Un univers extraordinairement bien pensé.

Publié le par Miteny

 Le monde merveilleux dans lequel nous vivons a une cause. Chaque être vivant sur Terre a une origine, ainsi que la Terre elle-même et le soleil qui nous éclaire. La science nous donne ces causes : des conditions favorables à la vie expliquent l’émergence de celle-ci, laquelle a conduit, grâce à l’évolution, aux espèces actuelles.

Mais pourquoi une planète aussi favorable à notre existence comme la planète Terre existe ? Quelque chose ou « quelqu’un » l’aurait-il voulu ?

La science nous donne ici encore une réponse : notre système planétaire n’est qu’un système planétaire parmi toutes les sortes de systèmes planétaires qui existent. Et il y en a des milliards. Et puisqu’il y a en des milliards, il s’en est forcément trouvé au moins un qui a pu réunir les conditions favorables à l’apparition de la vie.
Cependant le chercheur de vérité, celui qui cherche si le « surnaturel » existe, si la notion de « dessein intelligent » a un sens et si donc il est sain d’avoir une religion (par exemple), peut légitimement se demander pourquoi l’univers, cet univers, comporte autant d’étoiles. Un univers plus petit aurait eu moins de chances d’avoir des systèmes planétaires appropriés.

Qu’est ce qui l’a fait aussi grand et aussi riche en étoiles?? Est-ce délibéré ? Est-ce fait justement pour qu’au moins une planète favorable à l’apparition de la vie existe ?
De plus, il est une chose extraordinaire que tous les physiciens sont obligés de constater. Les forces fondamentales de la physique ont des valeurs qui permettent à la matière de s’organiser. Le schéma ci-dessous (article de sciences et vie)  illustre mon propos. Ne sont considérés ici que deux forces fondamentales : la force nucléaire forte et la force électromagnétique (ces deux types de force étant régis par des constantes).

 

 

On constate que la majorité des valeurs possibles auraient aboutis à un univers où la vie est impossible. Pour que la vie soit possible dans notre univers, il faut que ces constantes aient des intensités qui correspondent à la petite bande jaune.

Or ces constantes ont bien, dans notre univers, des valeurs situées dans cette petite bande jaune !

Qu’une telle coïncidence se produise est statistiquement hautement improbable : comparez donc la taille de cette bande par rapport à celle du reste du graphique !

D’autant qu’il faut aussi considérer la constante de la gravitation, qui ne doit pas non plus avoir n’importe quelle valeur !

Alors est-ce là la preuve de l’existence d’une sorte de Dieu qui s’occuperait de régler les constantes de la physique pour que la vie apparaisse ? N’a-t-on pas là la preuve de l’existence du surnaturel ?
Encore une fois, pas forcément : nous observons obligatoirement le monde d’un endroit où la vie est possible, c'est-à-dire un univers suffisamment grand pour permettre à des millions de sortes de système d’exister et suffisamment bien réglé pour que ces systèmes surgissent de l’organisation de la matière.

Il pourrait très bien exister d’autres univers (ce qu’on appelle des univers parallèles) où la vie est impossible parce que ces fameuses constantes ont des valeurs différentes…. Ou qui seraient « trop petits ». S’il y a énormément (pratiquement une infinité : en tout cas un nombre très grand) d’univers, alors il y en aura forcément un qui aura les bonnes valeurs !

 

Or mathématiquement il est tout à fait possible que des univers parallèles existent.

En considérant que les espaces à une et deux dimensions (cercles, plans, surfaces d’une sphère, coniques etc..) sont courants dans un espace à trois dimensions, n’est-il pas raisonnable de penser que notre univers à trois dimensions n’est qu’un petit univers quelconque parmi tous les univers à 3 dimensions qui existent dans  un « univers » à N dimensions (N>3) ??

Les scientifiques appellent ces univers hypothétiques (que l’on ne peut observer parce que justement la vie est impossible dans ce type « d’univers ») à N dimensions (N>3), des multivers. Notre univers ainsi que les univers parallèles aux constantes différentes feraient tous partie d’un même multivers de niveau 1.
Mais notre question initiale (celui du chercheur de vérité) n’est pas résolue. Bien au contraire ! Car de la même façon, on peut se demander qui a décidé qu’il existerait des multivers de niveau 1 ? Après tout, ce n’est pas obligatoire. « Quelque chose » s’est-il occupé d’organiser tout cela ?

Le sceptique se dit qu’il existe forcément des multivers 2 qui contiennent eux-mêmes plusieurs sortes de multivers de niveau 1…

Néanmoins, encore une fois, on ne s’en sort pas. En fait, on n’en sort jamais. C’est même l’inverse puisqu’on décrit là une structure mathématique de plus en plus complexe.

Or plus une structure est complexe, plus il faut d’intelligence pour la concevoir (il faut des années d’études en mathématiques pour comprendre précisément ce que sont les multivers).

Répondre « le hasard » ne répond en rien à la question que nous nous étions posé initialement. Au contraire, cette réponse suppose à chaque fois l’existence de milliers (plus vraisemblablement de milliards) d’autres possibilités qui ne marchent pas et donc l’existence d’un système éminemment complexe !

