Un autre Jonas.

Publié le par Miteny

Voilà une chanson que j'aime bien et que je connais même par cœur. Je la chanterai sur dailymotion le jour où il y aura plus de 1000 abonnés à ma newsletter...
Elle a été interprétée par Louis Armstrong. Voici les paroles :

Jonah was a man who got a word from the Lord
Go and preach the Gospel to the sinful land
But he got on a ship and he tried to get away
And he ran into a storm in the middle of the sea
Now the Lord, He made the waves just roll so high
The ship begin to sink and they all begin to cry
So they pulled old Jonah out of the hole
And they jumped him in the water just to lighten up the load
Now the Lord made a whale, long and wide
Lord, Lord waddnat a fish (refrain)

And he swallowed up Jonah, hair and hide (refrain)
Now Jonah started to pray in the belly of the whale (refrain)
He repented of his sins like a man in jail (refrain)

Now Jonah must o’ been a bad man, he must o’ been a sinner, (refrain)
Cos when the whale got him down, he didn’t like his dinner, (refrain)

Well he swum around the ocean, sick as he could be (refrain)
And after three days, whoops! he had to set him free (refrain)

So the whale spit Jonah out onto dry land (refrain)
And went on to preaching like a righteous man (refrain)

Then the people quit their sins when they heard him the town, (refrain)
So when you hear the call, don’t you turn the Gospel down, (refrain)

Comme vous le voyez, cette chanson reprend le livre biblique de Jonas. On y comprend à la fin que lorsque Dieu vous donne une mission, il n'est pas bon d'essayer de se défiler.
En fait, je ressemble un peu à ce Jonas : même s'il est extraordinairement pénible de discuter avec des demeurés incapables de faire la différence douleur/pas douleur et visiblement moins intelligents que de simples volatiles, je dois le faire, au moins pendant un certain temps.
Alors certes je n'oserais pas prétendre que Dieu m'a donné une mission. D'une part je me ferais vite lyncher, d'autre part ce n'est pas exact... En tout cas pas tant qu'on n'a pas défini le sens de l'expression « Dieu donne une mission ». Personnellement, je n'ai qu'une vague idée de ce que ça pourrait vouloir dire.
À la limite, tout ce que je pourrais affirmer, c'est que j'ai un pressentiment, une intuition : celui d'avoir le devoir de défendre l'insuffisance du corps à produire la conscience de soi. Sinon pourquoi serais-je un des rares à voir cette réalité de façon si évidente quand d'autres n'arrivent même pas à la comprendre après des heures d'explication, si ce n'est pour en faire quelque chose ?
Or voilà bien une vérité très importante qui mériterait un sort bien plus enviable. Ai-je vraiment besoin d'expliquer pourquoi la démonstration scientifique de l'existence de Dieu est primordiale pour l'humanité ?
Non, je ne crois pas. Je n'ai donc pas le droit de faire comme Jonas, même si c'est de plus en plus tentant...

Bien à vous.


C'était l'article le plus ''cheap'' de l'année.

 

Publié dans Archives 2012-2014

Commenter cet article

Emilie de Villeneuve 19/01/2013 16:31


Moi aussi je te trouve sympa. Mais je te trouve un peu décevant. Désolée d'avoir à te dire cela. Le problème est que je ne peux m'empêcher de penser que tu t'adresses aux gens en les prenant pour
des cons.

Emilie de Villeneuve 19/01/2013 16:06


Tu es condescendant avec les gens. Tu m'as dit que tu sentais que tu étais un génie. C'est ce qui explique ta condescendance.


Pour ma part, j'ai un caractère parfois fier, mais au moins, je m'en rends compte pour essayer de me corriger.


Devinette : à quoi reconnaît-on un génie ?


La réponse est dans la phrase : au fait qu'on le reconnaisse !  lol


Les vrais génies ne s'autoproclament jamais. La raison pour laquelle ils acquièrent le titre de génie est que ce sont les gens qui les reconnaissent en tant que tels.


C'en est de même pour les prophètes, les mystiques ou les sages. Parfois (et bien souvent), ils sont reconnus après leur mort.


