Le plaisir, la douleur, et moi, et moi, et moi.

Publié le par Miteny

 

On ne se rend pas compte à quel point le plaisir et la douleur sont des composantes essentielles de la vie de chacun d'entre nous. Ne passe-t-on pas sa vie à essayer d'obtenir joie, satisfaction, reconnaissance tout en évitant au maximum toute souffrance et toute peine ?

 

Personnellement, j'attends chaque jour avec impatience le moment de manger, de dormir, de me reposer, de jouer, de courir. Par contre je n'aime pas les formalités administratives, le dentiste*, me lever tôt... Je n'aime pas être vexé, abandonné ou trahi. Je n'aime pas que l'on m'oblige à travailler et je fais tout pour fuir les moments qui font mal pour les remplacer par des moments... de joie.

 

Ce que j'écris là est affreusement banal, je m'en rends bien compte. Et pourtant, j'aimerais insister sur ce fait qui m’apparaît évident : la vie quotidienne n'est qu'une succession de joies et de douleurs, petites ou grandes. Je pense, et j'espère, que vous en conviendrez.

 

Dans ces conditions, comment pardonner à ceux qui font semblant de ne pas comprendre l'insuffisance du corps ??

Le plaisir et la douleur leur sont forcément très familiers. Il ne peut en être autrement. Ils se sont donc obligatoirement rendus compte qu'ils ne constataient la ''production'', c'est à dire en gros l'existence VÉRIFIÉE, de la douleur et du plaisir que lorsque LEUR corps était frappé ou mis en condition d'être satisfait.

Ils n'ont pas accès aux sensations des autres. Une illustration amusante de cette barrière subjective est fournie ici : l'article en question cherche à comparer une douleur que seules les femmes peuvent connaître à une autre que seuls les hommes peuvent connaître. Résultat ?

Comparaison impossible, évidemment. On ne saurait jamais laquelle est la plus intense, tout simplement parce que les sensations subjectives sont privées, bien évidemment.

Aucune preuve dite scientifique de l'existence des sensations des autres ne peut être apporté à une personne donnée. La seule certitude que celle-ci peut avoir est celle de l'insuffisance d'un corps quelconque. Je n'ai que trop répété la simplicité de cette évidence, des milliers et des milliers de fois. J'en ai d'ailleurs la nausée... Beurk.

 

Alors quoi ? Que se passe-t-il ? Pourquoi ne comprennent-ils pas ? Est-ce parce que c'est trop gros, trop clair ? Est-ce parce que le caractère privé des sensations subjectives est tellement évident qu'ils sont devenus incapables de comprendre qu'il s'agit d'une vraie information ?

Est-ce parce qu'ils n'ont pas 5 ans d'âge mental et sont incapables du moindre raisonnement logique ? Pour nombre d'entre eux, c'est hélas la triste réalité...

 

Il arrive parfois que l'on ne parvienne pas à voir quelque chose de trop énorme, un peu comme Louis de Funès dans cet extrait de Fantômas :

 

 

 

 

 

 

Ou alors ils ont peur. Peur de s'interroger, de perdre leurs repères en pénétrant un monde complexe et obscur. Peur d'avoir à comprendre à quel point en fait ils ne comprennent rien... On les comprend.

Oui, toutes ses interrogations métaphysiques peuvent donner le tournis. En outre, on peut avoir l'impression que l'on n’aura jamais aucune réponse et que de toute façon, même si on en trouve une, elle n'aura aucun impact pratique dans le sens où elle ne changera pas la vie.

 

Bien sûr, je m'inscris en faux. D'abord parce que comprendre, c'est toujours bénéfique : mieux vaut être informé qu'ignorant ; nous ne sommes pas des vaches, même si, pour certains, cette assertion reste sujette à caution. Ensuite parce que la réponse existe nécessairement et qu'elle peut que nous libérer de nos fausses croyances et de nos fausses représentations. Ce qui est primordial, comme j'ai laborieusement tenté de l'expliquer dans cet article sur l'économie.

Ne pas comprendre que nous ne sommes pas que de stupides consommateurs, mais aussi des êtres dotés d'un esprit et donc faits pour comprendre et savoir, c'est presque un crime... Extrêmement répandu, malheureusement.

 

Pas étonnant que les gens refusent de s'interroger sur leur conscience, donc. D'autant que le chemin est difficile, semé d'embûches et parfois envahi par les ronces. Certains ont essayé de l'emprunter et se sont perdus dans les obscurs fourrés de la schizophrénie. D'autres ont préféré faire demi-tour mais n'ont jamais retrouvé le point de départ. D'autres encore ont décidé de s'arrêter, d'installer leur tente et de faire un feu. D'autres ont commencé à défricher...