La vérité est que cette structure physique complexe (comprenant la Terre, notre gigantesque univers si fascinant, les éventuels univers parallèles et autres multivers de niveau 1, 2, 3 etc.…) n’est certainement pas là par hasard.

Et si ce n’est pas là par hasard, c’est que sans doute « quelque chose » d’intelligent a voulu son existence. Seule l’existence de « quelque chose » d’intelligent peut a priori expliquer l’existence de cette structure fascinante dans laquelle nous sommes plongées.

 

Les plus sceptiques affirmeront toujours qu’il s’agit là d’une spéculation liée à notre ignorance. Mais ce n’est pas raisonnable : la logique nous dit que pour que le hasard soit « efficace », il y a nécessité d’une structure pratiquement infiniment complexe. Et pour qu’une structure complexe puisse exister par hasard, il faut qu’elle fasse partie d’une structure plus grande… et encore plus complexe !
L’attitude la plus raisonnable semble donc être de croire qu’il existe bien « quelque chose » d’intelligent ayant organisé l’univers si grandiose, si beau (car il est beau !) et si complexe dans lequel nous vivons. 

Cependant, pour faire face aux sceptiques qui en science ne semblent jamais être à court d’arguments, ne serait-il pas possible de disposer d’une preuve expérimentale simple et irréfutable de l’existence du surnaturel ?

Heureusement, la réponse est oui !!

 

CETTE PREUVE, C’EST  L’INSUFFISANCE DU CORPS !!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Max 18/12/2011 15:42


@ Talia


tu as complétement raison la richesse de l'univers est totalement subjective.


Sebastien tu es une etroitesse d'esprit et un egocentrisme impressionnant. C'est toi qui ne comprend rien tu es enfermé dans les modéles de ta perception du monde.

Miteny 18/12/2011 18:34



"la richesse de l'univers est totalement subjective"


Encore une super phrase du chimpanzé trisomique de service !


 


Tu veux pas te présenter dans un cirque ? : ils recrutent des gars comme toi.



Max 18/12/2011 15:30


"Je parle de lire vraiment, pas de faire l'autiste."


Tu es tellement stupide tu pense que si les gens ne pense pas comme toi il n'ont pas compris ce que tu dis...tellement pathetique. Et sche que certain autiste sont d'une intelligeance que tu ne
pourras jamais même effleurer.


 

Miteny 18/12/2011 18:33



Un mongol comme toi qui me traite de stupide.... c'est plus que saugrenu



Justicier 18/12/2011 08:25


S.f.


Qu'est ce qui a mis là ces 34 dés ? C'était la question


Non, ce n'est pas la question. Il faut être rigoureux."


C'est ben vrai ça, il faut être rigoureux, c'est qui ? qui ? hein ? c'est qui le kiki de tous les kikis ?


Après enquête approfondie, il semble bien que ce soit bien Talia qui a lancé les 34 dés ( com. n° 66 ) et c'est un certain S.f. qui lui a demandé qui a donné à Talia les 34 dés ?


La réponse de Talia est imparable,


"Qu'est-ce qui te porte à croire que c'est ( forcément ) quelqu'un ? "


En effet, car si personne ne peut dire, que c'est forcément quelqu'un, c'est certainement dû au fait qu'ils n'ont pas forcément besoin de quelqu'un pour être là.


CQFD. Ah mais !!!!


A ce stade, le S.f. est furax, il est pris au piège et se débat pour ne pas être mis échec et mat par Talia


Posons donc la question qui tue le match au S.f. :


Si on a bien compris ton raisonnement (sic), ce serait Dieu qui a mis là, par exemple, les "dés" de Talia, et par extension, les règles de l'univers, c'est bien ça ?


Bien


Alors explique nous pourquoi donc, Dieu s'il était si puissant aurait il eu besoin de "créer" et de faire "respecter" des règles aussi précises pour créer l'univers ?


Parce qu'il devrait lui aussi y être soumis ? à ces règles, ou bien pour s'amuser ?


En réalité, il n'y a aucune raison de penser que quelqu'un ou quelque chose les a FORCEMENT pensé, ces règles.


Elles sont le résultat d'équilbres et de déséquilibres qui se produisent sans cessent dans l'univers et STRICTEMENT RIEN ne nous permet d'affirmer que ces "règles" sont indépassables.
Le cas de la "vitesse" limite absolu du photon de lumière que l'on constate pourtant dans l'univers et que l'on pensait indépassable en est un exemple criant.


Certes, il faut que les expériences sur la "vitesse" du neutrino qui détrônerait celle du photon, restent à être confirmer, mais cet épisode démontre bien qu'il est toujours présompteux de croire
que les mesures les plus précises que l'on constate à un moment donné, avec même avec les instruments de mesure dont on dispose AUJOURD'HUI sont valables sans aucune modification dans l'avenir.


De même, il est présompteux de croire que la vie, sous toutes ses formes est nécessairement limitée aux formes, mêmes les plus extrêmes qui "sévicent" sur Terre et dans le système solaire.


On connaît depuis longtemps l'exemple des spores par exemples qui résistent à des conditions physiques inimaginables de vide de pression et de températures.


Et rien, absolument rien, n'empêche de penser raisonnablement, qu'un nombre absolument incalculable ( donc gigantesque) de formes de vie existe dans l'univers et ce que l'on pouvait penser comme
" miraculeux", l'apparition de la vie, est en réalité beaucoup plus répandue que ça.


