La question des questions.

Publié le par Miteny

Normalement, nous ne sommes pas que des animaux, nous n'avons pas seulement besoin de nourriture et d'eau. Nous aimons également savoir où nous allons, dans quel projet de société nous nous inscrivons. Nous aimons connaître, comprendre d'où nous venons, pour progresser. Nous sommes en quelque sorte programmés pour ça, parce que nous avons un cerveau qui aime se poser des questions et anticiper les problèmes à venir.

Voilà pourquoi quelqu'un comme Newton par exemple, est célèbre. Avant lui, tout le monde savait plus ou moins inconsciemment que la Terre attirait les autres masses, mais seul lui a su formuler correctement cette évidence pour découvrir la gravité. Et l'humanité le remercie pour ça.

De même aujourd'hui tout le monde sait plus ou moins inconsciemment que le fonctionnement du corps frappé ne suffit pas à produire de la douleur car tout le monde constate cette évidence très facilement. Mais bien peu arrivent à formuler correctement cette réalité pour découvrir non pas la force de gravité, mais la « force métaphysique ».

Cette révélation est importante, sans doute même plus que celle qui a permis à Newton d'être connu, justement parce que faire de telles découvertes permet de faire de grands progrès et d'avancer sur le chemin de la réponse à la question des questions : pourquoi ?

Quand je regarde une émission scientifique, je suis frappé de constater qu'invariablement le commentateur conclut en disant : « et peut-être que la résolution de ce mystère nous permettra de réponse à la question que l'humanité se pose depuis si longtemps : pourquoi sommes nous là, pourquoi existons nous ? ».

Oui, l'être humain est aussi fait pour comprendre et pour aiguiser toujours davantage la conscience qu'il a du monde. Manger et dormir ne lui suffit pas.

Et puisque la découverte de la gravité a eu tant d'importance, je ne vois pas pourquoi celle de l'insuffisance du corps n'en aurait pas aussi. Ce n'est pas plus bête de comprendre la gravitation en recevant une pomme sur la tête que de comprendre l'insuffisance du corps en torturant un voisin (c'est une plaisanterie, bien entendu : surtout, ne faites pas ça chez vous).

Et puis, dans le cadre de la question des questions, de la question du pourquoi, la métaphysique a évidemment un rôle central !!

Voilà pourquoi j'espère ne pas avoir à attendre plusieurs centaines d'années pour être enfin compris. J'espère même qu'un jour, on reconnaitra suffisamment mes compétences pour m'offrira un poste de métaphysicien à plein temps (le rêve). Je pourrai alors approfondir mes recherches, faire des conférences. Bref, faire progresser la connaissance, car, même si l'insuffisance du corps est importante, ce n'est qu'un petit début.

 

Il faut s'élever au dessus de la bestialité, il faut s'interroger sur le sens de la vie, et si vraiment ce que j'appelle les forces métaphysiques existent, il faut tout faire pour en savoir plus. Et tout faire pour savoir plus, c'est évidemment demander à celui qui a trouvé l'insuffisance du corps à produire la douleur de bosser dessus. Dieu est difficile à appréhender. Il est inaccessible. Il faut faire des recherches !

Du coup, je me propose car j'ai plein de choses à dire sur le sujet, je pense l'avoir assez prouvé.

Des milliards d'euros sont dépensés pour la recherche du boson de Higgs, alors que ça ne servira qu'à faire des centrales nucléaires toujours plus dangereuses : on ne pourrait pas consacrer moins de 0,1% de ce budget à la recherche métaphysique, laquelle serait sans doute beaucoup plus utile à la paix dans le monde que le boson de Higgs ??

Je dis ça mais je suis sans doute très, très naïf...

Quand on pense au foin qu'ils font dès qu'ils croient trouver une nouvelle particule alors que dans le même temps l'insuffisance du corps est négligé et méprisé. C'est pourtant la pièce qui leur manque pour enfin trouver une théorie vraiment complète de la physique.

