C'est clair: j'ai gagné!!

Publié le par Miteny

Depuis le temps (trois longues années), tout a été dit, tous les arguments ont été traités. Pas une fois, pas dix fois, mais au moins cent ou mille fois ! (plus de 33000 commentaires sur ce blog, tous traitant de la différence douleur/pas douleur).
Jamais personne n’ose vraiment (je dis bien vraiment) me réclamer les 3000 Euros que JE DONNERAI à celui qui fera vaciller ma brillante démonstration. Pourtant des milliers de personnes ont essayé de me déstabiliser (je n’ai pas réussi à les compter).

J’ai fait des dessins, des animations pour expliquer ce que les gens constataient, alors arrêtez de combattre la vérité ou de faire semblant de ne pas comprendre.
Quand un corps est frappé, une douleur est sans doute réelle pour une personne mais pour la très grande majorité (tous les autres !!), cette douleur est totalement indétectable, inexistante.

C'est-à-dire que pour cette très grande majorité (des milliards de personnes !!), la réalité c’est l’absence totale de douleur (et donc l’insuffisance du corps…). Comment voulez vous me faire douter de ça ??

 

Pourquoi tant de haine ?? Pourquoi ? Qu’est ce que ça peut vous faire que les causes biologiques ne suffisent pas ?? Qu’est ce que ça peut vous faire que Dieu existe ?

A priori c’est plutôt une bonne nouvelle…
Oui, d’autres forces invisibles existent. Vous l’acceptez pour la gravitation, le champ magnétique ou je ne sais pas quoi… pourquoi ne l’accepteriez vous pas pour Dieu ??

Dingue cette histoire : hallucinant.

 

Tenez, je vous le donne en mille. Si vous voulez être à la mode en 2012, achetez ce T-shirt (le T-shirt de la victoire) !!



T-shirt Retro Homme - T-shirts Les noms de Dieu.


Les noms de Dieu.
 

Commenter cet article

MC 03/02/2010 06:48



Tu reves de grandeur, et ca va te retomber dessus kiki,
moi jcrois que chacun a un jour une lumiere au bou du tunel, pi ki comprennne pour x raison tout d'un coup, meme si tout le monde leur di depuis des annes, les gens on besoin de le realiser par
eux-memes sinon ils  n'auront pas vraiment la foi,bref c mon opinion, j'Ai deja fait acquieser a des gens qe dieu existait , mais veut veut pas ils ne sont pas prets a changer d'un seul
coup,BANG tes raison de vivre vienne de changer....le changement ca fait souvent peur aux gens, il faut aprendre a le manier pour voir toute sa splendeur..bref jte souhaite une belle vie et
Profite en 



Miteny 03/02/2010 10:00


Merci.
De plus, oui, tu as raison.
Il y a des gens prêts à n'importe quel mensonge pour nier l'évidence. C'est horrible.


Marie 02/02/2010 20:46


Je prends un peu peur... Je crois qu'au final, je suis stupide... Ou que j'ai du mal avec des textes trop littéraires...
Ce que je comprends de votre article est que : la douleur est subjective, personne d'autre que soi ne peut sentir sa propre douleur, et de ce fait, l'existence d'une entité supérieure est la seule
explication pour ce phénomène.
Ai-je bien compris ?


Miteny 02/02/2010 20:51



Pourquoi avoir peur?

Il faut aller étape par étape. Etape 1: est-ce que le fonctionnement du corps (frappé) suffit?
Ok?
Vous n'avez pas vu les dessin 1 et 2?

Le dessin 1 ne vous semble pas logique?

(je répète: il faut y aller par étape et comprendre d'abord que le fonctionnement du corps ne suffit pas.... mais c'est vrai que c'est un peu abstrait).



Marie 02/02/2010 19:39


Bonjour,
Je parcours ce site de long en large, mais je ne sais pas où est l'article qui explique que Dieu existe ?
J'ai lu quelques lignes sur l'histoire de la douleur, je lis quelques commentaires, mais je n'ai pas trouvé le lien qui amène au texte de départ (car j'imagine que vous avez commencé par là :))
Vu que vous avez accès à mon e-mail, si vous avez le temps, pouvez-vous me répondre SVP?
Je vous remercie par avance, j'ai hâte de lire votre théorie (non pas que je pense qu'il faille prouver l'existence de Dieu par une démonstration scientifique, celà dit ;p)
Je serais ravie de discuter quelques points avec vous.
Je vous souhaite une bonne soirée


Miteny 02/02/2010 19:45


Vous n'avez pas lu cet article?

http://www.dieuexiste.com/article-30545395.html


Jordane 21/01/2010 16:56


cette non-production est réelle pour beaucoup, sauf pour celui concerné qui constate cette production
et ne vient pas me dire que j'ai tort, il y a une exception ici qui fait que cela ne concerne pas tout le mondeet je ne fais
que dire ça depuis tout ce temps, hallucinant


Miteny 22/01/2010 09:38


ça ne concerne pas tout le monde: tu avoues!!
Autrement dit, ce n'est réel pour tout le monde.

Maintenant peut-on être sérieux et écrire CE QUI EST VRAI POUR TOUT LE MONDE?

La douleur ne survient (est réelle) que lorsqu'un seul corps sur Terre est frappé.


Stephane 21/01/2010 16:37


La non production de douleur est réelle pour beaucoup, abruti!
Oui et je m'en fous car la suffisance du corps ne demande pas a chaque corps de produire de la douleur pour tout le monde, ce qui implique que la suffisance du corps ne demande pas
d'être vérifiable expérimentalement. Il faudrait un jour que tu arrêtes de faire comme si c'étais le cas...ça ne l'est pas (loi manquante)


Miteny 22/01/2010 09:33


Tu n'as pas à t'en foutre car c'est mon seul argument.


