Je fais peur parce que je suis dangereux.

Publié le par Miteny

Branchons un corps.

Soit il produit de la lumière soit il n’en produit pas. Il ne peut pas faire les deux en même temps.

Si vous comprenez ça pour la lumière pourquoi faites vous semblant de ne pas le comprendre pour la douleur ?

Je suis persuadé que vous vous moquez de moi. En fait, je n’arrive pas à croire que vous soyez si corrompus. Quelle haine de la science !

Incroyable.

Néanmoins, je vais me répéter, encore et encore.

« Si un argument réfutant l’évidence de l’insuffisance du corps est trouvé par quelque personne sur Terre, une récompense de 3000 Euros lui sera versée. En outre, et toujours si je me trompe, tous ceux qui m’auront soutenu pour que je présente mon raisonnement dans un débat sérieux (à la télé par exemple) seront dédommagés de 100 Euros. »

 

Ce n’est pas génial ?
Quelque soit votre culte, comprenez que si je gagne, vous pourrez utiliser ma démonstration pour vos religions respectives (puis ensuite m’assassiner si je dérange).
Si je perds, vous pourrez dire que vous ne me connaissiez pas et en plus vous aurez de l’argent !

Ma proposition peut paraître complètement excentrique (bon… elle l’est un peu) mais si je suis motivé c’est parce que je suis sûr qu’il serait formidable que la communauté scientifique reconnaisse la réalité de l’existence de Dieu.

Ce serait une sorte de révolution, un changement total de perspective dans l’histoire (c’est la raison pour laquelle j’ai appelé ma communauté « pour la révolution en 2012 »… parce que j’espère que ça se passera avant 2012… ce serait mieux que la fin du monde, non ?).


Vous comprenez donc mon objectif et ma motivation ? Alors aidez-moi…
Qu’est ce que vous risquez ?
C’est moi qui prend tous les risques (3000 Euros plus 100 Euros par soutien... c’est de la folie !).
Il est bizarre que je fasse peur malgré tout l’argent que je suis prêt à distribuer. Je dois être dangereux (pour le diable et ses serviteurs…).
Le fait que vous haïssiez autant une réalité aussi évidente (pas mal/pas suffire) et dont la révélation ferait tellement de bien à l’humanité constitue pour moi la pire perversion qui soit.

Vous ne pouvez pas imaginer à quel point c’est odieux. Je ne sais même pas si je peux continuer à vivre dans un monde aussi arrogant et méprisable.

 

PS : pensez une seconde à l’impact.

Vous ouvrez la télé et le journaliste dit : « Une nouvelle incroyable. Tous les scientifiques sont unanimes. Après une longue analyse, ils ont été obligés de se rendre à l’évidence : Dieu existe. Les conséquences de cette découverte, probablement immenses, commencent à peine à être explorées… »

Mais enfin, je sais que par orgueil vous ne changerez jamais d’avis. Vous pensez sans doute qu’une troisième guerre mondiale avec quatre milliards de morts, c’est plus sympa.

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

brahimreal@gmail 06/01/2010 14:06


cher miteny je vous invite à embrasser l'islam car tout le raisonnement que tu présente est écrit dans le coran


Miteny 06/01/2010 14:43


merci de votre invitation mais j'aimerais avant qu'on me soutienne dans ma démarche. A priori ça concerne toutes les religions. Cela concerne même le principe de la religion. Car l'existence de la
religion est entièrement soumise à l'existence de Dieu.

Comme l'islam est une religion, je demande un soutien.


Engrenage 19/12/2009 14:48


Vaut mieux une guerre mondiale et la fin de l'humanité que de vivre dans l'obscurantisme. Au fait, l'église catholique devrait être déclarée illégale, puisque responsable d'actes de barbarie et de
crimes contre l'humanité.


Miteny 21/12/2009 09:56


Je suis bien d'accord.. (bonne idée!!). Tu m'aides à défendre cette idée (à foutre un coup de pied dans ce ramassis de religions débiles?)


nico 18/12/2009 20:07


Quand tu dis "Je ne sais même pas si je peux continuer à vivre dans un monde aussi arrogant et
méprisable."on est nombreux à être d'accord avec toi ... disparaît



Miteny 18/12/2009 20:09


Des menaces de mort maintenant...


Aude Mon 14/12/2009 20:03


Si tu comprends pas ce que j'explique, t'es perdu pour la science


Ouf, j'avais pas envie de terminer dans un cours de médecine.


Miteny 14/12/2009 20:08


Plus personne n'ose me contredire: le corps ne suffit pas.


Abel Zébuth 14/12/2009 19:59


Mesdames, messieurs, si vous n'avez pas encore trouvé votre roi des cons (bon, il y a sarkozy, c'est vrai..), prenez stéphane!


Ca ne nous intéresse pas de t'imiter.


Miteny 14/12/2009 20:08


ah ah AH!
Le corps ne suffit pas.


Amédée Mon 14/12/2009 19:50


Tu veux à tout prix croire que tu racontes des trucs intelligents alors que je trouve ça réellement débile


Normal tu as une vision du monde inversée parce que t'es cablè à l'envers.


Miteny 14/12/2009 19:52


gnagnagna

Ducunt volentem fata, nolentem trahunt


Stephane 11/12/2009 20:23


Donc ne dis pas qu'ils ne constatent pas. Encore une manoeuvre frauduleuse.

Bien sur que je vais le dire. On peut aussi dire que ce n'est pas réel pour eux si tu veux. Je n'ai pas trop de probleme avec ca. Car même là, ca ne
contrevient pas a notre theoreme de base qui ne spécifie absolument pas ce que ca veut dire une source qui produit rellement un phenomene (en terme de l'universalité du constat de ce dernier je
veux dire). Il ne dit rien la-dessus. Doit-il etre universellement constaté pour dire qu'il est réellement produit ? Tu sais toi-même qu'il est muet a ce sujet, et que ca ouvre la porte a plusieurs
interprétations.  


