Une autre preuve de l'existence du lien métaphysique ?

Publié le par Miteny

D'après les expériences du docteur Bem, nous avons des capacités de précognition, qui est la possibilité de prévoir des évènements futurs (lire cet article).

Ce scientifique a imaginé le test suivant : les participants devaient deviner où, sur un écran, une image allait apparaître. L'endroit étant décidé de façon aléatoire, après la prédiction des participants, par un ordinateur. Avec de la simple chance, les participants auraient dû avoir raison la moitié du temps. Mais ils ont prédit correctement 53% du temps. Cette différence est scientifiquement significative.

Comme le dit l'article, « c'est parce que le docteur Bem a utilisé des tests connus du domaine de la psychologie, parce qu'il est considéré comme un sérieux professionnel par ses pairs et parce qu'il n'a pas cherché à spéculer sur ses résultats que sa recherche est si importante : c'est la première fois que l'idée de l'existence de phénomènes psi est si recevable. »

Serions nous capables d'obtenir des informations autrement que par nos sens classiques ?

Personnellement, je le pense, et je le pense d'autant plus facilement que j'ai prouvé de manière irréfutable que nous étions presque tous reliés à un monde dit « métaphysique ». Dans ces conditions, il est logique de croire que certaines personnes douées soient capables d'utiliser ce lien pour obtenir des informations auxquelles ils ne peuvent absolument pas avoir accès avec leurs cinq sens (j'en parle dans mon petit livre Une preuve irréfutable de l'existence de Dieu).

Bien sûr, ceux qui sont incapables de faire la différence douleur/pas douleur sont incapables d'utiliser ce lien (ont-ils seulement une conscience ?), mais d'autres (je ne nomme personne mais je n'en pense pas moins) sont sûrement capables de dépasser largement les 53% de l'essai standard.

En d'autres termes, il existe des génies de la précognition. Je pense notamment à ceux qui ont écrit les prophéties bibliques. En effet, je rappelle que celles-ci ont prévu que 2005-2050 serait une période apocalyptique dans un monde qui ressemble étrangement au nôtre. Et il y a Nostradamus également. Mais hélas, il est trop tôt pour que vous puissiez vous en rendre compte.

Pour l'instant, tout ce que vous avez à faire, c'est admettre l'évidence. Les causes biologiques ne suffisent pas et ne sont pas les seules à prendre en compte.

Arrêtez d'être complètement stupides !!

 

PS : d'ailleurs j'ai envie de vous faire là une petite prédiction pas piqué des hannetons : en 2014, les États européens, en faillite totale, n'auront plus d'argent pour payer leurs fonctionnaires.

Commenter cet article

Roflcopter 09/12/2010 23:21



Tu as donc utilisé l'item 5 de ton répertoire. Aucune innovation, c'est décevant.


 


Tu peux toujours te référer à mon message d'avant pour avoir ma réponse, parce que j'ai déjà répondu à cet "argument" et que je suis fatigué ce soir. Il devient vite lassant de répondre toujours
à la même question, surtout quand l'autre ne comprend jamais qu'on vient de lui répondre. 



Miteny 09/12/2010 23:49



Désolé. La question du blog concerne bien l'exception que je constate. Sinon c'est hors sujet.



Morpheus 09/12/2010 12:54



"j'aurais peut-être du dire "nous", sauf que moi, je ne vote pas"


moi non plus pour l'info ;)



Miteny 09/12/2010 17:45



Il aurait fallu dire "eux" alors .....



frucuche 09/12/2010 08:18



Tu crois que fuir va me faire peur ??? Au contraire, ta fuite prouve que tu as peur.


Ca c'est du grand Miteny. On répond à toutes les questions qu'il veut, lui ne répond jamais à aucune question qu'on lui pose (ou bien il fait mine de changer de sujet quand il sent que ça devient
glissant), et après, il accuse les autres de fuir ! Tout ça parce que les réponses qu'on lui donne ne sont pas celles qu'il désire entendre !


Il y a pourtant une chose très simple à faire, si tu veux montrer à tout le monde à quel point nous sommes des menteurs voués à Satan, C'EST DE NOUS DIRE QUEL EST LE COMMENTAIRE OU NOUS AURIONS
SOI-DISANT "AVOUE" QUE LE PHENOMENE OBSERVE SERAIT "INEXPLICABLE BIOLOGIQUEMENT". C'est tout, ça te prendrait même pas 20s, et pourtant tu ne le fais pas. Tu prends pour prétexte un vil procès
d'intention. Tu dirais quoi, toi si tu voyais à un procès la partie civile qui dirait "cet homme est coupable, j'en ai la preuve irréfutable, cependant, je ne désire pas vous la montrer" ? Tu te
dirais que cet homme ment. Eh bien tout visiteur se rendant sur ce blog pensera que tu mens (ce qui est le cas).


 


Donc pour finir, ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de différence biologique entre les corps que tu devrais observer la même chose dans les deux cas, tout simplement parce que tu fais partie de
l'expérience, abruti.


 


P.S. N'oublie pas de m'envoyer mes 3000€.



Miteny 09/12/2010 17:44



Corps N frappé => pas douleur au niveau de N sauf si N correspond au numéro de mon corps (en supposant qu'on ait numéroté les corps)


Voilà ce que je constate et le "sauf" indique une exception.



Roflcopter 09/12/2010 04:03



Je vais répondre. Je vais:


1- Te faire remarquer le déroulement de notre conversation.


2- Faire un résumé simpliste de l'argumentation que je te présente et à laquelle tu ne réponds jamais par des arguments.


3- Je vais  te forcer à être original et établissant ton répertoire de réponses et en me moquant de son caractère absurde. 


 


Première partie!


 


Je crois que tu ne te rends pas compte que nous avons déjà eu cette discussion?


Que j'ai répondu à ton argumentation maintes et maintes fois?


Que tu es sorti de cette discussion en disant que j'avais avoué que tu avais raison?


Qu'en fait je t'opposais un argument auquel tu n'as pas répondu, sinon en le niant sans argument?


Que tu ne m'a toujours pas dit le numéro du commentaire où j'avais "avoué" que tu avais raison, malgré mes demandes répétées?


Que maintenant, tu es en train de revenir au début de la conversation, en niant que quoi que ce soit s'est passé?


 


Deuxième partie!


 


Oui, tu n'as mal que quand c'est toi qu'on frappe. Bravo!


 


Tu dis que le fait de frapper quelqu'un d'autre ne cause aucune douleur, et que la douleur des autres existe (dans une autre réalité... mmmh) quand on les frappe: plutôt bizzare, mais on comprend
que tu fais référence au fait que l'évolution du corps d'autrui n'a aucune influence directe sur notre expérience subjective. Fine! Ton expérience se limite à ce seul corps, il y a donc un lien
entre toi et ce corps!


 


Ce corps n'étant pas biologiquement différent des autres, ce n'est pas le caractère biologique particulier de ton corps qui explique qu'il soit le seul qui puisse provoquer chez toi une
expérience subjective. Le lien entre toi et ce corps n'est donc pas basé sur une particularité biologique de ce dernier.


 


Maintenant, on peut expliquer ça de plusieurs façons différentes, matérielles ou non.


 


Matérielle: Tu es l'AC de ce corps. L'expérience subjective est d'être cette AC. (Tiens, il n'y a rien que de la matière en jeu ici!)


 


Non-matérielle: Le lien entre toi (immatériel!) et ton corps est fait par Dieu!


 


Comme je n'ai pas à te faire comprendre la théorie immatérielle, voici la matérielle, toute simplifiée pour toi:


 


Frappaillons le corps B.


 


L'AC du corps B est modifiée selon le patron d'activation caractéristique de la douleur.


 


L'expérience subjective (B) résultant de l'existence de l'AC B est modifiée en fonction de l'évolution biologique de l'AC B.


 


B a mal.


 


L'AC A du corps A, elle, n'est aucunement modifiée par ce frappaillage expérimental.


 


L'expérience subjective (A) résultant de son existence non plus.


 


A n'a pas mal.


 


Il ne peut pas vérifier si le corps B a vraiment une expérience subjective et quel est son contenu puisqu'il ne peut pas être l'AC B.


 


Ce qui signifie que les moyens de vérifier la douleur existent - il est possible d'être l'AC B, puisque l'AC B l'est. Il n'est simplement pas accessible à toute autre chose que cette AC. La
douleur de B existe donc, dans un monde où tous existent côte à côte, même si elle ne fait pas partie de leur expérience subjective.


 


Selon une telle explication, la seule distinction nécessaire afin d'expliquer que le fonctionnement du corps B ne provoque pas la douleur de A est une distinction au niveau de l'identité des
corps.


