de trois millle euros vraiment et sincèrement et ce n'est pas moi  qui nier l'existence de Dieu. Mais tu pourrais me donner cet argent pour le connaître.


J'ai demandé demandé à Dieu ce qu'il pensait de toi il m'a répondu Aspic , vipère des montagnes. (mais tu peux et dois changé. Merci


 



Miteny 23/02/2011 13:29



Sérieusement... arrête la drogue



barbaguillux 30/12/2010 13:07



Alors? Ce 2+2=5 ca avance? Pas vraiment n'est-pas? Tu sais je t'ai dit que tu te gourais dès le début en essayant de prouver l'existence de Dieu. Tous les grands esprits te le diront. Tu
croit sérieusement que c'est ta petite démo d'extremiste qui la prouvera et que tu deviendra le nouveau prophète, alors que des milliers de brillants philosophes et métaphysiciens se sont déjà
cassés les dents sur ce sujet(dont Descartes ton idole)??? Arrete de réver, tu me fais de la peine petit. Retourne prouver l'existence du Père Noel et peux etre que si tu es sage, il t'apportera
des neuronnes.


Non mais sérieux, pourquoi tu t'acharne? T'as eu une enfance difficille? T'espère du réconfort au-delà des cieux?? Ou alors n'es tu qu'une fillette qui à peur de la mort et espère continuer à
vivre pour l'éternité aux cotés de son Dieu créateur et protecteur??


Une dernière petite chose: L'existence de Dieu n'est pas quelque chose que l'on prouve ou que l'on à besoin de prouver. Soit on y croit, soit on y croit pas. La foi est une flamme qui brule
dans l'ame de chaque croyants.


Haïs-moi, maudis-moi mais tu saura qu'au plus profond de toi-même j'ai raison sur toute la ligne(ou alors t'es complètement idiot). Bon Tchao Tapette


                        



Miteny 30/12/2010 15:56



Calomnie et insultes parce que n'a aucun argument. Classique.



barbaguillux 29/12/2010 22:32



Bon écoute mon petit gars, t'es pas très intelligent n'est-pas ?? Je parie que tu n'était pas très bon en maths à l'école à moins que tu y soit encore ce qui, je l'avoue, ne m'étonnerait
pas. Je n'est en réalité fait que survoler le petit blog d'un illuminé qui se prend pour un prophète et ose se comparer à Galilée. Premièrement tu a le courage de nous dire que tu
prouve l'existence de Dieu par un raisonnement logique. C'est tout bonnement impossible presque par définition. En effet IL EST IMPOSSIBLE DE PROUVER L'EXISTENCE DE DIEU SCIENTIFIQUEMENT,
LOGIQUEMENT. Pourquoi? Tout simplement parce-que son existence même, s'il elle est avérée, serait au delà de toute logique connue, ne se rapprocherait meme pas un tout petit
peu de ce que l'on appelle la raison. Ce serait comme essayer de prouver par quelques vagues subterfuges que 2+2=5 (bonne chance). Prouver que l'absurde est vrai par un raisonnement
logique est impossible (c'est la base des maths: la science dure la plus exacte qui existe aujourd'hui). Deuxièmement tu finis ton raisonnement par un truc du genre " le fonctionnement du
corps n'explique pas à lui seul l'existence de la conscience de soit, donc il y a quelque chose d'autre, donc Dieu exite" God damnit!!! Tu fais de sacré racourcis tu sait. Je n'ai
absolument pas regarder ta pseudo demonstration avec la douleur mais ce n'est pas necessaire apparement. Ce "quelque chose", qui te dit que c'est Dieu?? C'est comme si un gamin voyait
des cadeaux sous le sapin et dise: "Youpi!! c'est sur, c'est le Père Noel !!" Et bien non ce n'est pas le Père Noel, c'est ses parents. Il n'y a absolument aucun lien entre ce " quelque chose" et
Dieu (en tout cas aucun lien mis en evidence par ton "raisonnement" )



Miteny 30/12/2010 01:59



Je n'ai jamais écrit "donc dieu existe" pauvre débile. Commence par comprendre l'insuffisance du corps, attardé mental, et on reparlera de la suite après.


Hallucinant de se faire insulter par de tels demeurés.



c'est drole! 29/12/2010 21:39



Je trouve très drole tout ce que tu as écris "j'ai pas mal quand je tape quelqu'un donc dieu existe". hahahahaha . c'est très drole! chercher une explication métaphysique quand on a déja une
explication (bio)logique! je n'y aurai jamais pensé!


Comme tu as raison!! il n'ont rien compris (frucuche, dieu, justicier)!! ce blog est une grosse blague!!!


j'ai une question: y-a-t-il internet en enfer? car j'aimerai bien continuer à visiter ton blog après la fin du monde!!



Miteny 30/12/2010 01:55



pauv'type



dieu 26/12/2010 19:55



Vos fuites sont en revanche assez tristes et pathétiques. Vous avez exactement la même attitude que celle que vous déplorez de la part de ceux qui ne comprennent pas vos travaux (quand bien même
ils sot erroné, j'ai ai apporté la preuve) : le asrcasme, le mépris, l'ad hominem, afin de tenter de dissimuler la limite intelelctuelle flagrante.



dieu 26/12/2010 17:45



Il faudrait savoir... fous ou drogués ? Chosissez la couleur que vous voulez donner à votre fuite et à votre incompréhension face à l'évidence que vous êtes incapable de saisir, vous, le
soi-disant grand cerveau... (rappel


RTG 56 Nklllll -y


), et faites preuve au moins dans ce cas de cohérence et de rigueur intellectuelle, à défaut d'en faire preuve dans vos "démonstrations" (ceci étant clairement montrés dans les points 3-a et 3-b
aprés décryptage).


