Lettre à un ami décroissant.

Publié le par Miteny

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : "Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu !" Et le colibri lui répondit : « je le sais, mais je fais ma part ».

Le mouvement colibri s'est inspiré de cette légende pour choisir son nom. En effet, pour ses membres, rien n'est plus important que de ''faire sa part'' dans l'espoir fou qu'un jour tous les êtres humains suivront leur exemple et qu'enfin le monde puisse définitivement sortir de l'ornière qui le mène à la destruction. Ils veulent faire une sorte de révolution non violente pour changer la société. Comme l'explique leur site, colibris-lemouvement.org, ces colibris se regroupentet développent des trésors d’ingéniosité, inventent de nouvelles façonsde vivre ensemble, de communiquer les uns avec les autres, de se nourrir, de construireou de transformer des villages et des villes, de produirede l’énergie sans épuiser les ressources, d’échanger et de faire commerce sans exploiterqui que ce soit, sans porter atteinteà l’intégrité, à la liberté ou la dignité d’autres personnes.

En d'autres termes, ils veulent construire le paradis sur Terre promis dans la Bible, la Torah ou le Coran avec leurs insignifiantes petites mains d'utopistes mal coiffés... Ou même chauves. Or qui dit paradis, dit bonheur et bien-être de l'humanité, bien sûr. Vouloir le paradis c'est vouloir ce qui est bon pour notre espèce. C'est adopter une conduite sage dans le but de respecter et faire respecter par l'exemple des valeurs humanistes et écologistes. Bref, c'est être dans le camp des gentils (je simplifie pour les plus inertes d'entre vous). Or quand on défend le bien, on ne peut se permettre de mentir. En effet, tout menteur est par définition quelqu'un qui cherche à tromper son prochain, ce qui est évidemment tout le contraire du respect. Quand on trompe une personne, on porte atteinte à sa liberté et à sa dignité. La soumission à la vérité, et surtout à la Grande Vérité, est une contrainte nécessaire pour toute personne qui prétend vouloir faire le bien. Et pour illustrer mon propos, je vais citer Christine Taubira (on fait ce qu'on peut) reprenant Nietzsche : les vérités tuent, celles que l'on tait deviennent vénéneuses. Formidable...

Bref, pour résumer, jusque là on a identifié deux camps : les gentils et les menteurs. Supposons maintenant que Dieu, ou une entitécréatrice et transcendante, peu importe le nom qu'on lui donne, existe bien. Supposons que cette entité toute puissante existe vraiment et qu'en plus la démonstration de son existence soit non seulement possible mais également évidente et très simple. La prise en compte de sa nature, de ses caractéristiques ne peut être alors que très importante pour le salut et le bien de l'humanité. Cela va de soi. Dire le contraire serait aussi absurde qu'affirmer dogmatiquement que l'existence du soleil ou de l'oxygène n'a pas à être pris en compte pour le bien de l'humanité : éminemment stupide, bien évidemment. Stupide et sans doute criminel.

Par conséquent, et fort logiquement, le comportement des colibris vis à vis de la spiritualité en général et de Dieu en particulier risque d'être un indice important de l'honnêteté de leur démarche. Si par exemple ils considéraient que ces sujets n'ont pas à interférer dans l'idéologie de leur organisation alors, selon ce que je viens d'écrire plus haut, on ne pourrait pas dire d'eux qu'ils font partie du camp des gentils. En effet, ils seraient pris en flagrant de mensonge très grave puisque l'existence d'un être a priori aussi puissant que Dieu ne peut avoir qu'une importance déterminante pour le destin de l'humanité. Tout comme le soleil et l'oxygène... Et tout auteur d'un mensonge possiblement criminel ne peut être pris au sérieux lorsqu'il prétend vouloir créer le paradis sur Terre. Alors évidemment, nombre de nuances sont à apporter à ce verdict bien sévère : on ne peut pas se permettre de juger les gens comme ça, de manière si expéditive, surtout sur un sujet aussi complexe que celui de la spiritualité.

Beaucoup de personnes seraient enclines à se tourner vers la métaphysique s'ils n'avaient été échaudés par des millénaires de mensonges religieux auxquels il était obligatoire de faire semblant de croire sous peine de mort. Pierre Rabhipar exemple, modèle de vertu pour les colibris, n'est pas hostile à l'existence de forces surnaturelles. Son problème est qu'il se méfie des religions et qu'il doute, qu'il ne sait pas. C'est d'ailleurs très bien de douter : cela signifie que l'on est sincère dans sa démarche de recherche. J'ai néanmoins l'impression que cet homme transpire l'irrésistible envie de s'élever spirituellement, ne serait-ce qu'inconsciemment. N'a-t-il pas déclaré que la société changera quand la morale et l'éthique investiront notre réflexion ? En outre, son blog s'intitule : Pour une insurrection des consciences.