Bon, là je crois que j'ai perdu tout le monde avec ma petite métaphore pédestre. Si tant est qu'on n’ait jamais essayé de me suivre, bien sûr.

 

Bref... Trêve de diversions et de calembredaines.

 

 

Force est de constater que j'ai la prétention, moi, petit blogueur amateur, d'avoir compris ce qu'il manque au corps pour lui permettre de fabriquer de la conscience de soi en veux-tu en voilà : à savoir le fameux concept S.

Le concept qui ne peut pas se réduire à un nom, aussi détaillé soit-il. La ''chose'' incommunicable, capable de créer des réalités mais incapable de se combiner aux autres concepts S. Celle qui est inconnaissable par définition et dont le petit nom est ''lien métaphysique''.

 

J’ai même l’outrecuidance d’envisager que le mien est un peu différent des autres.

Pour savoir si je n’affabule pas, il faudrait être en mesure de comparer les liens métaphysiques entre eux. Or, par bonheur, s’il n’est certes pas envisageable de tout connaître sur un concept S, il est idiot de croire qu’on ne peut rien savoir sur lui.

Comme je le disais en février 2013, le lien métaphysique ne s’appréhende pas par quelque instrument de mesure scientifique, ni même par quelque sens comme le toucher, la vue, l'ouïe... Il se ''détecte'' par l'intellect, la compréhension. À l’époque, j’enchaînais en montrant que ceux qui ne comprenaient rien à l’insuffisance du corps ne possédaient sans doute qu’une trace de lien M. alors que chez ceux pour qui celle-ci est une énorme évidence, plus grande et plus visible que l'existence du soleil, le lien métaphysique était visiblement puissant.

 

En fait, leur variété doit sans doute être très grande.

 

On peut imaginer qu’il en existe qui inspireraient plutôt à la bonté, produisant ainsi des mères Theresa et des abbés Pierre, sans que ces derniers se rendent obligatoirement compte qu’ils sont plus ou moins guidés par un concept S. D’autres encore doivent inciter leur propriétaire à entreprendre des choses exceptionnelles ou à avoir un destin hors du commun. Ils sont, à mon avis, tous riches de leurs différences.

Hélas cela ne signifie pas qu’ils soient forts chez tout le monde. En effet, s’ils l’étaient alors ils seraient détectés, ce qui est malheureusement rarement le cas. Quand quelque chose est grand, on le voit.

Vous comprendrez donc pourquoi je me permette de suggérer que mon lien métaphysique est assez puissant. Ayant démontré l’insuffisance du corps sans faillir, ayant écrit près de mille articles sur le sujet, la moindre des choses serait de m’accorder le fait que moi j’ai bien détecté mon lien métaphysique, et pas qu’un peu mes agneaux. Ce qui incontestablement me sort du lot.

 

Attention, je ne dis pas là que je suis intrinsèquement meilleur que les autres. Loin de là, hélas. Non, non, ce n’est pas le propos. Je dis simplement que mon lien métaphysique semble assez puissant. C’est tout. Et cela même si je suis n’importe qui.

D'ailleurs, d'une manière objective, suis-je vraiment n'importe qui ?

 

Intéressante question. Elle me fait penser à cette célèbre chanson de Dutronc, dont le thème a un lien avec l’insuffisance du corps : si, si, quand on y réfléchit, on voit un lien. Le type se posait des questions métaphysiques. Bon, évidemment il oublie au bout de trois vers pour finir par un stupide ''c'est la vie''. Moi je n’oublie pas.... Depuis bientôt dix ans.

 

 

 

 

 

 

 

Supposons que l’humanité soit un village de 1000 personnes.

D’après diverses études, dont celle-ci, 350 personnes de ce village théorique ne boiraient jamais d'eau potable, 250 vivraient dans une zone de conflit armé, 500 auraient moins de 25 ans, 350 personnes seraient forcées de pratiquer leur religion. Le cinéma ne serait accessible qu’à 20 personnes et la bibliothèque qu’à seulement 280. 600 habitants pourraient avoir accès aux soins de santé. Il n’y aurait que 10 français, mais 186 chinois et 230 ressortissants du sous-continent indien.

200 hommes posséderaient 80 % du village. Etc.

 

Certes. Et moi alors ? Et moi dans tout ça ? Et moi, et moi, et moi ???

Déjà, tout en étant beaucoup moins riche que le plus riche du village, je serais parmi les vingt plus riches. Cela suffirait à faire de moins un notable, une personne reconnue.