Stephen Hawking qui lui, est un génie "reconnu" dit que celui qui dit qu'il est un génie est vraiment raz les paquerettes.


Non, vraiment, s'il y a des sages dans ce monde, c'est parce que les gens les ont reconnus en tant que tels. Peux-tu contredire cela ?


Bref, tu détestes les gens. Je connais tes pensées : celle-là qui me parle, elle est aussi bête que les autres. Elle est conne, elle m'énerve. Pas vrai ??

Miteny 19/01/2013 16:28



Moi je me trouve sympa...


Je ne déteste pas les gens : ils sont bêtes, mais ils ne sont pas complètement responsables (je plaisante.. un peu).


Mais bon, on s'en fout, le sujet ici, c'est l'insuffisance du corps.



Emilie de Villeneuve 19/01/2013 14:30


C'est comme si tu disais que la mission d'être profondément humain était faite pour des privilégiés. Qui peut se dire privilégié ? Personne. Quand on apprécie les gens, on a envie qu'ils
bénéficient eux aussi de la belle vie.

J'ai conscience que cela peut te froisser si l'on ne croit pas au Dieu auquel tu crois. Et il se peut que pour toi ça fasse barrière... Si c'est le cas, c'est un choix de vie. Pour que tu
défendes ton Dieu aussi fermement, il est certain qu'il t'a parlé, que tu as eu une preuve de son existence. Autrement, tu défendrais quelque chose que tu ne connais pas, tu douterais très
franchement de son existence.

Un exemple de situation.
Au loin se trouve des orangers. La brise passe, transportant le parfum des fleurs d'oranger. Le personnage F dit qu'il éprouve le plaisir sensoriel de la brise qui lui caresse les épaules et le
visage, et qu'il hume le parfum des fleurs d'oranger. Un second personnage, G, plongé dans des pensées, s'étonne: il dit qu'il n'a pas eut ces sensations, c'est à dire la brise caressante et le
parfum agréable.

Interprétation du phénomène :

Dans l'écran de G, la brise et le parfum n'ont pas été perçus : ils ne sont pas réels.

Dans l'écran de F, la brise et le parfum ont été perçus, des signaux nerveux ont été transmis au cerveau, ont été traités et interprétés. Et nous savons qu'une interprétation correspond à de la
"reconnaissance" d'information.

Question : qui dit vrai ? G ou F ?

On pourrait dire aucun, car il est possible que F n'ait pas perçu toutes les informations qu'il aurait pu recevoir s'il avait été plus attentif. Les sens ne sont jamais assez ouverts,
effectivement.

Je jour où Jonas décida de poursuivre sa "route intérieure", il accomplit sa vie.

J'ai connu une copine qui n'a pas suivi sa route intérieure. Elle a 49 ans, tout le monde l'a laissé tombée, la laissant se complaire dans son monde où le seul habitant est elle-même. Elle est
seule, et elle le restera. Il en est ainsi de ceux qui se braquent et refusent de voir les bons côtés des gens, les bons côtés de la vie.

Miteny 19/01/2013 15:25



Mais ce n'est pas une croyance, c'est une démonstration !!!


Merde alors ! Prière de lire 2 secondes avant de raconter n'importe quoi.


 


Quant au reste, ça n'a rien à voir avec le schmilblick. Je vois même pas de quoi ça parle..



Emilie de Villeneuve 18/01/2013 19:33


Certes. Personne ne peut dire à qqun "Dieu m'a donné une mission". Mais on peut le penser des autres.

J'ai beaucoup comparé la vie de ceux qui mènent ou ont mené de grandes missions humaines. Leurs cursus avaient tous en commun qu'il y avait de drôles de coïncidences. Elles n'arrivaient peut-être
pas par hasard. Les gens qui prennent soudainement conscience de la Vie, à partir d'un moment d'étincelle sont ceux qui, comme par hasard se trouvent embarqués dans des missions. Et c'est normal
car, qui donne sa vie à Dieu ne peut que Le servir, ne peut que servir la Justice. Et plus on est doté de capacités, plus on a le DEVOIR de rendre quelque chose au monde. Dernièrement, Cédric
Villani, médaille Fields, reconnaissait ce fait. Il est couronné, il est chargé de hautes fonctions, mais il précise que ce n'est pas pour se reposer dessus et servir une gloire personnelle mais
que ça l'engage à remplir une tâche pour le bien commun, une responsabilité qui demande beaucoup de sa personne, en tant que représentant dans son domaine. Servir le bien commun... Cela est bien
vrai. En tout cas, c'est ma pensée.