 


On notera aussi votre malhonnêteté , puisque vous refusez de payer les 3 000 euros promis alors même que la démonstration que vopus vous trompez a été rigoureusement établie.



Miteny 26/12/2010 19:20



il est rigolo



dieu 26/12/2010 13:05



Vous ré-itérez votre misérable fuite ? Je ré-itére ma position, puisque vous la confirmez :


Bel aveu d'impuissance : vous êtes incapable de décrypter ce qui est pourtant assez basique pour un cerveau supérieur, et vous vous défilez lamentablement pour ne pas avoir à sortir les 3000
euros promis.


Démonstration est faite que vous n'étes qu'un faiseur prétentieux, ne trompant plus guére son monde, dorénavant.


C'est pathétique.


 


On retiendra jsute que la preuve a été faite que vous avez tort, et que vous refusez d'admettre cette preuve (pourtant limpide à quicquonque est VERITABLEMENT doté d'une intelligence hors de la
moyenne ).


 


Je répéte : vous êtes un faiseur, et dés que l'on creuse, on découvre facilement la supercherie. Auriez-vous d'ailleurs l'inteligence que vous prétendez avoir, vous auriez vu facilement où votre
raisonement pêchait, tel qu'expliqué dans le message crypté que je vous ai envoyé et que vous êtes visiblement incapable de déchiffrer. Comme tous les prétentieux, vous vous contentez d'écarter
d'un geste condescendant de la main ce que vous ne comprenez pas, en décrétant : "cela ne signifie rien" (sous-entendu : "puisque je n'ai pas compris..."). C'est assez lâche...


 



Miteny 26/12/2010 16:27



Vous voyez ? A l'image de frucuche, ils sont complètement fous, complètement tarés.... Il faut le voir pour le croire.



dieu 26/12/2010 09:23



"Encore un drogué"


 


Bel aveu d'impuissance : vous êtes incapable de décrypter ce qui est pourtant assez basique pour un cerveau supérieur, et vous vous défilez lamentablement pour ne pas avoir à sortir les 3000
euros promis.


Démonstration est faite que vous n'étes qu'un faiseur prétentieux, ne trompant plus guére son monde, dorénavant.


C'est pathétique.


 


On retiendra jsute que la preuve a été faite que vous avez tort, et que vous refusez d'admettre cette preuve (pourtant limpide à quicquonque est VERITABLEMENT doté d'une intelligence hors de la
moyenne ).



Miteny 26/12/2010 10:44



Il ne fume pas que la moquette



dieu 25/12/2010 00:12



Toujours aucune réponse ? Pour un grandiose génie tel que vous vous décrivez, je trouve que c'est fort lent, come temps de réaction, pour une chose si évidente.


 


Ne me dite pas que vous vous réfugiez dans la défense des faibles et des imbéciles, à savoir le pseudo mépris ? Ce ne serait pas digne de votre fulgurante hauteur intellectuelle, non ?



Miteny 25/12/2010 18:31



Encore un drogué



dieu 23/12/2010 21:55



Puis-je savoir pourquoi vous n'avez pas répondu à mon commentaire ? Serai-ce que vous n'avez pas de parole, et que vous refusez de lacher vos 3000 euros ? Je répéte :



Voici la preuve que vous vous trompez :


 


RTG 56 Nklllll -y


 


Evidement, pour des raison qu'il n'est pas nécesaire d'exposer, la preuve est cryptée. Nul doute que votre extraordianire cerveau saura la déchiffrer, à la suite de quoi, n'étant pas
personnellemnt interessé par l'argent, vous serez assez aimable de produire sur ce blog  un justificatif de don de 3 000 euros à une association caritative laïc de votre choix afin de
respecter votre parole.


 




Roflcopter 23/12/2010 18:06



Oui, dans l'ensemble des réalités chaque corps suffit. Un corps par réalité!



Miteny 23/12/2010 18:25



le corps suffit signifie n'importe quel corps suffit



dieu 23/12/2010 17:49



Voici la preuve que vous vous trompez :


 


RTG 56 Nklllll -y


 


Evidement, pour des raison qu'il n'est pas nécesaire d'exposer, la preuve est cryptée. Nul doute que votre extraordianire cerveau saura la déchiffrer, à la suite de quoi, n'étant pas
personnellemnt interessé par l'argent, vous serez assez aimable de produire sur ce blog  un justificatif de don de 3 000 euros à une association caritative laïc de votre choix afin de
respecter votre parole.



Roflcopter 23/12/2010 07:42



L'exception: Un seul corps produit de la conscience.


Pourquoi: C'est la règle tout à fait arbitraire de cette réalité. Seul ce corps suffit dans cette réalité. Dans d'autres, c'est un autre corps qui suffit.


 



Miteny 23/12/2010 09:37



Le corps suffit signifie n'importe quel corps suffit.