Avec mon parcours scolaire, je serais l’un des plus instruits, et cela sans compter ma culture personnelle. Je ne serais pas le maire, mais certainement un de ses amis et il m’aurait offert depuis longtemps une place au conseil municipal.

En outre, je serais sans nul doute parmi les rares personnes du village (moins de 5) à avoir autant de connaissance sur les secrets de l'univers, les langues du monde, la classification phylogénétique des êtres vivants, l'histoire de la Terre et de ses habitants, la relativité restreinte, le modèle standard de la physique des particules, l’insuffisance du corps à produire les qualia, les prophéties bibliques, etc...

Tout ça pour dire que je ne suis pas aussi quelconque qu'on veut bien me le faire croire.

 

Comme je suis en outre un des (très) rares à avoir détecté mon lien métaphysique, j'ai parfois l'outrecuidance de penser que, parmi tous les liens métaphysiques de l'humanité, le mien fait incontestablement partie des plus puissants.

 

Et à l'échelle de l'univers ??Cinq cent milliards de petits martiens, et moi, et moi, et moi ?Mon lien métaphysique pourrait-il être puissant aux yeux de Dieu ?

En effet, se placer au niveau de Dieu, c’est se placer au niveau de l’univers, et inversement. Ce qui l’intéresse Lui, c’est l’ensemble de sa création, de sa si riche et si diverse création. Laquelle comprend toute la galaxie, le cosmos en entier mais aussi tous les multivers.

En décembre je relayais la rumeur selon laquelle le monde fut créé pour que la Substance puisse y trouver une demeure. Une seule demeure... Et le monde pour Dieu, c’est évidemment TOUT. Tout ce qui existe. Il chercherait l’heureux élu parmi l’ensemble des liens métaphysiques de la création. A priori le choix pour Dieu est donc immense.

 

Pour savoir si l’humanité est bien placée dans cette course prestigieuse, il faudrait en savoir un peu plus sur les civilisations extraterrestres, si tant est qu'elles existent. On nous dit qu'il y aurait 30 milliards de planètes habitables rien que dans notre galaxie, ce qui pourrait laisser supposer que les autres peuples ''intelligents'' se comptent par millions. Cela introduirait dans le système des milliards de milliards de consciences. De quoi donner le vertige...

 

Sauf que...

 

Sauf qu'il n’est pas absurde de penser que nous pourrions être actuellement LA civilisation la plus avancée technologiquement et culturellement de TOUT l’univers. Et oui !!

Cela peut paraître hallucinant d’oser dire ça, mais j’ai des arguments solides. Je les ai déjà exposés en 2011 dans un article intitulé Sommes nous seuls dans l’univers ?.

Il ne me paraît pas inutile de rappeler ici les deux principaux :

 

1. Le fameux paradoxe de Fermi, que tout le monde connaît et qui peut s'énoncer ainsi : « S’il y avait des civilisations extraterrestres, leurs représentants devraient être déjà chez nous. Où sont-ils donc ? » Non seulement ils ne nous ont jamais rendu visite mais nous n'avons détecté aucun signal radio en provenance de l'espace. Le silence est aussi étrange qu'assourdissant, il faut bien l'avouer.

 

2. Le bel univers qui nous « héberge » en est à ses balbutiements. C'est un bébé qui vient de naître : en effet, il n'a QUE 13,7 milliards d'années. Cela peut paraître énorme dans l’absolu mais, pour savoir si c’est énorme à son niveau, il faut comparer avec les milliers de milliards d'années de sa durée de vie féconde si j'ose dire, pendant laquelle il engendrera continuellement de nouvelles étoiles avec de nouvelles planètes tournant autour d'elles.

Ce qui signifie que notre civilisation est une des toutes premières au sein de l'ensemble des civilisations que l'univers sera sans doute capable de générer durant toute sa très, très longue existence. Aux yeux de Dieu, nous sommes donc une des toutes premières civilisations de l'Histoire. C'est hallucinant. Et bouleversant.

 

 

 

 

 

Le deuxième argument est particulièrement important : considérez simplement le fait que nous pourrions très bien être en train de vivre dans un système planétaire apparu cent milliards d'années après le big-bang. Ou cinq cents ! Ou bien plus encore !!

Cela ne pose aucun problème théorique.

 

Mais non !!

Nous vivons au tout, tout début de l’histoire de l’univers, comme je l’ai illustré en 2010 avec une animation flash dont je suis assez fier. Vous ne trouvez pas cela incroyable ? C'est tout de même une sacrée coïncidence.