Le seul problème et c'est vrai il est de taille, c'est que les distances qui nous séparent des planètes ou des planétoïdes qui développent éventuellement des formes de vie sont énormes et il
faudra tu temps pour les découvrir.


Justicier................


 


 


 


 


 


 


 


 


 

Miteny 18/12/2011 18:30



Crétin. T'es vraiment rien d'autre qu'un abruti : commence par savoir faire la différence douleur/pas douleur, ce sera déjà énorme pour toi (mais quel animal celui-là !!)



Talia (insomniaque) 18/12/2011 04:35


34 dés, un multivers hyper complexe (ou même un univers très riche comme le
nôtre), c'est bien plus que "quelue chose".


 


Ce coup-ci, c'est toi qui ne comprend pas : tu dis que notre univers, ou bien le multivers, est trop complexe, trop riche ? 


Pourtant, nous n'avons aucun point de comparaison, tu es d'accord ? Donc nous ne pouvons pas dire que notre univers est riche, ou complexe, ou trop beau pour être du
au hasard... 


Nous n'en connaissons pas d'autre, c'est tout. Nous pouvons à la rigueur imaginer des univers plus simples, mais ça ne va pas plus loin. 


 


C'est un peu la même erreur que tu commets dans cet autre article, ou tu soutiens que la conscience est arrivée fort tôt dans l'histoire de l'univers, et que ça doit
signifier quelque chose...


Pas forcément. Lorsque l'univers aura le triple de son âge actuel, qui sait quelles autres choses seront apparues, bien plus complexes, bien plus
magiques... 


 


Et qui sait si un autre univers n'est pas possible, un autre univers qui existe même peut-être, mille fois plus riche, avec une centaine de forces fondamentales au
lieu de quatre comme chez nous, etc. 


Peut-être même y a-t-il un univers où les corps sont suffisants, tu imagines ? (ça, c'était une boutade)


Alors avant de crier au miracle, il faudrait d'abord établir qu'il ne s'agit pas en réalité d'un cas tout à fait banal. 


 


Et oui, notre univers peut fort bien être tout à fait quelconque en regard d'autres univers. En l'absence de point de comparaison, c'est même l'hypothèse qu'il
faut privilégier. (par défaut)


Et ainsi, on peut dire que ce multivers hyper complexe, c'est quelque chose. Simplement dès lors que ce n'est pas "rien". 


 


Une dernière chose : ce n'est pas parce que je ne suis pas d'accord avec toi que je réfléchis moins. Peut-être ne seras-tu pas d'accord avec cette dernière phrase,
d'ailleurs, et pour tout dire, c'est surtout là-dessus que j'aimerais que tu réagisses : lorsque deux personnes ne sont pas d'accord, cela ne veut pas dire que l'une a raison et l'autre tort, et
encore moins que l'une des deux est plus intelligente que l'autre. 


 


Entraîne toi à l'empathie, Miteny, à te mettre à la place de l'autre pour comprendre son point de vue. C'est mon conseil du jour. (ou plutôt de la
nuit). 

Miteny 18/12/2011 18:57



J'ai suffisamment d'empathie, mais pas vous, malheureusement. Vous croyez réfléchir et vous êtes sûrs de vous, alors que vous ne devriez pas.


 


Ensuite, oui nous avons des points de comparaison : on peut imaginer des choses beaucoup plus simples que notre univers très complexe.


Je ne vois même pas ce que tu ne comprends pas !


 



Talia 17/12/2011 21:47


Qu'est ce qui a mis là ces 34 dés ? 


 


Ou en d'autres termes : "pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?"


Oui, en effet, c'est la question que nous nous posons ici. 


Et je soutiens, comme tu l'as vu, que l'on ne peut pas donner de réponse, si ce
n'est de façon abusive. 

Miteny 18/12/2011 00:55



Non, ce n'est pas la question. Il faut être rigoureux.


34 dés, un multivers hyper complexe (ou même un univers très riche comme le nôtre), c'est bien plus que "quelque chose".


Comprends déjà ça  ! Réfléchis avec TON cerveau au lieu d'essayer de te raccrocher à la pseudo philo des autres.



Talia 17/12/2011 14:44


 


 


QUI A MIS là ces 34 dés !!!???


 


Qu'est-ce qui te porte à croire que c'est quelqu'un ? 


 


 


 


Pourquoi n'existerait-il pas un seul proton par exemple et rien d'autre ?


 


Ce serait tout à fait possible également. Il se trouve que ce n'est pas le cas. Pour notre univers à nous, en tous cas. (ou le multivers si tu préfères)


 


Si l'univers existant n'était constitué que d'un seul proton et rien d'autre, la question "pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?" se poserait tout de même, exactement de la même
façon.


 


 


Par ailleurs, je suis surprise de te voir t'énerver aussi vite. Si tu manques autant de sang froid, peut-être n'es-tu pas fait pour la polémique, qu'en penses-tu ? 


 


(je décide, une fois de plus, de laisser passer les insultes)

Miteny 17/12/2011 18:25


Tu comprends rien, c'est pénible. Qu'est ce qui a mis là ces 34 dés ? C'était la question, je pensais que tu comprendrais, mais toi tu te fixes sur le mot "qui". Relis l'article, j'ai répondu à ça.
Je parle de lire vraiment, pas de faire l'autiste.


