Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'UMPS.

Publié le par Miteny

Un copain (si, si un copain) qui fait partie du Parti Socialiste (quoi ! j’ai des copains qui font de la politique… c’est pas possible…) m’a dit que si je parlais de l’UMPS, j’allais passer pour un facho.

Pour ceux qui n’auraient pas compris que je suis plutôt un anarchiste (ça doit exister vu qu’il y en a qui ne se rendent même pas compte que ma démonstration de l’existence de Dieu est évidente) je tiens à faire quelques précisions : J’exècre la politique (de mon point de vue, dès l’instant que l’on chante la Marseillaise , cela signifie qu’on est forcément un abruti) la religion (surtout catholique, à chaque fois que je vois le Pape, j’ai l’impression d’avoir affaire au représentant du diable sur Terre) et même le commerce (à l’origine du honteux pillage des ressources naturelles) !

Mais j’ai raison !!

A moins que vous réussissiez à me prouver que les politiques ne sont pas corrompus, que les sportifs ne sont pas dopés, que les industriels ne ravagent pas la planète, que les dignitaires religieux ne sont pas des pervers sexuels et que le monde ne part pas en couille… Alors ? J’attends… Vous voyez bien que vous n’avez rien à dire, bande de démocrates… (attention, sur ce site, « démocrate » est une insulte).

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0

Faire une équipe de foot.

Publié le par Miteny

Droits et fiers dans nos maillots décorés de petites fleurs et d’animaux en voie de disparition, nous écouterons et chanterons avec émotion notre hymne :

 

C'est vrai qu'ils sont plaisants tous ces petits villages

Tous ces bourgs, ces hameaux, ces lieux-dits, ces cités

Avec leurs châteaux forts, leurs églises, leurs plages

Ils n'ont qu'un seul point faible et c'est être habités

Et c'est dêtre habités par des gens qui regardent

Le reste avec mépris du haut de leurs remparts

La race des chauvins, des porteurs de cocardes

Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part

Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part 

 

Maudits soient ces enfants de leur mère patrie

Empalés une fois pour toutes sur leur clocher

Qui vous montrent leurs tours leurs musées leur mairie

Vous font voir du pays natal jusqu'à loucher

Qu'ils sortent de Paris ou de Rome ou de Sète

Ou du diable vauvert ou bien de Zanzibar

Ou même de Montcuq il s'en flattent mazette

Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part

Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part

 

Puis en souvenir de tous ceux qui ont été sacrifiés pour des cons en uniforme, nous écraserons la France, le Brésil, l’Italie, l’Allemagne… Et lorsque nous gagnerons la coupe du monde, nous la jetterons parterre en criant d’une seule voix : A BAS LE SPORT BUSINESS…. A MORT LA COMPETITION …

Vive le foot pour s’amuser et sauvons les baleines bleues.

Publié dans Avant 2011-best of

Partager cet article
Repost0