 


Cette explication n'est ni prouvée ni infirmée. Elle est seulement valide, au même titre que l'explication que tu as formulée. Comme tu avais la prétention que le corps ne suffisait pas alors
qu'une explication où le corps suffit fonctionne, je dirais que ta démonstration est foutue. Si tu n'as pas d'arguments convaincant, tu as perdu.


 


(Indice: il faut que tu prouves que ce raisonnement ne marche pas, et il faut donc que tu le comprennes!)


 


Troisième partie!


 


Maintenant, regardons le répertoire de Miteny. Essayons de voir ce qu'il peut nous répondre...


 


1- Non, tu as tout faux. Ça ne marche pas. (... suivi d'une absence de preuve.)


2- Abruti, je constate bel et bien une exception inexplicable biologiquement! (... autrement dit, je n'en ai rien à foutre de répondre à tes arguments, ou que tu aies expliqué en quoi
j'attribuais à cette phrase un sens qu'elle n'a pas, ou au fait qu'une autre explication, matérielle, existe et fonctionne. Je m'aime!)


3- Calomnies! Menteur! Serviteur de Satan! (... suivi d'une absence de preuve soutenant ces accusations. Je ne peux ni démontrer l'existence de Satan, ni dire comment et
où tu as menti. Mais bon, moi je peux le dire. Ne t'avise surtout pas de me traiter de menteur, TOI tu as besoin de preuves pour que ce soit vrai! Tu n'es pas un messie!)


4- Le corps ne suffit pas! (... tu as beau me donner une explication qui fonctionne et où le corps suffit, moi ça ne me suffit pas parce
que.)


5- Je répète que je ne constate pas la douleur d'autres corps que celui-ci et blablabla! (... je me fiche que tu viennes de me démontrer qu'une explication matérielle est possible. Je vais
répéter la mienne, parce que c'est ça une discussion. Répéter quand le monde a compris et répondu. Je m'aime.)


6- Je n'ai pas de prémisses! (... je ne suis pas au courant qu'un raisonnement logique nécessite des prémisses, et je m'en fous. D'ailleurs, moi, je suis persuadé de ne faire qu'un constat. Je ne
suis pas au courant qu'il serait stupide et inintéressant de débattre d'un constat puisqu'il n'y a aucun raisonnement à réfuter derrière. Et je ne réalise pas que d'être persuadé de faire un
constat quand à l'insuffisance des corps m'empêche de défendre mon raisonnement, parce que je ne réalise pas qu'il existe et qu'il est en danger... mais je m'aime, c'est plus important que de
vivre dans la réalité non?)


7- Même causes, mêmes effets! (... non, être un corps frappé n'entraîne pas toujours les mêmes effets sur lui-même dans ta théorie! Être l'AC d'un corps frappé ne fait pas toujours mal selon
elle! Non non non tu es stupiiiide! Et je m'aime!)


8- Alcoolique! Tu te drogues! (... je suis en train de te réfuter! Oui oui oui!)


9- Le matérialisme dit que ça devrait me faire quand quelqu'un frappe un autre! (... j'ai manifestement tout compris du matérialisme puisque les matérialistes ne sont même pas d'accord avec moi
là-dessus! Je m'aime!)


10- Ce n'est pas une explication, c'est une affirmation/description d'une situation! (... bah oui, les explications n'affirment rien ni ne décrivent jamais une situation! Quelle absurdité!)


11- Si tu dis qu'il n'y a pas de distinction biologique entre les corps, tu as perdu parce que je dis la même chose et que j'en conclus que le corps ne suffit pas! (... je me fiche du fait que
ton raisonnement diverge du mien après. Je n'ai pas besoin de m'attaquer à la suite de ton raisonnement. Je m'aime!)


12- TU TE MENS! (... je le sais. Parce que mon raisonnement est merveilleux et tu le sais parce que c'est ÉVIDENT parce que... Tu es juste envieux et dévoré par
l'obscurantisme... mmfmrmlrServiteur de Satanmmfmgnlrmrlbmmf...)


13- Je ne vais "répondre" maximum qu'à UN SEUL TRUC de ton tout ton texte. (... de ce fait, je n'ai pas besoin de penser au reste de tes arguments et j'ai le droit de les ignorer. C'est comme ça
que ça marche.)


14- Quel charabia! (... je n'ai rien compris, donc ça ne veut rien dire. Un messie comprend toujours tout. Pas besoin d'autres preuves. Je me fiche que d'autres comprennent bien ce qu'il a dit,
ça ne veut rien dire quand même.)


15- Tu es méchant. (... tu m'insultes! Comment oses-tu insulter celui qui ose dire que le monde entier est stupide, qui dit à ceux qui ne sont pas d'accord avec lui qu'ils sont des êtres
frustres, à la bêtise immense, serviteurs de Satan et des animaux sans conscience, et qui remet en question l'intelligence de ceux qui à priori le soutiennent?)



Miteny 09/12/2010 17:43



Corps N frappé => pas douleur au niveau de N sauf si N correspond au numéro de mon corps (en supposant qu'on ait numéroté les corps)


Voilà ce que je constate et le "sauf" indique une exception.



Roflcopter 08/12/2010 23:56



Tu le dis, mais tu n'argumentes pas et tu ne me réponds pas.


 


Quel numéro de commentaire, et la preuve que c'est ce que je voulais dire et non ce que je dis au commentaire 108?



Miteny 09/12/2010 00:44



Tu crois que fuir va me faire peur ??? Au contraire, ta fuite prouve que tu as peur.


Corps N frappé => pas douleur au niveau de N sauf si N correspond au numéro de mon corps (en supposant qu'on ait numéroté les corps)


Voilà ce que je constate et le "sauf" indique une exception, sombre abruti, inexplicable biologiquement car biologiquement, les corps sont similaires.


Bon alors qu'est ce que tu vas faire pour fuir l'évidence ? Te moquer, insulter, calomnier ??



Roflcopter 08/12/2010 23:14



Je ne vois même pas en quoi dire que quelqu'un a déjà été d'accord avec toi est un argument. Quoi, une fois qu'on a dit quelque chose que tu penses c'est désormais prouvé?


 


Tu ne sembles pas être capable de comprendre ce que j'écris... Tout le monde le comprend sauf toi! C'est grave, consulte! ^^


 


Donne-moi le numéro du commentaire où j'ai "avoué" avec des arguments prouvant que ce commentaire signifiait bien ce que tu dis et non ce que je t'explique pour la Xième fois au
commentaire 108.


 


Tu ne fais que refuser le dialogue en répétant que j'ai avoué quelque chose que je n'ai jamais avoué.


 


Que répondras-tu, ô monarque? Que j'ai avoué, sans le prouver et sans faire référence à quoi que ce soit de ce que j'ai dit?


 


J'en rirais, je dois le confesser.



Miteny 08/12/2010 23:43



Calomnie et mensonges. C'est toi qui refuses le dialogue.


Je constate bien une exception (douleur que quand mon corps est frappé). t'es vraiment un escroc, un menteur grossier



Roflcopter 08/12/2010 22:04



Donne-moi le numéro du/des commentaires auxquels tu fait référence, parce qu'ils n'ont jamais signifié ça.


 


Je n'ai jamais dit cette phrase précise. Tout ce que j'ai dit ne portait pas cette signification. J'ai bien dit:


 


"L'exception est inexplicable à l'aide d'une distinction entre les corps et la biologie, au sens de science*, ne peut l'expliquer**.


 


Mais toi tu ne veux pas dire que ça, tu crois que ça implique que le corps ne suffit pas, ce qui n'est pas précisément une conclusion strictement logique...


 


On peut toutefois supposer que la conscience n'a pas d'origine autre que biologique, qu'elle ne nécessite rien d'autre que l'existence d'un corps pour exister objectivement. "


 


En plus court: 


 


"La conscience peut n'avoir pour cause objective que l'existence d'un processus biologique.


 


On ne peut seulement pas expliquer comment c'est possible grâce à la biologie*!"


 


* La biologie n'est pas ici "un processus ou une entité biologique", mais l'étude de ces processus. La science de la biologie. Allô?!


** Expliquer est utilisé dans son sens premier... expliquer. Produire une explication. Pas causer,
produire, engendrer ou autre mot du même acabit.



Miteny 08/12/2010 22:58



Si tu ne sais pas lire ce que tu écris, je peux rien faire pour toi. Consulte.


Mécontent d'être piégé, tu continues à nier l'évidence, c'est ridicule.