Roflcopter 22/12/2010 16:11



Tss tss. Bien sûr que non. Rien ne suffit jamais sans une réalité, et la distinction est au niveau des réalités, pas des corps. T'as rien compris. Le corps suffit! XD



Miteny 22/12/2010 17:32



quel charabia !



Roflcopter 22/12/2010 06:35



Il n'a pas besoin d'être différent, ce sont les règles qui diffèrent d'une réalité à l'autre! Dans chacune, un seul corps suffit!



Miteny 22/12/2010 09:51



Quoi ? Non, si le corps suffit, il suffit partout où il est, c'est à dire en l'occurence dans n'importe quel écran, n'importe quelle réalité.


De toute façon, il est évident que chacun constate une exception inexplicable biologiquement.



frucuche 21/12/2010 17:51



Quand je suis frappé je suis le seul à recevoir l'information correspondante donc je suis le seul à ressentir de la douleur.


C'est toi, crétin, qui n'arrive pas à comprendre que je ne constate de la douleur que quand mon corps est frappé


 


On voit bien que la seconde phrase, celle de Miteny, qui renvoie à la première, la mienne, est dans le contre-sens le plus total.


Je sais, j'ai un peu de mal à partir, mais je tenais quand même à souligner à quel point tu es à côté de la plaque dans tes accusations. Mais c'est normal : tu n'as pas compris une ligne de ce
que je t'ai expliqué.



Miteny 21/12/2010 18:45



Pour les N casseroles chauffées, je ne constate pas d'exception (ça bout partout) alors que pour les N corps frappés oui (au niveau de mon corps).


 


Il fait semblant de ne pas comprendre que je ne constate de la douleur que quand mon corps est frappé. Je considère qu'un tel comportement est une preuve de mauvaise foi. Conclusion ? CQFD



frucuche 21/12/2010 17:08



Je te mets dans le top TEN des visiteurs abrutis.


 


Je prends ça comme un honneur venant de ta part.


 


C'est simple. Il suffisait d'y penser.


 


Non, ce n'est pas simple, c'est très alambiqué. De plus, tu refuses de voir que ça marche aussi si on ne pose qu'une seule réalité dont nous recevons des informations. Quand je suis frappé je
suis le seul à recevoir l'information correspondante donc je suis le seul à ressentir de la douleur. Infiniment simple.


Allez, salut, et n'oublie pas de m'envoyer 3000€ quand tu auras compris.



Miteny 21/12/2010 17:29



C'est toi, crétin, qui n'arrive pas à comprendre que je ne constate de la douleur que quand mon corps est frappé, ce qui fait une différence, une exception au sein de l'expérience déjà citée.
C'est quand même hallucinant !


Il veut tellement avoir raison qu'il va jusqu'à nier la différence douleur/pas douleur ! Il ne faut pas répondre à de tels pourritures....



Roflcopter 21/12/2010 14:13



SI l'ensemble de corps + lien métaphysique suffit,


MAIS pas pour tout le monde à cause de réalités multiples,


ALORS le corps peut très bien suffire,


MAIS pas pour tout le monde à cause de réalités multiples.


Le corps peut suffire. =)


PWNED



Miteny 21/12/2010 16:21



Non, le corps est le même dans toutes les réalités, donc s'il suffit, il suffit dans toutes les réalités. En fait, il ne suffit jamais mais dans chaque réalité, il y a un seul corps relié au lien
métaphysique.


C'est simple. Il suffisait d'y penser.



frucuche 21/12/2010 13:57



Bon allez, je me casse. J'ai fait mon boulot, je t'ai expliqué où tu avais faux (i.e. partout), mais tu refuses de le voir.


Relis à tête reposée et en te concentrant bien mes commentaire, peut-être que tu seras touché par la grâce et que tu comprendras pourquoi tu as tort. Pour l'instant, c'est impossible que cela se
produise, car tu ne joues pas selon les règles : tu ne lis même pas les arguments des autres, tu te contentes de les mépriser, et tu ne réponds jamais aux questions qu'on te pose, même si elles
sont cruciales.


Ciao, blaireau !



Miteny 21/12/2010 16:17



Tu n'es qu'un sale type !


Oui, fuis, pars en courant, c'est que tu peux faire car tu sais que tu as tort. Tu ne sais même pas ce qu'est une exception ou une différence ! Je te mets dans le top TEN des visiteurs abrutis.
T'es tellement bête et imbu de ta minable personne que ça en est drôle.



frucuche 21/12/2010 13:22



Je te recopie le commentaire 106 de « Messie contrôle…et marque ! », qui remet à l’endroit toutes tes conceptions
erronées :


Et ça veut dire quoi "je constate" ? "Je constate", ça signifie "il se produit
un phénomène au sein de ma conscience", débile.


Ou si tu préfères enlever le "je", qui n'est que le mot que la conscience
utilise pour se désigner elle-même, on peut formaliser :


"A constate X" signifie "il se produit au sein de la conscience A, pour la
production de laquelle le corps A est au moins nécessaire, le phénomène "constatation de X"".


Le phénomène "constatation de X" survient quand une cause est appliquée au
corps A. Comme le corps A est au moins nécessaire à la production de la conscience A, et à aucune autre conscience, alors l'effet produit sur le corps A ne peut avoir d'influence que sur la
conscience A.