Jordane 21/01/2010 16:15


miteny, la personne fascinante, c'est toi mdrr...
tu es tellement orgeuilleux et entêté que j'en rigole des fois, mais pour d'autres sa l'est moins car tu ne réponds pas à nos questions qui te mettent en danger.

tu vois, tu n'a pas trouvé de faute dans ce que j'ai dit, et ne compare pas lumière a douleur car l'un est radiation électromagnétique (d'un point de vue scientifique) , l'autre est une
sentation ressentie chez un être vivant.

ne compare pas l'incomparable


Miteny 21/01/2010 16:21


La non production de douleur est réelle pour beaucoup, abruti!

Je vous supporte plus: des connards pareils, je n'aurais jamais pu l'imaginer. Je compare pas la douleur et la lumière, je compare leurs conditions d'apparition, de production.

PS: des questions qui me mettent en danger?? tu plaisantes je suppose.


Stephane 21/01/2010 16:05


Non, toi pas comprendre. L'absence de douleur pour les autres n'implique pas  que ce corps ne produit aucune douleur pour personne, ca dit qu'il n'en produit pas pour eux, et la suffisance du corps ne requiert justement pas qu'il en produise pour eux (loi manquante). Voilà!


Miteny 21/01/2010 16:19


La non production de douleur est réelle pour beaucoup, abruti!

incroyable d'être aussi débile... ça fait peur.


Stephane 21/01/2010 15:31


L'absence totale de douleur est réelle pour nombre de personnes. Il a toujours pas compris!! (c'est le champion du monde !)

Heum, je crois que c'est toi qui ne saisis pas. La même manifestation de douleur (ou de conscience carrément) n'a pas à être
vérifiable par tout le monde pour qu'on puisse en dire qu'elle est réelle, et produite réellement. Pourquoi? Parce qu'il te manque la loi dont je parle.


Miteny 21/01/2010 15:39


L'absence totale de douleur est réelle pour nombre de personnes. Lui pas comprendre!!
Il a atteint son seuil de compétence: faut se faire une raison, il est complètement abruti.


Jordane 21/01/2010 15:22


L'absence totale de douleur est réelle pour nombre de personnes
vu que tu ne vois pas que je dit exactement la même chose que toi, c'est soi de la mauvaise foi, soit c'est faire expres de rabaisser les gens.

donc le vrai "débile profond" est bien le "grand miteny"
CQFD

mais tu joues bien sur les mots, seulement pas assez pour tromper la vigilance.


Miteny 21/01/2010 15:37


Votre vigilance?
 trop drôle

Vous êtes si bêtes!! C'est fascinant en fait..

Bon alors qu'est ce que tu comprends pas?? Toutes ces personnes ne constatent aucune production de douleur donc que ce corps ne peut pas en produire!!

Quand tu branches une lampe et qu'elle s'allume pas, tu te dis qu'elle peut produire de la lumière et donc tu t'en sers pour t'éclairer?


Jordane 21/01/2010 14:18


"C'est l'inexistence de la douleur qui n'est pas vraie pour tout le monde!!
Fais un effort. T'as qu'un neurone, mais fais un effort."

Dis donc, tu prends vraiment les gens pour des idiots jusqu'au bout
que je dise que l'existence de la douleur n'est pas vraie pour tout le monde revient au même, puisque l'un a mal et les autres non

Sa marche pas de joué avec les mots pour faire croire que l'on a tort
Le compliment t'irais bien mieux, Mr. le mononeurone.
Si celui-ci peut prouvé que ce n'est pas que le corps lui même qui l'a produite avec l'aide d'un coups de marteau extérieure bien sur...Il gagnera le droit d'être doublement "neuroné" , et pour
cela, qu'il explique ici et sans liens


Miteny 21/01/2010 14:25


 "tu prends vraiment les gens pour des idiots jusqu'au bout"
Oh que oui!! Et même pour des débiles profonds...

L'absence totale de douleur est réelle pour nombre de personnes. Re-regarde mon dessin (débile profond... je crois que je suis encore trop gentil).


Stephane 21/01/2010 14:07


L'incapacité TOTALE de production de douleur est réelle (pour des milliards de personnes).
Tu me dis cela encore absolument pour rien. Quand tu me donneras une loi affirmant que tout ce qui est d'origine matérielle doit être vérifiable universellement, là ce que tu viens de
dire sera pertinent. En attendant, la production de douleur par chaque corps pour une seule personne différente uniquement respecte le matérialisme, lequel ne spécifie rien quant au nombre de
personne requis pour parler d'une production réelle de douleur.

Ce qui se passe jusqu'à preuve du contraire, c'est que chaque corps est incapable de produire de la douleur que tous peuvent ressentir...voilà une autre façon de dire de quoi il est incapable. Mais
Miteny, ça c'est une exigence de TON cru... pas celle du matérialisme. Voilà pourquoi je réfute ta démo.



Miteny 21/01/2010 14:28


L'absence totale de douleur est réelle pour nombre de personnes. Il a toujours pas compris!! (c'est le champion du monde !)


Jordane 21/01/2010 13:18


Je sais très bien ce que tu veux dire par ton dessin mais il reste l'exception, qui est celui qui ressent cette douleur, donc "l'incapacité totale de production de douleur est réelle" est vraie
pour le reste , c'est à dire les milliards d'autres individus, mais fausse pour le concerné.
Elle n'est pas vraie pour tout le monde, vu qu'il y a une personne qui la ressent.


Miteny 21/01/2010 13:26


"Je sais très bien ce que tu veux dire par ton dessin "
... ça me fait toujours rire quand un débile me dit qu'il comprend. La suite prouve d'ailleurs que t'as rien compris.


C'est l'inexistence de la douleur qui n'est pas vraie pour tout le monde!!
Fais un effort. T'as qu'un neurone, mais fais un effort.