Justicier 17/12/2011 08:55


@ Talia


"Alors longue vie à la science, mais gare au scientisme !"


100% d'accord avec toi.


Mais gare aussi au charlatanisme, si tu vois ce que je veux dire.


Le pot de chambre a peut être une idée sur la question ?


On dirait que t'es moins en cour auprès du S.f. depuis tes mises au point


Là, j'avoue, je ferre


 


Justicier

Miteny 17/12/2011 13:01



C'est foireux comme affirmation



Talia 17/12/2011 00:45


Le problème d'un univers encore plus riche (cas des multivers) pose le problème de son origine. Si l'existence d'un univers aussi riche que le nôtre pose problème, que dire d'un encore plus
riche ? 


 


La richesse de l'univers n'est pas un problème. 


 


Le seul problème, c'est l'existence de l'univers. Ensuite, qu'il soit riche ou non, complexe ou simple, c'est un détail cosmétique. 


D'ailleurs, si ça se trouve, notre univers est singulièrement pauvre, en comparaison de la multitude d'autres univers qui existent. 


 


 


 


Les constantes SONT formidablement bien réglées => il faut une explication.


 


Une explication  ? Allez, une autre que le hasard : la statistique. Il faut une chance sur un milliard de milliard pour qu'un univers avec précisément ces constantes là. Comme il y a une
infinité d'univers, la probabilité qu'un tel univers particulier existe est donc .. 1 ! 


 


 


En d'autres termes, la probabilité que j'obtienne précisément la série  3 5 1 6 4 2 1 5 2 3 4 2 5 1 6 2 5 3 4 5 2 6 5 2 4 6 1 5 2 4 3 6 5 2 en lançant trente quatre  dés est très
faible. Mais si je lance ces trente quatre dés une infinité de fois, il y aura forcément une fois où j'obtiendrai ce résultat. 


Il y a une infinité d'univers. Dans le tas, il y en a bien un qui possède ce réglage là de ses variables, non ? 


 

Miteny 17/12/2011 12:45



T'as absolument rien compris à ce que j'ai écrit !


D'abord je parlais de l'univers pris absolument, du multivers... t'as rien compris. En outre, dire que la richesse de l'univers est "un détail cosmétique" est affreusement débile !!


Pourquoi n'existerait-il pas un seul proton par exemple et rien d'autre ?


En fait t'as PIGE QUE DALLE !!


 


Même la fin t'as rien pigé : pour que la statistique marche, il faut que quelque chose PROPOSE toutes les possibilités. TOI COMPRENDRE ?


ça m'énerve déjà de perdre du temps à expliquer des trucs hyper simples à des primitifs...


Pour ton histoire de dés, la question est : QUI A MIS là ces 34 dés !!!???


Moi parler à limace, toi comprendre ???


 


Je retire ce que j'ai dit : t'es stupide.



Talia 16/12/2011 23:45


@ Miteny


 


Tu dis : "L'ensemble de tout ce qui existe semble correspondre à tout ce qui pourrait exister, c'est à dire tout ce que le langage mathématique peut produire." Tu parles encore de richesse
fondamentale. 


A cela, je peux rétorquer que nous n'avons pas de point de comparaison. Notre univers aurait pu être beaucoup plus riche encore, si ça se trouve ! et nous ne pouvons pas le savoir. 


 


Quant à affirmer que quelque chose a réglé les constantes fondamentales de la physique... là encore, le terme "réglé" semble sous-entendre une entité consciente. Et si on écarte ce présupposé, on
peut fort bien retrouver "le hasard", ou une loi de la physique. Pas de piège, donc. 


Par exemple :  qui ferait en sorte que l'ensemble infini de niveaux de multivers soit en réalité circulaire : notre univers fait partie du multivers de niveau 1, lui-même partie du multivers
de niveau 2, etc. et le multivers de niveau x +1  serait en bout de course contenu dans... notre univers ! (notre univers étant alors un maillons quelconque de cette chaine fermée : il ne
serait qu'un multivers quelconque). 

Miteny 16/12/2011 23:55



Tu n'as pas très bien compris.


1 Le problème d'un univers encore plus riche (cas des multivers) pose le problème de son origine. Si l'existence d'un univers aussi riche que le nôtre pose problème, que dire d'un encore plus
riche ? C'est encore plus formidable.


 


2. Tu n'as pas lu l'article. Les constantes SONT formidablement bien réglées => il faut une explication.


 


3. Si tu fais appel au hasard, tu supposes l'existence d'un univers très riche nécessaire pour que SOIT PROPOSE toutes les possibilités. Univers très riche ? => point 1


 



Talia 16/12/2011 23:34


D'abord : @Justicier


Je comprends que Dieu ne soit pas pour toi une réponse pertinente. Dieu, parmi les définitions que l'on en donne généralement, est "incréé". Il n'a pas de cause, il est de toute éternité, il est
cause de lui-même.


Peu importe ensuite que cette définition ait du sens. Sans doute penses-tu, Justicier, que ces concepts "cause de lui-même", "incréé" soient vides de sens, ou tout simplement absurdes. Toujours
est-il qu'en tenant compte de ces concepts, "Dieu" constitue une réponse pertinente, et définitive. 