Oui, une insurrection des consciences, c'est ce qu'il faut. Je veux moi aussi une insurrection des consciences. Mais toute révolte de ce type est voué à l'échec si elle n'intègre pas la dimension spirituelle et transcendance de l'être humain... C'est ce que ces gens devraient comprendre. Il vaut mieux se détourner de tout type ''d'insurrection'' qui ne prendrait pas en compte ce fait essentiel. Et c'est ce que je fais. Car n'oublions pas que tout ça est grave, ce n'est pas un jeu. Malheureusement, j'ai régulièrement l'impression que les gens choisissent leurs opinions comme ils choisissent leurs carambars ou leurs macarons. Cela n'est pourtant pas une simple affaire de goût.

Je rappelle que les erreurs politiques, les erreurs de doctrine et d'opinion ont engendré d'horribles massacres. Les camps de concentration, les purges de Staline, les génocides ont vraiment existé. Si vous n'êtes pas convaincu qu'il faille les éviter, je vous propose d'aller y faire un tour vous-même, ou d'attendre qu'ils viennent d'eux-même, cauchemar qui ne paraît pas si surréaliste que ça tant l'Europe semble être parfois au bord du gouffre populiste. Voilà pourquoi lorsqu'on veut le bien de l'humanité, il faut le vouloir non seulement sincèrement mais aussi AVEC RIGUEUR. L'affaire est grave et les opinions ne peuvent suffire. Seules les théories réfléchies et établies avec toute l'honnêteté du monde devraient avoir le droit au chapitre. Car, je le répète encore et encore, les conséquences peuvent être terriblement funestes, surtout dans un monde qui va aussi mal que le nôtre. Et encore une fois, selon les analyses que j'ai pu voir ici ou là et que j'ai souvent en partie reprises sur ce blog, la situation future va être particulièrement difficile. Je ne veux pourtant pas grand chose.

Je ne souhaite pas que les gens prient tous les jours et fassent continuellement semblant de s'adresser à Dieu parce que ça fait bien. Le soleil existe, il est très important pour l'humanité et pourtant nous n'en parlons pas tous les jours. On devrait faire pareil avec Dieu : savoir qu'il existe, qu'il est là, l'intégrer dans les équations, mais sans pour autant lui consacrer continuellement des cultes pour le moins désuets. Nous avons accepté sereinement l'existence du soleil tout en arrêtant depuis belle lurette d'arracher le cœur des enfants pour lui. On pourrait faire la même chose avec Dieu : c'est tout ce que je demande. À mon avis, cela devrait suffire à rassembler les gens autour d'une unique ''religion'' bien plus moderne et leur permettre de laisser tomber les anciennes : c'est ce que j'appelle, par exemple dans cet article, la  révolution métaphysique. Sans elle, l'insurrection des consciences de Pierre Rabhi est impossible. Il faut le comprendre, ou en tout cas, ne pas fuir la question, surtout si on prétend vouloir sauver le monde. Sinon on risque de s'avérer plus nuisible que ceux qui restent indifférents à son sort... Ce qui est un comble pour un membre du mouvement des colibris.

En outre, pourquoi mépriser la foi alors même que le petit oiseau de la légende qui a inspiré le nom de cette initiative fait justement preuve d'une immense foi ? S'il était un être purement rationnel, il analyserait objectivement les probabilités de réussite de son entreprise et en conclurait très rapidement que le mieux qu'il ait à faire est d'abandonner pour fuir le plus loin possible. Mépriser ceux qui ont la foi c'est mépriser l'acte de foi de ce petit colibri... De la part de soit-disant membres du mouvement des colibris, c'est juste pathétique. Bref, que conclure ?

Pas grand-chose, si ce n'est que j'ai peu d'espoir d'être entendu, ni même lu. D'ailleurs ce blog périclite. Au lieu d'insister, je ferais mieux d'arrêter : notre époque est hostile à la raison, colibris ou pas, et je ne pourrai rien y changer. En fait, pour montrer que je suis vraiment désabusé, d'ici peu, je vais mettre de la pub : c'est dire à quel point je n'attends plus de miracle...

