Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est pourtant évident.

Publié le par Miteny

Oui c’est évident. Le fonctionnement du corps ne suffit pas.

Cela n’empêchera des tas de gens de penser que je suis fou ou qu’il faut me haïr. On pourrait croire que la raison ait son mot à dire dans un monde qui se dit scientifique. Mais non, bien au contraire. L’obscurantisme domine largement : l’obscurantisme matérialiste (dont l’expression la plus abjecte est le marxisme-léninisme) mais aussi l’obscurantisme religieux qui refuse de remettre en cause les interprétations archaïques d’un texte dit sacré. Moi je propose à la place de cette violence intellectuelle qui interdit aux êtres humains de se servir du plus beau de ses outils (le cerveau), une alternative viable et sécurisante : la raison.

Et l’usage de la raison passe par le doute. Ainsi ce n’est pas parce que vous aurez accepté la non-suffisance du corps qu’il faudra tout accepter ensuite. L’âme existe-t-elle ? Le dualisme est-il vrai ?

Je ne sais pas (même s’il est logique de penser que le fonctionnement du corps étant nécessaire, sans corps, plus de conscience… donc pas d’âme !).

En fait, l’étape la plus facile dans la quête de la vérité est bien la non-suffisance du corps. En effet, il y a une chose dont on ne peut douter : sa propre existence. Et notamment le fait que l’on a mal quand on a mal et que l’on n’a pas mal quand on n’a pas mal ! Après, de tout ce que vous racontent les religions, les politiques et autres beaux parleurs, n’hésitez pas : doutez !

N’oubliez pas : on vous a caché les vérités les plus simples pour vous faire avaler les mensonges les plus odieux. Alors réveillez vous et laissez de côté votre orgueil mal placé !!

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0

Spécial dédicace.

Publié le par Miteny

Un autre petit article sur le thème « le corps ne suffit pas ». J’aimerais recopier ici un commentaire de Loïc assez caractéristique des discussions qui animent ce blog : « Cela ne change en rien au fait que tu n'as jamais accès, du point de vue subjectif, du point de vue de ta perception "immédiate et naturelle", qu'à un seul des deux effets, celui qui concerne ton corps et que par suite tu ne peux faire aucune comparaison avec l'effet du corps du voisin. Pour ça, il faut recourir à une méthode objective. Et si on utilise une méthode objective, on constate que les effets sont identiques en termes de fonctionnement, ce qui anéantit, une nouvelle fois, ton raisonnement ».

Or, à mon avis, le point de vue subjectif, c’est la réalité, la certitude absolue : Je percute un scooter la nuit dans Paris = DOULEUR TERRIBLE ! (c’est certain). Un autre corps percute un scooter (ou même un camion)= c’est peut-être triste mais pour moi l’effet est complètement différent. Par contre la « méthode objective » ne correspond pas à la réalité telle que la vivent les gens. C’est une écriture erronée qui déforme artificiellement la réalité pour pouvoir conclure ensuite : identité de fonctionnement… Or la certitude absolue que nous avons lorsqu’on nous sommes injustement maltraités par des véhicules polluants, bruyants et malsains, c’est loin d’être « l’identité de fonctionnement » !!

PS : cet article est dédicacé à un certain M qui a eu un accident de vélo dimanche soir. Non seulement il est tombé dans les pommes mais il a maintenant un gros cocard : il a droit à notre soutien.

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0