Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rappel nécessaire.

Publié le par Miteny

Je rappelle qu’il y a toujours 3000 Euros à gagner. Pour celui qui me dit pourquoi il affirme constater que« N’IMPORTE QUEL CORPS FRAPPE » produit de la douleur.
Quand je pense à la simplicité de mon raisonnement. Il n’y en a pas un qui comprend ou alors qui est assez honnête pour dire qu’il n’y trouve aucune faille.
C’est triste et très très injuste. Quel est l’intérêt d’être aussi malhonnête ? Vous pensez que votre comportement n’aura pas d’incidence et que mentir ne prête pas à conséquence, c’est ça ? Dire que les plus virulents se permettent de faire des blogs pour donner des leçons aux autres. Mais regardez votre propre bêtise avant de vous prendre pour des sages ! (Je pense à mamadomi là… un faux prophète…. ses fruits sont pourris).
S’il y avait un vrai débat, ce serait un massacre. Parce qu’à l’oral, les idées circulent plus vite et que je serais encore plus acharné qu’à l’écrit. Mais il arrivera bien un jour où votre hypocrisie sera révélée. Je n’aimerais pas être à votre place ce jour là : le voile de vos bons sentiments et de vos beaux discours tombera.

PS : faites attention parce qu’il est possible que ce genre de mensonge soit plus bien grave que de mentir sur son âge, de se mettre en colère, de manger trop de chocolats, etc.… (je ne vais pas énumérer les sept péchés… capitaux pour les débiles). Je dis ça à ceux qui aiment bien faire la morale. D’ailleurs… petite question subsidiaire. Qui a dit ?
« C'est pourquoi je vous dis: Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l'Esprit ne sera point pardonné. Quiconque parlera contre le Fils de l'homme, il lui sera pardonné; mais quiconque parlera contre le Saint Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir. »

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0

Shadrach, Meshach and Abednego.

Publié le par Miteny

Pour changer, je vais vous raconter histoire: celle de Shadrach, Meshach et Abednego. Vous la connaissez peut-être d’ailleurs. Avant de commencer je voudrais rappeler le sujet de ce blog : me dire où je me trompe précisément dans MON raisonnement (dont le principal argument est : chaque personne n’a mal que quand son corps est frappé…Ce qui revient à dire que chaque personne constate que la douleur ne peut venir que d’un seul corps… non ?).
Mais revenons à nos moutons : il était une fois, il y a environ 2600 ans, à Babylone, trois jeunes juifs qui s’appelaient Shadrach, Meshach et Abednego.
Oh et puis zut… Louis ARMSTRONG raconte tellement mieux que moi !

 

 

 


Louis Armstrong - Shadrach, Meshach, and Abednego
envoyé par Elqayam

QUEL ARTISTE !! OH OH OH ABNEGOO !!

Publié dans Archives 2006-2009

Partager cet article
Repost0