Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les langues de l'humanité.

Publié le par Miteny

Voulez vous savoir quel est mon livre de chevet ? Voulez vous savoir lequel de mes bouquins n’a plus sa couverture (ni ses premières pages) tellement je l’ai lu, relu et rerelu ?

Non, ce n’est pas la Bible ni un livre de Spinoza ou d’Hegel mais…. Les langages de l’humanité de Michel Malherbe. Et dire que Mr Malherbe est ingénieur des Ponts et Chaussées. Presque comme moi !! (ou plutôt : je serai peut-être un jour presque comme lui…) Non mais vraiment, ce monsieur a l’air très bien, et son livre est passionnant (à condition d’être  soi-même passionné de linguistique…).

Il propose aussi des lexiques dans plusieurs dizaines de langues… africaines, européennes, asiatiques (comme le Burushaski par exemple, très connu des linguistes). Il ne se passe pas une semaine sans que je ne feuillète quelques pages de cet ouvrage. Il va peut-être falloir que je m’en rachète un autre exemplaire. Et dire qu’une fois j’ai raté de peu une des séances de dédicace de Michel Malherbe (lequel a écrit plein d’autres livres).

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0

Démonstration par l'absurde.

Publié le par Miteny

Supposons que Dieu (défini d’abord seulement comme « autre chose », en plus de la Nature ) n’existe pas.

Etape 1 : Donc seule la Nature (terme générique évoquant toute la matière qui existe et qui interagit) doit être capable seule de fabriquer la douleur. (oui ?)

Elle utilise pour cela n’importe quel corps en bon état : si ce corps est frappé (par exemple), de la douleur est produite. Or, la douleur n’est produite que pour l’individu frappé. Tout le monde ne la ressent pas, seule une personne la ressent (je pense que tout le monde sera d’accord J).

Etape 2 : Donc de manière générale (pour tout le monde) ce corps frappé ne produit aucune douleur.

Etape 3 :

L’affirmation « si ce corps est frappé, de la douleur est produite » est donc FAUSSE.

Petit rappel : pour qu’une affirmation soit déclarée scientifiquement vraie, il faut qu’elle soit vraie POUR TOUT LE MONDE. (Exemples : pour tout le monde, la Terre tourne autour du soleil, l’eau est plus lourde que l’air…). Nous aboutissons à une contradiction (une absurdité) donc la supposition initiale n’est pas correcte. Conclusion : Dieu ("autre chose", en plus de la Nature) existe.

PS : je rappelle que la douleur n’est ici qu’un exemple. Je préfèrerais employer le mot conscience mais j’ai peur qu’il ne prête à confusion. Pour la personne qui ne ressent plus la douleur, je prendrais bien sûr un autre exemple (orgasme, fabrication des images…). Si vous pensez que je me trompe, indiquez moi où se trouve l'erreur.

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0