Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faire une équipe de foot.

Publié le par Miteny

Droits et fiers dans nos maillots décorés de petites fleurs et d’animaux en voie de disparition, nous écouterons et chanterons avec émotion notre hymne :

 

C'est vrai qu'ils sont plaisants tous ces petits villages

Tous ces bourgs, ces hameaux, ces lieux-dits, ces cités

Avec leurs châteaux forts, leurs églises, leurs plages

Ils n'ont qu'un seul point faible et c'est être habités

Et c'est dêtre habités par des gens qui regardent

Le reste avec mépris du haut de leurs remparts

La race des chauvins, des porteurs de cocardes

Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part

Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part 

 

Maudits soient ces enfants de leur mère patrie

Empalés une fois pour toutes sur leur clocher

Qui vous montrent leurs tours leurs musées leur mairie

Vous font voir du pays natal jusqu'à loucher

Qu'ils sortent de Paris ou de Rome ou de Sète

Ou du diable vauvert ou bien de Zanzibar

Ou même de Montcuq il s'en flattent mazette

Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part

Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part

 

Puis en souvenir de tous ceux qui ont été sacrifiés pour des cons en uniforme, nous écraserons la France, le Brésil, l’Italie, l’Allemagne… Et lorsque nous gagnerons la coupe du monde, nous la jetterons parterre en criant d’une seule voix : A BAS LE SPORT BUSINESS…. A MORT LA COMPETITION …

Vive le foot pour s’amuser et sauvons les baleines bleues.

Publié dans Avant 2011-best of

Partager cet article
Repost0

Organiser une marche.

Publié le par Miteny

Entre Montségur, dernier bastion de la résistance cathare contre le dogmatisme catholique et Mende, capitale d’une région torturée par les guerres de religion il n’y a pas si longtemps (en passant par Rennes le château, cœur de l’ultime refuge de la famille de Jésus de Nazareth), je marcherai seul, sans manger pendant la journée. Et pourquoi donc ?

Pour protester contre le dogmatisme religieux, pour comprendre ce que vivent les réfugiés et pour faire parler de moi. On ne peut pas être plus clair. Ça m’a toujours frappé d’entendre que des réfugiés (souvent des enfants) ont du marcher pendant des semaines sans manger pour atteindre leur pays d’accueil.

Mais j’avancerai surtout pour moi (je ne vais pas faire croire que je suis altruiste, il ne faut pas exagérer), pour les objectifs que je me suis fixé avec dieuexiste.com : la démonstration de l’existence de Dieu, la suppression des religions, des frontières, et la mise en place d’une civilisation respectueuse de la Nature. Ça y est, le moment tant redouté arrive : mon cerveau explose, je pète les plombs (mais notre époque n’est elle pas folle ?)…

 

 

 

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0