Le secret de la vie éternelle et de la résurrection des morts.

Publié le par Miteny

Je prépare pour 2012 un livre qui révèlera (entre autres) le secret de la vie éternelle et de la résurrection des morts !!

Oui, vous avez bien entendu et non, je ne suis pas fou.

Je me donne deux ans pour l’écrire avec soin, en expliquant le plus clairement possible tout ce que je pense à propos de Dieu et des conséquences bénéfiques que son existence peut avoir pour nous-mêmes.
Je ne vous donne même pas le titre (non ce ne sera pas.. Le secret de la vie éternelle et de la résurrection des morts). Au contraire, j’ai plutôt envie de vous lancer un ultimatum.

En effet, j’estime ne pas avoir assez de soutiens.

Or je rappelle que j’ai promis 100 Euros à chaque inscrit à la newsletter si une seule personne sur Terre trouvait l’erreur (si elle existe) de mon raisonnement, qui, je le reprécise, démontre de façon certaine l’existence de Dieu (quand même !).

Et si je n’ai pas beaucoup plus de soutiens en 2012 (genre des dizaines de millions de personnes…), je ne publierai pas mon livre (et toc !).

Vous allez me dire que c’est un chantage à deux balles. Vous aurez un peu raison.

Néanmoins je ne vois vraiment pas de quoi vous avez peur : vous avez peur de me ruiner, de gagner 100 Euros ou plus ? Vous êtes possédés par d’étranges angoisses, je trouve…

A moins que vous ayez tout simplement peur que j’aie raison… (Et oui, car, contrairement à ce que vous pouvez penser, de plus en plus de monde le pense… le corps ne suffit pas… Et oui !!).

 

NEWSLETTER !!

(En vous inscrivant, vous vous engagez à acheter mon livre de dans deux ans… je demande quand même un minimum… saperlipopette !!!).

 

Liste provisoire de tout ce que je ferai si une seule personne me prouve une erreur dans ma démonstration:

Parcourir une rue de Paris tout nu (facile, beaucoup l’ont déjà fait)

Traverser le parvis de Notre Dame tout nu en marchant sur les mains ! (plus dur et plus humiliant).

J’avais promis de donner ma voiture mais je n’ai plus de voiture…

Faire Rouen Paris en vélo tout nu… l’hiver !

Donner 100 Euros à tout inscrit à la newsletter de dieuexiste.com

Faire le tour de France en kayak

Vivre en moine ermite pendant un an

Etc...

 

Si toi aussi, tu as une idée, n’hésite pas à la proposer !!

 

Publié dans Archives 2010-2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bulfone adelio 08/01/2012 16:02


a ton ete cree par des extra terrerstre

Stephane 16/03/2010 13:29


Ce qui ne permet pas de conclure en l'insuffisance du corps, si on est pas certain que cette derniere demanderait qu'une même personne puisse constater tout ce que produiraient les corps. Cette
hypothèse dont tu sembles si certain, moi j'en doute.


Miteny 16/03/2010 13:35


Je constate bien que torturer n’importe quel corps ne suffit pas à produire de la douleur puisque je ne constate aucune
production de douleur par ton corps quand celui-ci est torturé (on peut essayer si tu veux, j’ai une agrafeuse électrique).


Stéphane 15/03/2010 22:23


Oui ça je sais, mais je reprends ce que j'expliquais : ce constat de différence ne prouvera l'insuffisance du corps que si tu as raison à propos de l'hypothèse à laquelle tu le compare : la
suffisance du corps demande que tous les corps donnent le même constat à une même personne.

Et comme je suis d'avis que cette hypothèse sur la suffisance du corps est contestable, tu comprendras que je veuille éclaircir cela. Est-ce que la suffisance du corps demande
obligatoirement cela ? Moi je ne suis pas prêt à le dire Miteny.


Miteny 16/03/2010 13:13


Je constate bien que torturer n’importe quel corps ne suffit pas à produire de la douleur puisque je ne constate aucune
production de douleur par ton corps quand celui-ci est torturé (on peut essayer si tu veux, j’ai un marteau et des clous de chez Bricomarché).


Stephane 15/03/2010 17:23


Eh bien redis le...je suis le premier à te demander de confirmer qu'on comprenne bien tes propos


Miteny 15/03/2010 19:17


Je constate bien que torturer n’importe quel corps ne suffit pas à produire de la douleur puisque je ne constate aucune
production de douleur par ton corps quand celui-ci est torturé (on peut essayer si tu veux, j’ai une dégauchisseuse).

Je suis ravi, je suis content!!


Stephane 15/03/2010 17:13


Tu vois Miteny. Je crois que Témoin est d'accord avec moi sur l'importance  d'être certain que l'hypothèse à laquelle tu compare ton
constat soit bonne. C'est logique il me semble. Car c'est ce qui fera de ton constat une preuve ou pas de l'insuffisance du corps.

Tu as beau constater des choses différentes en provenance des corps...sauf que si la suffisance du corps ne demanderait justement pas obligatoirement d'avoir des constats similaires, tu
comprendras que ce que tu constates ne signifierait à ce moment plus la même chose.

D'où l'importance d'être absolument certain que si le corps suffisait, tous les corps devraient absolument donner à une même personne le même constat.
C'est donc à propos de cette hypothèse que j'émets des doutes.


Miteny 15/03/2010 17:19


Quel abruti!
Tu vois Témoin, il n'a rien compris à ce que j'ai dit. Je ne connais pas plus débile que lui: phénoménal.