Pour éviter la prétention de se dire en mission..., on peut dire (ou le cacher dans la pensée) qu'on a envie de servir Dieu et la Justice (il faut avoir des bollocks pour oser dire cela). Aimer
les gens est chose qui émane d'une lumière, et la forme de l'action peut être issue d'un choix personnel, effectivement.

Mais en mission, nous le sommes tous. Après, c'est une histoire d'acceptation.
Parfois, il arrive que, par soucis de modestie, on refuse une mission, de peur d'être prétentieux.
Par exemple, Jésus a reçu sa mission. Pas forcément au début de sa vie. Il est possible que l'Esprit soit "descendu" sur lui à un moment propice et qu'il ait "semé" en Jésus une idée, comme si
c'était un programme informatique. C'est en germe dans l'esprit du gars et ça se développe, comme un univers qui se déplie...
J'écris beaucoup, mais c'est parce que ce sujet me passionne.

Miteny 19/01/2013 02:40



A te lire on dirait que Dieu a donné une mission à tout le monde. Si c'est vrai, cela enlève du sens à cette expression.



Emilie de Villeneuve 17/01/2013 22:11


Vers la fin, tu dis que c'était l'article le plus "cheap" de l'année. Perso, je ne trouve pas. J'ai trouvé certaines choses pertinentes, d'où mon présent commentaire.

Je relève d'abord un tronçon de texte :

Alors certes je n'oserais pas prétendre que Dieu m'a donné une mission. D'une part je me ferais vite lyncher, d'autre part ce n'est pas exact... En tout cas pas tant
qu'on n'a pas défini le sens de l'expression « Dieu donne une mission ».


(ah ! il est joli ce vert. Je vais le garder)


Voici ma réponse : et pourquoi pas ! Tu dis ressentir une intuition, un pressentiment. Tu as le droit quand même ! Evidemment qu'il ne vaut pas mieux faire comme Jonas. J'en sais quelque chose...


Et quelle souffrance quand on ne va pas là où le coeur veut aller. Ca me rappelle l'histoire de Jeanne d'Arc. Elle a hésité pendant presque trois ans avant d'admettre sa mission. A 13 ans, elle
"reçoit le message". Vers 16 ans, elle s'en va accompagnée de son oncle à Vaucouleurs trouver le capitaine Baudricourt pour lui dire qu'elle veut voir le Dauphin. Elle a dû insister.
Heureusement, le peuple l'a soutenue. Bref, c'est pour dire qu'elle a vécu un peu la même chose que le symbolique Jonas : "ce n'est pas possible, cela ne correspond pas aux standards de ce monde,
on ne me croira pas. C'est trop fou." Puis ça a été plus fort qu'elle... Comme quoi, on peut vraiment dire que Dieu est tout-puissant.


Alors ma question est la suivante : pourquoi cela est-il tabou voire interdit d'avoir une mission divine ? Si, avec mon discernement, je vois que quelqu'un est chargé d'une mission, je l'admets.
Je ne dis pas "mais pour qui se prend-il ?". Non. Pour moi, ça, c'est le monde normal. Rien de mystérieux ni de secret.


Si je suis hors sujet, n'hésite pas à me le dire. C'est que cet article m'a intéressée. Alors j'interviens, en essayant d'être modeste.


J'ajoute, maintenant que j'y pense, que la Vie répond toujours aux doutes d'un missionnaire : elle lui donne des indices lui indiquant la véracité de sa mission. Il suffit de demander, à la
manière d'une prière, et j'ai remarqué qu'on avait TOUJOURS réponse. Un ami m'expliqua un jour cela : souviens-toi, "frappe à la porte et on t'ouvrira, demande et on te donnera."


Ma foi, je dois l'admettre. Alors je ne serai pas choquée si tu dis "oui, j'ai une mission."


