Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Choisir son camp.

Publié le par Miteny

Dans ce monde qui se dit avoir les mains propres, autant choisir un camp qui a vraiment les mains propres. C’est logique. Mais qui alors ? Faisons un inventaire succinct.

Les communistes. C’est une blague ? Vous êtes fou ou quoi. Vous voulez revoir les goulags, les massacres, les génocides… Des gens qui se réclament de cette idéologie qui, dans les faits, s’est avéré d’une cruauté inouïe, sont sans doute à la fois idiots et sans scrupules.

L’extrême droite. Là encore, je me demande si vous allez bien. Vous êtes sous l’emprise d’une folie qui s’appelle la haine. Je vous rappelle que cette « tendance politique » est à l’origine du plus horrible génocide qui ait existé jusqu’à maintenant : l’holocauste.

La droite. Petit rappel quand même : la première guerre mondiale, la colonisation (massacre de Sétif, massacre des malgaches en 1947), le soutien de tout un tas de dictateurs africains au cours du 20ième siècle, la guerre d’Algérie (et même la seconde guerre mondiale). Non, c’est clair, ces gens là sont violents, sans scrupules et n’ont, c’est le cas de le dire, absolument pas les mains propres. Ils n’ont jamais hésité à sacrifier des gens pour la réussite de leurs entreprises.

La gauche. Si on se veut rigoureux, on ne peut absolument pas affirmer que ce parti n’a jamais soutenu de guerre, de violence. En fait on peut mettre la gauche et la droite dans le même sac : celui des politiciens qui, au cours des derniers siècles n’ont pas hésité à envoyer des millions de personnes à une mort certaine. Quelques exemples : Mitterrand, à l’époque de la bataille d’Alger, n’hésitait pas à mentir sur la réalité de la torture. Peu importe la souffrance et la mort des gens.

Les écologistes. Quelle représentation du monde ont ces gens là ? Personne ne sait. A part la défense légitime de l’environnement, c’est le flou artistique. C’est sans doute pour ça qu’il y a tellement de candidats écologistes. En fait ce ne sont la plupart du temps que des opportunistes qui n’ont pas su faire leur place dans leur parti et qui essaient de faire leur trou ailleurs.

Non, ceux qui disent aimer les autres (comme tous ceux là) mais qui (contrairement à tous ceux là) le font vraiment et vont même jusqu’à donner leur vie pour ne pas participer à la folie ambiante… sont à chercher parmi les organisations pacifistes (chrétiennes).

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0

Le retour d'Issa.

Publié le par Miteny

Voilà ce que j’ai lu sur Wikipedia : Jésus est le Messie et un prophète majeur de l'Islam, qui le nomme Īsā (عِيسى) et pour qui il reviendra à la fin des temps. Contrairement aux chrétiens qui considèrent Jésus comme l'incarnation d'une personne divine, l'islam insiste sur son humanité, comme cette religion le fait pour tous les prophètes, Mahomet y compris. Il ne reviendra pas en tant que prophète, mais en tant que guide et juge de la communauté des croyants, musulmans ou non. Selon la croyance chiite, il reviendra peu avant ou après la venue du Mahdi.

On ne peut en effet nier que Jésus était un être humain et encore moins dire qu’il était physiquement le fils de Dieu. Je pense aussi que c’est absurde. Par contre il est possible d’envisager un lien spirituel entre Dieu et cet homme qui avait une vision du monde particulièrement pertinente. Comme il se représentait bien qui pouvait être Dieu, il pouvait affirmer qu’il avait une relation privilégiée avec ce dernier. Un peu comme celle qu’avait Hegel avec le monde des idées lorsqu’il écrivait : ce n’est pas la raison de l’homme qui connaît Dieu, mais la raison de Dieu en l’homme. Puisque Jésus avait compris ça, il pensait légitime d’affirmer qu’il était le fils unique de Dieu.

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0