Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Traînez-moi en justice et vous aurez votre argent.

Publié le par Miteny

Donc, pour vous (comme pour n’importe qui) : Il ne suffit PAS que l’on frappe n’importe quEL CORPS VIVANT (MÊME EN BON ETAT) pour que de la douleur apparaisse. C’est vrai pour vous (voir précédemment). A moins que vous soyez exceptionnel(le) et que vous considériez que vous êtes le seul au monde à savoir ce qu’est la douleur, vous admettrez que c’est une généralité. Puisque ça ne suffit pas, il faut autre chose. S’il ne faut rien d’autre, ça suffit. Si vous contestez cette évidence logique, là encore procès etc.… Supposons que cette chose soit dans le corps ou produite par le corps. Il suffirait alors d’un corps en fonctionnement pour que cette chose puis de la douleur apparaisse. Ce qui, je le rappelle est faux, vous l’avez-vous-même admis. Seule solution : cette chose est cause d’elle-même, donc éternelle, donc toute-puissante. On peut l’appeler Dieu. Car comme disait Spinoza : Axiome II. Une chose qui ne peut se concevoir par une autre doit être conçue par soi. CQFD.

Si vous n’êtes pas convaincu, je vous conseille de me faire un procès (il vous faut d’abord un avocat et peut-être aussi des experts).Mais attention, il faut que vous ayez des arguments logiques et argumentés pour mettre en défaut ma démonstration. Car sinon je contre-attaquerai en vous demandant des dommages et intérêts… (pour tentative de racket). Et oui, il faut en passer par là… C’est triste non ?? (et peut-être drôle). Les versions précédentes.

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0

Gardez le Coran et la Bible.

Publié le par Miteny

Vous pouvez lire la Bible et même le Coran car c’est intéressant. Mais, sans vouloir vous offenser, je doute que vous puissiez réellement comprendre ce qui s’y trouve. J’ai l’impression que même l’islam s’est fourvoyé dans son application, comme la religion chrétienne s’est fourvoyée dans l’application de ce qui est écrit dans la Bible. Si comme je le pense Mahomet écrivait à propos des choses de l’esprit alors les mots n’ont pas le même sens et il faut les comprendre différemment.

C’est si difficile de parler de la conscience, des idées, de l’esprit que les prophètes ont généralement du utiliser des métaphores parfois obscures. Il suffit pour s’en convaincre de se rendre compte à quel point il peut être difficile de convaincre d’une réalité aussi évidente que celle de l’existence de Dieu. En fait ce n’est pas tellement le Coran ou la Bible qui doivent être remis en question, mais c’est plutôt ce qu’on en fait.

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0