Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La politique et la religion.

Publié le par Miteny

Tout dépend de ce qu’on entend par religion. Si vous parlez des guignols mal déguisés qui font des gestes ridicules dans les églises ou ailleurs (voyez comme je suis prudent… mais je n’en pense pas moins), alors je crois qu’il est préférable de carrément supprimer la « religion ».

Si vous parlez du sens étymologique (religion= relier), alors c’est différent. Tous les systèmes politiques peuvent alors être considérés comme des religions puisque leurs objectifs est de relier les hommes d’une même nation en vue d’une vie en commun harmonieuse. Vous comprendrez donc que je trouve votre remarque absurde et qu’il est préférable que nous n’utilisions plus ce mot galvaudé entre nous, son sens premier ayant été dévoyé depuis longtemps.

Je tiens néanmoins à préciser que prendre en compte l’existence de Dieu me paraît indispensable : comment en effet prétendre gérer la société si on se moque de savoir ce qu’est l’être humain et d’où il « vient » ?

Ne votez pas.

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0

L'exigence de Dieu.

Publié le par Miteny

Dieu n’exige rien du tout (contrairement à ce qu’on essaie de nous faire croire : cf islam, catholicisme et autre sorte de barbarisme). Sinon on entendrait dans le ciel : DIEU EXIGE QUE VOUS VOUS METTIEZ TOUS SUR UNE JAMBE PENDANT UNE MINUTE (par exemple).

Simplement il faut savoir qu’il est préférable de suivre la voie de Dieu pour progresser dans la vie et s’ouvrir de nouveaux horizons à l’existence insoupçonnée.

Cette voie étant très étroite, il est impossible de savoir si l’on est vraiment dessus et par conséquent il est impossible de savoir si les autres n’y sont pas. Il ne faudrait pas donc se mettre à la place de Dieu et exiger des autres ce que lui n’exige pas. Rappelons que par définition, Dieu est éternel et que donc tu as plutôt tout intérêt à t’identifier à lui.

Par conséquent, la seule nation qui vaille vraiment la peine d’être défendu, ce n’est pas la France ou la Macédoine mais celle formée par ceux qui choisissent de suivre la voie de Dieu, qui, je le rappelle, est toute petite et la plupart du temps dans le brouillard. Et c’est pour ça que c’est difficile (ce qui rend le challenge intéressant).

Conclusion.

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0