Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

archives 2006-2009

Création du mouvement théocrate.

Publié le par Miteny

Aujourd’hui (à moins qu’il ait changé d’avis), François Bayrou crée le mouvement démocrate. Tout le monde l’a abandonné, il est tout seul… mais il persiste. Il faut donc être têtu, obstiné dans la vie. Il faut y croire même si ça paraît absurde et idiot. Je décide donc de créer le mouvement théocrate.

Parce que je pense avoir des idées neuves et révolutionnaires. Elles sont faites de beaucoup de doutes et d’une seule certitude : le corps ne suffit pas, Dieu existe.

Jean 4.24 Dieu est Esprit et ceux qui l’adorent doivent l’adorer avec l’esprit et la vérité. C'est-à-dire sans costumes ridicules et simagrées débilitantes mais en admettant les arguments de ceux qui sont rigoureux dans la recherche de ce qui est vrai (les scientifiques par exemple). Tous ceux qui interprètent de manière trop littérale les Ecritures sont un morceau du corps de l’Antéchrist. C’est la raison pour laquelle j’ai de l’affection pour ceux qui ne sont pas sûrs de grand-chose.

J’espère que vous comprendrez également que je ne cherche pas à me glorifier pour moi mais pour Dieu (?). Sarkozy dirait que s’il cherche à se glorifier, c’est pour la France. Il a même dit dans son discours : «  la France est devenue pour moi une personne, je l’aime et je veux la rendre heureuse » (j’ai cru halluciner… mais il a vraiment dit ça !). Tout d’abord, je ne le crois pas. D’autre part, même si c’est vrai, il s’agit là d’un comportement idolâtre et guerrier. Alors si vous voulez vraiment être dans l’opposition, ne choisissez les pâles copies de Sarkozy que sont Le Pen, Royal voire Bayrou. Ne vous tournez pas vers les communistes (surtout pas). Je ne suis pas à gauche (mais beaucoup de mes idées pourraient être reprises par le mouvement altermondialiste), je ne suis pas à droite (certainement pas, je tiens beaucoup plus à la survie des grenouilles mantella qu’à la croissance économique de la France ), je suis AU-DESSUS (j’ai d’ailleurs failli appeler mon mouvement, « le mouvement transcendant »). C’est pourquoi, quand Faudel chantera « parce que c’est ici que je suis né », je répondrai « les imbéciles heureux qui sont nés quelque part ».

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0

Dieu et la mucoviscidose.

Publié le par Miteny

Pour des raisons personnelles, j’ai trouvé la mort de Grégory Lemarchal triste. Mais je pense que quand on a une maladie aussi grave, quand on a un corps tout pourri, il est peut-être important de savoir que « le corps ne suffit pas ».

Bien sûr, je suis d’accord pour financer la recherche médicale (et je pense vraiment que les médecins sont des pros du fonctionnement du corps), mais je souhaiterais faire comprendre aux gens (et donc aux personnes concernées) qu’il ne faut pas négliger un fait important. Le fonctionnement du corps est certes nécessaire, mais il n’est pas suffisant. Si on ne se préoccupe que du fonctionnement du corps en négligeant Dieu (qui est, dans ma définition, ce qui permet la conscience), alors on risque de faire un diagnostic incomplet et de passer à côté de la solution. Or, plus le diagnostic est bon, mieux c’est.

Si la transcendance de l’esprit était comprise par tous, je vous assure que beaucoup de choses changeraient. Cela donnerait un espoir puisqu’on ne serait plus obligé de s’identifier seulement à son destin terrestre (c'est-à-dire à son corps). On pourrait envisager une libération en cherchant à ressembler à Dieu (en quelque sorte).

Ne négligeons pas l’importance de la psychologie. C’est pourquoi j’aimerais vraiment savoir en quoi ma démonstration évidente est fausse.

Puisque la douleur est subjective, chaque personne constate qu'elle n'est la conséquence que du fonctionnement de son corps. Est-ce que vous êtes d'accord? Si vous êtes d'accord, je pense que vous serez d'accord pour dire que chaque personne constate que le fonctionnement de n'importe quel corps n'est pas une cause suffisante. (En effet, sinon on dirait: chaque personne constate qu'elle est la conséquence du fonctionnement d'un corps quelconque).

Je vous rappelle la signification grammaticale de la phrase « le fonctionnement de X suffit ». Il suffit qu’un exemplaire de X fonctionne pour que le phénomène attendu apparaisse.

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0