Roflcopter 08/12/2010 20:10



Et bien, si j'ai vraiment dit ça, donne-moi le numéro du commentaire où je l'aurais dit... =)



Miteny 08/12/2010 21:46



phénomène exceptionelle (exception) inexplicable biologiquement (matériellement donc)... tu as dit



Morpheus 08/12/2010 13:06



dans se cas, ne dit pas vous patati patata, mais les autres, quand tu me répond et que tu dis vous c'est assez général ;)



Miteny 08/12/2010 18:28



j'aurais peut-être du dire "nous", sauf que moi, je ne vote pas



Morpheus 07/12/2010 20:26



"Mais c'est le monde qu'une bande d'abrutis comme vous avait fait. Heureusement pour moi que je n'ai jamais voté...


Quand on voit les guignols pour qui vous votez... ça va très bien avec votre incapacité débile à faire la différence douleur/pas douleur. "


 


déjà tu me parle autrement et ensuite des complétement abruti de parler comme sa alors que je n'es pas dégommer ta théorie ou contredi celle-ci, et puis même si sa avait était le cas, tu n'as
aucun droit, ni aucun pouvoir de me répondre comme tu viens de le faire, tu peu être intelligent, mais intelligence et politesse ne sont malheureusement pas toujours ensemble et c'est se que je
vois quand je te lis. Alors tu te calme. Si on ta pas appris le respect quand tu étais enfant c'est bien triste.



Miteny 07/12/2010 20:52



c'est pas vraiment contre toi



Roflcopter 07/12/2010 12:12



Il faut comprendre ce que j'écris.


 


La biologie ne peut expliquer comment un processus biologique et d'être un processus biologique ≠ La biologie ne peut donner lieu à la conscience seule.


 


Différence majeure. Si tu ne comprends pas, lis Nagel.



Miteny 07/12/2010 17:26



Je rappelle ce que tu as ECRIT : "oui, miteny, tu constates un miracle authentique".


Toi maintenant comprendre pourquoi toi piégé ??



Roflcopter 06/12/2010 23:33



J'ai affirmé que la conscience pouvait exister objectivement à partir de la seule existence d'un processus biologique.


 


J'ai affirmé que la biologie ne pouvait toutefois expliquer comment une telle chose est possible.


 


Ça n'a rien d'un miracle, à moins que le fait que que des choses existent soit un miracle? Après tout, rien qui n'existe ne peut justifier l'existence, puisque l'existence de cette chose est
inexplicable...!


 


Je n'ai donc pas avoué ce que tu prétends que j'aurais avoué.


 


De plus, même si quelqu'un exprimait une fois qu'il pouvait être d'accord avec ce que tu dis, ces arguments suivants n'en sont pas moins des arguments qu'il faudrait démonter.


 


C'est comique que tu m'accuses d'être bête et méchant quand tu m'abreuves d'insultes parce que tu ne comprends pas ce que je dis. Si je me permet de t'insulter, ce n'est que parce que tu ne te
comportes pas comme un interlocuteur respectable et que tu devrais t'en rendre compte. Je te ferais remarquer que tu abreuves tous ceux qui passent ici depuis 4 ans, même ceux qui te soutiennent.
Tu t'attends vraiment à ce que les gens ne te rendent jamais la pareille?


 


Je crois que tu ne te rends pas compte à quel point tu te comportes avec les gens comme si c'était de la merde et que tu étais un génie qui devrait être vénéré.


 


Tu écartes toute indice que ce n'est pas le cas avec dédain, du coup tu es prisonnier de tes petites fantaisies de grandeur et de gloire.


 


Personne ici ne pourrait péter ta balloune avec un quelconque argument.  Tu les nies. Tu les déformes. Tu dis que c'est débile. Tu ne veux même pas les comprendre, tu ne veux même pas les
démonter, même quand tu le pourrais. Tu t'en fiches. Avant même de les avoir compris tu as déjà décidé qu'ils étaient faux.


 


En ce moment tu ne me crois pas. Tu es en train de te dire que je suis un serviteur de Satan démasqué qui fait une attaque personnelle, parce qu'il panique devant sa fin qui est inéluctable étant
donné la qualité exceptionnelle de tes arguments. (Je t'ai déjà dit que tu ne semblais avoir une extrême difficulté à comprendre les gens?)


 


Et bien non. Ce n'est pas une lettre de "démission", je n'abandonne pas ce "débat" qui n'a rien de sérieux étant donné tes dispositions. Je suis juste quelqu'un qui voit en toi un troll amusant à
nourrir. Je prends la peine de t'écrire ça pour te signifier que je te considère au moins suffisamment pour te faire remarquer que tu as un sérieux problème. Ensuite, tout va probablement
redevenir comme avant, tout protégé que tu es de ce que je viens de dire par ta petite bulle, et je vais continuer de nourrir le troll dont le caractère incongru me divertit.


 


Tu n'as probablement que des insultes et des morceaux de ta démonstration à répondre, j'ai hâte de lire ça.



Miteny 07/12/2010 09:23



Je répète : tu as avoué que je constatais un phénomène exceptionnel inexplicable biologiquement.


Il ne faut pas lire ce que tu écris  alors ??



Roflcopter 06/12/2010 19:56



Tu n'as absolument rien compris à ce que j'ai dit, n'est-ce pas? La conscience peut n'avoir pour cause objective que l'existence d'un processus biologique.


 


On ne peut seulement pas expliquer comment c'est possible grâce à la biologie!


 


Le corps peut tout à fait suffire dans ces conditions.


 


Si le fait que le corps peut suffire est un miracle et la preuve de Dieu...!



Miteny 06/12/2010 22:36



bah non, tu as avoué que je constatais un authentique miracle (définition : phénomène inexplicable matériellement). 


Tu peux nier l'évidence, c'est trop tard !



Quelqu'un 06/12/2010 16:56



Comment se fait-il que parmi tous ces corps frappés, le seul pour lequel je ressens de la douleur (exception) soit le mien ? 


 


Puisque tous les corps sont identiques (admettons), la raison de cette exception n'est pas un phénomène biologique. 


La raison à cette exception tient dans un simple concept : l'identité. C'est l'identité qui relie un corps à son propriétaire. 


 



Miteny 06/12/2010 17:21



Charabia. Le fait est que tu as avoué que je constatais un phénomène inexplicable matériellement (ce qui s'appelle un miracle... et je ris)



Conrad 06/12/2010 16:53



La biologie, au sens de science, ne peut expliquer comment un processus biologique peut être conscient.


 


Mais on n'a jamais parlé du comment !!!


 


Faux. On parle du " comment" depuis un long moment déjà. Lorsque tu exiges une explication à ton exception, il s'agit bien du comment. 


 


Le fait que la biologie n'explique pas "l'exception" ne signifie pas qu'il y a une cause non biologique.


 


Me permettras-tu d'appuyer mon propos par une analogie ? 



Miteny 06/12/2010 17:20



Bien sûr que si : il faut une explication qui ne peut être biologique. CQFD



Roflcopter 06/12/2010 16:48



Cette phrase doit avoir un sens... puisque tous ceux qui la lisent, sauf toi, la comprennent, et que tu es incapable d'y trouver une faille logique. Renseigne-toi, tu fais rire.


 


Woah, si d'insulter quelqu'un est la preuve qu'il t'exorcise et que ça fonctionne, tu te fais exorciser depuis au moins 4 ans par des centaines de gens...!


 


Ô Miteny, merci pour cette franche rigolade =)



Miteny 06/12/2010 17:20



Fuite... N'oublie pas que tu as avoué que je constatais un authentique miracle...



Roflcopter 06/12/2010 16:27



... Tu n'as jamais écrit OÙ tu n'étais pas d'accord.


 


J'argumente que l'incapacité à expliquer comment la douleur est le fait d'être une AC ne signifie pas que la douleur n'origine pas de ce fait.


 


Gros con.



Miteny 06/12/2010 16:29



Voilà il s'énerve !! L'exorcisme commence à faire son effet. (ta phrase n'a aucun sens... renseigne toi)


Incline toi devant le tout puissant.



Roflcopter 06/12/2010 16:14



La biologie, au sens de science, ne peut expliquer comment un processus biologique peut être conscient.


 


Ce qui ne signifie pas que l'existence d'un processus biologique n'est pas suffisante à l'existence de cette conscience!


 


Que d'être un un processus biologique, une AC, corresponde à être conscient permet d'expliquer l'exception que tu constates. Nous ne sommes conscient des informations en provenance d'un seul
corps, celui à laquelle cette AC est liée matériellement, parce que lui seul influence cette AC.