Quand plusieurs consciences constatent un phénomène X, c'est que la même cause
s'est produite sur tous les corps produisant ces consciences. Par exemple, quand plusieurs personnes voient une lampe, c'est qu'il se produit dans toutes ces consciences le phénomène "vision de
la lampe". Ce phénomène se produit car la lumière venant de la lampe a eu la même action sur tous ces corps (interaction avec l'œil). Dans le cas de la douleur, la cause ne s'applique qu'à un
seul corps. Par conséquent l'effet ne s'applique qu'à ce seul corps, et cela n'affecte qu'une seule conscience : celle pour l'existence de laquelle ce corps est nécessaire.


La conclusion : on explique le caractère privé de la douleur uniquement grâce
au fait que le corps est nécessaire à la production de la conscience de soi. Ton exemple ne montre donc ni que le corps est insuffisant, ni qu'il est suffisant.


Maintenant je me demande ce que tu vas répondre à cette démonstration
impeccable. Des insultes ? Tu vas dire que c'est du "charabia" ? Tu vas copier-coller la même phrase que je viens juste d'expliquer matériellement ?*


 


*En réalité, tu as utilisé ton autre subterfuge habituel : l’accusation de fuite. Tu as dit que le vrai sujet était la production
de la conscience par le corps, alors que ce commentaire prouve justement que le caractère privé de la douleur s’explique uniquement matériellement, puisque la nécessité du corps l’explique
entièrement. Or, selon toi, le caractère privé de la douleur s’expliquait par le fait que le corps est insuffisant. J’ai donc montré que c’était faux, et j’étais donc en plein dans le sujet, ce
qui me vaut 3000€ de ta part. Mais c’est un classique chez toi de décréter arbitrairement hors-sujet les choses qui te dérangent. Il n’y a qu’à voir la résistance que tu mets à répondre à ma
question. Il est donc évident que tu sais que j’ai raison, mais que tu refuses de reconnaître que toutes tes conceptions de départ sont erronées, tout cela pour une bête question d’ego.



Miteny 21/12/2010 13:29



Pour les N casseroles chauffées, je ne constate pas d'exception (ça bout partout) alors que pour les N corps frappés oui (au niveau de mon corps).


 


Il fait semblant de ne pas comprendre que je ne constate de la douleur que quand mon corps est frappé. Je considère qu'un tel comportement est une preuve de mauvaise foi. Conclusion ? CQFD



frucuche 21/12/2010 11:15



Pour les N casseroles chauffées, je ne constate pas d'exception (ça bout partout) alors que pour les N corps frappés oui (au niveau de mon corps).


 


Ben non. Dire "il n'y a pas d'exception pour les corps" ne signifie pas "j'ai mal quand le corps des autres est frappé". Ca signifie simplement qua chacun a mal quand son corps est frappé, et
donc qu'il n'y a pas d'exception.



Miteny 21/12/2010 11:34



Pour les N casseroles chauffées, je ne constate pas d'exception (ça bout partout) alors que pour les N corps frappés oui (au niveau de mon corps).


 


Il fait semblant de ne pas comprendre que je ne constate de la douleur que quand mon corps est frappé. Je considère qu'un tel comportement est une preuve de mauvaise foi. Conclusion ? CQFD



frucuche 21/12/2010 11:13



Es-tu d'accord que la douleur est un phénomène qui se produit au sein de la conscience ?


Ca fait quoi ? 30 fois que je te pose la question sans recevoir une seule réponse ? C'est bizarre, quand même, une question aussi capitale...



Miteny 21/12/2010 11:34



Pour les N casseroles chauffées, je ne constate pas d'exception (ça bout partout) alors que pour les N corps frappés oui (au niveau de mon corps).


 


Il fait semblant de ne pas comprendre que je ne constate de la douleur que quand mon corps est frappé. Je considère qu'un tel comportement est une preuve de mauvaise foi. Conclusion ? CQFD



frucuche 21/12/2010 11:05



Pour les N casseroles chauffées, je ne constate pas d'exception (ça bout partout) alors que pour les N corps frappés oui (au niveau de mon corps).


 


Abruti ! Tu dis "je constate" comme si tu constatais un phénomène, alors que c'est "je constate" qui est le phénomène. Et ce phénomène se produit pour tous les corps frappés (chaque personne
frappée va pouvoir dire "je constate").


Ahlala !...C'est pas gagné...



Miteny 21/12/2010 11:10



Pour les N casseroles chauffées, je ne constate pas d'exception (ça bout partout) alors que pour les N corps frappés oui (au niveau de mon corps).


 


Il fait semblant de ne pas comprendre que je ne constate de la douleur que quand mon corps est frappé. Je considère qu'un tel comportement est une preuve de mauvaise foi. Conclusion ? CQFD



frucuche 21/12/2010 10:32



N'oublie pas que "je constate" signifie "il se produit un phénomène au sein de ma conscience". Par conséquent, un phénomène qui ne se produit pas au sein de ta conscience, tu ne le constate pas.
Cela explique pourquoi tu ne constates pas la douleur qui se produit au sein de la conscience des autres : leur conscience est distincte, et donc en-dehors, de la tienne. Voilà qui explique
pourquoi tu ne ressens pas la douleur des autres, et qui montre qu'il n'y a pas plus d'exception pour les casseroles que pour les corps.


Passons maintenant à l'explication du fait que tu aies mal uniquement quand ton corps est frappé. Ton corps est nécessaire à la production de ta conscience, et par conséquent une cause sur ton
corps entraîne un effet sur ta conscience.