 

 

POST-SCRIPTUM : Tous les écologistes sont d'avis que l'humanité n'a pas encore pris la mesure du désastre qui nous attend. Elle a encore les yeux ''grands fermés'' comme dirait Kubrick. Et, à l'instar de Nicolas Hulot, ils désespèrent de trouver les moyens de sensibiliser l'opinion publique. Certains rêveraient même d'avoir la possibilité d'utiliser des arguments d'ordre religieux. En d'autres termes, de pouvoir comparer ce qui arrive à notre planète à l'Apocalypse biblique. Ce serait de leur avis, le plus percutant des discours. Vous ne me croyez pas ? Écoutez donc cette émission de France Culture intitulée Écologie et démocratie à partir de la 30ième minute. Mais ils ne le peuvent pas car ils ont le devoir de se prétendre officiellement laïques, malheureusement... Pourtant, et vous le savez si vous lisez régulièrement ce blog, la vérité est que Dieu existe, la vérité est que l'Apocalypse biblique est pour maintenant et que l'on peut le prouver. Je l'ai fait ici... En tout cas, j'ai essayé. On peut même démontrer que la fin des temps biblique a été prévue pour 2005-2050, et cela de façon parfaitement chiffrée, par un prophète aussi prestigieux que Daniel. Je rappelle que ce dernier est reconnu par les musulmans, les chrétiens et les juifs : une audience que beaucoup envieraient. Et donc ?

Et bien, avec mon blog et ma saga sur Daniel, j'œuvre sans doute plus pour l'écologie que ceux qui se contentent de trier leurs déchets et d'acheter de la nourriture bio. Et PAF !!

Publié dans Archives 2012-2014

Commenter cet article

la folie c'est moche 01/12/2013 18:54


""dixit le tartuffe miteny : C'est facile de déblatérer des insultes sur tout le monde sans jamais se dévoiler, n'est ce pas ?   Gros lâche. ""


 


à se pisser dessus de rire !!!!!!! venant d'un fou qui se cache derrière son pseudo miteny pour insulter tout le monde , mdr ! çà fait + de 7ans que ce fou de miteny insulte tout le
monde ! miteny un malade mental enfermé dans son paralogisme , tel est la condition de ce taré anonyme , c'est pathétique !


copier/coller de la prose de miteny en 5 minutes au hasard à l'encontre de pratiquement tout le monde  ! bon pour l'asile je vous dis !! :


 


UN VRAI CON JE VOUS DIS!


J'ai assez perdu de temps avec ce crétin.


Ah quel con!!


T'es LE CHAMPION DU MONDE  ! J'ai trouvé le roi des cons!


VOLEUR, ASSASSIN !!


Inutile de discuter avec un tel voleur.


Quelle malhonnêteté! Quelle pourriture!"


ce type est possédé par Satan...


bande de nuls.


T'es vraiment TROP CON!


et vous êtes des abrutis.


Quel voleur, quel voleur!!!


VOLEUR, VOLEUR,VOLEUR, VOLEUR,VOLEUR, VOLEUR,VOLEUR, VOLEUR!!!!!!!


vade retro satanas!


 tu sers bien ton maître Satan


Tu dis connerie sur connerie: il est évident que t'es un sale voleur et rien d'autre.


Mais vous ne faites confirmer que le monde est aux mains du prince des ténèbres.


esclaves de Satan


vous êtes des lombrics.


Parce que tu es un voleur, un escroc... je l'ai démontré!!


le plus gros connard


T'ES VRAIMENT TROP CON !!


sombre idiot.


Des animaux stupides


bande d'abrutis,


Attardé.


Quel abruti...


Quel connard absolu


va te faire soigner


chimpanzé


chimpanzé trisomique


etc ..........................................................................


........................................

Miteny 01/12/2013 19:16



Je n'insulte pas gratuitement moi. Je me défends face à ceux qui font visiblement exprès de ne pas lire ce que j'écris.



la folie c'est moche 30/11/2013 19:53


dixit le cinglé stoufD qui passe ses jours et ses nuits depuis 2009 ! à poster des questions et à répondre à des questions débiles postées par des débiles : je participe pas mal au forum de
yahoo questions/réponses, rubrique "religions et spiritualité" le pauvre stoufD inscrit à yahoo


http://fr.answers.yahoo.com/activity?show=DCD3s3ghaa


 


 


 


ps : tes points questions/réponses ne mesurent que ton niveau de folie ( très élevé dans ton cas )


pps: tu as pensé à consulter un psychiatre ? tu devrais !