 


Cette explicaton et la tienne ne sont ni prouvées ni infirmées. Elles sont justes valides. On a des raisons de les penser mais on ne peut
départager laquelle est vraie rationnellement.


 


Peux-tu expliquer OÙ tu n'es pas d'accord? Ou ne peux-tu que répéter ta phrase polysémique et mal comprise sans faire de liens avec ce que je dis?


 


Ne pas comprendre et ne pas répondre ne font pas de toi un gagnant...



Miteny 06/12/2010 16:24



Mais on n'a jamais parlé du comment !!!


Ecoute, apparemment t'es trop autiste pour mener une conversation normale.


C'est très simple : ce blog est d'abord là pour expliquer comment chacun constate avec son corps une exception (exemple de la douleur) INEXPLICABLE biologiquement. Autrement dit cette exception
doit s'expliquer en faisant appel à d'autres causes, non biologiques et matérielles.


 


Tu es d'accord avec le fait que je constate cette exception inexplicable biologiquement. c'est terminé !!


T'es capable de t'en rendre compte ??


Si oui, tu n'as plus qu'à signer le formulaire d'adhésion à l'association des amis du mitenisme.



Roflcopter 06/12/2010 14:25



L'exception est inexplicable à l'aide d'une distinction entre les corps et la biologie, au sens de science, ne peut l'expliquer.


 


Mais toi tu ne veux pas dire que ça, tu crois que ça implique que le corps ne suffit pas, ce qui n'est pas précisément une conclusion strictement logique...


 


On peut toutefois supposer que la conscience n'a pas d'origine autre que biologique, qu'elle ne nécessite rien d'autre que l'existence d'un corps pour exister objectivement. 


 


Ton affirmation "Calomnie. "je suis l'AC A" est une affirmation gratuite et stupide de ta part" est stupide et gratuite de ta
part. Elle ne contient aucun argument, aucune réfutation, ne met en lumière aucune contradiction.


 


J'adore la façon que tu as réagi quand j'ai souligné tes déficiences en manière de tenir un dialogue. Tu as "répondu" selon tes déficiences habituelles... Je suis certain que tu n'as rien
compris.



Miteny 06/12/2010 15:49



L'explication est ailleurs donc.. puisqu'elle n'est pas dans la biologie. Tu viens d'avouer !!!



Morpheus 06/12/2010 13:52



"en 2014, les États européens, en faillite totale, n'auront plus d'argent pour payer leurs fonctionnaires." tu peu déjà dire en se moment, le
gouvernement français ne sait pas comme il va payer c'est fonctionnaire de l'éducation national cette année, information qui est passer très très tôt le matin à la radio et qui à était supprimer
et censurer dès 7h30-8h ... vive la manipulation de la république de mes couilles ;)



Miteny 06/12/2010 15:45



Mais c'est le monde qu'une bande d'abrutis comme vous avait fait. Heureusement pour moi que je n'ai jamais voté...


Quand on voit les guignols pour qui vous votez... ça va très bien avec votre incapacité débile à faire la différence douleur/pas douleur.



Conrad 06/12/2010 12:28



 


Le fait que tu constates une exception inexplicable biologiquement ne prouve pas
qu'il y ait une "autre cause" mise en oeuvre. 


 


 


Je suis à peu près sûr que tu te sentiras révolté par cette phrase. Avant de me répondre, je te suggère de te poser la question : "Qu'est-ce que Conrad peut bien vouloir dire ? " 


Bref, qu'est-ce que ça veut dire ? qu'est-ce que ça implique ? Qu'est-ce qui peut bien lui faire penser ça ? 


Spontanément, tu seras tenté de répondre : "parce que Conrad est stupide" ou bien "parce que Conrad est un menteur et un escroc", ou bien "parce que Conrad est un serviteur de Satan". 


Une fois que tu auras pensé tout cela, reposes-toi la question "pourquoi dis-je cela (la phrase en en-tête) ? "  en présupposant que je ne suis ni stupide, ni menteur ou escroc, ni serviteur
de Satan. 


Tu n'as rien à perdre à faire cette expérience de penser. 


 


A ce moment là, tu entreras dans ce qu'on appelle "une discussion". 



Miteny 06/12/2010 13:22



Si car forcément l'explication est ailleurs. Il faut admettre l'existence d'autres forces, les causes biologiques n'étant visiblement pas suffisantes. Il est stupide de nier cette évidence.



Roflcopter 06/12/2010 01:55




STP, je discute plus avec les crétins trop stupides, c'est une perte de temps pour moi. J'ai rien à
gagner.


Mais si tu veux un cours de philo ou de logique, c'est 50 Euros de l'heure.... (pas cher)


 


Je note que tu refuses de répondre. Tu dis que c'est de la perte de temps... Je ne vois pas en quoi ce serait davantage de la perte de temps que toutes tes autres réponses à tant d'autres
"crétin trop stupides pour être d'accord avec toi. 


 


Mais j'apprécie le "STP"...


 


Le jour où tu auras assez de coeur pour répondre réellement à ceux qui te proposent d'autres façons de voir les choses, tu feras peut-être un effort de compréhension vis-à-vis de : 


 


Le fait que la biologie n'explique pas les phénomènes psychologiques ne signifie pas qu'il faut autre chose que l'organisme vivant pour qu'il y ait du psychisme. 


De même le fait que la physique quantique n'explique en rien l'évolution des espèces ne signifie en rien qu'il faut autre chose que des atomes pour faire des êtres vivants. 


 


 


Est-ce si difficile de se décentrer un instant de ce que tu as l'habitude de penser (et de répondre) ? Si je dis tout çà, ce n'est pas pour rien, tu dois au moins me reconnaître ça.
 (sinon, cela veut dire que tu refuses toute discussion, ce qui serait dommage pour tout le monde). Si je ne dis pas ça pour rien, c'est qu'il y a bien dans ce que je dis une
signification, un propos intéressant, qui pourrait t'apporter... 


Refuses-tu aux autres le droit de penser ? et de penser le monde différemment de toi ?


 


Ou bien crois-tu que tout ce qui peut être intéressant dans ce monde, c'est ce qui vient de toi, ou ce qui confirme ta propre pensée ? Voilà qui serait fort égocentrique, et indigne d'un
messager de Dieu ! 


 


 



Commentaire n°88 posté par Conrad aujourd'hui à 01h12



Je constate bien une exception inexplicable matériellement.


 



Réponse de Miteny aujourd'hui à 01h21


Miteny, quand on te dit qu'on a l'impression que tu ne comprends rien, c'est à cause de réponses comme celles-là... Tu aurais pu ne rien lire et répondre la même chose. Tu ne reprends les
explications de personne, tu ne reformules rien. Tu n'attaques les arguments de personne, ou seulement avec des insultes.


Tu accuses tout le monde de ne pas discuter, mais tu répètes ta "démonstration" sans tenir compte de ce qui vient d'être dit. Tu as l'air que de seulemet comprendre que les gens ne sont pas
d'accord avec toi et d'entrer en mode "je recommence ma démonstration" ou "je nie sans argument" ou "j'insulte".



Miteny 06/12/2010 09:25



gnagnagna... je constate bien une exception inexplicable biologiquement. CQFD



Roflcopter 06/12/2010 01:41



Miteny, on n'arrête pas de le lire et de t'expliquer comment c'est faux.


 


Tu n'as simplement pas envie de le comprendre.



Miteny 06/12/2010 09:24



non tu as dit que c'était vrai. Donc tu racontes n'importe quoi ?



Roflcopter 06/12/2010 01:39



@Demande d'éclaircissement:


Miteny s'en fout. Il dit dans sa théorie qu'il constate des choses mais il ne veut pas considérer ce qu'il est (il dit juste qu'il n'est pas son corps!) et comment cela pourrait influencer son
interprétation de la situation.



Miteny 06/12/2010 09:23



Calomnie. "je suis l'AC A" est une affirmation gratuite et stupide de ta part



Roflcopter 06/12/2010 01:30



T'oublies de dire que la conscience A serait le fait d'être l'AC A, l'AC B le fait d'être l'AC B, que le contenu des consciences dépendrait de la description biologique des AC et que tu
agis comme un gamin prétentieux et frustré.


 


Tu oublies aussi que je ne considère pas que j'ai prouvée mon explication de la nature et de l'origine de la conscience. J'affirme que le
fait que cette explication soit valide rend ta "preuve" de l'insuffisance du corps impertinente.


 


Tu es incapable de résumer convenablement ce que j'ai pu dire dans mes posts. De plus, tu réponds toujours en répétant ta propre théorie, sans établir de lien avec ce que je peux dire. Tout ça me
laisse croire que tu n'as pas compris ce que je t'ai dit. Relis-les et argumente comme un homme, si tu le peux.