Je le dis et je le confirme PHENOMENAL


témoin 15/03/2010 16:57


Si Paris était une tranche de fromage, pourrais-je mettre Paris sur ma tartine?? ok pour ça je m"en ferai bien une tartine j'aime bien paris et le fromage aussi donc ça me va.
dis où Fdata l'a dit comme ça je jette un coup d'oeil et ce sera fait! Merci...pour la tartine



Miteny 15/03/2010 17:03


Si on fait une hypothèse débile, alors on tombe sur une conclusion débile. Voilà ce qu'il disait.
Et l'hypothèse "si le corps suffisait" est débile dès lors qu'on comprend à quel point on constate tous qu'il ne suffit pas.

PS: le com de Fdata c'est entre 300 et 700

Si Paris était une tranche de rocamadour, on pourrait déguster Paris avec un bon petit verre de vin... 


témoin 15/03/2010 16:44


dis?


Miteny 15/03/2010 16:51


En fait le fait qu'il pose ce genre de questions prouve bien son niveau intellectuel très bas.


témoin 15/03/2010 16:37


je suis d'accord, mais concernant la phrase que Stéphane dit:
"si le corps suffisait, une même personne devrait constater la même chose en provenance de tous les corps."
est ce que tu ?


Miteny 15/03/2010 16:46


Fdata a très bien répondu à ça. Je ne vais pas le répéter. En plus tu tombes dans le piège, tu crois qu'il veut dialoguer mais en fait... non.

Une question sinon: Si Paris était une tranche de fromage, pourrais-je mettre Paris sur ma tartine??
Réponds! Allez!

Non, j'en ai marre de ces questions débiles. Si tu es d'accord avec ma phrase, c'est super.


témoin 15/03/2010 16:13


"si le corps suffisait, une même personne devrait constater la même chose en provenance de tous les corps."
donc il n'y a plus qu'à attendre de savoir "ce que dit Miteny" ainsi nous ne partirons plus d'une interprétation" mais d'une confirmation de sa pensée par lui-même" et ce sera clair!
Qu'en dis tu Miteny?


Miteny 15/03/2010 16:29


Ce que je dis?


Je constate bien que torturer n’importe quel corps ne suffit pas à produire de la douleur puisque je ne constate aucune
production de douleur par ton corps quand celui-ci est torturé (on peut essayer si tu veux, j’ai un tractopelle de chez Bricomarché).

Je songe sérieusement à me faire sponsoriser...

La prochaine fois, je parlerai de la dégauchisseuse... (de rotule).



Stephane 15/03/2010 14:59



De toute façon, moi je peux bien résumer mon objection de la façon la plus claire et concise possible.

La démo ou la preuve de Miteny ne s'appuie pas que sur son constat...elle s'appuie sur une hypothèse, à
laquelle il compare son constat. C'est comme ça qu'elle est construite il me semble sa démo. Et cette hypothèse est la suivante : si le corps suffisait, une même personne devrait constater
la même chose en provenance de tous les corps.

Je trouve cette hypothèse contestable...tout simplement. C'est ce que je crois. 
 



témoin 15/03/2010 11:02


c'est vrai Tous, c'est l'art de se faire grâce à soit même!;o)


TouS 15/03/2010 10:43


C'est incroyable ce que l'on peut faire grâce aux autres, la vie est vraiement fascinante

:-)


témoin 15/03/2010 10:39


rectif.." ce que tu vas répondre au moins............." corrigé!


témoin 15/03/2010 10:37


Peut être Miteny qu'il s'en fout de ce que disent  et pensent les les autres, mais pour nous ceux qui lisent et entendent ce qui ut vas répondre moins cela permettra de répondre à
d'éventuelles objections en toute clarté, sur ce point!


Miteny 15/03/2010 15:33


Je ne me suis pas assez répété?

Je constate bien que torturer n’importe quel corps ne suffit pas à produire de la douleur puisque je ne constate aucune
production de douleur par ton corps quand celui-ci est torturé (on peut essayer si tu veux, j’ai une pince multiprises).



témoin 15/03/2010 09:46


reps: ainsi une fois ce point éclairci......tu pourras avoir l'élément qui te manque pour t'expliquer clairement  sur le point de désaccord.


témoin 15/03/2010 09:43


PS doute peut être pas , mais "ton interprétation". à voir maintenant si ce que tu penses comprendre de ce que tu énonces est corroboré par Miteny.


Miteny 15/03/2010 10:15


Ah non... je me suis déjà assez fait avoir comme ça... Je le répète: il s'en fout complètement de ce que pensent ou disent les autres.


témoin 15/03/2010 09:41


quant à ta question seul Miteny peut éclaircir ce point, puisque c'est "sa démo" ainsi la réponse clair de miteny "peut mettre fin" à ce doute que tu emets!


témoin 15/03/2010 08:08


no comment ...tu es assez habile pour dialoguer tout seul...réponds toi à toi même!


Miteny 15/03/2010 10:14


Exactement. De toute façon, il ne lira pas ta réponse.


Stephane 15/03/2010 02:58


Commençons par vérifier si nous comprenons tous la démo de Miteny de la même façon. Pas si certain après tout!

Voici comment je la comprends :

Tous les corps ne me donnent pas le même constat. Si le corps suffisait, ils le devraient (signifiant alors : douleur provenant de tous les corps, et expérience consciente liée à tous les corps).
Donc le corps ne suffit pas.

Miteny, c'est bien ça ? Et Témoin, c'est aussi ta compréhension de sa démo ?


Stephane 14/03/2010 23:10


Bien dit. On ne peut pas discuter avec ce crétin dégénéré. Moi, je l'ai compris trop tard.

Tu crois que discuter avec un enragé qui confond arguments et insultes est plus facile ?

