Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le pari.

Publié le par Miteny

Voilà. J’ai donc décidé d’offrir 2000 Euros et 120 heures de travail gratuit à la première personne capable de débrouiller une énigme passionnante. Tout ça pour trouver du travail. Et oui, c’est peut-être une drôle d’initiative mais c’est une initiative tout de même.

Je cherche du travail intéressant, valorisant, motivant. Il y en a beaucoup. Les métiers manuels ne sont pas si mal pour ça. Mais j’ai une formation « intellectuelle », ce qui veut dire non seulement que je ne sais rien faire mais aussi que je n’ai pas le droit « moral » d’apprendre à faire quelque chose !

Non, en fait, j’aimerais sincèrement trouver quelque chose en lien avec la philosophie. Je pense qu’il y a beaucoup à faire dans ce domaine. Tenter d’expliquer d’où nous venons, d’où vient le monde, qui nous sommes, bref pourquoi… n’est-ce pas très intéressant ? Je l’ai déjà dit, mais je le répète. La science ne s’occupe aujourd’hui que de planètes, de galaxies ou d’australopithèques… Ce dont tout le monde se fout. Ce qui le plus important, la question que tout le monde se pose, c’est : POURQUOI MOI ?

Voilà ce dont la science devrait s’occuper. Mais hélas les religions et leur appât du gain sont passés par là… Mais qui pourrait être intéressé par l’explication du fonctionnement du monde ? (je pourrais être une sorte de pasteur sans religion…).

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0

Nous allons dans le mur.

Publié le par Miteny

Ce que dit régulièrement un expert renommé, Jean-Marc Jancovici (manicore.com) : « Les combustibles fossiles sont une ressource finie. Selon tous les experts (y compris ceux des compagnies), d'ici cinq à trente ans, la production pétrolière va passer par un pic, avant de décroître. Si nous ne l'anticipons pas, un tel événement sera terrible. On voit mal ce qui empêcherait les prix de bondir - jusqu'à 400 dollars le baril, selon certains - et l'économie mondiale, qui est extraordinairement dépendante des transports, et donc des hydrocarbures, sera frappée au cœur. Le scénario économique "tendanciel" nous promet donc plutôt la survenue d'une récession massive que la poursuite indéfinie de la croissance. »

Ainsi une récession brutale et massive frappera le cœur de la société moderne alors que, simultanément, le changement climatique provoquera la migration de millions de personnes et la baisse de la productivité agricole (même dans les pays tempérés)… alors que des pays voudront faire la guerre avec leurs armes nucléaires nouvellement acquises… Pour un peu que la grippe aviaire s’y mette, on peut se poser la question : après l’ère industrielle, n’allons nous pas tout droit dans l’ère dite « du gros bordel partout » ?

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0