Comme dirait Calimero, c'est vraiment trop injuste !

Oui, je pense que la révélation de l'insuffisance du corps serait au moins comparable à la découverte de la gravitation, de la relativité restreinte ou de la mécanique quantique. Oui, j'ose le penser ! (ce qui signifierait que je mérite le prix Nobel de physique...).

Alors il est normal que je demande que justice soit rendue !!

Justice, justice, justice, justice !!

 

Du boulot pour tous les mitenistes.

Publié dans Archives 2010-2011

Commenter cet article

Crux 27/04/2011 22:20



C'est faire peu de cas de la moutonnerie... Sans carotte vous n'irez pas loin, quand face à vous vous avez des gourous qui offrent des vierges ou la félicité éternelle ou une belle réincarnation.
Vous ne proposez même pas de formules de sagesse qu'on pourrait directement déduire de l'insufisance du corps. Je suis d'ailleurs d'accord avec vous sur ce point, sans pour autant soutenir votre
démonstration (car pour moi la conscience, l'âme nous vient de dieu, et le corps n'est qu'une pauvre enveloppe). Les quelques conseils de vie que vous formulez n'ont, et je regrette de vous le
dire, aucune originalité : peu importe que le corps suffise pour être écologiste, anti-capitaliste, etc.


En somme vous prêchez l'adhérence à un simple procédé faussement logique. Vous faites mine de vouloir en faire le fondement d'une société éclairée, pour autant si vous faisiez un peu
d'épistémologie et surtout de l'épistémologie normative, vous verriez que fonder quoi que ce soit sur la logique n'est, en fin de compte, pas si evident que ça. Comme dit très justement la
philosphe Isabelle Stengers dans Les Concepts scientifiques (que je vous conseille, d'ailleurs, de lire), il y a de nos jours un trop grand pouvoir prêté aux seuls concepts : vous voulez
imposer le votre, espérant orchestrer une nouvelle révolution, un nouveau "changement de paradigme". En bon disciple hébété de Descartes vous érigez le modèle de la physique comme le modèle
scientifique idéal, alors que, si vous l'étudiiez un tant soit peu, vous vous rendriiez compte de ses impasses.


 


Que Dieu vous protège, Miteny.



Miteny 27/04/2011 23:32



"fonder quoi que ce soit sur la logique n'est, en fin de compte, pas si evident que ça"


ah bon ? vous préférez l'illogisme ?? (comprends rien... et je doute que ce genre de philosophe arrivent à se comprendre eux-mêmes)



Crux 26/04/2011 21:21



Je me désole du langage que vous vous permettez d'utiliser, non seulement pour parler de ma croyance mais aussi pour vous adresser à moi. Certes, je vous ai attaqué sur un ton polémique, mais de
là à devenir grossier... les intolérants comme vous réagissent toujours comme ça, en attendant ma religion a plus d'adeptes que la votre : oui, il reste des bonnes âmes pour croire, et même ceux
qui n'y croient plus trouvent quand même des ressources spirituelles et intellectuelles dans les livres saints.


Vous, qu'apportez vous? Rien, et c'est peut-être pour ça que personne ne vous croit : personne n'en voit l'intérêt ; le corps ne suffit pas... et alors? Alors Dieu existe? Et alors? Developpez!
 Et cessez vos gamineries puériles.



Miteny 27/04/2011 18:24



J'attends qu'on me défendre à propos de l'insuffisance du corps pour que tout le monde soit au courant de cette évidence.



Marie 25/04/2011 15:56



Bonjour
Malgré la difficulté pour moi de croire en Dieu, je me dis, pourquoi pas, après tout...
Mais, croire qu'il est bon ! Je ne peux pas.
Et s il n est pas bon, il ne m intéresse pas non plus.
Un dieu qui condamne a enfanter a des milliards et des milliards de femelles, humaines ou animales, dans de grandes souffrances, ou qu'il nous envoie en enfer pour l’éternité parce qu'on n a pas
eu le temps de se confesser. Tout ça parce qu'une d'entre elles a mange une pomme qui ne lui appartenait pas...



