Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

archives 2006-2009

Kingdom of heaven.

Publié le par Miteny

Non je ne deviens pas anglophone.

C’est juste le titre d’un film que j’ai vu très récemment et qui évoque la prise de Jérusalem par Saladin en 1187 (quitte à regarder une video, autant apprendre des choses). A en croire l’histoire, l’époque était rude. Ça tranchait sec et la vie ne tenait pas à grand-chose. D’ailleurs les chevaliers étaient souvent des brutes illettrées assoiffées de sang et de massacres. Pour s’en convaincre, il suffit de lire le récit d’une autre prise de Jérusalem : celle des croisés en 1099 (j’en profite pour vous faire remarquer que des « prises de Jérusalem », il y en a eu un sacré paquet, avec bien sûr à chaque fois génocides, tortures immondes, déportations… quand on sait que Jérusalem signifie « ville de la paix », il y a de quoi sourire).

Comme le dit le bonus du DVD (je n’ai pas n’importe quelles références, moi, Monsieur), il est particulièrement ironique de constater que le symbole (la croix) au nom duquel ces apostats tuaient allègrement est en fait censé représenter le fardeau d’une philosophie de la non-violence (ce qu’était à l’origine le christianisme) ! Comme quoi, plus le mensonge est gros, plus ça passe.

En plus, ces gens là (les « religieux ») vous maudissent 7 fois si vous n’interprétez pas littéralement les Ecritures : le comble du blasphème. Personnellement, je pense que Dieu a abandonné Jérusalem (en supposant qu’« il » ait porté une quelconque attention à cette ville) en -586. Jérusalem d’après cette date représente la fausse religion, la religion prostituée, celle de l’interprétation littérale débile et complètement opposée à l’esprit du texte.

PS : Remarquons que les massacres du 21ième siècle ne sont pas mal non plus : Congo (4.5 millions), Irak (650 000), Darfour (plus de 200 000), etc.… Pour un siècle si jeune, belle performance.

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0

Why am I me?

Publié le par Miteny

Stéphane m’a proposé de lire l’article suivant qui traite précisément du sujet principal de dieuexiste.com. Pour vous montrer que la réponse à cette question est loin d’être simple, voici ce qu’en dit Mr Bidstrup :

« This is a question that almost everyone has asked as a child, but with all our modern technology and scientific insight, no one knows.”

Tout à fait d’accord (D’ailleurs Jésus ne disait-il pas que les enfants étaient plus proches du royaume des cieux que les adultes?). Donc après avoir assez bien posé la question (enfin… pas si bien que ça puisqu’il ne se rend pas compte qu’il pose la question de la suffisance du corps), la réponse qu’il fournit est pour le moins étrange. C’est là que j’ai commencé à moins comprendre ce qu’il voulait dire. Je retiendrais néanmoins la phrase suivante :

« Why am I me, then? It is simply because I am the only thread of congruences that is progressing through the multiverses that I am progressing through. It is really that simple. »

Une formidable non-réponse ! Car la question est toujours là ! Il suffit de remplacer le « pourquoi ce corps là » par le « pourquoi ce thread là ». A moins que mon niveau d’anglais ne me joue des tours ?

 

PS : je rajouterais que l’exemple que j’avais donné ici est aussi présenté dans la thèse de Bruno Marchal. Je lui ferais cependant un reproche : il n’a pas compris que le point de vue véritablement objectif est le point de vue vrai pour tout le monde et non pas le point de vue du scientifique qui étudie le fonctionnement des corps en oubliant qu’il en a lui-même un (ce qui est le comble de l’orgueil scientifique d’ailleurs).

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0