Miteny 11/12/2009 20:28


Ce que constatent les autres mérite aussi le qualificatif réel.
Toi comprendre?

Et les autres n'ont aucun accès à cette douleur. Indétectable. Elle n'existe pas. C'est la réalité des autres.

Il faut vraiment être sacrément mal intentionné pour nier ça.


Stephane 11/12/2009 19:59


Je te répondrai : ce que ne constate pas les autres ne mérite pas nécessairement le qualificatif d'iréel!


Miteny 11/12/2009 20:04


Les autres ne sont pas "moins" que le frappé. Ils sont éveillés et constatent aussi. Donc ne dis pas qu'ils ne constatent pas. Encore une manoeuvre frauduleuse.


Xioa 11/12/2009 19:58


"quelle est la différence fonctionnelle entre le corps 1 et le corps 2? "


S'il te plait, pour l'instant c'est moi qui te pose des questions, j'aurrai tout le loisir de répondre aux tienne ensuite.  Cette question sera répondu tres bientot ne t'inquiete pas.

Je voudrai juste pour l'instant que tu réponde à cette question le plus précisement possible:

Moi je veux juste savoir: Si je frappe ton corps (juste le tiens et pas un autre pour l'instant), avons nous tous les deux de memes conditions physiques d'observations de la douleur ?
Si oui, quels sont alors les parametres physiques necessaires pour avoir mal qui sont donc les memes  entre toi et moi (vu que les conditions d'observations sont les memes).

Cette question est vraiment importante pour continuer...

Pour l'ampoule, et la vision de lumiere, je te rappelle que tu m'as dis que les conditions d'observation de lumiere etaient les memes entre les individus si  ces memes individus etaient
pas trop loin de l'ampoule et si ils n'etaient pas aveugles. 


Merci


Miteny 11/12/2009 20:05


Je comprends rien à ta question. et ça me parait hors sujet.

Si tu réponds aux miennes, tu pourras me dire où je me trompe. En plus ma question est la première à poser.


Stephane 11/12/2009 19:52


La question que je viens de te poser est pertinente.

1-Toute source materielle doit produire reellement un phenomene..c'est le theroeme de base dont on doit se servir.

2-Est-ce qu'un corps qui produit une conscience et de la douleur pour lui-même uniquement respecte ce theoreme ? Moi je dis que oui, et toi, non.

3-Donc, pour trancher, on doit pouvoir déterminer quand on a le droit de dire qu'un phenomene est reellement produit ou pas....Alors je te pose la question : on se base sur quoi pour le dire ?
Selon moi, si un phenomene est produit ne serait-ce que pour une seul personne, il est réellement produit. Pour toi, il doit être produit pour tout le monde. On a encore besoin d'une loi ici pour
trancher non ?


Miteny 11/12/2009 19:57


Ce que constate les autres mérite aussi le qualificatif réel.
Toi comprendre?
quel constat mérite ce qualificatif et quel autre non?

Une analogie simple serait de dire: à chaque fois qu'une douleur est produite, la tête s'allume en rouge... mais tu fuis


Stephane 11/12/2009 19:41


(puisqu'elle le fait).

MAIS NON PAS POUR LES AUTRES !! (t'es vraiment bouché... grave de grave).
Quel principe dit qu'elle doit le faire pour les autres aussi afin de dire qu'elle le fait rellement ? (second theoreme dont je te disais que tu allais avoir besoin)


Miteny 11/12/2009 19:44


Arrête d'utiliser le mot "réellement"... trop compliqué pour toi.

suffisance du corps=> dessin 1.
CQFD

Comment sait-on qu'un phénomène est réel?  (réfléchis t'as 4 heures... ou  8 ans ).

Une analogie simple serait de dire: à chaque fois qu'une douleur est produite, la tête s'allume en rouge... mais tu fuis


Xioa 11/12/2009 19:37


"un corps frappé................ mêms conditions matérielles que........ un autre corps frappé "

Decidement... Ce que tu me dis est une conclusion, on en est pas là encore, impatient va !

Moi je veux juste savoir: Si je frappe ton corps (juste le tiens et pas un autre pour l'instant), avons nous tous les deux de memes conditions physiques d'observations de la douleur ?
Si oui, quels sont alors les parametres physiques necessaires pour avoir mal qui sont donc les memes  entre toi et moi (vu que les conditions d'observations sont les memes).

Cette question est vraiment importante pour continuer...

Pour l'ampoule, et la vision de lumiere, je te rappelle que tu m'as dis que les conditions d'observation de lumiere etaient les memes entre les individus si  ces memes individus etaient
pas trop loin de l'ampoule et si ils n'etaient pas aveugles. 


Merci


Miteny 11/12/2009 19:42


"Ce que tu me dis est une conclusion"

ah bon? quelle est la différence fonctionnelle entre le corps 1 et le corps 2?


Stephane 11/12/2009 19:31


MAIS NON PAS POUR LES AUTRES!! T'en fais exprès ou pas. Tu sais lire? Sais tu lire?
Il est ici question du fait que la source produise rellement ou pas le phenomene. Ce qu'elle fait, peu importe pour combien de personne elle le fait, elle le fait réellement
(puisqu'elle le fait).

Ce qui est possiblement problematique, c'est la nature de ce qu'elle fait...mais pas la réalité de sa production en tant que telle. Ça ne va donc pas à l'encontre de l'obligation pour une source
materielle de produire reellement un phenomene. D'ailleurs, il semble que tu auras besoin d'un autre théoreme en plus de celui dont on parle déjà : celui qui nous dira quand un phenomene est
réellement produit ou pas...ou existe réellement ou pas. Encore sujet à débat, j'en ai bien peur.


Miteny 11/12/2009 19:35



(puisqu'elle le fait).

MAIS NON PAS POUR LES AUTRES !! (t'es vraiment bouché... grave de grave).

suffisance du corps => dessin 1
CQFD

"Encore sujet à débat, j'en ai bien peur"
Mais non abruti, la fuite n'est pas un débat. ça te chagrine mais faut voir la réalité en face: t'es nul.