Miteny 25/04/2011 23:28



Un com débile comme d'habitude.


Le corps ne suffit pas.



lys 24/04/2011 23:22



Je ne cherche pas savoir si ta théorie est juste ou fausse, je voulais que tu partages ton expérience de dieu.


Merci pour ton explication qui est pour le moins... explicite. Ca me suffit, tout y est.


Bonne soirée Miteny



Miteny 25/04/2011 23:27



tu ferais mieux de chercher à savoir



Crux 24/04/2011 21:48



Je trouve ce blog blasphématoire. Complètement. Votre argumentaire stupide fait honte à la spiritualité. Dieu le très grand n'a jamais demandé à ce qu'on prouve son existence et votre
démonstration est un outrage à sa grandeur. D'ailleurs l'Ancien et le Nouveau testament, qui témoignent de la venue de Jésus notre Sauveur sont les preuves uniques et suffisantes pour toute
personne saine d'esprit. Mais de toute évidence vous êtes échappé d'un asile de fou.



Miteny 25/04/2011 11:00



C'est ta connerie qu'est blasphématoire, abruti.


Plus personne n'y croit à tes testaments. C'est toi le fou.


Incroyable mais vrai : ce sac de déchets n'a même pas lu ce que j'écris. Il condamne avant de savoir parce que c'est une pourriture d'obscurantiste.


 


Rira bien qui rira le dernier : toi et ta religion de merde finirez bien mal



lys 24/04/2011 17:38



J'ai quand même une question essentielle qui est en rapport direct avec le titre de ce blog Dieu existe. C'est une affirmative, on est bien d'accord ? je ne lis pas et si dieu existait ? Je
comprends bien qu'il existe.


En admettant que ta théorie soit juste, vérifiable, vérifiée, validée à 100%. Et dieu dans tout ça ? il est où ? as tu eu une expérience majeure le concernant ? car la finalité de ta
démonstration est de nous prouver qu'il existe. Que peux tu nous raconter à son sujet ? car si tu avances qu'il existe, c'est qu'il est une réalité et j'en déduis donc que tu ... le connais ? l'a
vu ? entendu ? senti ?


 



Miteny 24/04/2011 19:46



Je ne parle pas de choses complexes avec des débiles qui ne savent pas quand ils ont mal. soutiens moi sur l'insuffisance du corps et on en reparle



TONIO alias dieu (comme tous le monde) 23/04/2011 16:43



dieu est une invention humaine pour justifier la fin de la vie. Tu est tous seul dans ta boite cranienne, ne me dit pas que tu n'est pas tous seul! et le reste tu Le sais...tu vas mourir et çà tu
peut pas comprendre pourquoi. Arrètes de frimer, ta vie n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan de l'éternité. dieu c'est toi !



Miteny 23/04/2011 18:03



Non. N'oublie pas que j'ai démontré l'insuffisance du corps.


La vérité VAINCRA !!! (même si le combat est très dur)



painkiller 20/04/2011 00:01



hé miteny dit moi stp ce que tu pense du commentaire 110 dans l article: validation scientifique. par Michel Ngafor Ngafor 


tout le monde l a ignorer ! ce n ai quand meme pas rien ce qu il a dit !!!



malina 19/04/2011 23:54



Féliciations pour ce site, j'admire ta patience et ton écoute (même si elle n'est pas tous les jours très accueillante mais on peut pas être de bonne humeur tout le temps) et ta persévérance à
toute épreuve, j'aimerais te soumettre un autre commentaire sur ce débat passionnant.


Penses-tu que les animaux ont un esprit ? Penses-tu qu'ils ont une conscience ?
Ont-ils des réflexions métaphysiques sur un Dieu qui viendrait les délivrer ?
Si on voyait des animaux faire ça, je pense que ça ferait la une des journaux donc je suppose pour toi qu'ils n'ont pas d'esprit...