Une coïncidence ?? Vraiment ??

 

Peu probable : les coïncidences, je n'y crois pas trop.

Il est au moins tout autant probable que notre civilisation soit la plus avancée culturellement et technologiquement non seulement de toute la galaxie, mais aussi de tout l'univers voire même de toute la création !

Nous aurions dans ce cas là, un lien particulier avec Dieu puisque nous serions, en quelque sorte, son premier né... Si cette histoire de nécessité de choisir une demeure dans le monde physique est vraie, alors il pourrait choisir quelqu'un de chez nous. C'est en tout cas ce que la Bible nous promettrait...

Vous noterez que je reste discret sur le fait que mon lien métaphysique pourrait être l'un des plus puissants de tout l'univers : humilité et modestie obligent.

 

Voilà, c'est fini. L'article est terminé : il était bien parti, restant concentré sur un sujet simple et classique, l'insuffisance du corps qu'il est de mon devoir de répéter ad nauseam. Puis il a dévié sur une question obscure, tout en restant plus ou moins en phase avec le titre.

C'est déjà ça.

 

Bien à vous.

 

 

 

 

 

* Qui permet néanmoins d'avoir une idée très claire de la différence entre douleur et absence de douleur.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Justicier 15/01/2014 05:07


L'insuffisant corps de Miteny est il quelconque ou pas quelconque  POUR LUI MÊME ?


Wath is the question ?


POUR LUI MÊME, Miteny peut il être n'importe quel corps donc un corps quelconque ?


Si c'était le cas il pourrait alors se prendre pour n'importe qui  


Mais c'est vrai qu'il se prend déjà pour le messie, ( ah oui mince, j'ai oublié c'était de l'humour  )


Donc que Miteny trouve son corps insuffisant banal, du fait, par exemple,
qu'il n'a pas 3 yeux oui


Que Miteny trouve son corps insuffisant semblabke aux autres, du fait qu'il n'a
pas l'apparence par exemple d'un âne  ( encore "queue" en y regardant de plus près et
avec son lieu méta-chose qui pend  on peut s'y tromper ), oui


Ceci dit, pour l'âne (l'animal) Minety, que Miteny (
l'humain) soit un corps humain quelconque parmi d'autres corps humains quelconque , oui


Mais pour l'âne Miteny, son corps d'âne  n'est pas un corps d'âne
quelconque donc le corps de n'importe quel âne, puisque c'est LUI l'âne Miteny.


C'était la leçon à tirer de la fable intitulée :


Quand Miteny fait "l'âne" pour avoir du son....il devient réellement bête*


* Synonymes au choix : absurde, affligeant, andouille, âne, balourd, benêt, bêta, bêt, bourrique, buse, con, corniaud, cornichon,
couillon, crétin, cruche, débile, idiot, illogique, incohérent, inepte, inintelligent, irrationnel, nigaud, ridicule, sot, serin, stupide. Liste non exhaustive


Conclusion


Pour CHAQUN, donc pour n'importe quel humain normal, il n'y a pas plus
quelconque que n'mporte quel corps normal quelconque mais il n'y a BIEN SÛR RIEN de moins quelconque pour CHAQUN que ..... son propre corps normal

détecteur de fou 28/12/2014 16:14

http://www.lavoixdunord.fr/region/douvrin-appel-a-temoins-apres-le-deces-d-un-jogger-ia35b54046n2503675

Miteny 28/12/2014 16:05

Un peu de course à pied est bon pour la santé.

Tu devrais consulter, Detecteur, tu as des problèmes.

détecteur de fou 28/12/2014 16:00

c'est incroyable comment ce pauv'type arrive à s' auto-persuader qu'il n'ait pas ce qu'il est dans la vie , un pauv'type , mais ouvre les yeux sur ta condition !, ta vie c'est de la merde en barres ! allez va pointer au chômage pauvre cocu , pffffffffff !

ps : ton dessin animé préféré c'est Madagascar non ? pauvre cocu !
allez va courir comme un dératé pauv'type !

détecteur de fou 28/12/2014 15:50

Tout ça pour dire que je ne suis pas aussi quelconque qu'on veut bien me le faire croire.
Vous noterez que je reste discret sur le fait que mon lien métaphysique pourrait être l'un des plus puissants de tout l'univers : humilité et modestie obligent.


MDR !!
mais quel pauv'type !
tu n'es qu'un cinglé qui se prend pour le messie ! un classique en psychiatrie , c'est pitoyable !
bon pour l'asile le pauvre !

Miteny 21/04/2014 15:23

Toujours hors sujet. C'est hallucinant tu ne sais pas traiter un sujet.