Stephane 11/12/2009 19:10


bah si j'ai expliqué pourquoi. L'absence total pour les autres est aussi réel que la présence pour un.
C'est vrai, mais ça ne touche absolument pas la réalité de la production du phenomene pour celui qui le détecte, donc, la réalité du
phenomene lui-même. Ce que tu dis touche plutot la nature du phenomene, mais çe dernier n'en demeure pas moins réel, et réellement produit, puisqu'on en parle et qu'on en
analyse même les caractéristiques.

Ça ne peut donc pas aller à l'encontre du principe logique : une source materielle doit produire reellement un phenomene. Ici, il est possible de dire que chaque corps produit réellement un
phenomene, dont la nature est d'être détectable par lui-même seulement. C'est different des phenomenes habituels, bien sûr, mais je ne suis absolument pas d'accord pour dire qu'il s'agirait d'un
phenomene qui ne serait pas réellement produit par sa source. Aucun principe logique de base n'est donc violé ici selon moi.

Je vais être honnête, ici, c'est une opinion dont je ne suis pas en mesure de te prouver qu'elle est meilleure que la tienne (car ça devient
pratiquement une étude philosophique de ce que l'on peut qualifier de réel ou pas), mais je crois malgré tout que ma vision est légitime et que la science ne nous donne pas de point de
repère assez solide pour trancher la question. La science nous dit qu'une source materielle doit produire rellement un phenomene, oui, mais comme tu le vois, on ne s'entend pas à savoir
si c'est ce qui se passe ou pas avec le corps.

En fin de compte, le theoreme pour juger de la suffisance du corps, on l'a, mais le probleme, c'est qu'on ne s'entend pas sur le respect ou pas de ce dernier par le corps. Ça ne nous
avance guère. 


Miteny 11/12/2009 19:16


"mais çe dernier n'en demeure pas moins réel, et réellement produit,"

MAIS NON PAS POUR LES AUTRES!! T'en fais exprès ou pas. Tu sais lire? Sais tu lire?

dessin 1 (tu fuis).

Tu veux à tout prix croire que tu racontes des trucs intelligents alors que je trouve ça réellement débile (je n'exagère pas).


Xioa 11/12/2009 18:56


"
Observer de la douleur ce n'est pas regarder un corps frappé c'est avoir mal!! (je croyais que t'avais compris). "

Tout à fait. Tu comprends juste de travers ce que je t'ecris, cela prouve bien l'importance de ce que je suis entrain d'entreprendre pour qu'ils n'y ait pas de malentendus plus tard


Je reformule ma question plus simplement:

Quels sont les paramètres physiques (tous) qui te permettent d’établir que quand un corps est frappé, les individus  ont
tous de mêmes conditions d’observations (de la douleur) ?
Pour l'ampoule, dans le cas de la lumiere, tu m'as répondu: Que ces personnes ne soient pas trops eloignées de l'ampoule, et qu'elles ne soient pas aveugles.
Maintenant, je te demande pour la douleur...


Merci




Miteny 11/12/2009 19:10


un corps frappé................ mêms conditions matérielles que........ un autre corps frappé


Stephane 11/12/2009 18:37


bah non, c'est pas "très différent".
ça veut dire que pour les autres, ce phénomène n'est PAS produit, totalement inexistant et indétectable.
Oui en référence aux autres. Je suis d'accord. Mais tu parlais du point de vue de la source toi, en disant que si le corps suffisait, il ne pourrait pas produire et pas produire
quelque chose en même temps. Or, du point de vue de la source, même si le phenomene est inexistant pour les autres, ce n'est justement pas ce qui se passe. On ne peut pas décrire ce que font les
corps de cette façon...c'Est une erreur.

Toute source materielle suffisante doit produire reellement un phenomene, je suis d'accord, mais ici, un corps qui produirait un phenomene détectable ou existant pour quelqu'un, et pas pour
d'autres, n'irait pas à l'encontre de cette logique.


Miteny 11/12/2009 18:43


bah si j'ai expliqué pourquoi. L'absence total pour les autres est aussi réel que la présence pour un.
Tu m'énerves à fuir. Tu comptes me faire peur en fuyant?

Dessin 1


Xioa 11/12/2009 18:21



"Mais les conditions matérielles réunies quand un corps est frappé sont aussi réunies quand un autre corps est frappé (conditions équivalentes). Oui?"

On en est pas encore à répondre à cette question, un peu de patience...


 "Ta question n'est pas claire."

Pour l'ampoule quand je t'ai posé cette question:

"Quels sont les paramètres qui te permettent d’établir que les personnes qui regardent cette ampoule ont de mêmes conditions
d’observations ? "

Tu m'as répondu: "Si elles ne sont pas aveugles et si elles sont à la même distance d'observation, elles sont dans les mêmes conditions d'observation..."


Maintenant, je te pose cette fois la question :

"Quels sont les paramètres physiques (tous) qui te permettent d’établir que les personnes qui regardent ce corps frappé ont
de mêmes conditions d’observations ?"

Bref, dit autrement, pourquoi ces individus ont de memes conditions d'observation de la douleur ?
Cette question est tres importante

merci


Miteny 11/12/2009 18:37


Mais quoi? La douleur ne se regarde pas.. !!!!!!!

Obersver est pris dans le sens de constater ici. Tu fumes?

Observer de la douleur ce n'est pas regarder un corps frappé c'est avoir mal!! (je croyais que t'avais compris).


Stephane 11/12/2009 18:17


C'est pas qu'il existe à moitié, neuneu, c'est qu'il n'existe que pour une personne et pas pour les autres (invérifiable, indétectable... inexistant... totalement inexistant).

Dit comme ça, c'est déjà mieux, et ce n'est justement pas équivalent à dire que le corps produirait et ne produirait pas le phenomene en meme temps.