D'ailleurs, si quelqu'un devrait faire l'objet de la frustration de Témoin, ça devrait être toi, qui crache une insulte à chaque trois mots. 

Désolé Miteny, mais tu n'as pas réussi à me convaincre que ta démo prouve l'origine non-corporelle de la conscience. Selon moi, la façon de le démontrer se trouve AVANT  la comparaison de
ce que font les corps pour toi. J'ai expliqué précisément pourquoi.


Stephane 14/03/2010 22:56



Quel drôle d'autoritarisme qui impose sa pensée comme étant un passage obligé pour pouvoir s'exprimer Alors que c'est justement de cela dont tu dis


« : L'impossibilité logique et technique pour la matiere (non consciente en elle-même) de devenir consciente est à mon avis un raisonnement qui démontre déjà, sans même aller plus
loin, »


« Parce que si on ne se prononce pas tout de suite là-dessus, je suis d'avis que la suffisance du corps……………… »


 C’est CELA dont il faut DÉBATTRE  Tu es tellement sûr de ce que tu dis que tu penses que c’est ne n’est même pas
discutable. Non de zeus tu as un sens de la communication qui me fait penser « à la tyrannie » et l’imposition de la pensée unique Stéphanoise ! Bon j’arrête là
pour moi !


Témoin, aurais-tu été traumatisé par quelqu'un dans ton enfance qui t'aurais brimé d'une façon quelconque. Parce que  là tu dérapes graves. Je ne comprends plus rien. J'exprime mon
opinion à l'effet que la façon dont le raisonnement de Miteny est construit ne permet pas de dire que les différences de constats en provenance des corps constitue LA preuve de l'origine non-corporelle de la conscience. J'exprime mon opinion à l'effet que la véritable démonstration de cela se trouve avant même de
comparer ce que font les différents corps. Mais tout cela n'est que mon opinion.

C'est quoi le problème ? Hey, Témoin, c'est une opinion que j'émet ici ! As-tu remarqué les mots que j'emplois : "je suis d'avis" ... "à mon avis", etc.

D'ailleurs tu semblais même assez d'accord avec plusieurs choses que j'ai expliquées. N'as-tu pas dit toi-même que la matière ne pouvait pas devenir consciente d'elle-même ? Tu semblais assez
affirmatif quand tu as dit cela non ? Alors pourquoi est-ce que ça devient soudainement un acte tyranique de dire cela quand c'est moi qui le dit
? Pourquoi ne pourrais-je pas vous accuser justement de tyrannie, toi et Miteny, lorsque vous n'acceptez pas comme moi de dire que la suffisance du corps
ne demande pas obligatoirement des constats semblables (dans la mesure ou on n'interdit pas à priori à la matiere de devenir consciente) ?
Tout ce que je dis est mon opinion..rien de plus rien de moins, il me semble que ça devait être clair, et que je ne devrais pas avoir à dire avant chaque phrase : "mon opinion est". Quand
même!

Je ne vais pas faire semblant de croire que la démo de Miteny est sans faille si j'y vois des problemes. Même chose à propos de tes arguments à toi! Désolé. Et si ça peut te rassurer, tu peux
peux considérer que chaque phrase que j'écris n'est ni plus ni moins qu'une opinion. Tu as aussi droit a la tienne. Et que le meilleur argument l'emporte. C'est tout. Il n'y a absolument rien de
dramatique qui se passe ici...sauf dans ton esprit apparemment, et dans celui de Miteny qui se victimise depuis des années.

Très honnêtement, je te trouve facile à déstabiliser.



témoin 14/03/2010 21:17



Quel drôle d'autoritarisme qui impose sa pensée comme étant un passage obligé pour pouvoir s'exprimer Alors que c'est justement de cela dont tu dis


« : L'impossibilité logique et technique pour la matiere (non consciente en elle-même) de devenir consciente est à mon avis un raisonnement qui démontre déjà, sans même aller plus
loin, »


« Parce que si on ne se prononce pas tout de suite là-dessus, je suis d'avis que la suffisance du corps……………… »


 C’est CELA dont il faut DÉBATTRE  Tu es tellement sûr de ce que tu dis que tu penses que c’est ne n’est même pas
discutable. Non de zeus tu as un sens de la communication qui me fait penser « à la tyrannie » et l’imposition de la pensée unique Stéphanoise ! Bon j’arrête là pour moi !


Autant que tu discutes selon tes impératifs avec toi-même. En ce qui me concerne je préfère les tribunes libres ou le débat reste ouvert et où le mot
« impossibilité » n’existe pas car c’est justement ce qui reste à démontrer « d’où la démo » de Miteny ! Salut.




Miteny 14/03/2010 22:13


Bien dit. On ne peut pas discuter avec ce crétin dégénéré. Moi, je l'ai compris trop tard.


Stephane 14/03/2010 16:52


je ne te cite pas pour prouver, mais pour tenter de faire réagir Miteny car je vois , moi , une difference entre vos propos respectifs, et j'essaye entre autres chose de la mettre en lumiere.

Ceci étant dit, je rappelle que :

1-L'impossibilité logique et technique pour la matiere (non consciente en elle-même) de devenir consciente est à mon avis un raisonnement qui démontre déjà, sans même aller plus
loin, l'origine non corporelle de la conscience. Et le fait d'avoir des constat différents en provenance des corps permet d'illustrer ou d'appuyer tout cela, mais n'en constitue pas LA
preuve...contrairement aux prétention de Miteny.

