Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hypothèses.

Publié le par Miteny

H1. Je suppose que si quelqu’un ou quelque chose vous frappe suffisamment fort, alors il est possible que vous ayez mal, bref, que vous savez ce que signifie avoir conscience de la douleur. La phrase B « vous avez mal » a donc un sens : elle correspond à une réalité. Une telle hypothèse me paraît légitime. Mais si vous vous sentez capable de la remettre en doute, je propose que vous remplaciez les animaux de laboratoire qui subissent d’odieuses tortures au nom de la science et qui, visiblement, en souffrent.

H2. Je suppose qu’il peut exister une autre personne qui ait les mêmes souvenirs, le même caractère, les mêmes caractéristiques physiques que vous. Il est évident que cette personne n’existe pas. Mais néanmoins elle pourrait exister dans un univers parallèle en tout point semblable au nôtre par exemple.

On peut également envisager qu’il soit un jour possible de faire, à un instant t, un clone parfait de votre personne : même corps, mêmes souvenirs, même caractère… Cette hypothèse est notamment valable si l’on considère que l’informatique (ou la cybernétique) sera un jour assez évoluée pour reproduire le fonctionnement de n’importe quel système biologique. En effet, dans ce cas là, il semble raisonnable de penser que les scientifiques pourront copier les processus, les mémoires, les connexions, de manière parfaite autant de fois qu’ils le veulent. J’appelle cette hypothèse (H2), l’hypothèse « clone ». Si vous réfutez cette hypothèse, vous considérez que vous êtes si unique qu’il est impossible de recréer votre corps et votre personnalité. Je suis alors en droit de me demander par quel miracle vous existez : il faut que vous m’expliquiez ce qui vous rend si exceptionnel.

Il est généralement admis que tous les êtres humains sont conçus sur le même modèle et qu’ils sont tous faits de la même façon. Si vous réfutez l’hypothèse « clone », vous devez également réfuter ce résultat scientifique.

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0

Proposition 1.

Publié le par Miteny

« Toute combinaison d’éléments appartenant à Mt appartient à Mt et tout élément appartenant à Mt est composé d’éléments appartenant à Mt ».

Démonstration. 

Cela semble assez évident. Je n’ai pas envie de me lancer dans une démonstration longue et pénible qui, je crois, n’a pas sa place ici (mais qui pourrait être pertinente dans le cadre d’une discussion enflammée à propos de l’existence de Dieu). Je dirai simplement qu’un raisonnement par l’absurde peut suffire. Les contraposées des deux affirmations de cette proposition sont :

-  il existe une combinaison d’éléments appartenant à Mt qui n’appartient pas à Mt

- il existe un élément appartenant à Mt dont une partie n’appartient pas à Mt

La lecture de la définition de l’ensemble Mt permet de comprendre pourquoi ces deux assertions sont fausses.

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0