Justicier 21/04/2014 11:06

Miteny
"je vais avoir très mal et dans l'autre pas du tout."

Si c'est ton corps qui est frappé tu vas avoir TRÈS mal,

Mais si c'est pas TON CORPS qui est frappé, CRÉTIN pourquoi voudrais tu avoir mal ?

Si ça c'est pas une différence MATÉRIELLE, entre TON corps et un autre corps, c'est QUOI triple buse ?

Miteny 20/01/2014 15:18



Comme chacun sait, pour démontrer ce que j'avance j'ai pris l'exemple de la sensation douloureuse.
La vérification expérimentale est très simple et comprend au minimum deux étapes :
Mon corps frappé ou torturé à l'aide d'une flamme (par exemple).
Un autre corps en bonne santé frappé ou torturé à l'aide d'une flamme (par exemple).

Biologiquement, matériellement, ces deux expériences sont totalement équivalentes,
jumelles, similaires : évidence A. Cette vérité est inattaquable, même si bien sûr certains ont très maladroitement tenter de la remettre en question. Ceux là ont
battu des records de ridicule : en effet, quoi de plus matériellement similaire à un corps humain qu'un autre corps humain ?
On ne peut raisonnablement pas penser gagner 3000 Euros en essayant de prouver que cette affirmation triviale est
fausse.

Maintenant voici une autre vérité tout autant impossible à nier : dans un cas
je vais avoir très mal et dans l'autre pas du tout. Autrement dit, les résultats des deux expériences vont être très différents pour
moi : évidence B. Il s'agit bien sûr de la fameuse différence douleur/pas douleur.
Là encore, on ne peut raisonnablement pas penser gagner 3000 Euros en essayant de prouver que cette affirmation
EXTRAORDINAIREMENT triviale est fausse.

Résumons la situation : je constate des effets très différents alors que les deux expériences sont matériellement
strictement équivalentes. C'est l'évidence A plus l'évidence B.
Je constate une différence inexplicable matériellement car inexplicable par une
différence matérielle. Les données matérielles de l'expérience ne suffisent pas à expliquer la différence constatée. Il en faut d'autres...

CQFD oserais-je dire.



5 14/01/2014 20:14


Quelconque dans le sens où tant ton corps que le mien ne changera rien au raisonnement formel de la démonstration...


 


Parmi 10 tomates, prendre 2 tomates veut dire prendre 2 tomates quelconque...

Miteny 14/01/2014 23:47



son corps est quelconque parce qu'il est banal, matériellement similaire à tous les autres : il est quelconque comme une tomate rouge au milieu des tomates rouges.



Justicier 14/01/2014 07:25


Miteny


"J'arrête pas d'expliquer que l'insuffisance du corps est une évidence vérifiable expérimentalement : il s'agit donc bien de science (d'où les 3000 Euros)."


Ben nous, on a TOUS et depuis longtemps parfaitement compris, avec tes lumineuses explications , que ton esprit (sic) était au
moins aussi insuffisant que ton corps peut l'être, c'est dire s'il est insuffisant.


Finalement, c'est sans doute ton "lien méta-chose indétectable matériellement" qui est la cause de tous tes soucis et qui provoque l'insuffisance généralisée de ton
corps et de ton esprit, tu devrais te le faire retirer par l'opération du saint esprit , (c'est parfaitement indolore et en plus c'est remboursé par la sécu si c'est pratiqué dans un
hopital psychiatrique  ) car apparemment il ne te sers à pas grand chose, voir
à rien du tout, alors que TOUS les gens au corps et à l'esprit suffisant s'en passe EUX très bien    mais c'est vrai qu'EUX, ils sont parfaitement sains
(mais pas saints)  de corps d'esprit car leurs corps et leurs esprits leur suffisent amplement.  


Miteny


"PS : et non "Justicier" est un être affreux, malhonnête et stupide" 


Merci pour cet hommage involontaire (?) rendu du vicieux et hypocrite Miteny à la vertu de Justicier


Je sais, je sais, après avoir lu cet humour imbuvable, horrible et affreux et que tu supportes apparemment de moins en moins, tu vas encore me traiter de tous les noms d'oiseaux et d'autres
insultes du même acabit.

Miteny 14/01/2014 20:32



Le pauvre...


Il se ridiculise de plus en plus : je n'aimerais pas être dans sa peau. Après tout ce temps, ce débile profond ne sait pas que son corps est quelconque et il se permet de se moquer.


Quel pauv'type !!


Tu fais pitié.


