Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce midi, chef d'oeuvre artistique pendant 2 heures.

Publié le par Miteny

Quelque part, le discours, l’argumentation, c’est aussi un art. D’ailleurs, ne parle-t-on pas d’art oratoire ? On pourrait comparer cette discipline au foot. Ainsi une discussion entre moi (par exemple) et un athée pourrait se comparer à un match du Real Madrid. Serais-je aussi bon dans une joute verbale que je le suis dans un match de foot (certaines mauvaises langues diront que j’affabule complètement et que je mérite autant ces éloges que Cannavaro son ballon d’or…) ?

J’espère que j’aurai l’occasion un jour d’essayer... A la télé par exemple. Imaginez, une démonstration de l’existence de Dieu en direct !! (si vous être convaincu, tapez 1, sinon tapez 2).

 

  

L'illustration d'avant.

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0

Le procès.

Publié le par Miteny

La démonstration de l’existence de Dieu étant si facile, si évidente, pourquoi n’est-elle pas universellement reconnue ?? Que s’est-il passé dans l’histoire de l’humanité pour que nous pataugions à ce point dans l’absurde ? Personnellement, je crois que les « gens d’en haut », c'est-à-dire les scribes (ceux qui ont la culture) et les pharisiens (ceux qui disent représenter Dieu) se sont mis d’accord pour cacher la vérité le plus possible car cela servait leurs intérêts. Il faut que le peuple reste dans l’ignorance pour qu’il reste esclave. C’est un COMPLOT. Puisque c’est comme ça, je vais tenter de leur faire un procès. Il faut que je choisisse une cible : André COMTE SPONVILLE. Mais aussi un grief. Athéisme devrait suffire. Il faudra que je prouve que l’athéisme est un mensonge nocif.

Ce n’est vraiment pas gagné, les soi-disant croyants ayant fait plus de mal au nom de Dieu que les athées ou les agnostiques. Je pense utiliser l’argument suivant : le mensonge est un crime, surtout le mensonge des philosophes (les scribes donc), qui ont, il faut en être conscient, un véritable pouvoir sur les institutions. L’objectif : il faudra d’une part qu’il me rembourse mes frais et d’autre part qu’il publie un rectificatif, une sorte de « mea culpa, je me suis trompé, Dieu existe ». Si jamais je réussis (totalement improbable), j’espère que ce procès débouchera sur celui de l’église catholique et de la religion en général (on peut rêver). De toute façon, j’ai raté ma vie, alors autant finir en beauté. Bon, du courage, il faut que je déniche un avocat…

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0