Voilà. Après avoir clarifié tout cela, on se rend bien compte à quel point tout ton raisonnement est foireux. Tu me dois 3000€.



Miteny 21/12/2010 10:54



Pour les N casseroles chauffées, je ne constate pas d'exception (ça bout partout) alors que pour les N corps frappés oui (au niveau de mon corps).


 


Il fait semblant de ne pas comprendre que je ne constate de la douleur que quand mon corps est frappé. Je considère qu'un tel comportement est une preuve de mauvaise foi. Conclusion ? CQFD



frucuche 21/12/2010 08:18



Bref je constate bien une exception..


Il y a une exception seulement dans la mesure où tu ne fais que regarder ce qui se passe dans la casserole A/la conscience A, pendant toute la durée de l'expérience, et où tu dis "il ne se
produit jamais d'ébullition/de douleur dans la casserole A/la conscience A quand j'allume une plaque/frappe un corps SAUF si j'allume la plaque A/je frappe le corps A.


Il s'agit d'une fausse exception (comme je l'ai dit et redit), puisque tu regardes les causes partout, mais les effets uniquement dans la casserole A/la conscience A. Ca tient juste à ton point
de vue. Si tu pouvais regarder dans toutes les casseroles/les consciences, l'exception disparaitrait, puisque dans la réalité il y a ébullition/douleur dans chaque casserole/conscience quand la
plaque/le corps correspondant/e est allumée/frappé.


Mais arrives-tu à comprendre cela ?



Miteny 21/12/2010 09:51



Pour les N casseroles chauffées, je ne constate pas d'exception (ça bout partout) alors que pour les N corps frappés oui (au niveau de mon corps).



frucuche 21/12/2010 08:07



oui mais moi j'ai tout défini avant...


 


 


Et donc forcément, l'auteur de la citation adoptait ta définition, puisque tu as "tout défini avant" de le citer. Putain, mais qu'est-ce que t'es con !


 


Bref tout ce que t'as réussi à dire c'est "la réalité c'est ce qu'on perçoit de la réalité".


 


Non. Ce qu'on perçoit de la réalité est ce que nous prenons pour la réalité. Très important. En d'autres termes, nous prenons pour des choses en
soi ce qui n'est que des phénomènes. Si tu n'as pas compris ça, alors tu n'as rien compris.


 


quand t'auras compris la différence douleur/pas douleur


 


Ah oui, c'est rvai, j'avais oublié que je ne savais pas faire la différence douleur/pas douleur ! D'ailleurs c'est très gênant dans la vie de tous les jours. Parfois je laisse ma main sur des
plaques électriques ou bien je reste avec le doigt coincé dans la porte pendant des heures. Je ressens un truc désagréable, mais comme je ne sais pas que c'est de la douleur, eh bien je ne retire
pas ma main. Par contre, il y a des fois où je me convulsionne et où je pousse des hurlements alors qu'en fait je ne ressens rien, mais je crois que c'est de la douleur. Crois-moi, c'est pas
marrant de pas savoir faire la différence douleur/pas douleur...



Miteny 21/12/2010 09:46



Ah oui, ça doit être terrible... et ça explique des trucs



frucuche 20/12/2010 18:07



Non. C'est confus, c'est pas rigoureux. Pas de définition du mot "réalité".


 


C'est ta citation. Si tu trouvais qu'elle était confuse, pourquoi l'as-tu citée ? T'es bizarre, toi...


Et la réalité n'a généralement qu'un seul sens : c'est l'ensemble de tout ce qui existe.



Miteny 20/12/2010 19:50



oui mais moi j'ai tout défini avant... et c'est pas ce sens là pour moi. Bref tout ce que t'as réussi à dire c'est "la réalité c'est ce qu'on perçoit de la réalité". Lamentable comme d'hab...


Mais on va trop vite : quand t'auras compris la différence douleur/pas douleur, on pourra parler des mots complexes (réalité, existence) qui te dépassent complètement.



frucuche 20/12/2010 18:06



Bah si, douleur quand le corps N1 est frappé, alors que dans le cas général, je ne constate aucune douleur.


 


N'oublie pas que "je constate" signifie "il se produit un phénomène au sein de ma conscience".


Poser cela explique tout.



Miteny 20/12/2010 19:49



Bref je constate bien une exception.. (il faut que je compte les fois où je pose cette question... allez, on va dire que c'est la 350)



frucuche 20/12/2010 17:58



Mais non, t'as encore rien compris


 


J'ai très bien compris. Je sais lire, moi.


ce que nous prenons pour la réalité n’est en fait que l’information que nous avons sur elle.
==> Il y a une seule réalité, dont nous recevons une information. Cette information que nous recevons, nous avons tendance à la confondre avec la réalité elle-même. Ca dit exactement ça.
C'est pas nouveau-nouveau (on sait ça depuis Kant et Hume), mais c'est bien de le savoir quand on fait des sciences.

Tu as une autre interprétation de la phrase ?



Miteny 20/12/2010 18:05



Non. C'est confus, c'est pas rigoureux. Pas de définition du mot "réalité".



frucuche 20/12/2010 17:54



Pour les N casseroles chauffées, je ne constate pas d'exception (ça bout partout) alors que pour les N corps frappés oui (au niveau de mon corps).