 


PS: et inutile de t'exciter, je ne diffuse plus tes provocations à 2 balles. Réponds aux questions et on en reparle.



Justicier 14/01/2014 06:10


Miteny


"ton corps est un corps humain comme les autres, biologiquement similaire à tous les autres."


Bien sûr, tout à fait d'accord, MAIS POUR MOI, POUR LA Nième fois, mon corps n'est pas un corps
quelconque c'est à dire n'importe lequel des coprs humains, puisque
c'est le mien  .....et pas un autre


Compris (français), capito ( Italien ), verstanden ( allemand ), understand ( anglais ), incluido ( espagnol ), etc...


Apparemment pas.


Ultime tentative :


En effet, si ton corps était POUR TOI un corps quelconque, alors tu pourrais être
n'importe quel corps, je doute fort que ce soit le cas.   


Miteny


"Demande à un médecin, abruti"


Bon allez chiche, donc, MOI je te prends au mot et je te défie de demander à QUICONQUE, ou à  N'IMPORTE QUI , sauf à toi, bien entendu si je n'ai pas raison..... et de publier sa réponse bien sûr et je vais même plus loin, si tu trouves une SEULE personne, à part toi bien sûr  qui me démontre
que j'ai tort, c'est juré, croix de bois croix de fer si je mens je vais en enfer, je mange mon chapeau....et je te présenterais OFFICIELLEMENT  mes plus plates   excuses  et je reconnaîtrais OFFICIELLEMENT que je suis un abruti, ça te vas ?


Car si tu ne comprend pas, ou si tu fais semblant de ne pas comprendre, ou si t'es pas d'accord, demande à un médecin, à un membre de l'académie française, à ton voisin, à ta prof de français ou
à qui tu veux....tu seras étonné de leur réponse   , car TOUS te répondront naturellement que leur corps POUR EUX
aussi, ce n'est pas n'importe quel corps donc un corps quelconque  .


Et tu sauras alors OFFICIELLEMENT, à ce moment là, et aux yeux de tous, QUI est l'abruti  et qui a besoin d'une camisole    


Allez, chiche ?

Miteny 14/01/2014 20:31



Complètement cinglé le psychopathe.


 


Ce qui importe, dans ma démo, c'est qu'il soit matériellement similaire aux autre corps, et cela est vrai même pour toi. Ton corps est le même pour toi que pour les autres ?


Toi comprendre ??



5 12/01/2014 19:56


Cher Miteny, bonsoir. Hors-sujet mais g 1 petit kestion ! D'après certains de vos articles, vous avez l'air d'être d'accord avec la théorie de l'évolution. Cette même théorie qui a pour base le
matérialisme que vous combattez et qui est une des armes dégainé contre Dieu. En effet, on voit de nos jours que pas mal de croyants essaient de concilier leurs doctrines avec cette théorie.
Alors qu'elle a pour base, avant tout, l'exclusion de toutes sortes de puissances créatrice. En expliquant la formation de la vie par une succession d'hasard continuelle (que Dawkins essaye de
masque dans livre "pour en finir avec dieu", c'est limite s'il dit "hasard intelligent"). Déjà il y a là une contradiction, admettre Dieu dans le mondes des évolutionnistes, c'est admettre ce
qu'ils rejettent. Et parce que les gens sont évolutionnistes qu'ils sont athées et matérialiste, c'est pas pour voir un Dieu dans leur plan qu'ils ont rejoint cette "théorie". 


 


Et d'ailleurs, elle n'est pas sans faille cette théorie, pour des gens qui prétendent avancer selon la méthode scientifique, c'est contradictoire aussi, à la limite, elle devrait avoir le statut
d'hypothèse.


 


Parmi les failles : 1) des êtres-vivants fonctionel via une mutation >> aucun exemple jusqu'à maintenant alors que c'est une des bases de l'évolution. Les mutations ne donnent que des
résultats ratés et en aucun cas un être vivant viable.


2) On ne peut faire l'histoire QUE des peuples ayant laissé des écrits : or les évolutionnistes ne se gênent point de faire des milliers de docu avec des simples bouts de squelette. Pire, on ne
peut pas déterminer le type de peau d'après un squelette, pourtant on ne se gêne pas de les maquiller en hybride singe/homme. 


3) L'absence de forme transitionelle.


Bien à vous.

Miteny 13/01/2014 19:30



Pour moi l'évolution est la plus belle façon de créer des êtres vivants : Dieu ne pouvait trouver mieux.


Je pense que tu connais mal l'évolution, tes questions le prouvent.


Connais tu l'algorithme génétique ?