Mais c'est bien le problème avec Dieu, c'est que c'est une réponse qui va avec tout : pourquoi la conscience ? pourquoi la vie ? pourquoi l'univers ? Qu'est-ce qui fait que je suis moi ?
Qu'est-ce qui connecte mon corps à ma conscience ? (ah non, pas celle-là) Et une fois qu'on a une réponse à tout, eh bien on n'a plus de question ! La science n'aura jamais toute les réponses, et
c'est précisément ce qui fait sa force : elle ne finit pas, car il reste toujours quelque chose à chercher, et les réponses qu'elle trouve ne font qu'ouvrir à de nouvelles questions. 


Pour autant, la science ne peut pas tout. Elle est désarmée face à la subjectivité, notamment. Les sciences humaines étudient les structures sociales, les processus cognitifs, et présentent tour
à tour un modèle ou un autre tentant de décrire le psychisme au plus juste. Mais la "boite noire" restera toujours hermétique, et quand une psychologie s'essaie à y entrer et à vouloir expliquer
les qualias, (je pense particulièrement à la psychanalyse) on se rend compte qu'elle est sortie de la science. 


 


Alors longue vie à la science, mais gare au scientisme ! 

belzebuth 16/12/2011 21:01


ils ont pas encore ferme ton site , c'est une honte , tien d'ailleur y a son cousin qui va passer d'ici 15 jours .si tu crois en dieu tu crois au pere noel aussi , je sents que tu vas avoir un
tres beau cadeau lol !!

Miteny 16/12/2011 22:24



Tiens... un autre débile profond



toto 16/12/2011 13:55

lol le mec il se prend pour le messie il à vu çà dans nostradamus ! tu fais de la revue science et vie , bouffon .

Miteny 16/12/2011 13:56



Apprends d'abord à faire la différence douleur/pas douleur, sale con.



toto 16/12/2011 11:25

il est pratiquement impossible de gagner au loto et pourtant il y a un gagnant à chaque fois , c'est le nombre de joueur qui fait que çà marche à tout les coups . à méditer !

Miteny 16/12/2011 13:41



Cet abruti a rien lu. Maintenant j'ai à peu près compris le niveau moyen des internautes : ce sont des tarés complets !!


COMPLETS ! Ya rien à en tirer. Vaut mieux discuter avec son chien qu'avec ces parasites.



Justicier 16/12/2011 08:19


@ Talia,


Pour ma part, dire que répondre à la question :


"pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?"


que Dieu est une réponse possible, n'est à mon avis pas pertinente, car instantanément dans ce cas se pose la question :


Qui a créé Dieu ? c'est incontournable


Je sais que qu'en disant cela, je ne réponds pas à la question, mais la réponse à cette question elle même, est elle à notre portée, tout au moins pour l'instant ?


La seule chose qu'on peut dire, avec certitude, c'est que l'univers existe, c'est un constat.


On constate également que celui ci est en équilbre....... en perpétuel déséquilibre.


Un certain nombre de limites sont constatées qui "semblent" pour l'instant, indépasssables, le "froid" qui y règne, la vitesse "limite" des photons de lumière ( encore que ) , etc....
et aussi des phènomes qui ne semblent pas avoir de limites, la température, le volume, l'expansion, etc...


On est donc très loin de comprendre globalement l'univers son "histoire" et de  "prévoir" son "avenir", mais on a des pistes qui s'affinent sur ce qu'est l'univers.


On peut certes, TOUT imaginé, mais il y a la rigueur de la démarche scientifique qui doit nous guider et il faut absolument éviter les approximations, les jugements défintifs etc..c'est pour
cela que je doute fort pour ma part, qu'introduire une variable aléatoire qui se nomerait "Dieu" nous aide à mieux en comprendre le fonctionnement


Justicier  


 

Miteny 16/12/2011 09:40



Cet abruti n'a toujours rien compris. Pas étonnant de la part de quelqu'un qui ne sait pas faire la différence douleur/pas douleur.


Tu n'es qu'un escroc, un amas de détritus.



Talia 16/12/2011 00:13


En effet, toutes mes excuses, je n'avais pas lu l'autre moitié. J'avais surtout lu les premiers commentaires. 


 


D'une certaine manière, cette deuxième partie de l'article est une façon particulière de poser cette question fameuse : "pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?" 


"Dieu" constitue une réponse possible.  je n'en connais pas d'autre ; pour autant, ce n'est pas parce qu'une seule réponse vient à l'esprit que c'est forcément la bonne. 


Dire "par hasard", ne répond pas à la question, sans doute parce que nous sommes dans une perspective déterministe, dans laquelle l'idée de hasard a mauvaise presse : tout comme Dieu, c'est une
hypothèse qui répond à tout, et qui ne sert à rien. 


 


L'idée que tout cela constitue un ensemble d'une grande complexité mathématique, et que cela implique une grande intelligence pour l'avoir conçu, cela en revanche me paraît anthropomorphique :
c'est présupposer avant même le début de la réflexion l'idée que c'est une entité qui l'a conçu de façon consciente. (sinon, le terme "intelligence" serait sans objet dans ce cadre). 