Non, pas de vraie exception pour les N corps frappés : il se produit une douleur au sein de chaque conscience produite par le corps frappé*.


*Car nous rappelons que la douleur est un phénomène qui se produit au sein de la conscience. Confirmes-tu cela ? 



Miteny 20/12/2010 18:04



Bah si, douleur quand le corps N1 est frappé, alors que dans le cas général, je ne constate aucune douleur.



frucuche 20/12/2010 17:26



D’audacieux physiciens l’affirment aujourd’hui : ce que nous prenons pour la réalité n’est en fait que l’information que nous avons sur elle.


 


Cette phrase que tu as citée affirme exactement la même chose que moi depuis le début : il n'y a qu'une seule réalité, dont nous recevons chacun un certain nombre d'informations.



Miteny 20/12/2010 17:45



Mais non, t'as encore rien compris... fatiguant... Il confond tout, c'est pénible.



frucuche 20/12/2010 17:18



pour les N casseroles, je ne constate pas d'exception. Pour les N corps, oui (quand mon corps est frappé).


 


Non, pas d'exception pour les corps : chaque corps frappé va produire une douleur au sein de la conscience qu'il génère*.


L'effet correspondant à la cause "frapper un corps A" est "production d'une douleur au sein de la conscience A générée par le corps A". Quel que soit
A.


L'effet correspondant à la cause "allumer la plaque chauffante A" est "production d'une ébullition de l'eau au sein de la casserole A posée sur la plaque A".
Quel que soit A.


Frapper le corps B ne peut en aucun cas avoir pour effet de produire une douleur au sein de la conscience A. Quel que soit B différent de A.


Allumer la plaque B ne peut en aucun cas avoir pour effet de faire bouillir l'eau de la casserole A. Quel que soit B différent de A.


On peut donc écrire "frapper n'importe quel corps ne produit aucune douleur au sein de la conscience A SAUF si c'est le corps A qui est frappé". On ne
considère donc que l'effet "production d'une douleur au sein de la conscience A", même si l'on considère par ailleurs toutes les causes.


On peut donc écrire "allumer n'importe quelle plaque ne produit aucune ébullition au sein de la casserole A SAUF si c'est la plaque A qui est allumée". On ne
considère donc que l'effet "ébullition au sein de la casserole A", même si l'on considère par ailleurs toutes les causes.


On a donc une fausse exception, une exception apparente, qui s'explique simplement par le fait qu'il y a une relation entre le corps A et la conscience A :
celui-là est nécessaire à la production de celui-ci.


On a donc une fausse exception, une exception apparente, qui s'explique simplement par le fait qu'il y a une relation entre la plaque A et la casserole A :
celle-ci est posée sur celle-là.


La fausse exception s'explique donc par une autre fausse exception : "aucun corps n'est nécessaire à la production de la conscience A, SAUF le corps
A"


La fausse exception s'explique donc par une autre fausse exception : "aucune plaque ne se trouve sous la casserole A SAUF la plaque A".


 


On peut difficilement montrer avec plus de clarté combien les deux exemples sont similaires.


Donc dorénavant, soit tu ne parles plus d'exception, soit tu acceptes ma fausse exception qui explique ta fausse exception. C'est au choix. Et dans les deux cas tu dois me donner 3000€.


*Car il est toujours bon de rappeler que la douleur est un phénomène qui se produit au sein d'une conscience. Tu confirmes, n'est-ce pas ?



Miteny 20/12/2010 17:42



Pour les N casseroles chauffées, je ne constate pas d'exception (ça bout partout) alors que pour les N corps frappés oui (au niveau de mon corps).



frucuche 20/12/2010 16:33



je me suis déjà expliqué là dessus.


 


Ton modèle contenant plusieurs réalités ne tient pas la route, moi aussi je me suis déjà expliqué là-dessus.


D'ailleurs tu cites dans ton article une phrase qui te contredit. On dirait que tu ne t'est même pas rendu compte de t'être tiré une balle dans le pied :


D’audacieux physiciens l’affirment aujourd’hui : ce que nous prenons pour la réalité n’est en fait que l’information que nous avons sur elle.


 



Miteny 20/12/2010 16:41



Plus on met en évidence sa bêtise, plus il est arrogant !!



frucuche 20/12/2010 16:28



Mais non, l'eau bout dans chaque casserole, sans exception.


Et alors ? En quoi la phrase "l'eau de la casserole A ne bout jamais SAUF si on allume la plaque chauffante A (qui se trouve être sous la casserole A)" est-elle remise en cause par cela ? Ce
n'est pas parce que l'eau dans la casserole B bout que l'eau dans la casserole A bout aussi.


Et de toutes manière, dans l'exemple de la douleur, il se produit une douleur au sein de chaque conscience produite par chacun des corps frappés. Ce n'est pas parce qu'une douleur se produit au
sein de la conscience B qu'il s'en produit une au sein de la conscience A aussi.


Donc les deux exemples sont exactement similaires sur le plan formel.



Miteny 20/12/2010 16:35



Voilà : pour les N casseroles, je ne constate pas d'exception. Pour les N corps, oui (quand mon corps est frappé).