Si je comprends bien, pour toi une douleur est donc une réaction du corps qui n'a pas son origine dans la nature, c'est une réaction de l'esprit qui n'a pas de base matériel, le corps ne
suffisant pas mais qui proviendrait d'autre chose... un Dieu...

Mais si un animal n'a pas d'esprit alors comment expliques-tu qu'il peut avoir mal également et l'exprimer ? A t'il finalement un esprit aussi, et si oui pourquoi n'est il pas assez développer
pour parler et réfléchir de façon métaphysique avec nous, n'a t'il pas assez évolué pour y arriver ou n'a t'il pas la matière nécessaire pour que des fonctions comme cela soient à sa
disposition ?



Miteny 20/04/2011 09:33



Non, la douleur n'est qu'un exemple pour parler de la conscience.


Et oui, je pense que les animaux ont une conscience



Tindaloo 19/04/2011 15:43



Que vous ne soyez pas d'accord, je le conçois. De la à dire que c'est faux, il y a quand même un pas important à franchir.


 


J'ai personnellement connu les journées de 20 heures de boulot et plus. J'ai déjà cotoyé dans le cadre de mon travail ces gens des "pays émergents", exploités pendant des heures durant, et qui
rentrent chez eux abrutis de fatigue. Je peux affirmer que lorsque le corps est épuisé et l'esprit vidé de toute substance, comme c'est le cas pour la majorité de ces travailleurs, la
spiritualité n'est pas la préoccupation principale. Même si la plupart sont croyants, plus par tradition que par choix, ils ne font qu'absorber les dogmes prémachée qu'on leur sert sans se poser
plus que question sur leurs origines et leur destination finale. Ils acceptent surement plus facilement leur condition grâce à la religion mais les questions existentielles sont bien au delà de
leur quotidien.


 


Donc on peut ne pas être d'accord en arguant que ce n'est pas le cas de tous et que certains trouvent encore la force de se poser des questions métaphysiques. Mais ce que j'ai vu et partagé est
un fait, une expérience humaine qui ne peut être remise en question et tenue pour fausse. Ma remarque était donc rédigée en connaissance de cause.



Miteny 19/04/2011 23:03



Parfois la dureté de la vie nous pousse à nous poser des questions métaphysiques (par exemple Moïse dans le désert, qui a pu être considéré comme prêt après seulement 40 jours d'errance).



Tindaloo 19/04/2011 08:09



Bonjour,


Je ferai juste deux petites remarques sur ce billet.


 


Premièrement, tous les hommes ne disposent malheureusement pas du temps et de l'oisiveté nécessaire pour bénéficier de cette programmation que vous abordez dans le premier paragraphe. Il existe
encore bien trop d'individus dont la seule préoccupation est de survivre jusqu'au lendemain. Pour ces gens, manger et dormir sont des besoins immédiats qui suffisent amplement tant leurs
conditions de vie sont affreuses comparées aux notres. Faut-il pour autant les considérer comme des animaux car ils n'ont pas eu la chance de naître dans notre société et que par conséquent, pour
eux, vivre un jour de plus est plus important que de se demander d'ou ils viennent et ou ils vont ?


 


Ensuite, je suppose que vous le savez mais à force de voir cette légende répétée encore et encore, la plupart des écolier la tienne pour acquise. Puisque ce blog tient la vérité tant à coeur, il
est temps de tordre le cou à l'imagerie populaire : Newton n'a jamais reçu de pomme sur la tête.



Miteny 19/04/2011 13:51



Je ne suis pas d'accord. Il n'y a pas besoin d'être riche et bien portant pour se poser les question essentielles. Au contraire !!


En effet, je dirais même plutôt que c'est le contraire. Plus la vie est dure, plus on a besoin de sens.


Donc première remarque fausse