La douleur est absente pour la majorité mais réelle pour une. ça ne veut pas dire que c'est que le corps qui l'a produite. Conclusion abusive puisqu'en réalité dans ce cas là, il
est relié à autre chose (ce qui explique pourquoi alors la douleur, la conscience devient réelle).

Ce qui est bizarre, c'est que je garde toujours au fond de moi l'espoir que vous êtes des êtres humains et pas seulement des débiles profonds. Je suis naïf. Un utopiste naïf.


Jordane 21/01/2010 11:19


"L'incapacité TOTALE de production de douleur est réelle (pour des milliards de personnes)."
mais ce n'es pas une généralité, car il y a une personne qui l'a ressent cette douleur, pour lui cette phrase est fausse


Miteny 21/01/2010 11:28


Pour lui, la douleur est réelle, oui. Mais pas pour les autres.
Pour lui, son corps est relié à "autre chose". C'est clair.

Je pense que mon dessin est très clair (mais un peu abstrait... c'est possible... tout le monde peut pas être génial... et surtout pas stéphane... mouarf!!)

http://www.dieuexiste.com/article-le-dessin-le-plus-controverse-du-xxieme-siecle--39726882.html

Si tu vois le dessin (parfois je me demande si vous n'êtes pas débiles au point d'être aveugles et sourds... pour stéphane, c'est clair, la réponse est OUI) tu prends un des marteaux avec la souris
et tu TAPES.

Allez.


Fabrice 21/01/2010 00:42


«L'envie (de faire caca) (...)
ça marche aussi (...) mongolito.»

Ah bon ... chez toi tout l'monde se chie dessus??   ...
(je pense que tu vas pas comprendre ...)

«je suis, et je suis de la pensée » ... lollllll ... la meilleur de la soirée ... et donc «ça» c'est ce que tu as «démontré» (yark yark) ... ourfffff!!!! :)))))))))))))))))))))))))))))


Miteny 21/01/2010 09:54


l'envie est une sensation subjective donc personnelle. Et bizarre que tu fuis le sujet...

C'est caricatural: je suis chez les méchants, il va falloir que je m'y fasse.


Stephane 20/01/2010 23:47


Il n'est pas d'accord: donc il pense que la douleur est réelle pour tous (tout le monde a mal quoi...). Le mensonge et la bêtise
vont vraiment loins.

Ça se gâte vraiment....de ton côté il va sans dire. Je passe mon temps à dire que je sais très bien que chaque ressenti douloureux n'est pas vérifiable universellement.

Je passe aussi mon temps à marteler le fait qu'aucune loi connue (de moi en tout cas) n'exige à la matière de ne produire que des manifestations vérifiables universellement.

Seule conclusion possible : le matérialisme ne fait pas d'équivalence entre "chaque corps doit produire de la douleur" et "chaque corps doit produire de la douleur vérifiable par
tous".

Autrement dit, si chaque corps produit de la douleur pour une personne différente, ça respecte parfaitement l'exigence matérialiste qui est que chaque corps doit produire de la douleur (point à la
ligne), et même le fait que personne ne peut vérifier que tous les corps font mal à une personne ne suffit pas à dire que
ce n'est pas ce qui se passe, car sans la loi dont je te parle, la suffisance du corps n'a même pas à être vérifiable expérimentalement par une personne donnée.

Miteny, je t'en conjure, rends-toi compte que sans ma fameuse loi, toutes les exigences dont tu crois qu'elles sont violées par le comportement de la douleur sont non-fondées. Sans cette
loi, la suffisance du corps n'a même pas à être vérifiable pour être théoriquement possible.


Miteny 21/01/2010 09:52


L'incapacité TOTALE de production de douleur est réelle (pour des milliards de
personnes).


Fabrice 20/01/2010 21:57


«L'incapacité TOTALE (absolument TO-TALE) de production d'envie-caca est réelle (pour des milliards de
personnes).»
(du coup, tous se chient dessus ...)


Miteny 20/01/2010 22:00


L'envie, c'est subjectif, c'est comme la douleur...

ça marche aussi avec le plaisir, mongolito.

N'importe quel corps tagadagtsointsoin NE SUFFIRA PAS à produire du plaisir. (par exemple moi je constate qu'il faut que ce soit mon corps... une partie de mon corps en particulier...)

Mais pourquoi est-ce que j'ai ressenti le besoin de communiquer avec les débiles profonds?


Fabrice 20/01/2010 21:53


MAIS CONNARD, il faut que ce soit TON CORPS qui soit frappé (pas n'importe lequel!).

ah oui j'ai bien compris ... (je devais avoir 2 ou 3 ans à l'époque). Yark yark t'as lu le contraire quelque part??? T'hallucine ma puce

«C'est un cauchemar... un horrible cauchemar...» ça doit être ça ... c'est très perso les cauchemars ... quand tu fais un cauchemar, on est des milliards à pas faire le cauchemar ... tu pourrais
essayer à partir de là aussi (ou «avoir envie de faire caca», donc Dieu existe ...)

et donc?



Miteny 20/01/2010 21:59


" t'as lu le contraire quelque part??"

Bah oui... là par exemple.

"la sollicitation nerveuse d'une certaine zone du cerveau suffit à produire de la douleur."


C'est archi faux bande de CONS, puisqu'il faut que ce soit VOTRE CERVEAU (pas n'importe quel cerveau).


J'hallucine vraiment... c'est le cas de le dire... merde.

Vous voulez vraiment pas que je vous scie le tibia? (à vous ça vous ferait comprendre la différence douleur/pas douleur et moi ça me défoulerait).


Fabrice 20/01/2010 21:45


« Le corps ne suffit pas.
TOI COMPRENDRE? Frapper n'importe quel corps ne suffit pas à produire de la douleur (douloureuse qui fait mal, aie, ouille ouille....)»
... A chier: Si tu te frappes t'as pas mal?????? et si n'importe qui se frappe il a pas mal?
Donc «Frapper n'importe quel corps ne suffit pas à produire de la douleur » est faux
Try again (depuis 8 ans ...): Le corps ne suffit pas pour quoi?