 


Que ce soit le hasard, la contingence, ou une loi quelconque, on peut toujours se demander : "mais qu'est-ce qui en est la cause ?" (comme on se demande comment l'univers peut-il exister, comment
le multivers peut-il exister, comment le multivers de niveau 2, 3, 4... peut-il exister). C'est la fameuse chaîne causale (chère aux bouddhiste) impossible à remonter jusqu'au bout.
Poser "Dieu", permet d'arrêter cette chaîne. Personnellement, je n'ai guère le désir de tout expliquer à tout prix, et j'accepte l'impossibilité humaine de trouver le bout de la chaîne, ou la
Théorie du Tout. 


 


L'une des réponses fréquente à la question "pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?" est "parce que s'il n'y avait rien, personne ne serait là pour en parler". Ca a l'air d'une boutade,
mais ca mérite l'air de rien qu'on s'y attarde et qu'on y réfléchisse. 

Miteny 16/12/2011 00:56



C'est vrai que le terme "intelligence" n'est pas le plus approprié. Il faudrait davantage parler de force créatrice toute puissante (sans forcément de "dessein intelligent") justement parce que
l'ensemble de tout ce qui existe semble correspondre à tout ce qui pourrait exister, c'est à dire tout ce que le langage mathématique peut produire.


Si on n'admet pas cette richesse incroyable, on est obligé d'admettre que quelque chose a réglé les constantes fondamentales de la physique, ce qui est presque "pire".


De toute façon, on est piégé si j'ose dire...


 


Enfin, je suis d'accord avec la dernière phrase : le terme existence est un terme d'abord inventé par l'humain conscient de lui-même.


En fait cette question correctement formulé donnerait plutôt : pourquoi de la conscience existe ? Pourquoi ai-je conscience de moi ?


On en revient au problème de la conscience...


 


PS : inutile de s'excuser pour si peu. On a déjà largement plus dérapé...



Talia 15/12/2011 21:50


Mettons qu'il y avait une chance sur un milliard qu'existe un univers tel que le notre. 


S'il existe plus d'un milliard d'univers (théorie des univers parallèles), alors statistiquement, il y a de grandes chances que parmi tous ces univers, il en existe un semblable au notre. 


Dès lors, comme disais Laplace à Napoléon selon l'anecdote connue, nous n'avons pas besoin de l'hypothèse de l'intervention divine. 


(sur ce sujet, tout au moins)

Miteny 15/12/2011 23:35



Oui, c'est la première moitié de l'article.


As tu lu la deuxième moitié ?



fdata pur Haamome 23/02/2010 16:57


Tu t'es perdu dans ton univers créé pour toi, c'est ici qu'il fallait mettre ta référence:

et voilà comme promis le site :

http://oumma.com/L-Univers-a-t-il-ete-cree-pour-l


gilbert 23/02/2010 16:33


Décidément, je suis vraiment au dessus de la mêlée de tous ces crétins.

Tel le coq sur un tas de fumier


Miteny 23/02/2010 17:35


C'est vrai que vous formez un beau tas de fumier


trinch / sandrine 23/02/2010 12:10


pour raconter vite fait mon histoire: j'étais athée, impossible à convaincre, scinetifique née...et puis j'ai étudier les religions (toutes), ça m'a pris 2 ans, puis j'ai lu la Bible (j'ai commencé
par les lettres à la fin), et certain passages m'ont rendu curieuse = le don des propheties et le parler en langues, alors je suis aller voir différentes assemblées chretienne (catho, jehovha,
protestante..et j'en passe) jusqu'au jour ou...Dieu m'a claqué mes 4 vérités, j'ai longtemps voulu prouvé que la science était la source (effet de groupe = développement du cerveau = téléphatie),
mais la 2ème fois , c'était pareil, je n'ai pas d'explication scientifique, alors j'ai mis Dieu au défis (et oui, il m'en fallait beaucoup pour me convaincre), et j'ai eu les résultats attendu
(alors scientifiquement = l'effet de la pensée positive), et bien non !! intervention Divine ! alors j'invite tous les scéptique a aller vérifier par eux-même !!! comme moi


sandrine 23/02/2010 00:25



moi qui étais athée (avant), aujourd'hui j'affirme que: celui qui ne croit pas en Dieu, a une sacrée foi en la nature...
la nature ne peut pas être aussi parfaite sans l'intervention de "quelquechose", et puis quand on a eu des preuves...on ne peut plus revenir en arrière.



Miteny 23/02/2010 09:51


oui. je suis d'accord


jupiter 09/12/2009 22:20


Dieu n'existe pas ,l'univers et tout ce qui s'en suit est fait de hasard et de ... previsibilité , grace a l'amalgame de c'est deux theorie la terre ce trouve au bon endroit dans le systeme solaire
pour donner la vie ,( cela serai vraiment dommage que ce phenomene ne ce serai produit qu'ici , il est evident que non ) une vie tres complexe emergente des poussieres d'etoiles ,qui a mit des
millions d'années pour evoluer .   tout etre vivant peu dire qu'il a l'age de l'univers , il  ne dira pas de mensonge .toute matiere,toute molecule quelqu'elle soit et née avec l'univers
, nous faisont partie de l'univers ,et l'univers fait parti de nous !
si il existe un dieu il ce trouve simplement dans nos tetes , dieu n'est pas né de la matiere  , mais seulement de notre imagination a vouloir croire en quelque chose , pour ce donner une
raison d'exister .