 


Que tu ne comprennes pas ce que les autres te disent ne fait vraiment pas de toi un gagnant, ô monarque. Vraiment pas.



Miteny 06/12/2010 08:18



vraiment n'importe quoi. 


"la conscience A serait le fait d'être l'AC A"


Il est persuadé que son charabia a du sens ! Dingue !



Demande d'éclaircissements 06/12/2010 01:18



J'ai bien lu toute ta démonstration, mais elle me semble assez obscure. La seule question que je me pose, et qui me permettra de tout comprendre, c'est : 


 


Quelle définition donnes-tu de "l'individu". (ou la définition de "moi Miteny", ou de "quelqu'un".) Tu as dit que "Je suis mon corps" était faux. Si tu n'es pas ton corps, est-ce que tu es
seulement ta conscience ? Ou bien est-ce que tu es les deux ? Ou bien est-ce que tu es autre chose ? 


merci



Miteny 06/12/2010 01:24



Je ne vois pas en quoi définir le "moi" (la conscience de soi quoi) est pertinent ici. Je me disperse pas donc je refuse de répondre.


en effet, vous refusez bien, vous, de lire ce que je répète ad vomitam : "je constate une exception inexplicable matériellement" alors que vous êtes censés être ici pour discuter du sujet du
blog



Conrad 06/12/2010 01:12



STP, je discute plus avec les crétins trop stupides, c'est une perte de temps pour moi. J'ai rien à
gagner.


Mais si tu veux un cours de philo ou de logique, c'est 50 Euros de l'heure.... (pas cher)


 


Je note que tu refuses de répondre. Tu dis que c'est de la perte de temps... Je ne vois pas en quoi ce serait davantage de la perte de temps que toutes tes autres réponses à tant d'autres "crétin
trop stupides pour être d'accord avec toi. 


 


Mais j'apprécie le "STP"...


 


Le jour où tu auras assez de coeur pour répondre réellement à ceux qui te proposent d'autres façons de voir les choses, tu feras peut-être un effort de compréhension vis-à-vis de : 


 


Le fait que la biologie n'explique pas les phénomènes psychologiques ne signifie pas qu'il faut autre chose que l'organisme vivant pour qu'il y ait du psychisme. 


De même le fait que la physique quantique n'explique en rien l'évolution des espèces ne signifie en rien qu'il faut autre chose que des atomes pour faire des êtres vivants. 


 


 


Est-ce si difficile de se décentrer un instant de ce que tu as l'habitude de penser (et de répondre) ? Si je dis tout çà, ce n'est pas pour rien, tu dois au moins me reconnaître ça.  (sinon,
cela veut dire que tu refuses toute discussion, ce qui serait dommage pour tout le monde). Si je ne dis pas ça pour rien, c'est qu'il y a bien dans ce que je dis une signification, un propos
intéressant, qui pourrait t'apporter... 


Refuses-tu aux autres le droit de penser ? et de penser le monde différemment de toi ?


 


Ou bien crois-tu que tout ce qui peut être intéressant dans ce monde, c'est ce qui vient de toi, ou ce qui confirme ta propre pensée ? Voilà qui serait fort égocentrique, et indigne d'un messager
de Dieu ! 



Miteny 06/12/2010 01:21



Je constate bien une exception inexplicable matériellement.



Quelqu'un 06/12/2010 00:59



Je compare la lumière et la douleur, abruti !! RELIS


 


Cette comparaison est absurde. Tu ne dois pas la faire car elle n'a pas de sens. Tu compares ce qui n'est pas comparable. 





 La lumière est un stimulus que perçoit le corps. La douleur est la réponse du corps à un stimulus
 : le coup de marteau. 


Donc, ce n'est pas comparable. Ton analogie est absurde. 


De plus, tu ne compares pas seulement la lumière et la douleur, tu compares également le corps et la lampe.
relis-toi. la lampe est extérieur à toi. Le marteau est extérieur à toi. Ton corps réponds aux stimulus : tu vois la lumière, tu es ébloui. Tu reçois un coup de marteau, tu as
mal. 


En revanche, tu ne vois pas la lumière de la lampe par les yeux d'une autre personne. 



Miteny 06/12/2010 01:21



Oups !! J'avais oublié le pas... je compare PAS la lumière et la douleur, j'illustre ce qu'est une exception



Roflcopter 06/12/2010 00:25



@Conrad:


J'agrée. J'apprécie que l'on puisse échanger ainsi à propos de cette cocasse situation. =)



Miteny 06/12/2010 00:38



Je rappelle l'argument de ce gros con : l'AC A est l'AC A. On croit rêver !!


Et non... ce monde de crétins est vraiment le monde dans lequel je suis obligé de vivre. MERDE !!



Roflcopter 06/12/2010 00:24



C'est incroyable comme tu fais exprès! Ce n'est pas l'explication au complet, je ne fais que dire où est la distinction entre A et B!


 


J'explique la conscience comme étant le fait d'être une AC. Je l'ai répété au moins 20 fois!


 


J'explique l'exception comme étant le fait que tu n'es qu'une AC et qu'il est impossible d'en être une autre!


 


Si tu es l'AC A tu n'es pas l'AC B! La distinction est identitaire!


 


Relis mes posts avant de dire d'autres bêtises!



Miteny 06/12/2010 00:36



T'expliques rien abruti tu affirmes. Tu affirmes et tu racontes n'importe quoi. Oui l'AC A est l'AC A... et alors ??? c'est une explication ça ????


 


T'es... complètement débile mon pauvre. Tout ce que tu mérites c'est une bonne paire de claques, ça t'apprendra peut-être à faire la différence douleur/pas douleur.


 


Quelle bande de primitifs !!!



Conrad 06/12/2010 00:22



J'avais remarqué que lorsque tu ne comprends pas quelque chose, accuser l'autre de se droguer faisait partie de ton panel de non-réponse. 


 


"De même, le fait que la physique quantique n'explique en rien les mécanismes de l'évolution des espèces ne signifie pas qu'il faut autre chose que des atomes pour faire des êtres vivants. "


 


Est-ce que tu ne comprends pas cette phrase ? Elle est trop complexe pour toi peut-être ? Je peux te l'expliquer si tu veux. 


Mais tu la comprends, sans doute pourras-tu me dire si tu es d'accord ou non...



Miteny 06/12/2010 00:32



STP, je discute plus avec les crétins trop stupides, c'est une perte de temps pour moi. J'ai rien à gagner.


Mais si tu veux un cours de philo ou de logique, c'est 50 Euros de l'heure.... (pas cher)



Quelqu'un 06/12/2010 00:19



Tu dis que tu perçois la lumière de n'importe quelle lampe alors que tu ne perçois pas la douleur de n'importe quel corps mais seulement le tien ? 


Est-ce que c'est la lampe qui est éclairée ? Ou bien est-ce que TU ES une lampe ? non bien sûr.


Est-ce que tu sais que la douleur n'est pas du même ordre que la lumière ? je suppose que oui, donc, ce n'est pas comparable


Est-ce que tu sais qu'un être humain vivant n'est pas une lampe ? je suppose que oui. Donc, ce n'est pas comparable


 


Comme ce n'est pas comparable, ton analogie ne prouve strictement rien. Ton analogie du fonctionnement corps-douleur avec le fonctionnement d'une lampe-lumière est absurde. 


 


Ton argument est irrecevable. Par conséquent, l'argument de Roflcopter tient toujours, et demande une réponse. 


 


 


tu as dit que j'avais le droit à une explication pour cette exception que je constate.


OK, tu as droit à une explication. Roflcopter en a proposé plusieurs, tu as remarqué ?


 


Or si on ne devait prendre en compte que les causes biologiques, il n'y aurait aucune
exception.


Qu'est-ce que tu appelles "causes biologiques" ? Pourquoi l'explication de l'exception devrait être une
différence biologique ? 






Miteny 06/12/2010 00:31



Je compare PAS la lumière et la douleur, abruti !! RELIS


Ils sont tellement bêtes qu'ils ne comprendront jamais. J'aimerais tellement vous torturer pour que vous appreniez au moins un truc.



Conrad 06/12/2010 00:03



Le fait que la biologie n'explique pas les phénomènes psychologiques ne signifie pas qu'il faut autre chose que l'organisme vivant pour qu'il y ait du psychisme. 


 


De même, le fait que la physique quantique n'explique en rien les mécanismes de l'Evolution des espèces ne signifie en rien qu'il faut autre chose que des atomes pour faire des êtres
vivants. 


