Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand on est con, on est con.

Publié le par Miteny

C’est une chanson de Brassens : « le temps ne fait rien à l’affaire ».

Non seulement le temps, mais aussi la couleur de peau, la nationalité, l’ethnie, le sexe, la culture… Alors, entre vous, plus de controverses, cons d’ici ou d’ailleurs, cons caduques ou cons débutants, petits cons ou grands cons, cons noirs ou cons blancs, cons déprimés ou cons joyeux… Moi qui balance entre 2 âges, entre 2 cultures, entre 2 couleurs de peau… je vous adresse à tous un message : quand on est con, on est con.

Si vraiment vous voulez séparer les gens, créer des différences pour les opposer il n’y a qu’à faire les 2 « camps » suivants : les cons et les autres… Un con se définissant comme quelqu’un ne voulant identifier les gens que par... la couleur de peau ou la nationalité, l’ethnie, le sexe, la culture, l’âge, le statut social…

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0

Le pacte présidentiel de Ségolène Royal.

Publié le par Miteny

Ces gens là se moquent du monde, on dirait. Son document n’est qu’une liste de bonnes intentions… comme si les autres n’y avaient pas pensé avant. Je crois qu’elle est complètement hors sujet : ce qu’on lui demande ce n’est pas ce qu’elle voudrait qu’il se passe mais quelle nouvelle approche elle peut bien avoir pour changer les choses. Or, il n’y a vraiment rien de nouveau.

Je l’ai lu (un peu) et ce n’est qu’un copié-collé (aux niveaux des idées bien sûr) des campagnes précédentes. Ça fait quand même peur, car, vu la nullité du PS (ils sont tellement nuls qu’ils ne sont même plus écoutables : on s’endort), le peuple risque de voter pour Le Pen, personnage vraiment dangereux, qui n’hésitera pas à m’envoyer (avec d’autres) dans un de ses camps de concentration. Je l’ai bien entendu défendre les crimes contre l’humanité qu’ont été les dernières guerres mondiales et refuser de s’excuser pour les génocides perpétrés en Algérie, à Madagascar ou au Cameroun

PS : je tiens à dire que je ne vote pas. Et bientôt, tous ceux qui, par le passé, ont voté, regretteront amèrement de l’avoir fait.

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0