2-Comme je viens de le dire, je suis d'accord avec toi pour dire que des constats différents en provenance des corps appuient l'origine non-corporelle de la conscience, mais pas si on laisse au départ la capacité de la matiere à devenir consciente en suspend  (donc comme dans la démo de
Miteny). Parce que si on ne se prononce pas tout de suite là-dessus, je suis d'avis que la suffisance du corps ne demande plus
obligatoirement  des constats semblables en provenance de tous les corps. Et du coup, les différences observées n'ont pas la même implication.

N'oublie pas, je me place ici dans la perspective de sa démo à lui.


témoin 14/03/2010 12:06



Bon Stéphane :


Règle N° 1 :


Ne me cites pas dans tes propos comme étant une preuve de quoi que ce soit, parle pour toi car il se peut bien que tu interprètes « selon toi » et non pas ce que moi j’exprime


Règle N° 2 :


Ici je ne suis pas là pour philosopher ou parler de moi ! Mais « voir si la démo de Miteny »  est valable « c’est tout »


Règle N° 3 je ne suis pas là pour défendre Miteny, « mais pour m’exprimer, selon moi, ce pourquoi je la « trouve juste et approprié en tant « que démonstration » ! donc
effectivement je la soutiens par mon raisonnement et mon expérience ».


Règle N° 4 : ce que je dis est une participation comme tout un chacun peut le faire sans que cela soit la vérité pour tout le monde. D’où la nécessité d’en rester « à SA
DÉMONSTRATION » afin de ne pas rendre confus ni mal interpréter ses propos.


-et par pitiè prière de lire ce que j’écris et non pas ce que toi en prenant mes propos coupés de leur contexte tu cherches à leur faire dire, et que je ne dis pas !


Est-ce possible d’avancer sur ces bases SIMPLES ?




Miteny 14/03/2010 12:40


A mon avis, non, mais je dis ça parce que je connais "la bête" (l'horrible bête devrais-je dire).


Stephane 14/03/2010 01:19


Si tu soutiens Stéphane, n'oublie pas de préciser qu'une chaise est "peut-être consciente en elle-même" et que tu n'es pas matériel. D'accord? sois cohérent

T'as tout compris de travers encore.

Je ne suis pas mon corps. Je ne suis pas matériel. Parce que le matériel (non conscient) ne peut logiquement devenir conscient. J'ai l'impression d'être mon corps, mais je ne le suis pas. C'est une
illusion. Voilà pourquoi ce que je dis n'implique pas que la chaise puisse être consciente. Tu connaissais ma vision des chose je croyais !

D'ailleurs, même dans la tienne ou la matiere est comparable a de l'information imaginée ou produite par la conscience, tu ne peux pas être matériel non plus.


Stephane 14/03/2010 00:49



Témoin, je crois avoir découvert l'origine de notre confusion. Tu vois, je suis parfaitement d'accord avec toi pour dire que le fait d'avoir des constats différents en provenance des corps appuie
l'immatérialité de la conscience. Oui, oui!

La raison pour laquelle je semble affirmer le contraire, c'est que je dis cela uniquement en référence à la démo de Miteny. Dans la démo de
Miteny, cette différence de constat n'a pas la même implication que dans le raisonnement que nous partageons tous deux sur la matière Témoin. Pourquoi ? Parce que dans sa démo, il a tort de dire que la suffisance du corps impliquerait obligatoirement des constats semblables en provenance de tous les corps. 

Pourquoi il a tort d'attendre cela si le corps suffit ? Parce qu' il n'interdit pas au départ à la matiere de devenir consciente
d'elle-même, et du coup, il n'interdit pas à chaque corps de devenir un observateur distinct de tous les autres et ainsi d'observer le contraste entre lui-même et les autres.

Tu comprends Témoin. Pour quelqu'un comme nous qui croyons qu'il est illogique que la matiere puisse devenir consciente d'elle-même, la moindre différence de constat devient du coup absolument
problématique. Mais pour quelqu'un qui refuse d'interdir cela à la matiere des le départ, des constats différents peuvent se légitimer si le corps suffit.

C'est donc uniquement dans le cadre de sa démo, qui est au départ dejà trop permissive avec la matiere, que je minimise l'importance de la
différence dans les constats...Juste dans sa démo Témoin...car le début est fautif. Elle est trop permissive envers la matiere, et ca permet de
dire que la suffisance du corps n'implique pas nécessairement des constats semblables. J'espere que tu comprends mon point.  



gilbert 13/03/2010 23:46


Je crois réellement qu'il vaut mieux être alcoolique que discuter avec un abruti comme stéphane.


Ce qui explique beaucoup de choses.


Miteny 14/03/2010 00:02


Si tu soutiens Stéphane, n'oublie pas de préciser qu'une chaise est "peut-être consciente en elle-même" et que tu n'es pas matériel. D'accord? sois cohérent


gilbert 13/03/2010 23:44


Le mot "conscient" est trop long pour toi. Enlève la deuxième syllabe.


Un pareil trait d'humour prouve que tu sors à peine du coma éthylique.


gilbert 13/03/2010 23:43



Je devais vraiment être très fatigué (et complètement bourré).


Ca doit être quasiment permanent, parce que c'est rare que tu t'en rendes compte.



Miteny 14/03/2010 00:01


C'était un trait d'humour comme tu dis: je ne bois pas.


témoin 13/03/2010 18:35


je te demande Miteny ainsi  Fdata concernant mon com773 qu'avez vous compris de ce que j'ai écrit? Car je me pose la question, ai-je été à ce point incompréhensible?
Merci de me donner votre interprétation car j'avoue que j'y perd mon latin compte tenu de la réponse de Stéphane.
Mercil


Miteny 13/03/2010 18:45


Ton com est pas mal: tu as même fait l'effort de lui expliquer la différence entre une chaise et un corps. C'est fort charitable de t'abaisser à cette tâche ingrate mais je te conseille de ne
pas continuer parce que de toute façon, je répète bien, de toute façon, il ne comprendra pas ou fera semblant de ne pas comprendre.
Tu n'as pas idée de l'abruti que c'est.