 


C'est un programme informatique qui reproduit le code génétique sur une population virtuelle modélisée par le développeur : renseigne toi.


L'algorithme génétique est l'algorithme le PLUS EFFICACE pour résoudre nombre de problèmes : j'en ai fait une fois.


Et pourtant on programme des mutations AU HASARD. Mais ça marche !!



Justicier 12/01/2014 11:33


 


Déclaration officielle de Justicier


en l'an de grâce 2014


 


Mon corps n'est pas,
pour moi, un corps quelconque, car c'est mon corps et pas n'importe quel corps humain. Enfin, il me semble tout à fait suffisant car je constate que n'ai pas besoin de lien métaphysique indétectable matériellement pour ressentir MA douleur.


Je constate aussi d'autre part que celui ci, bien qu'identique et semblable aux autres corps humains, est parfaitement incapable de me faire ressentir physiquement la douleur, le plaisir ou les sentiments d'un autre corps que le mien. 


Pour Miteny, ne pas répondre à cette déclaration officielle démontrera à tous qu'il est incapable de démontrer que mon corps serait insuffisant et
quelconque POUR MOI.


Si tu es incapable, Miteny, de trouver l'erreur de mon raisonnement, ait au moins la courtoisie de
l'avouer et si possible sans m'insulter, s'il te plait 


Merci


Je te mets donc au défi


1 ) - de plublier cette déclaration et


2 ) - de faire la démonstration que j'ai tort 


 


Justicier 

Miteny 13/01/2014 19:25



Vous voyez, ce type est FOU A LIER.


 


Demande à un médecin, abruti : ton corps est un corps humain comme les autres, biologiquement similaire à tous les autres.


Matériellement rien ne les distingue des autres (CE TYPE EST BON POUR LA CAMISOLE !!)



D... 09/01/2014 10:17


Miteny: Vous noterez que je reste discret sur le fait que mon lien métaphysique pourrait être l'un des plus puissants de tout
l'univers>>


 Oui, je pense que tu as un gros lien métaphysique, il est puissant. 


 


C'est d'ailleurs pour cela que je suis la, sur ce site, parcequ'il est puissant.


 


Nous noterons au passage que le mien n'est pas mal non plus, tu le sais, nous le savons tout les 2.


 


Dans la vie, il y a ceux qui savent et ceux qui ne savent pas. Les vrais savent.


 


a+

Miteny 09/01/2014 22:34



Non pas toi. Moi oui, mais pas toi.



détecteur de fou à lier 08/01/2014 22:37


bah oui un taré qui pense avoir le lien métaphysique le plus puissant de l'univers , c'est un fou ! tu n'es qu'une tache qui se prend pour le messie ! un baltringue ! un pauv'type qui
pisse plus haut que son cul !

Miteny 09/01/2014 22:32



Et revoilà l'autre abruti avec son syndrôme Gilles de la Tourette.


Moi aussi je peux faire ça, c'est pas dur : toi-même, gnagnagna, c'est pas moi qu'y est c'est toi, nananer, c'est toi qu'es fou, gnagnagna



Justicier 08/01/2014 08:18


Miteny


"T'es vraiment pathétique".


Ah bon, alors comme ça depuis 8 ans je provoque chez toi, mais je ne suis pas le seul, un grave sentiment de tristesse , c'est pas possible


Ben, pour nous TOUS, c'est surtout de la pitié, qu'on épprouve pour toi. 


Tu sais, ce sentiment de sympathie lié à la souffrance que tu ressens, on le sent bien, du fait d'avoir un corps
aussi quelconque et insuffisant que le tien et affublé en plus de ton lien méta..chose indétectable
matériellement  , ....car ça doit vraiment être dur de vivre avec de telles "tares", TOUS
LES JOURS, on compatit donc bien volontiers   


La preuve tu avoues toi même, que tu t'imposes comme un devoir de répéter jusqu'à la nausée, inlassablement cette "torture" : 


"mon corps est POUR MOI, un corps quelconque, c'est donc n'mporte quel corps et, qui de plus
est totalement insuffisant et affublé, pour courronner le tout, d'un lien méta..chose indétectable matériellement."


A répèter à haute et intelligible voix, 500 fois par jour comme une prière pour que tu t'enfonces bien ça dans ton crâne d'oeuf  


C'est certainement le chemin de croix que t'mpose "Dieu".


Crois en moi et tu vivras même si tu meurs" te dit le Seigneur. Et moi j'ajoute, croix de bois, croix de fer si je mens je vais en enfer  


 

Miteny 08/01/2014 20:08



Essaie de parler pour toi et seulement pour toi.