Bon, maintenant ça suffit ! Tout le monde a compris que t'étais débile mais il y a des limites à la bêtise, même pour toi. (hallucinant !)



frucuche 20/12/2010 15:55



"l'eau de la casserole A ne bout jamais SAUF si on allume la plaque chauffante A (qui se trouve être sous la casserole A)"


 


On voit bien qu'il y a une exception, puisqu'il y a un "SAUF", qu'il y ait N casseroles chauffées ou pas. Tu ne vois pas la similarité des expériences ?



Miteny 20/12/2010 16:17



Quel idiot !! Mais non, l'eau bout dans chaque casserole, sans exception.


Sa place est dans un institut, on est tous d'accord ?



frucuche 20/12/2010 15:54



Ta bêtise insulte mon intelligence


 


Montrer qu'un raisonnement est faux, ce n'est pas insulter son auteur, même s'il est très très bête.


Si le corps suffit à produire de la douleur, selon toi, cette douleur doit exister dans la réalité de tout le monde (j'utilise provisoirement tes termes à toi, même si je continue de penser que
ces concepts sont inadaptés).


Mais si l'ensemble "corps+lien métaphysique" suffit à produire de la douleur, alors cette douleur doit exister dans une seule réalité.


Pourquoi ?


Si on suit ta logique, alors si l'ensemble "corps+lien métaphysique" suffit à produire de la douleur, cette douleur devrait être ressentie par tout le monde. Et comme ce n'est pas le cas, on
devrait en déduire que le lien métaphysique n'existe pas ! Donc tout est absurde dans ton raisonnement. Il faut le reprendre depuis le début.


Tu me dois 3000€.



Miteny 20/12/2010 16:13



Mais non ! je me suis déjà expliqué là dessus.


http://www.dieuexiste.com/article-34589907.html



frucuche 20/12/2010 14:09




bah non, pas dans ce cas là !


 


Alors explique-moi. Il y a des cas où des choses suffisantes devraient produire de la douleur pour tout le monde, et des cas où non...Qui c'est qui décide ?


 


T'as pas lu mes explications (les réalités différentes) en fait...


Je t'ai surtout fait remarquer que le paradigme des réalités différentes est aberrant, et pose plus de problèmes qu'il n'en résoud. Il n'y a qu'une seule réalité, dont nous recevons chacun
un certain nombre d'informations.


Tu peux me dire à quel endroit de ce commentaire il y a la moindre insulte, la moindre calomnie ?




Miteny 20/12/2010 15:33



Ta bêtise insulte mon intelligence



frucuche 20/12/2010 14:05



on a toujours dit que les N casseroles étaient chauffées


 


Oui (enfin non, même pas, mais passons...). Et ? Tu n'as rien compris, c'est ça ?



Miteny 20/12/2010 15:32



Qu'est ce qu'il est fatiguant de stupidité ! N casseroles chauffés, N corps chauffés.. tu vois pas la similarité des expériences ???



frucuche 20/12/2010 14:03



bah non, pas dans ce cas là !


 


Alors explique-moi. Il y a des cas où des choses suffisantes devraient produire de la douleur pour tout le monde, et des cas où non...Qui c'est qui décide ?


 


T'as pas lu mes explications (les réalités différentes) en fait...


Je t'ai surtout fait remarquer que le paradigme des réalités différentes est aberrant, et pose plus de problèmes qu'il n'en résoud. Il n'y a qu'une seule réalité, dont nous recevons chacun un
certain nombre d'informations.



Miteny 20/12/2010 14:05



Comme d'hab, que des insultes et des calomnies. Rien à attendre de cet abruti (j'ai montré que de toute façon il se foutait de moi).



frucuche 20/12/2010 13:53



Pour les N casseroles, si tu constatais une anomalie au niveau d'une casserole, tu chercherais une anomalie matérielle au niveau de la casserole pour expliquer l'exception.


 


On a vu que pour l'exemple des casseroles, il n'y avait d'anomalie que parce qu'on choisit un point de vue particulier. Si on dit "l'eau de la casserole A ne bout jamais SAUF si on allume la plaque chauffante A (qui se trouve être sous la casserole A)", alors on choisit de se focaliser uniquement sur le phénomène "l'eau bout
dans la casserole A", et du même coup on s'interdit de considérer que dans la réalité l'eau des autres casseroles bout quand on allume la plaque sous elles. Mais cette "anomalie" ne trouve pas son explication dans une anomalie au niveau de la casserole ou de la plaque chauffante, puisque c'est une fausse anomalie, qui
vient uniquement de la manière dont nous avons considéré les choses. L'explication se trouve simplement dans le fait qu'il existe un lien entre la
casserole A et la plaque A, un lien matériel, qui permet la relation de cause à effet de se produire. La fausse anomalie qui explique la fausse anomalie constatée tient donc simplement
dans le fait que faire chauffer de l'eau la fait bouillir (la causalité), et que l'eau dans la casserole A se trouve dans la casserole A
(l'identité).


 


De la même manière, quand tu constates une fausse exception avec la douleur (tu ne te préoccuppes que de ce que tu constates, donc de ce qui se produit au sein de ta conscience), l'explication ne
se trouve pas dans une anomalie objective au niveau du corps ou de la conscience, mais simplement au niveau du lien qui lie le corps et la conscience. Or ce lien est matériel, puisque le corps
est matériellement nécessaire à produire la conscience.


Donc on a une explication 100% matérielle à une fausse exception.