Stephane 13/03/2010 17:19


la matière (donc la chaise!) est consciente en elle-même. Il a dit une connerie comme ça!
Tiens, il est encore à l'envers lui. T'as pas encore pigé ? en disant que la chaise et le corps sont tous deux materiels et qu'ils tombent dans la même catégorie, je ne me trouve pas à
dire que le chaise serait capable de produire la conscience... ça implique l'inverse : le corps ne peut pas le faire..puisqu'il est du même subtrat que la chaise, et que la matiere
ne peut pas devenir consciente d'elle-même. Un petit dessin des fois ?

LE corps, tout comme la chaise, sont des choses qui n'existent qu'en vertu de la conscience. Moi et Témoin sommes d'Accord là-dessus. En fait, c'est la conscience qui produit ou "imagine" la
matière...et pas l'inverse.



Stephane 13/03/2010 17:09


Stéphane : Je maintiens donc que la démonstration de l'immatérialité de la conscience ne se trouve pas dans une comparaison entre ce qui se passe quand le corps A est frappé et
quand le corps B est frappé.

Réponse : Bien que ce que tu énonces ne soit pas faux :

Ben voilà. C'est tout ce que je cherchais dire. Tout simplement. Pour le reste, il est clair que nous partageons une vision extrêmement similaire de la conscience.

Pour conclure là-dessus Témoin, le problème que je vois avec le raisonnement de Miteny, c'est que non seulement on ne peut  pas nécessairement le considérer comme LA preuve de
l'immatérialité de la conscience (comme tu sembles d'accord pour le dire), mais elle implique ce problème :

Miteny croit que c'est obligatoirement par la comparaison de ce que font les différents corps qu'on aboutit à la véritable preuve de l'immatérialité de la conscience. Le problème, c'est que
si on croit qu'il faille se rendre jusqu'à cette comparaison pour le démontrer, c'est qu'on a pas accepté dès le départ l'impossibilité
pour la matière de devenir consciente d'elle-même. Et je crois qu'autant moi que toi Témoin trouvons cela illogique n'est-ce pas?

C'est comme si il disait : ok, je ne suis pas prêt à dire dès le départ que la matière ne peut pas devenir consciente d'elle-même (ce qui est déjà une erreur, puisqu'on le sait déja n'est-ce
pas?), alors je vais voir si les autres corps font la même chose que le mien pour le savoir.

Et à partir de ce moment, il émet l'hypothèse que SI la matiere en était capable et que le corps suffisait, il devrait constater exactement la même chose en provenance de tous les corps. Et
je considère que c'est absolument contestable...et que des constats différents en provenance des corps appuieraient le fait que nous soyons produits par ces derniers.

Tu comprends ce que je veux dire Témoin?. Si on ne règle pas le problème dès le départ en déterminant qu'il est illogique pour la
matiere de devenir consciente d'elle-même, je ne crois absolument pas qu'on puisse affirmer que la suffisance du corps devrait se manifester par un constat semblable en provenance de tous les
corps. Je dirais même que l'inverse serait tout aussi logique.

Je ne dis pas cela juste pour le plaisir de le contester Témoin, c'est vraiment mon opinion. Ça l'a toujours été.



témoin 13/03/2010 10:45


je n'arrive pas à voir les com Fdata le 130310 à 5h59 et le mien à 9h39 le130310
comment cela se fait-il ?
Merci.


Miteny 13/03/2010 12:13


Moi non plus. Je ne sais pas... Over-blog bugge parfois...


témoin 13/03/2010 09:32



 Stéphane : Je maintiens donc que la démonstration de l'immatérialité de la conscience ne se trouve pas dans une comparaison entre ce qui se passe quand le corps A est
frappé et quand le corps B est frappé.


Réponse : Bien que ce que tu énonces ne soit pas faux :


Je maintiens que ce que dis Miteny « est aussi, Juste » !


Car un raisonnement est un raisonnement et il peut être contredit.


Ex : je ne rentrerai pas dans les détails, chacun le fera à son niveau.


1 : je constate une chaise, son apparence est inerte, non doué du mouvement. Je constate « mon corps » et je me dis je ne suis pas une chaise. Car j’ai conscience de la chaise.
Sauf que ce corps extrêmement complexe, très, très complexe de par sa constitution différente de la chaise me fais m’interroger :


2- Il se peut que par sa capacité dont nous ignorons le total fonctionnement puisse par ses combinaisons multiples produire « le fait que je sois conscient de moi » à la différence de
la chaise qui est une matière en apparence, inerte et rudimentaire ! Donc mon corps à la possibilité de créer le phénomène que je constate d’être conscient !


Bon je ne poursuivrai pas…tu comprends je pense, la faille qu’un raisonnement puisse avoir selon ses propres déductions.


Donc revenons à : «que la démonstration de l'immatérialité de la conscience ne se trouve pas dans une comparaison
entre ce qui se passe quand le corps A est frappé et quand le corps B est frappé.


 R : Hé bien si elle peut s’y trouver car cela part d’abord de ce que tout le monde s’imagine être « un corps conscient » ! Donc la démo de Miteny part
d’abord « d’un fait » et s’interroge sur ce fait !