Une source qui produit et ne produit pas un phenomene en meme temps, ça n'a pas de sens, c'est évident. C'est une absurdité. Mais une source qui produit un phenomene pour quelqu'un et pas une
autre, ou une source qui produit un phenomene détectable par quelqu'un et pas par d'autres, c'est justement très différent de cette absurdité. À mon sens, c'est très très différent.


Miteny 11/12/2009 18:23


bah non, c'est pas "très différent".
ça veut dire que pour les autres, ce phénomène n'est PAS produit, totalement inexistant et indétectable.

Cette absence est aussi réelle pour ces gens que la douleur pour le frappé. C'est pourquoi il faut TOUT dessiner si on veut être exhaustif ... (et pas juste le dessin 1).
http://www.dieuexiste.com/article-30545395.html


Xioa 11/12/2009 17:54


"D'abord qu'est ce qu'observer une douleur?
C'est avoir mal.
D'accord? "

Tout à fait observer une douleur= avoir mal

Reprenons. Donc dis moi quelles sont tes parametres (tous) qui te permettent d'etablir que les conditions d'observation de la douleur sont les memes pour les individus ?


Miteny 11/12/2009 18:04


Ta question n'est pas claire.

Mais les conditions matérielles réunies quand un corps est frappé sont aussi réunies quand un autre corps est frappé (conditions équivalentes). Oui?


Stephane 11/12/2009 17:50


Justement, pour établir cette "loi" (ce "théorème") que tu demandes, j'utilise les règles de la logique élémentaire. Laquelle dit qu'une chose ne peut pas en même temps produire et ne pas
produire un phénomène.
Tu as raison, une chose ne peut pas être produite et pas produite en même temps. Mais je t'ai pourtant expliqué que selon moi, c'était une mauvaise formulation de ce qui se passe. Il
s'agit ici d'un phenomene réellement produit (puisque réellement expérimenté par quelqu'un) mais pas détectable pour tout le monde.

Si tu crois que cela est équivalent à dire qu'il est produit et pas produit à la fois, je suis vraiment d'avis que tu as tort, puisque ça impliquerait qu'il n'existe qu'à moitié, alors que cela ne
fait plus aucun sens dès que quelqu'un l'expérimente.

Ce dont tu parles ne nous rapproche donc pas du tout de ce theoreme dont tu as besoin pour faire de ta démo une preuve.


Miteny 11/12/2009 17:56


C'est pas qu'il existe à moitié, neuneu, c'est qu'il n'existe que pour une personne et pas pour les autres (invérifiable, indétectable... inexistant... totalement inexistant).

Ce n'est pas dur à comprendre pourtant


Xioa 11/12/2009 17:43


Non pas du tout, c'est n'importe quoi!!
T'as rien compris... et comme je le savais avant (l'habitude), j'avais posé une question simple, réponds donc d'abord!"

Pour l'instant je ne cherche pas à comprendre, juste à etablir des regles afin d'eviter tous malentendus 

Reprenons. Donc dis moi quelles sont tes parametres (tous) qui te permettent d'etablir que les conditions d'observation de la douleur sont les memes pour les individus ?

Merci


Miteny 11/12/2009 17:49


D'abord qu'est ce qu'observer une douleur?
C'est avoir mal.
D'accord?


Xioa 11/12/2009 17:24


Donc si je résume:

Il y a deux conditions necessaire pour que les individus soient dans de memes conditions d'observations pour voir de la lumiere venant de l'ampoule, qui sont qu'ils soient à une distance
pas trop eloignée de l'ampoule, et que physiologiquement ils aient la capacité de pouvoir percevoir de la lumiere.


De meme, par transposition, Il y a deux  conditions nessessaires pour que les individus soient dans de memes conditions d'observations pour ressentir de la douleur venant d'un corps, qui
sont qu'ils soient à une distance pas trop eloignée les uns des autres, et que physiologiquement ils aients la capacité de pouvoir ressentir de la douleur.


Est tu d'accords ? Réponds juste oui ou non (si non par contre explique pourquoi) (je sais c'est chiant mais je pense qu'on doit en passer par là pour qu'on puisse avancer par ce que là
autant de commentaire, ça stagne)


merci encore


Miteny 11/12/2009 17:33


Non pas du tout, c'est n'importe quoi!!
T'as rien compris... et comme je le savais avant (l'habitude), j'avais posé une question simple, réponds donc d'abord!


Xioa 11/12/2009 16:59


Ok merci pour ta réponse

Continuons...

"Si elles ne sont pas aveugles et si elles sont à la même distance d'observation, elles sont dans les mêmes conditions d'observation..."


Ce sont les memes parametres que tu utilises pour ton experience pour la douleur  ?

merci


Miteny 11/12/2009 17:07



Même chose... Il faut préciser ce que sont les conditions d'observation de la douleur. D'accord?



Xioa 11/12/2009 16:50



Dis moi Miteny j’ai une petite question. On va essayer d’établir un protocole, je sais que ça t’embête, mais tu te dis scientifiques, alors je
pense qu’il faut que tu agisses comme tel… (Si cela se trouve tu l’as déjà écrit, mais je n’ai pas la patience de lire l’ensemble de tous tes commentaires)


 


 Quels sont les paramètres qui te permettent d’établir que les personnes qui
regardent cette ampoule ont de mêmes conditions d’observations ?



Miteny 11/12/2009 16:53



Si elles ne sont pas aveugles et si elles sont à la même distance d'observation, elles sont dans les mêmes conditions d'observation...

Evident...issime



Qu'il est con ! (une vraie pépite) 11/12/2009 16:09


Il ya aujourd'hui, andouille, des robots qui pevent obérir à une centaine d'ordres vocaux (ils les entendent pas ?) ou écrits (ils les
voient pas ?)

Mais le problème n'est pas là (tu piges rien, c'est effrayant), le problème de mon analogie, c'est de te faire comprendre qu'il y a des production non accessibles aux capacités de perception, pour
des raisons banalement matérielles : le cerveau peut être en mode douleur (c'est cela avoir mal) sans pour autant constater qu'un autre cerveau l'est, car être et constater
sont de nature différente (mais là c'est Heidegger et toi tu en est à Descartes).

