Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'ENIGME.

Publié le par Miteny

Voilà l’énigme qu’il faut résoudre (et qui vaut donc 100 Euros… quelle vénalité !). ETAPE 1. Soient les affirmations suivantes : (1) « Il existe un seul corps qui, sollicité par un évènement, « produit » la connaissance de l’existence de cet évènement. » (2) « Quelque soit le corps, sa stimulation par un évènement produit la connaissance de l’existence de cet évènement ». 

La phrase (1) est vraie. Pour Pierre, par exemple : seul son corps, sollicité par un évènement, produit la connaissance de l’existence de cet évènement… De même pour Jeanne etc.… La phrase (2) est fausse. En effet, si elle était vraie pour Pierre par exemple, alors quelque soit le corps frappé, Pierre saurait que cet individu a été frappé (puisque « la connaissance de l’existence de l’évènement » a été produite). Absurde. Donc il semble clair que (1) est vrai et que (2) est faux.

ETAPE 2. Par conséquent, pour que la connaissance de l’existence des choses et des évènements existe, il faut certes un corps, mais aussi, puisque l’existence d’un corps (en bon état de fonctionnement… de préférence) ne suffit pas (Etape 1), autre chose.Autre chose, mais QUOI ?

PS : les réponses faisant appel à Dieu ne sont pas acceptées.

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0

Je répète ma question simple.

Publié le par Miteny

La conscience (qui permet la connaissance de l’existence des choses) est produite par le corps paraît-il.

Soit. Donc il suffit d’un corps pour que la conscience apparaisse. Autrement dit quelque soit le corps en bon état sollicité par un évènement, la connaissance de l’existence de cet évènement apparaît. Cette affirmation, si elle est vraie, doit l’être pour tout le monde. Donc pour l’individu P, quelque soit le corps frappé par exemple, P sait que ce corps a été frappé (puisque « la connaissance de l’existence de cet évènement » est apparue). Absurde.

En fait, l’existence d’un corps ne suffit pas puisque pour tout le monde, « il existe un seul corps qui, sollicité par un évènement, « produit » la connaissance de l’existence de cet évènement. »… le sien ! Donc si l’existence d’un corps ne suffit pas, il faut quelque chose de plus, mais quoi ?

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0