 Ainsi il voit que, bien que tous les corps sont semblables « seul le sien » et capable de ressentir la douleur ! Donc il revient grâce à cette comparaison
« au sujet qui expérimente « la douleur » et donc il s’aperçoit que le « subjectif en nous » est ce qui nous fait
« voir ce qui est censé être « objectif » et non l’inverse car tout passe « par soi ». çà c’est un premier « constat
de taille »


En poursuivant en direction du sujet, « l’expérimentation intérieur de cette constatation va permettre de continuer jusqu’à la source du sujet lui-même et ainsi de développer « le juste
« questionnement» Voilà j’abrège car tout le reste à été développé dans les différents coms par Fdata et moi-même !


Donc comme je te le disais ta manière à toi de démontrer la conscience ne me gène en aucune façon………….(en ce qui me concerne je n’en suis pas resté à un raisonnement) mais le problème c’est
qu’un raisonnement si il n’est pas expérimenté en soi (et donc dépend comme le tien d’affirmation posée comme un fait par un autre, la science) comme une évidence par soi-même il peut être
contrecarré par un autre raisonnement !


Ce qui fait qu’il y a de nombreuses voies pouvant expérimenter intérieurement « cette évidence !


Elle peut être scientifique, spirituelle, philosophique et chacun selon son parcours peut accéder selon sa sensibilité par une voie ou une autre ou même par l’ensemble des approches citées.


J’apprécie particulièrement la démo de Miteny  car en partant justement de là où on est,  le fait d’expérimenter par la comparaison des constats « que
quelque chose cloche, permet concrètement de revenir à « soi » et de commencer à s’interroger à partir d’un fait qui si il est bien vu et constaté, mène au sujet. De la constatation de
ce qui est subjectif, constater que ce qui est « objectif » en fait ne provient que de soi….et en poussant plus loin etc..etc… sortir du subjectif pour voir que le subjectif et ce qui
paraît objectif apparaît « à la conscience » qui englobe les deux et les transcende, les intègre dans une non-dualité. ! Donc sa démo est pratique, expérimentale, et directement
accessible d’une manière concrète pour chacun !


Le problème pour moi Stéphane c’est ta phrase


« J'ai expliqué quel était selon moi le meilleur raisonnement pour appuyer l'immatérialité de la conscience. »


hé bien non Stéphane il se peut « selon toi » c’est une chose, mais d’autres ont d’autres parcours et « il se peut aussi selon Miteny que
cette démo soit même plus expérimentale et constatable » que ton raisonnement qui peut être contré par un autre raisonnement qui ne serait pas « constaté en toi comme un
fait » ! Et les méthodes, les approche sont multiples et certaines plus directes et efficaces que d’autre selon les sensibilités de chacun.


Ce que tu dis démontre surtout une vision « égocentré » sur ton raisonnement qui exclue l’infinité de « cette CONSCIENCE » dans
l’expression de sa diversité à être vu et constaté que par un seul et unique moyen « ton raisonnement » qui ne demeure qu’un
raisonnement !


Ce qui est quand même absurde conviens-en car la science n’a fait aussi que corroborer ce que des maître anciens avaient réalisés en « eux » par
l’investigation, l’attention au corps, émotions, sensations etc…….sans que la mécanique quantique soit le point de référence à cette époque…mais je ne rentrerai pas dans les détails…….je sais que
tu sais (il me semble) !


Excusez moi pour la longueur mais j’espère que c’est la dernière pour moi car ça me gave de voir qu’une personne ne puisse croire que « son seul
raisonnement » soit le SEUL MEILLEUR RAISONNEMENT…quelle drôle de chose tout de même !




Miteny 13/03/2010 12:19


Stéphane raconte quand même n'importe quoi: la matière (donc la chaise!) est consciente en elle-même. Il a dit une connerie comme ça!
Le mieux c'est de l'ignorer, sinon tu lui fais du mal: je t'assure. Il se prend pour un génie alors que j'ai rarement rencontré plus idiot que lui. Donc ne lui fais pas de mal.


fdata 13/03/2010 05:59


Ça doit ressembler à ça un trou noir, plus que tu l'approches plus il te tire dans son abîme pour essayer de t'avaler.  Si tu continues Stéphane on ne pourra plus te sauver, tu t'éloignes
toujours.

Encore des arguments à la con :  "c'est comme ça puisque Témoin l'a dit lui-même", sers-toi des arguments de Témoin si tu veux mais ne dit pas c'est vrai parce qu'un tel l'a dit, tu
ne vas convaincre que des idiots avec ce type de tentative de preuve.

Tu te promènes d'incohérence en incohérence du vrai Castlevania.  Que tu ressasses sans cesse ton raisonnement afin de nous confondre ne lui donne pas plus de valeur, on t'a déjà dit où tu
errais mec, relis les quelques pages précédentes et respire par le nez.


Miteny 13/03/2010 12:12


Je crois qu'il faut pas lui répondre: il se rendra peut-être compte d'un truc alors. Moi je m'en veux énormément de l'avoir fait exister.

A mon avis, on ne peut pas le sauver de sa débilité profonde.


Stephane 13/03/2010 01:45


ya que toi pour imaginer qu'une chaise pourrait produire de la conscience, pauv'con!
Y a que toi d'assez con pour tirer cela de mes propos...faut vraiment etre biaisé jusqu'a la moelle pour  extraire de telles choses de ce que je dis.

Le corps et la chaise sont tous 2 materiels, oui, mais le corps est beaucoup plus complexe que la chaise. Alors bien sûr, c'est certain que c'est
cela qui semble lui permettre d'interragir avec la conscience, contrairement aux autres objets materiel. 

Mais est-ce que cela m'empêche de dire tout de suite qu'il ne suffit pas. Non ça ne m'empêche pas!. Je
peux tout de suite l'affirmer, car je sais que la matiere (dont il est composé) n'est pas consciente en elle-même et ne peut pas devenir consciente d'elle-même. Témoin lui-même le dit.