 

Miteny 30/11/2013 20:23



Ce n'est pas une montagne de lâcheté et de bêtise comme toi qui pourrait se trouver en position de mesurer la folie.


C'est facile de déblatérer des insultes sur tout le monde sans jamais se dévoiler, n'est ce pas ?


Gros lâche.


Tu te crois malin, vraiment ? Tu crois que les gens sont touchés par tes commentaires débiles ?


 


 


La bave du crapaud n'atteint pas la sagesse de l'homme réfléchi.



la folie c'est moche 30/11/2013 18:26


""dixit la cinglé alcoolique sophia : blog auto-financé, ah ok. C'est plus clair.


Tant qu'à faire, tout travail mérite salaire, non "


 


bah non tout travail ne mérite pas salaire ! , si l'édifice est construit n'importe comment çà ne mérite pas salaire , pauvre naze !!! tu expliqueras ça à ton maçon le jour où il te montera un
mur de travers !!


 


lafolieexiste.com , c'est le vrai nom de ce blog !

Miteny 30/11/2013 20:18



Mais, cher pauv'type, l'édifice est bien construit puisque tu as validée ma démonstration en ne répondant aux questions qui permettrait de la détruire.


T'es donc con, méchant, lâche et menteur ?



Sophia 30/11/2013 03:02


blog auto-financé, ah ok. C'est plus clair.


Tant qu'à faire, tout travail mérite salaire, non ? On ne peut pas consacrer sa vie à la moisson sans recevoir salaire, même petit...

stoufD 29/11/2013 20:43


Je comprends, ce sont des sujets qui m'inspirent beaucoup aussi.

stoufD 29/11/2013 01:08


Il y a pas de mal à ce que tu t'en foutes, en effet, c'est pour cela que je m'excusais de t'avoir importuné. Simple curiosité, où est le problème selon toi, qu'est-il possible de faire ?

Miteny 29/11/2013 09:52



En fait, même si j'écris parfois sur d'autres sujets, ce qui m'intéresse vraiment c'est la science et la métaphysique : des disciplines plus exactes que l'économie et la politique.


D'ailleurs je n'ai vraiment pas envie de débattre de politique : non vraiment je deviens allergique. D'autant que c'est un domaine qui... j'arrive même pas à le qualifier !


Bah qui m'énerve.


 


PS: j'ai fait un effort pour cet article, mais bon, ce n'est pas vraiment de la politique non plus ici.



stoufD 28/11/2013 01:14

@ Miteny : Je pensais que tu aurais plus de compassion avec la candeur qu'avec le cynisme, navré je n'aurais pas du t'importuner en te sollicitant, tu as l'air usé. "Et ce n'est que le début." Tu
te contentes peut-être d'attendre et espérer l'apocalyptique fin, moi pas. @ détecteur de crétin : merci pour le mépris et la condescendance, il y a t'il un forum ou un blog de discussion générales
que tu n'estimes pas pourvu que d'un ramassis de crétins ? Si oui je te serais gré d'en communiquer les références - sait-on jamais cela pourrait s'avérer enrichissant pour ma culture et mes
réflexions que j'ai l'humilité de reconnaître limitées - cependant mon avis est que tu dois réduire assez facilement à ce concept de "ramassis de crétins" la totalité des êtres humains, des gens,
ou même simplement la plupart des groupements humains. Je me trompe ? Merci, je connais ces chiffres. Connais-tu ceux du patrimoine publique ? Ceux du patrimoine des banques d'investissement ? Ceux
du patrimoine des citoyens et de leurs épargnes ? Ceux de l'épargne des hommes publiques et famille, fonctionaires ? Une goutte d'eau dans la dette nationale.. oui certainement je n'envisage pas
mon idée comme révolutionnaire à courte échelle. Néanmoins tu le notes probablement : les titres de créance de l'état sont négociables en Bourse, d'ailleurs beaucoup de réglages de l'édifice de
l'argent dette se fondent sur les taux rémunérateur des dettes publiques. Il ne s'agit pas de faire sécrouler l'édifice du jour au lendemain, mais d'amorcer un contre pouvoir inexistant
actuellement. D'autant qu'une dette publique n'est pas nécessairement une mauvaise chose en soi pour l'intérêt général national. Dans les créanciers de cette dette, il y a des fonds de retraites et
des personnes privés physiques et morales françaises, tu trouves plus réaliste d'envisager de flouer les créanciers à terme ? D'attendre qu'une révolution populiste éclate, que ça pète et que ça
saigne ? On pourrait peut-être la jouer comme en Island, mais l'échelle démographique n'est pas la même. Si tu as des propositions autre que faire l'imbécile hargneux pestant de mauvaise augure,
vas-y ne te gène surtout pas.