La douleur est «personnelle», elle ne se communique pas.

allez zou j'ai assez riii ce soir ...


Miteny 20/01/2010 21:47


MAIS CONNARD, il faut que ce soit TON CORPS qui soit frappé (pas n'importe lequel!)

C'est un cauchemar... un horrible cauchemar...


Fabrice 20/01/2010 21:38


... «je suis, je suis de la pensée» ... Yark yark yark ... (quelle connerie ... (ça à l'air super Berkeuley ... )


Miteny 20/01/2010 21:48


Toi c'est sûr t'es pas de la pensée...


Fabrice 20/01/2010 21:35


tchao


Fabrice 20/01/2010 21:34


ton raisonnement est grossier et ta prose merdique, je vais pas me taper ton puzzle à la con et essayer de recoller des petits bouts de PQ ... ton raisonnement je le connais par coeur, un enfant de
8 ans comprendrait tout:
La douleur est «personnelle», donc Dieu existe ... Personne ne fait le lien ... normal y 'en a pas sauf dans ton délire de messie à deux boules.
et donc ... ?


Miteny 20/01/2010 21:38


Le corps ne suffit pas.
TOI COMPRENDRE? Frapper n'importe quel corps ne suffit pas à produire de la douleur (douloureuse qui fait mal, aie, ouille ouille....)


Fabrice 20/01/2010 21:28


«Mais crétin absolu, je parle de ce que MOI je constate (pas de production de douleur)!!»

c'est bien ce que je dis (tu sais pas lire trou de cul?????); tiens:

«Il faut être un fiéffé trou de cul pour affirmer que
«L'incapacité TOTALE de production de douleur est réelle (pour des milliards de
personnes).» est vrai!
Alors bien sur c'est
parce que je comprends pas que tu veux dire autre chose ... et ben comence par dire autre chose: quelque chose de vrai ... c'est tellement facile ... que tu en sois incapable passer toutes ces années montre à quel point tu es «réellement» con.
cordialement. »


Miteny 20/01/2010 21:30


bah oui, toutes ces personnes n'ont pas mal! (quel débile )
Elles s'en foutent complètement qu'on te scie le tibia.


Fabrice 20/01/2010 21:22


... es tu toi non seulement «incapable» mais en plus «totalement» de produire de la douleur???
Pauvre con, tu veux que je te scie le tibia?


Miteny 20/01/2010 21:28


Ecoute, abruti, mon raisonnement est subtile... SUBTILE. Si tu veux me faire douter, il faut que tu acceptes de le lire (au moins).
MOI JE NE CONSTATE aucune production de douleur.

On essaie? Je te scie le tibia... tu verras mes grands sourires pendant que toi tu hurleras.

Il faut vraiment que j'arrête de discuter avec les débiles: on n'a pas à mélanger les torchons et les serviettes... maintenant j'en suis convaincu.


Fabrice 20/01/2010 21:19


si tu scies le tibia des milllliards d''êtres incapables de produire de la douleur il ne devraient pas avoir mal puisqu'ils en sont incapables connard (tu comprends ce que tu écrits??? Pas ce que
tu voudrais dire, mais ce que tu dis/écris ...).

«Si c'est moi le débile, tu n'as pas à craindre le sciage de ton tibia.»
encore faux (comme d'hab): tu es débile et je craindrait qu'on me scie leu tibia (ça fait mal). Va-te-faire.


Miteny 20/01/2010 21:23


Mais crétin absolu, je parle de ce que MOI je constate (pas de production de douleur)!!

Il faut que je me fasse une raison: ils sont complètement débiles. C'est incroyable mais vrai!!

Aussi triste et lamentable que ça puisse paraître... c'est incroyable mais vrai!!


Fabrice 20/01/2010 21:05


Il faut être un fiéffé trou de cul pour affirmer que
«L'incapacité TOTALE de production de douleur est réelle (pour des milliards de
personnes).» est vrai!
Alors bien sur c'est parce que je comprends pas que tu veux dire autre chose ... et ben comence par dire autre chose: quelque chose de vrai ... c'est tellement facile ... que tu en sois incapable
passer toutes ces années montre à quel point tu es «réellement» con.
cordialement.


Miteny 20/01/2010 21:08



Prenez rendez vous: je te scie le tibia et on voit si j'ai mal.
D'accord?
Tu comprendras alors pourquoi je dis que je ne constate (moi) aucune production de douleur.

Si c'est moi le débile, tu n'as pas à craindre le sciage de ton tibia (sans anesthésie bien sûr).



Stephane 20/01/2010 19:54


Pour les personnes qui ne ressentent rien uniquement (tout comme mon ordi ne peut rien ecrire sur ton traitement de texte).

C'est différent d'une incapacité de production de douleur tout court (laquelle impliquerait que même lorsqu'il y a douleur, elle ne provient pas du
corps).

Sans la loi dont je te parle, les faits ne contredisent pas les exigences du materialisme. Je te l'ai dit, il te faut cette loi ou tu perds ton temps carrément.


Miteny 20/01/2010 19:57


L'incapacité TOTALE de production de douleur est réelle (pour des milliards de personnes).
Il n'est pas d'accord: donc il pense que la douleur est réelle pour tous (tout le monde a mal quoi...). Le mensonge et la bêtise vont vraiment loins.


Stephane 20/01/2010 19:43


Même si elle est majoritaire, tu sais très bien maintenant qu'aucune loi n'oblige un corps précis a faire pour tout le monde ce qu'il fait pour quelqu'un. S'il ne produit de la douleur que pour une
seule personne, on ne peut pas dire que ce corps ne produit aucune douleur...puisqu'il en produit. Et le materialisme demande a chaque corps de produire de la douleur non ? Donc si chaque corps
produit de la douleur ne serait-ce que pour une seule personne différente, le corps respecte l'exigence du matérialisme.