J'espère n'avoir pas fait trop long ou trop lourd, ni moraliste sagiste (car je déteste ça). Je ne sais pas grand chose, mais ce que je sais, je le dis.


Disons que j'ai fait un commentaire-confidence.

Miteny 18/01/2013 15:39



Non, ce n'est pas hors sujet, en tout cas pour cet article.


Tu as le droit de te donner une mission, mais prétendre que l'ordre vient de Dieu, c'est assez... ''arrogant" ou prétentieux, je crois.


Voilà pourquoi je n'ose pas prétendre quoi que ce soit : j'attends d'en savoir un peu plus.


 


Tout ce que je peux dire c'est que je me suis donné pour l'instant la mission de comprendre certaines choses.


 


Bien à toi



Justicier 22/11/2012 10:16


S.f. dit dlj


"On y comprend à la fin que lorsque Dieu vous donne une mission, il n'est pas bon d'essayer de se défiler."


Ah bon !!! Tu te prends pour Jonas (baleine en araméen ) maintenant pour prêcher la parole de Dieu?


Tu dois prêcher comme un homme juste car Dieu t'as missionné t'as un pressentiment une intuition qu'il t'a donné l'ordre de défendre
l'insuffisance du corps même si c'est une connerie ?


Mais une chose qu'est sûr, tu dois être victime d'acouphènes. Va chez Audika, merde.


Tu devrais faire comme Jonas, demander à Dieu de te jeter à la mer et de te faire mourir car tu as péché en affirmant que le corps de l'homme est insuffisant donc imparfait, alors qu'il est parfait et donc suffisant puisque c'est Dieu, lui même qui l'a  créé à son image ( selon la Bible )


En somme tu insultes Dieu et sa création en prétendant que le corps de l'homme est insuffisant.


Tu devrais réciter au moins 5 Notre Père, 27 Ave Maria et un acte de contrition en bonne et dûe forme, pour qu''éventuellement, il te pardonne de l'avoir ainsi offensé.


Allez je t'aide, répète :


Notre Père, qui êtes aux cieux ;
Que votre nom soit sanctifié ;
Que votre règne arrive ;
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien (ou : de ce jour).
(Et) pardonnez-nous nos offenses,
comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
(Et) ne nous laissez pas succomber à la tentation.
Mais délivrez-nous du mal.
Ainsi soit-il.
Amen.


5 fois


et


Ave Maria
Reine des Cieux
Vers toi s’élève ma prière
Je dois trouver grâce à tes yeux
C’est en toi, oh ! C’est en toi que j’espère


Mon fils
Consolez ma misère
Il souffre
Hélas, il est mourant
Comprend et pleure, toi qui fut mère
Rend moi, rend moi mon pauvre enfant


Ave Maria
Quel bonheur
L’enfant renaît à sa prière
Ainsi qu’une brillante fleur
Tout bien fait ! Oh touchante beauté !
Ce mystère


Regarde moi pour que j’espère
Mon fils, ton front est souriant
Merci, merci divine Mère
C’est toi qui sauves mon enfant
Ave Maria


27 fois et


Mon Dieu, j'ai un très grand regret de vous avoir offensé
parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable,
et que le péché vous déplaît.
Je prends la ferme résolution, avec le secours de votre sainte grâce
de ne plus vous offenser et de faire pénitence."


1 fois


Déo gratias, Gloria in excelsis Deo , vade retro, Satana


Alléluia alléluia, allé é luia 


Ca y est tu t'es bien repenti ?  Bon tu vas pouvoir rentrer à l'hôpital psychiatrique....ad vitam aeternam, Amen

Miteny 22/11/2012 10:26



T'es réellement atteint. Dis moi, toi tu en as connu des hôpitaux psychiatriques, non ?


Moi je crois que t'es possédé. T'as l'air tellement fou qu'il est sûr qu'il y a un truc.



la folie c'est moche 22/11/2012 01:42


il se prend pour un prophète ce con de miteny !  pathétique !


la folie c'est vraiment mais vraiment très très moche !!!!!

Miteny 22/11/2012 09:48



Je n'ai pas du tout dit ça. Non mais vraiment tu sais lire ?