Miteny 29/11/2013 00:30



Je ne crois pas avoir plus de compassion pour le cynisme. Simplement, je pense que ça ne sert pas à grand chose ce que tu proposes. Le problème n'est pas là...


Du coup, c'est normal que je m'en foute...



détecteur de crétin 27/11/2013 19:41


mais quel crétin ce stoufD ! ( en même temps yahoo questions/réponses , mdr !!! un ramassis de crétins ! de philosophes à deux balles )


libre à toi d'acheter des obligations d'état du con çà rapportent que dalle ! mouarfff !!!


et ce con pense qu'il suffit de taxer les élus pour éponger la dette , c'est pas possible d'être aussi con , c'est une goutte d'eau dans la mer ducon ! tu n'as vraiment pas conscience des
enjeux : 1800 milliards de dettes + 1000 milliards entre autres pour les retraites des fonctionnaires non financées !!!!!!!!!


c'est impossible de rembourser !!! impossible !


la seule solution : ne pas rembourser , les créanciers s'assoient sur leur dette  , point barre ! de toute façon la dette ne sera jamais remboursé .


 


ps :


1978  dette 21% du PIB  =  73 milliards


2012  dette 90%  !! du PIB  =  1800 milliards !!!


çà fait 35 ans que la France vit au-dessus de ses moyens ! il faut arrêter de pleurer !


 

Miteny 27/11/2013 23:38



Et ce n'est que le début.



stoufD 27/11/2013 13:53


Plus précisément, je veux que la législation publique créé les outils pour permettre aux gens - qui le souhaitent - de prétêr de l'argent sans intérêt à l'état pour pouvoir constituer ainsi un
contrepoids du système financier de l'argent dette à l'échelon national.


Et idéalement, si ces outils existaient, il faudrait imposer aux élus publiques, aux personnes incarnant des fonctions de l'intérêt général de ne presque plus épargner (faire de l'argent avec de
l'argent) mais investir leur épargne, sans intérêt, dans la sauvegarde de l'indépendance des états par le biais de ces outils.


Ainsi moraliser l'accès et la vie des fonctions exécutives et législatives nationales, pour que l'abnégation à l'intérêt général prime sur les volontés de gloire, de richesse et de puissance
personnelle. Pour rompre le lien vicié entre politique et systèmes financiers.


Qu'en penses-tu ?

Miteny 27/11/2013 23:34



Je pense que tu es bien naif... et assez éloigné des réalités économiques. Des réalités tout court peut-être.



stoufD 25/11/2013 02:02


Je compatis aux tâcles que tu reçois et à ton sentiment de ras le bol devant l l'illogisme macro-social laïque à vouloir considérer Dieu comme tabou ou à ranger aux vestiaires des inventions,
superstitions et autres irrationnalités individuelles et collectives, inopérantes, inefficaces et infondées en réalité objective et donc scientifique (pour les scientistes).


Je suis à la base de tradition culturelle héréditaire athée et scientifique, mais cela fait depuis 14 ans que par souci d'intégrité, de goût pour la justice et la bonté, de cohérence
philosophique, je me suis renseigné et finis par comprendre et admettre Dieu, qu'en fait j'avais toujours eu la foi sans le comprendre et que je prêche depuis pour une croyance naturelle,
rationnelle, hors religion. Par réflexions métaphysiques et philosopiques.


On dit des rationalistes qu'ils sont cartésiens, mais les rationalistes "non croyants" oublient de se rappeler que Descartes, dans sa philosophie du discours de la méthode, concevait le Divin
Suprême et Créateur malgré le principe de réduction d'analyse du tout par les relations de ses parties. Bref, je ne vais pas détailler toute le cheminement de l'épistémologie scientifique qui en
tant qu'athée m'a conduit à admettre Dieu, et pas seulement dans un vague Déisme indifférent.


Je te témoigne mon soutien, et te rappelle comme tu as déjà du le constater toi-même que l'on ne retrouve jamais mieux autrui que quand on plonge dans les profondeurs de l'abime de soi-même. Au
fond de l'être humain, avec Dieu on se retrouve tous. Qui lorsqu'il pense ne s'exprime pas à lui-même ?


