Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tournoi de sixte.

Publié le par Miteny

Il paraît que Zinedine Zidane refuse de revoir Materazzi… Il ne pourra donc pas jouer un nième match contre la pauvreté (ou pour l’union européenne… ou contre « la méchanceté dans le monde », je ne sais plus… il faut dire que c’est tellement pipeau tout ça). Je lui propose donc de venir compléter l’équipe de sixte (foot à 6 ou 7) de dieuexiste.com. Nous aurions justement besoin d’un milieu de terrain un peu agressif, pour muscler notre attaque (et notre jeu de tête). Il fera parfaitement l’affaire.

Le problème, c’est qu’il ne se déplace pour moins de 500000 Euros la demi-journée. A moins de trouver un truc à la mode pour le faire venir gratuitement. Ronan, tu as une idée ? Je te rappelle que la maladie, la pauvreté, l’écologie… tout ça c’est pris. De plus, il faut quelque chose qui amène les journalistes pour que ces derniers répètent que Zidane a du cœur, qu’il est formidable et qu’il peut presque guérir les enfants en posant sa main sur eux. Décidément… vivement qu’on interdise le sport professionnel et qu’on détruise les stades (enfin je veux dire les tribunes… pas le terrain). Ras le bol de tous ces dopés.

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0

L'évangile de Marcel.

Publié le par Miteny

De la Bible on peut tirer beaucoup de bonnes choses mais il est sûr qu’à notre époque il est très difficile de prendre à la lettre ce qui y est écrit. Le monde créé en 6 jours, l’histoire d’Adam et Eve, les récits incroyables de déluge, de ville qui s’écroule sous le bruit des trompettes, d’anges qui tuent en une nuit des centaines de milliers de soldats, de miracles, de résurrections, de survie dans le ventre d’une baleine…

Si l’on veut vraiment comprendre le message de ces textes « sacrés », on est obligé de prendre du recul, de se mettre à la place de ceux qui ont rédigé ces lignes. Il faut se rendre compte à quel point ces gens là voyaient les choses différemment, à quel point les phénomènes naturels pouvaient être mystérieux pour eux. Si l’on ne fait pas cet effort de réflexion, on risque fort de passer pour un imbécile… comme ce pauvre Samuel, le héros de l’évangile de Marcel. On risque aussi de desservir Dieu, qu’on fait passer également pour un imbécile (si j’ose dire). Cela me semble donc plutôt nuisible et l’on peut alors se demander si les intentions de ceux qui ont recours à de telles interprétations sont vraiment sincères.

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0