Le cerveau suffit à l'apparition de la conscience. C'est ma croyance. La tienne c'est l'opposé. Aucune preuve ne peut nous aider, car aucune preuve scientifique n'est aujourd'hui retenue pour
expliquer le passage du neurone à la conscience, aucune. (alors tu comprends que ta démo débile qui est : la douleur est subjective donc le corps ne suffit pas....)


Miteny 11/12/2009 16:22



Quel comique!

Non ce n'est pas une croyance. C'est une certitude: un fait d'une grande évidence

On va jouer à un jeu: tu me dis où je me trompe!!!

(tout corps frappé doit produire de la douleur)
http://www.dieuexiste.com/article-30545395.html
Suffisance du corps => dessin 1

Toi voir dessin 1?
Moi parler à être humain??? (doute)
Toi voir dessin 1?


PS: et quand "un cerveau est en mode douleur", ça fait mal, débile profond !!!!


Qu'il est ultracon 11/12/2009 13:53


Tu es vraiment ultra con....

Oui, un PC constate puisqu'il répond à des stimulations, c'est aussi la seule façon qu'on a de savoir qu'un humain a constaté quelque
chose, c'est quand il répond à une stimulation. Les autres sont pour nous comme un PC, on ne sait pas s'il y a quelque chose derrière leurs réponses (et à la limite on s'en fout) on a juste la
preuve qu'ils ont intégré un stimulus donné.

Et jamais un clavier 2 ne fait apparaître des caractères sur un écran 1 ; jamais un coup sur le corps 2 ne fait appraitre de la douleur dans le cerveau 1. C'est aussi simple que
ça, tu es enfermé dans la notion de perception.individuation et c'en est risible.

Comment après ça, peux-tu oser citer Dennett puisque c elui-ci reconnait bien sûr les qualia (comme à peu près tout le monde dans l'école matérialiste dont Dennett est le représentant le plus
sérieux, banane), mais explique à longueur d'articles que le cerveau en est l'unique source, dans l'état actuel de nos connaissances.

Toi tu restes bloqué sur la croyance enfantine que le subjectif ne peut être créé par le matériel et tu n'apportes absolument rien d'autre, c'est affligeant.


Miteny 11/12/2009 14:31


Vraiment tu ne comprends rien.
Constater n'est pas répondre à des stimulations. Constater une douleur n'est pas répondre physiquement à une stimulation. C'est n'importe quoi...
Tu racontes vraiment n'importe quoi: du délire absolu.

Tu veux savoir ce que c'est constater une douleur?? vraiment?
J'ai des instruments de torture très efficaces... alors dis moi où tu es que je vienne te torturer (c'est dingue, je répète ça sans arrêt, et ils comprennent jamais...)

PS: le PC peut-il voir pour constater de visu? Peut-il entendre? Peut-être a-t-il mal quand on le frappe??

Quel débile!... ultra débile...


ankou 11/12/2009 11:16


Allons Miteny, tu ne réponds pas à Stephane là, il te demande si tu as une loi sur le fait que constater un phénomène de source matérielle doit être fait par tout le monde( que tu n'as pas), et toi
tu viens nous parler de simultanéité du phénomène  ( produire et ne pas produire en même temps) . Et en plus tu estimes que cette logique élémentaire comme tu dis suffit à établir cette loi
demandée !!!!! Alors là je voudrais bien que tu m'expliques en toi ?????????????


Miteny 11/12/2009 11:42


Déjà dit mille fois... (fatiguant).
Un corps (un cerveau) sollicité (frappé) soit produit soit ne produit pas de douleur: faire les 2 en même temps est impossible.

Or force est de constater que les deux effets (douleur et pas douleur) sont à prendre en compte. Car que tu le veuilles ou non, moi ce que je constate c'est AUCUNE production de douleur quand on te
torture (je n'ai pas accès à ta douleur... à tes qualia dirait Dennett).


Mais qu'il est supercon !! 11/12/2009 09:26


Miteny encore une fois stupide : "T'es vraiment con toi!
clavier N frappé => mots sur écran N (constat de tout le monde)
Quelque soit N.

On devrait donc avoir.
corps N frappé => douleur sur N (constat de tout le monde)
Quelque soit N.


Faut que j'arrête de croire que vous êtes des êtres humains: faut que j'arrête! "

Espèce de crétin, dans ton exemple, que vient faire ce "tout le monde", on parle d'écrans d'ordinateur comme toi tu parles de corps qui constatent, donc quand un caractère s'écrit sur un écran,
c'est comme quand une douleur est ressenti par un corps ! (mais que tu es con, bon sang), donc d'après toi le PC 1 constate les caractères écrits sur le PC 2 ?????????????, c'est-à-dire
qu'il les affiche sur son écran ??????? (oui c'est cela, l'analogie que tu n'es même pas foutu de comprendre !)

Donc je répète puisque tu es un âne : est-ce qu'un PC 1 peut avoir des caractères sur son écran quand on tape sur un clavier 2 qui ne lui est pas relié ??? Ce serait cela pourtant, le constat de sa
part que n'importe quel clavier suffit.

Tu es un âne, et un âne qui se croit savant, ce sont les pires.


Miteny 11/12/2009 10:14



"toi le PC 1 constate les caractères écrits sur le PC 2 ???"

Ah bon, les PC peuvent constater maintenant? Ce ne sont pas des machines?

Mesdames, messieurs, regardez donc quels sont les guignols qui sont mes ennemis: vous devriez comprendre que j'ai raison...


Stephane 11/12/2009 00:30


S'il en produit pour lui-même, il le fait, et c'est réel! 

À MOINS que tu ne me trouves une definition de la réalité, ou une loi quelconque, qui interdirait a une source materielle de
produire une phenomene qui ne pourrait pas être constaté par tout le monde en même temps. C'est cela que j'attends pour te croire et c'est normal que je te
demande cela! C'est une prémisse obligatoire à ta conclusion.