Bref, contrairement à la chaise, le corps semble avoir ce qu'il faut pour interragir avec la conscience et lui permettre d'évoluer dans un environnement matériel, oui. Mais je sais dès le départ que comme la chaise ou tout autre objet matériel, il n'est pas le producteur en tant que tel de la conscience (malgré le
lien que je constate avec lui). Pourquoi ? Parce ce qu'il est illogique pour la matiere de pouvoir devenir consciente
d'elle-même.  

Je maintiens donc que la démonstration de l'immatérialité de la conscience ne se trouve pas dans une comparaison entre ce qui se passe quand le corps A est frappé et quand le corps B est frappé.


Stephane 12/03/2010 23:56


Témoin lui meme m'a dit que la matiere n'étant pas consciente en elle-même, il était illogique de croire qu'elle pouvait devenir consciente, pouvoir observer ou constater. 

Le corps, c'est de la matiere oui ou non ? Allez-vous revenir là-dessus

Et la matière n'est pas consciente en elle-même non ? Allez vous revenir là-dessus ?

Alors rend toi à l'évidence :

1-La matiere n'est pas consciente en elle-même (tout le monde le constate)
2-Le corps est fait de matiere
3-Donc, le corps ne suffit pas.
_______________________________________

Et...oui, bien sûr, je constate un lien entre ma conscience et le corps, c'est donc qu'il sert à quelque chose, qu'il est impliqué dans mon expérience consciente humaine. Je n'ai jamais nié
cela.

Mais je n'ai besoin de rien d'autre que le contraste entre mon expérience consciente, et l'absence de conscience de la matière, pour etre deja en mesure de déclarer le corps insuffisant.

Comparer ce qui se passe quand le corps A est frappé et quand le corps B est frappé n'est donc pas en soi LA preuve! Et si on croit que oui, c'est qu'on est pas certain de ce que je viens
d'expliquer, et c'est deja une erreur.

Voilà!


Miteny 13/03/2010 00:19


ya que toi pour imaginer qu'une chaise pourrait produire de la conscience, pauv'con!

Non! Il ne faut pas discuter avec ce débile. C'est mauvais pour lui: si on lui répond, si on s'intéresse à ses délires, il va croire qu'il est intelligent et qu'on est juste méchant avec lui.

Donc non, ne lui répondez pas... ne croyez pas qu'il est capable de comprendre quoi que ce soit.... ne vous faites pas de mal, ne lui faites pas de mal... ne lui répondez pas.


témoin 12/03/2010 21:34


Bon! donc le corps ne suffit pas! c'est bien ...il fallait le dire c'est tout! C'était simple en fait, je ne comprends pas
qu'on en est fait tout un plat.
Démo , lu, approuvé signez au bas de la page en bas à droite...............merci!


Miteny 12/03/2010 22:59


Moi non plus, je ne comprenais pas au début. Et puis je me suis aperçu que j'étais tombé dans un monde d'abrutis...

Je recopie le lien du com que t'as mis dans le com suivant: il y avait un problème de balise avec ton com (de balise avec une image je crois), j'ai été obligé de le supprimer

Il n’y a que ÊTRE - Albert Einstein

On voit que Einstein savait se transcender pour "sortir" de son conditionnement



fdata 12/03/2010 19:24


Je peux même faire plus court Fdata:
1-Je constate que la matiere n'est pas consciente
2-je suis conscient
3-Donc, je ne suis pas matériel
C'est bien n'est-ce pas ?


Avec un raisonnement comme ça t'aurais pu aussi bien terminer avec:
3-Donc mon corps n'est pas fait de matière

ou n'importe quoi d'autres... bon je vais faire un somme j'en ai par-dessus la tronche.



Miteny 12/03/2010 19:32


Son com est pathétique.
1. Je constate que la matière n'est pas consciente (le fameux exemple de la chaise!)
2. Je suis conscient (on se demande ce que ça veut dire, surtout dans son cas).
3. Donc je ne suis pas matériel.

S'il pouvait ne pas être matériel au point de ne pas pouvoir taper sur son clavier, ça ferait du bien à tout le monde!!!

Je crois réellement qu'il vaut mieux être alcoolique que discuter avec un abruti comme stéphane.
Surréaliste les crétins que je suis obligé de me taper!


fdata 12/03/2010 19:10


Hein, c'Est quoi cette citation a propos de la chaise ? Est-ce moi qui aurait dit ca ?
Encore perdu le mec, va voir le commentaire no. 740 ainsi que ton médecin et demande-lui de te raconter les symptômes de la maladie d'Alzheimer.


Miteny 12/03/2010 19:15


Il est complètement débile et il s'en rend pas du tout compte: pire il est persuadé d'être un génie.
C'est un cas grave.


Stephane 12/03/2010 19:09



Fait attention quand meme. Fdata pense que c'etait une véritable citation de mes propos!

Pour le reste, la chaise et le corps sont matériels non ? Je constate que la matiere n'est pas consciente non ? Et même Témoins m'a dit hier que la matiere, qui n'était pas consciente en
elle-même, ne pouvait pas en toute logique devenir consciente et s'observer elle-même.

Moi j'applique la facon de faire de fdata et de Témoin. J'élimine les SI, je m'en tient à mon constat et j'obtient le raisonnement tres court qui précède.

Et quand à la différence entre la chaise et le corps, la seule qui existe, c'Est que je constate un lien entre mon expérience consciente et un corps. Ca oui! Mais ça ne peut pas être un lien de production, en vertu du raisonnement précédent.

Donc ca tient mon cher.