 


@Roflcopter. Moi ça me paraît simple et évident, je suis sûr qu'à toi aussi, et je pense à la plupart des intervenants sur ce site. Mais Miteny ne comprendra pas. S'il comprenait, il serait
d'accord. 


J'ai noté une remarque très juste dans des deux derniers posts : le problème de Miteny n'est pas seulement un problème de logique : c'est surtout un problème sémantique : une question de
vocabulaire ! (d'où le langage souvent imprécis et polysémique)



Miteny 06/12/2010 00:18



Quelle bande de cons !! C'est vraiment trop drôle... et triste, pathétique même.


"De même, le fait que la physique quantique n'explique en rien les mécanismes de l'Evolution des espèces ne signifie en rien qu'il faut autre chose que des atomes pour faire des êtres vivants."


Tu te drogues... pas possible autrement... Mouarf !!!



Roflcopter 05/12/2010 23:55



Tu ne vois pas de quoi je parle? Donc tu n'as rien compris de ce que je dis...


 


Tu n'as vraisemblablement pas compris ce que j'ai dit si tu crois que j'ai "avoué" quoi que ce soit confirmant ta théorie. Ce n'est pas le cas.


 


Bien sûr qu'il y a une exception, et elle est identitaire. A n'est pas B, l'AC de A n'est pas l'AC de B, être l'AC de A n'est pas être l'AC de B. C'est une distinction matérielle et qui concerne
des être biologiques. Une distinction biologique n'expliquerait de toute façon cette exception que si l'on utilise ta prémisse "nous sommes au moins en partie immatériels et distincts de notre
corps".


 


Si tu as des questions, si tu ne comprends pas, commence par lire ce que j'ai déjà écrit. J'ai suffisamment répété il me semble!


 


Mais je ne crois pas que tu veuilles comprendre ^^



Miteny 06/12/2010 00:07



Hallucinant comment tu crois dire un truc d'intelligent alors que c'est complètement débile.


"Bien sûr qu'il y a une exception, et elle est identitaire. A n'est pas B, l'AC de A n'est pas l'AC de B, être l'AC de A n'est pas être l'AC de B. "


Comment peut-on croire que c'est une explication ??


Tu es vraiment quelqu'un de stupide. La lampe A n'est pas la lampe B et vice versa et pourtant on ne constate aucune exception quand on branche une lampe en bon état. Tu es bête et suffisant..
vraiment aucun intérêt.


Maintenant que j'ai fait l'effort de démontrer en 1 ligne que tu n'es rien d'autre qu'un con imbu de sa personne, tu peux te taire ou avouer "miteny a raison". Un petit effort..



Roflcopter 05/12/2010 23:25



Ok. On va faire ça aussi simple que possible, mais tu formules tout de manière embrouillée.


 


L'étude du fonctionnement du corps ne permet pas d'expliquer comment être le fonctionnement du corps est une expérience subjective


 


MAIS


 


Ce n'est aucunement en contradiction avec le fait que d'être le fonctionnement du corps soit une expérience subjective.


 


DE CE FAIT TU NE PROUVES PAS L'INSUFFISANCE DU CORPS À DONNER LIEU À LA CONSCIENCE.


 


Je suis d'accord avec l'idée que la biologie ne peut expliquer comment d'être un phénomène
biologique soit la conscience.


 


Je suis en désaccord avec l'idée qu'il est prouvé que la conscience n'est pas d'être un phénomène biologique, donc
que son nature, son origine n'est pas biologique.



Miteny 05/12/2010 23:37



tu as dit que j'avais le droit à une explication pour cette exception que je constate. Or si on ne devait prendre en compte que les causes biologiques, il n'y aurait aucune exception.


Je ne vois pas de quoi tu parles puisque tu as avoué.. Enfin, soyons sérieux 2 secondes.



Roflcopter 05/12/2010 22:35



L'étude du fonctionnement du corps ne produit pas et n'est pas censée produire d'explication quand au pourquoi d'être ce fonctionnement est une expérience subjective. CELA N'INFIRME PAS QUE
D'ÊTRE CE FONCTIONNEMENT BIOLOGIQUE EST UNE EXPÉRIENCE SUBJECTIVE!


 


L'explication que je fournis est matérielle et elle est LÀ!!! ---> Être une AC est une expérience subjective!


 


Il y a des d'autres explications "ailleurs", au plus profond de contrées immatérielles féériques, qui peuvent être aussi valides; il reste que des explications alternatives
matérielles sont possibles et que ton raisonnement n'a rien d'une preuve de l'insuffisance du corps à donner lieu à la conscience!


 


Mais tu ne comprendras pas, tu n'en as pas envie ^^



Miteny 05/12/2010 22:59



Donc l'explication de l'exception est ailleurs. Elle n'est pas dans le fonctionnement du corps.


Dis le clairement que tu es d'accord. Ecris : JE SUIS D'ACCORD (et après CQFD)



Roflcopter 05/12/2010 19:32



Je suis écoeuré de te voir utiliser le mot biologie à tort et à travers!


La biologie au sens de science ne permet pas d'expliquer l'émergence de la conscience. D'étudier le corps et ses processus ne permettra
jamais d'expliquer comment ce corps peut donner lieu à une expérience subjective. Ça, je suis d'accord.


 


Tu utilises le mot "biologie" pour désigner le corps; le corps est un objet ou une entité biologique, pas la biologie au sens de science. On
peut conclure que la biologie (au sens de science) ne peut expliquer comment la conscience émerge du fonctionnement du corps, ce qui ne veut pas du tout
dire qu'elle n'émerge PAS du fonctionnement ou de l'existence du corps.


 


Si la conscience est d'être une AC, on explique "l'exception" sans recours à l'immatériel et aucune contradiction avec l'absence de distinction biologique entre les corps.


 


(Lis Nagel!)



Miteny 05/12/2010 22:06



Donc l'explication de l'exception est ailleurs. Elle n'est pas dans le fonctionnement du corps. CQFD


tu peux bien avouer maintenant. Ces enfantillages sont ridicules



Roflcopter 05/12/2010 18:51



Tu le dis mais c'est faux! Si tu n'utilisais aucune prémisse tu ne pourrais que conclure que tu vois une exception que la biologie - la description des processus biologiques, la science de la biologie, pas les corps biologiques
eux-mêmes - ne peut pas expliquer.


 


CE QUI EST RADICALEMENT DIFFÉRENT DE TA CONCLUSION "LE CORPS NE SUFFIT PAS À EXPLIQUER L'APPARITION DE LA CONSCIENCE".


 


En effet, la biologie ne fait que des liens entre les processus biologiques observés et les processus mentaux constatés, mais ne sert pas à expliquer comment les uns sont les autres et n'a jamais
eu cette prétention.


 


Si le fait d'être une AC suffit à la conscience, il n'y a rien d'immatériel en jeu. Le corps suffit amplement dans un tel cas!


 


Ce n'est qui si on se dit que nous sommes au moins en partie immatériels que nous concluons qu'il n'y a pas de raison biologique à être lié à un corps qu'à un autre et que Dieu intervient dans
tout ça.


 


Or, ces deux prémisses sont toutes deux valides. Ni prouvées, ni infirmées.


 


Merci pour tous ces fous rires.



Miteny 05/12/2010 19:13



Voilà je constate une exception que la biologie n'explique pas... alors que j'ai le droit à une explication... ça va jusque là ?


Autrement dit, la biologie ne réussit pas à expliquer complètement l'émergence de la conscience de soi. CQFD



Roflcopter 05/12/2010 03:31



Justement, j'arrête pas de te répéter l'explication en fonction d'une autre prémisse toute aussi valable que la tienne. Cette explication n'est pas du domaine de la biologie mais est bien
matérielle!


 


Le Miteny s'enfonce dans l'abîme et son capitaine immatériel avec lui.



Miteny 05/12/2010 12:10



Tu te drogues visiblement. Tu as déjà dit, crétin, que je n'utilisais aucune prémisse. On se rend donc compte que tu racontes n'importe quoi.



Roflcopter 04/12/2010 21:19



Et c'est incroyable de voir à quel point tu es borné cher =) C'en est spectaculaire et divertissant.


 


En effet, l'explication n'est pas fondée sur une distinction biologique. On peut toutefois fournir l'explication matérielle "nous sommes l'AC d'une corps, l'expérience subjective est d'être une
AC" qui est toute aussi valable que celle que tu donnes, sinon plus.