Mais Dieu est intangible, comme la moral, difficile de faire pencher l'équilibre de la balance mondiale à une autre échelle que locale, avec les valeurs.


Car les valeurs du monde actuel (hors royaume des cieux du coeur des individus) sont argent, pouvoir et luxure et que l'on ne voit pas trop comment enrailler l'engrenage infernale. D'où le fait
que tu sois considéré comme un tartuffe (Dieu inexistant est inefficace, aucun substrat possible pour sauver/améliorer le monde au contraire même, selon certains) et que ce soit aussi le cas des
humanistes bobos tels des colibris.


J'ai une idée simple de monétisation de la morale, pour la rendre ainsi tangible devant le monde et l'acheminer sur une pente d'assainissement.


Si on donnait la possibilibté aux citoyens de prêter de l'argent à l'état (dans des modalités comparables à ce qui permet de négocier des titres de dette publique des états à intérêt) A TAUX ZERO
? l'état d'une nation ne représente-il pas l'intérêt général du peuple souverain de cette nation ? A l'heure actuelle les états sont sur-endettés, tributaires d'un système éconnomico financier
avec le capitalisme (la réussite personnelle) comme loi morale.


Belle lurrette que les états n'appartienent plus aux populations. Les politiciens sont des marionnettes entre les géants de la banque, finance, médias et économie.


Cette mesure concrète d'altruisme serait offerte, et pas imposée à la population. Avec l'égocentrisme régnant, avec la peur et le repliment individuel, on pourrait douter de la pertinence et
représentativité d'une telle "intention morale" et qu'elle suscite beaucoup de libres souscriptions dans les populations des nations. C'est trop chacun pour soi et tous pour chacun qui festoye
publiquement.


Mais si l'on imposait ces contraintes participatives contre la dette des états à tout élu à une fonction publique, pour établir un gage de voeux de dévotion à l'intérêt général ?


Comme par exemple, concéder 1 ou 2 cinquième de leur fortume personnelle en don à l'état en prise de fonction, puis par la suite et pendant le temps de leur fonction,  4/5 de leur capacité
d'épargne etc...


Qu'un élu utilise son trésor personnel pour "épargner" (sauver) l'état des requins financiers plutôt que de chercher à acroître ce trésor en profitant des obscurantismes moraux du système de
l'argent dette ?


J'ai encore relativement peu ébruiter cette idée très simple en elle-même, et dont la faisabilité est loin d'être inenvisageable il me semble. Cela pourrait être une vraie solution concrète aux
problèmes d'intérêt généraux qui minent ceux qui en ont conscience et se sentent concernés par une transcendance de l'individu.


Même chez des personnes qui partagent des conceptions plutôt athées, sont-elles nécessairement dépourvues de sentiment du sacré pour autant ?


P.S.; je participe pas mal au forum de yahoo questions/réponses, rubrique "religions et spiritualité" ou "philosophie". Mon pseudo y est StoufD.

Miteny 27/11/2013 13:34



Tu veux que les gens prêtent de l'argent à l'Etat sans intérêt ?


C'est ça ??



Sophia 18/11/2013 20:28


Mettre de la pub pour gagner de l'argent ?


Ne serait-ce pas une preuve de manque d'intégrité ?

Miteny 18/11/2013 23:59



pas pour gagner de l'argent.. Pour un blog auto-financé (l'année prochaine).


Ce serait déjà énorme !



détecteur de tartuffe 15/11/2013 19:25


je vais mettre de la pub : c'est dire à quel point je n'attends plus de miracle...


 


pauvre tartuffe !!!


 


 


ps: regarder un incendie et dire : Dieu existe , c'est sur ça va l'éteindre , mouarfff !! mille  plus fois plus con que le colibri qui jette de l'eau ( au moins l'eau ça
mouille  ) .


pps : donner l'exemple n'est pas une démarche folle , quand c'est bien fait ça marche ! ( c'est même la base du commerce de fringue de marque , trouver une personne connue pour donner l'exemple
aux autres , c'est très éfficace ) , mais les écolos sont des crétins la preuve : choisir Eva Joly pour les élections c'est à mourir de rire


 l'écologie est entre les mains d'abrutis qui ne connaissent rien aux ressorts qui "dirigent" les êtres humains , il faut que des pros de la pub s'occupent de l'écologie .


 

Miteny 15/11/2013 20:02



Il n'est pas faux de dire que les écolos méconnaissent la nature humaine.


Il leur faut un peu de religieux. Voire carrément une religion... moderne.