Et sans cette loi ou cette definition de la réalité, on n'a pas le droit d'affirmer qu'un corps qui produirait de la douleur (ou conscience) pour lui-même uniquement ne le
ferait pas réellement. Donc pas de preuve de l'insuffisance du corps.   

J'aimerais bien que tu comprennes cela. Oui, la conscience se comporte différemment de tous les autres phenomenes matériels connus. Mais malgré cela, pour conclure en l'insuffisance du corps, tu as
absolument besoin d'une règle incontournable qui interdit à un phenomene matériel de se comporter de la sorte. Mais tu ne l'as pas encore fournie.


Miteny 11/12/2009 10:09


Justement, pour établir cette "loi" (ce "théorème") que tu demandes, j'utilise les règles de la logique élémentaire. Laquelle dit qu'une chose ne peut pas en même temps produire et ne pas produire
un phénomène.

Cette logique élémentaire suffit à établir la loi que tu demandes. Réponds donc (si tu comprends la question):
(tout corps frappé doit produire de la douleur)
http://www.dieuexiste.com/article-30545395.html
Suffisance du corps => dessin 1


Stephane 10/12/2009 20:02


Oh non pas fuite.

Le sujet du blogue est ce que tu viens d'écrire, mais moi je pose la question : est-ce que tout corps frappé devrait produire de la douleur pour tout
le monde à la fois ? 

Je suis donc parfaitement dans le sujet et j'Explique pourquoi ce n'Est vraisemblablement pas le cas. À moins que tu ne me trouves le principe ou la loi qui dit qu'un phenomene d'origine
materielle doit obligatoirement etre constaté par tous.


Miteny 10/12/2009 20:20


(tout corps frappé doit produire de la douleur)
http://www.dieuexiste.com/article-30545395.html
Suffisance du corps => dessin 1


Stephane 10/12/2009 19:09


Tu sembles oublier une chose :  jusqu'a maintenant, tu m'as toujours répondu à la question que je te pose qu'un phenomene matériel devait être réellement produit. Tu n'a jamais spécifié si
c'était pour une seule personne ou pour tout le monde...tu t'es toujours contenté de dire qu'il devait être réellement produit.

Or, je crois t'avoir bien démontré que même dans le cas d'un phenomene qui n'a qu'un seul observateur, on a le droit de dire qu'il est réellement produit.

La question qu'il nous reste donc a se poser n'est donc plus si un phenomene materiel doit etre rellement produit, (ca c'est une evidence, et de plus, même s'il n'a qu'un seul observateur, il est
reellement produit quand même). Il faut se demander si un phenomene materiel doit obligatoirement etre produit pour tout le monde ??? Pas de loi a
ce propos...pas de preuve!



Miteny 10/12/2009 19:12


Fuite.
Sujet de ce blog: critique de la suffisance du corps (tout corps frappé doit produire de la douleur)
http://www.dieuexiste.com/article-30545395.html
Suffisance du corps => dessin 1


Stephane 10/12/2009 18:40


Mais pas dans le même "écran"!
Comme je te l'ai dit, le mécanisme en cause qui permet l'isolement des consciences (une productions dans des écrans differents selon toi) ne change en rien le fait que :

1- Une conscience n'est constatée que par elle-même
2-Tous s'entendent pour dire qu'elle est néanmoins réelle et réellemenr produite.
Voilà qui prouve qu'on ne peut pas dire qu'un phenomene n'est pas réellement produit, même s'il n'est pas produit pour tout le monde. Ce n'est pas un argument pertinent.

Et je reviens à mon questionnement : est-ce qu'une loi stipule qu'un phenomene d'origine matérielle doit être constaté par tout le monde ?

Et il ne te sert à rien de me répondre comme à l'habitude que tout phenomene matériel se doit d'être réellement produit, car même si c'est une évidence qui a effectivement force de
loi, je t'ai démontré que même s'il n'a qu'un seul observateur, un phenomene n'en demeure pas moins réel, et réellement produit.
Il ne s'agit donc pas de se demander si un phenomene matériel doit etre rellement produit (c'est une évidence) mais bien s'il doit etre produit pour tout le monde sans exception ? C'est quoi le
principe qui exige cela dis-moi?



Miteny 10/12/2009 18:59


Ah t'es vraiment le roi des cons!
Mesdames, messieurs, si vous n'avez pas encore trouvé votre roi des cons (bon, il y a sarkozy, c'est vrai..), prenez stéphane!

Dans mon écran, elle n'est pas produite.. ELLE N'Y EST PAS (mais il est vraiment trop con).

http://www.dieuexiste.com/article-30545395.html
Suffisance du corps => dessin 1


Stephane 10/12/2009 17:59


On parle de la réalité des gens (celle qui existe pour les gens) et pas de la réalité qui n'existe pas!
Ok?
Personne ne constate la conscience des autres et pourtant, on s'entend tous pour dire qu'elles sont réelles et existent vraiment...et cela peu importe le "mécanisme" qui permet
d'isoler une conscience d'une autre..que ce soit des écrans, des dimensions ou des univers differents. N'est-ce pas ?

Oui, tu peux bien dire que ta conscience n'est pas réelle pour moi, mais c'est simplement une façon de dire que je ne peux en faire l'expérience.
Vais-je dire pour autant que ta conscience n'est pas réelle et n'est pas réellement produite par quelque chose ? Bien sûr que non!. C'est la preuve que pour affirmer qu'une chose existe et réellement produite, celle-ci n'a pas à être constatée par tous les observateurs de l'univers. Et si je
parle de son irréalité par rapport a une personne précise, il s'agit plutot ici d'indétectabilité pour cette personne. Rien de plus.

Ton argument sur la réalité des gens n'est donc absolument pas pertinent ici. Une chose ne devient pas irréelle ou pas vraiment produite simplement parce que ce ne sont pas tous les
observateurs qui peuvent l'expérimenter. Parce que si c'est le cas, aucune personne n'existerait réellement.