Une autre objection ?



Miteny 12/03/2010 19:14



Je constate bien que torturer n’importe quel corps ne suffit pas à produire de la douleur puisque je ne constate aucune
production de douleur par ton corps quand celui-ci est torturé (on peut essayer si tu veux, j’ai une tronçonneuse).

Pas de réponse: fuite.



fdata 12/03/2010 19:06


Tu ne fais aucune différence entre le corps et la chaise. c'est grave.
A moins que son corps sert de chaise à l'occase.  Alors est-ce la chaise ou le corps  ou les deux qui sont conscients dans ce cas ?



Miteny 12/03/2010 19:09


ah oui! c'est de la solidarité alors... il se prend pour une chaise (rien ne m'étonne avec celui-là)


témoin 12/03/2010 19:03



Stéphane


Concernant ton com 755 , enfin…..déjà j’apprécie que tu t’impliques simplement dans un constat qui est le tien…on cesse de tourner en rond !


J’en ai pris connaissance après mon post 757. Donc ton constat me conviens, je n’ai rien à en dire, je souscris, c’est aussi le mien……………mais dans ce blog nous parlions de la démo de Miteny et
non pas de notre approche perso. Car c’était le but « du jeu » ici de voir « son constat et d’en discuter.


. Sinon j’aurai créait mon blog pour en parler, mais je m’en fout car il y en a des dizaines qui existent avec d’autre moyen d’y arriver. Et mon parcours n’a pas attendu la démo de Miteny.


Mais sa Démo pour moi est intéressante à plus d’un titre car les moyens d’arriver à cela sont nombreux  chacun selon son parcours. Et Miteny permet une approche expérimentale
qui elle aussi  est valable et n’est pas en contradiction avec ce que chacun peut approcher « en lui ». Car le corps et les constats qui en résultent peut amener à
cette prise de conscience en chacun.


Et là je cautionne Miteny dans son approche car elle est originale, et celui qui veut bien s’y pencher en tout honnêteté « y verra par lui-même » une évidence , mais par un autre
chemin.


Ai-je était assez clair !




Miteny 12/03/2010 19:04


Voilà c'est honnête.


Stephane 12/03/2010 18:59


Hein, c'Est quoi cette citation a propos de la chaise ? Est-ce moi qui aurait dit ca ?



Miteny 12/03/2010 19:01


Tu ne fais aucune différence entre le corps et la chaise. c'est grave. com 593


Stephane 12/03/2010 18:53


Je devais vraiment être très fatigué (et complètement bourré).

Et bien tu l'es peut-être encore.

Sinon, Y a t-il un problème avec mon raisonnement ultra-court du com précédent ? Sans blague je veux savoir!


Miteny 12/03/2010 18:58



Je constate bien que torturer n’importe quel corps ne suffit pas à produire de la douleur puisque je ne constate aucune
production de douleur par ton corps quand celui-ci est torturé (on peut essayer si tu veux, j’ai une tondeuse à gazon).

Pas de réponse: fuite.



fdata 12/03/2010 18:53


1-Je constate que la matiere n'est pas consciente

"Moi Je crois bien qu'une chaise a effectivement peut-être une conscience"


Toujours la même incohérence dans le language, dur dur à suivre le mec.


Miteny 12/03/2010 18:55


ah non mais c'est totalement délirant


Stephane 12/03/2010 18:51


Je peux même faire plus court Fdata:

1-Je constate que la matiere n'est pas consciente
2-je suis conscient
3-Donc, je ne suis pas matériel

C'est bien n'est-ce pas ?



Miteny 12/03/2010 18:52


Le mot "conscient" est trop long pour toi. Enlève la deuxième syllabe.


Stephane 12/03/2010 18:49


Miteny, je te signale qu'au cours de la derniere année, tu as du te rétracter au moins 2 fois en cours de débat avec moi. Et même après cela, tu continue de croire que quand tu insultes, tu as
raison de le faire. Alors svp, achete toi un beau grand miroir!


Miteny 12/03/2010 18:50


Je devais vraiment être très fatigué (et complètement bourré).


Stephane 12/03/2010 18:42


Témoin, tu veux bien me dire s'il y a probleme dans le raisonnement que je viens d'énoncer. Il n'y a pas de si, et c'est entré sur mon constat à moi. Alors essais juste de me convaincre que tu
n'essayes pas simplement de défendre Miteny, et dis-moi ce qui cloche dans mon raisonnement.


Miteny 12/03/2010 18:45


Ce qui est formidable, c'est qu'il ne se fatigue jamais


témoin 12/03/2010 18:37


il me semble Fdata que Stéphane aime tellement les mots qu'en fait il joue avec  sans tenir compte de leur contexte et de ce qu'ils expriment vraiment! C'est ce qui fait que quoi qui puisse
être dit, il n'y a qu'une direction "son raisonnement"!
une impasse quoi!
Mais je sais que même ces mots que je dis sont et seront toujours sujet à une pirouette car là nous ne sommes pas en train de parler la démo de Miteny, mais de que "lui" estime plus juste, plus
vrai, plus fondé" donc..................................!


Miteny 12/03/2010 18:44


Il se fout du sens des mots. Pour lui, il faut que ça fasse joli, histoire de paraitre intelligent.

Je résume "l'intelligence" de cet attardé:

"Moi Je crois bien qu'une chaise a effectivement peut-être une conscience"

3 ans et 3000 commentaires plus tard (oui, 3000!!)

"Moi Je crois bien qu'une chaise a effectivement peut-être une conscience"

Il insiste bien sur le "peut-être"... parce qu'il a peur de passer pour un con.

PHENOMENAL !!