Miteny 09/12/2009 22:25


gnagnagna... aucun argument.


miley 09/12/2009 00:02


le monde est beau certe il n'est pas parfait
si le monde n'est pas parfait alors dieu ne dois pas etre parfait non plus sachant que le parfait crée le parfait et ne peu pas crée l'imparfait
donc si le monde est imparfait dieu est imparfait et si dieu est imparfait alors dieu n'est pas car pour que dieu sois il dois etre parfait et etre absolu
voila une demonstration logique reflechie un peu et donne moi mes 3000 euro

je donne un exemple simple un artisant fabrique quelque chose de moche on dira qu'il est movais artisant
un artisant fabrique quelque chose de bien on dira que ces un bon artisant
dieu crée un monde ou il ya des gueres de la douleur des catastrophe naturel donc dieu est mauvais créeateur

autre demonstration je vais te poser une question simple repend moi si tu trouve la repense et je suis sur que tu ne trouvera aucune repense logique

sachant que dieu se suffit a lui meme qu'il est parfait tous puissant , pourquoi il irais te crée ?
POURQUOI DIEU TA CREE ??
es ce parcequil a resentie un besoin subit de crée or dieu n'a pas de besoin il est parfait
es parceque il a eu une volanté de crée or dieu est immuable il ne change jamais donc il ne peu pas passer d'un etat non volanté a un etat volanté

j'ai plin d'autre arguments lis ca reflechie repend moi et donne moi mes 3000euro

PS: toi meme tu n'est pas sur que dieu il existe tu ne connais pas la biologie tu ne connais pas la psycologie et la relation entre eux prend par exemple un PC il est constituer de materiel et de
logiciel le logiciel n'est pas sans le materiel car il est la partie imaginair et imateriel de l'ordinateur


Miteny 09/12/2009 10:32


N'importe quoi... et aucun rapport avec ce que je dis


gilbert 17/11/2009 00:38


miteny a dit :
(fatiguant de discuter avec des bigorneaux).

Avant ou après les avoir mangés ?


gilbert 17/11/2009 00:36


miteny a dit :
Incroyable la connerie humaine!!  C'est presque fascinant.
Et c'est parti pour un nouveau bail.


gilbert 17/11/2009 00:34


miteny a dit :
J'en ai marre de tous ces abrutis.

N'insulte pas tes seuls amis.


gilbert 17/11/2009 00:33


miteny a dit :
Que des débiles: il n'y a vraiment que des débiles sur cette Terre?


Tu ne vois qu'eux car tu as un immense charisme.


gilbert 17/11/2009 00:32


miteny a dit :
Décidément, je suis vraiment au dessus de la mêlée de tous ces crétins.


Trois ans et demi de bonheur.


eddy 10/11/2009 14:50


"Ton cerveau ne peut prendre conscience que des phénomènes psychiques qu'il crée, pas des autres"

=> SON CERVEAU, DANS SA VIE, EN SYNCHRONICITE

Pauvres merdes dégénérées


eddy 10/11/2009 14:47


pfff à sam-oumoute à la con



Topmoumoute 10/11/2009 14:45


Je vais finir par croire que tu es vraiment une quiche.

"Pourquoi mon corps aurait des détecteurs que les autres corps n'ont pas?? C'est idiot." Je viens de te dire, abruti, que n'importe quel corps possède des récepteurs mais réceptifs à l'odeur qu'ils
ont créée et chaque odeur est différente, comme chaque cerveau, chaque visage etc...

Ton cerveau ne peut prendre conscience que des phénomènes psychiques qu'il crée, pas des autres, et n'importre quel cerveau fait d emême !


Miteny 10/11/2009 15:03


Tu ne comprends pas le mot "différent". D'ailleurs tu ne comprends rien.

"Ton cerveau ne peut prendre conscience que des phénomènes psychiques qu'il crée, pas des autres, et n'importre quel cerveau fait d emême ! "

MAIS CE N'EST PAS CE QUE JE CONSTATE !!! (merde mais c'est pas vrai!)


Raymond Le Hanneton 10/11/2009 14:40


Non.
Tous les corps sont différents au niveau de l'organisation du cerveau et des connexions entre neuronnes.
Et je postule que c'est cette complexité qui fait émerger la conscience (ce qui revient à postuler l'inverse de toi).

D'où par tautologie, les résultats suivants :
 - Le corps et la conscience sont exactement la même chose.
 - Il n'y a aucune exception avec la douleur.

Entre tautologue on deverait se comprendre non ?


Miteny 10/11/2009 15:02


Ce crétin ne comprend pas l'identité de fonctionnement!!! AU SECOURS!!


Raymond Le Hanneton 10/11/2009 14:15


>> Pourquoi mon corps aurait des détecteurs que les autres corps n'ont pas?? C'est idiot.

Bah voilà ! C'est bien ce qu'on tout le monde te dit !
A partir du moment où tu dis cela alors tu postules que le corps ne peut créer la conscience.

Ta démo n'est qu'une tautologie de ce postulat.

Pas la peine de répondre, je sais que tu ne comprendras pas...


Miteny 10/11/2009 14:34


Donc tous les corps sont bien faits sur le même modèle, sont tous fonctionnellement identiques? (fatiguant de discuter avec des bigorneaux).