 


La science de la biologie n'a de lien avec la conscience que la capacité de décrire les évènements mentaux en termes de processus biologiques. Elle n'est pas censée décrire comment les uns
peuvent être les autres et n'a pas cette prétention. Ce qui ne veut strictement pas dire que les uns ne sont pas les autres. ÇA, Nagel
l'a dit... (Je n'en reviens toujours pas comment tu as pu le citer comme t'appuyant dans ton raisonnement sans jamais l'avoir lu, quand il soutient qu'au contraire ta démarche ne
fonctionne pas.)


 


Le Miteny sombre... Encore! =)



Miteny 05/12/2010 02:25



Je constate une exception (tu es d'accord!), qu'il faut expliquer (tu es d'accord !!), inexplicable biologiquement (tu es d'accord!) donc l'explication est ailleurs.


Hallucinant. T'es autiste ?



Roflcopter 04/12/2010 19:59



LIS!


 


L'explication est matérielle.


 


Le rôle de la biologie dans l'exploration de la conscience est de décrire comment les processus biologiques impliqués dans l'AC influencent le contenu de l'expérience subjective de cette
AC, pas son existence. L'explication de son existence est toutefois matérielle en fonction de la prémisse que nous utilisons: l'expérience subjective est le fait d'être une AC.


 


Chercher une distinction biologique entre les corps n'est pas pertinent si on utilise cette prémisse car elle fonctionne très bien en son absence.


 


Le Miteny coule... :)



Miteny 04/12/2010 21:06



Aucune exception biologique... C'est hallucinant de voir à quel point tu te mens !!


Moi répéter :


 


Je constate une exception (tout le monde est d'accord!), inexplicable biologiquement (tout le monde est d'accord!) donc l'explication est ailleurs.


CQFD.



Roflcopter 04/12/2010 19:02



Au contraire, l'explication est exclusivement matérielle. Nous sommes l'AC d'un corps, l'expérience subjective est d'être l'AC de ce corps. Il n'y a rien de surnaturel ou d'immatériel
là-dedans.


 


Miteny is on a failing streak! Someone stop him before he loses this debate TWICE!


 


Or don't!



Miteny 04/12/2010 19:33



Je constate une exception (tout le monde est d'accord!), inexplicable biologiquement (tout le monde est d'accord!) donc l'explication est ailleurs.


Relis. On va pas tout recommencer.



Roflcopter 04/12/2010 18:06



Je trouve hilarant que tu avoues ne rien comprendre (c'est quoi ce charabia?) Mais que tu te permettes de porter un jugement.


 


Le fait qu'il n'y aie pas de différence fonctionnelle biologique entre les deux corps n'infirme ni la prémisse A ni la prémisse B. La prémisse A s'y ajuste en faisant intervenir un lien divin, la
prémisse B n'est même pas concernée par cette absence de différence entre les corps car elle ne la remet nulle part en question.


 


Tu n'utilises aucune prémisse pertinente ici pour constater "l'exception" (Tu n'as accès qu'à ce corps qui n'est pourtant pas différent des autres) Mais tu te plantes solide quand tu sautes à la
conclusion que "le corps est donc insuffisant". Pour en venir à ce résultat, tu utilises ta fameuse prémisse "nous sommes au moins en partie immatériels et distincts de notre corps". Si tu
utilisais "nous sommes l'AC d'un corps et d'être cette AC est l'expérience subjective" tu arriverais à la conclusion que le corps suffit. Comme cette prémisse n'est pas infirmée et que la tienne
n'est pas confirmée, tu n'as rien prouvé du tout.


 


D'établir une distinction biologique n'est pertinent que dans le cas où tu utilises la prémisse A (nous sommes au moins en partie distincts de notre corps et immatériels). Elle permettrait
alors d'expliquer pourquoi cet élément extérieur au corps serait lié à ce corps. Par exemple, cela pourrait donner lieu à une explication
dans le genre: ce corps serait donc tien parce que ce corps possède l'attribut biologique X qui ne peut le relier qu'à cet élément immatériel qui
possède le récepteur X. Comme tous les corps te semblent similaires, tu ne te l'expliques pas ainsi. Tu crois donc que Dieu doit intervenir dans tout ça.


 


Cette absence de distinction biologique n'est pas choquante pour tous ceux qui utilisent la prémisse B ("nous sommes l'AC de notre corps, l'expérience subjective est d'être cette AC,
blabla") Nous n'avons accès à l'expérience subjective de personne puisque nous ne sommes l'AC de personne d'autre et ne pourrons jamais l'être. Tout le monde pourrait être matériellement
identiques que nous n'aurions quand même pas accès à leur expérience subjective.



Miteny 04/12/2010 18:56



Pas d'explication matérielle à l'exception constatée. Tu as avoué plusieurs fois. Désolé.



Roflcopter 04/12/2010 02:05



L'exception biologique n'est pertinente que dans le cas où tu utilises la prémisse A (nous sommes au moins en partie distincts de notre corps et immatériels). Elle permettrait alors d'expliquer
pourquoi cet élément extérieur au corps serait lié à ce corps. Par exemple, cela pourrait donner lieu à une explication dans le genre:
ce corps serait donc tien parce que ce corps possède l'attribut biologique X qui ne peut le relier qu'à cet élément immatériel qui
possède le récepteur X. Comme tous les corps te semblent similaires, tu ne te l'expliques pas ainsi. Tu crois donc que Dieu doit intervenir dans tout ça.


 


Cette exception n'est pas choquante pour tous ceux qui utilisent la prémisse B ("nous sommes l'AC de notre corps, l'expérience subjective est d'être cette AC, blabla") Nous n'avons accès à
l'expérience subjective de personne puisque nous ne sommes l'AC de personne d'autre et ne pourrons jamais l'être. Tout le monde pourrait être matériellement identiques que nous n'aurions quand
même pas accès à leur expérience subjective.


L'AC du corps A n'a besoin d'aucun cue biologique pour rester l'AC du corps A ou ne pas devenir l'AC du corps B...


 


Comme ces deux prémisses, A comme B, n'ont ni été prouvées ni infirmées, ces deux explications restent valides. L'absence d'exception biologique ne permet pas de remettre en question B tel que tu
essaies de le faire.



Miteny 04/12/2010 17:06



Qu'est ce que ce charabia ?


Tu te mens à toi-même. C'est minable et triste. Pas d'explication matérielle à l'exception constatée. Tu as avoué. CQFD


Et je te répète, ABRUTI, que tu as mêmes avoué que je n'utilisais aucune prémisse (quand mêmes hallucinant la bêtise des gens !!!)



frucuche 03/12/2010 23:27



Si certaines conditions me permettent d'observer un effet, alors des conditions équivalentes devraient me permettre d'observer un effet équivalent.


 


Oui mais alors ce sont des conditions portant sur toi. Or ici les conditions te concrenant sont différentes dans les deux cas.



Miteny 04/12/2010 01:37



Je constate une exception (quand mon corps est frappé) alors que biologiquement il n'y a pas d'exception.. donc l'explication de cette exception N'EST PAS BIOLOGIQUE



Roflcopter 03/12/2010 18:27



Miteny: Merci. Donc il y a bien une explication à cette exception ??


 


Roflcopter: La réponse à cette question, resservie une autre fois: Il y a DES explications à cette exception. Et je les ai déjà formulées
dans les posts précédents.


 


RÉSUMÉ:


En fonction de A (la prémisse que tu utilises), nous nous devons de trouver une brillante explication puisqu'il ne va pas de soi que l'élément extérieur à notre corps ne soit relié
qu'à lui. Donc, lien divin/métaphysique, pourquoi pas? Dieu, nous voici! Et j'ai expliqué les résultats de l'expérience, yéééé!


En fonction de B (Notre prémisse, "nous sommes l'AC de notre corps, l'expérience subjective est d'être cette AC, blabla"), rien d'extraordinaire. D'être une AC correspond à
la conscience et quand on modifie l'AC en frappant le corps qui la crée, être cette AC correspond à ressentir de la douleur. Seule cette AC est cette AC, l'expérience est donc subjective. J'ai
expliqué les résultats de l'expérience, yéééé!


 


Miteny: Aucune réponse à ma question, évidemment, c'est un escroc. CQFD Là je viens de prouver par A +B que cet individu est malhonnête.


 


Ta logique est imparable. ^^


Et je serais curieux de voir ce que tu crois être A ou B.



Miteny 04/12/2010 01:35



Or il n'y aucune explication biologique à cette exception ?



frucuche 03/12/2010 12:49



Si dès qu'un corps est frappé, j'observe une douleur au niveau de ce corps, alors il n'y a aucune raison MATERIELLE pour que je n'observe pas une douleur au niveau d'un corps quand cet autre
corps est frappé


 


Non, non, non, c'est faux.