Je le répète, tout cela en tenant compte que rien ne demande a la matiere de toujours produire des manifestations vérifiables universellement.. Trouver cette loi est ton seul et unique recours.
Sans elle, les faits ne contredisent pas la logique.


Miteny 20/01/2010 19:49


L'incapacité TOTALE de production de douleur est réelle (pour des milliards de personnes).


Stephane 20/01/2010 19:26


L’absence TOTALE de douleur est réelle (donc NON pour toutes les autres).
Elle ne concerne pas tout le monde, donc elle ne dit pas que le corps ne produit rien. Tout simple


Miteny 20/01/2010 19:34


L’absence TOTALE de douleur est réelle (pour des milliards de personnes.. donc c'est très très majoritaire).
Tout simple en effet..


Stephane 20/01/2010 19:22


Les 2 reponses ne concernent que des perceptions (lesquelles sont réelles), mais pas la réalité ou non d'une production par le corps.

Avec la loi si elle existait : je ne percois rien, le corps ne produit rien

Sans cette loi : je ne percois rien, donc le corps ne produit rien, OU le produit pour un autre. Et s'il le produit pour un autre, il le produit réellement.

Voilà, tu vas devoir l'accepter.


Miteny 20/01/2010 19:24



 


L’absence TOTALE de douleur est réelle (donc NON pour toutes les autres).

La réponse NON est valable.



Stephane 20/01/2010 19:06



Tout ce qu'une personne peut dire en terme d'absence de douleur ou d'absence de production de douleur n'est en fait qu'une facon de dire qu'elle ne percoit rien. Elle parle pour
elle-même. C'est son cas personnel. C'est pourquoi cela n'est pas l'équivalent de dire que ce corps ne produit rien dans l'absolu. Dans l'absolu, il produit de la douleur pour une
personne, et le probleme pour ta démo, c'est qu'aucun loi ne l'oblige à faire différemment.

Rend toi compte des implications de l'absence de cette loi...tu continues de faire comme si elle existait et à tirer des conclusion en fonction de cela. Tu as pour la matière des exigences qui ne
reposent (jusqu'a présent) sur rien, et tu exclus le corps comme source en fonction de ces mêmes exigences. C'est ÇA ton erreur. 



Miteny 20/01/2010 19:13



Un corps est frappé. De la douleur est-elle produite ?


 


La douleur est réelle (donc OUI pour une personne).


L’absence TOTALE de douleur est réelle (donc NON pour toutes les autres).

Les deux réponses (oui et non) sont valables.
La réponse non est tout à fait valable et réelle (absence totale de douleur) pour des milliards de personnes.



Stephane 20/01/2010 18:46



Tout ce que tu viens de dire se base encore sur la prémisse que la matière devrait toujours produire des manifestations verifiables
universellement...une prémisse que rien ne confirme. Donc :

Les deux phrases qui sont vraie simultanément, c'est qu'une personne ressent la douleur produite, et que les autres ne la ressentent pas. Ça, c'est vraie en même temps.

Deux autres phrases vraies simultanéement, c'est que le corps produit de la douleur pour une personne, et qu'il n'en produit pas pour les autres. Ça aussi c'est vrai simultanément. Et je peux
utiliser des ordinateurs, des machines a café etc, pour imaginer une situation semblable.

Mais la moyenne de tous ces constats, la bonne description de ce que fait chaque corps, ce n'est certainement pas qu'il produit et ne produit pas de la douleur en même temps. Tu peux oublier ça,
c'est incorrect. C'est plutot que chaque corps produit de la douleur pour une personne différente.

C'est ca la bonne description de ce que font les corps. Attention, c'est la bonne description compte tenu qu'aucune loi ne dit que la matiere doit toujours produire des manifestation verifiables
universellement. Si cette loi existait, nous serions vraiment dans une situation ou on devrait dire que chaque corps semble produire et ne pas produire de la douleur en meme temps...ce
qui l'excluerait du coup comme source. Mais cette loi introuvable, donc, j'ai le droit de dire que chaque corps produit bel et bien de la douleur, mais pour une personne
différente. Il ne s'agit pas ici de production et de non production, mais de production réelle, mais pas vérifiable par tout le monde en même temps. Voilà la bonne description des chose,
compte tenu de l'absence de cette loi dont je parle.

 



Miteny 20/01/2010 18:59


??


Un corps est frappé. De la douleur est-elle produite ?


 


La douleur est réelle (donc OUI pour une personne).


L’absence TOTALE de douleur est réelle (donc NON pour toutes les autres).

Les deux réponses (oui et non) sont valables.



Stephane 20/01/2010 17:25


Non, elle demande simplement à chaque corps de produire de la douleur.

Quant à ce que "produire de la douleur" signifie, (pour une personne, ou pour tout le monde en même temps), il n'y a justement pas de moyen de le déterminer en raison de l'absence de ma fameuse
loi.

Ça donne donc le droit de dire que si chaque corps produit de la douleur pour une personne différente uniquement, eh bien chaque corps produit bel et bien de la douleur. Chaque manifestation de
douleur n'étant pas contrainte d'être vérifiable universellement.

C'est parce qu'il manque la loi dont je te parle que le comportement si particulier de la douleur ne va pas à l'encontre du matérialisme (et que les matérialistes en ont évidemment profité pour
soutenir l'origine matérielle de la douleur).

Si un jour, les scientifiques nous arrivent avec un principe incontestable à l'effet que chaque manifestation d'un phenomene materiel doit toujours être vérifiable universellement, le matérialisme
s'effondrera du coup et pour de bon, du simple fait que la conscience n'obéit pas à ce principe. Mais c'est parce que cette loi n'existe pas encore (à tort ou a raison, ce serait probablement le
point pertinent à debattre d'ailleurs) que les faits n'infirment pas l'origine materielle du phenomene.