Par contre, ça me lance sur une meilleure formulation de mon questionnement à moi. Je te demandais jusque là s'il existait une loi qui obligeait un phenomene d'origine materielle à être
constaté par tout le monde. Mais au fond, en m'inspirant de ce que tu affirmais, je pourrais reformuler en disant : peut-on affirmer que le mécanisme qui
cause l'isolement subjectif des conscience ne peut être d'origine matérielle??? Ça, c'est la vraie de vraie question!!

Tiens....autre façon de la poser  : existe t-il une loi qui dit que si la conscience était d'origine matérielle, elle ne pourrait être fragmentée en
"plusieurs" morceaux invisibles les uns pour les autres ?

Jusqu'à maintenant, tu as utilisé des exemples de phenomenes habituels pour me répondre....mais moi, j'attends une loi ou un principe clairement énoncé qui s'appliquerait à tout. Est-ce qu'il
existe?




Miteny 10/12/2009 18:08


"Personne ne constate la conscience des autres et pourtant, on s'entend tous pour dire qu'elles sont réelles et existent vraiment..."

Mais pas dans le même "écran"!

Bon, comme je vois tu continues à faire l'autiste, je répète ce que je dis: CORPS PAS SUFFIRE, ça être certitude tout le monde!

CORPS FRAPPE pas marché (pas douleur!) moi parler à débile profond, lui savoir lire?


ankou 10/12/2009 16:11


OUI ou NON ?


Miteny 10/12/2009 16:15


Je ne vois pas ce que t'appelles la réalité. Moi je parle de la réalité des gens (douleur quand SON corps est frappé) et tu refuses de traiter le sujet.

Moi marre.


ankou 10/12/2009 15:54


Ca ne sert à rien de me faire relire tes articles, je te pose une question très simple :

peux tu affirmer que LA réalité se limite à ce que chacun constate ? (et ce n'est en rien hors-sujet)


Miteny 10/12/2009 16:09


Si tu comprends pas ce que j'explique, t'es perdu pour la science

http://www.dieuexiste.com/article-le-dessin-le-plus-controverse-du-xxieme-siecle--39726882.html


ankou 10/12/2009 15:44


Qui ne dit mot consent !

Merci


Miteny 10/12/2009 15:47


http://www.dieuexiste.com/article-30545395.html

le pauvre ne sait pas lire (je comprends maintenant)


ankou 10/12/2009 15:37


Trop facile ça , c'est la base même de ta démonstration (je constate que....)
Si ta démo est hors sujet, alors c'est ton blog qui est carrément hors sujet !


Miteny 10/12/2009 15:41


http://www.dieuexiste.com/article-30545395.html


ankou 10/12/2009 15:32


Tu ne réponds toujours pas : peux-tu confirmer , OUI ou NON, que LA réalité se limite à ce que chacun constate ??


Miteny 10/12/2009 15:35


hors sujet.
http://www.dieuexiste.com/article-le-dessin-le-plus-controverse-du-xxieme-siecle--39726882.html


ankou 10/12/2009 15:26


Continues à faire l'autruche si tu veux mais tu ne peux pas affirmer comme tu viens de le faire que LA réalite c'est ce que l'on constate (c'est ce que tout le monde constate, pas pareil quand
même), à moins que tu n'estimes qu'il n'y a que toi qui donne une réalité au monde ?? Il n'y a que ce que tu constates qui est réel ??  (si je me gratte la tête maintenant, pour moi c'est réel
non ? et pourtant tu ne peux le constater là maintenant !)


Miteny 10/12/2009 15:28


Plusieurs constats à prendre en compte

http://www.dieuexiste.com/article-le-dessin-le-plus-controverse-du-xxieme-siecle--39726882.html

Tu ne sais même pas lire un dessin!


ankou 10/12/2009 15:20


Et non, je n'ai aucune intention de te parler des corps connectés comme tu le voudrais, ce n'est en rien le sujet ici, je veux juste te faire comprendre le principe de la réalité particulière et
générale que tu ne peux pas mettre sur le même plan dans le seul but d'essayer de valider ta démonstration !


Miteny 10/12/2009 15:23


Toi tu veux me faire comprendre des trucs... toi!!??
Ah non, c'est trop drôle....

C'est triste en fait.

http://www.dieuexiste.com/article-30545395.html


ankou 10/12/2009 15:17


En fait , j'en reviens toujours à la même problématique, tu généralises quelque chose qui ne peut pas l'être !
TA réalité n'est pas LA réalité générale (TA réalité s'arrête à ce que tu constates, LA réalité est la somme de ce que TOUT LE MONDE constate)
TA douleur n'est pas LA douleur des autres (TA douleur s'arrêtes à ton corps , LA douleur n'est pas généralisable)


Miteny 10/12/2009 15:20


Déjà répondu:

http://www.dieuexiste.com/article-30545395.html

http://www.dieuexiste.com/article-le-dessin-le-plus-controverse-du-xxieme-siecle--39726882.html


ankou 10/12/2009 15:04


Rien à voir, je veux seulement expliquer que la réalité ne s'arrête pas à ce que l'on constate !!!!!   Rien de plus !!


Miteny 10/12/2009 15:15


Mais je sais ce que tu vas dire dans 10 coms, j'ai déjà eu cette conversation débile dix mille fois.
alors j'arrête, j'en ai marre en fait. Dis toi que t'es définitivement trop con.

http://www.dieuexiste.com/article-non-les-corps-ne-sont-pas-relies-entre-eux--38699046.html

PS: peut-être que dans quelques siècles, l'humanité saura faire la différence douleur/pas douleur. Mais d'ici là, dans ce monde d'abrutis, je suis mal barré.


Mais qu'il est con ! 10/12/2009 14:59


Mais frapper sur n'importe quel clavier ne suffit pas à faire apparaître des mots sur ton PC, grosse nouille, et pourtant là on est dans le matériel pur...tu as un
gros problème avec l'identité et la causalité !!!