Miteny 20/12/2010 14:04



Preuve supplémentaire de sa bêtise : on a toujours dit que les N casseroles étaient chauffées. Bon là c'est clair, c'est démontré : il se fout de moi.



frucuche 20/12/2010 13:27



oui


Et si quelque chose suffit à produire de la douleur, alors, toujours selon toi, il la produit pour tout le monde. C'est toujours ça ?



Miteny 20/12/2010 13:46



bah non, pas dans ce cas là ! Quelle question bête! T'as pas lu mes explications (les réalités différentes) en fait... T'as vraiment un complexe de supériorité super mal placé



frucuche 20/12/2010 11:42



 Il faut expliquer cette anomalie.


 


C'est fait.



Miteny 20/12/2010 12:59



bah non. Pour les N casseroles, si tu constatais une anomalie au niveau d'une casserole, tu chercherais une anomalie matérielle au niveau de la casserole pour expliquer l'exception. Ose dire le
contraire !



frucuche 20/12/2010 11:42



Une question :


Si j'ai bien compris ton raisonnement, le corps ne suffit pas (selon toi) à produire de la douleur, mais le corps + le "lien métaphysique" suffit. C'est bien ça ?



Miteny 20/12/2010 12:58



oui



frucuche 20/12/2010 10:49



A quoi est-ce que ça sert d'expliquer si tu ne tiens même pas compte de mes explications ?


Si je dis "oui, en quelque sorte, il y a une exception, si on présente le problème de telle manière", tu t'arrêtes là et tu ne lis pas la suite, qui est "mais si on présente le problème de cette
manière, alors on trouve une explication 100% matérielle". Et tu dis que je "valide l'essentiel", alors que justement l'essentiel selon toi est
que l'explication n'est pas matériel. Donc je réfute l'essentiel de ton "argumentaire".


Mais à quoi ça sert de te dire ça ? T'es complétement dans ton monde, tu crois que les gens disent "non" quand ils disent "oui". Pour avoir les 3000€ il ne suffit pas de trouver tes erreurs, il
faut te faire reconnaître que tu t'es trompé, ce qui est impossible puisque tu es dans le déni. Tu ne prends même pas en considération ce qu'on dit. Tu décides d'avance qu'on a tort, et donc tu
ne prends même pas la peine de réfléchir deux secondes, ce qui te ferait le plus grand bien.



Miteny 20/12/2010 11:28



C'est toi qui es dans le déni. Tu as avoué que je constatais une exception au niveau d'un corps. C'est comme constater une exception, une différence au niveau d'une casserole. Il faut expliquer
cette anomalie.


C'est hallucinant de voir à quel point t'es pourri : tu m'insultes alors que tu as avoué l'essentiel. Incroyable d'être aussi malhonnête !!



frucuche 20/12/2010 00:50



Toujours pas d'argument. Donc j'ai raison : ton erreur est bien de ne pas savoir faire la différence entre "nécessaire" et "suffisant".


 


Et j'ai bien expliqué "l'exception", qui est en fait une fausse exception (un tour de passe-passe qui consiste à présenter les choses sous l'angle de vue qui t'arrange), explicable par une autre
fausse exception (un autre tour de passe-passe qui remet les choses dans le bon ordre) 100% matérielle.


 


C'est fini, Miteny, tes arguments ne trompent plus personne. Tu en es à répéter toujours les mêmes choses.



Miteny 20/12/2010 09:51



Il se fout du monde. Notons qu'il a avoué l'essentiel.



frucuche 19/12/2010 23:41



"N'importe quoi" n'est pas un argument. Le mensonge non plus.


 


Ce que je dis est vrai : si l'on ressentait la douleur de quelqu'un lorsqu'il est frappé, alors cela voudrait dire que notre corps ne serait même pas nécessaire à produire la conscience de soi.
En effet, il se produirait au sein de notre conscience un phénomène qui ne trouverait nullement sa cause dans notre corps. La conscience serait alors une espèce d'entité flottante et produite par
tous les corps en même temps. La notion d'identité n'existerait même pas. Pourtant, c'est sous la forme de ce monde absurde que tu as compris le matérialisme pur, qui dit que le corps suffit à
produire la conscience. Tu n'es donc même pas capable de faire la différence entre "nécessaire" et "suffisant".


 


Prière de répondre par des arguments sinon ce n'est pas la peine.



Miteny 20/12/2010 00:10



au lieu d'écrire des trucs complètement délirants et illogiques, contente toi d'avouer que je constate bien une exception (tu as confirmée), inexplicable biologiquement (car tu n'as trouvé aucune
exception biologique au niveau de mon corps).


CQFD



frucuche 19/12/2010 00:43



On n'a pas mal au corps des autres car le corps est nécessaire à produire la conscience. Nécessaire, ça suffit.


 


Si je pouvais avoir mal quand un autre est frappé, cela voudrait dire que je ressentirais une douleur (=qu'il se produirait une douleur au sein de ma conscience), sans qu'il soit possible d'en
trouver la cause sur mon corps. Cela voudrait donc dire que mon corps n'est pas nécessaire à produire ma conscience.


 


Donc ta démonstration est nulle, tu me dois 3000€ pour l'avoir démontré.



Miteny 19/12/2010 01:19



N'importe quoi. Je rappelle que cet idiot ne sait pas faire la différence douleur/pas douleur. Il ne sait même pas que je n'ai mal que quand mon corps est frappé !!