Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

archives 2006-2009

Je suis complètement illuminé.

Publié le par Miteny

Comme les lampes. C’est d’ailleurs l’occasion de constater que le fonctionnement d’un corps (lampe) quelconque ne suffit pas pour que l’illumination apparaisse J. Je suis également atteint de signophilie. Ce néologisme signifie que j’aime les signes. Quand je déprime, je cherche des signes. Et j’en trouve des bons. Le dernier en date fait appel au calendrier julien.

Quatrain X.72: L'an mil neuf cens nonante neuf sept mois, Du ciel viendra un grand Roy d'effrayeur: Ressusciter le grand Roy d'Angolmois, Avant après Mars regner par bon heur.

1999, 7 mois…. De prime abord, on pense au 1er juillet 1999. Mais ce serait trop facile. Avec Nostradamus, il faut chercher, fouiller.« 7 mois », ça peut être aussi septembre (nous voilà donc au 1er septembre 1999). D’ailleurs, septembre est préférable à juillet car tous les personnages importants de la Bible (Adam, Jésus) sont nés au mois de Tishri qui correspond à septembre-octobre. Maintenant il faut savoir que, du temps de Nostradamus, c’est le calendrier julien qui était en vigueur.

Le calendrier julien était d'utilisation générale en Europe du temps de l'Empire romain jusqu'en 1582, quand le pape Grégoire XIII a promulgué le calendrier grégorien, qui fut rapidement adopté par la plupart des pays catholiques.

Avant 1900, il y avait une différence de 13 jours entre le calendrier julien et le calendrier grégorien. Pour ceux qui ont gardé le calendrier julien (les orthodoxes), le 25 décembre de l’époque s’est transformé en 6 janvier (puisque c’est la date du Noël orthodoxe avant 1900). Aujourd’hui le Noël orthodoxe se fête le 7 janvier. Donc le 1er septembre s’est transformé en 13 septembre. Je sais c’est un peu compliqué… mais c’est juste : retenez simplement, que comme nous sommes passés au calendrier grégorien, le 1er septembre de Nostradamus correspond en fait au 13 septembre. 13 septembre 1999 ou 13 septembre 1972 (il s’agit du quatrain 72) ?

Je choisis la seconde solution parce que Nostradamus aimait le symbolisme et parce que 1972 est une date avec laquelle on peut faire beaucoup de recoupements bibliques (voir chapitre suivant). Et aussi parce que je suis né le 13 septembre 1972…

Pardon... Pour la peine, je dissous le mouvement (le machin du fils de Nostradamus). Il n'aura vécu qu'un seul jour.

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0

Le débat de Sarkozy et de Ségolène.

Publié le par Miteny

Est-ce que le corps suffit ?

Je vous le dis : ce sera le titre du débat d’entre les 2 tours de 2012. Mais en attendant cette alléchante échéance, il faudra se contenter de débats comme celui d’hier soir : entre une Ségolène brouillonne qui n’avait pas l’air de savoir de quoi elle parle et un Sarkozy qui regardait ses chaussettes, celui qui attendait de l’action, de la bagarre, des arguments… ne pouvait qu’être déçu. Je n’ai pas très bien compris quelles étaient les différences entre les 2 programmes proposées. Tout d’abord, parce que je ne comprenais pas grand-chose au discours trop vague de Ségolène : j’ai entendu qu’elle voulait faire de la France un exemple d’excellence écologique… mais elle veut financer sa politique en relançant la croissance (on ne sait pas comment d’ailleurs). Mais si on stoppe le développement du nucléaire, si on freine la consommation d’énergie, elle est où la croissance ? Et puis c’est quoi la croissance ?

On pourrait par exemple postuler que l’augmentation du nombre de personnes qui cultivent leur jardin est une forme de croissance. Ou alors que cette croissance est proportionnelle au nombre de travailleurs qui utilisent le vélo comme moyen de déplacement. Si on dit que la croissance se mesure au nombre d’hérissons écrasés sur les routes, je suis mille fois contre. D’ailleurs à propos d’écologie et de préservation de l’environnement, je trouve qu’accepter d’utiliser des énergies qui ne sont pas renouvelables est une absurdité : si une énergie n’est pas renouvelable, c’est qu’à un moment, y’en a plus. Et on fait comment, quand y’en a plus ?

En outre, les candidats me paraissent bien désarmés face aux défis internationaux. Le cas de l’Iran par exemple est quand même inquiétant. Ce pays est dirigé par des gens qui sont offusqués lorsqu’on fait un baisemain à son institutrice (cf. la mésaventure d’Ahmadinejad). Or Sarkozy et Royal pensent qu’ils vont pouvoir canaliser l’intégrisme de ces fous d’Allah avec… des sanctions de l’ONU. Mais le problème, c’est quand même la religion donc Dieu. Un moment ou à un autre, il faudra bien qu’on prenne cette question à bras le corps.

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0