Aussi, je ne saisis vraiment pas pourquoi tu t'acharnes à démontrer que les faits vont a l'encontre du matérialisme (puisqu'aucune exigence connue envers la matiere ne justifie cela comme je te
l'ai dit), au lieu de justement essayer de prouver que cette loi dont je parle devrais exister, et que chaque manifestation materielle doit logiquement être vérifiable universellement. Voilà ce sur quoi tu devrais te pencher, car c'est cela et rien
d'autre qui te permettra de dire que les faits vont a l'encontre de la logique materielle. C'est le point de départ OBLIGÉ de toute ta démo, mais il n'existe pas. Alors essai de le créer
pour l'amour du ciel!!. C'Est la seule option.

Quant à moi, je serais d'avis que la meilleure solution serait de démonter l'impossibilité pour la matière (un susbtrat objectif) d'engendrer le moindre constat. J'ai toujours insisté là-dessus et
c'est d'ailleurs le problème précis sur lequel les spécialistes de la conscience se casseront toujours les dents. Selon moi, un susbtrat objectif ne peut devenir conscient de lui-même, et tout ce
qu'il peut produire comme phenomene ne devrait logiquement avoir AUCUN témoins.


Miteny 20/01/2010 17:39



Un corps est frappé. De la douleur est-elle produite ?


 


La douleur est réelle (donc OUI pour une personne).


L’absence TOTALE de douleur est réelle (donc NON pour toutes les autres).

Les deux réponses (oui et non) sont valables.



Stephane 20/01/2010 00:32



L’absence TOTALE de production de douleur est donc réelle (pour des milliards de
personnes).

Et rien ne demande à chaque corps de produire le phenomene pour tout le monde en même temps et simultanément, je ne cesse de le dire (loi manquante).

Comme nous n'avons pas cette exigence, le fait que chaque ressenti douloureux n'est pas vérifiable universellement ne remet pas en question son origine corporelle, mais caractérise simplement sa
nature (c'est la nature du phenomene d'être comme...tout simplement).

Si nous avions cette loi (donc si chaque manifestation materielle devait être vérifiable universellement), ce ne serait pas une
question de nature du phenomene, mais bien d'origine de la production. Là oui, je serais d'accord. Mais nous n'avons pas cette loi. Voilà pourquoi j'ai le droit de dire que ce que chaque corps
fait, il le fait pour une seule personne, mais c'est bel et bien lui qui le fait quand même.

Désolé il fait que tu le comprennes.



Miteny 20/01/2010 10:06


"Et rien ne demande à chaque corps de produire le phenomene pour tout le monde "

bah si, imbécile, la théorie que tu défends!


anael 19/01/2010 21:40


Que je puisse scier votre tibia sans éprouver de douleur est une évidence. Ce n'est pas sur ceci que vous devez mobiliser votre énergie, c'est sur la suite du raisonnement, c'est les conclusions
que vous en tirez qui s'enchainent peut être non sans heurt...

Je vous accorde que douter de Dieu est angoissant, mais peut on refuser sa part de vérité à quelque chose sous le seul prétexte qu'il est trop horrible ?

Sur ce, je n'ai plus rien à faire ici, pas parce que je m'y sens mal, mais que sauf votre respect, vos arguments - que j'ai compris - ne me suffise pas dans ma quête de spiritualité.

S'ils vous suffisent, tant mieux pour vous. J'en suis - très sincèrement - ravi.

Alors, méditez - ou non - ces paroles un peu trop scolaires d'un très jeune homme.

Bonne continuation et... à Dieu. (S'il existe, je vous promets que là-haut, s'Il a prévu quelque chose de genre pour notre Après, vous aurez le droit de rire bien fort de mes doutes. )


Miteny 19/01/2010 21:44


La suite est tout aussi évidente: pas de production de douleur donc le fonctionnement de n'importe quel corps ne suffit pas.
C'est très simple en fait et véritablement cartésien. Il n'y a aucune raison d'en douter: Descartes d'ailleurs savait déjà que le corps ne peut pas suffire.

ça devrait être une évidence universellement reconnue.


anael 19/01/2010 21:21


Votre preuvce de Dieu utilise un chemin spécieux pour arriver à la preuve de la subjectivité. Mais pour le reste, elle n'a rien d'originale et a déjà été exposée plus ou moins comme ça, et est
assez fragile.

Que Kant l'ait réfuté ou non, ce sera à vous de vérifiez puisque la théologie vous intéresse tant. Et vous avez raison de vous y intéresser.

(Ne me reparlez plus de la douleur, on s'en fout, il y a d'autres moyens comme le doute ou la présence à soi-même pour prouver la subjectivité)

N'en restez pas à votre preuve par la douleur. Développer la suite de la preuve. Critiquer là. Consolider là. Cherchez en d'autres.

Bonne chance.
Je comprends qu'il est existentiel de pouvoir prouver Dieu, car être athée et faire des enfants est une attitude incohérente. Mais ne prenez pas votre raisonnement comme un dogme, seulement comme
un produit de votre Raison, donc d'une Raison humaine, donc d'une Raison imparfaite.


Miteny 19/01/2010 21:27


Ce qui pourrait m'arriver de pire, c'est qu'on me fasse douter plus de deux secondes de ma démo: ce serait horrible pour moi.

Or ma démo parle de la douleur, pourquoi vous la fuyez?
Scier le tibia de n'importe quel corps ne suffit pas à produire de la douleur. J'en suis sûr et certain puisque je le constate (je peux scier votre tibia... sauf votre respect... sans constater moi
aucune sensation douloureuse).

Vous ne niez pas donc je suis toujours sûr et certain de ma démo.


anael 19/01/2010 21:01


Ne confondez pas Raison et perception sensible.
Désolé d'être si scolaire, et ne pas pouvoir mieux vous faire comprendre mon froncement de sourcil.

