Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La démocratie, une vraie fausse solution.

Publié le par Miteny

La démocratie à elle seule est peut-être nécessaire (encore que ce soit plus la liberté d’expression qui le soit vraiment) mais absolument pas suffisante. Ce n’est pas parce que la majorité veut quelque chose que cette chose devient bonne : c’est bien le peuple qui a mis Hitler au pouvoir en 1933 (par exemple) ; les Romains étaient avides de jeux du cirque comportant de nombreux sacrifices humains. Si j’avais été romain, j’aurais du donc applaudir cette majorité de barbares ??

Supposons que Le Pen soit élu en 2007. Ce n’est pas parce que la majorité l’aura choisie que je devrais suivre les ordres et les directives de son gouvernement. De manière générale, l’Etat n’est pas le dieu auquel je me sens obligé d’obéir coûte-que-coûte. S’il donne un commandement, il faut que j’en réfère avant à ma conscience pour savoir s’il est juste ou pas. En général, on ne se pose pas la question parce que le gouvernement actuel respecte (sur le territoire national du moins) à peu près les droits de l’homme.

Mais si un jour cette « sainte » démocratie accouche d’un tyran, alors il faudra revoir sa position. En fait le vote démocratique n’est absolument pas une solution en soi. C’est même une illusion parce que de tout temps, le pouvoir en place a été au pouvoir justement parce qu’il a pu convaincre la majorité. Pourquoi les rois ont-ils existé ? Parce que les peuples les réclamaient… On peut donc dire que les monarchies sont démocratiques (démocratie= pouvoir du peuple, qui réclame un roi= monarchie… par exemple).

L’intérêt du système actuel c’est de prévenir ces dérives tyranniques… en théorie (Hitler, Le Pen sont des bons contre-exemples). Mais en fait, pour obtenir ce résultat, pourquoi ne pourrait-on pas directement supprimer l’Etat et donc le chef d’Etat, tout simplement ??

Ne votez pas.

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0

Et donc vous voterez pour...

Publié le par Miteny

Si vous trouvez un candidat dont l’hymne est la balade des gens qui sont nés quelque part de Georges Brassens, alors envisagez la possibilité de voter pour lui (je ne parle pas de moi, évidemment). Sinon, la conclusion logique de ce petit raisonnement est :

NE VOTEZ PAS (ni pour la marseillaise, ni pour l’international : si Dieu est international et communiste, il n’est certainement pas athée). CQFD.

Si vous pensez que c’est n’importe quoi parce que tout simplement Dieu n’existe pas, allez ici. Si vous pensez qu’il ne faut pas mélanger la politique et la religion et que donc c’est n’importe quoi, allez ici. Si vous pensez qu’il vous faut faire partie de la branche armée de Dieu, allez ici (Dieu n’est pas un arbre). Si vous pensez que la démocratie est la réponse à tout, allez ici (dites, vous n’avez jamais lu de livres d’histoire ?).

Si vous pensez que l’absence de votants va provoquer un bordel monstre, réfléchissez deux minutes et allez ici. Si vous pensez que ce que je raconte est complètement utopique et qu’il faut un gouvernement pour l’année prochaine, allez ici.

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0