Topmoumoute 10/11/2009 13:24



Toutes les fessées que tu t'es prises au sujet de ta pseudo démonstration, tu les as toujours qualifiées de "charabia", c'en est drôle, si tu savais ! C'est bien simple, on est sûr de taper
juste, à chaque fois que tu nous le ressors !

Je vais faire encore plus simple. Imagine que ton corps peut fabriquer une odeur mais que ton corps n'a des détecteurs sensoriels que pour cette odeur. Et bien tu croiras être le seul à avoir une
odeur. Chaque corps croira cela. Chaque corps se croira l'exception.

Mais chacun aura la même capacité à produire une odeur que lui seul peut constater. La conscience, c'est cette odeur, dugenou !



Miteny 10/11/2009 14:00


T'es vraiment débile mon pauvre. C'est incroyablement pathétique. Que tu sois aussi con est tellement affligeant!!
Pourquoi mon corps aurait des détecteurs que les autres corps n'ont pas?? C'est idiot.


Je répète: tous les corps sont semblables, demande à un médecin (et va voir un médecin aussi, pour qu'il te greffe un neurone et que tu comprennes au moins 1 petit truc dans ta vie).


eddy 10/11/2009 12:26


Tiens,

Demandez leur ce qu'ils ont fait de concret pour les autres financierement avec leurs merdes, sur le dos d'autruit

...A part se sauver fiscalement, ou essayer, bien sûr, entre autres


eddy 10/11/2009 11:57


9 menteuses...et leurs suites aussi irresponsables que débiles


eddy 10/11/2009 11:47


Ca c'est la vie

:-)


eddy 10/11/2009 11:46


téléchat...deraille...à cause de qui ?

en vrai ?


eddy 10/11/2009 11:31


J'allais oublier...

Sale putain d'emmerdeur pretentieux à la con, qui ne connait pas la vie

:-)


eddy 10/11/2009 11:29


"Chaque cerveau ne reconnait que ses propres phénomènes psychiques, là t'as compris ?"

Petit cretin ignare, insuffisant, même dans le commentaire,

Connais tu la vie, au moins ?


Topmoumoute 10/11/2009 11:24



Chaque cerveau ne reconnait que ses propres phénomènes psychiques, là t'as compris ?

Chacun a une particularité, ne constater que sa propre conscience ! Le cerveau ne peut constaer QUE la conscience qu'il a créée.

(tu es en effet fascinant)



Miteny 10/11/2009 11:36


Mais tu sais répondre à une question?? Ton charabia est hors sujet (et stupide car sans preuves).
Alors? Le corps 9 par rapport aux autres corps? Rien de particulier? (incroyable!!)


eddy 10/11/2009 11:22


"le corps 9 a-t-il une particularité qu'aucun des autres n'a"

=> fastoche, ca s'appelle l'experience professionnelle mon ami

:-)

Ps : le probleme, c'est que ca interesse les trous de balle, trop, dans le mal


eddy 10/11/2009 11:10


franchement,

je me demanderais toujours, pourquoi florent de palmas, se cache sous le pseudo graigaurie
c'est incroyable, ca cache quelque
chose


eddy 10/11/2009 10:54


:-))


eddy 10/11/2009 10:52



:-)



Topmoumoute 10/11/2009 10:51


Mais ce n'est pas une particularité du corps 9, chaque corps a cette particularité !

Chaque corps crée donc des péhnomènes qu'il est le seul à constater. Biologiquement, c'est tout à fait possible, chaque corps a bien un adn différent des autres, donc on peut imaginer que chaque
corps a la capacité de créer une conscience, d'être cette conscience, sans que les autres corps ne le constratent, car pour le constater il faudrait qu'ils soient ce corps. Et ils ne le sont
pas.

Tu ne peux pas bouger quand c'est mon cerveau active le sneurones du mouvement, uniquement quand c'est ton cerveau qui les active. DIras-tu que le corps ne suffit pas au mouvement ?



Miteny 10/11/2009 11:03



Prière de répondre à la question: le corps 9 a-t-il une particularité qu'aucun des autres n'a?

Incroyable la connerie humaine!!  C'est presque fascinant.



eddy 10/11/2009 10:36


tout tou loutou titatetuti lalolilolila...TIN TIN

:-)


Topmoumoute 10/11/2009 09:08


Mias cette exception est justement l'illustration que certains phén omènes cérébraux ne sont pas accessibles aux outils de perception des autres cerveaux ! On appelle donc ça les phénomènes
subjectifs qui ne sont pas conbstatbels par tous, jsute par le sujet qui en est le siège, et la matière peut bien créer de tels phénomènes, ou alors prouve le contraire, plutôt que de te contenter
de prouver l'existence du subjectif, grosse banane !


Miteny 10/11/2009 10:03


Je constate une exception... inexplicablement biologiquement, matériellement (rien de particulier au niveau du corps 9). Reste dans le sujet, STP


eddy 10/11/2009 08:09


Même en costume de clown, tu n'es pas drôle sam

:-)

Ps : J'ai retrouvé ta maison

:-))


eddy 10/11/2009 01:18



tu tu lututu tata talala lili titite te...

:-)



Soane 10/11/2009 00:43


Il y en ê