Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'abbé Pierre: il faut agir.

Publié le par Miteny

Pour répondre aux commentaires sur l’abbé Pierre, je dirais d’une part qu’il est vrai que je ne peux pas me permettre de juger celui qui aide son prochain mais que d’autre part il ne faut pas se priver de réfléchir. Car, oui, il faut agir. Mais dans quel but et par quels moyens ?? Telles sont les questions auxquelles on se doit de répondre. Pour savoir quel est le but de l’existence humaine, il faut d’abord savoir quelle en est la cause. Ça paraît logique.

Ainsi, vouloir démontrer l’existence de Dieu c’est aussi tenter d’identifier l’objectif et les moyens de l’action… politique (au sens étymologique du terme) par exemple. Donc si l’action de l’abbé Pierre était nécessaire, elle n’est pas suffisante. Autrement dit, il y a aussi besoin de gens qui sont capables de défendre une idéologie (et/ou une théologie) avec des arguments percutants. Peut-être que Monsieur Grouet n’en avait pas le temps (ni la capacité ?) mais en tout cas il est vrai que j’ai quand même exagéré en écrivant l’article « dire du mal de l’abbé Pierre ».

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0

L'amour de la bêtise.

Publié le par Miteny

Hier, en regardant un reportage sur la Corée du Nord, je me suis dit que le nationalisme, c’était vraiment l’amour de la bêtise. Chaque nation demande à ses sujets de mourir (un jour ou l’autre) pour une idée qui ne correspond qu’aux phantasmes des plus cons d’entre nous, qui, du fait justement de leur grande capacité à être dangereux, finissent généralement au pouvoir.

Il est facile de prouver qu’aujourd’hui la notion de nationalité ne correspond à aucune réalité : 2 personnes peuvent très bien être d’ethnies, de langues, de religions, de convictions différentes et… appartenir à la même nation (aux Etats-Unis par exemple). Inversement, 2 personnes peuvent être de la même ethnie, parler la même langue, être de la même religion, partager les mêmes convictions et… devoir s’opposer à cause de la bêtise de quelques dirigeants (comme c’est le cas pour les 2 Corées).

Il est donc particulièrement absurde de vouloir défendre une nation, de se définir comme d’abord appartenant à une nation : c’est arbitraire et idiot. Ce constat (simple, encore) me suffit pour ne pas avoir envie d’aller voter et même pour conseiller aux autres de faire comme moi (même Ségo et Sarko n’ont que le mot France à la bouche).

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0