Du reste, je pense que vous aurez du mal à proposer 3000 € à Kant , qui s'employa à réfuter (avec succès ? ce sera à vous
d'en juger à sa lecture !) toutes les preuves rationnelles de l'existence de Dieu.

Et pourtant Kant la postulait cette existence !


Miteny 19/01/2010 21:08


Kant n'a pas réfuté la mienne puisqu'il ne la connaissait pas.

Donc on peut être sûr que la douleur, ça existe? Donc on est au moins sûr d'une chose et  Kant peut aller se coucher.


anael 19/01/2010 20:43


Mon objection ne porte en aucun cas sur votre démonstration de la subjectivité par la douleur. Votre démonstration, sous des airs spécieux, est vrai : la subjectivité de la consicence est
indéniable, et le seul constat "je suis, et je suis de la pensée" la prouve. Vous avez utilisé un bazooka pour tuer une mouche.

Ceci n'est plus à démontrer.
Le problème c'est que votre démonstration est... une démonstration.
Une démonstration, donc un produit de la Raison humaine, celle que Pascal nous a bien dit d'humilier.
Ainsi votre démonstration est sûrement sans faille (mais peut-être pas, je ne suis pas assez bon logicien pour le dire), mais un autre logicien pourrait démontrer par des arguments tout autres que
Dieu n'existes pas. C'est ce qu'on nomme antinomie. Et c'est ce qui fait que l'existence venant s'ajouter à la nécessité, on ne peut pas prouver l'existence de quoi que ce soit par la raison
pure.

Ainsi les preuves de l'existence de Dieu, qui sont très nombreuses (elles ont pour auteurs Aristote, Descartes, Spinoza, Berkeley et bien d'autres), ont toujours, hélas !, été sujettes à la
critique.

C'est à l'intuition de faire le reste, et intuitivement, je dirais SI Dieu existe, c'est le dieu de Berkeley.


Miteny 19/01/2010 20:52


?
"mais un autre logicien pourrait démontrer par des arguments tout autres que Dieu n'existes pas"
Présentez le moi, je lui donne 3000 Euros !!

Si ma démonstration est une démonstration, alors on peut en être CERTAIN.
Mais je n'ai pas compris ce que vous vouliez dire: vous renoncez à toute raison, même à celle qui vous dit que vous avez mal quand on vous scie le tibia?? (sans anesthésie bien sûr).


Stephane 19/01/2010 19:56



Dans la mesure ou la matiere ne serait pas obligée de faire ce que je dis (donc sans ma fameuse loi), l'absence de production de douleur pour moi en provenance des autres corps est absolument
semblable à l'impossibilité de ton ordinateur de modifier mes programmes ici...ce qui ne remet évidemment pas en question le fait que c'est bien ton ordi qui roule tes programmes, et que c'est le
mien qui roule mes programmes à moi.

Dans un tel contexte (donc sans la loi demandée) l'incapacité des autres corps a produire quoi que ce soit pour moi n'est pas problématique, et ne permet pas de dire que ce n'est pas un corps qui
produit chaque conscience ou ressenti douloureux expérimenté par quelqu'un.

Bref, sans cette loi, l'incapacité de production pour moi par les autres corps ne signifie pas l'incapacité de ces corps à produire les phenomene
subjectifs qui leur sont reliés.



Miteny 19/01/2010 20:01



L’absence TOTALE de production de douleur est donc réelle (pour des milliards de personnes).



Stephane 19/01/2010 19:36


Je suis d'accord, mais la moyenne des constats telle que tu l'établie est incorrecte, a cause de la loi qui manque.

Si la matiere est obligée de toujours produire des manifestations vérifiables universellement, le fait que certains ne constatent rien nous obligerait à disqualifier le corps comme source, car il
n'a pas de raison de produire quelque chose pour une personne et pas pour d'autres.

Mais si la matiere n'est pas obligée de toujours produire des manifestations vérifiables universellement, la moyenne des constats doit être la
suivante : chaque corps produit une conscience différente et distincte et de la douleur pour elle seulement.

Il faut cette loi, c'est tout. Sans cette derniere, la conclusion (la moyenne en quelque sorte) quant à la suffisance du corps que l'on peut tirer de tous les constats varie.


Miteny 19/01/2010 19:45



L’absence TOTALE de production de douleur est donc réelle (puisque réelle pour au moins 1... en fait des milliards...
peut-être des centaines de milliards en comptant les extra-terrestres).



Stephane 19/01/2010 19:21


a moins que tu ne crois plus que l'incapacité de production pour les autres (ce qui est une évidence, mais non problématique) ne signifie pas une incapacité de production tout court
?


Miteny 19/01/2010 19:25


Les constats des gens sont réels, même s'ils ne sont pas partagés par tous.


Stephane 19/01/2010 19:19


Eh bien c'est faux. Libre a toi de le croire.


Miteny 19/01/2010 19:25


mensonge.


Stephane 19/01/2010 19:12


Cette affirmation est fausse Miteny. Tu as besoin de cette loi dont je parle pour affirmer cela. Sans cette loi, j'ai carrément le droit de dire que chaque corps produit réellement de la
douleur pour quelqu'un. C'est même pas une question d'interprétation, c'est un fait!


