Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La moindre des transcendances.

Publié le par Miteny

Il me semble que la moindre des choses à comprendre en matière de transcendance, c’est le caractère profondément irrationnel de l’existence du « moi ».

Je m’explique : Tout d’abord, je tiens à souligner que l’effort de transcender sa condition fait du bien. Ça devrait être enseigné dans les écoles car cela permet d’avoir une vue plus sage et plus vraie de la réalité. C’est d’ailleurs ce que la science propose de faire. Ensuite, il me paraît primordial de comprendre (et c’est peut-être la centième fois que je me répète) que le fonctionnement du corps humain (même en bon état) ne suffit pas pour que des réalités aussi concrètes que la douleur, la vue soient fabriquées. Ça me paraît pourtant assez évident. Par exemple, un ensemble « yeux+cerveau » en bon état suffit-il pour qu’une image (de la chose regardée) soit conçue ? Et bien non !! Soyons rigoureux tout de même !

Pour tout le monde (c'est-à-dire pour n’importe qui), il n’y a qu’un ensemble « yeux+cerveau » qui permet de « fabriquer » des images : LE SIEN.

Voilà pour moi ce qu’est la moindre des transcendances. Ce qui est étonnant, c’est qu’il existe des gens qui n’acceptent pas cette évidence… J’ai l’impression d’être celui qui (encore et encore) continue de chercher à démontrer que 2+2=4 à des personnes qui ont décidé (arbitrairement, parce que cela ne leur fait pas plaisir) que 2 et 2 ne feront jamais 4.

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0

Le dîner de cons.

Publié le par Miteny

Je m’attends régulièrement à être invité un jour ou l’autre à un dîner de cons. Bien sûr, le con du dîner, ce sera moi. Est-ce que je refuserai ? Non, surtout si ce sont des gens « de la haute ». Et pourquoi pas ? Être invité à un dîner de cons, c’est être invité quand même… Dans le film du même nom, les gens qui invitent sont éditeurs, écrivains, médecins… Non vraiment, être invité par ces gens pour parler de sa passion, ça ne peut pas vraiment faire de mal… Je lance donc un appel, si vous souhaitez organiser un dîner de cons et que vous manquez de cons (cas de figure improbable à notre époque, malheureusement), n’hésitez pas à me poser la question. Pour m’inviter (sur Toulouse uniquement), écrivez à:

sebastien@dieuexiste.com

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0