Il y aura toujours des cons, des gens qui croiront que la Terre est plate : tu en fais partie, tu es même leur roi.



Justicier 08/01/2014 07:17


Miteny


"Voilà, c'est fini. L'article est terminé : il était bien parti, restant concentré sur un sujet simple et classique,
l'insuffisance du corps qu'il est de mon devoir de répéter ad nauseam"


Cette expression est PARTICULIEREMENT révélatrice de ton malaise mental , car elle démontre parfaitement bien que, même pour toi, répéter cette expression te donne finalement la nausée .....car tu es parfaitement incapable de le démontrer ET CA, CA TE RENDS MALADE...


Merci de cet aveu bien involontaire....


Mais poses toi la question de savoir qui, à part toi, te fixe comme
un "devoir" de continuer imperturbablement depuis 8 ans et  "jusqu'à la nausée" à raconter des conneries
?


Miteny


"Ce qui l’intéresse Lui, c’est l’ensemble de sa création"


C'est toujours hallucinant, de constater l'absurdité que tu as à
vouloir absolument  "causer" et "penser" à la place des autres ( ici Dieu )...c'est fou, mais c'est normal, c'est du
Miteny...


Si tu veux un conseil, SI TU VEUX
REELLEMENT GUERIR de ton malaise mental éssaie déjà de comprendre qui tu es au lieu d'éssayer de parler ou de penser à la place de qui que ce soit ...


Miteny


"Oui, toutes ses interrogations métaphysiques peuvent donner le tournis"


Là, on est bien d'accord, car rabacher jusqu'à la nausée et en boucle de l'insuffisance de TON corps, ou de ton lien  lien méta..chose indétectable
matériellement, c'est très exactement comme parler en boucle du sexe des anges , ça
peut même en rendre malade et frappadingue certains, surtout ceux qui comme toi affirment faire de la science, alors qu'en fait, ils bavassent pour strictement ne rien dire   ni démontrer









Miteny 08/01/2014 20:06



N'importe quoi : demande aux scientifiques, pauv'débile. Ton corps est banal, quelconque (c'est ça son argument : son corps n'est pas quelconque )


De plus cet abruti est totalement réfractaire à la moindre note d'humour : que des connards. Il n'y a que des connards qui commentent en ce moment...


 


Au visiteur de passage :


ça fait bien longtemps que cette paire de cinglés n'a plus aucun argument contre moi. Alors ils m'insultent avec une rage et une folie qui se voient facilement.


 



détecteur de fou à lier 08/01/2014 02:24


dixit le cinglé miteny :


 


t'es vraiment bon pour l'asile mon pauvre ! encore une preuve de ta folie .


tu n'es qu'un pauvre mythomane pathétique ! ton avenir c'est l'hôpital psychiatrique !


 


 

Miteny 08/01/2014 20:05



Revoilà super connard : pour cet abruti, tout le monde est fou sauf lui.


Pauv'type..... Tu ne sais pas que fondamentalement je t'emmerde ??


 


Tes insultes sans arguments ne prouvent que davantage que tu n'es qu'un con. Rira bien qui rira le dernier.



Justicier 07/01/2014 07:59


Miteny


" Aux yeux de Dieu, nous sommes
donc une des toutes premières civilisations de l'Histoire"


Ah bon ?? c'est nouveau, mais comment peux
tu affirmer ça ?


Si encore tu avais utiliser le conditionnel et
la forme interrogative comme :


Serions nous aux yeux de Dieu, la première ou
l'une des toutes premières civilisations de l'Histoire ?


Ca pourrait encore passer, mais dire NOUS
SOMMES, ce n'est plus une éventualité, c'est une certitude.


Ma question est donc simple. Comment et par
quels moyens peux tu savoir que, pour Dieu, nous sommes ....


Sauf à te prendre pour le "confident' de Dieu



Donc affirmer cela, c'est proprement hallucinant..... de connerie


Miteny


"Vous noterez que je reste discret sur le fait que mon lien métaphysique pourrait être l'un des plus
puissants de tout l'univers : humilité et modestie obligent"


Là par contre, on perçoit bien ton indicible et décapant de surcroit, humour   


Pourtant, moi ici, je pencherais plutôt vers ton incommensurable et aveuglant et donc le plus grand égo de l'univers, parfaitement
démontré que pour la démonstration de la puissance  de ton lien
méta..chose...


Oh putain qu'est ce qu'on se marre ... 


 





 



Miteny 07/01/2014 20:06



Si tu savais lire, gros con, tu saurais pourquoi je dis ça.