Miteny 19/01/2010 19:16



L’absence TOTALE de production de douleur est réelle (pour les autres) DONC l’incapacité de production est bien réelle (pour les autres).



anael 19/01/2010 18:57


En bon pascalien je partage avec vous l'idée que l'homme a tout intérêt à ce qu'un Dieu conscient de sa condition existe, j'aurais souhaité plus que tout que votre démonstration soit effectivement
irréfutable.
Hélas, et ça m'attriste autant que vous, j'ai bien peur que non. Certes vous soulevez un problème interessant qui est celui de la subjectivité de la conscience. Et le matérialisme a bien du mal a
rendre raison de cette subjectivité. Votre théorie a le mérite de répondre à la question "pourquoi suis-je moi ?". Mais ce n'est pas parce qu'une théorie réduit UN problème métaphysique qu'elle est
vérifiée ou même corroborée.
En outre, comme l'objecta Kant à Descartes, prouver la nécessité de Dieu n'est pas prouver son existence.
En effet l'existence de Dieu réduit bien des problèmes métaphysiques, et je vous conseille d'étudier Berkeley de près, son système métaphysique devrait vous séduire.

Je vous vois assez virulent face aux objections qu'on vous fait, servez-vous en pour renforcer votre théorie plutôt que d'insulter vos objecteurs.

Ainsi, j'espère plus que tout que vous saurez répondre à mes objections car je voudrais bien qu'il y ait un Dieu, mais ce n'est pas ma volonté qui le créera.

Très cordialement.


Miteny 19/01/2010 19:11


Je vous remercie de votre com et je pense que vous avez raison à propos de certaines choses. Ainsi je ne devrais pas m'énerver. C'est un tort. Il va falloir que je comprenne que ça n'arrange
rien.

Néanmoins, je ne comprends pas votre objection: je ne fais qu'appliquer le principe de causalité. Normalement la douleur est provoquée par l'activation neurologique du cerveau (et plus précisément
d'une certaine zone du cerveau).

Vous ne croyez pas?


Stephane 19/01/2010 16:52


Ce que tu viens de dire serait correct uniquement si tu possédais la loi dont je te parle. C'est donc incorrect, pour des raisons évidentes.


Miteny 19/01/2010 18:06



L’absence TOTALE de production de douleur est réelle (pour les autres) DONC l’incapacité de production est bien réelle (pour les autres).



Stephane 19/01/2010 16:18


L'absence de douleur n'est pas totale, car elle ne concerne pas tout le monde. L'incapacité de production n'est pas totale, car elle ne concerne pas tout le monde.

Résultat : chaque corps produit réellement de la douleur pour une personne, tel que confirmé par ces différentes personnes (dont le constat réel me donne le droit de dire que l'absence de
douleur n'est pas ici synonyme d'absence de production...à moins bien sûr que l'on se situe du point de vue de la personne qui ne ressent rien....mais encore là, "absence de production pour moi"
n'est pas synonyme de "le corps ne produit rien"). 

Tout cela a cause de l'absence de cette loi dont je te parle, et qui enlève le statu de preuve à tes conclusions.  


Miteny 19/01/2010 16:27



L’absence TOTALE de production de douleur est réelle (pour les autres) DONC l’incapacité de production est bien réelle.



Stephane 19/01/2010 15:16


T'as plus rien à dire.
T'as raison puisque je viens de démontrer que tu as tort.


Miteny 19/01/2010 15:49


L’absence TOTALE de douleur est réelle. L'incapacité de production
est bien réelle.


Stephane 18/01/2010 19:39


1-L'absence de douleur n'est pas réelle pour tout le monde

2-Pour chaque corps, une personne témoigne de la production de douleur

3-Aucune loi ne demande a la matiere de produire uniquement des manifestation vérifiable universellement (élément clé)

Donc chaque corps produit théoriquement quelque chose pour quelqu'un

À cause du point 3, tu n'as absolument pas le droit de dire que le corps ne produit rien.

C'est toi qui te cogne contre un mur actuellement, pas moi


Miteny 19/01/2010 09:48



L’absence TOTALE de douleur est réelle. L'incapacité de
production est bien réelle.


T'as plus rien à dire.



Stephane 18/01/2010 18:07



Faux, tu aurais uniquement le droit de parler d'une incapacité de production si tu avais la loi dont je te parle. Mais là, tout ce que tu peux dire, c'est que les autres corps ne produisent rien
pour toi...mais produisent vraisemblablement quelque chose pour une autre personne. c'est l'implication de l'absence de cette loi!



Miteny 18/01/2010 18:09



L’absence TOTALE de douleur est réelle. L'incapacité de
production est bien réelle.


T'as plus rien à dire.



Stephane 18/01/2010 17:47


Archi-faux

Une personne constate que ce corps produit de la douleur pour elle, et son constat est aussi réel que les autres.

Et puisque que tu n'as pas de loi qui oblige la matiere a ne produire que des manifestations vérifiables universellement, on a absolument le droit de dire que ce corps produit de la douleur pour
une seule personne, donc qu'il produit quelque chose.

L'absence de cette loi fait completement s'effondrer ta démo en tant que preuve. Puisque tu n'as pas cette loi, la "moyenne" de nos constat, c'est que chaque corps produit de la douleur pour une
personne différente. Je suis affirmatif!


Miteny 18/01/2010 17:48


L’absence TOTALE de douleur est réelle.
L'incapacité de production est bien réelle. T'as plus rien à dire.


Stephane 18/01/2010 17:28


Effectivement, je ne crois pas que tu sois en mesure de comprendre.

Le problème n'est pas que l'absence de douleur soit réelle pour tous les autres (je ne conteste pas cela).

Le problème, c'est que sans la loi dont je te parle, cette absence de douleur ne PERMET EN AUCUN CAS
d'affirmer que le corps ne produit rien.

L'absence de cette loi dont je te parle depuis des semaines enlève toute valeur de preuve au reste de tes conclusions! Tu ne peux pas ne pas le réaliser. C'est la pierre
d'assise autour de laquelle toute ta démo devrait normalement être construite (puisqu'elle nous dirait ce que la matiere peut ou ne peut pas faire)...et tu ne l'as même pas. Ouf! Quel
aveuglement!


Miteny 18/01/2010 17:33


L’absence TOTALE de douleur est réelle.
L'incapacité de production est bien réelle. T'as plus rien à dire.