Tu fais comme si le "je" était un élément extérieur à l'expérience, alors qu'il en fait partie.


Qu'est-ce qui dit "je" ? C'est la conscience qui observe l'expérience.


Qu'est-ce qui est nécessaire (au moins) à la production de cette conscience ? Le corps A.


Le corps B est-il nécessaire à la production de cette même conscience ? Non


Par conséquent, "je"="la conscience observant l'expérience et pour la production de laquelle le corps A est au moins nécessaire".


Donc si on reformule ta phrase, on obtient :


Si dès qu'un corps est frappé, la conscience observant l'expérience et pour la production de laquelle le corps A est au moins nécessaire observe une douleur au niveau de ce corps, alors il n'y a
aucune raison MATERIELLE pour que la conscience observant l'expérience et pour la production de laquelle le corps A est au moins nécessaire n'observe pas une douleur au niveau d'un corps B quand
cet autre corps est frappé.


 


On voit bien que la causalité explique très bien pourquoi A a mal et pas B quand A est frappé, et inversement.


Donc ton expérience ne montre ni la suffisance du corps, ni son insuffisance.


Donc tu me dois 3000€.



Miteny 03/12/2010 17:36



si si si c'est vrai.


je constate une exception... inexplicable biologiquement.



frucuche 03/12/2010 08:00



les conditions d'observation = les conditions qui permettent l'observation


 


S'il y a une observation, il y a un observateur, non ?


Donc les conditions d'observation portent nécessairement sur l'observateur.


Et c'est toi qui me traites de crétin ?



Miteny 03/12/2010 17:36



Si certaines conditions me permettent d'observer un effet, alors des conditions équivalentes devraient me permettre d'observer un effet équivalent. C'est toi qui l'a écrit, abruti (crétin,
escroc, vile individu).



Roflcopter 03/12/2010 01:34



@Conrad


C'est simple, je suis d'accord avec toi. Sur tout.


D'ailleurs, je trouve que tu as une manière très claire de t'exprimer, c'est fluide, concis, précis, toujours à-propos. J'aimerais bien arriver à un tel résultat.


Je suis tout comme toi d'avis qu'on ne peut pas discuter avec Miteny dans le but de le faire honnêtement réfléchir. Sa vision du monde, de lui-même, des autres et de la nature de la connaissance
l'en empêche. L'intérêt de le faire est clairement Miteny lui-même. C'est un phénomène assez fascinant dont l'observation peut amener beaucoup de plaisir si nous y sommes dispos.


Si cela peut rendre les choses plus claires pour toi, j'ai commencé à utiliser l'abbréviation AC pour Activité Cérébrale plus tôt dans ma discussion avec Miteny. J'utilisais ce terme beaucoup
trop souvent et ça devenait un peu lourd. Mais je peux comprendre que pour un nouveau lecteur la signification de l'abbréviation ne va pas de soi. =)


J'adore la réaction de Miteny à ton post. Elle en dit long, non?


@Miteny:


1- Une question à laquelle on a déjà répondu, ce n'est pas vraiment un argument...


2- La réponse à cette question, resservie une autre fois: Il y a DES explications à cette exception. Et je les ai déjà formulées dans les posts précédents.


En fonction de A (la prémisse que tu utilises), nous nous devons de trouver une brillante explication puisqu'il ne va pas de soi que l'élément extérieur à notre corps ne soit relié
qu'à lui. Donc, lien divin/métaphysique, pourquoi pas? Dieu, nous voici! Et j'ai expliqué les résultats de l'expérience, yéééé!


En fonction de B (Notre prémisse, "nous sommes l'AC de notre corps, l'expérience subjective est d'être cette AC, blabla"), rien d'extraordinaire. D'être une AC correspond à la
conscience et quand on modifie l'AC en frappant le corps qui la crée, être cette AC correspond à ressentir de la douleur. Seule cette AC est cette AC, l'expérience est donc subjective. J'ai
expliqué les résultats de l'expérience, yéééé!


 


Je m'interroge donc: tu essaies d'aller où, là? Et tu penses qu'on en est où?


Sûrement pas que c'est le moment de déclarer ta défaite, n'est-ce pas? =)


En fait, ce serait tellement inattendu, j'en serais peut-être traumatisé.



Miteny 03/12/2010 17:33



gnagnagna


Aucune réponse à ma question, évidemment, c'est un escroc. CQFD


Là je viens de prouver par A +B que cet individu est malhonnête.



Conrad 02/12/2010 21:49



@Roflcopter


Je suis heureux d'avoir eu ton feed-back, et je suis globalement assez d'accord
avec toi.


(le terme "imbécile" est seulement repris de la dialectique de Miteny, afin de
désigner facilement la population que j'évoquais. Les guillemets, en effet, sont bien là pour indiquer que je ne souscris pas à cette appellation.)


Mis à part le terme "AC" que je ne trouve pas très limpide (je crois déduire du
contexte qu'il désigne la conscience.. ?.. ou bien l'individu ..?..), je trouve même tes explications franchement brillantes. 


Le fait que Miteny considère tes interventions comme du charabia est d'ailleurs
très triste. Il serait sans doute assez intelligent pour comprendre, mais il ne s'en donne pas la peine : pour lui, si ça ne va pas dans son sens, c'est forcément faux.


Si l'effort de compréhension n'est pas mutuel, la discussion est
impossible. 


Si l'on ne considère pas ses interlocuteurs à égalité, la discussion est
impossible. 


Si on fait mine d'attendre des contradicteurs, mais qu'on n'admet pas la
contradiction, alors la discussion est impossible. 


 


On ne peut pas discuter avec Miteny. La discussion exige que l'un et l'autre interlocuteur accepte de voir ses idées
remises en cause. Il est possible de prouver que le raisonnement de Miteny est biaisé (tu l'as d'ailleurs fait, et tu n'es pas le seul), en revanche il est impossible de le prouver à Miteny : son
esprit y est hermétique.


Pour cela, il faudrait qu'il admette l'éventualité de la pertinence d'une pensée
différente de la sienne. Ou même, au minimum, admettre que si deux personnes pensent différemment, cela n'implique pas que l'une des deux à tort. 


L'attitude à
laquelle Miteny fait mine de nous inviter sur son blog : "dites moi précisément où je me trompe...", en réalité il nous la refuse. Catégoriquement. En effet, si jamais quelqu'un le fait, au lieu
de chercher à comprendre quelle est au moins la part de vérité dans ce que dit l'autre, il réitère son propre raisonnement, comme une rengaine, puis abreuve d'insulte son interlocuteur. Il ne
prend jamais en compte que son propre raisonnement, et refuse d'en regarder les bases, ni le vocabulaire (si souvent polysémique !).


Miteny croit qu'il n'a aucun postulat, aucune prémisse. Il se trompe. Le vocabulaire seul, les mots mêmes qu'il utilise
portent en eux, implicitement, le cadre théorique qui est le sien. 


 


Nous savons qu'il souffre de ne pas être compris. Pourtant, il l'est, et il ne s'en rend pas
compte, car il ne peut pas admettre que le comprendre n'implique pas d'être d'accord avec lui. 


Puisqu'il est impossible de discuter avec Miteny, et qu'il est incapable de
prendre conscience de son erreur, argumenter face à Miteny est vain. Aussi vain que de prêcher les droits des femmes à un taliban.


Les seules choses à faire face à Miteny sont donc, selon moi



- se taire (ce que je ferais probablement bientôt)


- se prosterner devant lui (c'est la seule chose qu'il recherche, tout son
comportement et nombre de ses articles en attestent)


- chercher à comprendre sa pensée. Cette dernière attitude est une expérience
assez intéressante : explorer la pensée de Miteny, chercher à comprendre comment il fait pour penser ce qu'il pense, c'est comme explorer un continent inconnu...


Quel dommage que Miteny n'ait pas la même curiosité ! 


 



Miteny 02/12/2010 22:32



tellement plus facile de geindre et d'insulter que de dialoguer n'est ce pas ??


C'est vraiment révoltant de se faire insulter par des gens qui ne comprennent rien à rien, qui se prennent pour des gens intelligents alors que ce sont de fabuleux crétins, d'authentiques
ABRUTIS. Vraiment révoltant.


Et oui, j'ai très bien compris ce que vos petits esprits ridicules veulent exprimer, alors il serait temps pour une fois de lire ne serait-ce qu'une ligne de ce que je dis MOI. ça vous changerait
de sortir de vos pensées minables et d'arrêter de regarder vos minuscules petits nombrils pourris.


Vous êtes nuls.