Miteny 10/12/2009 15:11


T'es vraiment con toi!
clavier N frappé => mots sur écran N (constat de tout le monde)
Quelque soit N.

On devrait donc avoir.
corps N frappé => douleur sur N (constat de tout le monde)
Quelque soit N.


Faut que j'arrête de croire que vous êtes des êtres humains: faut que j'arrête!


ankou 10/12/2009 14:47


Non, non, tu détournes tout là encore.
Tu as dit : "la réalité c'est d'abord ce que l'on constate" , or comme avec l'exemple du clavier, tu ne peux pas constater que je tapes ce texte, et pourtant c'est une réalité, c'est MA réalité ,
il faudrait donc plutôt dire : la réalité , c'est ce que chacun constate de lui-même pour lui-même.
Dans ce cas :
dans ta réalité : on te frappe, tu as mal
dans ma réalité : on me frappe , j'ai mal
C'est aussi simple que cela !
Quand tu dis "ce n'est pas la réalité des gens" et bien SI ! (que tu puisses le constater ou pas, c'est la réalité de chacun, comme je viens de te le démontrer !)
LA REALITE n'est pas SEULEMENT CE QUE L'ON CONSTATE !!!


Miteny 10/12/2009 15:05


Bah si: si je vais chez toi, je peux vérifier l'existence du clavier etc...

 (et là tu vas me dire "gnagnagna... les corps ne sont pas connectééééss" comme un débile que tu es... j'ai déjà eu cette discussion DIX mille fois... aucun intérêt).


ankou 10/12/2009 14:34


Eh bien imaginons deux personnes dans la rue(habillées de la même façon), l'une d'elle dit "j'ai froid" et l'autre "non, moi je n'ai pas froid" ; les constats sont différents pour les deux
personnes (malgré que les corps sont semblables) et pourtant elles sont dans le même environnement ! Aucune des deux personnes ne peut constater que l'autre à froid ou non, et pourtant pour chacune
d'elle c'est une réalité !
La réalité c'est ce que chacun constate de lui-même (et il en va de même pour la douleur). Tu ne constates pas que je tapes sur mon clavier là
maintenant ?? et pourtant c'est une réalité ! t'as tout faux là !


Miteny 10/12/2009 14:36


 "Aucune des deux personnes ne peut constater que l'autre à froid ou non, et pourtant pour chacune d'elle c'est une réalité !"

Oui et alors?
DANS MA REALITE: frapper n'importe quel corps ne suffit pas
DANS SA REALITE: frapper n'importe quel corps ne suffit pas
etcc.

Toi comprendre?


ankou 10/12/2009 14:06


Et pourtant, tout corps frappé produit sa douleur, sa propre douleur, c'est une réalité que tu ne peux remettre en cause, même si tu ne peux la constater!


Miteny 10/12/2009 14:17


MAIS NON ABRUTI!!
C'est pas la réalité des gens.. Incroyable mais vrai!

" même si tu ne peux la constater! "
Mais merde, la réalité c'est d'abord ce qu'on constate.... pas ce qu'on peut pas constater!!

Commen tu fais pour être aussi con? Je n'arrive pas à croire en ta sincérité.

PS: je te fais une liste de tout ce qu'on constate pas et tu vas me dire que c'est la réalité? Sale voleur.


ankou 10/12/2009 12:35


Et c'est bien ce qui se passe, que tu le veuilles ou non !


Miteny 10/12/2009 12:44


Ah bon?
Si tu veux je te torture jusqu'à ce que j'en ai marre de toute cette production de douleur. Oui? (ça peut durer très très longtemps.... mais enfin.. puisque t'es persuadé que j'ai mal quand on te
torture...)


ankou 10/12/2009 01:43


Ouh!!! je tremble de peur.......
Sur ta démo, toujours la même chose à dire : non pertinent, ce n'est en rien une démonstration, tout juste une théorie
Tous les corps sont semblables sur un plan très général, mais surement pas inidividuellement.......   donc PAS cqfd comme tu le voudrais.......


Miteny 10/12/2009 09:49


Je répète: tout corps frappé doit produire de la douleur (c'est censé faire partie de ses fonctions).

Tu as très bien compris mais tu mens, encore et encore. C'est pathétique.


Stephane 10/12/2009 00:17


Ce n'est pas la réalité DES GENS!!
D'ou ma question : quel loi ou principe interdit de dire que pour qu'une chose soit réelle, ou réellement produite, elle doit être constatées par tout le monde ?
Simplement parce que les autre types de phenomenes connus (comme la lumière) le sont ? Désolé, c'est différent de ce qui se passe avec la conscience, c'est certain, mais à ce que je sache, ça
n'a pas force de loi.

ce n'est pas du tout ce qui se passe: si c'est le contraire de ce que constatent les gens, autant le dire!
Le constat des gens peut ici signifier que ce n'est effectivement  pas ce qui se passe, ou simplement qu'il ne peuvent constater tout ce qui se passe...malgré que ça se passe quand même.

Et on retourne à mon questionnement précédent: est-ce qu'une loi interdit de dire que ça ne se passe pas, simplement parce que ce n'est pas constaté par tout le monde ?. La définition même de ce
qu'est une chose réelle ne permet pas de trancher la question, puisqu'elle même peut être débattue. À partir de là, il n'y a pas grand principe implacable sur lequel tu peux te baser.


Miteny 10/12/2009 09:48


On parle de la réalité des gens (celle qui existe pour les gens) et pas de la réalité qui n'existe pas!
Ok?

Tu en fais exprès: ta pseudo sincérité qui parfois apparait par ci par là est un leurre.


ankou 09/12/2009 22:01


Je finirai aux enfers ??? pour cela il faudrait qu'il existe !!!! t'as une preuve ?? moi, aucune !!


Miteny 09/12/2009 22:09


C'est pour te faire peur mon enfant...
Bon ceci dit, rien à dire sur ma démo à part CQFD?